Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chiffres du chômage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
yann 35



Nombre de messages : 8789
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Mer 8 Déc 2010 - 8:29

Gribouille a écrit:
Le problème est que tu intériorises le discours officiel. On va créer de l'emploi. Non ! On va donner plus d'argent aux entreprises. Après, personne ne regarde l'usage des sommes qui y sont affectées. Et les chômeurs qui sont souvent utilisés pour justifier la distribution de recettes fiscales à des intérêts privés n'en voient jamais la couleur même si c'est en leur nom qu'on fait de genre d'action. C'est une forme de "trickle down" où on affirme que des entreprises en bonne santé, vont investir et créer de l'emploi, et in fine ça ira dans la poche des des chômeurs qui retrouveront un emploi. J'espère qu'un jour ce genre de discours ne trompera plus personne, et qu'on mettra en oeuvre des politiques où les liens entre les actions et l'emploi seront plus courts. J'ai déjà fait des interventions dans ce sens. On pourrait multiplier par deux le nombre de taxis dans les grandes villes, former plus de médecins, d'infirmiers et de kiné dans les universités etc..... Pôle emploi, pourrait sur certains bassins d'emplois expérimenter un meilleur accompagnement des chômeurs en limitant le nombre de dossiers à un chiffre acceptable pour réellement mener sa mission initiale qui est une aide individualisée à chaque chômeur. Créer un service public de crèches qui permettrait d'augmenter le taux d'emploi des mères en les mettant dans de meilleures conditions pour aller travailler. Pour le moment, je ne vois venir aucune expérimentation de ce genre, RIEN ! et c'est d'autant plus rageur que ces actions, ne coûtent presque rien et parfois même s'autofinancent (si on réduit la durée du chômage par un meilleur accompagnement, les indemnités économisées financent les agents supplémentaires, et un service public de crèches, c'est la même chose).
Je ne vois pas où tu veux en venir au début de ton post mais pour le reste tu sembles toi aussi tomber dans le panneau du "meilleur accompagnement = moins de chômage". Du coup je vais résumer ma propre intervention : on aura beau mettre beaucoup de moyens pour donner un maximum de chances aux 2 500 000 chômeurs de catégorie A, il faut surtout 2 500 000 emplois disponibles ! Ce qui ne veut pas dire que l'aide au retour à l'emploi ne sert à rien, ça sert à ne pas abandonner les plus faibles, à ne pas rendre le marché du travail d'une sauvagerie inhumaine, à aider chacun dans son accomplissement personnel. Traiter le chômage c'est la mission du ministre de l'emploi mais réduire le chômage c'est la mission du ministre de l'économie.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Mer 8 Déc 2010 - 13:00

juju41 a écrit:
Favoriser les TPE PME créatrices d'emploi par Alain Dolium (Modem)

je trouve cet article assez représentatif de la rhétorique habituelle qu'on retrouve chez l'ensemble des partis politiques (le MODEM a encore de sérieux efforts à faire pour faire entendre une autre voix). Parce que le texte dit en substance qu'il faut sauver les PME car elles créent les emplois. Le problème, si on lit le reste du texte est, que l'emploi n'est qu'un alibi pour toute autre chose comme la question de l'accès au crédit, ou simplement l'accès à des marchés qui sont confisqués par les grandes entreprises par des réglementation et entraves diverses non concurrentielles. Mais le lien entre l'aide à apporter aux PME et les emplois est plus que distendu; ce serait au mieux une conséquence collatérale, un effet indirect des propositions soutenues. Mais en rien une politique de l'emploi dont l'efficacité se trouve nécessairement entre un lien direct et immédiat entre les actions menées d'un coté, et ses conséquences sur la création d'emplois de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Mer 8 Déc 2010 - 13:11

yann 35 a écrit:
Gribouille a écrit:
Le problème est que tu intériorises le discours officiel. On va créer de l'emploi. Non ! On va donner plus d'argent aux entreprises. Après, personne ne regarde l'usage des sommes qui y sont affectées. Et les chômeurs qui sont souvent utilisés pour justifier la distribution de recettes fiscales à des intérêts privés n'en voient jamais la couleur même si c'est en leur nom qu'on fait de genre d'action. C'est une forme de "trickle down" où on affirme que des entreprises en bonne santé, vont investir et créer de l'emploi, et in fine ça ira dans la poche des des chômeurs qui retrouveront un emploi. J'espère qu'un jour ce genre de discours ne trompera plus personne, et qu'on mettra en oeuvre des politiques où les liens entre les actions et l'emploi seront plus courts. J'ai déjà fait des interventions dans ce sens. On pourrait multiplier par deux le nombre de taxis dans les grandes villes, former plus de médecins, d'infirmiers et de kiné dans les universités etc..... Pôle emploi, pourrait sur certains bassins d'emplois expérimenter un meilleur accompagnement des chômeurs en limitant le nombre de dossiers à un chiffre acceptable pour réellement mener sa mission initiale qui est une aide individualisée à chaque chômeur. Créer un service public de crèches qui permettrait d'augmenter le taux d'emploi des mères en les mettant dans de meilleures conditions pour aller travailler. Pour le moment, je ne vois venir aucune expérimentation de ce genre, RIEN ! et c'est d'autant plus rageur que ces actions, ne coûtent presque rien et parfois même s'autofinancent (si on réduit la durée du chômage par un meilleur accompagnement, les indemnités économisées financent les agents supplémentaires, et un service public de crèches, c'est la même chose).
Je ne vois pas où tu veux en venir au début de ton post mais pour le reste tu sembles toi aussi tomber dans le panneau du "meilleur accompagnement = moins de chômage". Du coup je vais résumer ma propre intervention : on aura beau mettre beaucoup de moyens pour donner un maximum de chances aux 2 500 000 chômeurs de catégorie A, il faut surtout 2 500 000 emplois disponibles ! Ce qui ne veut pas dire que l'aide au retour à l'emploi ne sert à rien, ça sert à ne pas abandonner les plus faibles, à ne pas rendre le marché du travail d'une sauvagerie inhumaine, à aider chacun dans son accomplissement personnel. Traiter le chômage c'est la mission du ministre de l'emploi mais réduire le chômage c'est la mission du ministre de l'économie.

Mes propositions concernent tous les aspects, de l'accompagnement aux chômeurs à la création d'emplois. Sur ce dernier point, je rappelle que je suis pour déréglementer l'accès aux métiers (j'ai donnée pas mal d'exemples). Et, selon les estimations, on peut envisager la création de 500 000 emplois, pour la plupart hautement qualifiés. Pas des machins à temps partiel, payés avec un lance-pierres dans des conditions indignes de travail comme on propose à pöle emploi pour faire baisser les stats.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Mer 8 Déc 2010 - 17:54

La dérèglementation ne ferait que partager des marchés déjà existants donc en quelque sorte il s'agirait d'un partage du travail... Cela dit j'y suis favorable, c'est une des solutions d'avenir pour créer de l'emploi !

Quant aux offres Pôle emploi, faire croire que des employeurs proposent des contrats précaires pour faire baisser les statistiques du chômage, ça n'a aucun sens... Ces contrats existente parce que le système n'a pas autre chose à proposer, d'ailleurs on pourrait presque se réjouir qu'il existe encore un peu de travail disponible, même à temps partiel, payé au lance-pierre et dans des conditions difficiles... Et puis si on compare avec la Chine, certes beaucoup travaillent à temps ultra-plein (est-ce préférable ?) mais payés au lance-miette et dans des conditions carrément inhumaines....
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Mer 8 Déc 2010 - 17:55

Gribouille a écrit:
juju41 a écrit:
Favoriser les TPE PME créatrices d'emploi par Alain Dolium (Modem)

je trouve cet article assez représentatif de la rhétorique habituelle qu'on retrouve chez l'ensemble des partis politiques (le MODEM a encore de sérieux efforts à faire pour faire entendre une autre voix). Parce que le texte dit en substance qu'il faut sauver les PME car elles créent les emplois. Le problème, si on lit le reste du texte est, que l'emploi n'est qu'un alibi pour toute autre chose comme la question de l'accès au crédit, ou simplement l'accès à des marchés qui sont confisqués par les grandes entreprises par des réglementation et entraves diverses non concurrentielles. Mais le lien entre l'aide à apporter aux PME et les emplois est plus que distendu; ce serait au mieux une conséquence collatérale, un effet indirect des propositions soutenues. Mais en rien une politique de l'emploi dont l'efficacité se trouve nécessairement entre un lien direct et immédiat entre les actions menées d'un coté, et ses conséquences sur la création d'emplois de l'autre.
Quoi ? Tu sous-entends que les restaurateurs nous auraient roulés avec le même argument de l'emploi ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Ven 10 Déc 2010 - 13:16

yann 35 a écrit:
La dérèglementation ne ferait que partager des marchés déjà existants donc en quelque sorte il s'agirait d'un partage du travail... Cela dit j'y suis favorable, c'est une des solutions d'avenir pour créer de l'emploi !

Quant aux offres Pôle emploi, faire croire que des employeurs proposent des contrats précaires pour faire baisser les statistiques du chômage, ça n'a aucun sens... Ces contrats existente parce que le système n'a pas autre chose à proposer, d'ailleurs on pourrait presque se réjouir qu'il existe encore un peu de travail disponible, même à temps partiel, payé au lance-pierre et dans des conditions difficiles... Et puis si on compare avec la Chine, certes beaucoup travaillent à temps ultra-plein (est-ce préférable ?) mais payés au lance-miette et dans des conditions carrément inhumaines....

C'est l'évolution de la législation, ou son interprétation, qui a permis le développement des emplois précaires. Mais cela a été rendu possible par une tolérance de la population dans le "on peut pas faire autrement, c'est le prix à payer pour créer des emplois". Tu l'admets implicitement dans tes commentaires en considérant ce phénomène comme une conséquence naturelle de la globalisation. Mais si on regarde l'histoire. La première globalisation, qui prit fin avec le début de la première guerre mondiale, s'est aussi accompagnée d'une extension des droits des travailleurs avec développement du syndicalisme, des premiers systèmes de retraite etc...... et on parlait déjà de la concurrence des produits étrangers en provenance de Chine avec la baisse vertigineuses des coûts de transport. Il y a probablement eu un conditionnement de la population pour penser dans cette direction.
Enfin, sur le gâteau, il n'y aura pas seulement un partage du gâteau mais une augmentation de la taille du gâteau. A partir du moment où tu permets l'arrivée de nouveaux concurrents sur un marché, tu peux t'attendre à une baisse des prix et à une hausse de la demande qui fera grossir le gâteau. A Dublin, on prend plus volontiers le taxi car le prix de la course est raisonnable. Cela dépendra des caractéristiques du marché. Mais, quand des barrières à l'entrée ont été mise en oeuvre par une profession pour organiser la pénurie et augmenter les prix, tu peux penser que l'effet grossissement du gâteau sera vraisemblablement très fort. La France, est un pays dont la réputation est de favoriser l'extension des situations de rente à la prise de risque.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Ven 10 Déc 2010 - 15:00

Tu fais encore une grossière erreur en comparant l'explosion chinoise depuis 2004, dans un contexte de consumérisme où l'offre est pléthorique (mais de plus en plus trustée par la Chine justement) et la 1ère moitié du XXIème siècle où nous n'étions que 2 milliards sur Terre à vivre dans un confort matériel beaucoup plus spartiate. Ça n'a aucun sens de comparer ces 2 époques.

Quant à l'ouverture de certains marchés, prenons ton exemple des taxis. Certes s'il y avait plus de concurrence les prix baisseraient certainement un peu, ce qui d'ailleurs "précariserait" d'autant les professionnels actuels donc tu te contredis avec tes rêves d'augmentation générale des revenus, mais surtout si les consommateurs se déplacent d'avantage en taxi, ils se déplaceront moins par d'autres moyens de transport donc tu créés des emplois d'un côté mais tu en supprimes de l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 47
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Sam 11 Déc 2010 - 8:47

yann 35 a écrit:
Tu fais encore une grossière erreur en comparant l'explosion chinoise depuis 2004, dans un contexte de consumérisme où l'offre est pléthorique (mais de plus en plus trustée par la Chine justement) et la 1ère moitié du XXIème siècle où nous n'étions que 2 milliards sur Terre à vivre dans un confort matériel beaucoup plus spartiate. Ça n'a aucun sens de comparer ces 2 époques.

Si on commence à polémiquer sur le sujet, ça risque de durer des jours.......mais je pense sincèrement que l'Etat providence n'est pas mort.
Quant à l'ouverture de certains marchés, prenons ton exemple des taxis. Certes s'il y avait plus de concurrence les prix baisseraient certainement un peu, ce qui d'ailleurs "précariserait" d'autant les professionnels actuels donc tu te contredis avec tes rêves d'augmentation générale des revenus, mais surtout si les consommateurs se déplacent d'avantage en taxi, ils se déplaceront moins par d'autres moyens de transport donc tu créés des emplois d'un côté mais tu en supprimes de l'autre...

En France, les taxis paient une centaine de milliers d'euros pour pouvoir exercer leur métier. Tu crois pas que ça ne grève pas le prix de la course, et qu'ils vivraient moins bien si cette pratique n'existait plus ?
Nous ne formons pas assez de médecins. Tu peux aller dans les hôpitaux. Tu constateras qu'on est obligé d'aller chercher des médecins dans le maghreb ou dans les pays de l'Est pour régler le problème. Priver ces pays de leurs médecins pour leur donner un job dans nos hôpitaux alors que nous avons des milliers d'étudiants qui souhaiteraient exercer ce métier, c'est pas un super gâchis ?
As tu déjà pris rendez-vous chez un ophtalmo ?, la durée d'attente est de 6 mois. Tu crois que les patients n'espacent pas leurs soins ?
C'est pareil pour le Kiné, qui peut te prendre dans une semaine quand tu en as besoin tout de suite, pour finalement te retrouver dans la même consultation avec 3 personnes en même temps.
Ce sont des signes de rationnement d'une offre qui contribuent à remplir les poches de certaines professions. Qu'ils gagnent un peu moins d'argent ne me choquerait pas si ça permet à d'autres de travailler, et aux patients ou clients d'utiliser les services d'un de ces professionnels sans être obligé d'y renoncer.
C'est pourtant la base de l'économie de marché ! Est si le français prend désormais plus le taxi que le bus, ou qu'il préfère se soigner plutôt qu'acheter un nouvel écran plat, tu vas pas intervenir pour hiérarchiser ses besoins en rationnant certains secteurs de l'économie pour assurer de hauts revenus à certains aux dépens de tous les autres (car les baisses de prix profitent à tous). Je pense que c'est difficile à justifier.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Sam 11 Déc 2010 - 17:36

Que d'erreurs d'analyse ! Concernant les taxis, qui va rembourser ceux qui ont acheté leur plaque ??? Pas assez de médecins ? Ça dépend où ! Tu parles d'économie de marché et on sent poindre une envie de dirigisme... Pas assez de specialistes ? Pas assez de candidats surtout ! Un kiné qui prend plusieurs "patients" en même temps ? Capitaliste ! Tout ça pour finir par un "y'en a qui s'en mettent plein les poches" et "les prix bas c'est super", on se croirait vraiment au café du commerce...
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Sam 11 Déc 2010 - 20:08

Sur les médecins, le rationnement de l'offre vient de l'Etat, qui a limité le nombre de diplômés pour réduire le "trou de la SS". Il y a eu aussi fermeture d'écoles d'infirmières.

D'un autre côté, il est important d'avoir des personnes compétentes et suffisamment formées pour exercer. Les "vannes" ne peuvent pas s'ouvrir d'un coup.

J'ai pu prendre des rendez-vous sans délai avec certains médecins. En général, je ne les conseilleraient pas à un ami.

Si on peut passer 1 heure avec un kiné pour un tarif abordable, il faut accepter de le "partager", et ce n'est pas forcément idiot.

Maintenant, un médecin, même spécialiste, qui est secteur 1 ou 2 et ne pratique pas "l'abattage", ne gagne pas bien sa vie.

Pour les taxis, la rentabilité n'est pas extraordinaire. Ils doivent faire beaucoup d'heures, souvent "en décalé" pour s'en sortir. Pour la plaque, si on change les règles du jeu pour avoir une offre plus large, il faut s'engager à racheter celles de ceux qui l'on payée au prix fort. Et puis, je préfère éviter que les taxis conduisent à la façon "livreur de pizzas", m^me si cela doit me revenir un peu plus cher au niveau de la course.

C'est à l'Etat de définir les règles du jeu, donc de réglementer là où il faut. Ce n'est pas le rôle de la "loi du plus fort", autrement dit, en fait, la "loi du marché". Maintenant, il faut faire attention aux lobbies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Dim 12 Déc 2010 - 9:21

Pour les taxis, je suis d'accord avec Yann.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Ven 24 Déc 2010 - 18:56

Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Ven 24 Déc 2010 - 20:38

Gribouille a écrit:
yann 35 a écrit:
Tu fais encore une grossière erreur en comparant l'explosion chinoise depuis 2004, dans un contexte de consumérisme où l'offre est pléthorique (mais de plus en plus trustée par la Chine justement) et la 1ère moitié du XXIème siècle où nous n'étions que 2 milliards sur Terre à vivre dans un confort matériel beaucoup plus spartiate. Ça n'a aucun sens de comparer ces 2 époques.

Si on commence à polémiquer sur le sujet, ça risque de durer des jours.......mais je pense sincèrement que l'Etat providence n'est pas mort.
Quant à l'ouverture de certains marchés, prenons ton exemple des taxis. Certes s'il y avait plus de concurrence les prix baisseraient certainement un peu, ce qui d'ailleurs "précariserait" d'autant les professionnels actuels donc tu te contredis avec tes rêves d'augmentation générale des revenus, mais surtout si les consommateurs se déplacent d'avantage en taxi, ils se déplaceront moins par d'autres moyens de transport donc tu créés des emplois d'un côté mais tu en supprimes de l'autre...

En France, les taxis paient une centaine de milliers d'euros pour pouvoir exercer leur métier. Tu crois pas que ça ne grève pas le prix de la course, et qu'ils vivraient moins bien si cette pratique n'existait plus ?
Nous ne formons pas assez de médecins. Tu peux aller dans les hôpitaux. Tu constateras qu'on est obligé d'aller chercher des médecins dans le maghreb ou dans les pays de l'Est pour régler le problème. Priver ces pays de leurs médecins pour leur donner un job dans nos hôpitaux alors que nous avons des milliers d'étudiants qui souhaiteraient exercer ce métier, c'est pas un super gâchis ?
As tu déjà pris rendez-vous chez un ophtalmo ?, la durée d'attente est de 6 mois. Tu crois que les patients n'espacent pas leurs soins ?
C'est pareil pour le Kiné, qui peut te prendre dans une semaine quand tu en as besoin tout de suite, pour finalement te retrouver dans la même consultation avec 3 personnes en même temps.
Ce sont des signes de rationnement d'une offre qui contribuent à remplir les poches de certaines professions. Qu'ils gagnent un peu moins d'argent ne me choquerait pas si ça permet à d'autres de travailler, et aux patients ou clients d'utiliser les services d'un de ces professionnels sans être obligé d'y renoncer.
C'est pourtant la base de l'économie de marché ! Est si le français prend désormais plus le taxi que le bus, ou qu'il préfère se soigner plutôt qu'acheter un nouvel écran plat, tu vas pas intervenir pour hiérarchiser ses besoins en rationnant certains secteurs de l'économie pour assurer de hauts revenus à certains aux dépens de tous les autres (car les baisses de prix profitent à tous). Je pense que c'est difficile à justifier.

Non, yann ce ne sont pas là des erreurs d'analyses ! Mais des constatations parfaitement exactes ... et auxquelles il serait bon de mettre fin.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Dim 26 Déc 2010 - 11:33

Je n'ai pas parlé d'erreurs de constatations mais bien d'erreurs d'analyses...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Dim 26 Déc 2010 - 11:49

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Lun 27 Déc 2010 - 10:11

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Mar 28 Déc 2010 - 11:10

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Mar 28 Déc 2010 - 12:16

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Lun 10 Jan 2011 - 9:21



Dernière édition par juju41 le Lun 10 Jan 2011 - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 42
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Lun 10 Jan 2011 - 10:24

ton lien a un problème, il pointe vers le forum ^^'
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Lun 10 Jan 2011 - 10:55

réparé
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 42
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Lun 10 Jan 2011 - 10:57

Merci
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Lun 10 Jan 2011 - 12:25

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Lun 10 Jan 2011 - 13:36

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Lun 10 Jan 2011 - 13:44

Revenir en haut Aller en bas
museline

avatar

Féminin Nombre de messages : 1728
Age : 62
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   Lun 10 Jan 2011 - 14:15

juju41 a écrit:
Stagiaires : le droit du travail en solde
Avec ce commentaire le 10/01/2011 12:23

Mais qu'est ce qu'ils en ont à foutre les grands magasins de la loi???

Au pire ils ont fait un calcul savant et paieront une amende rentable en rapport au coût d"un employé non stagiaire si cela avait été le cas.

Et probablement ils ne se passera rien puisque ce sont les "gens$$$" derrière les grands magasins qui tiennent l'ensemble de la société par les couilles à présent, majorité des législateurs y compris.

La boucle est bouclée.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chiffres du chômage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chiffres du chômage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tourisme... les chiffres
» Des jeux de lettres et de chiffres en grilles.
» Le chômage grimpe, le montant des aides au logement aussi
» Complainte d'une jeune diplômée au chômage
» Ortho au chômage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique-
Sauter vers: