Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Grands patrons, parachutes dorés et salaires

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
juju41



Nombre de messages : 42846
Date d'inscription : 12/05/2007

Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Grands patrons, parachutes dorés et salaires   Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Icon_minitimeLun 30 Mar 2009 - 15:31

ben ça dépend combien d'heures ils font.. si tu pars sur une base de 35 h/ semaines, ça parait beaucoup, si tu vas sur une base de 70/ semaine, ça fait nettement moins...( dans notre cas , mon mari travaille 70 H/ semaine, et moi je ne suis pas payée( mais beaucoup moins d'heures évidemment)..forcément ça baisse la moyenne!
Revenir en haut Aller en bas
signora

signora

Féminin Nombre de messages : 17197
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Grands patrons, parachutes dorés et salaires   Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Icon_minitimeLun 30 Mar 2009 - 16:35

Info NordNet :

François Fillon présente le décret sur les rémunérations des patrons
PARIS (AFP) - 29/03/2009 10:54


Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Photo_1238387792091-1-1
François Fillon et Christine Lagarde le 16 février 2009 en visite à l'usine agro-alimentaire Roquette à Lestrem. (AFP/Archives - Denis Charlet)



Le Premier ministre François Fillon présentera lundi le décret "sur la rémunération des dirigeants des entreprises bénéficiant du soutien de l'Etat", a annoncé dimanche soir Matignon.
Selon les Echos à paraître lundi, ce décret "interdira jusqu'à fin 2010 les stock-options et actions gratuites pour les dirigeants mandataires sociaux" de ces entreprises.
Le Premier ministre présentera ce décret lors d'une conférence de presse à 15H45, en présence de Christine Lagarde (Economie) et Brice Hortefeux (Travail), a ajouté Matignon.
La présidente du Medef Laurence Parisot a indiqué de son côté dimanche sur RTL-Le Figaro-LCI que "dans ce décret figureront des éléments, des contraintes en matière de rémunérations qui auraient pu figurer dans les conventions que le gouvernement a négociées avec ces entreprises au moment où il leur a apporté cette aide".Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Photo_1238387850404-1-1
Laurence Parisot le 17 mars 2009 au Forum Education-Entreprise à Paris. (AFP/Archives - Eric Piermont)



Mme Parisot avait estimé que si le gouvernement agissait "par décret, c'(était) qu'il n'a peut-être pas eu le temps, en tout cas dans l'urgence de la situation, de mettre ces conditions à ce moment-là".
"Il peut y avoir une légitimité à ce que l'Etat pose ses conditions aux prêts, aux aides qu'il apporte aux entreprises", a-t-elle observé. "Il me semble tout à fait normal que les conditions soient négociées ou établies par celui qui prête", a-t-elle ajouté.
Elle a cependant estimé que "la loi ne peut pas tout" en matière de rémunération des dirigeants d'entreprise.
"Ce que la loi ne peut pas faire totalement, un code éthique peut le faire", a dit Mme Parisot, en rappelant que le code éthique Afep-Medef n'est en vigueur que depuis le 1er janvier.
"La loi est nécessaire pour encadrer, pour donner l'ensemble, les principes et l'architecture d'ensemble, mais la loi n'est jamais capable de donner et d'anticiper toutes les innovations et toutes les situations", a-t-elle poursuivi.
Auparavant, le secrétaire général de l'UMP Eric Besson avait indiqué que le décret "va dire très clairement que les dirigeants des sociétés qui ont bénéficié de l'aide de l'Etat doivent renoncer aux stock-options, bonus, parachutes dorés", lors d'une émission Europe1-Le Parisien.
"Pour les autres, l'idée du gouvernement est de dire: observons d'abord ce que vont faire les 10% de sociétés cotées qui n'ont pas adopté (le) code" éthique du Medef en matière de rémunération des dirigeants, a ajouté M. Besson.
Le secrétaire général de Force Ouvrière (FO), Jean-Claude Mailly, a quant à lui estimé que les restrictions sur les bonus et les stock-options ne doivent "pas se limiter aux entreprises qui obtiennent le soutien de l'Etat", dans un entretien publié par le quotidien Sud Ouest Dimanche.
Pour sa part, Ernest-Antoine Seillière, président du conseil de surveillance de Wendel et ancien président du Medef, a estimé que "ce qui doit primer" dans les rémunérations des dirigeants "ce sont des critères de réussite, dont la création de profits", dans une interview dimanche au Journal du Dimanche.
Par ailleurs, Alain Dinin, président du groupe de promotion immobilière Nexity, avait annoncé vendredi à ses collaborateurs qu'il a renoncé à ses stock-options et bonus, selon Le Journal du Dimanche.
Le chef de file des députés socialistes, Jean-Marc Ayrault s'est prononcé samedi sur LCI "pour la suppression des stock-options, pendant cinq ans, sauf pour les entreprises naissantes".
François Bayrou, président du Mouvement Démocrate (MoDem), a proposé de son côté de supprimer les stock-options pour les entreprises cotées en Bourse, ainsi qu'une loi sur la "transparence" des échelles de rémunérations dans les entreprises.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

Gribouille

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 49
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Grands patrons, parachutes dorés et salaires   Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Icon_minitimeLun 30 Mar 2009 - 21:14

Je crois qu'on ferait déjà un grand pas si on mettait plus de transparence dans la rémunération des grands patrons. Comme je le disais précédemment, quand l'avidité est à l'origine de ces abus, il ne reste souvent que l'opinion publique comme barrière morale.
Le problème est que ces débordements dans la rémunération de certains patrons, n'est pas nouveau. Seulement, ce problème prend de l'ampleur en période de crise économique parce qu'il exacerbe le sentiment d'injustice.
On se rend compte que même si ces rémunérations ne sont pas cachées, (car ils sont dans les rapports de gestion depuis la loi NRE), l'information n'est guère accessible pour le commun des mortels, en particulier les salariés.
C'est pourquoi, il serait intéressant, pour les entreprises à partir d'un certain seuil, que la rémunération du patron fasse l'objet d'une forme de publicité au sein même des entreprises concernées. Afin que chaque salarié puisse avoir une idée de ce que reçoit leur patron.

Pour le reste, je pense que le gvt est en train de nous rouler dans la farine avec son décret. On a tendance à penser qu'en demandant, par exemples, la fin des stock-options ou certains plafonds dans la fixation des rémunérations, la France ferait figure de pays communiste.
Je crois sur ce point qu'il serait bon de rappeler les propositions de rapport Breeden aux EU en 2003 qui pose les fondations d'une nouvelle gouvernance. Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernance_D%27entreprise#Le_rapport_de_Richard_Breeden
(à lire, on cite même un rapport Bouton sur l'éthique, vous savez, le banquier de la SG.....)

Parmi les 79 propositions du rapport Breeden :

  • Interdiction du cumul des fonctions de Chief Executive Officer (CEO) et de président du Conseil d'administration.
  • Inéligibilité au Conseil d'administration de tout responsable de société travaillant avec la société à administrer.
  • Meilleure rémunération des administrateurs (pour MCI de 35.000 $US à 150.000 $US) mais obligation de consacrer 25% de leur revenu après impôts à l'achat, sur le marché boursier, d'actions de la société à administrer.
  • Interdiction aux administrateurs de siéger au Conseil d'administration de plus de deux firmes cotées en bourse.
  • Obligation au Conseil d'administration de se réunir au moins 8 fois par an.
  • Obligation aux membres du Conseil d'administration d'aller visiter les installations et sites de l'entreprise.
  • Obligation aux membres du Conseil d'administration de recevoir chaque année une formation spéciale pour mieux comprendre l'entreprise et son secteur.
  • Interdiction à un administrateur de conserver son poste plus de dix ans.
  • Obligation de remplacer chaque année un des administrateurs, afin d'éviter que la collégialité du conseil n'aboutisse à la passivité.
  • Interdiction de payer les dirigeants avec des stock-options.
  • Création d'un plafond de rémunération pour les dirigeants, dont seul un vote des actionnaires permettra de le dépasser occasionnellement (pour MCI 10 millions $US au patron et 5 millions $US pour les autres dirigeants employés).
  • Renforcement de la démocratie directe donnée aux actionnaires de base. Pour MCI cela passe par la création d'un site Internet spécialement dédié aux actionnaires qui souhaitent alerter les administrateurs et les autres actionnaires de leurs inquiétudes, avec la possibilité de faire voter des résolutions sans passer par l'assemblée générale.
  • Renforcement (ou établissement) de liens basés sur une convergence d'intérêts entre actionnaires et salariés (cf /site l'harmattan l'article de Rémi Guillet "Pour une gouvernance d'entreprise revisitée fondée sur le renforcement des liens entre actionnaires et salariés"
Revenir en haut Aller en bas
johanono

johanono

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 37
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Grands patrons, parachutes dorés et salaires   Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Avr 2009 - 12:51

Déjà six lois en sept ans sur la rémunération des patrons
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Grands patrons, parachutes dorés et salaires   Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Avr 2009 - 13:13

J'ai appris hier en lisant le Canard enchaîné qu'il y avait un délai de carence d'un an pour vendre ses stock-options. Mais ce délai a été supprimé par un certain Nicolas Sarkozy, ministre des finances. Après lui, DSK et Fabius (des gens bien de gauche) ont à leur tour assoupli la règlementation sur les stocks-option.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

Miaou

Féminin Nombre de messages : 4363
Age : 61
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Grands patrons, parachutes dorés et salaires   Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Icon_minitimeVen 10 Avr 2009 - 0:02

A propos de rémunération des patrons et d'Ethic:

Medef: Sophie de Menthon s'en va

Rémunérations : la patronne d'Ethic quitte le Medef

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Grands patrons, parachutes dorés et salaires   Grands patrons, parachutes dorés et salaires - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Grands patrons, parachutes dorés et salaires
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Qui a testé les patrons Ottobre ?
» Je cherche des patrons de couches
» Patrons pour vêtements de Sylvanian?
» Les salaires du Théléton !!! On croit rever !!
» GARAGE SOLIDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: