Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le retour de Ravalomanana à Madagascar…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
SaPa



Nombre de messages : 7295
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Sam 1 Juin 2013 - 11:38

Pétard ...C'est encore pire que Sarkozy ... affraid ... !!

Normalement ...il devait y avoir une prise de Position par rapport à la Crise Malgache ... ??
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Sam 1 Juin 2013 - 16:05

http://www.lexpressmada.com/ulrich-hochschild-madagascar/43702--certains-acteurs-ont-declenche-une-situation-incontrolable-.html

Le chargé d’affaires allemand estime que la population malgache doit s’exprimer le plus tôt possible
pour arbitrer la crise. L’Allemagne souhaite que l’élection présidentielle ait lieu à la date prévue.


• Quelle est la position de la Communauté internationale par rapport à la volonté de certains acteurs politiques de reporter l’élection ?
- Notre position n’est pas encore bouclée. Nous attendons la réaction de la CENIT concernant la date de l’élection avant de décider. Nous ne voulons pas interférer dans les affaires malgaches. Il appartient à la CENIT de trancher sur cela.
• À un certain moment, il a été question de suspendre le financement du processus électoral par l’Union européenne …
- Une telle suspension n’a jamais existé. Je peux le dire très clairement parce que l’Allemagne n’a été ni impliquée ni consultée dans une telle décision. Je ne sais pas comment cela a pu être publié dans les médias. Mais le représentant de l’Union européenne l’a démenti. Il a expliqué qu’il y a eu un malentendu.
• Mais la menace d’une suspension n’existe-t-elle pas ?
- Pour l’instant, il n’y a pas de suspension. Cela pourrait peut-être arriver lorsque certaines conditions ne sont plus acceptables pour nous. Personne ne peut exclure l’éventualité d’une suspension, mais personne n’a intérêt à le faire sans raison.
• Dans les conditions politiques actuelles, est-il question de suspendre le financement ?
- Nous attendons. Pour le moment, nous ne savons même pas quand l’élection va avoir lieu. La date est en discussion, si j’en crois les journaux. Pour le moment, il n’y a pas de discussion sur une éventuelle suspension du financement. Nous pourrions en discuter sur la base des décisions qui vont être prises. J’ai lu qu’il y a un conclave ce week-end, et que cela ne se terminera pas tant qu’il n’y a pas de conclusion positive. C’est ce que nous attendons.
• Quelles seraient les conditions qui pourraient amener à une suspension du financement du processus électoral ?
- Il faut, quand-même, avoir une certaine sécurité pour nos observateurs. Si la situation sécuritaire ne permet pas la tenue de l’élection, nous pourrions suspendre le financement. Nous ne pouvons pas envoyer des gens courir des risques.
• Pensez-vous que la candidature de Lalao Ravalo­manana, Didier Ratsiraka et Andry Rajoelina soit de nature à mettre en danger l’élection ?
- Je sais que pratiquement tout le monde, des Malgaches mais aussi la Communauté internationale, déplore la fameuse décision de la CES (Cour électorale spéciale – ndlr sur la liste des candidats). Mais on ne peut plus écarter cette décision. Il faut respecter la loi en vigueur.
• Pensez-vous alors que l’élection doit toujours avoir lieu même si les crois candidats continuent d’y participer ?
- Ce sont les Malgaches qui ont le droit de décider de celui ou celle qui sera leur Président. Mais la Commu­nauté internationale n’est pas obligée de reconnaître tout le monde. Je désapprouve le verdict de la CES mais il me faut le respecter. Nous espérons encore, néanmoins, que les trois retirent leur candidature.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Sam 1 Juin 2013 - 16:05

• Mais ce n’est pas permis par la loi ?
- Il y a toujours une possibilité de retirer une candidature. Ils seront peut-être sur le bulletin unique mais ils peuvent dire ensuite qu’ils n’accepteraient pas d’être élus. Un retrait de facto reste possible. Mais pour le moment, ils sont candidats, et il faut le respecter.
• Que pensez-vous de ces manifestations qui reprochent à la Communauté internationale de remettre en cause la candidature de ces trois candidats ?
- C’est le droit, légal et légitime, des Malgaches de déterminer qui sera leur Président et personne de l’extérieur ne doit s’immiscer. Mais c’est aussi un droit de la Communauté internationale de dire si elle doit reconnaître ou pas ceux qui sont élus. Mais cette non-reconnaissance ne doit pas se faire au détriment de la population. Il s’agit juste de cibler quelques personnes. Et ce n’est un secret pour personne, la Communauté internationale discute actuellement de sanctions ciblées contre certains individus. Ce n’est pas une immixtion. L’immixtion, c’est lorsque la Communauté internationale s’immisce dans la campagne électorale et appelle à voter pour Untel ou Untel. Et cela n’est pas du tout le cas.
• Mais le fait de dire que vous ne reconnaîtrez pas un candidat s’il était élu n’est-il pas déjà une manière de faire campagne pour qu’un tel candidat ne le soit pas ?
- C’est l’Union africaine qui l’a déclaré, et elle a été suivie en cela par la Commu­nauté internationale. C’est leur choix légitime. C’est fair-play de leur part de dire cela avant et pas après l’élection. Il y a derrière cette position un respect des Malgaches. L’électeur malgache doit savoir ce qui est en jeu dans cette élection. Cette élection peut devenir un référendum sur l’avenir du pays. La question en jeu est de savoir si le peuple malgache veut avoir un pays isolé par rapport au monde, un Président qui n’est pas reconnu à l’extérieur et un pays qui n’aura pas le soutien de la Communauté internationale. Ou s’il veut avoir un pays réintégré dans la Communauté internationale, le soutien de l’extérieur et un Président reconnu par tout le monde. Il appartient aux Malgaches de choisir. C’est, entre autres, l’une des raisons pour lesquelles je suis personnellement favorable à ce que l’élection se fasse le plus tôt possible. C’est aussi la position allemande. Nous souhaitons que les élections aient lieu à la date prévue.
• Quelles sont les autres raisons qui vous poussent à vouloir l’élection à la date prévue ?
- Dans la situation à Madagascar, je déplore deux choses. Premièrement, pendant de longues années caractérisées par une crise, la population, qui est la seule détentrice de la souveraineté, n’a pas eu la chance de s’exprimer. Madagascar traverse aujourd’hui une crise institutionnelle. Je ne commenterai pas cette crise parce que ce serait m’immiscer dans les affaires malgaches. Mais je ne pense pas qu’elle puisse être réglée par les acteurs politiques. L’expérience du passé nous l’a assez appris. Il est temps que, par son vote lors des élections, la population devienne l’arbitre, et que la jeune génération s’implique davantage pour son avenir.
• Vous avez parlé d’une autre crainte …
- La seconde chose que je déplore, c’est le fait que, ici, on croit que le monde s’arrête aux frontières de Madagascar alors que nous vivons de plus en plus dans un monde interdépendant. Madagascar a une responsabilité envers ses voisins et toute la sous-région. Or, je crains que si cette situation continue, Madagascar devienne un État failli. Dans le Sud, il y a déjà des indices de risque dans la mesure où les structures étatiques ne marchent plus. Si Madagascar tombe dans ce trou, il y a un risque de déstabilisation de toute la sous-région et de quelques États qui marchent actuellement. Si vous avez des pirates, des terroristes, les conséquences seront désastreuses. Ce serait une menace pour les autres pays. Ce serait aussi un risque pour la route des bateaux autour du cap, avec des conséquences négatives pour l’économie mondiale. C’est un grand sujet qui doit être discuté dans la classe politique et dans les médias.
• Pour en revenir à la question de la suspension du financement qui, finalement, n’a pas existé, le délai qu’il y a eu entre la publication de l’information et le démenti n’a-t-il pas contribué à la dégradation de la situation politique actuelle, ayant conduit à la déclaration de cas de force majeure ?
- Il y a eu deux lettres du président du Conseil pour la réconciliation malgache (CRM) adressées au président de la CES. Dans la première, il a fait référence à la suspension du financement du processus par l’Union européenne et les autres institutions internationales. Dans la seconde, il a précisé qu’il n’y pas de suspension de financement. Mais celle-ci a été négligée par la CES alors qu’elle avait été envoyée avant la décision de cas de force majeure. Malheureusement, il y a, dernièrement, trop d’acteurs qui sont montés sur un cheval qu’ils ne maîtrisent pas. Ils ont déclenché involontairement ou volontairement un processus qui est devenu incontrôlable.
• Mais justement, il n’y aurait pas eu la première lettre si l’Union européenne n’avait pas laissé autant de temps s’écouler entre le démenti et l’information sur la suspension du financement.
- Je ne sais pas où est la faute. Je ne sais pas comment cette fausse information est parvenue au public, mais c’était déplorable.
ULRICH HOCHSCHILD
« Certains acteurs ont déclenché une situation incontrôlable »
• Le sujet a été évoqué au cours d’une rencontre de la CENIT avec les candidats.
- C’est possible, mais je n’ai pas participé à une telle réunion. En fait, moi-même, j’étais perplexe quand j’ai vu cela dans les journaux. Nous avons cru que c’était une décision qui a été prise ailleurs, et que les gens en poste à Madagascar n’étaient pas impliqués.
• Pourquoi a-t-il fallu aussi longtemps pour apporter des précisions ?
- Je vous l’ai dit, ma première impression était que c’était peut-être une décision qui a été prise ailleurs. En même temps, mes autorités à Berlin voulaient savoir ce qui s’est passé, mais elles n’étaient pas non plus informées. On a demandé à notre représentation à Bruxelles une réponse et tout cela a pris du temps. Mais il est à constater qu’un démenti a été fait dans les médias, et avant tout au président du CRM.
• Que pensez-vous alors de la situation politique actuelle ?
- Nous respectons les institutions comme le FFKM, et celles qui constituent le quatuor ayant demandé la constatation du cas de force majeure. Mais elles n’ont, dans le contexte actuel, aucune légitimité politique. Elles ont seulement compliqué la situation, déclenché une situation incontrôlable, volontairement ou involontairement, je ne le sais pas.
• Qu’est-ce qui vous fait dire que le quatuor a déclenché une situation incontrôlable ?
- Il a fait constater le cas de force majeure. Mais quel cas de force majeure Cela existe, par exemple, lorsque le quart du pays est inondé.
• Quelle serait, d’après vous, la solution ?
- La solution est très claire. Elle est sur la table. Il faut seulement la vouloir. Cela veut dire qu’il faut strictement respecter la loi en vigueur et les engagements qu’on a pris. Si on commence à ne plus respecter la loi, cela risque de devenir une anarchie.
Revenir en haut Aller en bas
Njara

avatar

Masculin Nombre de messages : 129
Localisation : france
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Sam 1 Juin 2013 - 18:22

Je prefere mille fois l'invasion acridienne à une invasion comme celle ci qui devient une specialité française à Madagascar :
L'INVASION DE L'IMMORALITE vis à vis des ENFANTS !
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Dim 2 Juin 2013 - 10:50

Njara a écrit:
Je prefere mille fois l'invasion acridienne à une invasion comme celle ci qui devient une specialité française à Madagascar :
L'INVASION DE L'IMMORALITE vis à vis des ENFANTS !


Le Tourisme Sexuel ...Ca c'est un autre Sujet Njara
Mais Qui est lié à la Crise
Avec la biennveillance d'une Police corrompue ... et désorganisée ..
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Dim 2 Juin 2013 - 10:52

Sapa dit :
02/06/2013 à 11:27

» – Je ne sais pas où est la faute. Je ne sais pas comment cette fausse information est parvenue au public, mais c’était déplorable.
ULRICH HOCHSCHILD »


Sur RFI en premier …??


http://www.rfi.fr/afrique/20130510-madagascar-afrique-australe-demande-trois-principaux-candidats-presidentielle-retirer-ratsiraka
Madagascar: l’Afrique australe demande aux trois principaux candidats à la présidentielle de se retirer
La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) joue un rôle de médiateur dans la crise malgache.
SADC site
Par RFI
La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) a demandé vendredi 10 mai aux trois principaux candidats à l’élection présidentielle malgache, Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka, de se retirer afin d’éviter des troubles sur la Grande Ile.


Et personnellement je sais que Lalao Ravalomanana a reçu des Pressions …pour retirer sa Candidature …
Après tout s’est déchainé
de La Désinformation ..Vous dites .. tant mieux .
Mais il est toujours préférable …de dénoncer les Tentatives d’ intimidation en douce ..

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Lun 3 Juin 2013 - 3:35

Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 1:43

Le Quai d'Orsay organise des Elections Truquées à Madagascar ...
Sans L' Opposition ...
SaPa a écrit:



Le Quai d'Orsay reçoit La Mafia Malgache ...

.


Réunion du Conclave ..............

Même si le général à la retraite Rabotoarison réfute toute orientation de la réunion, on a pu noter que les trois entités tendent à mettre la pression pour que le conclave
adopte une résolution invitant à les trois candidats à se retirer de la course à la présidentielle ou à contraindre la CES à exclure le trio. En effet, selon toujours le général
à la retraite, l’objectif est de redonner une crédibilité au processus électoral.


Et, pour cela, il n’y que le retour à la légalité des candidatures des postulants à la course à la
magistrature suprême. Pour donner plus de poids à leur démarche, les trois entités « médiatrices » sollicitent les signataires de la feuille de route, la mouvance Ratsiraka
(non signataire de la feuille de route), les chefs des institutions de l’Etat à se réunir autour d’une table. Et ce, afin d’accoucher d’une résolution.

Cette résolution sera soumise par la suite à la Cour Electorale Spéciale (CES) afin que celle-ci prenne une solution … « Si aucun consensus n’est trouvé durant le conclave,
nous adopterons une décision draconienne », s’est exclamé l’ancien commandant en chef de la Gendarmerie nationale Charles Rabotoarison. Sur cette mesure draconienne,
le général Rabotoarison d’expliquer qu’il sera ordonné à la CES d’exclure purement et simplement les trois candidats controversés…
Toutefois, le cas des 109 sanctionnés par le Conseil Paix et Sécurité de l’Union africaine et la charte de l’Union africaine interdisant aux bénéficiaires d’un changement
anticonstitutionnel de concourir à la course à la magistrature suprême posent aussi problème. Le président de la Transition Andry Rajoelina a soulevé ce problème peut-être
afin d’éliminer ses anciens alliées comme Hajo Andrianainarivelo, Camille Vital, Jean Lahiniriko, Julien Razafimanazato et Noelson William. Le vice-Premier ministre Hajo Andrinainarivelo
a signalé que Madagascar n’est pas signataire de la charte de l’Union africaine aussi, la Grande Ile n’est pas liée à cette convention et à cette sanction.
Face aux mouvements « souverainiste » et suite aux défis lancés récemment par l’ambassadeur allemand, le président du FFM de reconnaître que Madagascar ne peut pas se permettre
de tourner le dos à la communauté internationale. D’ailleurs, « nous n’avons pas les moyens de les défier ! », a-t-il affirmé. Les FFM, CSC et Forces armées n’auront pas d’autres choix
que de se conformer aux recommandations de la communauté internationale en excluant les candidats ne remplissant pas les critères d’éligibilité à la course à la présidentielle.
La résignation du FFM à se conformer à la recommandation de la communauté internationale de respecter la loi durant le processus électoral est la conséquence de la menace de sanctions.

A plusieurs reprises, Leonardo Simao a clairement indiqué aux forces politiques malgaches l’adoption par la communauté internationale de dures sanctions contre ceux qui s’opposeront à leur
recommandation sur l’exclusion de Lalao Ravalomanana, d’Andry Rajoelina et de Didier Ratsiraka.


L’équipe de médiation conduite par Leonardo Simao a reporté son retour au Mozambique afin d’assister au conclave et de prendre connaissance rapidement des résolutions…
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 9:44

[quote="SaPa"Petit ]RAPPEL ...



Madagascar a découvert un gisement de 15 à 16 Milliards de Barils de Pétrole que le président Marc Ravalomanana refusait l'exploitation à la France et TOTAL ...

Mais plutôt à la Chine avec China National Pétroléum Corporation ...

Cela représente tout de même plus de 2 Milliards d'Euros ...!!

SARKOZY joue les VRP de TOTAL , AREVA et Cie ...

avec les sous du peuple français en Gréves ...[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 9:48

Le Pétrole a une bonne d'Odeur ... ...
Le Quai d' Orsay concocte avec Rajoelina un stratagème afin d ' Eliminer LALAO ...



Conclave d’Ivato : la liste des candidats à revoir
4/06/2013 à 7:56


Le Conclave d’Ivato demande à la CES de revoir la liste des candidats à la présidentielle et de retirer les 3 prétendants rejetés par la Communauté internationale.
La mouvance Ravalomanana refuse de signer l’accord, tandis que la mouvance Rajoelina affirme qu’elle effacera sa signature si les 2 autres candidats refusent de se retirer.


Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 10:01

France Afrique ...

Mis à part Ces Trois Candidats ...

Tous les Autres Candidats ( Une petite Quarantaine ...) sont à la solde de Rajoelina ... piloté par le Quai d' Orsay ...et n'ont aucune compétence
Dont certains ont du Sang sur les mains
ce qui n'a pas l'air de déranger outre mesure La Communauté Internationale ...L'Union Européenne ...

Le Probleme ... c'est les Ravalomanana

jugés pas assez coopératifs ...


(Une Excellente Leçon à retenir
nous laisse présager de notre Avenir dans une Europe Non Démocratique ... )
... .. ...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 10:18

Rajoelina va manquer de munitions ...

Nous n’avons plus assez de grenades lacrymogène
3/06/201



Bientôt à court de munitions ?

Propos du général Richard Ravalomanana.( Heureusement aucun lien de parenté avec le Président ..)
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 10:19

SaPa a écrit:
Le Quai d'Orsay organise des Elections Truquées à Madagascar ...
Sans L' Opposition ...
SaPa a écrit:



Le Quai d'Orsay reçoit La Mafia Malgache ...

.


Réunion du Conclave ..............

Même si le général à la retraite Rabotoarison réfute toute orientation de la réunion, on a pu noter que les trois entités tendent à mettre la pression pour que le conclave
adopte une résolution invitant à les trois candidats à se retirer de la course à la présidentielle ou à contraindre la CES à exclure le trio. En effet, selon toujours le général
à la retraite, l’objectif est de redonner une crédibilité au processus électoral.


Et, pour cela, il n’y que le retour à la légalité des candidatures des postulants à la course à la
magistrature suprême. Pour donner plus de poids à leur démarche, les trois entités « médiatrices » sollicitent les signataires de la feuille de route, la mouvance Ratsiraka
(non signataire de la feuille de route), les chefs des institutions de l’Etat à se réunir autour d’une table. Et ce, afin d’accoucher d’une résolution.

Cette résolution sera soumise par la suite à la Cour Electorale Spéciale (CES) afin que celle-ci prenne une solution … « Si aucun consensus n’est trouvé durant le conclave,
nous adopterons une décision draconienne », s’est exclamé l’ancien commandant en chef de la Gendarmerie nationale Charles Rabotoarison. Sur cette mesure draconienne,
le général Rabotoarison d’expliquer qu’il sera ordonné à la CES d’exclure purement et simplement les trois candidats controversés…
Toutefois, le cas des 109 sanctionnés par le Conseil Paix et Sécurité de l’Union africaine et la charte de l’Union africaine interdisant aux bénéficiaires d’un changement
anticonstitutionnel de concourir à la course à la magistrature suprême posent aussi problème. Le président de la Transition Andry Rajoelina a soulevé ce problème peut-être
afin d’éliminer ses anciens alliées comme Hajo Andrianainarivelo, Camille Vital, Jean Lahiniriko, Julien Razafimanazato et Noelson William. Le vice-Premier ministre Hajo Andrinainarivelo
a signalé que Madagascar n’est pas signataire de la charte de l’Union africaine aussi, la Grande Ile n’est pas liée à cette convention et à cette sanction.
Face aux mouvements « souverainiste » et suite aux défis lancés récemment par l’ambassadeur allemand, le président du FFM de reconnaître que Madagascar ne peut pas se permettre
de tourner le dos à la communauté internationale. D’ailleurs, « nous n’avons pas les moyens de les défier ! », a-t-il affirmé. Les FFM, CSC et Forces armées n’auront pas d’autres choix
que de se conformer aux recommandations de la communauté internationale en excluant les candidats ne remplissant pas les critères d’éligibilité à la course à la présidentielle.
La résignation du FFM à se conformer à la recommandation de la communauté internationale de respecter la loi durant le processus électoral est la conséquence de la menace de sanctions.

A plusieurs reprises, Leonardo Simao a clairement indiqué aux forces politiques malgaches l’adoption par la communauté internationale de dures sanctions contre ceux qui s’opposeront à leur
recommandation sur l’exclusion de Lalao Ravalomanana, d’Andry Rajoelina et de Didier Ratsiraka.


L’équipe de médiation conduite par Leonardo Simao a reporté son retour au Mozambique afin d’assister au conclave et de prendre connaissance rapidement des résolutions…
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 10:20

SaPa a écrit:
[quote="SaPa"Petit ]RAPPEL ...



Madagascar a découvert un gisement de 15 à 16 Milliards de Barils de Pétrole que le président Marc Ravalomanana refusait l'exploitation à la France et TOTAL ...

Mais plutôt à la Chine avec China National Pétroléum Corporation ...

Cela représente tout de même plus de 2 Milliards d'Euros ...!!

SARKOZY joue les VRP de TOTAL , AREVA et Cie ...

avec les sous du peuple français en Gréves ...
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 10:23

SaPa a écrit:
Le Pétrole a une bonne d'Odeur ... ...
Le Quai d' Orsay concocte avec Rajoelina un stratagème afin d ' Eliminer LALAO ...



Conclave d’Ivato : la liste des candidats à revoir
4/06/2013 à 7:56


Le Conclave d’Ivato demande à la CES de revoir la liste des candidats à la présidentielle et de retirer les 3 prétendants rejetés par la Communauté internationale.
La mouvance Ravalomanana refuse de signer l’accord, tandis que la mouvance Rajoelina affirme qu’elle effacera sa signature si les 2 autres candidats refusent de se retirer.




J'ai Honte des dirigeants de mon Pays ...
ils ont pas hésité à plonger dans le chaos un Pays Ami ...
dans le seul but de préserver les interets des Multinationales ...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 10:30

France Afrique -Bras de Fer avec Paris ...


SaPa a écrit:
http://mydago.com/2013/06/lalao-ravalomanana-hitondra-fitahiana-ho-anny-firenena/

Madagascar... La Démocratie en marche ...





http://mydago.com/wp-content/uploads/2013/06/MyDago.com-Jesosy-Mamonjy-02-Jona-13-30.jpg
http://mydago.com/wp-content/uploads/2013/06/MyDago.com-Jesosy-Mamonjy-02-Jona-13-8.jpg


Le Conclave d’Ivato demande à la CES de revoir la liste des candidats à la présidentielle et de retirer les 3 prétendants rejetés par la Communauté internationale.
La mouvance Ravalomanana refuse de signer l’accord,
tandis que la mouvance Rajoelina affirme qu’elle effacera sa signature si les 2 autres candidats refusent de se retirer.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 10:38

Résolutions du Conclave d’Ivato : les trois mouvances forment à nouveau le bloc
4/06/2013 à 11:31

Outre la mouvance Ravalomanana, les mouvances Zafy et Ratsiraka ont refusé de signer l’accord établi au Conclave d’Ivato.
Le rapport de forces évoqué par Gilbert Raharizatovo reste au statu quo.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 11:03

http://www.midi-madagasikara.mg/

Conclave au CCI Ivato : Les mouvances Zafy, Ratsiraka et Ravalomanana n’ont pas signé
le mar, 04/06/2013



Dispositif de sécurité impressionnant, hier, au Centre de Conférence International d’Ivato. En effet, le conclave a été sous haute surveillance.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mar 4 Juin 2013 - 11:12

http://www.lexpressmada.com/reunion-d-ivato-madagascar/43770-le-retrait-des-trois-candidats-requis.html

Réunion d'Ivato
Le retrait des trois candidats requis




Les organisateurs de la réunion d'Ivato tentent d'imposer le retrait des candidatures des trois personnalités, selon l'exigence de la communauté internationale.
Les principaux concernés et leur équipe campent sur leur position.
C'est une entente arrachée au forceps. Les organisateurs de la réunion d'Ivato imposent un « accord » pour le désistement des candidats Andry Rajoelina,
président de la Transition, l'ancienne Première Dame Lalao Ravalomanana et l'ancien président Didier Ratsiraka à la présidentielle.

Selon certaines indiscrétions, les organisateurs à la réunion vont demander à la Cour électorale spéciale (CES) de réviser sa décision.
Il s'agit de la suppression de la liste des candidats à la course à la magistrature suprême, « ceux qui n'ont pas rempli les conditions de candidature ».

« Tout le monde est également unanime pour le maintien de l'élection présidentielle pour le 24 juillet », a indiqué Sylvain Rabotoa­rison, président du Comité de réconciliation malgache (CRM), hier à 1h15 du matin.

Après 16 heures de discussions, les participants à la réunion sont arrivés à peu près à faire du surplace, enfin presque.
« Certains n'ont pas signé l'accord.
C'est, entre au­tres, le cas de la mouvance Ravalomanana, de la mouvance Ratsiraka et de la mouvance Zafy. La mouvance Rajoelina a signé mais avec réserve »,
affirme le général Ranto Rabarisoa, président du Comité militaire de défense nationale (CMDN
). Cette « réserve » devrait concerner l'acceptation pour Andry Rajoelina,
président de la Transition, de se désister à condition que Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka le fassent en même temps que lui, comme il avait toujours martelé.

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mer 5 Juin 2013 - 1:01

http://www.tananews.com/2013/06/mouvance-ravalomanana-la-liberte-a-defaut-de-democratie/

Mouvance Ravalomanana : « La liberté à défaut de démocratie »
4/06/2013


Une détermination non fortuite

« La démocratie, c’est deux loups et un agneau votant ce qu’il y aura au dîner. La liberté, c’est un agneau bien armé qui conteste le scrutin.
» C’est à travers cette citation de Benjamin Franklin qu’un des leaders de la mouvance Ravalomanana explique la position de cette formation
politique par rapport à la conjoncture. Une position adoptée surtout par rapport au Conclave d’Ivato et l’éventualité de l’exclusion de Lalao Ravalomanana par la CES.


« Madagascar a adopté une étrange forme de démocratie depuis 2009. C’est celle du plus fort, celle des armes, celle des militaires et des putschistes.
Si le Peuple n’était pas muselé et opprimé, Andry Rajoelina serait déjà parti à l’exil », a déclaré un des leaders de la mouvance Ravalomanana qui tenait à garder l’anonymat.

Ce politicien regrette que les militaires soient toujours instrumentalisés jusqu’aujourd’hui par Andry Rajoelina, alors que le Peuple malgache a enfin la
possibilité de s’exprimer à travers les urnes. « Tout ce qu’on demande c’est une vraie démocratie, et la chance de pouvoir montrer notre force politique à travers les élections », a-t-il lancé.

Cette vraie démocratie est cependant mise sous le voile de la démocratie d’Andry Rajoelina qui s’est exprimée en défaveur du Peuple au Conclave d’Ivato.
« Ces politiciens, ces militaires et ces membres d’institutions ont majoritairement adopté des résolutions compromettant le pouvoir du Peuple de s’exprimer.
De ce fait, nous contesterons cette décision par tous les moyens si jamais la CES la confirme », a-t-il poursuivi.

La mouvance Ravalomanana envisage par conséquent de s’exprimer par les rues si leur candidate est mise sur la touche. Ceci n’est cependant qu’un dernier
recours. Cette formation politique espère toujours pouvoir compter sur la sagesse des membres de la Cour électorale spéciale.

Notre interlocuteur a souligné que le Peuple malgache exprimera sa volonté que ce soit par les urnes ou par la rue. Pour l’intérêt de la nation de la population,
la première option demeure la meilleure voie de sortie de crise.

En ce qui concerne la position de la Communauté internationale, la mouvance Ravalomanana affiche une confiance inébranlable. « Neny n’est pas insensée pour
mener le pays dans le chaos et l’autarcie », a lancé ce leader politique.

Il a laissé entendre que des missions de lobbying sont menées de manière intense dans la perspective de l’élection de Lalao Ravalomanana à la présidentielle.

« Le camp d’Andry Rajoelina sait que sur ce terrain non plus, il ne peut vaincre Marc Ravalomanana. C’est pourquoi il s’acharne à vouloir empêcher la tenue des
élections, car il sait que Lalao Ravalomanana vaincra autant sur le plan national qu’international », a-t-il ajouté.

Cet acteur politique a conclu que les démarches politiques sont trop importantes pour être entreprises aveuglément. « Si Lalao Ravalomanana maintient sa détermination,
c’est uniquement parce que l’issue est prometteuse », a-t-il lancé.

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mer 5 Juin 2013 - 1:06

La Diplomatie de l'Entourloupe ...

SaPa a écrit:
SaPa a écrit:
Élections de 2013 : les États-Unis désapprouvent l’exclusion de candidatures
24/09/2012 à 11:28

L’Ambassade des États-Unis a rapporté l’opinion de Johnnie Carson, secrétaire d’État adjoint américain en charge de l’Afrique, selon laquelle « tout le monde devrait avoir le droit de se présenter aux élections à Madagascar ».


SaPa a écrit:
quote="Njara"] SELON TNN :
Neutralisation du "sujet" marc ravalomanana !


-
!

http://www.tananews.com/2012/09/sur-la-neutralisation-de-marc-ravalomanana-depeche-confidentielle-du-quai-dorsay/

Les scribes de TNN ont intercepté une dépêche confidentielle du Quai d’Orsay, ci dessous.

Sur la neutralisation de Marc Ravalomanana : dépêche confidentielle du Quai d’Orsay
13/09/2012


Assignation à domicile de Marc Ravalomanana : une requête d’annulation
21/09/2012

Brian Currin a soumis hier, une requête d’annulation de l’ordonnance interdisant Marc Ravamomanana de quitter le sol sud-africain.
.


[/quote][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mer 5 Juin 2013 - 1:28

http://mydago.com/2013/06/naika-eliane-a-lonu-geneve-sur-les-conflits-oublies/

Naika eliane à l’onu genève sur les conflits oubliés


Le lundi 3 juin, invitée spéciale de la ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté, Naika Eliane est intervenue à l’ONU Genève
sur le conflit Malgache et ses conséquences qui sont trop souvent oubliés par la presse internationale.

Elle a mis en exergue les violations des droits de l’homme à Madagascar et notamment dans le sud, les exécutions extrajudiciaires commises
par la police politique, les pillages des biens privés et attaques commises par des milices armées, les dizaines de villages brûlés, des milliers de
villageois en déplacement forcé vers la forêt et les villes.

Concernant le processus de sortie de crise : Naika Eliane a tenu à expliquer l’illégalité dans laquelle se lancent des pays membres de la communauté internationale
en empêchant les seuls candidats officiels de l’opposition et notamment Lalao Ravalomanana.
Elle a dénoncé l’implication de la France dans la crise politique.


Face à la circulation massive d’armes de guerres utilisées contre la population, Naika Eliane a fait appel à l’ONU de faire cesser la vente d’armes vers Madagascar et
de mener des enquêtes indépendantes pour déterminer les commanditaires de ces attaques.

Concernant la candidate Lalao Ravalomanana, Naika Eliane interpelle l’ONU sur le respect des droits civiques et politiques de tous les malagasy sans exeption. Elle s’étonne
du silence de la Communauté Internationale pour les candidats sanctionnés par l’Union Africaine suite au coup d’Etat de 2009.

Naika Eliane interviendra très probablement encore en plénière sur ce sujet brûlant. Elle a profité de son passage à l’ONU pour donner une conférence de presse à l’endroit
des journalistes présents à l’ONU.

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mer 5 Juin 2013 - 10:24

http://www.tananews.com/2013/06/ramtane-lamamra-croyez-vous-que-les-malgaches-seront-satisfaits-des-elections-avec-ces-3-candidats/

UNION Africaine
Ramtane Lamamra : « Croyez-vous que les Malgaches seront satisfaits des élections avec ces 3 candidats ? »
5/06/2013



Croyez-vous ?

« Croyez-vous que les Malgaches seront satisfaits des élections avec la participation de ces 3 candidats ? » Telle a été la question adressée par Ramtane Lamamra
aux journalistes sur les candidatures de Lalao Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Andry Rajoelina. Le Commissaire à la Paix et la Sécurité de l’Union Africaine souligne
que l’organisation qu’il dirige n’a pas changé de position vis-à-vis des élections à Madagascar.

3 candidatures

Ramtane Lamamra a répondu à quelques questions des journalistes en marge du TICAD V (Tokyo International Conference on African Development). Il a souligné que l
e CPS-UA n’a pas changé sa position vis-à-vis des élections dans la Grande Île.

Cet organe de paix et de sécurité insiste sur le retrait de Lalao Ravalomanana, Andry Rajoelina et Didier Ratsiraka. Le CPS-UA ne connait non plus que la date du 24 juillet
pour la tenue de la présidentielle.

« Croyez-vous que les Malgaches seront satisfaits des élections avec la participation de ces 3 candidats ? », a-t-il adressé aux journalistes. Sérieusement, Ramtane Lamamra
croit-il aussi que les Malgaches seront satisfaits des élections organisées sans ces 3 candidats ?

Reconnaissance envolée

L’Union Africaine reprend de la rigueur et maintient les sanctions envers les 109 personnalités ayant commis ou/et ayant tiré profit du coup d’État de 2009. Madagascar s’orientait
pourtant progressivement vers la levée de ces sanctions vers le début de cette année.

La COI, aujourd’hui silencieuse, a déjà soutenu la cause malgache à cet effet. Les revirements relatifs aux élections, notamment les candidatures inattendues de Lalao Ravalomanana,
Didier Ratsiraka et Andry Rajoelina a amené l’Union Africaine à renforcer sa position.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Madagascar n’a pas été représenté au TICAD V, alors que Andry Rajoelina a préalablement reçu une invitation pour y assister.
« Tout comme la Guinée, Madagascar n’est pas représenté ici (au TICAD) car il est encore suspendu de l’Union Africaine », a précisé Ramtane Lamamra.

Le statu quo

La situation politique malgache reste cependant au statu quo. Si la date du 24 juillet a été maintenue par les participants du Conclave, la nature des élections qui seront organisées diverge.

On note par exemple le cas du camp Rajoelina qui maintient la date en question, pais pour la tenue des législatives. Par ailleurs, les candidats à la présidentielle qui figurent sur la liste
des 109 personnalités font fi des avertissements de la Communauté internationale.

Certains comme Hajo Andrianainarivelo se permettent d’exiger le retrait des 3 candidats comme s’il n’était pas lui-même compromis dans ces élections.

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mer 5 Juin 2013 - 10:26

Après le Conclave d’Ivato : Le Premier Ministre Omer Beriziky renforce sa sécurité
5/06/2013

Les éléments du bataillon de sécurité de la Primature (BSP) ont renforcé leur dispositif de sécurité après le Conclave d’Ivato.
Le Premier ministre affiche de la prudence quant à l’éventualité d’un remplacement de force.

Notons qu’il a été représenté au Conclave d’Ivato par Honoré Rakotomanana, lequel a fait un malaise vers 20 heures le soir de cette réunion.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Mer 5 Juin 2013 - 10:28

Manoela au Magro : « Préparez-vous et armez-vous de courage »
5/06/2013

Manoela de la mouvance Ravalomanana invite les partisans du Magro à se préparer à s’armer de courage. *
« Si quelqu’un tente de compromettre la candidature de Neny, nous descendrons dans les rues pour que notre choix soit respecté », a-t-il ajouté.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7295
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   Jeu 6 Juin 2013 - 3:52

Bravo aux Juges Malgaches ...Pour leur Impartialité

http://www.tananews.com/2013/06/ces-une-decision-incomplete-qui-semera-davantage-de-confusion/#comment-160594

La CES refuse de retirer les trois candidats remis en cause par la Communauté internationale.



La CES a statué sur l’irrecevabilité des requêtes conjointes du Premier ministre, du FFM, du CSC, du MFA et du CMDN portant
révision de la liste des candidats et d’en retirer Lalao Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Andry Rajoelina.

Aucune remarque n’a cependant été faite à propos du cas de Andry Rajoelina, qui jusqu’à présent boude toujours le siège de la
présidence de la Transition.

La CES refuse de retirer les trois candidats remis en cause par la Communauté internationale.

La prochaine présidentielle est par conséquent confirmée pour 41 candidats à la case départ. De son côté, la CENI-T refuse également
de reporter la date prévue pour les scrutins présidentiels.

La confirmation de la candidature de Andry Rajoelina et le maintien du calendrier électoral impliquent une vacance de poste à la Présidence
de la Transition depuis le 27 mai dernier. Aucune note n’a cependant été émise en ce sens, ni par la CES, ni par la HCC, laquelle est supposée
constater cette vacance de poste.

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour de Ravalomanana à Madagascar…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour de Ravalomanana à Madagascar…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le retour de Ravalomanana à Madagascar…
» Le retour de Ravalomanana à Madagascar…
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» y a-t-il un point de non retour ?
» Retour à la maison après accouchement - pas de voiture!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: