Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 débat sur l'éducation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 29  Suivant
AuteurMessage
khany



Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 26 Mai 2010 - 18:50

juju41 a écrit:
Mais le pionnier tique quant à la mise en application de l'expérience, à grande échelle et avec des enveloppe de 5 000 euros par établissement. « Cette décision est très positive, mais ça coûte cher : au Mirail, j'ai 70 000 euros de frais, d'octobre à juin, rien que pour les ateliers de l'après-midi. »

voilà le hic... pas d'argent.. donc encore un "coup de ventilo" qui sera abandonné discrètement ..à moins que ce soit encore aux collectivités de payer la note, pour les activités..

ce qui fera qu'elles appuieront aussi avec les lobbies du tourisme.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 26 Mai 2010 - 21:51

Ca commence à devenir lassant, les allemands font des conneries et les français veulent toujours les imiter. Personnellement, j'aimerais avoir le coût par élève de ces activités sportives dans le cadre de cette nouvelle organisation scolaire. La facture doit être salée et j'ai du mal à croire que c'est généralisable à tous les établissements scolaires avec les coupes budgètaires qui s'annoncent. Serions-nous en train de nous refaire le coup des internats d'excellence ?
Mais ce qui me chagrine le plus est que cette nouvelle politique initiée par Luc Chatel ne répond pas à la question grandissante des inégalités au sein de l'institution scolaire. Les établissements dans les zones défavorisées attendaient peut être autre chose alors que ce sont dans ses établissements que se concentrent les plus grands problèmes de l'école.
Mais bon, c'est l'UMP, chaque ministre se doit de faire un tout devant les caméras.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 26 Mai 2010 - 22:08

t'as rien compris.; en fait ils cherchent parmi les jeunes des cités, les futurs footballeurs et athlètes ..on est aussi mauvais en sport qu'en économie..c'est pour ça quon se plante partout..
pour le cout, dans le lien sur le lycée de Bordeaux( privé) , le directeur dit que les activités culturelels et sportives tous les aprems, lui coutent 70 000 euros/an pour 700 élèves soit 100 euros par élève suffit de multiplier par le nombre d'élèves..l'autre abruti de Chatel prétend donner 5000 euros / an , par collège ou lycèe, soit l'équivalent de 50 élèves( selon le tarif du collège privé), du pipeau.. sauf que Chatel ose prétendre que ce serait les assos qui se chargeraient des élèves l'aprem.. quelles assos avec quels moyens? et les animateurs ( payés ou bénévoles( ceux ci bossent normalement l'après-midi)... donc c'est encore un bon coup de ventilo.. rien de plus...
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 26 Mai 2010 - 23:08

Extrait de l'article du Matin:

Citation :
Cette étude, publiée pour la première fois en 2000, provoque alors un électrochoc outre-Rhin, à la lecture des mauvaises performances du système éducatif allemand. Il est notamment plus discriminant pour les élèves de milieux sociaux défavorisés que ceux de la moyenne des pays de l'OCDE.

En cause notamment: la scolarisation partielle des enfants. Selon de nombreux experts, ceux de milieux favorisés profitaient en effet de leur après-midi pour d'autres activités --musique, sport etc.-- quand les plus pauvres étaient laissés à eux-mêmes.

Avec "l'école à plein temps, on augmente l'égalité des chances à l'école", plaide M. Schmitz.
Andreas Schmitz, du secrétariat de la Conférence permanente des ministres de l'Education (des Länder)

En Allemagne, ce ne sont pas les ministères de l'Éducation qui organisent et prennent ces activités en charge, ce sont les parents!
Et vous croyez que Chatel ne vise pas un désengagement de l'État par le biais de ce f...... modèle? Et en avant les associations, les éducateurs -payés par ces associations - ou bénévoles, pour les familles pas très argentées (et encore, il faut pouvoir payer la licence et l'assurance) et les cours privés pour ceux qui en ont les moyens!

Tiens, on pourrait même bâtir une nouvelle niche fiscale: ce serait déductible des revenus ...
Alors que les Allemands en sont revenus de leur fameux modèle: eux, ils investissent dans l'école à plein temps!
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Jeu 27 Mai 2010 - 9:18

Post pertinent Madame la Chouette !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Jeu 27 Mai 2010 - 10:45

Oui, bien vu.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Sam 29 Mai 2010 - 21:38

nord net info
Crèches : "les bébés ne sont pas des sardines", ont scandé des parents et professionnels
PARIS (AFP) - 29/05/2010 15:34



Manifestation de professionnels de crèches et de parents, le 29 mai 2010, à Paris. (AFP - Miguel Medina)



Plusieurs milliers de professionnels de crèches et de parents ont manifesté samedi dans toute la France pour dire que "les bébés ne sont pas des sardines" et dénoncer un prochain assouplissement des règles d'accueil dans le secteur de la petite enfance.
A Paris, le cortège a rassemblé entre 5 et 6.000 personnes, selon le collectif "Pas de bébés à la consigne !", qui regroupe une cinquantaine de syndicats et d'associations, mais seulement un millier selon la police.
Le cabinet de la secrétaire d'Etat à la famille Nadine Morano a constaté un mouvement "en forte régression", par rapport aux trois autres journées de manifestations précédentes.
Les manifestants s'opposent à un décret, que s'apprête à publier le gouvernement, abaissant le niveau de qualification d'une partie des personnels des crèches et leur permet, ponctuellement, d'accueillir plus d'enfants. Le but des pouvoirs publics est d'aider les familles à faire garder leurs enfants dans un contexte général de pénurie de places.
Mme Morano a affirmé qu'elle ne modifierait pas le texte, actuellement au Conseil d'Etat.
"Nous nous battons pour que la petite enfance soit considérée comme une priorité nationale", a expliqué Pierre Suesser, l'un des responsables du collectif.
"On est là pour que la qualité soit préservée, pour qu'il n'y ait pas de crèches +low-cost+", a ajouté Christophe Harnois, un autre membre du collectif.
Des manifestants portent une banderole lors d'un rassemblement de crèches et parents, le 29 mai 2010. (AFP - Pierre Andrieu)



Venus d'Ile-de-France, d'Orléans, Lille ou Nancy, les manifestants, dont de nombreux parents avec poussettes, ont battu le pavé de la capitale aux cris de "les enfants ne sont pas de sardines" ou encore "plus de berceaux et moins de pros, c'est le cadeau de Nadine Morano".
Le cabinet de Mme Morano a rappelé vendredi que le décret prévoyait le même taux d'encadrement avec "un adulte pour 5 enfants qui ne marchent pas, et un adulte pour 8 enfants qui marchent", et qu'environ 45.000 places de garde d'enfants supplémentaires en accueil collectif (crèches) ont été mises à disposition depuis un an.
Des rassemblements ont eu lieu dans une quarantaine de villes, comme à Toulouse, où 500 personnes selon les organisateurs ont scandé "l'accueil des enfants n'est pas un service marchand", avec des pancartes "dur dur d'être sardinés, non au décret", ou "allô maman bobo, Morano son monde il est pas beau".
"Nous sommes contre ce décret qui prévoit de baisser le nombre de diplômés dans les structures de 50 à 40%, et contre l'augmentation du taux d'occupation de 10 à 20%", a indiqué Jacqueline Chevillard, directrice de crèche à la mairie de Toulouse.
300 manifestants ont aussi défilé à Nantes, selon la police.
A Lyon, entre 250 personnes selon la police, 350 selon les organisateurs, ont manifesté derrière une banderole "Non aux professionnels de la Petite enfance au rabais".
A Strasbourg, quelques dizaines de personnes se sont rassemblées, ainsi qu'une cinquantaine à Mulhouse et à Besançon, et une soixantaine à Montbéliard.
A Bordeaux, le cortège a rassemblé environ 80 personnes, dont Marylène Lavoine, maman d'un petit garçon de 11 mois: "J'essaie de retrouver du travail. Mon petit garçon va à la halte garderie un jour par semaine, mais j'aurais besoin d'au moins 3 jours. Dans ma halte-garderie, nous sommes 40 familles à nous partager 8 places", a-t-elle expliqué.
Les manifestations ont aussi rassemblé à Pau entre 120 personnes, selon la police, et 200 à 250 selon les organisateurs, et "une centaine de personnes" à Foix selon les organisateurs.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Sam 29 Mai 2010 - 21:42

nord net info
Absentéisme scolaire: extension à la rentrée du dispositif associant les parents
PARIS (AFP) - 29/05/2010 10:56



Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel à l'Assemblée nationale. (AFP - Mehdi Fedouach)



Le dispositif d'implication des parents dans la lutte contre l'absentéisme scolaire, dont l'expérimentation a été jugée encourageante, va être étendu à la rentrée 2010, selon le ministère de l'Education nationale confirmant une information publiée samedi par Le Figaro.
Quelque 1.300 collèges seront désignés au milieu du mois de juin pour introduire des actions visant à associer davantage les parents aux initiatives de l'institution scolaire en vue de faire reculer l'absentéisme.
Le ministère de l'Education nationale tire ainsi les leçons d'une expérimentation menée sur 5.000 collégiens de l'académie de Créteil: elle a fait baisser l'absentéisme et les écarts de comportement des élèves en impliquant les parents dans la scolarité, observait en début d'année un rapport de l'Ecole d'économie de Paris.
Le programme, intitulé "Mallette des parents", a été mis en oeuvre durant l'année scolaire 2008-2009 dans une quarantaine de collèges de l'académie de Créteil, majoritairement en zone d'éducation prioritaire.
Initiateur du projet en collaboration avec le ministère, le Haut Commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, qui a depuis quitté ses fonctions, déclarait alors qu'il ne comprendrait "pas qu'on ne s'appuie pas sur ces résultats, qui sont des résultats prouvés, estampillés, démontrés, pour l'étendre dans l'ensemble des académies".
L'expérimentation a été réalisée sous le contrôle de chercheurs de l'Ecole d'Economie de Paris, avec le concours des parents volontaires d'une centaine de classes de sixième tirés au sort, sur 200, les résultats étant comparés à la situation dans la centaine de classes non impliquées.
"Premier résultat fondamental, lors du dernier trimestre, la qualité du comportement des élèves des classes tests est meilleure, à tout point de vue, que celle des élèves des classes témoins: moins d'absentéisme (3,6 demi-journées contre 4,3), moins de sanctions (10,9% contre 13,4%), davantage de distinctions (félicitations, encouragements... 38,6% contre 34,2%) ou de très bonnes notes de vie scolaire (37,4% contre 32,6%)", avaient observé les chercheurs.
Les parents bénéficiaires du programme ont davantage rencontré les enseignants et ont été moins souvent convoqués par l'administration pour des problèmes de scolarité (80% n'ont jamais été convoqués, contre 72%).
Les effets positifs s'amplifient dans la durée, une fois que le comportement des adultes à l'égard de leurs enfants a changé, avec un effet d'entraînement sur les familles n'ayant pas participé au programme.
Ce dispositif est présenté comme complémentaire à la suspension des allocations familiales, en cas d'absentéisme répété, évoquée récemment par Nicolas Sarkozy pour combattre le "cancer de l'absentéisme scolaire".
Le président a précisé que les allocations suspendues seraient versées "rétroactivement" aux familles en cas de retour de leur enfant à l'école. Cette disposition figure dans la proposition de loi du député UMP Eric Ciotti qui sera examinée par les députés le 16 juin.

Programme "malette des parents"
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss



Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 62
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 2 Juin 2010 - 7:47

Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17938
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 2 Juin 2010 - 8:30

Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 2 Juin 2010 - 9:43

Enseignants et parents ne se comprennent plus


commentaire: 86% des parents disent élever correctement leurs enfants, et avoir l'autorité nécessaire.. eh! ben! j'en connais un paquet qui en sont loin!comme ceux qui couvrent les méfaits de leurs enfants du genre racket, ou vol(vêtements ou objets dont ils savent pertinamment l'origine,puisque ils ne les ont pas achetés), ceux qui laissent trainer leurs gamins tard le soir dans la rue, ceux qui leur laissent des vidéos pornos à dispo dés l'age de 5 ansetc...j'ai eu l'occasion de participer à des "classes de neige de CP,en accompagnarice, j'ai pu constater que les enfants, pour la plupart ne savent pas manger proprement,et même rester à table plus de 2 minutes, parlent un pataouète horrible, ont des idées sur le sexe particulièrement salaces, et connaissent tout du cunilingus, et autres pipes, n'hésitent pas à voler ou casser les affaires des autres , et à insulter les adultes.. triste constat..
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 2 Juin 2010 - 10:02

La morano s'occupe de tout ça ...
Compétence est donnée aux maires pour épauler les parents en difficulté éducative !
Il parait même que la loi existe depuis 2007, depuis qu'un certain nocolas sarkozy était ministre de l'intérieur ... (a-t-elle dit ...) !
Revenir en haut Aller en bas
khany



Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 2 Juin 2010 - 11:51

Bien d'accord avec toi Juju ... Dans les 86% y en a un bon nombre qui en sont loin très loin.

Quant à la compétences aux maires pour aider .... je poserai la même question toujours et encore : avec quels moyens ???

Les dispositifs de réussite éducatives sont devenus obligatoires (de mémoire). Je fais partie de celui de ma ville, qui l'a depuis logntemps mis en place et affiche de vraies ambitions dans ce domaine , ambitions sincères et pas démagogiques je le précise.
Sauf que , la plupart des accompagnants éducatifs sont des vacataires, des étudiants. Bref des gens qui ne s'installent pas dans la durée.Ils quittent le dispositifs dès qu'ils ont un "vrai" boulot en vue ou bien quand ils arrivent au bout des fatidiques 200h ...
Et au final le gamin , qui vit souvent déjà des situations déstructurées se retrouve encore une fois balloté d'un intervenant à l'autre. Qu'il faut à chaque fois reconstruire la relation, la confiance, que le nouvel intervenant doit reprendre le temps de connaitre le "dossier" du gamin ... tout cela retarde d'autant la reprise d'une action efficace.

C'est un constat que nous dresse régulièrement le responsable de la R.U (il le déplore mais il n'a pas non plus le moyen de créer des postes fixes). Et c'est aussi ce que je constate à chaque conseil de discipline quand le gamin est suivi par la RU : si l'intervenant vient (et ce n'est pas toujours le cas), systématiquement il ne suit le môme depuis plus de 6 mois et peut rarement nous apporter une information claire et complète parce qu'il "ne connait pas assez X ou Y" ....

C'est dire comme je pense que cela va être efficace comme mesure dans ces conditions.
çà peut marcher, très bien même oui ... à condition de recruter des éducateurs à pleins temps, en nombre suffisant et de péréniser leur présence à moyen et long terme aurpès des familles ... le contraire de ce qui se fera j'en ai bien peur.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Mer 2 Juin 2010 - 11:55

Citation :
Quant à la compétences aux maires pour aider .... je poserai la même question toujours et encore : avec quels moyens ???

Va écouter la Morano sur RMC ... 1/2 heures ...
Les maires doivent prendre leurs responsabilités !
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Ven 4 Juin 2010 - 16:15

Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Ven 4 Juin 2010 - 16:41

Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Dim 6 Juin 2010 - 8:04

une p'tite gâterie pour ce Dimanche.; à déguster sans faim...

http://foodamour.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss



Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 62
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Dim 6 Juin 2010 - 8:20

Bon dimanche à toutes les enseignantes ! Et à tous et toutes tout court !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Dim 6 Juin 2010 - 8:31

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Dim 6 Juin 2010 - 9:14

Excellent !

Et terrifiant aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17938
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Dim 6 Juin 2010 - 10:28

Idem. On hésite entre le fou-rire et la consternation absolue.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Dim 6 Juin 2010 - 10:42

et le pire c'est que cette prof n'est pas dans un collège de cité.; mais en campagne..un collège de 370 élèves ( ce qui n'est pas beaucoup)..

quand on voit le niveau des parents et des enfants, on imagine la prochaine génération avec effroi..qu'est ce qu'on va bien pouvoir faire de tous ces paumés?
Revenir en haut Aller en bas
khany



Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Dim 6 Juin 2010 - 14:32

c'est un blog que je suis avec un plaisir certain ... beaucoup d'humour .
Revenir en haut Aller en bas
d'avalie noire



Masculin Nombre de messages : 2414
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Lun 7 Juin 2010 - 16:10

Comme j'ai entendu le ministre nous dire que les petits japonais étaient beucoup mieux instruits que les français, voici un petit apperçu sur les cours particliers au Japon qui concernent la moitié des élèves.
http://portal.unesco.org/education/fr/ev.php-URL_ID=59567&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Lun 7 Juin 2010 - 16:47

en tout cas, le taux de suicides des jeunes enfants y est le plus élevé.; il faut savoir que l'enfant est mis sous pression dés 3ans, car pour aller dans les bonnes écoles primaires, il lui faut d'abord passer un examen de capacité,donc cours particuliers dés 3 ans, on en a vu des petits qui devaient se tenir juste en slip dans la neige durant plusieurs minutes pour prouver leur endurance , plus des heures de répétion de mots, etc.; ensuite s'ils sont dans la bonne école, il leur faudra encore trimer en cours particulier,jusqu'à 22 heures chaque soir et tous les week-end, passer des exams, pour pouvoir aller dans le bon collège, et ainis de suite. pour netrer dans la bonne université.. donc les pauvres n'y ont pas droit, et de toutes façons, transformer un gamin en machine à apprendre, sans aucun amour,mais dans la peur intense de "déshonorer ses parents" s'il échoue.; franchement ça ne me donne pas envie! tu parles d'une vie..pas étonnant que les jeunes japonais ne fassent plus
d'enfants!

http://www.aujourdhuilejapon.com/actualites-japon-un-adolescent-japonais-sur-dix-souffre-de-depression-des-la-eme-2022.asp?1=1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Lun 7 Juin 2010 - 16:48

J'ai vu un jour un reportage sur la façon dont ça se passe au Japon et c'est terrifiant.

Les élèves qui n'avaient pas un niveau suffisant devaient le soir après l'école aller dans des cours du soir.

On se plaint des rythmes scolaires chez nous mais c'est rien à côté de ce qui se passe là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: débat sur l'éducation   Aujourd'hui à 15:03

Revenir en haut Aller en bas
 
débat sur l'éducation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 29Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 29  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'éducation de son enfant sans frustration
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» éducation, sv, pression sociale
» Quel type d'éducation pour les enfants issus de l'immigration?
» intérêt éducation nationnale vs intérêt de l'enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: