Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 AZF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tulipe2



Nombre de messages : 1772
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: AZF   Jeu 19 Nov 2009 - 20:32

Nous avons en exclusivité le témoignage d’une personne qui a vécu les évènements d’Azf de près.

Q : Bonjour, sans trahir votre identité dîtes en un peu sur vous, et les raisons de votre intervention, merci..



R : Je suis un membre des « services » comme l’on dit, un officier, je suis d’une famille qui a donné de grands serviteurs militaires à la nation, mes initiales D H. Pourquoi parler aujourd’hui ? Il y a d’abord le procès en cours et qui s’achève, et je pensais que le changement de président permettrait aux langues de se délier. Tel n’a pas été le cas, et je crois qu’il est mon devoir d’officier de dire désormais la vérité, j’ai trop caché de choses au nom de la « raison d’Etat, de l’intérêt national », en fait trop souvent couvert les turpitudes des politiciens véreux..

Là il y a eu une trentaine de morts, et encore on ne compte pas ceux qui sont décédés plus tard de maladies ou traumatismes divers et des milliers de blessés.

Q : Bon, inutile de tergiverser, est ce un attentat ?

R : L’affaire Azf est liée au 11/09 mais pas comme certains le pensent. En effet le 11/09 a été un cataclysme dans les services, surtout que les français avaient informé leurs homologues américains de l’éventualité d’une telle action. Je ne vais pas jouer au fanfaron, mais les services français ont toujours eu de très bonnes analyses et informations concernant les mouvements islamistes.

Comme vous le savez, la Dst (qui a fusionné depuis avec les Rg) a pour fonction le contre espionnage mais aussi la surveillance des industries, technologies et sites sensibles. Ceci va de la lutte contre l’espionnage industriel à l’anti terrorisme.

Nous sommes donc 10 jours après les attentats aux Usa, or ceci a réactivé les informations concernant des alertes envoyées aux divers services occidentaux. Ainsi il s’avérait que les américains nous avaient informés d’une possible action sur notre territoire sans plus d’indications.



Je vous rappelle que Toulouse, ce n’est pas qu’une usine d’engrais (Azf) mais Airbus et la Snpe qui produit les carburants pour la fusée Ariane et surtout les missiles nucléaires de nos sous marin, donc deux sites sensibles qui touchent la défense nationale. Des sites à barbouzes pour résumer et être plus clair.

Face à cette menace, il a été organisé une simulation pour tester la sécurité de ces sites parmi d’autres en France.

Malheureusement cette opération a mal tourné, avec les conséquences que l’on connaît.

Comme à chaque fois dans ce genre de cas, même si les circonstances ne sont pas identiques. Il y a eu des précédents comme par exemple, pour les plus connus le vol Ajaccio Nice en 1968 si j’ai bonne mémoire, ou l’immeuble de Toulon il y a une quinzaine d’années, il a fallu à chaque fois en urgence éliminer les indices compromettants, mais aussi ouvrir un contre feu.

Ces décisions ont été rapidement prises par la cellule élyséenne, qui a pris le dossier en charge, je rappelle qu’à l’époque nous entrions pratiquement dans la campagne électorale. Chirac, ira si vous vous en souvenez après Jospin sur les lieux, ce retard s’explique car il fallait verrouiller le dossier.

Et là, le 11/09 est devenu notre allié, en effet sur le moment la majorité des toulousains et des français a pensé à un attentat. N’oubliez pas que l’effet de souffle a ravagé une partie de la ville.

Il fallait éluder la bavure et présenter une version qui mettrait en cause le fonctionnement de l’usine Azf. Mais pour rendre crédible celle-ci, un leurre a été sorti conforté par le 11/09, l’attentat islamiste.

Ainsi ont été distillées des infos concernant tels ou tels incidents mettant en cause des musulmans, et certains journalistes ont eu droit à certaines confidences. Les cahiers de l’ex patron des Rg Bertrand récemment publiés sont là pour confirmer cette manipulation, l’affaire clairstream a un peu bouleversé tout ça mais Bertrand comme tout les patrons de services notait tout , même si ça parait bizarre. Mais parfois ça sert si vous voyez ce que je veux dire… Bien entendu jamais il n’aurait imaginé voir saisis ses carnets dans une procédure à la con. Donc ce qu’il y a dessus ne sont pas des élucubrations d’un mythomane..

Q : Pour nos lecteurs on précise que sur ces fameux carnets il y a mentionné « affaire Hassan montée en puissance »

R : Oui une phrase dans ce genre, j’avoue ne plus avoir en mémoire son exactitude, mais qui montre bien qu’il n’y avait guère d’équivoque.

Q : Comment ceci a-t-il été organisé ?

R : Je vous signale qu’un service a aussi pour vocation à désinformer pour tromper l’ennemi, les opérations de diversion ou déception font parti du boulot. Je ne vais pas ici vous faire un rappel sur certaines opérations durant la dernière guerre ou la guerre froide. A chaque fois des éléments crédibles mais démontables facilement ont été sortis. Comme par exemple la non revendication. En effet comment imaginer qu’un mouvement islamiste fasse un attentat majeur d’une telle ampleur, sans le revendiquer ou au moins laisser une signature très visible. Ceci ne c’est jamais produit ! Le but de ces organisations est outre semer la terreur, surtout aussi faire une publicité de leurs actions. Et en plus avec les moyens modernes comme Internet rien de plus facile. Et, il n’en a rien été. Vous pensez bien que s’il s’agissait d’un attentat les intéressés auraient trouvé un moyen pour le faire savoir, à plus forte raison si il y avait une telle volonté de le cacher de la part du pouvoir politique ou de la presse française. En plus compte tenu des positions de la France en matière de politique étrangère à l’époque, certains pays « amis » n’auraient pas hésité à diffuser des infos en douce. Pendant que l’on égarait les esprits sur cette thèse, la version officielle a pu être mise en place. Version qui au final arrange tout le monde, en plus pas trop compliquée. Vous savez, prenez la plus belle femme du monde, en cherchant bien vous lui trouverez des défauts, alors imaginez pour une usine ! On accumule des défaillances, ou des problèmes par ci par là qui existent partout dans le monde industriel pour mettre le doute dans l’esprit des gens, et les convaincre que cette boite était mal gérée. Total ou sa filiale étant une entreprise nationale pouvait jouer le rôle du bouc émissaire consentant, au passage on sacrifie un ou deux cadres et l’affaire est dans le sac. Il suffit pour cela de voir l’attitude finalement passive de ses avocats. Il est probable que les victimes, leurs familles et les associations ont été ou seront arrosées et ça se terminera comme ça.

Q : Chirac en arrivant à Toulouse a dit : "je ne veux pas entendre parler d’attentat"

R : Chirac est un politicien qui est tout sauf un idiot, il savait parfaitement que ses propos seraient rapportés. Un conseil des ministres n’est pas terminé que l’on sait déjà ce qui s’y est dit, donc en balançant cette phrase il savait parfaitement qu’elle serait reprise. Pour diffuser l’idée de l’attentat c’était la meilleure publicité.

Q : Quel intérêt à cacher une réalité ?

R : C’est ainsi et pas seulement en France il faut l’admettre. Au début j’ai évoqué deux catastrophes marquantes toujours officiellement aujourd’hui dues à des accidents alors qu’en réalité ce sont des bavures militaires, dites-vous bien qu’à chaque fois que l’armée ou les services sont en cause la raison d’état passe avant tout. Et Azf ne fait pas exception dans l’histoire. Imaginez l’aveu par le gouvernement que leurs services étaient responsables et bien il sautait, peut être Chirac aussi ainsi que les patrons des services et de l’armée, vous voyez les dégâts, il suffit de se souvenir du Rainbow Warrior pour voir ce que cela aurait pu donner. Et tout ça à quelques mois d’une élection !!

Q : Donc si je suis votre développement les groupes terroristes n’ont rien à voir là dedans, pourtant il y a ce fameux Hassan J dont on a retrouvé le cadavre revêtu de plusieurs sous vêtements comme le font ceux qui commettent des attentats suicides.

R : Justement, dans cette explosion ou plutôt explosions au pluriel, nous ne sommes pas dans le modus operendi de ces groupes. Leur méthode d’action est somme toute assez classique et basée sur l’utilisation de moyens simples et non très sophistiqués, c’est ce qui les rend efficaces d’ailleurs. Regardez, que ce soit en Irak, en Israël, à Madrid, récemment en Inde et au Pakistan ce sont des véhicules piégés, ou des porteurs de bombes qui se font sauter parmi la population, ou bien des actions commandos suicides à l’arme de guerre. Rien de tel ici, et si le fameux Hassan avait réellement été un ou l’un des acteurs l’on aurait probablement pas retrouvé son cadavre complet….

En plus entre nous, quel intérêt à s’en prendre à une usine d’engrais alors qu’il y a près d’elle une cible autrement plus importante. Et je ne reviens pas sur l’histoire de l’absence de revendication.

Q : c’était justement plus facile pour eux d’attaquer cette cible plutôt que la Snpe forcément mieux sécurisés ?

R : Comme ce sont des types qui vont à la mort, pour eux la sécurisation est un problème secondaire et c’est même une glorification supplémentaire, taper comme aux Usa au cœur du système politique et militaire du pays, montrer que l’on est plus forts. En plus ces groupes frappent dans les capitales ou lieux connus qui marqueront les esprits mondialement ; New york, Washington, Londres, Bombay, je veux pas être désobligeant mais Toulouse médiatiquement c’est pas Paris.. Donc vous voyez pas de revendications crédibles, une cible peu intéressante politiquement, une méthode opérationnelle qui n’entre pas dans le registre habituel, un suspect sur lequel on a pas grand-chose mis à part son attrait pour les mosquées, c’est plutôt léger..

Q : Malgré tout ils pouvaient, et les dégâts le prouvent, avoir ciblé cette usine pour un attentat majeur, et tout simplement mis une bombe dans ce fameux hangar.

R : Si l’attentat majeur était recherché d’abord comme expliqué plus haut c’était Paris, rappelez vous l’Airbus pris d’assaut à Marignane par le Gign, l’objectif était de le faire exploser sur la capitale. Maintenant admettons Toulouse, là c’était la Snpe la cible logique, ou Airbus, et dans le premier cas c’était Toulouse qui était rasée, et le choc dans les opinions aurait été tout autre.

Quant à la bombe l’argument pourrait se tenir, mais c’est un peu compliqué par rapport au mode opérationnel habituel, si un gars va faire un attentat suicide il dépose pas une bombe et s’éloigne avec le risque d’être repéré, il se fait sauter dans le hangar et là on aurait retrouvé avec un peu de chance des morceaux du type, pas un corps complet !

Q : L’hypothèse est un tir de missile raté depuis une colline proche qui visait la Snpe mais aurait frappé Azf

R : Déjà il faut que l’équipe en question soit équipée du matériel et sache s’en servir, et soit entraînée, ça ne se fait pas en 5 minutes avec 3 pèlerins ramassés dans une cité. Mais admettons, dans ce cas que vient faire Hassan sur le site d’ Azf, il n’a strictement aucun intérêt opérationnellement puisque selon cette hypothèse la cible aurait été la Snpe.

Q : Certains ont évoqué l’usage d’une bombe spéciale de type magnétique ou électronique, ce qui expliquerait les phénomènes lumineux et électriques.

R : De la science fiction, comme déjà dit les terroristes utilisent des techniques rustiques ou simples, regardez Al Quaida ou ses dérivés depuis tant d’années c’est toujours le même procédé, à plus forte raison il y a 8 ans. En plus pour obtenir ce genre d’arme, outre l’argent mais là c’est secondaire à la limite, il faut des complicités placées assez haut, déjouer nos sécurités et là je l’affirme nous sommes pas trop mauvais, et ensuite il faut les compétences pour utiliser l’armement en question. Bref beaucoup de complications, ne l’oubliez pas ce sont dans leur style des gens rationnels qui cherchent l’efficacité à moindre coût.

Q : Revenons à Hassan J, il y a ses sous vêtements signe d’un islamiste.

R : tu parles, son corps était brûlé, pas ses vêtements justement, étonnant non ?

Q : Personne n’a souligné ce détail

R : Etonnant pas vrai ! Et personne ne s’est posé la question de cette bizarrerie, car forcément elle induit une intervention extérieure post mortem… Suis-je assez clair !!!!!

Q : De qui et pourquoi ?

R : Si vous voulez créer de fausses pistes par exemple, c’est un grand classique pour un service d’utiliser un cadavre pour une opération d’enfumage et en plus vu le bordel qui régnait sur les lieux ce n’était pas trop compliqué opérationnellement.

Q : Donc l’attentat est exclu !!

R : Totalement, c’était un leurre, et il a bien fonctionné car tout le monde y croit, ce qui d’ailleurs ne bouleverse pas plus que ça la population. C’est donc bien la démonstration que politiquement le coup était bien joué. pendant que certains enquêtaient sur la piste de l’attentat, on pouvait mettre en avant l’accident industriel, à l’arrivée vous avez deux thèses : l’officielle et celle de l’attentat mais pour cette dernière vous pouvez envoyer tous les enquêteurs de la création,comme il n’y a rien à trouver, ils ne trouveront rien, donc vous en revenez à la thèse officielle, voila le travail..

Q : Et pour couvrir un fiasco donc

R : Oui un échec d’une simulation par nos services sur la Snpe,comme je l’ai dit, un boulot de routine, dès la veille une opération a été montée, hélas un accident a entraîné la mort d’un de nos gars, ceci a bouleversé les plans et perturbé le timing de la mission. En résumé ce qui devait n’être qu’une simulation s’est transformé en désastre, car l’explosion initiale qui aurait du être neutralisée a entraîné une catastrophe en chaîne totalement imprévue.

Q : Pourquoi cette déflagration ?

R : c’est une zone à risques avec des tas de souterrains, de lignes électriques, de canalisations contenant des produits volatiles et hélas les dégâts sur la Snpe ont eu les répercussions en chaîne que l’on sait sur Azf

Q : La Snpe a été peu touchée ?

R : Comparativement oui, quand on parle Snpe c’est tout ce qui est englobé dans le site, dont des souterrains, pour info les allemands y avaient bâti un réseau anti- aérien lors de la dernière guerre. Ils sont toujours en usage aujourd’hui, je vous le répète nous sommes dans un secteur militairement sensible.

Q : La Snpe est la grande absente de cette affaire.

R : La Snpe est fortement soumise au secret défense compte tenu de ses activités, sans elle plus de missiles nucléaires, plus de fusés Ariane entre autres, donc silence radio, il est plus facile de taper sur Total.

Q : Donc en résumé, la piste de l’attentat était bidon ?

R : Complètement, un travail de désinformation classique, comme je l’ai déjà dit il a fallu monter ça vite fait, mais la désinformation fait partie du boulot des services.

Q : la thèse officielle bidon aussi.

R ; Exact, sinon personne ne se serait fatigué à monter une opération diversion pour rien. Et les vrais experts scientifiques ont démontré que ça ne tenait pas la route.

Q : Donc on en vient à votre théorie une opération qui a mal tourné.

R : Il ne s’agit pas d’une théorie mais d’un fait..

Q : Certes, il vous reste plus qu’à le démontrer, donc si l’on vous écoute, il s’agirait d’une bavure militaire.

R : Oui, souvenez vous de mes propos, vous avez tous les éléments, un site ultra sensible la Snpe avec des informations pouvant laisser penser à une action criminelle. Je vous rappelle que la Dst ( Dcri depuis) a pour mission outre le contre espionnage, la surveillance des sites sensibles liés à la sécurité nationale, et on ajoute la sécurité militaire qui surveille aussi tout ça. Bien entendu de par son activité la Snpe fait partie du dispositif. Et de façon régulière les sécurités de ces sites sont testées par des membres des services ou unités spéciales de l’armée, comme c’est aussi le cas des bases ou casernes militaires. Tout cela bien entendu est confidentiel et n’est pas annoncé dans les journaux. Mais c’est le travail de l’ombre qui permet d’assurer la sécurité des français. Donc surtout après les alertes et compte tenu du 11/09 une opération a été menée en particulier dans un de ces fameux souterrain, elle a commencé la veille, malheureusement un accident idiot a bouleversé le scénario, qui était la simulation d’une opération terroriste, deux des protagonistes ont du être évacués en urgence.

Et ce qui devait être une opération contrôlée a abouti au résultat que vous connaissez, une explosion dans les entrailles de la Snpe qui a provoqué en chaîne une série de dysfonctionnement électriques et collatéraux qui ont malheureusement entraîné l’explosion du hangar d’Azf. La Snpe aurait été en pleine cambrousse, il y aurait eu des dégâts matériels et rien d’autre.

Q : Et la justice a été complice ?

R : Comme souvent dans ces affaires ! les magistrats tiennent à leur carrière avant tout, ainsi qu’au reste…. Comme par hasard encore ! Le juge instructeur a été nommé à Monaco dès son boulot terminé, un poste pareil il y en a un paquet qui à la chancellerie devaient saliver dessus, et ils se sont fait griller par un obscur juge de province…Ce gars là peut remercier cette catastrophe, il a gagné au loto grâce à elle..

Q : Vous confirmez les pressions sur certains témoins ?

R : Oui, outre que sur le choc du moment il a été facile d’influencer certains témoins pour leur faire comprendre que ce qu’ils avaient vu ou entendu n’était qu’une illusion. D’autres témoignages ont été habilement mis hors circuit. L’enquête est techniquement du plus haut comique si on fouille dans les détails.

Q : Donc il y a bien eu mensonge d’état !!

R : Oui, et surtout pour protéger les politicards de l’époque qui étaient en compétition pour la présidentielle, comme nous étions en cohabitation personne n’avait intérêt à l’ouvrir là-dessus.

Q : Vos propos ne sont hélas étayés par aucune preuve matérielle !

R : Je sais bien, d’ailleurs je n’ai pas d’illusions, ils seront étouffés ou passés sous silence ou soupçonnés d’être bidons, simplement je dis à mes détracteurs : la thèse officielle ne tient pas la route, celle de l’attentat a plus que des lacunes même si à la base elle est séduisante, reste donc une autre piste assez grave pour le pouvoir pour justifier les moyens mis en œuvre pour l’occulter. Maintenant en effet on peut aussi soupçonner les extras terrestres…

Q : Ceci sera t-il admis un jour par le gouvernement ?

R : Vous plaisantez ? On a déjà le « responsable mais pas coupable » de Fabius pour le coup du sang contaminé, vous voulez aussi l’ « erreur excusable » qui a fait quelques 30 morts ? Les gouvernements successifs se serrent les coudes au-delà des partis politiques, Ils sont tous d’accord pour leurs petite magouilles, fut-ce au prix de 30 morts. Et puis mentir a l’opinion publique... C’est leur métier ! J’ai toujours voulu servir mon pays et non ses gouvernements. Je me sens dorénavant libre de m’exprimer et suis près à témoigner sous certaines conditions. A moins qu’on ne me retrouve victime d’un camion fou, ou allez savoir... suicidé avec 3 balles dans la tête ? Et je les mets au défi de lever le secret défense sur ce dossier…

Q : Ceci a été demandé par la défense au procès.

R : Et d’après vous ce sera fait ?

Q : Peu probable en effet

R : Même mieux, Chirac et Jospin qui étaient cités comme témoins ont refusé de comparaître, prétextant n’avoir rien à dire !! Quelle foutaise !!! Les deux plus hauts personnages de l’état à l’époque nous expliquent qu’ils ne sont au courant de rien et la justice acquiesce…. Je vous laisse juge…

Q : Merci pour ces informations, nous les mettons donc à la disposition du public, elles vont forcément surprendre, à commencer par nous car elles prennent à contre pieds tout ce que nous pensions.

R : Merci à vous de m’avoir écouté, je sais ce sera certainement décevant pour beaucoup car la thèse de l’attentat est beaucoup plus confortable intellectuellement, mais telle est la réalité. Maintenant à vos lecteurs de se faire leur opinion et de bien réfléchir sur la nature des gens qui les gouvernent et pour qui ils votent..



http://www.euro-reconquista.com/site/

ET

http://www.leblogfinance.com/2006/11/azf_lquipe_de_r.html
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: AZF   Jeu 19 Nov 2009 - 22:34

Et ?
Revenir en haut Aller en bas
d'avalie noire

avatar

Masculin Nombre de messages : 2414
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: AZF   Ven 20 Nov 2009 - 9:08

ouai, bof...
Je remarque surtout le non-lieu général qui fait qu'aucune victime n'a été indemnisée, même par pour préjudice moral. Quand on sait que maintenant le préjudice moral vaut 45 millions d'euros (pour quelques larmes versées deavant des gens qui viennent envahir votre hôtel particulier), on aurait pu au moins distribuer 45 million d'euros par famille de victime (qui ont du verser plus que quelques larmes...)
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: AZF   Sam 21 Nov 2009 - 17:15

L'appel du parquet va, espérons-le, faire évoluer les choses dans le sens des victimes... qui doivent encore attendre et pleurer un peu plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AZF   

Revenir en haut Aller en bas
 
AZF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: