Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quelques pistes pour un programme économique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Matunis

avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Quelques pistes pour un programme économique   Jeu 23 Juil 2009 - 21:25

Bonjour à tous,

Voilà, je viens d'achever ma lecture de "L'alternative" de Jean-François Kahn, un homme que j'estime beaucoup.

Dans ce livre, il propose à un moment des "pistes" un peu pêle-mêle, mélangées, pas forcément toutes compatibles. Il s'agit seulement pour lui de jeter un peu les idées comme ça pour qu'on puisse en débattre plus tard. Il s'agit des idées anti-crise mais aussi des idées encore valables par la suite.

Je vais ici en noter une partie et je vous propose d'en discuter un peu. Peut-être que ce n'est pas nous qui écrivons le programme, bien sûr, mais ça peut toujours être intéressant d'y avoir réfléchi afin de proposer si jamais la parole nous ait donnée.

Je parle ici du plan national, bien que JFK ait ensuite cité de nombreuses mesures possibles au plan international afin de réformer le système financier.

Comme il y a des droits d'auteur j'imagine, je vais essayer de reformuler de la façon j'espère la plus claire possible les différents points abordés.

  • créer un holding public avec l'argent du fameux grand emprunt (il parle de 200 milliards, soit 4 années de dividendes du cac 40 environ, montant équivalent en proportion au plan de relance américain). Cette holding servirait à entrer dans le capital de petites sociétés privées pour les lancer un peu, mais aussi des grands travaux d'infrastructure (transports, éducation, santé, logement social, etc...). Cela coûte très cher mais JFK compte parer cela en revendant ces actions (tout du moins une partie) sur le marché et au final on finit en positif grâce aux plus values qui remboursent alors l'emprunt. Il s'agirait aussi de développer en priorité et pêle-même le TGV, les autoroutes, les palais de justice, les universités, etc...
  • créer une banque publique ou semi-publique qui examinerait des projets de PME et leur consentirait des prêts à taux 0% si estimé souhaitable. Mais du coup réduire toutes les participations de l'état qui ne générerait pas de retour sur investissement
  • nationaliser une partie des banques (celles à qui ont a prêté plus que leurs fonds propres)
  • mettre un impôt société variable : il augmente sur la partie des bénéfices redistribués (43%), est réduit sur ce qui est réinvestit (20%)
  • pouvoir geler les redistributions de dividendes lorsque la société a été aidé publiquement
  • virer la défiscalisation des heures sup' pour toutes les raisons que vous connaissez
  • virer le paquet fiscal et augmenter la progressivité de l'impôt sur le revenu
  • baisser la TVA temporairement de 25% sur des produits de main d'oeuvre
  • réduction des charges à 40% sur 3 employés dans une entreprise contre la création d'un 4ème poste
  • obligation pour les grandes surfaces de s'approvisionner en produit d'agriculture avec au moins 30% de régional
  • demande d'autorisation pour licenciement si délocalisation + remboursement des aides publiques
  • création d'une commission chargée de dénoncer les monopole
  • interdire retraites chapeaux et golden parachute
  • supprimer les stock options mais rajouter une décote de 20% pour les salariés sur les actions de l'entreprise
  • annuler le travail du dimanche
  • alléger seulement le nombre de fonctionnaires bureaucratiques (gouvernement, ministères...) sans imposer de quotas alors que certains secteurs comme la santé manquent de fonctionnaires
  • plafonner les allocs familiales aux familles les plus riches (>200 000€ annuels)

Il en manque éééénormément mais je vais pas tout copier non plus, c'est juste pour donner une petite idée et des débuts de piste. Si vous êtes intéressés par plus de petits points comme ça n'hésitez pas à me contacter en MP, JFK n'en saura rien Wink

Peut-être que ça vous donnera envie d'en débattre si vous avez eu le courage de tout lire Cool
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Ven 24 Juil 2009 - 5:07

Bon !...

Dans ce que tu as choisi, peux-tu nous dire (disons...) les 5 mesures que tu estimerais les premières, les plus pertinentes, les plus efficaces ???

Le truc serait aussi de... hum... les soumettre aux votes de... tout le MoDem !
J'y suis favorable mais t'imagines la complexité de la chose !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Matunis

avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Ven 24 Juil 2009 - 9:14

Bien sûr ce sont des choses qui nous dépassent parfois un peu mais ça pourrait être sympa d'en discuter un peu tous ensemble. Après tout la démarche est de réfléchir, arriver à des conclusions et ensuite voir si éventuellement un parti est arrivé aux même que les notres non ? (ok je caricature à l'extrême). Si on fait l'inverse, qu'on attend les propositions officielles pour ensuite les défendre coûte que coûte... Cool

Bon alors dans le tas, on va commencer soft avec LA proposition qui me paraît extrêmement simple à mettre en oeuvre et qui illustre parfaitement à mon sens notre vision des choses: la modulation de l'impôt société.

En effet, dans un état "complètement à droite" pour là aussi caricaturer, l'impôt société on l'applique point barre. Limite on le réduit en disant que comme ça les salariés seront mieux payés mais en ne contrôlant rien.

Dans un été "complètement à gauche" on récupère tout et on décide de ce qu'on en fait (voir les propositions de l'extrême gauche).

Nous, on dit qu'il faut pas mettre l'argent au centre sinon ça part en vrille, que mettre l'état est une illusion car si on met l'état c'est pour remédier à l'argent roi et mieux redistribuer ce qui donc, au fond, revient au même. De plus, ça passe encore et toujours par l'état qui doit être un partenaire et non pas "un maître".

En modulant l'impôt société, l'état n'intervient plus après la décision. Ca se modulera tout seul. Vous voulez tout redistribuer aux actionnaires ? Très bien, on encaisse un max, ce qui nous remplit les caisses, et vous vous touchez beaucoup moins qu'avant. Vous voulez réinvestir ? Préparer l'avenir ? Récompenser les salariés ? Vous avez plus que ce qu'il vous faut. De plus, ce n'est tpas une mesure coûteuse, au sens où on sait très bien que les PME profiteront pour réinvestir à fond tandis que les grosses boîtes qui dégagent beaucoup de bénéfices rempliront les poches des actionnaires (et donc grâce à cette mesure, de l'état) tout en gardant un petite marge de réinvestissement.

Je pense sincèrement que cette mesure, en plus d'être un bon exemple, redynamiserait nos entreprises.

J'attend vos critiques/remarques/commentaires Wink
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Ven 24 Juil 2009 - 11:57

On dit que je suis pour... non : "Je suis pour"

Partant de ça... on est deux ici à être pour.

Bon ça, on dit que c'est un morceau du programme mais ondit quoi pour le "projet"

Projet : Responsabiliser les entreprises térritoriales dans la redistribution.

Programme : Les entreprises : a) Moduler l'impôt société.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Matunis

avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Ven 24 Juil 2009 - 12:02

Je suis content que tu ais adhéré à cette idée ! cheers

Maintenant c'est vrai qu'il faut peut-être un intitulé pour le projet sous lequel toutes les mesures paraitraient cohérentes...

Je détaillerai éventuellement quelques autres points qui me tiennent à coeur, le faire ça permet de voir aussi si soi même on a compris et qu'on n'oublie pas la moitié.
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Ven 31 Juil 2009 - 7:43

Je viens de mettre ça sur le média social en réponse à ... chais plus qui ni où mais du MoDem, qui demandait un projet condensé :

Dans une France qui "Respire",
Des Hommes et des Femmes "Rassemblés"
Pour un meilleur "Avenir",
De véritables "Libertés"
Une réelle "Egalité" en tout
Et un retour de grande "Fraternité".

A apprendre par coeur comme un mantra et répéter partout, à haute voix sans crainte ni honte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Matunis

avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Ven 31 Juil 2009 - 10:01

C'est de toi ? Very Happy

(je détaillerai bientôt quelques idées du bouquin qui me tiennent à coeur mais en ce moment je suis un peu pris par le boulot...)
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Ven 31 Juil 2009 - 11:38

Ah bah oui c'est de moi ! sinon je dois citer mes sources !
c'est la moindre des politesses ici que de dire de qui est une phrase.
celle ci est de mon fait ! Ah mais non mais !
Te fais pas de mal quand même ! C'est les vacances !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Mer 19 Aoû 2009 - 13:05

à méditer...lu sur le site des commissions Modem( dommage le nom de l'auteur de cet extrait n'est pas cité..)

extrait du livre d'un ancien président de la république :

Citer:
Il faut se représenter les idées qui servent normalement à faire ce qu’on appelle le « programme d’un parti », puis comment, de temps en temps, celui-ci est fignolé et léché. On doit surtout regarder à la loupe les mobiles des commissions de programme, pour pouvoir estimer leur valeur :

Un souci unique détermine immanquablement, soit l’établissement d’un programme nouveau, soit la modification du précédent : le souci du résultat des prochaines élections. Aussitôt que commence à poindre dans l'esprit des politiques le soupçon que le bon peuple veut se révolter et s’échapper des harnais du vieux char des partis, voici qu’ils se mettent à en repeindre le timon.

Alors surviennent les observateurs d’étoiles et astrologues des partis,
les « gens expérimentés » et les « experts », le plus souvent de vieux parlementaires susceptibles de se remémorer des cas analogues du « temps riche en enseignements de leur apprentissage politique »,
des cas où la patience de la masse avait rompu les traits ; ils sentent à nouveau se rapprocher de son attelage une menace analogue. Alors ils ont recours aux vieilles recettes,

ils constituent une « commission »,
écoutent partout dans le bon peuple, flairent les articles de presse et reniflent longtemps pour savoir ce qu’aimerait le cher grand public,
ce qui lui déplaît et ce qu’il espère. On étudie avec le plus grand soin tout groupe professionnel, toute classe d’employés et on scrute leurs désirs les plus intimes.
Alors aussi les « formules » de la dangereuse opposition deviennent d’un coup mûres pour un sérieux examen, et le plus souvent d’ailleurs cette parcelle du trésor de science des vieux partis se révèle tout à fait pitoyable, au grand étonnement de ceux qui l’ont découverte et propagée.

Et les commissions se réunissent, procèdent à la révision de l’ancien programme (et ces messieurs changent de convictions tout à fait comme les soldats en campagne changent leurs chemises, quand la précédente est partie en morceaux).

Ils en créent un nouveau dans lequel on donne à chacun ce qui lui revient.
Au paysan, on garantit la protection de son agriculture ;
A l’industriel, la protection de ses produits ;
Au consommateur, la protection de ce qu’il achète ;
Les traitements des instituteurs sont augmentés, les pensions des fonctionnaires sont améliorées,

L’État doit faire dans une large mesure des situations aux veuves et orphelins, le trafic doit être favorisé, les tarifs abaissés et même les impôts doivent être, sinon totalement, du moins en grande partie supprimés.

Souvent il arrive que l’on a oublié une corporation ou que l’on n’a pas eu connaissance d’une exigence ayant cours dans le peuple.

Alors, en toute hâte, on rajoute encore des pièces jusqu’à ce que l’on puisse à bon droit espérer que l’on a de nouveau calmé et pleinement contenté l’armée des petits bourgeois « moyens » et de leurs épouses. Ainsi réconforté, on peut commencer, confiant en Dieu et en l’inébranlable sottise du citoyen électeur, la lutte pour la « réforme » de l’État, comme on dit.

Quand le jour des élections est passé et que les parlementaires ont tenu la dernière de leurs réunions populaires pour cinq ans, de ce dressage de la plèbe ils passent à l’accomplissement de leurs devoirs plus élevés et plus agréables.

La commission du programme se dissout et la lutte pour la forme nouvelle des choses reprend la forme de la lutte pour le bon pain quotidien : c’est-à-dire, pour un député, l’indemnité parlementaire.

Tous les matins, M. le représentant du peuple se rend dans la grande maison et, sinon tout à fait dans l’intérieur, tout au moins dans l’antichambre où se trouvent les listes de présence. Au service du peuple, il y porte son nom, et il reçoit le juste salaire d’une petite indemnité pour ces continuels et harassants efforts.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Mer 19 Aoû 2009 - 13:33

"Un programme n'enseigne pas ce dont on a besoin, il promet seulement ce que l'on désire."

Voilà la morale que j'en retiens.
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Jeu 20 Aoû 2009 - 5:12

Bon... Les vacances vous ont fait plus de mal que de bien ?...

Les écoute pas Matunis !!!!!!...

Planche sur ce foutu programme ! nous n'en avons toujours pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Jeu 20 Aoû 2009 - 9:37

Ce dont on a besoin, c'est d'un programme pour foutre le nabot dehors en 2012. Et ça urge.

Et pour ça, il faut arrêter de couper les cheveux en 4, se sortir les doigts du c.. et se mettre au boulot.


Dernière édition par libre le Jeu 20 Aoû 2009 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 27
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Jeu 20 Aoû 2009 - 18:01

libre a écrit:
Ce dont on n'a besoin
"Ce dont on a besoin", ou le sens de ta phrase en est inversé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Jeu 20 Aoû 2009 - 18:10

Exact. Corrigé. Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Matunis

avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Dim 23 Aoû 2009 - 17:26

Merci Juju pour cet extrait fort intéressant Wink

Je ne doute pas qu'on l'a le "projet de société". Maintenant il faut être réaliste. C'est peut-être utopique, peut être stupide pour certains, ce n'est peut être pas comme ça que ça marche mais tant pis: je préfère partir du fond pour faire remonter la forme.

Sur chaque petit point de détail, essayer d'avoir le regard le plus critique possible et choisir la solution la plus adaptée à ce moment là selon notre propre vision des choses. Et petit à petit, mesure après mesure se dégage le programme qui défend globalement LE projet de société mais parfois avec ses contradictions car la réalité l'impose. C'est ce qui m'a convaincu au MoDem: en prétendant être ni à gauche ni à droite on ne se pose pas la question: "Hummm... je suis à droite/gauche donc voilà l'idée que je dois défendre" mais plutôt "Tiens, ça c'est pas mal et ça aussi. En revanche, on est peut être obligé de concéder ça, ce n'est pas drôle mais on ne peut pas le faire tant que..." etc... et à ce moment là dire: gauche ? droite ? On s'en fout on a quelque chose à appliquer qui marche et qui nous mène vers ce qu'on veut.

Ce n'est peut être pas la meilleure façon d'être élu et peut être que ça peut paraître naïf/débile aux yeux de certains mais voilà pour moi ce que doit être le MoDem. Et si ça ne marche alors il faut convaincre les gens pour leur montrer ce que c'est que faire de la politique "autrement".Cool

Pour le moment on a vu plus de commissions qu'autre chose... j'attend cependant l'UR avant d'émettre un quelconque jugement.


@pourleboss: je me renseigne au maximum actuellement, histoire de me faire ma propre petite opinion. Quand le MoDem dévoilera son véritable programme économique alors là ce sera le moment fatidique pour voir si oui ou non ça part dans le sens quei me plaît le plus ! Wink Je pourrais éventuellement essayer de faire des petits résumés ici (pas de mes réflexions, je ne me permettrais pas, mais d'idées économiques de différents auteurs)
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Jeu 27 Aoû 2009 - 22:02

Si vous voulez une orientation novatrice en matière économique pour un parti politique français. Vous devez absolument donner la priorité aux aspects institutionnels.

Par exemple, il est curieux de constater que Cahuc et Zylberberg "dans les réformes ratées de NS" concluent dans le dernier chapitre que les échecs des réformes économiques initiées par NS viennent principalement de nos institutions. Ils en viennent à proposer une réduction de nombre de parlementaires, et le non cumul des mandats. Et Ils insistent sur une nécessaire réforme des organisations syndicales afin d'augmenter le taux de syndicalisation en France.

Cet aspect "institutionnel" qui émerge dans les politiques économiques est encore sous estimé en France pour finalement se limiter aux problèmes classique de pilotage économique. Pourtant, on ne peut faire passer des réformes si nos institutions sont inféodées à des groupes de pression qui n'auront de cesse de les vider de leur substance. (Et on le voit très bien avec certaines mesures concernant le travail le dimanche qui pourraient s'appeler sans rire lois "Carrefour", ou sur la fin de la pub sur les chaînes publiques, loi "TF1").

Ce nouveau courant prend sa source dans les écrits des économistes du développement qui insistent dans leurs recherches sur le rôle des institutions, lors de la phase de décollage, et lors des différentes étapes du développement pour souligner la nécessité de les faire évoluer en permanence pour maintenir la croissance économique sur le LT.
Les conclusions de ces économistes aboutissent également à réaffirmer la supériorité des modèles nationaux sur un modèle qui se voudrait universel, et ils annoncent le retour des politiques industrielles sur le courant dominant contemporain du "laisser faire".

j'avais, il y a un plus d'un an, conseillé de s'intéresser à un certain Krugman (prix nobel 2008) pour sa vision de la mondialisation. Aujourd'hui un Dani Rodrik annonce quelque chose de réellement novateur qui renouvellera notre vision de la "politique économique" dans la prochaine décennie.
Si le modem veut dominer les autres partis sur le terrain des idées, n'hésitez pas à l'inviter pour vos futures universités d'été..........
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Ven 28 Aoû 2009 - 11:47

Le plan risqué du MoDem pour relancer l'industrie
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Dim 30 Aoû 2009 - 11:53

un post interessant sue le site officiel

Sobriété, Solidarité, Justice - un trio gagnant pour le MoDem?


Posté par : lzib2002 le 30 août 2009 11:44
Comment traduire notre engagement humaniste, social, écologiste, européen - aujourd'hui, concrètement, d'une façon lisible et percutante? Les trois valeurs Sobriété, Solidarité, Justice répondent à cette question. Sobriété - parce que la clef d'une politique de soutenabilité n'est ni dans la technologie, et encore moins dans la croissance, "vertes", mais dans un changement (assez radical) de comportement des consommateurs et consommatrices en France et en Europe - vers moins, mais mieux et avec du sens. Sobriété aussi pour l'État, dans ses dépenses et ses ambitions, pour retrouver l'équilibre budgétaire indispensable à toute capacité d'action publique future. Sobriété enfin par l'acceptation par chacune et chacun que l'action humaine a des limites : par respect pour les autres humains passés, présents et à venir, par respect aussi pour tous les non-humains qui portent la vie et la civilisation (dans la biosphère, le climat, les sols). Solidarité - parce que les adaptations que demande cette société sobre sont considérables. Les plus faibles - économiquement, culturellement, par l'éducation - méritent d'être aidés, soutenus dans cet effort collectif : citoyen(ne)s dans notre propre pays, régions à l'intérieur de l'Union Européenne, pays du monde. Justice - parce que la transformation politique et sociale que nous menons collectivement n'a de légitimité et de sens que si elle est juste dans ses principes et adoptée par une décision démocratique, et que si ces principes sont effectivement appliqués de façon indépendante et intègre. Justice aussi, parce que la justice est l'expression même des droits et des libertés, de ce que chacune et chacun est respecté, protégé devant la brutalité, l'arbitraire et l'exercice de la force. Justice enfin, qui récompense - avec mesure - la créativité, l'innovation, l'effort contribuant au mieux-être de tou(te)s. Ces trois valeurs se soutiennent l'une l'autre - et nous différencient. Solidarité et justice sans sobriété, c'est le programme de la "croissance" consumériste de l'après-guerre - périmé par la finitude des ressources de la planète Terre. Solidarité et sobriété sans justice, c'est un ensemble d'intentions généreuses, mais sans règle pour les appliquer, ni pour en répartir coûts et bénéfices. Sobriété et justice sans solidarité, c'est la version écologique de la dureté victorienne, laissant les plus faibles au bord de la route. Réunies, dans un faisceau cohérent, ces trois valeurs Sobriété, Solidarité, Justice, peuvent former la trame de notre action - et de notre communication
Revenir en haut Aller en bas
Matunis

avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Dim 30 Aoû 2009 - 15:21

Article intéressant, mais qu'appelles-tu site officiel ?

Je ne le retrouve pas sur lesdemocrates ou sur mouvementdemocrate... j'ai du raté quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Dim 30 Aoû 2009 - 15:26

faut chercher...ce sont les commentaires associés au premier artice sur les UR...

http://www.mouvementdemocrate.fr/agenda/universite-rentree-2009-themes-et-intervenants-040909.html?action=voirlescommentaires
Revenir en haut Aller en bas
Matunis

avatar

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 30
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Dim 30 Aoû 2009 - 15:33

Désolé, je pensais que c'était un article et non pas un commentaire ! Merci encore ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Dim 30 Aoû 2009 - 15:44

si tu connais un ibiz2002 parmi nos dirigeants, tu me diras qui c'est!!!! jocolor
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Dim 30 Aoû 2009 - 20:51

juju41 a écrit:
un post interessant sue le site officiel

Sobriété, Solidarité, Justice - un trio gagnant pour le MoDem?


Posté par : lzib2002 le 30 août 2009 11:44
Comment traduire notre engagement humaniste, social, écologiste, européen - aujourd'hui, concrètement, d'une façon lisible et percutante? Les trois valeurs Sobriété, Solidarité, Justice répondent à cette question. Sobriété - parce que la clef d'une politique de soutenabilité n'est ni dans la technologie, et encore moins dans la croissance, "vertes", mais dans un changement (assez radical) de comportement des consommateurs et consommatrices en France et en Europe - vers moins, mais mieux et avec du sens. Sobriété aussi pour l'État, dans ses dépenses et ses ambitions, pour retrouver l'équilibre budgétaire indispensable à toute capacité d'action publique future. Sobriété enfin par l'acceptation par chacune et chacun que l'action humaine a des limites : par respect pour les autres humains passés, présents et à venir, par respect aussi pour tous les non-humains qui portent la vie et la civilisation (dans la biosphère, le climat, les sols). Solidarité - parce que les adaptations que demande cette société sobre sont considérables. Les plus faibles - économiquement, culturellement, par l'éducation - méritent d'être aidés, soutenus dans cet effort collectif : citoyen(ne)s dans notre propre pays, régions à l'intérieur de l'Union Européenne, pays du monde. Justice - parce que la transformation politique et sociale que nous menons collectivement n'a de légitimité et de sens que si elle est juste dans ses principes et adoptée par une décision démocratique, et que si ces principes sont effectivement appliqués de façon indépendante et intègre. Justice aussi, parce que la justice est l'expression même des droits et des libertés, de ce que chacune et chacun est respecté, protégé devant la brutalité, l'arbitraire et l'exercice de la force. Justice enfin, qui récompense - avec mesure - la créativité, l'innovation, l'effort contribuant au mieux-être de tou(te)s. Ces trois valeurs se soutiennent l'une l'autre - et nous différencient. Solidarité et justice sans sobriété, c'est le programme de la "croissance" consumériste de l'après-guerre - périmé par la finitude des ressources de la planète Terre. Solidarité et sobriété sans justice, c'est un ensemble d'intentions généreuses, mais sans règle pour les appliquer, ni pour en répartir coûts et bénéfices. Sobriété et justice sans solidarité, c'est la version écologique de la dureté victorienne, laissant les plus faibles au bord de la route. Réunies, dans un faisceau cohérent, ces trois valeurs Sobriété, Solidarité, Justice, peuvent former la trame de notre action - et de notre communication
Bien sûr qu'il faudrait un parti raisonnable qui propose une politique de transition pour accompagner la décroissance, car pour rappel les mots "sobriété", "frugalité", etc... signifient "décroissance", et que dans un schéma politique traditionnel les emplois sont liés à la croissance, il faut donc un projet global qui trouve une solution à toutes les problématiques nouvelles provenant de la "sobriété".
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Lun 31 Aoû 2009 - 13:39

Il ne faut pas mettre la charrue avants les boeufs. La refondation des institutions reste à mon avis la priorité des priorités.

Au niveau des syndicats :
Il faut à la fois qu'ils soient plus représentatifs des courants d'idées qui traversent la société française, et financièrement indépendants. La question de l'appartenance à un syndicat ne doit plus être une question de droite ou de gauche. Les PME sont des déserts syndicaux, et je ne parle pas des chômeurs ou des précaires qui n'ont aucun organe pour les représenter. Le financement des syndicats doit être assurer essentiellement par les cotisations des adhérents, et non comme c'est aujourd"hui le cas avec les subventions de la formation professionnelle quand ce n'est pas les pots de vin du patronat.
On rappellera, concernant la qualité des relations entre employeurs et employés, que la France est clasée 143/145 juste devant le Népal et le Vénézuela. Quand vous voyez des salariés français menacer de faire sauter leurs usines, il n'y a pas beaucoup d'autres exemples dans les pays développés........

Au niveau politique et du parlement en particulier, je reprendrai ce passage du livre de Cahuc et Zylberbeg :
"En réalité, les parlementaires, principalement motivés par la défense d'intérêts locaux, sont souvent dépassés par la complexité des dossiers sur lesquels ils doivent délibérer. Ils sont influencés par les lobbies de toutes sortes qui leur "inspirent" bon nombre d'amendements. Ces derniers sont déposés par des parlementaires bien "informés", souvent correspondants officieux des lobbies, et qui disposent d'un pouvoir de persuasion d'autant plus important que les autres parlementaires maitrisent mal leurs dossiers".....
le cumul des mandats est en première ligne car cela pose la nécessité d'avoir des parlementaires à plein temps pour juger en connaissance de cause les lois qui passent devant l'assemblée.

Mais la question de fond, est comment améliorer les choses si les institutions chargées de faire aboutir le différents projets sont inefficaces et aux mains de groupes de pression.
Par exemple, Askenazy dans "les désordres du travail", sur la question de la pénalité au travail et ses conséquences sur la santé des travailleurs note que les syndicats français ne traitent ce problème que du prisme des retraites sous l'influence de leurs syndiqués majoritairement baby boomers ..... Or la question de la pénibiilté au travail a été traitée aux EU dans les années 90, en particulier sous la pression des syndicats américains. Ils ont démontré qu'on pouvait être productif au travail sans forcément subir de conséquences sur la santé humaine si on se prend la peine de prendre des mesures. Ca a l'air de rien, mais on estime qu'aux EU les gains nets tirés de ces expériences représentent par an, un gain en termes de pib de 1%. Pourtant en France, on accepte ce genre de trouble comme une conséquence de la mondialisation, et comme un moyen de partir en retraite le plus tôt en faisant reconnaitre la pénibilité au travail.

Avec cet exemple mon propos est de démontrer qu'une grande partie de nos problèmes prennent racine dans le manque d'efficacité de nos institutions. On a vu dans les pays en développement comment les ressources de certains pays ont été détournées pour assurer des rentes de situation à certaines catégories de la population ou des intérêts économiques. En France, les problèmes environnementaux ont souvent été le jouet d'intérêts industriels similaires. Il y a encore quelques années les discours du ministère de l'écologie reprenaient mot pour mot l'argumentation de TOTAL qui décrivait un monde où le pétole ne manquerait jamais grace aux nouvelles technologies d'extraction. Le bonus malus, seule action tangible du Grenelle de l'environnement, a servi les intérêts de nos constructeurs nationaux, spécialistes des petits véhicules à moteur à explosion. Aujorud'hui, avec la crise économique, on assiste au subventionnement de Peugeot et Renault par le contribuable au nom de la défense de l'emploi alors qu'au même moment on abandonne leurs équipementiers considérés abusivement comme non "stratégiques".

La conclusion qu'on peut en tirer est que ce sont nos institutions qui sont malades. Un parlement indépendant, des syndicats représentatifs et autonomes sont le seul moyen de défendre l'intérêt collectif contre les intérêts individuels. On doit souligner que des isntitutions de qualité sont des atouts lors de chocs ou de transformation économiques en faisant émerger des formes de compromis au sein de la société pour s'adapter à la situation qui se présente. On a trop vu par le passé, des solutions qui consistaient à sacrifier une partie de la société civile pour maintenir les avantages de certains (par exemple, le dualisme sur le marché du travail préjudiciable aux jeunes générations). Un travail sur les institutions aurait probablement conduit à d'autres choix de société collectivement et économiquement préférables.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   Lun 31 Aoû 2009 - 18:13

C'est juste de rappeler la question du "comment ?" mettre en oeuvre un grand projet nouveau de société, en même temps que les autres questions à la méthode QQOQCP.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques pistes pour un programme économique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques pistes pour un programme économique
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il faut garder quelques sourires pour se moquer des jours sans joie. (Louane)
» quelques trucs pour la garderie à Québec
» Je recherche un logiciel de comptabilité pour rsg
» Quelques trucs pour la fête des mères...
» Quelques conseils pour le tri de votre linge!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Programme du Modem - Boite à idées-
Sauter vers: