Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 14 Jan 2011 - 18:56

Ben Ali a fui la Tunisie et serait déjà arrivé en France...quelle pitié...on en finit plus de subir les affronts de sarkozy..
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 14 Jan 2011 - 19:05

Tous bons à jeter dans la benne à lie. lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 14 Jan 2011 - 19:21

lol!
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 14 Jan 2011 - 20:28

Serait-il reparti ? à 20 h 20 on annonçait sur RTL qu'il venait de passer malte et sans doute se dirigeait-il en France ? si à 19 h il était en France il y a un souci ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 14 Jan 2011 - 20:38

D'après ce que j'ai entendu aux infos tout à l'heure, on ne sait pas encore où il va.
Revenir en haut Aller en bas
d'avalie noire

avatar

Masculin Nombre de messages : 2414
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 14 Jan 2011 - 21:44

Nous vivons en direct une révolution, dans un pays francophone, proche par le coeur.
Des hommes et des femmes sont tombés pour libérer le pays de la dictature.
Ben Ali, c'est fini. Je me fous de l'endroit où il peut atterrir (en espérant quand même que ce ne soit pas chez nous).
J'espére que notre pays mettre tout en oeuvre pour aider cette jeune démocratie à naitre.
Mais quand je pense qu'il y a deux jours encore, MAM proposait comme aide l'envoi de gendarmes pour aider à maintenir l'ordre, je crains que nos dirigeants n'ai pas pris la mesure de ce qui se passe et de l'espoir que peuvent suciter ces évènements.

Et je prie pour ceux qui sont tombés, et pour leur famille.
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 14 Jan 2011 - 22:10

N'oublions pas que Ben Ali était un rempart contre l'islamisme.
A suivre car il est possible que dans quelques temps, ils le regrettent.
Ce soir, c'est aqmi qui se frottent les mains.
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 14 Jan 2011 - 23:12

Je me permets d'ouvrir un fil sur ce sujet important :

Ben Ali a quitté la Tunisie, le premier ministre le remplace

Voici une bonne nouvelle pour la Tunisie, espérons que la transition démocratique se passe bien et que les islamistes ne profitent pas d'un affaiblissement de l'Etat pour se renforcer.

S'agissant de la question de savoir si Ben Ali va venir se réfugier en France, on peut lire ceci :

Citation :
Ben Ali pas désiré en France par Paris

La France "ne souhaite pas" la venue sur son sol du président tunisien en fuite Zine el Abidine Ben Ali, a-t-on indiqué ce soir de source proche du gouvernement, expliquant notamment cette position par le risque de mécontenter la communauté tunisienne dans l'Hexagone.

Quelques centaines de ses membres s'étaient rassemblés ce soir, notamment devant l'ambassade de Tunisie à Paris, pour célébrer le départ de M. Ben Ali.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/01/14/97001-20110114FILWWW00653-ben-ali-pas-desire-en-france-par-paris.php



Loin de moi l'idée de défendre Ben Ali, mais je trouve quand même inquiétant que la politique diplomatique de la France soit dicté par le souci de ne pas froisser telle ou telle communauté présente dans notre pays...
Revenir en haut Aller en bas
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 30
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Ben Ali (teporaire)   Ven 14 Jan 2011 - 23:55

Moi j'attends de voir si les prochaines élections ne vont pas être truquées à mort pour faire gagner un proche de Ben Ali

edit :
voir ici :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/opinion/20110114.OBS6268/taoufik-ben-brik-une-tres-grande-joie-mais-nous-restons-sur-notre-faim.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Sam 15 Jan 2011 - 9:20

Pour suivre en direct toute l'actualité sur les évènements en Tunisie :

http://www.leparisien.fr/international/en-direct-ben-ali-s-est-refugie-en-arabie-saoudite-15-01-2011-1228415.php

Extrait: 8h10 : interrogée sur RTL, la vice-présidente du MoDem, Marielle de Sarnez, assure que, dans la crise tunisienne, «la France n'a pas été à ce rendez-vous démocratique, ni hier ni les jours passés».
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Sam 15 Jan 2011 - 9:37

juju41 a écrit:
Ben Ali a fui la Tunisie et serait déjà arrivé en France...quelle pitié...on en finit plus de subir les affronts de sarkozy..

Maintenant qu'on sait qu'il est en Arabie Saoudite (puisq'uon a pas voulu l'accueillir sur notre sol), on a raté une belle occasion de le livrer à la cour de justice internationale. Sarko et le gvt français ont laissé passer une belle occasion de redorer leur blason auprès des Tunisiens. La France vient d'ajouter la lacheté à la complaisance face à l'ex régime Tunisien.

Cette révolution Tunisienne donne bien envie d'en faire autant chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
museline

avatar

Féminin Nombre de messages : 1728
Age : 61
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Sam 15 Jan 2011 - 9:46

Je prends depuis septembre dernier des cours d'arabe avec un prof tunisien, dans sa dernière année de contrat d'enseignant en France (4 ans) avant de repartir définitivement en tunisie où résident son épouse et ses enfants ; et bien je peux vous dire que nous en discutons à chaque début de cours et pour eux, le départ de Ben Ali est un soulagement ; le peuple était opprimé, une jeunesse sans avenir, l'espoir renaît ; alors bien-sûr ce ne sera pas simple, contrairement à l'Algérie qui possède des ressources comme le pétrole et le gaz, la Tunisie n'a pas de tissu industriel et vit beaucoup du tourisme, tout est à reconstruire.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Sam 15 Jan 2011 - 10:15

Perso je suis très contente que la France ne l'ait pas accueilli !
Je pense qu'il faut laisser les tunisiens régler leurs problèmes et prendre, eux m^mes, prendre leur avenir en mains...
D'ailleurs depuis plusieurs jours je tends l'oreille... quelle ironie de leur part sur le pays dit "des droits de l'homme" ... ce matin La France qui avait été capable de se débarasser de ses "roitelets" en faisant sa révolution.
Nous n'avons pas à avoir une attitude post-colonialiste ... et prendre partie serait presque à coup sur jugé ainsi !
Mais attention, si j'ai bien suivi les informations, il a quitté la Tunisie avec sa famille, mais n'est pas démissionnaire ...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Mar 18 Jan 2011 - 9:02

NordNet info


Tunisie: l'opposition au gouvernement, l'équipe Ben Ali garde les postes clé
TUNIS (AFP) - 17/01/2011 15:24



Le Premier ministre tunisien Mohammed Ghannouchi à Tunis le 17 janvier 2011. (AFP - Fethi Belaid)



Le Premier ministre tunisien Mohammed Ghannouchi a annoncé lundi à Tunis la formation d'un "gouvernement d'union nationale" marqué par l'entrée de trois chefs de l'opposition au régime du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, mais dans lequel l'équipe sortante conserve les postes clés. Voir le dossier En Lumière
Le chef du gouvernement a annoncé la légalisation de tous les partis politiques qui le demanderont et prolongé le délai prévu pour l'organisation des prochaines élections. Deux importantes formations, le parti islamiste Ennahda et le Parti communiste des ouvriers de Tunisie (PCOT), sont notamment interdits.
M. Ghannouchi a également annoncé à la presse des mesures d'ouverture démocratique: "liberté totale d'information", libération de tous les prisonniers d'opinion, et levée de l'interdiction d'activité des organisations de défense des droits de l'homme.
Le nouveau ministre tunisien de l'Enseignement supérieur Ahmed Ibrahim, chef du mouvement Ettajdid (Renaissance, ex-communiste) à Tunis le 17 septembre 2009. (AFP/Archives - Fethi Belaid)



Le nouvel exécutif a été formé trois jours après la chute du régime de Ben Ali, contraint à l'exil par un mois de révolte populaire, la "révolution du jasmin", au cours de laquelle, selon le gouvernement, 78 personnes ont été tuées et 94 autres blessées.
Le précédent bilan officiel annoncé le 11 janvier, avant le changement de pouvoir, était de 21 morts. Une Ong avait annoncé la semaine dernière que ces violences avaient fait au moins 66 morts.
Le nouveau gouvernement sera chargé de gérer la transition, de préparer les prochaines élections présidentielle et législative. Constitutionnellement, le délai prévu pour l'organisation est de deux mois.
Dans une déclaration à la chaîne de télévision Al-Arabiya, M. Ghannouchi a estimé que c'était insuffisant et annoncé que les élections générales devraient se tenir dans "six mois au plus tard".
Dernier Premier ministre de M. Ben Ali, M. Ghannouchi a expliqué qu'il avait formé "un gouvernement qui intègre les différents partis et les composantes de la société civile".
Parmi les 24 ministres et ministres délégués du nouveau cabinet figurent trois chefs de partis politiques de l'ancienne opposition au régime du président Ben Ali, qui a fui vers l'Arabie saoudite après 23 ans de règne sans partage.
Il s'agit de Ahmed Néjib Chebbi, chef historique du Parti démocratique progressiste (PDP, formation d'opposition légale la plus radicale), Ahmed Ibrahim, chef du mouvement Ettajdid (Renaissance, ex-communiste) et Mustapha Ben Jaafar qui dirige le Front démocratique pour le travail et les libertés (FDTL).
Outre le Premier Ministre, sept membres de l'ancien régime sont reconduits, notamment aux postes régaliens de l'Intérieur, Ahmed Friaa, de la Défense, Ridha Grira, des Affaires étrangères, Kamel Morjane, et des Finances, Ridha Chalghoum.
Des représentants de la société civile figurent aussi dans ce gouvernement, dont la composition va être scrutée à la loupe par les Tunisiens, qui n'entendent pas se faire confisquer leur révolution. Font notamment leur entrée un cyberdissident très actif, Slim Amamou, emprisonné pendant la "révolution du jasmin", et la cinéaste Moufida Tlatli, nommée à la Culture.
De Paris, l'opposant historique Moncef Marzouki a déjà dénoncé le nouveau gouvernement comme une "mascarade", fustigeant une "fausse ouverture".
Plan de Tunis situant les endroits où siège le pouvoir national tunisien (présidence, Parlement, ministères...). (AFP - )



A peine formé, le gouvernement de transition a limogé le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Thoufi Baccar.
Auparavant, des centaines de personnes avaient manifesté à Tunis et en province, pour demander l'exclusion du nouveau gouvernement des hommes politiques liés à l'ancien régime et à son parti, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), dont M. Ghannouchi.
"La révolution continue! RCD dehors!", ont scandé plusieurs centaines de manifestants, dispersés par la police. Des rassemblements identiques ont eu lieu à Sidi Bouzid (centre-ouest) et à Regueb. C'est à Sidi Bouzid qu'un jeune chômeur de 26 ans s'était immolé par le feu le 17 décembre, déclenchant le mouvement de révolte.
Dans le centre de Tunis, les commerces ouverts étaient rares en dépit de l'arrêt des échanges entre francs-tireurs et forces de sécurité.
Dans une déclaration à la télévision nationale, le ministre de l'Intèrieur, Ahmed Friaa a annoncé que les troubles qui ont secoué pendant un mois la Tunisie ont coûté 3 milliards de dinars (1,6 milliard d'euros).
La France a annoncé qu'elle se tenait "à la disposition des autorités constitutionnelles tunisiennes" pour examiner le sort des biens immobiliers en France de Ben Ali et de son entourage.
Sa seconde épouse, Leïla Trabelsi, et la famille de cette dernière, se sont accaparé les richesses du pays en utilisant l'appareil d'Etat, selon de nombreux observateurs.
Le photographe franco-allemand de l'agence EPA, Mebrouk Dolega, 32 ans, grièvement blessé vendredi à Tunis, est décédé lundi. Il couvrait les manifestations à Tunis quand il a été atteint par un tir de grenade lacrymogène tirée "à bout portant" par un policier, selon un de ses confrères, Julien Muguet.

L'opposition garde les postes clé ...
Ce n'est pas bon signe.
Espérons qu'ils ne vont pas voler sa révolution au peuple tunisien, ou se contenter de mesurettes.

Et qu'on ne vivra pas Ben Ali le retour !
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Mar 18 Jan 2011 - 16:01

http://blogs.lexpress.fr/barbier/

Aujourd'hui, c'est Lellouche demain ce sera un autre, ils ont pas fini de se justifier ... peut être parfois à raison d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Mer 26 Jan 2011 - 13:51

nordnet info:


Tunisie: mandat d'arrêt contre Ben Ali, remaniement crucial attendu
TUNIS (AFP) - 26/01/2011 11:11



Le président Ben Ali et sa femme Leïla, le 11 octobre 2009, près de Tunis. (AFP/Archives - Fethi Belaid)



La justice tunisienne a lancé un mandat d'arrêt international contre l'ancien président Ben Ali et son épouse Leïla Trabelsi, alors qu'un remaniement ministériel crucial était attendu mercredi pour tenter de calmer la colère de la rue contre le gouvernement de transition. Voir le dossier En Lumière
L'ancien président et son épouse sont poursuivis pour "acquisition illégale de biens mobiliers et immobiliers" et "transferts illicites de devises à l'étranger", a annoncé le ministre de la Justice Lazhar Karoui Chebbi.
Le président Ben Ali a fui le 14 janvier la Tunisie, sous la pression d'une révolte populaire sans précédent, et a trouvé refuge en Arabie Saoudite.
Son épouse Leïla, honnie par la population pour avoir mis le pays en coupe réglée en faisant main basse sur des pans entiers de l'économie, a également quitté le pays, à une date et pour une destination inconnues.
Benhassen Trabelsi, frère de Leïla Trabelsi, lui-aussi en fuite, est également visé par cette enquête ainsi que huit autres membres de la famille Trabelsi détenus en Tunisie.
Le ministre de la Justice a par ailleurs indiqué que six (bien six) membres de la garde présidentielle, dont l'ancien chef de la sécurité du président de Ben Ali, le général Ali Sériati, étaient poursuivis dans le cadre d'une enquête distincte visant des exactions contre la population et les forces de sécurité.
La justice tunisienne avait déjà annoncé l'ouverture d'une information judiciaire le 16 janvier visant notamment le général Sériati pour "complot contre la sécurité intérieure de l'Etat, incitation à commettre des crimes et à s'armer et provocation au désordre".
Homme clé de la sécurité du président déchu, il est considéré comme le commanditaire de la campagne de terreur menée par des miliciens armés fidèles à l'ancien président dans les jours qui ont immédiatement suivi sa chute.
Ces hommes avaient semé la terreur en commettant des exactions contre des civils et en tirant sur des membres des forces de sécurité à Tunis et dans d'autres villes du pays.
Dans l'attente de l'annonce dans la journée d'un remaniement du gouvernement de transition, très décrié en raison de la mainmise de caciques de l'ancien régime aux postes-clés (Défense, Intérieur, Justice, Affaires étrangères), l'ambiance était tendue aux abords des bureaux du Premier ministre.
La police a tiré dans la matinée des grenades de gaz lacrymogène contre des manifestants voulant forcer un barrage et qui leurs jetaient des pierres.
Des "milliers de travailleurs" ont parallèlement commencé à débrayer à Sfax (sud), la deuxième ville du pays, répondant à un appel à la grève générale pour exiger la démission du gouvernement, selon un syndicaliste.
La grande inconnue réside dans l'accueil que réserveront les manifestants à ce remaniement. Les cinq ministres ayant démissionné la semaine dernière, trois syndicalistes, un opposant et un membre de l'ancien régime, vont être remplacés et l'on s'attendait à ce que d'autres ministres ayant servi sous Ben Ali soient quittent l'exécutif en signe d'appaisement.
"Nous avons une seule demande: que le gouvernement tombe, ils doivent tous partir, Ghannouchi le premier", a déclaré à l'AFP Bassem El Barouni, un jeune Tunisien parmi les centaines de manifestants qui ont campé pour la troisième nuit de suite sous les fenêtres du Premier ministre.
M. Ghannouchi, dernier en date des Premiers ministres de Ben Ali, qui a occupé le poste pendant onze ans, est également très contesté par les protestataires qui réclament sa tête.
La révolution tunisienne fait des émules en Egypte où des manifestations anti-régime d'une ampleur sans précédent en trente ans de pouvoir du président Hosni Moubarak, ont fait au total quatre morts. Leurs organisateurs ont appelé à de nouveaux rassemblements mercredi malgré l'interdiction des autorités.
L'Union européenne, à l'instar des Etats-Unis, a exhorté mercredi l'Egypte à écouter les demandes de changement politique des manifestants, dressant un parallèle avec la révolution en Tunisie.
La France a par ailleurs relevé de ses fonctions son ambassadeur en Tunisie, Pierre Ménat, qui fait les frais des erreurs d'appréciations de la diplomatie française lors de la révolution tunisienne.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Sam 29 Jan 2011 - 20:19

En passant devant une agence de voyage, j'ai noté une publicité : 74% de réduction sur les séjours en Tunisie ...
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Dim 30 Jan 2011 - 10:07

Quel accueil va-t-il recevoir ? A suivre avec la plus grande attention.......

Le chef islamiste d'Ennahda vers Tunis
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Lun 7 Fév 2011 - 11:56

Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Jeu 10 Fév 2011 - 16:07

Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Jeu 17 Fév 2011 - 10:22

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Jeu 17 Fév 2011 - 10:41

Etre dictateur ça conserve.. ne plus l'être visiblement ça vous dézingue un bonhomme en moins de 2.. Moubarak aussi file un mauvais coton.. avis aux amateurs..LOL!
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 18 Fév 2011 - 21:39

Et si le réveil de démocratie se transformait en cauchemar... exemple :

L'insécurité en Tunisie et le risque de poussée intégriste ont été illustrés vendredi avec le meurtre d'un prêtre polonais retrouvé égorgé "par des extrémistes" près de Tunis, selon les autorités, et l'attaque d'une rue de prostituées par des islamistes qui voulaient y mettre le feu au centre de la capitale.
C'est le premier meurtre à la fois d'un religieux et d'un étranger depuis la chute du régime de Ben Ali le 14 janvier.
Le prêtre, âgé de 34 ans, a été retrouvé mort "égorgé" vendredi dans une école privée de la région de Manouba, a indiqué à l'AFP une source proche du ministère tunisien de l'Intérieur.
C'est "un groupe de terroristes fascistes ayant des orientations extrémistes qui est derrière ce crime, compte tenu de la façon dont il a été assassiné", a ajouté le ministère dans un communiqué sans préciser s'il visait là des islamistes.
Marek Rybinski a été retrouvé égorgé dans le garage d'une école religieuse privée où il était chargé de la comptabilité. Il a été agressé avant d'être égorgé, précise le ministère cité par l'agence officielle TAP.
Une poussée de fièvre islamiste avait surgi dans l'après-midi à Tunis: des dizaines d'entre eux ont tenté de mettre le feu dans une rue où travaillent des prostituées.
"Des islamistes ont tenté d'entrer dans la rue Abdallaah Guech pour l'incendier", a déclaré à l'AFP un policier tunisien sous couvert de l'anonymat. Une des principales maisons closes de Tunis est située dans cette rue proche de la Medina.
"Des habitants les ont empêchés de rentrer dans cette rue jusqu'à l'arrivée des agents des forces de l'ordre qui ont bloqué l'entrée en interdisant tout passage. Ils ont ensuite réussi à disperser ces manifestants", a ajouté le policier.
Cette zone a été survolée depuis plusieurs heures par plusieurs hélicoptères de l'armée.
"Des groupes ont tenté de s'introduire dans cette rue mais la police savait déjà que des manifestants allaient arriver. Ils ont bloqué les issues et maintenant la rue est gardée par la police et l'armée", a déclaré un commerçant.
Les islamistes avaient auparavant manifesté dans le centre-ville en criant "Non aux lieux de prostitution dans un pays musulman".
"On a exigé la fermeture de cette rue, nous sommes dans un pays musulman et nous devons appliquer ce que l'islam exige", a dit l'un d'eux, Hamza, 21 ans.
La semaine dernière, la communauté juive de Tunisie avait exprimé son inquiétude au gouvernement après des incidents antisémites devant la grande synagogue de Tunis.
"Là, nous sommes dans la vigilance", a répété vendredi le président de la communauté Roger Bismuth. "C'est l'oeuvre de salafistes, les plus extrémistes des islamistes formés par les wahhabites, mais il n'y a pas de terreau en Tunisie pour le développement du salafisme", a-t-il ajouté.
Conscient du vide sécuritaire prévalant depuis la chute du régime, le gouvernement avait décidé la semaine dernière de rappeler des réservistes partis à la retraite depuis cinq ans qui ont rejoint l'armée mercredi.
Le gouvernement est confronté chaque jour à l'instabilité avec de nombreux braquages à main armée, des manifestations de Tunisiens réclamant desespérément une aide sociale et à l'immigration clandestine de milliers de Tunisiens partis chercher un emploi en Europe.
Pour tenter d'apaiser les tensions sociales et répondre aux demandes d'une population exaspérée par le chômage (14%, le double pour les jeunes), le gouvernement a annoncé vendredi une série de mesures d'aide sociale d'urgence à destination des plus défavorisés (allocations financières, titularisation d'ouvriers de chantier, attribution de cartes de soins gratuits).
Il a aussi appelé les partenaires sociaux à entamer les négociations dans le privé et le public, demande majeure de la puissante centrale syndicale UGTT, selon son porte-parole Taieb Baccouch.
Enfin, le gouvernement a adopté l'amnistie générale des prisonniers politiques. Un décret-loi doit être annoncé dans les "tout prochains jours".

Tunisie: un prêtre égorgé, des islamistes attaquent une rue de prostituées
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Sam 19 Fév 2011 - 16:02

Manifestation à Tunis contre l'ambassadeur de France

Bébé Sarko, (c'est son surnom au Quai d'Orsay) fait des siennes en Tunisie, regardez c'est incroyable !!
La diplomatie Française se ridiculise de jour en jour, et pourtant c'est Le Figaro qui relève . scratch
La révolution aurait-elle aussi commencée aussi en France............. Smile

Lien plus intéressant de Rue 89 : http://www.rue89.com/2011/02/19/tout-juste-arrive-a-tunis-lambassadeur-de-france-derape-191288
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   Ven 21 Oct 2011 - 8:47

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tunisie : l'insurrection populaire a eu raison de Ben Ali
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Pasqua Siciliano "à Hammam-Lif (Tunisie)
» cherche site de jouets livrant en Tunisie
» ARMES ,TRAFIC et RAISON D'ETAT
» Université populaire du Mouvement Démocrate
» Tunisie et liberté d'expression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: