Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Grippe A évolution en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
juju41



Nombre de messages : 42846
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Jeu 17 Sep 2009 - 16:58

mon mari est sous la couette.. mal de crâne, frissons,...c'est y la Grippe A, ou pas, on verra d'ici demain!comme il devait venir avec moi àau Conseil départemental du modem, il n'ira pas;. pas la peine de contaminer tout le Modem du département! manquerait plus que ça!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Jeu 17 Sep 2009 - 17:09

Il ne pourrait pas faire un saut à une réunion locale de l'UMP ? Juste le temps de serrer quelques mains et de lâcher quelques postillons ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Jeu 17 Sep 2009 - 17:12

hier il était à une conférence sur la crise et l'entreprise, ave cle gartin du Medef local, les banquiers, les assureurs, et les PS et le NC... va savoir.. une hécatombe bientôt dans le Who's who du coin? d'ailleurs c'était puant comme conf', le leit motiv, la crise est finie, tout va bien!
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Jeu 17 Sep 2009 - 18:15

Bon rétablissement à Mr juju41...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Jeu 17 Sep 2009 - 18:51

LaChouette a écrit:
Bon rétablissement à Mr juju41...

Idem.
Revenir en haut Aller en bas
khany

avatar

Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Jeu 17 Sep 2009 - 20:00

libre a écrit:
LaChouette a écrit:
Bon rétablissement à Mr juju41...

Idem.

idem aussi...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Jeu 17 Sep 2009 - 20:44

non, ben finalement, c'était juste une indigestion...

merci quand même pour lui!
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Jeu 17 Sep 2009 - 20:55

Pas de quoi...
C'est loupé pour les nouvelles heure par heure de la grippe A par notre envoyé spécial sur le front...
Pour une indigestion, ce n'est pas vraiment le front... qui est concerné
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Ven 18 Sep 2009 - 11:36

On me dit dans mon oreillette que Roselyne Bachelot est très déçue.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Ven 18 Sep 2009 - 12:51

Ma fille aussi : elle espérait être atteinte, elle a bien chopé un microbe, mais c'est une angine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
tulipe2



Nombre de messages : 1772
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 1:12

Lettre ouverte au Président Sarkozy, au Gouvernement français, aux Sénateurs et Députés



Monsieur le Président de la République Française,

Monsieur le Premier Ministre,

Madame La Ministre de la Santé,

Mesdames et messieurs les Sénateurs,

Mesdames et messieurs les Députés,

En raison des éléments contradictoires qui circulent à travers le pays au sujet de la pandémie supposée du virus de la grippe A/H1N1, nous vous demandons instamment de bien vouloir répondre d'urgence aux questions légitimes que se posent les citoyens.

1) Comment justifiez-vous l'ampleur des mesures de sécurité mises en place contre la grippe A, considérant les chiffres et statistiques officiels suivants?

A la date du 12 Septembre 2009 et en trois mois de pandémie de grippe A, le nombre des décès dans le monde est de 3611. Ce qui représente un taux de mortalité (par rapport au nombre de cas avérés) de 0,888%. Notez que la majorité des victimes souffrait déjà de pathologies graves.

Si le virus A/H1N1 ne mute pas vers une forme plus active, ce qui semble maintenant le scénario le plus probable, 8,4 millions de personnes mourront au maximum sur Terre des séquelles de cet "avertissement"? Soit 0,122% de la population mondiale. Ceci en tenant compte du dernier taux d'attaque de 14% enregistré en Nouvelle Calédonie. Le plus élevé à ce jour. Ce sera en réalité énormément moins : Au mieux, en répercutant le taux de contagion moyen enregistré en Océanie, c'est à 243 196 décès dans le monde que nous devons nous attendre ! Moins donc que la grippe saisonnière.

A titre comparatif, et faute de traitement, 13 millions de personnes meurent chaque année dans le monde de diarrhées, malaria, rougeole, pneumonie et infirmités. 35 600 par jour. Plus d'un mort toutes les 3 secondes! Ces chiffres sont des minimums.

Dans le même temps, 7,3 millions sont victimes de famine (Ce chiffre aussi est un minimum. 75% sont des enfants!) Plus de 20 000 par jour. Un mort toutes les 4 secondes!

Tout confondu : 20,5 millions de morts par an. 56 164 par jour. Deux morts toutes les 3 secondes!

Pourquoi donc mettre tant d'ardeur à sauver -et ce sans certitude de guérison pour la plupart!- ces 8,4 millions de personnes maximum, qui risquent potentiellement de subir les effets secondaires de la grippe A et du vaccin? Et pourquoi ne pas sauver les 20,5 millions d'autres qui, dans l'ignorance collective, meurent de faim et de maladies courantes? Alors qu'il suffirait de réquisitionner 10% des bénéfices des multinationales qui, au passage, redoreraient ainsi leur blason.

2) Pourquoi continuer à propager la peur chez nos concitoyens? Alors que M. Bernard Debré, Professeur de Médecine et Député déclarait le 26 juillet 2009 dans le Journal du Dimanche :

« La grippe A (H1N1) n'est pas dangereuse. On s'est rendu compte qu'elle était peut-être même moins dangereuse que la grippe saisonnière. Alors maintenant, il faut siffler la fin de la partie !» Ce n'est ni la peste, ni le choléra !

« Tout ce que nous faisons ne sert qu'à nous faire peur. [...] Oui cette grippe fuse très vite. Et après ? Un malade en contamine deux ou trois, contre un pour une grippe classique. Mais cela reste une « grippette », ce n'est ni Ebola, ni Marburg. » Plutôt un Big Flop! Cette grippe apporte maintenant la preuve qu'elle est bénigne.

« Sans le dire, les pouvoirs publics ont déjà commencé à réduire la voilure. Les malades, dont on ne vérifie d'ailleurs plus s'ils ont attrapé le A/H1N1 ou un simple rhume de cerveau, sont désormais invités à prendre du paracétamol. »

[...] Les gouvernements « n' avaient pas vraiment d'autre choix que de suivre » après que l'OMS eut, « de façon un peu rapide, commencé à gesticuler, avec des communiqués quotidiens et des conférences de presse à répétition. »

« Bien sûr, ce virus peut muter et devenir virulent. Pour l'instant ce n'est pas l'avis exprimé par la majorité des virologues... Admettons que le pire se produise. Est-on certain que les vaccins commandés seront efficaces ? Non » tranche Bernard Debré qui qualifie d' « erreur économique » le fait d'avoir commandé tous ces millions de doses fermes de vaccin contre un virus qui mute à tout bout de champ.

3) Pourquoi ne pas émettre des réserves sur la question des adjuvants du vaccin, tels que nanoparticules, squalène, mercure, aluminium, formaldéhyde, bêta-propiolactone, polysorbate 80... dont la toxicité a été reconnue par différentes études. Que faites-vous du principe de précaution?

4) Que répondez-vous aux déclarations suivantes ?

"Il n'y a pas de raison de croire que le vaccin soit capable de prévenir ou de diminuer la grippe et ses complications. Ceux qui fabriquent ce vaccin savent qu'il ne sert à rien contre un virus aussi instable, mais ils continuent à le vendre tout de même." Dr. Anthony Morris (anciennement chef du Contrôle des vaccins, gouvernement des Etats-Unis)

« Vouloir protéger la population mondiale contre une chose aussi inoffensive qu'un rhume ? C'est de la folie ! » Dr Thomas Jefferson, épidémiologiste qui après avoir compilé quarante ans de recherches, conclut que les vaccins antigrippaux sont d'une efficacité très limitée.

5) Pourriez-vous, au regard de ces déclarations (qui ne représentent qu'une infime partie de celles qui ont été publiées dans ce sens) nous justifier la décision de vos experts de suivre les recommandations de l'OMS en matière de « groupes à risques », à savoir les professionnels de santé, les femmes enceintes, les malades chroniques, asthmatiques, diabétiques, obèses, les malades du cœur et des poumons, les enfants etc. Ces groupes ne vont-ils pas servir de cobayes du vaccin et de ses adjuvants?

6) Sachant que les procédures d'autorisation de mise sur le marché seront accélérées et qu'il sera impossible d'évaluer les effets secondaires des produits injectés, comment pouvez-vous prendre le risque de vacciner la population dont vous êtes responsable ? Pourquoi -et pour qui- existe-il deux versions du vaccin, l'une avec adjuvants et l'autre sans ?

7) Comptez-vous vous baser sur les seules affirmations des laboratoires lorsque l'on sait qu'ils sont tenus à d'importants résultats financiers ?

Cool Avez-vous l'intention de prévoir des procédures d'indemnisation en cas d'intoxication d'une partie de la population par le vaccin et ses adjuvants nocifs ? Les multinationales pharmaceutiques ont-elles en France l'immunité pénale ?

Nous vous rappelons, sur ce point, l'épisode de la vaccination massive de 46 millions d'Américains contre la grippe porcine en 1976, pour une pandémie qui n'a jamais eu lieu : celle-ci a généré 500 cas de paralysies de type Guillain-Barré et des milliers de plaintes introduites pour dommages à la santé. Ce n'est sans doute pas pour rien si ces milliers de victimes ont réclamé jusqu'à de 3,5 milliards de dollars à l'état en dédommagement du préjudice subi.

9) Comment justifiez-vous la quantité de doses de vaccin commandée par l'Etat aux frais du Trésor Public ? 96 millions de doses attendues pour l'automne, et 45 millions de plus réservées, 140 millions de doses pour 65 millions de Français ? Envisagez-vous de rendre ce vaccin expérimental obligatoire et de faire vacciner deux fois toute la population française ?

10) Refuser de se faire vacciner est un droit. Ne craignez-vous pas que la population applique l'article 35 de la Constitution des droits de l'Homme de 1793 ? Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

En raison des précédents tels que l'accident de Tchernobyl, la vache folle, l'affaire du sang contaminé, l'intoxication par l'Amiante, pour ne citer qu'eux, nous comprenons votre vigilance, mais, en tant que citoyens responsables, nous vous demandons de clarifier de toute urgence une situation que nous ne pouvons tolérer.

Recevez, Monsieur le Président de la République française, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre de la Santé, Mesdames et messieurs les Sénateurs, Mesdames et messieurs les Députés, l'expression de notre profond respect.




Lien vers la pétition
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 9:53

L'Epidémie ...ça démarre ...

En Attendant ...
Dangereuse ou pas ...??...elle progresse ...

La grippe A progresse plus vite en France qu'ailleurs


Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le virus de la grippe H1N1 se propage plus rapidement en France que dans le reste de l'Europe.


Après la Grande Bretagne et l'Espagne cet été, c'est en France que le virus de la grippe H1N1 progresse le plus rapidement en Europe. Avec plus de 100 000 nouveaux cas suspect par semaine, l'Hexagone « est le pays d'Europe où il y a le plus de cas actuellement», explique Gregory Hartl, porte-parole de l'OMS (Organisation mondiale de la santé).
«L'activité grippale reste basse en général en Europe et en Asie, à l'exception de la France, qui signale des augmentations de maladies grippales au dessus du niveau d'épidémie de grippe saisonnière», indiquent les experts de l'OMS dans leur bilan hebdomadaire sur la pandémie.

En savoir plus
La situation en France

Mercredi, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, avait d'ailleurs estimé qu'on pouvait considérer que l'épidémie de grippe H1N1 avait commencé en France métropolitaine.


Un pic épidémique fin octobre
Dans son dernier état de situation publié mardi, l'Institut de veille sanitaire français (INVS) fait état de 164 cas de grippe pour 100 000 habitants, soit le double du seuil épidémique de 84 cas pour 100 000 habitants. Le nombre de nouveaux cas de grippe en France métropolitaine (début brutal d'une fièvre supérieure à 39°C, courbatures, signes respiratoires comme une toux) a ainsi été estimé à 103 000 pendant la semaine du 7 au 13 septembre.

Selon Françoise Weber, directrice de l'INVS, «on peut s'attendre à une hausse progressive du nombre de cas pendant trois à quatre semaines pour atteindre un période de pic épidémique fin octobre, début novembre, mais c'est une alchimie complexe». Et la médecin de préciser «qu'il est difficile d'expliquer pourquoi ça démarre» : «Il y a tellement de facteurs en jeu, estime-t-elle, les calendriers scolaires, les modes de vie, la densité de population... c'est difficile à dire, mais à un moment, tout est réuni pour que ça démarre.»
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 10:02

H1N1 : la fermeture des écoles efficace contre l'épidémie

http://www.lefigaro.fr/sante/2009/09/12/01004-20090912ARTFIG00198-h1n1-la-fermeture-des-ecoles-efficace-contre-l-epidemie-.php


H1N1 : la fermeture des écoles efficace contre l'épidémie

Martine Perez (avec AFP)
11/09/2009 |



Aux États-Unis, des écoles ont été fermées dès le début de l'épidémie. Ici, en mai, des agents désinfectent une salle de classe dans le Michigan. Crédits photo : ASSOCIATED PRESS

Cette mesure mise en place dans certains pays fait surtout effet si elle est appliquée au début de l'épidémie.

La fermeture des écoles pour freiner la propagation de la grippe A (H1N1) est surtout efficace au tout début de l'épidémie, avant même que 1 % de la population ne soit atteinte, a indiqué vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). «Le moment de la fermeture d'école revêt une importance critique», avertit l'Organisation dans un communiqué. «Les modèles d'études suggèrent que la fermeture des écoles apporte le plus de bénéfices quand elle intervient très tôt dans une épidémie, idéalement avant que 1 % de la population ne tombe malade.À ce jour, l'expérience a démontré le rôle des écoles dans l'amplification de la transmission du virus pandémique, aussi bien au sein même des établissements que plus largement dans la population.»
Alors que dans certains pays, des experts ont mis en avant qu'une telle fermeture pourrait mettre en difficulté les parents - dont certains sont des soignants - et aggraver encore le marasme économique ou la pénurie en matière de prise en charge médicale, l'OMS estime qu'une telle mesure contribue à réduire la demande de soins.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 13:43

"idéalement avant que 1 % de la population ne tombe malade"

il vont nous faire le coup à chaque épidémie de gastro ???
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 16:09

Regarde Hloben ce qui s'est passé en Angleterre...
arrive en France ...

Dangereuse ou pas ...??
Les Anglais en ont perdu leur flegme ...

La panique générale ...

Les Services d'urgence , les médecins débordés ...
Les gens obligés de se débrouiller tout seuls sur Internet...
pour essayer de se procurer du Tamiflu

La Pagaille ...

Et en France ... on en est toujours à la Phase 5 ...
toujours à la traine du Monde...comme d'habitude

Ce gouvernement n'est bon qu'à augmenter les Impots et virer les pauvres Gens à coup de Pelleteuse...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 16:23

10 QUESTIONS AU GOUVERNEMENT FRANCAIS ....

Monsieur le Premier Ministre

Madame la Ministre de la Santé

Copie à : Mesdames et Messieurs les Ministres

Copie à : Mesdames et Messieurs les Députés et Sénateurs



Nous nous permettons de vous envoyer ce courrier afin d’obtenir des réponses concrètes en raison de nos préoccupations.

Nous sommes un groupe composé de citoyens de tous horizons, extrêmement préoccupés par la problématique actuelle d’une « pandémie » mondiale, annoncée tant par les médias que par les communiqués gouvernementaux sur base de rapports de l’OMS et surtout par les réactions parfois contradictoires pour y faire face. En cause, ce nouveau virus AH1N1 qui, en avril dernier, a succédé à des années d’annonce d’une pandémie de grippe aviaire.


Nous sommes face à un double discours :

- d’une part, il est dit et répété que la plupart des patients ne présentent pas de complications et guérissent spontanément et plusieurs professeurs de médecine comme le Prs Gentilini, Oxford ou Debré insistent sur le caractère bénin de cette grippe (cfr annexe 1). A ce sujet, même au Royaume-Uni, le pays le plus touché à ce jour, le taux de mortalité parmi les cas déclarés reste très faible.

- D’autre part, il nous est martelé qu’il faut vacciner le plus de monde possible, et partout dans le monde.

(cfr annexe 2)


Un argument souvent repris est que le virus mute mais si le virus mute, à quoi servira un vaccin préparé à partir de l’actuel virus? Le vaccin coûteux ne va-t-il pas devenir rapidement inopérant voire même engendrer une mutation susceptible alors de provoquer une véritable pandémie de grippe, beaucoup plus grave, cette fois ? (cfr annexe 3)

Parmi les éléments d’inquiétude, il y a notamment le fait que ces vaccins risquent de contenir des adjuvants et conservateurs reconnus comme toxiques (squalène, mercure, aluminium, formaldéhyde, etc ; (cfr annexe 4).

Quelle sera la composition exacte des vaccins choisis ?

Par ailleurs, le fait que les quantités d’antigènes soient moindres pour des raisons de production accrue ne risque-t-il pas d’occasionner un recours majoré à ces additifs problématiques (cfr annexe 5) ?

En outre, le recours à des lignées cellulaires continues et la présence de différents contaminants comme les résidus d’ADN issus du procédé de fabrication ou même d’autres virus insoupçonnés, peuvent aussi être préjudiciables pour la santé (cfr annexe 6)


Nous estimons qu’il est du devoir des autorités d’apporter la preuve à l’ensemble de la population qu’elles ont réellement évalué de façon rigoureuse et contradictoire le rapport bénéfices/risques de ces futurs vaccins.


Afin de nous en assurer, nous attendons des réponses claires de votre part aux dix des questions qui suivent :

1°) Pourriez-vous nous expliquer le fait de mettre en place une loi d’exception, alors même que la vaccination est une pratique médicale généralement bien acceptée par la population ? Vous déclarez, Madame la Ministre, dans le Soir du 28/08/09 que « cela s’est fait dans la discrétion car il n’y a pas lieu de déclencher une panique infondée. » Justement, s’il est infondé de « paniquer », pourquoi adopter une loi d’exception ? (cfr annexe 7)

2°) D’après l’article 18 du Règlement Sanitaire International (RSI), l’OMS peut recommander aux pays d’exiger une vaccination. Pourriez-vous en tout cas nous garantir que cette vaccination ne sera pas obligatoire ? Dans ce cas, pourquoi avoir commandé 12,6 millions de doses de vaccins en sachant que notre population avoisine ce nombre-là d’habitants ?

3°) Pourriez-vous nous expliquer la décision de vos experts de suivre les recommandations de l’OMS et/ou de l’Europe en matière de « groupes à risques », à savoir les femmes enceintes, les professionnels de santé, les malades chroniques, les enfants etc… Ces groupes ne vont-ils pas, in fine, servir de cobayes ? (cfr annexe Au vu des recommandations de l’OMS par rapport aux groupes cibles, évoquées dans le journal Le Soir du 18 août dernier (cfr annexe 9), ces publics cibles, très vastes*, ne vont-ils pas englober in fine la population dans son ensemble ?

4°) A la question « Pourquoi avoir acheté toutes les doses chez GSK ? », vous répondez, Madame La Ministre, dans le journal Le Soir du 28/08/2009 : « Parce que cette firme qui a répondu comme d’autres à notre appel d’offres, offrait un vaccin avec adjuvants et antigènes. Les adjuvants c’est 85% du prix. Si le virus mute, il « suffira » de changer d’antigène sans modifier l’adjuvant. Cela nous permettra davantage de réactivité face à une évolution du virus». Vu les risques liés aux adjuvants, de mieux en mieux connus par la population, pourquoi justement ne pas avoir donné la priorité à des vaccins sans adjuvants ? La partie « risques » du rapport bénéfices/risques n’est-elle pas éludée dans le cas de ces vaccins-ci également…?

L’Etat a-t-il prévu un mécanisme de remboursement, d’une partie au moins du montant déboursé, si la population, en connaissance de cause, devait faire le choix de refuser ces vaccins ?

5°) Vu les délais très courts prévus pour la réalisation des tests de fiabilité, il nous paraît quasiment certain que ni l’efficacité ni l’absence de risques à long terme ne peuvent être scientifiquement garantis. Disposez-vous de données scientifiques éprouvées qui établiraient le contraire ? (cfr annexe 10)

6°) Pouvez-vous nous assurer de l’efficacité de ces futurs vaccins étant donné d’une part qu’il n’existe pas de corrélation absolue entre le taux d’anticorps et le degré de protection et, d’autre part, la masse d’évidences scientifiques concernant le peu d’efficacité de la vaccination contre la grippe classique (cfr annexe 11) ?

7°) Comment comptez-vous informer la population sur la composition exacte et complète des vaccins afin que chacun puisse faire un choix libre et entièrement éclairé ?

8°) La population belge est chaque jour ballottée entre des messages lénifiants et alarmants. Ainsi la communication du Pr Marc Van Ranst, Commissaire Influenza, en est un exemple quand il déclare le 28/04/2009 en commission de la Santé : « Dans des cas comme celui-ci, les pouvoirs publics se doivent de diffuser des messages pondérés. Ils doivent se garder de semer la panique. Par bonheur, les médias belges sont sur la même longueur d’onde.» (cfr annexe 12)

Or, actuellement, il est diffusé sur les antennes nationales des messages alarmistes pour la rentrée scolaire qui vont jusqu’à conseiller l’abstention de bises et poignées de main dans les écoles (JT de la RTBF, 26/08/2009) Dans le Vif L’Express du 7 au 13 août 2009, on peut d’ailleurs lire que le Pr Van Ranst conseille, pour se prémunir de la grippe mexicaine, d’ « éteindre radio et télé » mais comme le rappelle le Vif, le même Pr Van Ranst esquissait en 1999 dans la Gazet Van Antwerpen comme scénario du pire pour le XXI° siècle un virus qui décimerait 95 % de la population…

En outre, vous-même, Madame la Ministre déclarez le 14/07/2009 en commission de la Santé que «des initiatives seront renforcées grâce à des conventions avec les médias. » (cfr annexe 13). Pouvez-vous nous éclairer sur la nature et les détails de ces conventions ?

9°) Pouvez-vous nous dire si les 152 millions d’euros prévus dans un article relatif au budget 2009 visent à faire face à cette « pandémie »-ci et sinon, quelle sera leur affectation ? (cfr annexe 14)

10°) Pouvez-nous dire si un budget est prévu pour l’indemnisation des victimes de ce futur vaccin et si oui, à quel montant s’élève-t-il ? Pouvez-vous également nous dire si, en cas d’accidents vaccinaux, vous avez prévu d’engager la responsabilité des promoteurs et des acteurs des vaccinations massives ?


Suite à ces différentes questions et aux annexes relatives, nous avons des raisons de penser que ce vaccin, qui n’est pas au point, pour un virus qu’on connaît mal, risque de faire plus de dégâts que de bien surtout et justement dans les groupes à risques au système immunitaire déjà faible et/ou dégradé. Le devoir du gouvernement est de les informer et de les protéger dans le respect d’un débat contradictoire, conformément à la loi sur les droits du patient de 2002 consacrant notamment le droit de tout un chacun à un consentement libre et éclairé.


Nous nous permettons de vous rappeler l’épisode de la vaccination massive de 46 millions d’Américains contre la grippe porcine en 1976, pour une pandémie qui n’a jamais eu lieu : celle-ci a généré 500 cas de paralysies de type Guillain-Barré et des milliers de plaintes introduites pour dommages à la santé. Ce n’est sans doute pas pour rien si ces milliers de victimes ont réclamé jusqu’à de 3,5 milliards de dollars à l’état en dédommagement du préjudice subi (cfr annexe 15)


Croyez bien que les dix questions que nous vous adressons le sont dans un but résolument positif. Celui d’éviter que ne s’insinuent dans la population, au lieu d’interrogations saines, des rejets préjudiciables.


Nous attendons une réponse circonstanciée avant que ces campagnes vaccinales aux conséquences incertaines ne débutent dans notre pays. Vu l’urgence, nous sommes obligés de vous adresser la présente à titre de mise en demeure de nous répondre dans les dix jours.


Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre de la Santé, l’expression de nos sentiments très distinguées.


http://www.jacques-lacaze.over-blog.com/article-35651028.html
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 16:25

SaPa a écrit:
Regarde Hloben ce qui s'est passé en Angleterre...
arrive en France ...

Dangereuse ou pas ...??
Les Anglais en ont perdu leur flegme ...

La panique générale ...

Les Services d'urgence , les médecins débordés ...
Les gens obligés de se débrouiller tout seuls sur Internet...
pour essayer de se procurer du Tamiflu

La Pagaille ...
Et si tu lisais un peu moins les journaux à sensations ? Même sur le Net on ne trouve pas trace de ce que tu racontes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 16:29

J'ai du entendre des voix ...??
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 16:35

http://www.amge.ch/2009/07/27/le-monde-grippe/


Panique en Angleterre
C’est la Grande-Bretagne qui connaît la progression la plus fulgurante en Europe. Trente et une personnes ont déjà trouvé la mort, selon les autorités, et près de 100 000 autres auraient été contaminées la semaine dernière. Preuve que la panique commence à s’emparer du public, le site d’information lancé par les services de santé britannique a été pris d’assaut. Il enregistrait hier 9 millions de connexions par heure.

La France mal préparée
Par ailleurs, en France, les médecins généralistes ne se sentent pas tous bien préparés à prendre en charge l’épidémie, selon une enquête du Figaro.
Laszlo Molnar
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 16:41

dis donc SaPa, ça date tes infos.. 27 juillet.. et depuis, que je sache l'Angleterre n'a pas subi la fameuse pandémie annoncée...arrête de te monter le bourrichon...!!!
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 16:43

Journal à sensation ... Le Monde ...??

Ce qui est bien avec toi ...c'est que tu as toujours ...tout Faux ...

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/07/24/la-grippe-a-met-a-mal-les-rites-de-l-eglise-d-angleterre-par-virginie-malingre_1222423_3244.html

entre-temps, la panique a gagné les îles de Sa Majesté. On compte déjà 30 décès (26 en Angleterre, 4 en Ecosse) liées à la grippe A(H1N1) en Grande-Bretagne, le pays européen le plus touché par la pandémie. Pour la seule Angleterre, 840 personnes sont hospitalisées, dont 63 en soins intensifs, a annoncé le ministère de la santé jeudi 23 juillet. Et sur les sept derniers jours, 100 000 nouvelles personnes ont présenté les symptômes de la maladie. Soit presque deux fois plus que la semaine précédente qui avait également vu ce chiffre doubler. Au total, donc, ils sont à ce jour plus de 200 000 Anglais susceptibles d'avoir contracté la maladie - mais qui n'ont pas encore été officiellement diagnostiqués comme atteints par le virus.

A ce rythme, prédit Andy Burnham, le ministre de la santé, "nous pourrions voir plus de 100 000 cas par jour d'ici à la fin août". Et plus de 12 % des salariés contraints de rester chez eux en septembre, quand 30 % de la population - et 50 % des enfants - sera atteinte de la maladie. Le National Health Service (NHS), le service de santé publique, a donc été prié de se mettre en ordre de bataille pour faire face au scénario catastrophe qui se traduirait par 65 000 décès.
Dans un document de 59 pages, censé fournir "un cadre pour gérer les décès", le gouvernement a tout prévu. Il envisage de convertir en "morgues temporaires" des sites dont ce n'est pas la vocation. Il propose aussi que les pasteurs organisent des "funérailles basiques et plus courtes" que d'habitude, ceci afin d'éviter l'encombrement. Et de voir "s'il serait possible (pour les crématoriums) de travailler 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7".

La Grande-Bretagne est le pays "le mieux préparé" à la lutte contre la pandémie, martèle Gordon Brown. Mais au sein du NHS, selon un sondage réalisé par l'institution elle-même, seuls quatre travailleurs médicaux sur dix pensent être équipés pour faire face à une nouvelle hausse du nombre de patients. Et l'ouverture, jeudi, d'une "hot line" spéciale grippe A(H1N1), censée soulager des médecins généralistes débordés, ne fera pas de miracles. D'autant que les 1 500 standardistes chargés d'opérer un diagnostic par téléphone, avant d'éventuellement fournir du Tamiflu à leurs interlocuteurs, n'ont aucune formation médicale.

Quant au site Internet du NHS, qui propose un service équivalent, il a connu des ratés en série pour son lancement. "Le service est momentanément surchargé et ne peut répondre à votre demande. Veuillez, s'il vous plaît, réessayer plus tard", pouvait-on lire en tentant de s'y connecter jeudi.

Virginie Malingre
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 16:47

juju41 a écrit:
dis donc SaPa, ça date tes infos.. 27 juillet.. et depuis, que je sache l'Angleterre n'a pas subi la fameuse pandémie annoncée...arrête de te monter le bourrichon...!!!


Alors peux tu nous donner des nouvelles fraîches ...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 16:52

ici c'est le fil France.. pour l'angleterre voir le fil Monde
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 17:07

http://www.dailymotion.com/relevance/search/grippe+porcine/video/xaac4j_grippe-porcine-h1n1-pierrejovanovic_news

Tiens j'ai trouvé ça ...

C'est Rigolo....

LE BREVET DU VACCIN CONTRE LA GRIPPE ACTUELLE AURAIT ETE DEPOSE ...

BIEN AVANT L'EPIDEMIE ...???

soit 2007 ... Aout 2008 ...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 17:24

tiens ... j'ai trouvé ça aussi ...

J'espére qu'ils ne vont pas aussi nous balancer ...

des Bacilles de peste ...?? ...

http://www.romandie.com/infos/news2/090921204835.zd473fog.asp


USA: un spécialiste du bacille de la peste meurt des suites d'une infection


CHICAGO (Etats-Unis) - Les autorités sanitaires américaines enquêtent sur le décès d'un chercheur de Chicago (Illinois, nord) spécialiste de la peste, mort des suites d'une infection qui pourrait avoir été causée par une souche de la bactérie mortelle fabriquée en laboratoire...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   Mar 22 Sep 2009 - 18:12

SaPa a écrit:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/grippe+porcine/video/xaac4j_grippe-porcine-h1n1-pierrejovanovic_news

Tiens j'ai trouvé ça ...

C'est Rigolo....

LE BREVET DU VACCIN CONTRE LA GRIPPE ACTUELLE AURAIT ETE DEPOSE ...

BIEN AVANT L'EPIDEMIE ...???

soit 2007 ... Aout 2008 ...
Le H1N1 est une forme récurrente, dont la forme dite "A" n'est qu'une des variétés (celles de 1918 et 1958, c'était aussi le H1N1). Rien de surprenant donc à ce qu'un brevet pour un vaccin antigrippal H1N1 soit déposé n'importe quand.
Le tapage fait autour d'un vaccin spécifique à la pandémie actuelle est très surfait (et bien davantage dans l'intérêt des firmes pharmaceutiques que dans le souci des populations), c'est simplement l'efficacité des vaccins existants qui peut être incomplète.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grippe A évolution en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grippe A évolution en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» Grippe ?
» Documentaire: Darwin (R)évolution.
» Nouveautés/évolution sièges auto
» Révolution pacifiste en Islande ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: