Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jean-Luc



Nombre de messages : 17939
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...   Ven 30 Juil 2010 - 17:33

La simple mise en œuvre d'une taxe carbone généralisée et internationale suffira à encourager le localisme sans aucunement s'opposer au libre-échangisme.

Mais on s"éloigne des gens du voyage, là.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...   Ven 30 Juil 2010 - 17:39

L'immanquable hausse du prix du pétrole à venir amènera au localisme, libre-échangisme ou pas.

Et le localisme est la seule réponse intelligente au problème du libre-échangisme.
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 34
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...   Lun 30 Aoû 2010 - 23:32

Voici une intervention très intéressante de Jacques Myard, qui explique très bien pourquoi le mode de vie des Roms, au sein d'une société sédentarisée, les condamne à l'exclusion :

Citation :
Jacques Myard :
“Ils doivent se sédentariser”
Député UMP, maire de Maisons- Laffitte, Jacques Myard est le premier élu de la majorité à s’être exprimé sur la question.

Quel problème posent, selon vous, les Roms pour la société ?
On ne peut sérieusement envisager d’être encore nomade dans une société définitivement sédentarisée. Cela pose avant tout le problème de la scolarisation des enfants de cette communauté, sur laquelle l’Éducation nationale n’a aucun contrôle. Il faut absolument cesser ce “politiquement correct” qui risque de provoquer des heurts, car il y a un réel décalage entre la société et ces gens-là. Ils échappent de fait à la loi, ce qui les confine dans une culture de l’exclusion. Ce mode de vie est une aberration aujourd’hui.

Pourquoi parler d’aberration ?
Le financement des aires d’accueil a été en partie délégué aux collectivités territoriales. Or, elles ne peuvent assumer cette exigence de la part des gens du voyage. Si je décide demain de créer une communauté qui change d’appartement tous les trois mois, tout le monde s’insurgera si je demande à l’État de mettre à ma disposition des appartements dans chaque commune de plus de 50 000 habitants. C’est la même chose pour les gens du voyage. On ne vit plus comme ça, c’est tout. Les laisser faire, c’est organiser structurellement leur exclusion.

Quelle solution proposez-vous ?
Les gens du voyage doivent se sédentariser, voilà ce qu’il faut dire et faire. C’est d’ailleurs ce que l’on faisait jusqu’en 1990, date à laquelle la loi Besson institue un “droit au voyage permanent”. La création d’aires d’accueil coûte cher et engendre des problèmes sociaux graves qui poussent les communes à refuser de le faire. Je vous cite un exemple: 42 caravanes devaient être accueillies à Saint-Germain-en-Laye, mais le maire PS de Conflans-Sainte-Honorine trouvait le terrain trop proche de sa ville. Il a fait pression sur Bertrand Delanoë. La Ville de Paris, à qui appartient le terrain, a fini par différer le vote de mise à disposition… Propos recueillis par Charlotte d'Ornellas

http://valeursactuelles.com/dossier-d039actualit%C3%A9/dossier-d039actualit%C3%A9/roms-une-histoire-mouvement%C3%A9e20100826.html
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...   Mar 31 Aoû 2010 - 8:41

Jean-Luc a écrit:
On peut soutenir la libre circulation des personnes et des biens tout en encourageant le localisme pour la production, ce n'est pas antinomique.

La souveraineté monétaire est la réponse naturelle aux dégats du libre échange. Enfin, accepter la libre circulation des marchandises d'un coté, et réglementer la libre circulation des personnes de l'autre, constitue en soi une sacrée remise en cause de l'UEM. On veut bien des personnes pour importer et consommer des biens qu'ils pourraient fabriquer chez eux, et on refermerait le couvercle en les enfermant à l'intérieur des territoires comme du temps de l'Union Soviétique. Après les Roms, ce seront les Espagnols, les grecs qui ne pourront plus chercher du travail dans le reste de l'Europe. Par contre, ils seront la bienvenue pour consommer Français ou Allemand. Ce serait une nouvelle forme de colonialisme. Et vous croyez que ça pourrait marcher comme ça très longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...   Mar 31 Aoû 2010 - 8:53

johanono a écrit:
Voici une intervention très intéressante de Jacques Myard, qui explique très bien pourquoi le mode de vie des Roms, au sein d'une société sédentarisée, les condamne à l'exclusion :

Citation :
Jacques Myard :
“Ils doivent se sédentariser”
Député UMP, maire de Maisons- Laffitte, Jacques Myard est le premier élu de la majorité à s’être exprimé sur la question.

Quel problème posent, selon vous, les Roms pour la société ?
On ne peut sérieusement envisager d’être encore nomade dans une société définitivement sédentarisée. Cela pose avant tout le problème de la scolarisation des enfants de cette communauté, sur laquelle l’Éducation nationale n’a aucun contrôle. Il faut absolument cesser ce “politiquement correct” qui risque de provoquer des heurts, car il y a un réel décalage entre la société et ces gens-là. Ils échappent de fait à la loi, ce qui les confine dans une culture de l’exclusion. Ce mode de vie est une aberration aujourd’hui.

Pourquoi parler d’aberration ?
Le financement des aires d’accueil a été en partie délégué aux collectivités territoriales. Or, elles ne peuvent assumer cette exigence de la part des gens du voyage. Si je décide demain de créer une communauté qui change d’appartement tous les trois mois, tout le monde s’insurgera si je demande à l’État de mettre à ma disposition des appartements dans chaque commune de plus de 50 000 habitants. C’est la même chose pour les gens du voyage. On ne vit plus comme ça, c’est tout. Les laisser faire, c’est organiser structurellement leur exclusion.

Quelle solution proposez-vous ?
Les gens du voyage doivent se sédentariser, voilà ce qu’il faut dire et faire. C’est d’ailleurs ce que l’on faisait jusqu’en 1990, date à laquelle la loi Besson institue un “droit au voyage permanent”. La création d’aires d’accueil coûte cher et engendre des problèmes sociaux graves qui poussent les communes à refuser de le faire. Je vous cite un exemple: 42 caravanes devaient être accueillies à Saint-Germain-en-Laye, mais le maire PS de Conflans-Sainte-Honorine trouvait le terrain trop proche de sa ville. Il a fait pression sur Bertrand Delanoë. La Ville de Paris, à qui appartient le terrain, a fini par différer le vote de mise à disposition… Propos recueillis par Charlotte d'Ornellas

http://valeursactuelles.com/dossier-d039actualit%C3%A9/dossier-d039actualit%C3%A9/roms-une-histoire-mouvement%C3%A9e20100826.html

c'est là qu'on juge le niveau de nos politiques. Mr Myard a t-il déjà entendu parler des aborigènes ?, parce que l'argument "ils sont nomades, il faut les sédentariser", il faudrait lui rappeler qu'on vit pas dans un pays totalitaire. Enfin, l'argument fallacieux qu'une commune serait incapable de financer un terrain pour les gens du voyage. Ça doit coûter une fortune, quelques toilettes, un point d'eau et un peu d'électricité. D'autant qu'il doit être facile de faire participer financièrement les occupants aux frais des aires d'accueil. De deux choses l'une : Soit, on est implacable pour faire respecter la loi. Mais dans ce cas il faut que les communes soient les premières à respecter la loi en proposant des terrains aux gens du voyage quand la loi les y oblige. Soit on met de l'eau dans son vin, et on arrête de jouer aux veuves effarouchées au nom d'une République qui serait vertueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...   Mar 31 Aoû 2010 - 10:06

Je plussoie.
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...   Mar 31 Aoû 2010 - 12:26

Merci Gribouille.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...   Mar 31 Aoû 2010 - 12:39

C'est vrai que ses contributions au forum sont bienvenues !
J'arrive m^me à comprendre un peu l'économie !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...   Aujourd'hui à 3:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...
» Quand on vous dit de ne pas acheter chinois !!!
» Quand lui acheter des chaussures ?
» le porte bébé est-il utile quand on a un landau?
» quand commander le landau?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: