Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
AuteurMessage
juju41



Nombre de messages : 42846
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Mer 27 Oct 2010 - 14:16

ce pauvre Estrosi a vraiment un seul neurone dans le citron.. on est dans un pays ultra-libéral par la grâce de son patron,et les entreprises sont libres de commercer avec qui bon leur semble..ça montre en plus que certains n'ont aucune notion d'économie de marché , et pourtant ils sont ministres, qui plus est de l'industrie..on peut avoir été chamion de moto et être un débile profond.; c'est son cas..en sarkozie, ça n'est pas la compétence qui prime mais la concupiscence..histoire de Con dans les 2 cas..
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Mer 27 Oct 2010 - 14:38

Il n'est pas un débile profond juju, bien au contraire c'est de la manipulation puante comme savent le faire cette bande de branleurs.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Mer 27 Oct 2010 - 14:43

j'ai beau faire , je n'arrive pas à trouver une étincelle d'intelligence dans son regard bovin..
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Mer 27 Oct 2010 - 15:02

C'est justement le signe d'un grand talent de manipulateur d'arriver à se faire passer pour un inoffensif benêt auprès du peuple...
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Mer 27 Oct 2010 - 19:56

juju41 a écrit:
ce pauvre Estrosi a vraiment un seul neurone dans le citron.. on est dans un pays ultra-libéral par la grâce de son patron,et les entreprises sont libres de commercer avec qui bon leur semble..ça montre en plus que certains n'ont aucune notion d'économie de marché , et pourtant ils sont ministres, qui plus est de l'industrie..on peut avoir été chamion de moto et être un débile profond.; c'est son cas..en sarkozie, ça n'est pas la compétence qui prime mais la concupiscence..histoire de Con dans les 2 cas..

Le tort de Sarkozy et Estrosi est de vouloir nous faire croire qu'ils agissent, qu'ils ont les moyens de changer tout ça. De l'agitation médiatique, de l'esbroufe. Les gesticulations médiatiques cachent tout simplement une incapacité à peser sur les événements.

Ceci dit, il serait très réducteur de faire une fixation sur Sarkozy. Cette situation actuelle dans laquelle les gouvernements n'ont plus aucune maîtrise sur l'économie résulte des multiples traités internationaux et européens d'inspiration libre-échangistes signés ces dernières décennies, bien avant que Sarkozy n'arrive au pouvoir : accords du GATT, accords de l'OMC, Acte Unique, Maastricht, Schengen, Nice, Amsterdam, etc. Tous ces traités ont été votés par la gauche, la droite et le centre réunis.

Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Mer 27 Oct 2010 - 20:17

[quote="johanono"]
juju41 a écrit:
Ceci dit, il serait très réducteur de faire une fixation sur Sarkozy. Cette situation actuelle dans laquelle les gouvernements n'ont plus aucune maîtrise sur l'économie résulte des multiples traités internationaux et européens d'inspiration libre-échangistes signés ces dernières décennies, bien avant que Sarkozy n'arrive au pouvoir : accords du GATT, accords de l'OMC, Acte Unique, Maastricht, Schengen, Nice, Amsterdam, etc. Tous ces traités ont été votés par la gauche, la droite et le centre réunis.


Bien entendu, c'est Angela qui l'oblige à modifier le traité de Lisbonne pour introduire encore plus de sanctions contre les pays Euroépens qui ne respectent pas le pacte de stabilité. T'es aveugle ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Mer 27 Oct 2010 - 20:49

johanono a écrit:
juju41 a écrit:
ce pauvre Estrosi a vraiment un seul neurone dans le citron.. on est dans un pays ultra-libéral par la grâce de son patron,et les entreprises sont libres de commercer avec qui bon leur semble..ça montre en plus que certains n'ont aucune notion d'économie de marché , et pourtant ils sont ministres, qui plus est de l'industrie..on peut avoir été chamion de moto et être un débile profond.; c'est son cas..en sarkozie, ça n'est pas la compétence qui prime mais la concupiscence..histoire de Con dans les 2 cas..

Le tort de Sarkozy et Estrosi est de vouloir nous faire croire qu'ils agissent, qu'ils ont les moyens de changer tout ça. De l'agitation médiatique, de l'esbroufe. Les gesticulations médiatiques cachent tout simplement une incapacité à peser sur les événements.

Ceci dit, il serait très réducteur de faire une fixation sur Sarkozy. Cette situation actuelle dans laquelle les gouvernements n'ont plus aucune maîtrise sur l'économie résulte des multiples traités internationaux et européens d'inspiration libre-échangistes signés ces dernières décennies, bien avant que Sarkozy n'arrive au pouvoir : accords du GATT, accords de l'OMC, Acte Unique, Maastricht, Schengen, Nice, Amsterdam, etc. Tous ces traités ont été votés par la gauche, la droite et le centre réunis.


Sarkozy se grandirait s'il disait la vérité. Mais comme il est tout petit - au propre comme au figuré - il ne sait faire que sa minable esbrouffe qui ne trompe personne.

Quant à Estrosi, c'est clair qu'il n'a pas inventé l'eau chaude.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Mer 27 Oct 2010 - 21:55

Renault et PSA ont contraint leurs sous-traitants à délocaliser leur production. Et gardent les "mains propres".
Les grands groupes étranglent leurs fournisseurs.
Les vautours se servent sur la "bête", surtout sur les PME (et pas que les "hedge-funds ", les Tapie et consorts sont aussi de la partie).

Et on nous a joué du violon, en nous expliquant que nous allions vers une société de "services", l'ère du "quaternaire", que nous gagnerions davantage sur les rentes de nos économies (?) que de notre travail. Pendant ce temps, on nous faisait les poches, en captant nos emplois et ce qui nous permettait de créer de la richesse.

Certains étaient de bonne foi, ont pensé que c'était le progrès. L'aveuglement généralisé nous coûte très cher. Mais celui qui n'approuvait pas était regardé de haut.

J'ai un jour préféré passer pour une imbécile, et dire "non", ne pas me résigner, ne pas accepter cette "pensée unique" (type raffarinienne), selon laquelle il fallait abandonner nos activités de fabrication et de recherche-développement. Je me sens moins isolée aujourd'hui.

Edit: sur une industrie "florissante": Petit florilège des meilleurs articles, billets, sites estampillés emploi.
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Jeu 28 Oct 2010 - 0:01

Miaou a écrit:
Renault et PSA ont contraint leurs sous-traitants à délocaliser leur production. Et gardent les "mains propres".
Les grands groupes étranglent leurs fournisseurs.

Tout à fait. Ce constat rejoint un peu la théorie de Jean Arthuis sur les délocalisations.

Ceux qui contestent les méfaits de la mondialisations disent que les délocalisations représentent un faible nombre de pertes d'emplois. Mais, ils ne s'intéressent qu'aux délocalisations proprement dites, c'est-à-dire la fermeture d'un site de production pour ouvrir le même site de production dans un autre pays. De telles délocalisations sont évidemment assez rares : la fermeture brutale d'un site de production risque d'être trop médiatisée, d'avoir trop de conséquences financières, juridiques ou commerciales, si bien qu'une société qui veut délocaliser le fait de façon plus insidieuse.

Et il y a plusieurs possibilités de délocalisations insidieuses : sous-traitance d'une partie croissante de la production à des sociétés étrangères, abandon d'un sous-traitant français au profit d'un sous-traitant étranger, vente de filiales à des investisseurs étrangers, etc.
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Jeu 28 Oct 2010 - 0:02

[quote="Gribouille"]
johanono a écrit:
juju41 a écrit:
Ceci dit, il serait très réducteur de faire une fixation sur Sarkozy. Cette situation actuelle dans laquelle les gouvernements n'ont plus aucune maîtrise sur l'économie résulte des multiples traités internationaux et européens d'inspiration libre-échangistes signés ces dernières décennies, bien avant que Sarkozy n'arrive au pouvoir : accords du GATT, accords de l'OMC, Acte Unique, Maastricht, Schengen, Nice, Amsterdam, etc. Tous ces traités ont été votés par la gauche, la droite et le centre réunis.


Bien entendu, c'est Angela qui l'oblige à modifier le traité de Lisbonne pour introduire encore plus de sanctions contre les pays Euroépens qui ne respectent pas le pacte de stabilité. T'es aveugle ou quoi ?

Le pacte de stabilité date de 1992. Il faut donc s'en prendre à tous ceux qui ont voté Maastricht, notamment à ton leader.
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Jeu 28 Oct 2010 - 0:54

Miaou a écrit:
Renault et PSA ont contraint leurs sous-traitants à délocaliser leur production. Et gardent les "mains propres".
Les grands groupes étranglent leurs fournisseurs.
Les vautours se servent sur la "bête", surtout sur les PME (et pas que les "hedge-funds ", les Tapie et consorts sont aussi de la partie).

Et on nous a joué du violon, en nous expliquant que nous allions vers une société de "services", l'ère du "quaternaire", que nous gagnerions davantage sur les rentes de nos économies (?) que de notre travail. Pendant ce temps, on nous faisait les poches, en captant nos emplois et ce qui nous permettait de créer de la richesse.

Certains étaient de bonne foi, ont pensé que c'était le progrès. L'aveuglement généralisé nous coûte très cher. Mais celui qui n'approuvait pas était regardé de haut.

J'ai un jour préféré passer pour une imbécile, et dire "non", ne pas me résigner, ne pas accepter cette "pensée unique" (type raffarinienne), selon laquelle il fallait abandonner nos activités de fabrication et de recherche-développement. Je me sens moins isolée aujourd'hui.

Edit: sur une industrie "florissante": Petit florilège des meilleurs articles, billets, sites estampillés emploi.

bravo Smile

Je te dirais que j'ai réellement jamais cru en cette société de services ou celle qu'on fabrique des Satellites pendant que les autres fabriquaient ce qui étaient basique.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Jeu 28 Oct 2010 - 0:57

Pourtant c'était bien confortable de se dire que ce n'est pas grave d'acheter du tout chinois vu qu'on aurait des services qui maintiendraient notre niveau de vie confortable...
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Jeu 28 Oct 2010 - 19:36

Citation :
ACTION PUBLIQUE
L'UE redécouvre sa vocation industrielle
L'Europe des consommateurs et des écologistes est-elle finalement en voie de céder la place à l'Europe de l'industrie et des emplois ? Une communication de la Commission européenne sur "une politique industrielle intégrée à l'ère de la mondialisation" - dont La Lettre A a obtenu une copie avant son adoption - pourrait marquer un tournant important dans le dogme pratiqué (...)
Ici (payant) http://www.lalettrea.fr/action-publique/2010/10/29/l-ue-redecouvre-sa-vocation-industrielle%2C85961724-EVL-login

Qu'est-ce que c'est cette idée d'opposer consommateurs et écologistes d'un côté et industrie et emploi de l'autre. Suspect

Je veux TOUT !
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Jeu 28 Oct 2010 - 20:26

johanono a écrit:
Miaou a écrit:
Renault et PSA ont contraint leurs sous-traitants à délocaliser leur production. Et gardent les "mains propres".
Les grands groupes étranglent leurs fournisseurs.

Tout à fait. Ce constat rejoint un peu la théorie de Jean Arthuis sur les délocalisations.

Ceux qui contestent les méfaits de la mondialisations disent que les délocalisations représentent un faible nombre de pertes d'emplois. Mais, ils ne s'intéressent qu'aux délocalisations proprement dites, c'est-à-dire la fermeture d'un site de production pour ouvrir le même site de production dans un autre pays. De telles délocalisations sont évidemment assez rares : la fermeture brutale d'un site de production risque d'être trop médiatisée, d'avoir trop de conséquences financières, juridiques ou commerciales, si bien qu'une société qui veut délocaliser le fait de façon plus insidieuse.

Et il y a plusieurs possibilités de délocalisations insidieuses : sous-traitance d'une partie croissante de la production à des sociétés étrangères, abandon d'un sous-traitant français au profit d'un sous-traitant étranger, vente de filiales à des investisseurs étrangers, etc.

Ceux qui accusent les délocalisations ne donnent aucun chiffre pour appuyer leurs dires. Il est effectivement difficile de faire une estimation précise mais contrairement à ce que tu affirmes, différentes méthodes ont été proposées. La dernière étude que j'ai pu voir, et qui relevait l'impact des délocalisations sur l'emploi arrivait à 13 emplois perdus à cause des gains de productivité pour 1 seul emploi perdu du fait des déléocalisations. Personne n'aurait l'idée d'accuser les délocalisations dans l'agriculture. Je note que dans ce seul secteur, il y avait 2.1 millons d'emplois dans l'agriculture en 1978, contre 0.8 million aujourd'hui. Dans le même laps de temps, l'industrie est passée de 5.5 millions à 3.2 millions d'emplois. Sur ce chiffre il faudrait retirer un million d'emplois liée à l'externalisation de certaines tâches par l'industrie (logistique, interim, informatique, comptabilité etc...). Enfin, quand on regarde la part de l'industrie au sens large dans le PIB, (en volume en prix de 95), elle serait restée stable autour de 20% (l'industrie manufacturière 15.4 en 2006) confirmant le fait que la croissance de sa production suit à peu de chose près la croissance française. Par exemple, la VA réelle de l'industrie manufacturière a augmenté de 25% de 1996 à 2006. Il y a donc une exagération quand on parle de désindustrialisation de la France. Mais on peut comprendre cette confusion quand un secteur voit sa production augmenter tout en perdant des emplois. Mais ça s'appelle, le progrès technique.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Jeu 28 Oct 2010 - 21:43

Les études de cabinets ne seraient-elles pas un peu orientées? "Il n'y a pire sourd que celui qui ne veut rien entendre". J'ai entendu tant d'argumentations biaisées. Au début, comme beaucoup, je me suis laissée impressionner. Puis j'ai douté. Fait appel à mes quelques neurones restants. Me suis formée un minimum. Et j'ai appris que l'économie n'avait rien d'une science exacte, même si certains souhaiteraient dispenser "la Science et la Vérité" au "peuple".

Et parfois, le "bon sens paysan", le "je crois ce que je vois", n'est pas à négliger.

De ma fenêtre, quelques cas concrets:

  • Quand dans une entreprise on remplace toute une équipe de prestataires locaux pour transférer leur activité en Chine ou en Inde,

  • Quand un responsable d'un grand groupe européen explique à une assistance d'ingénieurs ou futurs ingénieurs, qu'il ne faut plus espérer faire de la Recherche-Développement en Europe (occidentale) et que le centre de R&D construit récemment (1999) en France serait aujourd'hui (en 2002) construit en Inde ou en Chine.

  • Quand des fournisseurs chinois proposent aux industriels français, encore fabricants, de reprendre une partie de leur production, en leur livrant les produits finis au prix où cet industriel paie la matière première en France

  • J'ai vu disparaître l'industrie textile de la ville de mes parents, et les ouvriers, agents de maîtrise, cadres jouer les "Vivants et les Morts" (Mordillat).


Dans tous ces cas, le "gain de productivité" n'y est pour rien.

La technique, c'est de ne pas investir en France (ou en Allemagne), mais dans une nouvelle usine à "bas coûts de main d'œuvre" dans des "pays émergents" pour se rapprocher de la "nouvelle clientèle" et répondre à ses besoins. Quelques années plus tard, les usines Europe de l'Ouest" sont devenues obsolètes, jugées non rentables. Et fermées. Evidement, l'impact de la délocalisation n'est pas direct.

Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Jeu 28 Oct 2010 - 22:14

Taux de croissance annuel moyen entre 1996 et 2006 pour la France (source OCDE2008)
************** Emploi / Valeur Ajoutée
Basse technologie -1.8% / +0.4%
Moyenne Basse technologie -0.8% / +1.4%
Moyenne Haute technologie -1.1% / +2.5%
Haute technologie -1.2% / +8.4%
Ensemble industrie manufacturière -1.3% / +2.3%

Contre-intuitif ?
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Jeu 28 Oct 2010 - 23:53

@ Gribouille : en effet, la part de l'industrie dans le PIB est restée stable. Mais tu le reconnais toi-même dans ton dernier port, la VA ajoutée est une chose, l'emploi en est une autre. Le fait est que la France a conservé certains secteurs à haute valeur ajoutée, mais pauvres en emplois, alors qu'avant, elle avait des secteurs à plus faible valeur ajoutée, mais riches en emplois.
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Ven 29 Oct 2010 - 0:09

tiens, pour une fois, je suis d'accord avec toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Ven 29 Oct 2010 - 8:49

Miaou a écrit:
Citation :
ACTION PUBLIQUE
L'UE redécouvre sa vocation industrielle
L'Europe des consommateurs et des écologistes est-elle finalement en voie de céder la place à l'Europe de l'industrie et des emplois ? Une communication de la Commission européenne sur "une politique industrielle intégrée à l'ère de la mondialisation" - dont La Lettre A a obtenu une copie avant son adoption - pourrait marquer un tournant important dans le dogme pratiqué (...)
Ici (payant) http://www.lalettrea.fr/action-publique/2010/10/29/l-ue-redecouvre-sa-vocation-industrielle%2C85961724-EVL-login

Qu'est-ce que c'est cette idée d'opposer consommateurs et écologistes d'un côté et industrie et emploi de l'autre. Suspect

Je veux TOUT !
Il faut traduire Miaou : l'auteur rêve du modèle chinois avec des industries polluantes qu'on embête pas avec des normes écolos et des travailleurs qui n'ont plus ni le temps ni l'argent pour consommer.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Ven 29 Oct 2010 - 8:53

Gribouille a écrit:
Taux de croissance annuel moyen entre 1996 et 2006 pour la France (source OCDE2008)
************** Emploi / Valeur Ajoutée
Basse technologie -1.8% / +0.4%
Moyenne Basse technologie -0.8% / +1.4%
Moyenne Haute technologie -1.1% / +2.5%
Haute technologie -1.2% / +8.4%
Ensemble industrie manufacturière -1.3% / +2.3%

Contre-intuitif ?
D'où le transfert de 10% de la VA des travailleurs vers le capital. Tes données traduisent l'exacte vérité : de moins en moins d'emploi et donc de pouvoir d'achat pour le marché intérieur mais des entreprises qui réalisent de la plus-value grâce aux travailleurs lointains, plus-value qu'elles redistribuent à leurs actionnaires internationaux et qui ne profite donc pas aux citoyens de la nation d'origine de ces entreprises, en l'occurence la France. Puisqu'on en parle, quand nos constructeurs automobiles "nationaux" réalisent des bénéfices en délocalisant leur production directe ou sous-traitée, croyez-vous que ce sont nos concitoyens qui en profitent ?
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Ven 29 Oct 2010 - 11:38

johanono a écrit:
@ Gribouille : en effet, la part de l'industrie dans le PIB est restée stable. Mais tu le reconnais toi-même dans ton dernier port, la VA ajoutée est une chose, l'emploi en est une autre. Le fait est que la France a conservé certains secteurs à haute valeur ajoutée, mais pauvres en emplois, alors qu'avant, elle avait des secteurs à plus faible valeur ajoutée, mais riches en emplois.

Evolution de l'Emploi privé par branche entre 1978 et 2009 :

*********1978/2009/Variation en millions
Agriculture 2.1/0.8/-1.3
Industrie 5.5/3.2/-2.3
Construction 1.9/1.8/-0.1
Services marchands 7.8/12.1/+4.3
(dont services aux entreprises) 1.6/4.1/+2.5
Ensemble des emplois privés 17.3/17.9/+0.6

Si j'analyse le tableau on a phénomène de vases communiquants. La baisse de l'emploi dans l'agriculture et dans l'industrie a été compensée par une hausse de l'emploi dans les services, secteur à forte intensité en MO. Cependant, il est certain que le transfert d'un secteur à l'autre n'a pas pu se faire pour tout le monde. C'est encore plus vrai quand on sait que la France a substituer des emplois qualifiés à des emplois non qualifiés dans le processus. Mais globalement, si on ajoute le secteur public, ce sont 3.5 millions d'emplois qui ont été créés entre 1978 et 2009.
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Ven 29 Oct 2010 - 12:15

les chiffres du secteur tertiaire, je m'en méfie car le turn over est important voir très important. Donc on dit qu'il a créé tant d'embauche mais on ne dit pas combien il en détruit car il peut avoir plusieurs embauche pour un même poste. Donc les chiffres ne révèlent pas forcément la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Ven 29 Oct 2010 - 12:40

Gribouille a écrit:
johanono a écrit:
@ Gribouille : en effet, la part de l'industrie dans le PIB est restée stable. Mais tu le reconnais toi-même dans ton dernier port, la VA ajoutée est une chose, l'emploi en est une autre. Le fait est que la France a conservé certains secteurs à haute valeur ajoutée, mais pauvres en emplois, alors qu'avant, elle avait des secteurs à plus faible valeur ajoutée, mais riches en emplois.

Evolution de l'Emploi privé par branche entre 1978 et 2009 :

*********1978/2009/Variation en millions
Agriculture 2.1/0.8/-1.3
Industrie 5.5/3.2/-2.3
Construction 1.9/1.8/-0.1
Services marchands 7.8/12.1/+4.3
(dont services aux entreprises) 1.6/4.1/+2.5
Ensemble des emplois privés 17.3/17.9/+0.6

Si j'analyse le tableau on a phénomène de vases communiquants. La baisse de l'emploi dans l'agriculture et dans l'industrie a été compensée par une hausse de l'emploi dans les services, secteur à forte intensité en MO. Cependant, il est certain que le transfert d'un secteur à l'autre n'a pas pu se faire pour tout le monde. C'est encore plus vrai quand on sait que la France a substituer des emplois qualifiés à des emplois non qualifiés dans le processus. Mais globalement, si on ajoute le secteur public, ce sont 3.5 millions d'emplois qui ont été créés entre 1978 et 2009.
Hep, t'oublies surtout de comparer l'évolution de l'emploi privé et l'évolution de la population active, d'où le taux de chômage record actuel.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Ven 29 Oct 2010 - 12:41

AG59 a écrit:
les chiffres du secteur tertiaire, je m'en méfie car le turn over est important voir très important. Donc on dit qu'il a créé tant d'embauche mais on ne dit pas combien il en détruit car il peut avoir plusieurs embauche pour un même poste. Donc les chiffres ne révèlent pas forcément la réalité.
J'espère effectivement qu'il s'agit bien d'équivalents temps plein, sans quoi ces chiffres ne seraient pas seulement une illusion d'optique mais carrément une arnaque.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Ven 29 Oct 2010 - 12:53

yann 35 a écrit:
Gribouille a écrit:
Taux de croissance annuel moyen entre 1996 et 2006 pour la France (source OCDE2008)
************** Emploi / Valeur Ajoutée
Basse technologie -1.8% / +0.4%
Moyenne Basse technologie -0.8% / +1.4%
Moyenne Haute technologie -1.1% / +2.5%
Haute technologie -1.2% / +8.4%
Ensemble industrie manufacturière -1.3% / +2.3%

Contre-intuitif ?
D'où le transfert de 10% de la VA des travailleurs vers le capital. Tes données traduisent l'exacte vérité : de moins en moins d'emploi et donc de pouvoir d'achat pour le marché intérieur mais des entreprises qui réalisent de la plus-value grâce aux travailleurs lointains, plus-value qu'elles redistribuent à leurs actionnaires internationaux et qui ne profite donc pas aux citoyens de la nation d'origine de ces entreprises, en l'occurence la France. Puisqu'on en parle, quand nos constructeurs automobiles "nationaux" réalisent des bénéfices en délocalisant leur production directe ou sous-traitée, croyez-vous que ce sont nos concitoyens qui en profitent ?

L'augmentation de la VA ne donne aucune indication sur les modalités de son partage. Par contre, si le partage de la VA est resté stable depuis 20 ans, on assiste à une montée des inégalités salariales. Les salariés les mieux payés absorbant la plus grosse par des augmentations de salaire. De plus le transfert de la VA ajoutée des salaires vers le capital a eu lieu entre la fin des années 80 et le début des années 90, avec la mise en oeuvre des politiques de lutte contre l'inflation. On nous avait promis à l'époque qu'un monde sans inflation serait un monde avec plus de croissance et moins de chômage. Force est de constater qu'au début des années 90, le taux de chômage en France à atteint un socle que le chômage n'a plus jamais enfoncé depuis (20 ans maintenant). Je remarque également que ce dogme est toujours en place puisque les salariés eux-mêmes justifient la modération salariale de peur de l'inflation, de peur des délocalisations, de la concurrence internationale, ou tout simplement par peur de perdre son emploi si jamais ils n'étaient pas raisonnables. Et ils ont bien appris leur leçon !
Il n'est pas étonnant après cela que le partage de la VA ne soit pas revenu à son niveau historique. On peut ajouter qu'Olivier Blanchard, économiste en chef du FMI, qui a également fait beaucoup de recherches sur l'emploi, a remarqué que les pays qui, au tournant des politiques de lutte contre l'inflation, ont connu la plus forte déformation du partage de la VA aux dépens des salaires, sont également les pays qui présentent des taux de chômage les plus élevés encore aujourd'hui. J'en déduis, qu'au lieu d'accuser le commerce international pour le chômage, on ferait mieux de faire le bilan des politiques monétaires de lutte contre l'inflation qui sont encore à l'oeuvre aujourd'hui. Personnellement, je n'hésiterais pas à faire un lien direct entre inflation , montée des inégalités, et chômage.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35



Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Ven 29 Oct 2010 - 13:01

Attention aux corrélations trompeuses Gribouille, là aussi il y a des illusions d'optique. Quant au record de chômage, je dirais que le taux actuel + les catégories non comptabilisées + le chômage caché font qu'on a sûrement dépassé le record de 1993, autrement dit je pense qu'on a un taux de chômage historiquement haut.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans   Aujourd'hui à 10:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre industrie a perdu 36 % de ses effectifs en 30 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Président d'Honneur de notre forum
» notre choix pour les 3 sièges
» OGM, du port de Sète à notre assiette
» 1790 - Cimetière St-Roch, Cimetière Protestants, Ossements Notre-Dame ...
» Sainte-Adresse - Notre-Dame-des-Flots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: