Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou

Aller en bas 
AuteurMessage
johanono

johanono

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 37
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Empty
MessageSujet: Non à l''OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou   Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Icon_minitimeDim 24 Mai 2009 - 21:12

Citation :
Non à l’Otan, oui à Lisbonne ou le compromis de Bayrou

Comment être contre la réintégration de l’Otan tout en soutenant le traité de Lisbonne ? Pour sa campagne aux européennes, le député centriste est à la recherche d'un compromis pour sauver la face.

Refuser le retour dans l’Otan et défendre le traité de Lisbonne ? « Imposture ! », avaient crié les blogueurs du Vrai débat à l’adresse de François Bayrou. Car si les déclarations gaulliennes du président du Modem, voulant soumettre à référendum le retour dans l’alliance atlantique, avaient séduit quelques républicains, d’autres y voyaient une mascarade populiste car incompatible avec l’adoption de la nouvelle mouture de la Constitution européenne prônée par le même Bayrou.

La défense européenne « fondée sur l’Otan »
Car, parmi les volets majeurs de la réorganisation de l’Union européenne qu’impliquait ce texte, la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD) s’imposait comme un pilier du nouvel UE. Un pilier défini par l’article 42 comme « conforme aux engagements souscrits au sein de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord », l’alliance atlantique étant présentée dans le traité comme « le fondement de [la] défense collective et l’instance de sa mise en œuvre. » Niveau indépendance gaullienne, on repassera…

Quand Europe 1 dénonce les ponts du service public
Les journalistes ne méritent pas leur salaire
Le Yuan, nouvelle monnaie de référence?
La souveraineté ferait-elle son entrée dans le programme du Modem ?
Souligné par les diverses composantes républicaines du Mouvement démocrate, le manque de cohérence était également pointé par Nicolas Dupont-Aignan : « c’est l’un de nos seuls grands points de divergence », nous confiait le fondateur de Debout la République. Et dans cette incohérence, des milliers de précieuses voix perdues au profit d’autres, plus fermes…

Qu’à cela ne tienne : à l’occasion de la convention thématique européenne du dimanche 29 mars, Marielle de Sarnez, responsable de la campagne européenne, devrait présenter un compromis. « Nous nous opposons à l’Otan, nous soutenons le traité de Lisbonne mais nous demanderons l’abrogation des points qui remettent en cause la souveraineté des Etats », prévoyait, avant la réunion, un membre du bureau politique. Un beau numéro de funambulisme en perspective...

Construire la défense européenne sans laisser l’Otan l’affaiblir
« Le programme n’est pas encore totalement finalisé, insiste un candidat d’une liste Modem. L’idée est de se concentrer sur la construction d’une Europe de la défense qu’un retour précipité dans l’Otan pourrait compromettre. » Une façon de revendiquer l’autonomie de l’Europe vis-à-vis des Etats-Unis.

Cette option convaincra-t-elle les gaullistes qui sommeillent en de nombreux électeurs du Modem ? Il vaudrait mieux : après des législatives décevantes et des municipales ratées, le Mouvement démocrate, parti européen par excellence, ne peut pas vraiment se permettre un nouveau dérapage sans prendre le risque de sombrer dans l’oubli. Ou dans le ridicule.

http://www.marianne2.fr/Non-a-l-Otan,-oui-a-Lisbonne-ou-le-compromis-de-Bayrou_a177517.html

On pourra, une nouvelle fois, constater la contradiction de certains leaders politiques, qui prétendent réformer l'Europe alors même qu'ils ont voté tous les récents traités européens !
Revenir en haut Aller en bas
Paladur

Paladur

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 39
Localisation : Carrière-sous-Poissy 78
Date d'inscription : 25/06/2007

Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Empty
MessageSujet: Re: Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou   Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Icon_minitimeDim 24 Mai 2009 - 23:23

Je crois qu'il y a une incompréhension à propos de l'article 42 « Les engagements et la coopération dans ce domaine [la défense européenne] demeurent conformes aux engagements souscrits au sein de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord [OTAN], qui reste, pour les États qui en sont membres, le fondement de leur défense collective et l’instance de sa mise en œuvre. » qui garantis aux Etats membres de l'OTAN le fait de pouvoir participer à la défense européenne tout en restant membre de l'Otan. Cette concession a du être indispensable pour rassurer les pays de l'Est trés attachés à l'Alliance dont la puissance est concrète alors que la puissance militaire européenne reste hypothétique.

Rien donc n'empêche un Etat de refuser d'être dans l'OTAN tout en étant pour le traité de Lisbonne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Empty
MessageSujet: Re: Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou   Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Icon_minitimeLun 25 Mai 2009 - 9:51

Ce traité est une épine dans le pied de tous les partis, même ceux qui y sont hostiles et appellent à ne pas voter pour les partis l'ayant voté alors qu'eux-même sont candidats à siéger dans des institutions européennes qui seront régies par ce traité qu'ils rejettent si les Irlandais l'approuvent.

Alors à quoi bon montrer spécialement du doigt Bayrou et le MoDem ?
Revenir en haut Aller en bas
Catel



Nombre de messages : 99
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/09/2007

Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Empty
MessageSujet: Re: Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou   Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Icon_minitimeJeu 28 Mai 2009 - 19:58

L'OTAN est encore là pour longtemps, construction européenne ou pas !

Même si on faisait une défense européenne, elle ne remplacerait pas l'OTAN pour autant, pas dans l'immédiat du moins...

Pour le reste, l'opposition au retour dans le commandement intégré n'est qu'une posture tout à fait symbolique: nous sommes MEMBRES de l'OTAN depuis 1949. Dans les faits, tant que nous conservons notre indépendance nucléaire, cela ne change rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Empty
MessageSujet: Re: Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou   Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Non à l'OTAN, oui à Lisbonne : le grand écart de Bayrou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P.Duron... "le grand Caen"?
» Le grand voyage.
» Rotrou III le Grand.
» Accusation d'utilisation d'enfants par l'OTAN
» Le Grand Bazar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Europe-
Sauter vers: