Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Petitgris



Masculin Nombre de messages : 1
Age : 45
Localisation : RP
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Jeu 28 Jan 2010 - 14:01

Bonjour à tous,

J'ai réalisé ce petit montage sur mr Zemmour, j'espère qu'il vous amusera.

https://www.youtube.com/watch?v=Q2szRYPHIGk
Revenir en haut Aller en bas
Alex67

avatar

Masculin Nombre de messages : 535
Age : 31
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Jeu 28 Jan 2010 - 19:50

N'es-tu pas aussi au forum socialiste ?

Sinon, je suis vraiment fan de la chronique quotidienne de Zemmour sur RTL.

C'est comme la chronique de Fourest : j'en loupe pas une !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Mer 8 Oct 2014 - 15:58

C’est le livre-choc de cet automne.
Avec "le Suicide français" , Eric Zemmour analyse comment la France est parvenue à se haïr elle-même. Il prend à témoin les chansons (et chansonniers), les films et même le football.
Il porte un regard acéré sur la France depuis la mort du Général de Gaulle, montre comment mai 1968 a gangrené les esprits.
Trois jours à peine après sa parution, le livre d’Eric Zemmour est en deuxième position des ventes chez Amazon juste derrière celui de Valérie Trierweiler.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Mer 8 Oct 2014 - 17:16

Cela souligne le niveau d'inculture du peuple français et c'est assez triste !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Mer 8 Oct 2014 - 17:27

En effet . A ce point d 'inculture on se demande pourquoi l 'on finance l ' éducation nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Mer 8 Oct 2014 - 20:41

Récupéré sur FB:

CCFD Terre Solidaire a écrit:
Etranger, immigré, descendant d'immigré : les mots ont un sens !

Les confusions régulières, à l'image des propos d'Eric Zemmour samedi soir dans l'émission "On n'est pas couché", contribuent à attiser les braises autour d'un sujet de société sensible. Regardez cette vidéo pour y voir plus clair !


Aymeric Caron s'adresse à Eric Zemmour: "Vous... par onpc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Jeu 9 Oct 2014 - 11:56

C 'est intéressant cette thèse où il explique, qu'en dépit des apparences, c'est bien mai 68 (et Woodstock) qui a gagné et a pris possession de tous les rouages de l'état, des médias, de la culture, et comment, de manière paradoxale, la révolution anarchiste a conforté la domination libérale et capitaliste.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Jeu 9 Oct 2014 - 16:41

on peut dire que 68 a été pour toi une année marquante...
tu as pris un pavé sur la tête ?
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Sam 11 Oct 2014 - 20:01

Zemmour....

Voilà un homme courageux sur des terrains glissants. Je ne suis pas toujours d’accords avec ses solutions, ou ses nostalgies qu'ils espère voir revenir (il peut rêver).Mais c'est une fine intelligence, ultra pixelisée.

Il est d'utilité publique, au même titre que Michel Onfray, au même titre qu' Alain Finkielkraut.

Je pense que l'on peut s'éclairer du débat de ces gens là. Ne pas le faire, c'est faire l'autruche. Mais il ne faut pas "idéologiser", cataloguer, chercher une référence politique lorsque l'on écoute ces gens là.

Moi je préfère ceux là à Jean d'Ormesson, bien qu'il soit un esprit magnifique. Mais je pense que d'Ormesson, c'est le Drucker de la littérature. Youpi, tout va mal, qu'est ce que c'est romantique... on est dans le conte, dans la chimère, dans l'esthétisme du drame humain.

Non, moi je veux avoir ce débat. Ce que je n'aime pas, c'est la diabolisation de ce débat. Il a lieu d'être, il est fondé. C'est précisément les socialistes qui disent: circulez, il n'y a rien à voir pour vos yeux de pecnots décérébrés.

J'affirme, d'une manière neutre, c'est à dire non incendiaire, que l'esprit de 68 est un repli intellectuel culturel et sociétal. C'est, paradoxalement au fabuleux progrès technologique qui a cours, chantre de sophistication et d'intelligence bouillonnante, un minimalisme et un individualisme déroutant.

Ce que le peuple veut "est" et "sera".  

C'est ainsi que l'individu, autrefois poussé au maximalisme, cultivant le courage l'honneur l'abnégation, cherchant le meilleur de lui même, emprunt de stoïcisme de fierté et d’héroïsme, dans la vie et au travail, ouvrier paysan ou ingénieur, a basculé vers autre chose. Autre chose ou l'on est plus au service des autres, ou l'état doit prendre tout les relais de la démission du citoyen, de la démission du père ou de la mère, de la démission du dévouement... on a pas le temps de tout faire quand on est minimaliste.

68, c'est la création d'une société spectacle ou l'individu ne veut plus être acteur mais spectateur. La vie est devenue un bien de consommation, et non plus un rôle à tenir. Le marteau, la faucille, la charrue, le sextant, merde que tout cela. Vive la Finder et le costard à paillette, et surtout, le boogie boogie après la prière du soir . Amen.

Bonne affaire effectivement pour les milliardaires : c'est eux qui font le spectacle,     et qui nous le font payer chèrement, puisqu'ils rachète tout ce qui leur fait concurrence. Les pouvoirs politiques ne sont que les kapos, pardon ce cette comparaison douloureuse, mais combien réaliste, de ces empereurs du spectacle permanent. Ce spectacle est le narcoleptique de l'imaginaire humain, une lobotomisation douce. Surtout l'humoriste, qui nous fait rire de notre propre drame, fabuleuse technique finalement comparable au syndrome de Stockholm.

68, c'est la perte des notions, des repaires, alors que ses instigateurs voulaient le contraire: un citoyen libre, responsable, éduqué et cultivé, maître de ses pulsions de son âme et de son corps. 68, c'est une démocratie élitiste, à peine palpable pour un QI de 110. C'est l'éradication du monde ouvrier et agricole, qu'on a mis au chômage avec de quoi se payer un abonnement à l'OM ou au PSG pour lui occuper l'esprit. C'est condescendant ce que je dis, mais pourtant...

Le monde est ainsi. Il faut l'accepter, ou écouter ceux qui réveillent notre conscience, pour comprendre pourquoi on s'est fait berner, et que certains moment de la monarchie n'ont pas à pâlir du présent. Bien des rois ont rêvé d'une pareille bande de 60 millions de béni oui oui accros à tout ce qui brille.

Alors que Zemmour continue. Je ne suis pas son adepte pour autant. Il y a bien des choses du monde ancien que je souhaiterai revoir au jour certes, mais de l'essentiel, c'est un monde neuf qu'il nous faut.

Oui, qu'il participe avec d'autres, même BHL, à nous ré ouvrir les yeux, à re booster notre capacité du constat et de l'analyse, à voir dans le miroir ce que vraiment nous sommes collectivement et individuellement. Parce qu'il a ce mérite de ne pas fonder un parti, de ne pas prêcher son évangile, mais juste de nous exposer une vue, sans militantisme actif. Cet homme nous laisse le choix de nos idées.

Je n'ai pas pris de pavé sur mon casque ailé, bien que ça aurait pu. Je ne suis tombé dans aucune marmite, contrairement à mon acolyte. Mais j'écoute, et je réfléchi. Mouais, je parle pas mal aussi...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Dim 12 Oct 2014 - 12:06

Nous pouvons dire comme pour le FN "Le Pen pose les bonnes question ... mais apporte les mauvaises réponses"
Zemmour poserait des questions ? bien sur qu'il en a le droit ! Mais son constat établi, écrit, promulgué,
Il fait quoi ?
je crois que les gens que tu cites sont des provocateurs, je les écoute,  ils me semblent se régaler ... en affirmant des faits qui vont à l'inverse de la bien-pensance, mais ils me semblent trop souvent refuser le débat. ou alors chacun reste sur ses positions.

 Il est vrai que la qualité de l'écoute est en voie de disparition ... Celle du débat aussi !

Je vais faire ancien combattant si je regrette les :Serge Moatti,  Jean-François Khan ? Voilà des hommes qui acceptent le débat, ne restent pas camper sur leurs positions. 

Laissons les poils à gratter faire leur travail mais il serait souhaitable qu'ils acceptent d'être contester et qu'ils entendent les arguments de leurs contradicteurs.

Le cas d' Alain Finkielkraut est, selon moi, différent c'est, un vrai homme bien, qui vit ce qu'il dit avec son coeur, avec ses tripes. Pas un provocateur, regarde sa tristesse quant il se sent incompris ... Et, puis un homme capable d'affirmer en public qu'il est amoureux de la femme de sa vie, la sienne,  pour moi ça se respecte   ...


j'ai lu tard hier soir et répondu, aujourd'hui midi, j'espère ne pas être trop hors sujet   jocolor 

Mai 68 ? tout n'est pas à rejeter, je garde le positif, mais j'accepte que vous en pointiez les aspects les moins bons   lol!
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Lun 13 Oct 2014 - 21:06

Petites et grandes erreurs factuelles d'Eric Zemmour sur l'immigration

A propos de Mai 68, ayant connu un peu la période d'avant, j'ai apprécié le "coup de vent" qui a décoincé la société française (par exemple, les femmes étaient encore considérées comme des mineures sur certains plans, des études ou des métiers leur étaient interdits).
Il y a eu des excès, des personnes qui ont fait n'importe quoi au nom de ce qu'ils appelaient "liberté". Mais d'autres ont conservés des valeurs d'entraide, de lien social et de sobriété "écologique".

Pour rappel, il y avait également une certaine révolte contre la "société de consommation".


Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Mar 14 Oct 2014 - 20:36

Miaou a écrit:


Pour rappel, il y avait également une certaine révolte contre la "société de consommation".



Tout à fait!

Perso, j'ai trouvé Cohn Bendit dans la bonne démarche, ou à peu près. C'est juste la classe ouvrière de l'époque qui était à côté de ses pompes. Mais je ne reviens pas la dessus, j'ai déjà longuement disserté là dessus.

Mais là aussi je me répète, les bienfaits de mai 68, car bien sur ils existent, sont assez isolés dans une masse de désastres. En quoi ce grand élan du féminisme (par exemple) peut me satisfaire (ce qu'il devrait sur le fond), quand ces femmes ont fortement contribué à détruire des "principes éducatifs" qui auraient du survivre? Certes les hommes ne sont certainement pas là pour rattraper le coup, mais les femmes, permettent elles vraiment aux hommes de "couper le cordon", avec toute la symbolique que cela représente. Elles ont voulu que l'homme assiste à l'accouchement, ce qu'il a fait. Mais cela n'est il pas qu'une mascarade, et le vrai chef d'éducation ne reste t'il pas "madame", "monsieur" revendiquant mollement son opinion?

C'est précisément l’absence de ses "principes éducatifs" qui est à l'origine de la majorité des maux dont on souffre actuellement. Deux générations d'adultes inachevés ou non construits sont aux manettes! On a enseigné certes, mais l'enseignement n'éduque pas.
La "promotion Voltaire" en est l'étendard. Pour moi, franchement, il y a matière à psychanalyse. Et je ferai bien une thèse là dessus tant le sujet me passionne.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Mar 14 Oct 2014 - 22:23

signora a écrit:

je crois que les gens que tu cites sont des provocateurs, je les écoute,  ils me semblent se régaler ... en affirmant des faits qui vont à l'inverse de la bien-pensance, mais ils me semblent trop souvent refuser le débat. ou alors chacun reste sur ses positions.

 Il est vrai que la qualité de l'écoute est en voie de disparition ... Celle du débat aussi !

Je vais faire ancien combattant si je regrette les :Serge Moatti,  Jean-François Khan ? Voilà des hommes qui acceptent le débat, ne restent pas camper sur leurs positions. 


Provocateurs. Je ne crois pas. Ils sont habités par ce qu'ils pensent. Et puis, ne sont provocateurs que ceux qui sont perçus comme tels. Je veux dire par là qu'une société qui se qualifie "d'ouverte" ne peux qualifier personne de provocation. Si des gens sont catalogués comme provocateurs, c'est parce que la société mets des frontières à ses pensées. Et camper sur ses positions est plutôt vertueux, dans le sens ou celui qui change d'avis tout le temps n'est pas crédible. On a le parfait exemple au sommet de l'état. Une position idéologique mets longtemps à se construire, elle ne doit pas reculer, elle doit se solidifier pour bâtir un édifice qui se remarque. Les versatiles n'habiteront jamais que dans une yourte, imperceptible dans la steppe, et périssable.

C'est une autre cause des maux dont nous souffrons. Des gens dépensent tellement d'énergie à faire abstraction de certaines vérités, tellement d'énergie à construire des dénis, que tout ce qui vient perturber leur fantasme de quiétude, leur esthétisme de la pensée, est perçu comme une provocation.

Alors je veux bien ajouter d'autres agitateurs (la FNAC est tout sauf un agitateur), Moatti et Kahn effectivement, mais aussi Michel Serres, ou Cohn Bendit. On ne peut pas encore les parquer chez les vieux schnocks, puisse t on le faire un jour.

Perso, je trouve que le débat est meilleur aujourd'hui qu'à l'époque de Cavana et Polac, Le Pen père et Tapis. Souvenez vous comment fusaient les insultes et parfois les coups!! (pour ceux qui ont plus de 50ans)

Je trouve que tous les gens que nous avons cités ensemble sont de vrais débatteurs. Zemmour est parfois d'accord avec Domenach, Finkielkraut incline parfois vers Michel Serres... On a même vu Onfray et Zemmour signer la même pétition... Car il y a forcément des moments ou le Gaullisme Bonapartisme croise le Nietzschéo anarchiste, il y a forcément à un moment, une cause commune. Ce qu'il n'y a pas dans la politique de parti! C'est justement ça le problème, les intellectuels tentent de rassembler, alors que les politiques clivent et fragmentent la société.

Non, vraiment, tout cela est qualitatif, foisonnant, et m'empêche, perso, d'être contaminé par l'embourgeoisement intellectuel ambiant, agissant comme Ebola, et touchant tout particulièrement les bons sociaux démocrates à l'eau tiède, qui n'aiment que ce qui berce l'oreille (Drucker et Yannick Noah) . Des gens qui ne risquent pas de faire audits et constats, tant l'odeur de leur propre flatulence incommode leur nez délicat. (ça rime!)  king   ...Risquent pas de fouiller dans les entrailles du monde!

C'est ça l'échec chronique du centre, à mon grand regret. C'est en cela qu'il ne sera jamais une alternative, à mon grand regret aussi. C'est là ou le centre me laisse sur ma faim, parce que moi même me revendique de tous ces gens de caractères, un peu de chaque. Eux sont vivants. Le reste est mort en bouffant des pizzas.

Bayrou est formidable, il faut juste qu'il change de voltage. De 12 volts en continu, ce serait mieux un 380 alternatif triphasé. La force motrice quoi! Avoir voté Hollande, ça lui a pompé ses batteries.  jocolor

Je suis un social démocrate à tendance libérale, vraiment, mais à l'eau tiède, je ne veux pas. Je porterai un toast (une cuite)pour l'entrée de Marine Le pen et Besancenot dans l'hémicycle, et ça ne m'empêchera pas d'être un centriste. Parce que comme les ânes, quand on me pique le c.., j'avance. Et puisque certains dénoncent, je serais de ceux qui annoncent, en conséquence. Ainsi la boucle sera bouclée.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Sam 18 Oct 2014 - 0:12

Pour Éric Zemmour, "Hélène et les garçons" et Daniel Balavoine ont participé à la "féminisation" de la France



Plus analytique:
Zemmour: pourquoi ça marche
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Lun 20 Oct 2014 - 20:38

Bon OK.

Mais qu'est ce qu'on fait? On continue a diaboliser, ou on en discute vraiment entre nous, pour s'emparer du sujet à notre manière?

Parce que face à cela, j'aimerai que l'on développe autre chose que " " Si c'est tout ce que l'on a à répondre...

On ne va tout de même pas nier que les garçons contemporains posent un problème: soit ils se radicalisent dans un machisme absolu (éventuellement agrémenté d'islamisme), soit il suivent la mode pour tenter d'approcher les filles. En tout cas, ils ne sont pas eux même, ça c'est sur. Ils ne savent plus très bien quelle est la norme masculine. Beaucoup de garçons se disent que pour approcher les filles, il faut leur ressembler. C'était déjà le cas, lorsqu'on voyait toutes les filles folles de Patrick Juvet ou des Bee Gees en 1980. On se demandait s'il fallait ressembler à cela pour espérer un sourire!! Il était devenu intollérable d'avoir du camboui sous les ongles. Ben oui, parce que la passion des garçons, c'était de soulever le capot des voitures. Dites moi que c'est faux pour voir! Ma rétorique est déjà prête. Parce que lorsqu'on soulevait le capot des voitures, on était pas en train de casser des abrit bus, par dépit de ne pas trouver sa masculinité!!

Alors je suis désolé, sans être d'accord d'un bloc avec Zemmour, surtout dans sa manière de présenter les choses, je refuse d'esquiver le sujet. Ou d'en parler avec des onomatopées...
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Lun 20 Oct 2014 - 22:16

Je ne savais pas que les garçons d'aujourd'hui avaient autant de problèmes d'identité. Cela m'étonne.

J'ai des enfants "jeunes adultes", fille et garçons, j'ai des neveux et nièces, je rencontre des jeunes dans la vie de tous les jours, je travaille avec des parents, des jeunes adultes, et, en dehors des problèmes de l'adolescence, je n'ai pas senti ce mal-être auquel tu fais allusion. C'est peut-être lié à mon entourage, ou à ma sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Jeu 23 Oct 2014 - 10:08

Je ne sais plus que dire ...
hier je me suis faites agresser verbalement et de manière tellement sournoise et mauvaise. Avec des propos  dits lâchement à voix basse mais glaciale. Tout cela par un africain parlant parfaitement le français
et vêtu d'un costume sombre laissant penser qu'il était bien intégré.
Les mots étaient orduriers et menaçants ...
Nous étions 3 dames qui sortions de l'ascenseur avec lui. L'un est parti presque en courant, l'autre m'a affirmé qu'il fallait voter FN et se taire, moi une fois remise de ma stupeur j'ai cherché à voir ou il était je voulais le regarde en face (ce qu'il n'avait pas fait) avec un regard méprisant et glacial.
Je n'ai pas eu le temps il s'est précipité dans une rame en sens inverse.
Mais croyez moi les propos étaenit autrement insultants que ceux dont a été victime notre garde des sceaux.
Alors l'angélisme ...
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Jeu 23 Oct 2014 - 22:40

Miaou a écrit:
Je ne savais pas que les garçons d'aujourd'hui avaient autant de problèmes d'identité. Cela m'étonne.

Je pense que cela tient à de nombreux facteurs (le fait qu'on s'aperçoive ou pas du problème):

  - La région dans laquelle on vit et sa dominante sociale
  - La famille effectivement
  - Le domaine professionnel dans lequel on évolue, la caste socioprofessionnelle à laquelle on appartient.
  - Le degré d'échange et de contact avec d'autres castes socioprofessionnelles.

Je me rappelle de mon service militaire, excellente occasion de baigner dans un parfait échantillon de l'humanité masculine. On y trouvait des garçons bêtes mais construits, ou l'inverse, brillants mais incapable d'exprimer une forme de masculinité cohérente. L'immense majorité était tout de même composée de garçons d'une masculinité souhaitable, joueur, goût du défi, compétiteur un peu effronté, esprit sportif et gentlemen...  
Cela fait plus de 30ans, mais ma position d'employeur, aussi de parent d'élève, m'a permis d'observer une constante inflation du problème.

C'est ce qui me fait dire que le garçon d'aujourd'hui pose problème. On voit assez peu de filles (encore que, c'est en évolution) faire preuve d'irrévérence grave ou de violence intense et gratuite. Je veux juste faire valoir que les mères ont une forte responsabilité sur cet état des choses, particulièrement lorsqu'elle s'approprient l'enfant à elles seule, et qu'elles  dénigrent le père devant l'enfant, et certains aspect du caractère masculin. C'est un problème absolument récurant dans les couples séparés avec garde exclusive ou semi exclusive de la mère.

Au moment ou les hommes semblent faire un effort pour s'approprier leur part de l'enfant, les mères semblent adhérer de manière croissante à la chanson de JJ Goldman: "Elle a fait un bébé toute seule".

La famille, parlons en. Un de mes neveux a souffert de l'absence du repère masculin. Le père était démissionnaire et irresponsable. Divorce. La mère a donné une éducation sans faille, culturellement, et sur tout les plans. Son seul tort: avoir voulu remplacer le père, et rentrer dans un rapport de force à l’adolescence, pour faire contrepoids à la cour de récré. Mais elle aurait eu également tort de ne pas le faire. Le résultat est un garçon de presque 40 ans, toujours en errance, en recherche de sa masculinité, 3 compagnes successives, trois enfants, trois échecs, à moitié grillé sur le marché de l'emploi. Comme c'est un garçon très intelligent par ailleurs, il s'est auto diagnostiqué: " je n’ai jamais su ce que c'est « être un homme », et la dessus, les femmes ne m'ont pas beaucoup éclairé".

Et ce neveux, que j’aime énormément malgré tout, a tout à fait le profil du gars qui pourrait aller chercher sa testostérone en Syrie. Ce qui le sauve, c’est qu’il est dingue de ses enfants, et assez étonnamment, plutôt bon père !

Voilà, je pourrais en parler toute la nuit, et évoquer une bonne trentaine de cas que j’ai vu de près. C’est ce qui a forgé mon opinion sur un certain féminisme, sur l’irresponsabilité de pères eux même souvent éduqués par des femmes. C’était plus facile du temps de nos grands parents : les garçons, à 13 ans, entrait dans le monde des hommes, à la découverte du travail, à la découverte des femmes avec des yeux d’homme.

Il est assez mécanique de constater, que lorsque qu’un garçon a vécu un rapport fusionnel avec sa mère jusqu’à 20 ans ou plus, il ne trouvera épouse que dans une seconde mère. Ce qui est un puissant facteur de divorce potentiel, et qui laisse beaucoup de chance à ce que l’homme considère son fils comme son petit frère, subconsciemment. Risque pas de s’approprier la paternité ! Mais est ce la peine d’expliquer le schéma dramatique de « la mère juive », peu être caricatural, mais absolument implacable de vérité. Non mesdames, ne beurrez pas les tartines de monsieur ni de son fils. Du reste ils savent très bien dans quel tiroir est le couteau à beurre.

Ce n’est pas Freud qui dit cela, bien qu’en fait si, il le dit. Mais ma grand mère le disait sans avoir lu Freud. Quand mon père à eu 13 ans (en 1929), sa mère lui a dit : « maintenant tu t’adresses à ton père, je n’y connais rien en moustache ».

Je ne m’aventure pas dans le débat suivant qui dit que l’homosexualité se développe avec la même mécanique. Parce qu’il y a des études et statistique qu’on ne fera pas, parce qu’il ne sied pas de faire ce genre d’étude, pour être embarrassé du résultat. L’homosexualité, on ne connaît que la cause physiologique. La cause psychologique existe forcément aussi.

Voilà en quoi Zemmour m’intéresse, bien qu’il aborde le problème assez frontalement, comme s’il voulait en découdre avec une certaine image de la femme. Oui, c’est vraiment dommage qu’il aborde cela si frontalement, avec un parfum de rancœur qui en dit long sur son « moi » profond, car le sujet est à recreuser.
Creuser, pour établir une politique sociale qui ne s’appuie pas sur l’être humain standard stéréotypé de l’INSEE, mais sur une meilleure compréhension de la psychologie profonde de l’enfant.

Les pédiatres n’ont jamais été aussi nombreux, mais jamais aussi peu écoutés.

En aucun cas, l’évolution n’est synonyme ni de progrès, ni de régression. Il ne faut pas s’intéresser à l’évolution, qui n’exprime qu’une banale déambulation du temps. Il faut s’intéresser au progrès, en tout cas celui qui peut être constaté comme tel par le temps, et par absence d’effet secondaire navrant.


Dernière édition par asterix le Sam 25 Oct 2014 - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Jeu 23 Oct 2014 - 23:12

signora a écrit:
je voulais le regarde en face


Je me suis toujours dit que les africaines avaient tort de porter si longtemps leur marmot sur le dos pendant qu'elle pilent le manioc. C'est une forme de fusion, avec absence notable du père dans la vie de l'enfant, qui peut peu être expliquer, au moins partiellement, ce que tu viens de subir.

L'angélisme?... ça fait 30 ans qu'on dit que ce monsieur est une victime, et que si tu l'invectives pour son irrévérence, c'est forcément parce qu'il est noir. Ben oui quoi, ce monsieur à souffert de sa négritude, du carcan colonialiste, du passé esclavagiste... Mais avant la colonisation, ils n'avaient pas besoin de nous pour se découper à la machette entre eux pour des queues de cerises.

Le vrai problème est encore dans ce que je viens de décrire précédemment. Ce n'est pas la couleur de ce monsieur qui a fait qu'il n'a pas développé une masculinité harmonieuse et établie. Son père, sa mère, sont responsable de cela.

Le féminisme à la française ou le féminisme à l'africaine on exactement le même tort: l'appropriation de l'enfant par la mère. Le père n'est qu'un bourdon, assez bien nommé. Juste un testicule double sur pattes.

Il fut un temps ou ton mari serait allé laver ton honneur à l'aube sur un pré couvert de rosée, ou simplement dans la rue, à la lutte gréco romaine. C'était peut être un peu cela, être un homme. La justice, la police, était sensées remplacer cela, au bénéfice de la civilisation.

Quelque soit l'époque, il faut que l'homme soit le glaive et la charrue, c'est la tout son équilibre et sa raison d'être. S'il n'a pas un semblant d'ersatz de cela, il fait n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Ven 24 Oct 2014 - 10:16

Citation :
Voilà, je pourrais en parler toute la nuit, et évoquer une bonne trentaine de cas que j’ai vu de près. C’est ce qui a forgé mon opinion sur un certain féminisme, sur l’irresponsabilité de pères eux même souvent éduqués par des femmes. C’était plus facile du temps de nos grands parents : les garçons, à 13 ans, entrait dans le monde des hommes, à la découverte du travail, à la découverte des femmes avec des yeux d’homme.

Je suis bien d'accord avec l'ensemble de tes propos ...
Mais,( y en a un) parfois nous les femmes élevons parfois nos fils en couple, mais avec un monsieur qui ne souhaite pas participer à l'éducation de ses fils ... chez lui on a fait de l'élevage et il ne veut pas évoluer !
cela se rencontre plus souvent qu'on ne le croit.

J'ai encadré une partie de ton texte en pensant au rôle des grand parents .. les femmes qui veulent faire des enfants seules ou accompagnées après 40 ans pensent elles qu'elles privent leurs enfants d'un complément d'éducation, de tendresse et de découverte, parfois bien indispensable !

N'oublions pas que 2 générations de femmes qui auraient leurs enfants à 40 ans auraient des grands parents de 80 ans ... voire plus.

Je n'aime pas ce monde qu'on nous dessine.

Je vais vous laisser quelques jours soyez là à mon retour pour reprendre le bavardage ... je suis grand mère de permanence pour quelques jours de vacances ... queen m'en vais leur faire profiter de la forêt en faisant gaffe aux chasseurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Ven 24 Oct 2014 - 12:18

signora a écrit:
N'oublions pas que 2 générations de femmes qui auraient leurs enfants à 40 ans auraient des grands parents de 80 ans ... voire plus.
Ce qui n'a rien d'extraordinaire avec les fratries de plusieurs enfants. Par exemple, entre ma plus jeune sœur (née en 1966) et notre trisaïeul (né en 1789), soit 4 intergénérations, il y a 177 ans, soit 44 ans de moyenne !
Et de toute cette lignée je suis le seul à avoir connu mon grand-père. Mon trisaëul est décédé avant la naissance de mon grand-père, mon arrière-grand-père est décédé 2 ans avant la naissance de mon père, et mon grand-père est mort quand j'avais 8 ans.
Avec l'allongement de la durée de vie, il ne faut pas s'étonner que les générations s'allongent aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Ven 24 Oct 2014 - 13:24

Chez mes 2 parents les familles étaient nombreuses aussi ... mais nos grand mères étaient à la maison ... nous les aidions d'ailleurs plus que nous n'en profitions. Si ce n'est la tendresse et la transmission du souvenirs.
Ce qui n'est déjà pas mal.
Mais aujourd'hui que les générations vivent séparées, que les 2 parents travaillent, les grand parents ont un autre rôle à jouer. Rôle interactif d'ailleurs car avec la technologie galopante les petits enfants peuvent également apporter leurs savoirs.
Il me semble préférable d'avoir des grand parents de 55 ans que de 80 ans ...
Même si cela peut être d'une tendresse extrême.
Il y a toujours des cas ou tout va bien. Mais mon propos était de trouver dommage de généraliser cette situation.
Par exemple, le temps que les femmes "fassent leur carrière". Il serait préférable de tout mettre en oeuvre pour qu'elles puissent faire les 2 si elle le souhaitent. Sans les montrer du doigt si elles choisissent d'élever leur enfants. Et, aussi leur permettre une remise à niveau pour le retour à l'emploi.

Ce zemmour il nous fait disserter sur des sujets bien différents.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Sam 25 Oct 2014 - 17:53

On est sur la même longueur d'onde. C'est bien de souligner l'importance des grands parents. Ils sont importants, mais actuellement un  peu tendance vagabonds (Costa croisière, camping car dans les Carpates...). Les nôtres, ils sont plutôt "belote au coin du feu", et jardin bio. Moi je suis un "gosse de vieux", le petit dernier avec un écart de 15 ans avec la sœur aînée, c'est d'ailleurs elle qui m'a voulu, plus que ma mère. Là il y a un autre débat: la fille aînée qui s'approprie l'enfant de sa mère... Alors bien sur, pas de grands parents, mais une passion pour les vieux, que je déteste appeler autrement, parce que ça leur sied absolument. "Personne d'âge mur" "Senior" non mais! ça c'est pour ceux qui boivent le café avec le petit doigt en l'air avec un nuage de lait. Ouais, j'adore les vieux, pas les personnes z'âgéeeee. Very Happy

Ce dont on parle, c'est de ce qui fait la qualité de notre société, c'est ce qui fait des gens aptes à vivre une civilisation avancée.

Alors je n'ai pas de doute, j'avais peur d'être mal compris dans tout ce que j'ai dis. Notamment lorsque je donne un certain crédit à Zemmour, celui d'obliger les modérés à rentrer dans un débat qu'ils ont trop longtemps ignoré, surtout en ces temps de croissance et d'embellie, ou l'on déteste penser à ce qui est moche et dérangeant.

Maintenant son histoire de gaullo bonapartisme souverainiste, on sera d'accord, c'est lourdingue et incohérent.

Ben moi aussi, je vais aller chercher des cêpes avec Bonemine Falbala Tragicomix et les petits.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Mer 5 Nov 2014 - 22:23

Ah zut .. pas de nouvelles depuis le 25 octobre ... aurait fait une erreur dans sa cueillette ?

Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 29
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   Dim 9 Nov 2014 - 13:22

Permettez-moi d'écrire que je préfère largement vivre aujourd'hui, c'est-à-dire à une époque où l'on peut vivre de manière plus libre par rapport aux considérations que vous évoquez dans ce sujet, que dans le contexte que vous résumez par

Citation :
Quelque soit l'époque, il faut que l'homme soit le glaive et la charrue, c'est la tout son équilibre et sa raison d'être. S'il n'a pas un semblant d'ersatz de cela, il fait n'importe quoi.

D'autant plus dans le contexte d'un article concernant Zemmour.
Mais bon, le problème de notre époque, c'est qu'il est assez difficile aux vrais intellectuels et aux universitaires d'opposer frontalement et efficacement à des inepties comme celles de Zemmour un discours qui toucherait le grand nombre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eric Zemmour et l'identité nationale / in dub
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Normandité et identité nationale
» L'identité nationale
» Soutien à Eric Zemmour !
» Identité... Sondage.
» Un "Etat fédéral" commun séduirait 42 % des Nordiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: La vie du forum :: Au coin du feu-
Sauter vers: