Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Grèce

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grèce   Sam 6 Mar 2010 - 13:37

Pour les Grecs, "trop c'est trop"
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Sam 6 Mar 2010 - 17:06

@signora... On a snobé le FMI et les USA en créant l'Europe et l'Euro... Le FMI va lessiver la grèce, pisser sur sa tombe et danser la tarentelle sur l'Europe.
Pas sûr que ça me plaise !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Sam 6 Mar 2010 - 17:58

Mon village risque de mourir.
On perd notre usine ...
On se bat pour garder les cars des enfants scolarisés au collège et au lycée.
Les commerces, les restos, tout le monde est en difficulté.
L'école ? la poste ? le mèdecin ? la pharmacie ?
Les élus courent dans tous les sens pour trouver des subventions.
En octobre 2009 marianne titrait un article "Quand on est des ruraux on est des sous-citoyens".
C'est pas faux, c'est m^me juste.
Alors tu vois je préfère que la Grèce soit remise à flot par le FMI ... (d'ailleurs pas sur que le plan de sauvetage de DSK soit pire que celui qui leur est imposé actuellement. le sait-on ?) et que la France à force de vouloir jouer les héroînes à l'extérieur se plante à son tour.
Pour bien aider les autres il faut d'abord penser à soi.
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Sam 6 Mar 2010 - 18:12

Je ne suis pas sûr du tout que la Grèce soit remise à flot avec le FMI... je pense même qu'elle va s'enfoncer plus encore...
Le Brésil a envoyé le FMI se faire f... et il a eu grandement raison !
Il ne faut pas laisser le FMI venir ici... quant à DSK... il n'est plus socialiste depuis trente ans au moins !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Sam 6 Mar 2010 - 18:18

JFK sur "tourner la page" .... "...Un signe ? La spéculation - j’y ai déjà fait allusion, mais je le rappelle - s’est déchaînée autour des CDS (Credit default swap). Késaco ? A priori il s’agit d’une assurance contre la faillite d’un pays qui, du coup, ne pourrait plus rembourser ses dettes. Or, cette « assurance » est devenue à son tour un produit financier « dérivé » que l’on peut acheter et revendre. Elle a été, comme on dit, « titrisée ». Exactement comme les fameux crédits immobiliers hypothécaires américains (subprimes), dont la soudaine dévalorisation a déclenché la crise.

En l’occurrence, plus un pays va mal et plus la valeur de la prime d’assurance (CDS) augmente. On n’a pas changé le système, on a simplement versé un peu plus de poudre explosive dans ses tonneaux.

Les actuelles attaques spéculatives visent d’abord la Grèce. Puis, en deuxième ligne, l’Espagne et le Portugal. Pourquoi ? Parce que ces pays sont ceux dont les déficits publics ce sont les plus creusés et donc, en conséquence, la dette a le plus flambé.

Un comble : les marchés devenus fous déclenchent un cataclysme, les Etats parviennent à éviter la catastrophe en soutenant l’activité économique grâce à des emprunts. Et les marchés provisoirement guéris sanctionnent les Etats emprunteurs qui les ont sauvés. Comment les sanctionnent-ils ? En leur imposant, d’abord des mesures d’austérité draconiennes, puis des taux de crédit tellement élevés (6,6 % pour la Grèce, contre la moitié moins pour l’Allemagne), que même ces mesures d’austérité ne leur permettront pas, compte tenu de la charge de la dette, de combler les déficits !

Qui peut croire qu’une telle aberration peut être pérenne ? ..."...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Sam 6 Mar 2010 - 18:30

c'ets juste le début.; la Grèce est le laboratoire de l'Europe pour le tour de vis général.. voir pour le Portugal..ça craint!

Libération évoque la fronde des "précarios". Le pays compte deux millions de travailleurs précaires, soit 40 pour-cent des 5 millions de travailleurs portugais, explique le quotidien français. Ils touchent moins de 1000 euros par mois, et un million d'entre eux sont rémunérés par un système de "reçus vert" De quoi s'agit-il? une sorte de titre service au rabais, Un talon de coupon détachable, avec lequel les employeurs rémunèrent un travail Le système maintient toutes les obligations pour les salariés mais lui enlèvent tous ses avantages, pas de congés payés, pas de treizième mois, pas de congé maternité... et la possibilité de ne plus avoir de travail à tout moment, sans chômage, sauf si l'on a cotisé soi-même. Un système lancé dans les années 80 pour les professions libérales, et qui s'est généralisé y compris dans la fonction publique où 150000 agents seraient rémunérées de cette façon. Le portugal est devenu un laboratoire où s's'expérimente une totale dérégulation du marché du travail , expliquent les témoins interviewés par libération.

http://www.rtbf.be/info/matin-premiere/le-tour-deurope-euranet-193718
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Dim 7 Mar 2010 - 9:34

pourleboss a écrit:
JFK sur "tourner la page" .... "...Un signe ? La spéculation - j’y ai déjà fait allusion, mais je le rappelle - s’est déchaînée autour des CDS (Credit default swap). Késaco ? A priori il s’agit d’une assurance contre la faillite d’un pays qui, du coup, ne pourrait plus rembourser ses dettes. Or, cette « assurance » est devenue à son tour un produit financier « dérivé » que l’on peut acheter et revendre. Elle a été, comme on dit, « titrisée ». Exactement comme les fameux crédits immobiliers hypothécaires américains (subprimes), dont la soudaine dévalorisation a déclenché la crise.

En l’occurrence, plus un pays va mal et plus la valeur de la prime d’assurance (CDS) augmente. On n’a pas changé le système, on a simplement versé un peu plus de poudre explosive dans ses tonneaux.

Les actuelles attaques spéculatives visent d’abord la Grèce. Puis, en deuxième ligne, l’Espagne et le Portugal. Pourquoi ? Parce que ces pays sont ceux dont les déficits publics ce sont les plus creusés et donc, en conséquence, la dette a le plus flambé.

Un comble : les marchés devenus fous déclenchent un cataclysme, les Etats parviennent à éviter la catastrophe en soutenant l’activité économique grâce à des emprunts. Et les marchés provisoirement guéris sanctionnent les Etats emprunteurs qui les ont sauvés. Comment les sanctionnent-ils ? En leur imposant, d’abord des mesures d’austérité draconiennes, puis des taux de crédit tellement élevés (6,6 % pour la Grèce, contre la moitié moins pour l’Allemagne), que même ces mesures d’austérité ne leur permettront pas, compte tenu de la charge de la dette, de combler les déficits !

Qui peut croire qu’une telle aberration peut être pérenne ? ..."...
Tu te mets à faire des articles de fond ? Etonnant ! En tout cas je préfère largement ça à tes commentaires aussi laconiques que vulgaires...

Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Dim 7 Mar 2010 - 9:36

juju41 a écrit:
c'ets juste le début.; la Grèce est le laboratoire de l'Europe pour le tour de vis général.. voir pour le Portugal..ça craint!
Comme je disais ailleurs, sur un front il en faut toujours un 1er qui tombe, alors si vous ne voulez pas que tous les pays européens soit fauchés, dont la France évidemment, il est grand temps de passer à une politique de transition...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Dim 7 Mar 2010 - 9:47

malheureusement, il faut compter avec la dette , la politique de transition écologique même si elle est nécessaire , doit aussi intégrer l'héritage pourri des Etats.pour l'instant , on constate surtout que les peuples sont les seuls à se serrer la ceinture , pour que les nantis continuent à se goinfrer..de fait ça entrainera une décroissance , car la consommation ne pourra être soutenue, vue que les gens n'auront plus grand chose pour vivre, et donc se concentreront sur les priorités, et dans l'epargne éventuellement ( pour pallier aux accidents de la vie)..mais la façon brutale de faire payer els excés de quelques uns aux gens, risque de provoquer des soulèvements tels, que toute réforme de transition future sera vouée à l'échec, tant le ras le bol sera grand..
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Dim 7 Mar 2010 - 11:27

Yann ?... : Ce qu'il y a de vulgaires ce sont les mensonges et la malhonnêteté intellectuelle... L'article n'est pas de moi mais de JFK !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
citoyen



Masculin Nombre de messages : 1166
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Grèce   Dim 7 Mar 2010 - 15:56

Je me disais aussi : quel changement soudain de style !
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Dim 7 Mar 2010 - 19:18

juju41 a écrit:
malheureusement, il faut compter avec la dette , la politique de transition écologique même si elle est nécessaire , doit aussi intégrer l'héritage pourri des Etats.pour l'instant , on constate surtout que les peuples sont les seuls à se serrer la ceinture , pour que les nantis continuent à se goinfrer..de fait ça entrainera une décroissance , car la consommation ne pourra être soutenue, vue que les gens n'auront plus grand chose pour vivre, et donc se concentreront sur les priorités, et dans l'epargne éventuellement ( pour pallier aux accidents de la vie)..mais la façon brutale de faire payer els excés de quelques uns aux gens, risque de provoquer des soulèvements tels, que toute réforme de transition future sera vouée à l'échec, tant le ras le bol sera grand..
C'est clair qu'au départ d'une politique de transition il faudra remettre certaines pendules à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Jeu 11 Mar 2010 - 16:12

nordnet info :
Grèce: affrontements lors de la manifestation contre les mesures d'austérité
ATHÈNES (AFP) - 09/03/2010 17:03



Affrontements entre policiers et manifestants à Athènes, le 11 mars 2010.. (AFP - Aris Messinis)



Quelques dizaines de jeunes ont de nouveau affronté jeudi la police, qui a tiré des gaz lacrymogènes devant le Parlement grec, à la fin d'une manifestation à Athènes contre les mesures d'austérité du gouvernement, a constaté l'AFP.
Les jeunes, qui s'en étaient déjà pris en début de manifestation aux forces de l'ordre, ont remonté le cortège des milliers de manifestants et ont lancé des cocktails molotov et divers projectiles sur les policiers gardant le parlement.
Les policiers ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les jeunes. Ces derniers ont poursuivi leurs échaffourées et cassé ou endommagé des vitrines d'une dizaine de magasins du centre d'Athènes.
Les affrontements se sont aggravés devant les locaux de l'Université d'Athènes sur la grande avenue de Panepistimiou au centre de la capitale.
La manifestation était organisée par la Confédération générale des travailleurs grecs (GSEE, un million de membres) et de la Fédération des fonctionnaires (Adedy, 375.000 adhérents), pour protester contre les mesures d'austérité draconiennes votées vendredi par la majorité socialiste.
Une manifestation distincte organisée par le PAME, le front de lutte syndicale du parti communiste ultra orthodoxe (KKE), a réuni plusieurs milliers de personnes et s'est dispersée sans incident devant le parlement.
A Salonique, la deuxième ville dans le nord du pays, deux manifestations ont rassemblé au total quelque 10.000 personnes, selon la police locale. Des jeunes ont cassé des vitrines dans le centre ville, et lancé des pots de yaourt et des oeufs contre un édifice gouvernemental.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Lun 15 Mar 2010 - 15:29

Berlin menace d'une expulsion de la zone euro
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Grèce   Dim 11 Avr 2010 - 20:28

Voici un article passionnant (malheureusement en anglais) sur le problème de la grèce de Simon Johnson. En résumé, la situation de la grèce est inextricable et, toute intervention du FMI ou de la zone euro pourrait se révéler contreproductive en ne faisant que retarder l'inéluctable à l'image de ce qui s'était passé pour l'argentine de 1991 à 2001. Johnson présente trois choix possibles :
1) Un plan d'austérité qui se traduira à court terme par une baisse du PIB grec de 10%. Ceci avec un risque de voir les coupes budgétaires alimenter un cercle vicieux où la baisse du PIB provoquerait au final une augmentation des déficits budgétaire, appelant à de nouvelles coupes et une baisse du PIB, ainsi de suite.....
2) Un scénario où la grèce ferait défaut sur sa dette pour la renégocier avec ses créanciers. Ce qui aurait le mérite d'épargner une politique d'austérité aussi importante que dans le scénario précédent. Cependant ça ne résoudrait pas le problème de compétitivité de la grèce à l'origine du problème. Et je connais des banques qui vont faire une tête si elles doivent provisionner de nouvelles créances (nouvelle crise financière en perspective si la contagion commence).
3) Une sortie de l'Euro et un défaut sur sa dette. La dévaluation que cela supposerait améliorerait de facto la compétitivité de la grèce sans avoir recours à une cure d'austérité, et à la baisse des salaires nominaux que cela suppose (meilleur scénario pour la population à mon avis). Dans ce cas la Grèce pourrait espérer un retour de la croissance en 2011 à l'image de ce qui s'était passé en Argentine (quand ils ont abandonné la parité fixe avec le $).

Selon toute vraisemblance, et compte tenu du risque de contagion pour les autres pays, l'Europe choisira d'apporter son aide pour gagner du temps. Mais ce ne sera que reculer pour mieux sauter car la situation est irrémédiablement compromise. L'auteur parle de 150 milliards d'€ d'aides sur 3 ans si on veut soutenir la grèce. je note, ce soir, que 30 milliards de prêts bilatéraux ont été promis pour la première année.....
Qui vivra verra ? Je vous invite vraiment à faire l'effort de lire l'article.

http://baselinescenario.com/2010/04/06/greece-and-the-fatal-flaw-in-an-imf-rescue/#
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Dim 11 Avr 2010 - 21:24

Le temps qu’il fait, le 9 avril 2010

Beaucoup moins sympathique que Paul Jorion, un libéral tendance "Friedman":
Charles Gave: Euro / Ligne Maginot : même logique, même résultats
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Dim 11 Avr 2010 - 22:50

Les nouvelles du jour sont rassurantes : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hQ08nGXXK_dbRm6HeHa-BCKY6Rdw
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Lun 12 Avr 2010 - 6:50

http://www.marianne2.fr/jeanfrancoiskahn/

sic...."... 7) Et, comme si cela ne suffisait pas, les agences de notation, en particulier l’agence Fitch, qui est contrôlée par la holding française Finaloc (appartenant à Ladreit de la Charrière) dégrade un peu plus la note de la Grèce, ce qui revient à affoler les marchés (les prêteurs) et donc à annuler des efforts consentis par la population.

8 ) Et alors, comble du comble, que se passe-t-il ? Alors que l’épargne grecque (les économies et patrimoines des plus riches) pourrait, par patriotisme, voler au secours du pays, en consentant, par exemple, des prêts à 4%, c’est la contraire qui se produit : la bourgeoisie grecque retire son argent des banques grecques pour le placer à l’extérieur (10 milliards retirés en quelques jours). Autrement dit, les sacrifices imposés à la population, qui ont permis, dans un premier temps, de réduire le déficit de 50%, sont rendus inutiles par l’attitude des plus privilégiés qui plombent leur propre patrie en la fuyant. ..."...Fin de sic.

Et donc... le bouclier fiscal n'empêchera pas les plus fortunés de se barrer du pays quand il fera faillite (ils l'ont fait avant...). Le fric n'a pas de patrie... n'a pas de morale... n'a pas de famille...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Grèce   Lun 12 Avr 2010 - 10:28

Le plus surprenant dans la question grècque est l'antagonisme entre l'intérêt de sa population, et l'intèrêt des pays de la zone Euro qui est finalement relayée par son élite politique.

La priorité pour un citoyen grec est d'éviter des plans d'austérité qui l'entraineront inévitablement dans des années de récession, le temps que se réalise les ajustements. Il faut bien avoir en tête que l'économie grecque à un problème de compétitivité qui est à l'origine de l'accumulation de ses dettes extérieures et publiques. Dans un pays souverain en matière monétaire, l'ajustement peut se réaliser, quasi automatiquement, par une dévaluation de sa monnaie. Dans le cas de la grèce, cet ajustement ne peut avoir lieu que sur une baisse nominale des salaires, ce qui est beaucoup plus long à réaliser et beaucoup plus difficile compte tenu les résistances sociales que ce type de décision engendre. Il est effectivement presque impossible d'imposer une baisse des salaires à quelqu'un, sauf à la réaliser sur une longue période de manière graduelle.

On me rétorquera, que la dette grecque est contractée en €, et qu'une sortie de la zone Euro, avec le retour à d'une monnaie nationale grecque, renchérira la dette grècque une fois convertie dans le nouvelle monnaie. C'est le discours de ceux qui ne veulent pas voir sortir la grèce sortie de l'union monétaire. Cependant, si la grèce ne peut pas dévaluer, cela se traduira par une contraction équivalente de son PIB exprimé en €. Le gouvernement grec avec son plan d'autérité à déjà programmé, une baisse du PIB de l'ordre de 10% rien que pour l'année 2010. Dès lors, si un pays produit 10% de richesses en moins par an, est-il plus solvable pour autant ? la réponse est bien évidemment non alors qu'une solution à l'Argentine peut laisser espérer un rebond du PIB grec dès les mois qui viennent.

C'est là que l'on arrive à l'antagonisme entre les intérêts de la population grecque que l'on s'aprête à punir où à sacrifier, au nom des intérêts de l'Europe et de sa monnaie unique. On peut, à la rigueur, comprendre la position des gvts européens car il est effet évident qu'une sortie de la zone Euro, et un défaut sur la dette Grèce entrainera un mouvement de défiance des marchés pour les dettes publiques émise par les Etats Européens, voire un phénomène de contagion à d'autres pays de la zone Euro qui pourrait conduire à une crise financière systèmique à l'image de Lehman en 2008 dont nous voyons encore les conséquences aujourd'hui.

Néanmoins, est-ce que l'aide de soutien accordé par les Etats Européens ne feront pas que prolonger l'agonie de la grèce en ne faisant que retarder l'inéluctable sortie de la grèce de la zone Euro, tout en l'enfonçant encore davantage dans le trou en lui faisant accumuler encore plus de dettes ? C'est le cas de l'Argentine qui refusa d'abandonner la parité fixe avec le $ grâce au soutien du FMI. Ca a duré dix ans, avant que le pays décide finalement à dévaluer ? C'est aussi la thèse de Simon Johnson.
De plus quel intérêt de faire accumuler de la dette à un pays qui fera de toute manière défaut si ce n'est pour ruiner encore plus de prêteurs dans le contexte d'un système financier qui croule déjà sous les actifs toxiques ?

En conséquence, plutôt qu'aider de manière désespérée un pays que l'on sait condamné, les pays de la zone euro, ne devraient-ils pas analyser la situation des pays menacés par le risque de contagion en réservant leurs aides financières aux seuls pays dont la compétitivité intrinsèque est suffisamment bonne pour rester dans la zone Euro ? Si la manoeuvre est risquée, elle a le mérite d'être rationnelle et crédible tout en préservant l'intérêt des populations concernées. Et si la zone euro devait éclater, c'est que finalement, elle n'était pas destinée à durer. La crise grecque ne fera que réveler au grand jour les défauts d'une construction monétaire purement artificielle qui ne pouvait pas durer.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Lun 12 Avr 2010 - 10:36

Gribouille, tu oublies tous les épargnants européens, dont les français... Enfin plus généralement une faillite de la Grèce aura des conséquences graves sur nos banques donc sur nous tous.
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Lun 12 Avr 2010 - 10:55

Il n'y aura aucun effet sur les banques... pas plus que la crise n'en a eu sinon à servir à les enrichir encore plus - donc à appauvrir tout le monde !

Par contre, effet immédiat sur les épargnes de chacun d'entre nous !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Grèce   Lun 12 Avr 2010 - 11:31

yann 35 a écrit:
Gribouille, tu oublies tous les épargnants européens, dont les français... Enfin plus généralement une faillite de la Grèce aura des conséquences graves sur nos banques donc sur nous tous.


On ne voit déjà pas très bien comment la Grèce pourra éviter le risque de défaut. Sans sortie de l'Euro, les ajustements seront très lents en s'étalant sur des années, et il n'est même pas certain qu'à l'issu de ce processus la Grèce rééquilibre sa situation.
Et pendant ce temps, on accordera encore plus de crédits pour un résultat qui n'est pas garanti. Personnellement, je préférerais qu'on fasse sortir la grèce de la zone Euro, et que la zone euro apporte sa garantie sur la partie de la dette grecque qui fera défaut (y a quand même une responsabilité collective sur la surveillance de la Grêce de la part des autorités européennes).
Ca devrait suffire pour éviter un risque de contagion en envoyant un signal positif aux marchés (si un pays européen fait défaut, la dette est garantie par les autres ou par la BCE qui peut faire fonctionner la planche à billets comme elle veut). Dans quelques années, rien n'interdirait la Grèce de revenir dans la zone euro, une fois sa situation assainie (à condition qu'elle existe encore).
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Grèce   Lun 12 Avr 2010 - 19:56

Quand la diplomatie allemande fait dans la dentelle pour rassurer les marchés.....
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=1b24e04af8ba37be526cd8b5941612da

C'était quoi la phrase déjà,
"Mon dieu, gardez moi de mes amis. quant à mes ennemis, je m'en charge"
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Grèce   Mar 13 Avr 2010 - 7:46

Effectivement, on se demande bien à quoi ils jouent...
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Grèce   Sam 24 Avr 2010 - 18:29

Sortie de la Grèce de la zone Euro évoquée en l'Allemagne :
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=292dd51ff96b32a1a8d0a4e7089420f2

le pdt de la république Tchèque s'en prend à l'Euro :
http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=69c06cd3ad1aed50415eb1e28c7a86aa

Ca devient intéressant........
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Grèce   Mar 27 Avr 2010 - 18:53

Le premier domino tombe. L'agence de notation Standard & Poor's dégrade la dette grecque dans la catégorie spéculative. Selon l'agence, - de 50% de la dette grecque pourra être honorée. La Grèce est désormais en faillite.
Pas besoin d'ajouter que, de facto, le plan d'aide de l'Europe à la Grèce est presque condamné d'avance. Aucun Etat ne pourra prêter de l'argent à la Grèce dans de telles conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grèce   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grèce
Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Europe-
Sauter vers: