Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour la famille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
georges jean



Masculin Nombre de messages : 173
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 8:06

L’institution du mariage est une alliance publique entre un homme et
une femme au sein d’une relation amoureuse, permanente et exclusive,
qui peut servir à l’enrichissement de notre société.

Le mariage jette un pont entre les différences sexuelles, qu’il
célèbre, et constitue la relation première au sein de laquelle les
enfants sont conçus et élevés.

L’institution du mariage garantit aux enfants leur droit fondamental de
connaître leur mère et leur père et d’être élevés par eux au sein du
type de relation le plus stable qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 8:18

en tant qu'invité non Modem, tu n'as pas le droit d'ouvrir un fil dans cette partie.. je te rappelle que le bar des invités est là pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
modorange

avatar

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 8:30

Travail, famille, patrie
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 9:18

juju41 a écrit:
en tant qu'invité non Modem, tu n'as pas le droit d'ouvrir un fil dans cette partie.. je te rappelle que le bar des invités est là pour ça...

exact.
un modo peut il mettre ce fil à sa place ?
il n'a rien a faire dans "projet du mouvement démocrate".
merci.

* modération : fait - signé : _Christohe_ *
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 11:11

C'est ta définition de la famille georges jean ?
Parce que tu parles seulement du mariage. Donc tu ne conçois pas qu'il puisse exister des familles hors cadre du mariage ?
La définition que tu donnes du mariage ressemble pour beaucoup à celle faite par l'église catholique.
Une véritable famille ne peut alors être que catholique ?
Revenir en haut Aller en bas
_Christophe_

avatar

Masculin Nombre de messages : 567
Age : 45
Localisation : Saint Denis de Pile (33)
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 11:18

Et qu'elle est celle que fait le législateur ?

Pour notre part, mon épouse et moi avons privilégié le mariage religieux, considérant le mariage civil comme une démarche administrative (ce qui est un peu faux), mais j'ai trouvé les engagements et la phraséologie du mariage civil aussi "surannée" que celle du mariage religieux...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 11:18

il oublie que le mariage est une institution laique...et républicaine...rien à voir avec le "sacrement du Mariage" qui fait partie des sacrement de l'Eglise Catholique, comme le Baptême par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
_Christophe_

avatar

Masculin Nombre de messages : 567
Age : 45
Localisation : Saint Denis de Pile (33)
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 11:36

Bah sans volonté de polémique, je n'ai pas vu une grande différence sur les termes propres de l'engagement vis à vis du conjoint...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 11:46

une famille n'est pas forcément issue d'un mariage, donc , le pb ne se pose pas sur ce plan là...l'essentiel relève de l'idée qu'on a de la famille...les parents quelqu'ils soient, doivent protection et amour aux enfants,ils doivent s'engager à leur donner par tous les moyens qu'ils possèdent la meilleure éducation possible, et leur donner les clés pour devenir des adultes responsables.on se fiche de savoir qui prend cette responsabilité du moment qu'elle est prise..je considère que par exemple des tuteurs dans les cas les plus dramatiques ont les mêmes objectifs que les parents , et pourtant ils n'on tpas forcément de liens de sang...une mère genre SOS enfants, qui élève des fratries touchées par un drame, a tout autant de responsabilités morales vis à vis des enfants que des parents biologiques...des grand-parents aussi, ou n'importe quelle personne qui s'negage à élever un enfnat, forme une famille...
Revenir en haut Aller en bas
_Christophe_

avatar

Masculin Nombre de messages : 567
Age : 45
Localisation : Saint Denis de Pile (33)
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 11:55

Oui mais ce sont des engagements "publics" comme l'est le mariage civil.
Or l'engagement "public" me semble plus contraignant que l'engagement privé.
De toutes façons quels peuvent être les inconvénients du mariage si de toutes façons on pense tenir les mêmes engagements ?
Ça ne veut pas dire que l'engagement privé ne vaut rien et de toutes façons la loi permet, heureusement, de se dédire d'un engagement légal.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 12:30

on parle de famille, non?c'est le titre, pas le mariage...
Revenir en haut Aller en bas
_Christophe_

avatar

Masculin Nombre de messages : 567
Age : 45
Localisation : Saint Denis de Pile (33)
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 12:32

Prouesse a écrit:
C'est ta définition de la famille georges jean ?
Parce que tu parles seulement du mariage. Donc tu ne conçois pas qu'il puisse exister des familles hors cadre du mariage ?(...)
Pardon j''essayais seulement de solder cette question...
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 12:41

Alors je n'y comprends rien à ta réponse ^^
Revenir en haut Aller en bas
georges jean



Masculin Nombre de messages : 173
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 14:05

L’institution du mariage est une alliance
publique entre un homme et une femme au sein d’une relation amoureuse,
permanente et exclusive, qui peut servir à l’enrichissement de notre
société.

Le mariage jette un pont entre les différences
sexuelles, qu’il célèbre, et constitue la relation première au sein de
laquelle les enfants sont conçus et élevés.

L’institution du
mariage garantit aux enfants leur droit fondamental de connaître leur
mère et leur père et d’être élevés par eux au sein du type de relation
le plus stable qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Crescent

avatar

Masculin Nombre de messages : 379
Age : 69
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 14:19

georges jean a écrit:
L’institution du mariage est une alliance publique entre un homme et une femme au sein d’une relation amoureuse, permanente et exclusive, qui peut servir à l’enrichissement de notre société.

Le mariage jette un pont entre les différences sexuelles, qu’il célèbre, et constitue la relation première au sein de laquelle les enfants sont conçus et élevés.

L’institution du mariage garantit aux enfants leur droit fondamental de connaître leur mère et leur père et d’être élevés par eux au sein du type de relation
le plus stable qui soit.
Réflexion personnelle de georges jean ?
Non
Ceci est un copier-coller d'un paragraphe sur la déclaration du mariage élaboré par "Le conseil canadien des églises".
Revenir en haut Aller en bas
_Christophe_

avatar

Masculin Nombre de messages : 567
Age : 45
Localisation : Saint Denis de Pile (33)
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 14:20

Tout est parti de ta remarque sur la conception de la famille suivant le mariage catholique.
Or je n'ai pas souvenir d'une réelle différence entre le mariage civvil et le mariage religieux.
Il me semble que dans l'engagement de mariage on parle aussi des enfants non?
Parce que dans ce cas le mariage est bien une étape fondatrice de la famille.
Si on ne souhaite pas se marier, on peut très bien être une famille puisque je conçois qu'on puisse se passer de cet acte officiel.
Ensuite en effet une famille peut se construire suite à un accident de la vie même sans lien filial.

Voila le pourquoi du comment.
Revenir en haut Aller en bas
georges jean



Masculin Nombre de messages : 173
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Jeu 22 Jan 2009 - 14:55

Crescent a écrit:
georges jean a écrit:
L’institution du mariage est une alliance publique entre un homme et une femme au sein d’une relation amoureuse, permanente et exclusive, qui peut servir à l’enrichissement de notre société.

Le mariage jette un pont entre les différences sexuelles, qu’il célèbre, et constitue la relation première au sein de laquelle les enfants sont conçus et élevés.

L’institution du mariage garantit aux enfants leur droit fondamental de connaître leur mère et leur père et d’être élevés par eux au sein du type de relation
le plus stable qui soit.
Réflexion personnelle de georges jean ?
Non
Ceci est un copier-coller d'un paragraphe sur la déclaration du mariage élaboré par "Le conseil canadien des églises".


effectivement, voici le texte rédigé par le clergé canadien et par les représentants des différentes confessions présentent au Canada :

de notre théologie et de notre tradition respectives, nous
concevons l'essence même du mariage comme étant l'union d'une femme et
d'un homme. Chacune à sa manière perçoit la signification religieuse du
mariage. Cette compréhension de la structure unitive du mariage n'est
toutefois pas exclusivement religieuse; elle a toujours été présente
dans les sociétés et les cultures du monde depuis les temps
immémoriaux. La déclaration publique suivante précise la nature et la
forme généralement acceptées du mariage.


Nous, soussignés,
maintenons que l'institution du mariage est une alliance publique entre
un homme et une femme au sein d'une relation amoureuse, permanente et
exclusive, qui peut servir à l'enrichissement de notre société. Le
mariage jette un pont entre les différences sexuelles, qu'il célèbre,
et constitue la relation première au sein de laquelle les enfants sont
conçus et élevés.

L'institution du mariage garantit aux enfants leur droit fondamental de
connaître leur mère et leur père et d'être élevés par eux au sein du
type de relation le plus stable qui soit. Comme l'a indiqué le juge La
Forest de la Cour Suprême, dans une partie de l'opinion majoritaire
dans l'affaire Egan c. Canada
: la définition du mariage " repose fermement sur la réalité biologique
et sociale qui fait que seuls les couples hétérosexuels ont la capacité
de procréer, que la plupart des enfants sont le fruit de ces unions et
que ce sont ceux qui entretiennent ce genre d'union qui prennent
généralement soin des enfants et qui les élèvent. En ce sens, le
mariage est, de par sa nature, hétérosexuel ".

Le fait que les
couples mariés ne parviennent pas toujours à vivre pleinement cet idéal
au Canada n'est pas une raison pour détourner le mariage de son
objectif. En tant qu'alliance pour la vie entière entre un homme et une
femme, le mariage est une institution plus ancienne que nos plus
vieilles organisations démocratiques et parlementaires, et que nos plus
antiques systèmes juridiques. Aucun code légal jamais promulgué n'est
aussi universellement reconnu que le mariage. En reconnaissant
l'institution du mariage, la société affirme réellement et
symboliquement que l'enfant a le droit de connaître sa mère et son
père, et d'être éduqué par eux -un droit reconnu par la Convention internationale des droits de l'enfant,
qui a d'ailleurs été ratifiée par le Canada. Bien que des enfants ne
soient pas issus de tous les mariages, il reste que la plupart des
enfants naissent dans ce cadre. Il s'agit donc de la situation dans
laquelle une femme et un homme expérimentent ensemble la responsabilité
co-parentale, incarnant les différences et la complémentarité des
sexes, et travaillant amoureusement à transmettre le meilleur
d'eux-mêmes à leur progéniture.

En tant qu'institution
sociale, le mariage se préoccupe principalement du bien commun et non
des droits individuels. Le mariage entre une femme et un homme mérite
donc une protection gouvernementale et une reconnaissance sociale
déférentes. L'intérêt de l'État pour l'institution du mariage a
toujours été, et devrait continuer à être, l'union d'un homme et d'une
femme pour le bien de la société. Il est d'importance vitale pour la
stabilité et la sécurité de notre pays et de ses enfants de reconnaître
cette relation distinctive dans nos lois et nos politiques publiques.
Comme l'a si justement reconnu un récent rapport parlementaire de
l'Assemblée nationale française : " L'intérêt de l'enfant doit primer
sur l'exercice de la liberté des adultes. "

En changeant la définition du mariage, on fait fi d'un passé et
d'expériences de vie plus que millénaires. Redéfinir le mariage comme
union " entre deux personnes ", c'est éclipser l'essence même et le
plein objectif du mariage; c'est faire abstraction de l'intime
connexion qui existe entre mariage, complémentarité des sexes,
procréation et éducation des enfants. Une fois coupé de sa nature et de
son objectif, le mariage n'est plus qu'un euphémisme pour identifier un
rapport personnel étroit entre deux adultes consentants. Une telle
compréhension réduit à la fois les dimensions sacrée et civile du
mariage, tout en négligeant de promouvoir le bien commun de la société.

Les communautés de foi canadiennes ont besoin de mots pour traduire
leurs principes et croyances; elles ont aussi besoin de liberté pour
promouvoir et favoriser des façons de vivre qui ont traversé l'épreuve
du temps. Comment pourront-elles promouvoir une institution désormais
identifiée par un mot qui a été vidé de son sens réel -une institution
qui a été légalement redéfinie et qui possède des significations
différentes pour différentes personnes? Quel langage utiliseront-elles
pour encourager cette relation distinctive et nécessaire? Leur vision
étant éventuellement perçue comme étroite et intolérante,
pourront-elles exprimer publiquement leurs croyances et auront-elles la
liberté nécessaire pour en vivre? Déjà, des officiels chargés des
mariages et des fournisseurs de services voient leur liberté de
conscience violée.

Pour éviter que les générations futures soient privées de l'institution
distinctive et fondamentale du mariage, nous demandons aux membres du
Parlement du Canada et à tous les Canadiens de reconsidérer la décision
de redéfinir le mariage et de travailler ensemble pour rétablir dans
nos lois et nos politiques publiques la définition historique et
universelle du mariage, reflet de sa nature unique et essentielle.


Signée le 9 novembre 2006 par :


Apostolic Church of Pentecost of Canada Inc., Révérend Wesley E. Mills
Associated Gospel Churches, Révérend Bud Penner
Baptist General Conference of Canada, Révérend Jamey McDonald
Baptist Union of Western Canada, Révérend Jeremy Bell etc ...
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Ven 23 Jan 2009 - 5:26

Ah ! Bon alors... à tous les Canadiens et toutes les Canadiennes que nous aimons tous, tabernacle !

Et donc, le 4 juillet 2009... j'vas m'remarier ! A mon âge c'est grandement con mais madame y tient. Alors
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Ven 23 Jan 2009 - 9:49

"Ne gravons pas nos noms en bas d'un parchemin ..."
disait Brassens.
Mais si madame y tient. Solidarité féminine j'approuve.
ptit bisou
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Ven 23 Jan 2009 - 10:20

Vive le mariage des couples homosexuels !
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Ven 23 Jan 2009 - 10:30

C'est ton avis yann.
Pas le mien.
Mais je ne recommencerai pas le débat.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Ven 23 Jan 2009 - 10:46

Oh c'est juste pour embêter georges jean.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Ven 23 Jan 2009 - 10:49

Vilain.
Revenir en haut Aller en bas
georges jean



Masculin Nombre de messages : 173
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Pour la famille.   Ven 12 Juin 2009 - 23:33

l'état s'immisce dans la vie des
couples en voulant jouer au "conseiller conjugal". Il court circuite
les liens sociaux normaux .


"Lutter contre le
tabassage des femmes par leurs maris (ou vice versa), c’est bien mais
c’est classique. Le secrétariat d’Etat à la Solidarité a dans sa ligne
de mire un ennemi autrement plus perfide : la violence invisible. Vous
serez donc bientôt soumis à une rafale de spots télé dénonçant la
violence psychologique dans le couple. Parce que, c’est bien connu, on
commence par être désagréable, on finit par cogner. Contrairement à la
précédente campagne, semée de plaies et bosses, voire de meurtres, il
s’agit cette fois-ci de faire la guerre aux propos désobligeants voire
injurieux qui sapent la confiance en soi et minent l’équilibre
psychologique de celui, en l’occurrence de celle, qui en est victime.
Dans l’exposé des motifs et des bons sentiments qui accompagne le clip,
tourné par Jacques Audiard, on nous promet une description si exacte de
cet enfer oppressant et invisible qu’elle crée un malaise insupportable
pour le téléspectateur. Mais, assure le metteur en scène dans les
colonnes du Parisien, “à la fin l’espoir est là, notre femme réagit”.
Diable ! Elle sort un flingue ? Elle met un pain au goujat ? Non, au
risque de gâcher le suspense, sachez que sa réaction consiste à appeler
le 3619."

la suite : http://www.causeur.fr/ni-pote-ni-soumis,2562
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour la famille.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour la famille.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal
» des repas pour toute la famille...que mangez-vous ?
» cadeaux à offrir pour une famille d'accueil polonaise
» une famille!!
» Lettre de l'alcoolique à sa famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: Bar des invités-
Sauter vers: