Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mer 31 Mar 2010 - 13:10

Le témoignage de Véronique Bouizou, enseignante

Dans le même ordre d'idée, voici le témoignage d'un ancien directeur d'école primaireayant exercé en banlieue parisienne.

D'affreux racistes, ou des témoins lucides ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mer 31 Mar 2010 - 13:32

certains commentaires fleurent bon le FN.. comme si la couleur avait à voir avec l'immigration.. leurs histoires d'associations contre les anti-blancs ..
cela dit, je répète ce que j'ai dit souvent, tout vient d'une part de la non possession de la langue française( et ça concerne aussi de "bons" français), ce qui engendre frustration ,échec et violence, et aussi le non respect de nos institutions, faute d'éducation familiale( et ça concerne aussi de "bons français)...c'est plus un échec de société, on a laissé dériver des générations , par laxisme, paresse intellectuelle, et "politiquement correct de gauche".. on ne me fera pas croire que récompenser des jeunes pré-délinquants en leur offrant des vacances à la neige( très prisé à gauche), leur apportera la moindre conscience civique...
Revenir en haut Aller en bas
khany



Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mer 31 Mar 2010 - 20:52

juju41 a écrit:
certains commentaires fleurent bon le FN.. comme si la couleur avait à voir avec l'immigration.. leurs histoires d'associations contre les anti-blancs ..
cela dit, je répète ce que j'ai dit souvent, tout vient d'une part de la non possession de la langue française( et ça concerne aussi de "bons" français), ce qui engendre frustration ,échec et violence, et aussi le non respect de nos institutions, faute d'éducation familiale( et ça concerne aussi de "bons français)...c'est plus un échec de société, on a laissé dériver des générations , par laxisme, paresse intellectuelle, et "politiquement correct de gauche".. on ne me fera pas croire que récompenser des jeunes pré-délinquants en leur offrant des vacances à la neige( très prisé à gauche), leur apportera la moindre conscience civique...

commentaires entendu un jour en conseil de discipline d'une maman bien blanche qui venait pour son fiston qui avait bousculé un prof en cours : "si c'était vraiment grave il serait à l'hosto ce prof, je ne comprends pas qu'on fasse un conseil de discipline pour çà" ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mer 31 Mar 2010 - 20:56

le problème vient pas de la couleur des parents, mais du fait que l'enfant soit idolâtré
Revenir en haut Aller en bas
khany



Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mer 31 Mar 2010 - 20:59

vincent15 a écrit:
le problème vient pas de la couleur des parents, mais du fait que l'enfant soit idolâtré

ou du moins qu'on pense qu'il est forcément victime de l'arbitraire du prof (parce que j'ai vu aussi des parents qui excusaient le comportement de Jr face à cette école" si nulle " tout l'abrutissant d'insultes et de mépris)
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc



Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mer 31 Mar 2010 - 21:50

Citation :
Alors que le politiquement correct fait réciter que la pauvreté des "classes populaires" (entendre: la population issue de l'immigration extra-européenne) est la cause de ces violences, Bouzou y ajoute un élément occulté mais déjà relevé, notamment, par Malika Sorel:
le refus, chez certains élèves, "d'intégrer des valeurs républicaines", notamment sous le poids de la religion. Un élément qu' a reconnu, samedi,son contradicteur, le sociologue Didier Lapeyronnie, pour qui le monde scolaire peut devenir, dans certaines cités, un "adversaire" de la contre-société issue de la ghettoïsation. Bouzou y note aussi "un racisme anti-blanc grandissant".
Interessant.
La dérive des jeunes generations (par exemple sous l'effet de l'augmentation du nombre de divorce) existe effectivement chez les français comme chez les immigrés.
Mais le texte cité par Johanono donne deux arguments spécifiques, l'école comme contre-société et racisme anti-blanc,
Et là, pour moi, le problème il est dans le texte c'est la ghettoisation.
Dans un college avec, mettons, 20-30% d'immigrés, ces 2 problèmes se résolvent d'eux meme sous l'effet de la "majorité".
Une classe de 5e, ya pas mieux pour lisser les différences et "integrer".
A proportion inversée par contre, ca ne fonctionne plus.
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mer 31 Mar 2010 - 23:34

democ-soc a écrit:
Citation :
Alors que le politiquement correct fait réciter que la pauvreté des "classes populaires" (entendre: la population issue de l'immigration extra-européenne) est la cause de ces violences, Bouzou y ajoute un élément occulté mais déjà relevé, notamment, par Malika Sorel:
le refus, chez certains élèves, "d'intégrer des valeurs républicaines", notamment sous le poids de la religion. Un élément qu' a reconnu, samedi,son contradicteur, le sociologue Didier Lapeyronnie, pour qui le monde scolaire peut devenir, dans certaines cités, un "adversaire" de la contre-société issue de la ghettoïsation. Bouzou y note aussi "un racisme anti-blanc grandissant".
Interessant.
La dérive des jeunes generations (par exemple sous l'effet de l'augmentation du nombre de divorce) existe effectivement chez les français comme chez les immigrés.
Mais le texte cité par Johanono donne deux arguments spécifiques, l'école comme contre-société et racisme anti-blanc,
Et là, pour moi, le problème il est dans le texte c'est la ghettoisation.
Dans un college avec, mettons, 20-30% d'immigrés, ces 2 problèmes se résolvent d'eux meme sous l'effet de la "majorité".
Une classe de 5e, ya pas mieux pour lisser les différences et "integrer".
A proportion inversée par contre, ca ne fonctionne plus.

Et à ton avis, d'où vient-elle, cette ghettoïsation ? Elle n'est pas tombée du ciel et ne résulte d'aucun choix politique.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc



Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 8:49

johanono a écrit:
Et à ton avis, d'où vient-elle, cette ghettoïsation ? Elle n'est pas tombée du ciel et ne résulte d'aucun choix politique.
Si.
Il y a des HLM dans tout Paris et il parait meme que le XVIe est l'arrondissement ou il y en a le plus.
Ben figure toi que c'est pas la qu'on place les familles immigrés dit donc.
Le choix de "parquer" les populations immigrés dans des zones données (Est parisien, Seine St Denis...) est un choix politique. Ou un non choix du contraire si tu preferes.
L'Etat aurait des leviers puissants pour éviter ca en France. On est pas aux Etats Unis.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 10:42

Je vais mettre un petit frein à tes déclarations démo.
Sur Paris je ne sais pas ...
Mais, sur Lyon et sa banlieu.
Quand les cités ont été construites il n'était pas envisagé de regrouper une catégorie précise de citoyens.
Nombreux appartements étaient subventionnés par le 1% logement et ont été attribués à des employés et ouvriers quelle que soit leur nationalité ...
LE problème c'est que petit à petit les gens sont partis.
Pour une raison très simple c'est que cela était invivable.
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 11:00

Vous savez qui était la cible d'origine des HLM ?
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 11:14

Non ...
dis nous.
Mais ce qui me dérange et dernièrement j'ai entendu le ministre du logement faire cette erreur. C'est de penser qu'au départ une seule polulation a été mise dans ces quartiers.
Le ministre zappe sur la période ou la population était mélangée ...
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 11:20

A l'origine, elles visaient les Cadres Smile

Oui, il est vrai qu'il n'était pas prévu pour en faire des ghettos mais l'inaction des pouvoirs public n'a rien fait pour arranger ceci non plus.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 11:32

Dans les cités lyonnaises tu trouvais les 2 !
Les batiments pour les cadres loyers un peu plus élevés ... plus de confort ... jardin clos.
Et tout autour des bâtiments pour une population moins aisée.
Donc le projet était bien de mélanger les populations.
ça n'a pas marché ...

Vouloir revenir en arrière ma semble un leurre.
Déjà, ces bâtiments sont dans un tel état qu'il faudrait les raser !
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 13:03

Lorsque les grands ensembles furent construits, dans les années 50 et 60, il s'agissait de répondre à des besoins importants de logements. A l'origine, ces grands ensembles étaient des havres de paix peuplés essentiellement de classes moyennes, et les logements y étaient d'ailleurs de bien meilleure qualité que les logements plus anciens des centres-villes.

Un changement de population s'est peu à peu opéré par la suite, les conditions de vie se sont dégradées, tous ceux qui ont eu les moyens de partir l'ont fait, et ne sont plus restées que des populations majoritairement d'origine immigrée et peu intégrées. Le ghetto dont on parle est davantage une conséquence qu'une cause de la violence.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 13:07

Et vouloir remettre des populations diverses dans ces grands ensembles, comme le suggère le ministre du logement, démontre une méconnaissance totale du dossier !
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 13:14

Même cas de figure entre ville ancienne et lotissements
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc



Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 13:28

Je sais pas vous, mais moi, la 1ère fois que j'ai visité la Seine St Denis (j'avais été muté dans l'académie de Créteil et il fallait que je fasse des voeux d'affectation) j'ai été terrifié par l'architecture et le coté massif.
Vraiment déprimant.
Venant de ma province natale, Bobigny, Stains, la Courneuve et l'Est de St Denis, j'avais eu l'impression d'arriver sur mars.
L'urbanisme et le dosage, ca joue.
Retrospectivement, je trouve que dans la banlieue de Caen, ca marchait et ca marche pas si mal la mixité et le mélange, mais les immeubles sont rarement tres hauts, et immeubles et quartiers pavillonnaires sont bien imbriqués.
Donc, c'est pas toujours simple a gerer et a vivre mais pour moi c'est faisable.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 13:31

Citation :
Donc, c'est pas toujours simple a gerer et a vivre mais pour moi c'est faisable

Tu proposes quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 13:41

democ-soc a écrit:
Je sais pas vous, mais moi, la 1ère fois que j'ai visité la Seine St Denis (j'avais été muté dans l'académie de Créteil et il fallait que je fasse des voeux d'affectation) j'ai été terrifié par l'architecture et le coté massif.
Vraiment déprimant.
Venant de ma province natale, Bobigny, Stains, la Courneuve et l'Est de St Denis, j'avais eu l'impression d'arriver sur mars.
L'urbanisme et le dosage, ca joue.
Retrospectivement, je trouve que dans la banlieue de Caen, ca marchait et ca marche pas si mal la mixité et le mélange, mais les immeubles sont rarement tres hauts, et immeubles et quartiers pavillonnaires sont bien imbriqués.
Donc, c'est pas toujours simple a gerer et a vivre mais pour moi c'est faisable.

L'urbanisme ne joue pas du tout. En soi, des cités pavillonnaires peuvent être tout aussi criminogènes qu'une tour de 15 étages. Et comme cela a déjà été souligné, les grands ensembles étaient des havres de paix il y a 40 ans. En réalité, tout dépend de la population qu'il y a dedans.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc



Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Jeu 1 Avr 2010 - 16:29

johanono a écrit:
L'urbanisme ne joue pas du tout. En soi, des cités pavillonnaires peuvent être tout aussi criminogènes qu'une tour de 15 étages. Et comme cela a déjà été souligné, les grands ensembles étaient des havres de paix il y a 40 ans. En réalité, tout dépend de la population qu'il y a dedans.
Bon, c'est un probleme complexe, mais pour moi, la question du "dosage" elle est centrale. la question du cadre de vie aussi. Et la question de la taille de la ville tout autant.

J'ai grandi ici et vu la marmite, si je vous ecoute ca aurait du etre bien pire.
L'article en lien est d'un journal bien à droite (il roulait a fond pour Sarko en 2007) et il juge une ville géré par la gauche puis par le centre...
Bon, le texte est de qualité inégale, je vous l'accorde.

Entre parenthèse, le terme "urbanisme quasi-stalinien" me semble tres exagéré. En tout cas, il est tres loin d'etre valable pour toute la ville.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mar 6 Avr 2010 - 9:51

Revenir en haut Aller en bas
citoyen



Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mar 6 Avr 2010 - 10:40

Très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mar 6 Avr 2010 - 10:48

et je connais bien le pb..en tant que parent d'élève déléguée , et élue au CA du lycée polyvalent de notre ville, accueillant tous les jeunes des quartiers, que ce soit en lycée général technologique, Bep, etc.. dans les conseils de discipline,j'ai bien compris que ces jeunes là ne comprennent rien au français classique, si on prononce certains mots qu'ils ne connaissent pas, ils réagissent très violemment, croyant à une insulte envers eux..ils sont incapables de s'expliquer car ils n'ont pas les mots, donc ça finit en injures, ou en coups..( parfois on a été obligé d'appeler les flics durant le coseil, car l'élève cassait tout, et nous menaçait, tout simplemnt parce qu'il avait mal interprété nos questions..)
comment peut on espérer qu'ils puissent réussir en classe, et trouver du boulot s'ils ne sont pas capables de s'exprimer et de comprendre ce qu'on leur demande..!!!
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mar 6 Avr 2010 - 13:30

Ca renvoie au problème des "nouvelles pédagogies" qui, sous prétexte de favoriser l'épanouissement de l'enfant, de rendre l'enfant acteur de son propre apprentissage, oublient de lui enseigner les savoirs fondamentaux. Comment peut-on comprendre quelque chose, débattre, évoluer dans la société, si on ne maîtrise même pas les bases de la langue et de l'arithmétique ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Mar 6 Avr 2010 - 13:45

c'est pourquoi j'ai toujours demandé que les petits dés 3 ans soient mis dans un bain de langue, que l'école maternelle soit une spécialité à part entière,et non un poste quelconque qui incombe au premier venu ( surtout s'il vient du primaire). et qu'un enfant ne puisse accéder au CP sans avoir l'essentiel des mots..Mérieu avec sa manie du" laisser l'enfant redécouvrir les savoirs" a condamné des générations d'enfants à l'illétrisme, et à l'exclusion.; comme si un enfant avait les moyens de redécouvrir en quelques années ce que des centaines d'années ont construit..il y a des automatismes à acquérir, des apprentissages répétitifs ,peut-être rébarbatifs au premier abord, mais nécessaires .apprendre à parler, à lire, à compter, ce sont des outils pour comprendre , débattre, critiquer, devenir autonome..ces pauvres enfants n'ont rien de tout cela..
rien qued epenser que Mérieu pourrait devenir ministre de l'éducation Nationale, ça me coupe toute envie de voter à gauche en 2012!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou   Aujourd'hui à 21:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Immigration et violence scolaire : une prof brise un tabou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un lycéen poignarde son prof en pleine classe
» Fin d'année scolaire, cadeau pour l'enseignant
» brise vue
» recherche modèle de contrat (avec dérogation scolaire)
» Pétition pour le maintien des Auxiliaires de Vie Scolaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: