Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PS : Parti Socialiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 32  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Mer 20 Juil 2011 - 15:11

C'est sûr qu'Aubry serait un très bon choix... pour nous.

Avec Joly, elles feraient une belle paire et avec de telles adversaires, ce n'est pas un boulevard que Bayrou aurait mais une autoroute.

Quant à Hollande, s'il est désigné, je ne me fais aucune illusion : il se fera imposer l'imbuvable projet socialiste.
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Mer 20 Juil 2011 - 15:42

Si je participe ce sera pour voter Montebourg. Hollande et Aubry n'ont pas besoin de moi. geek
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Mer 20 Juil 2011 - 19:27

Je ne participerai pas aux primaires socialistes. Payer, même 1 euro, c'est signer des deux mains et des deux pieds l'appartenance au socialisme. Or le socialisme français est tellement UMP qu'il est devenu caricatural de la dictature des marchés.
Hollande fera comme Aubry et comme aurait fait DSK : les mêmes niaiseries que Jospin.
Leur charte de valeurs n'est pas la mienne; les valeurs du socialisme sont un peu trop dorées sur tranche.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Mer 20 Juil 2011 - 19:46

pourleboss a écrit:
Je ne participerai pas aux primaires socialistes. Payer, même 1 euro, c'est signer des deux mains et des deux pieds l'appartenance au socialisme. Or le socialisme français est tellement UMP qu'il est devenu caricatural de la dictature des marchés.
Hollande fera comme Aubry et comme aurait fait DSK : les mêmes niaiseries que Jospin.
Leur charte de valeurs n'est pas la mienne; les valeurs du socialisme sont un peu trop dorées sur tranche.
ya pas que Hollande et Aubry comme candidats aux primaires...
J'aurais bien un nom en tete, mais je veux pas etre lourd king
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Mer 20 Juil 2011 - 21:15

Pourquoi dis-tu cela ? je crois deviner le candidat qui aurait tes faveurs, si tu étais socialo, (j'ai lu le fil qui fait trembler ...) n'est pas lourd, mais vif, intelligent, instruit, plein d'humour, bel homme, parfait pour ... 2017 !
Quant à moi j'attends de lire le texte qu'il me faudra signer avant de voter à ces primaires ... si je m'engage à voter au premier tour pour le candidat que j'indique cela va me poser problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Mer 20 Juil 2011 - 22:09

Personne pour soutenir Ségo ?
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Mer 20 Juil 2011 - 22:18

va savoir ... je crois qu'elle est la seule à être capable de ne pas s'empêtrer dans le fichu projet socialiste. La seule aussi à risquer l'ouverture. Mais les autres socialistes ne la suivraient pas donc retour à 2007 ... J'admire assez la bravitude et le grain de folie de cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 30
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Mer 20 Juil 2011 - 22:32

Oui moi je pense qu'il ne faut pas trop rire parce qu'elle est capable de se faire élire à la primaire. Non, sérieusement hein !
Il ne faut pas oublier que les sondeurs ne sondent jamais ceux qui vont voter, puisqu'ils ne savent pas qui c'est par définition. Et leur marge d'erreur doit être énorme !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Lun 25 Juil 2011 - 0:42

Portrait de voix : mais pourquoi Ségolène Royal ne respire pas ?

Citation :
Coach vocal à Radio France et de managers d'entreprise, Jean Sommer a décidé de réaliser le portrait des voix des candidats à la primaire socialiste et à l'élection présidentielle.

Il commence ici avec Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes, qui, invitée de « La Matinale » de France Inter le 26 avril, a commis trois erreurs, repérées par Jean Sommer. Voici la première qu'il commente : sa respiration.
Revenir en haut Aller en bas
philippemontant

avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 59
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Jeu 28 Juil 2011 - 15:15

Bonjour,

Je n'ai pas changé d'avis, je suis militant UMP donc je ne voterai pas pour ces primaires socialistes qui sont une mascarade, les faux sondages que l'on nous sort tous les jours, organisés au sein du PS nous donnent les gauchos à l'Elysée, de quoi ravir François BAYROU qui deviendrait Premier Ministre , mais là, allez sur le site cmonvote, du lundi au vendredi soir on vote pour le premier tour, et le week-end pour le second, dans les deux derniers sondages Nicolas SARKOZY, le seul homme digne de représenter la France serait élu, devant François HOLLANDE, puis le Chef de l'Etat est comme les bons cyclistes, il utilise le bon braquet et coiffera le gaucho sur le fil, ce dont je me réjouis!

Revenir en haut Aller en bas
http://sarkozy74.e-monsite.com
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 30
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Jeu 28 Juil 2011 - 15:31

lol
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Jeu 28 Juil 2011 - 15:49

philippemontant a écrit:
Nicolas SARKOZY, le seul homme digne de représenter la France


L'ersatz sera le seul homme digne de représenter la France lorsqu'il sera le dernier Français vivant. Et ça, ça ne risque pas d’arriver.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Jeu 28 Juil 2011 - 16:00

On s'en fout de ton site philippemontant et si tu n'as rien d'autres à nous dire que nous vanter les mérites de ton grand petit homme tu peux m^me ne plus venir du tout !

Maintenant si tu veux débattre intelligemment tu peux ...

Nous trouvons que sarko fait du mauvais boulot. C'est notre droit. Il est heureux qu'il se rende compte que la dette explose ... que ne l'a-t-il pas réalisé avant !
Revenir en haut Aller en bas
museline

avatar

Féminin Nombre de messages : 1728
Age : 61
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Jeu 28 Juil 2011 - 16:15

philippemontant a écrit:

le gaucho à l'Elysée,

Insecticide accusé de surmortalité..
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Jeu 11 Aoû 2011 - 16:36

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Jeu 11 Aoû 2011 - 16:39

Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Jeu 11 Aoû 2011 - 16:48

juju41 a écrit:
François Hollande : « Tout dépendra de la sincérité du budget pour 2012 »

Comme d'hab, au milieu du blabla européiste la seule solution proposée pour résoudre le problème de la France c'est une fiscalité plus juste...

Hollande est incapable de remettre en question la dette, le libre-échange, le néolibéralisme. Il ne voit d'ailleurs sûrement même pas que la situation Française tend à la catastrophe et doit penser que c'est uniquement parce que les riches ont des niches fiscales.

La différence unique entre le PS et l'UMP ? Ils ne font pas du clientélisme aux même personnes.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Jeu 11 Aoû 2011 - 16:52

Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Ven 12 Aoû 2011 - 14:22

La réponse de Martine Aubry pour sauver la France:

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/08/12/contre-la-dette-pour-l-emploi-ma-regle-d-or_1558928_3232.html

Permettez-moi de commenter cette perle, désolé si c'est long !
Citation :

En pleine crise de l'endettement et de la spéculation, M. Sarkozy réclame une limitation constitutionnelle des déficits. Le sérieux en matière financière est une révélation tardive pour celui qui, à quelques mois du jugement des Français, cherche d'abord à faire oublier sa responsabilité, celle d'un endettement qui aura doublé au cours des dix dernières années de gestion UMP.

La "règle d'or" qui est proposée, bien peu contraignante en vérité, est d'abord un exercice de communication dont le procédé n'est pas nouveau et le discours classique : la gauche pousserait au déficit des finances publiques tandis que la droite les ramènerait à l'équilibre.
Nous sommes d'accord, il s'agit d'un pur exercice de communication

Citation :

Dispendieux contre sérieux, poches percées contre caisses remplies, c'est la fable de l'UMP pour 2012. Hélas pour la droite, cette fiction se heurte aux faits, d'autant plus têtus qu'il s'agit de chiffres incontestables.

Les précédents sont accablants pour les conservateurs d'ici et d'ailleurs. Aux Etats-Unis, Reagan et Bush ont creusé les déficits que Clinton dut résorber, et c'est désormais Obama qui doit faire face à l'irresponsabilité des républicains. En France, c'est Edouard Balladur, premier ministre secondé par son ministre du budget Nicolas Sarkozy, qui augmenta la dette de 50 % entre 1993 et 1995.
Exact. Edouard Balladur a mené la politique du Franc fort pour faciliter le passage à l'euro. Ca devrait d'ailleurs vous faire réfléchir sur la monnaie unique.

Pour Obama, n'exagérons rien non plus. Les plan de relance massifs ont creusé le déficit commercial Américain et fait monté le chômage.

Citation :
Alain Juppé parla à l'époque d'une gestion "calamiteuse", et c'est la gauche qui fit baisser le poids de la dette dans le produit intérieur brut (PIB) entre 1997 et 2002. Sur l'ensemble de la période 1981-2011, la dette est passée de 21 % à 82 % du PIB : 75 % de la hausse s'est produite sous une gouvernance de droite !
Euh... là aussi, hélas pour vous, cette fiction se heurte aux faits. Jospin a bénéficié de la conjoncture la plus faborable depuis bien longtemps: euro qui ne valait rien donc gros boost dans les exportations et gros appel d'air depuis les Etats-Unis en forte croissance (et en bulle). Alors ne fantasmons pas, les 35h n'ont pas réduit le déficit. Quant à Mitterand, est-il la peine de s'attarder dessus ? Dans le genre finit de couler le bateau, collecte les débris et y met le feu, c'est pas mal aussi.

Citation :
Les résultats récents sont plus implacables encore pour l'actuelle majorité. Depuis 2002, les deux tiers de l'endettement sont dus aux cadeaux fiscaux accordés à une minorité de privilégiés, comme l'a établi la Cour des comptes.

Même en retranchant les 100 ou 150 milliards d'euros de dette liée à la crise financière de l'automne 2008, les années Sarkozy resteront celles de l'explosion historique de la dette.
C'est le moins qu'on puisse dire.

Citation :
Autre point noir : le déficit de la Sécurité sociale. Lorsque j'ai quitté le ministère des affaires sociales fin 2000, les comptes sociaux étaient non seulement rétablis, mais en excédent. Deux présidents et sept ministres UMP plus tard, le seul déficit de la Sécurité sociale atteint 25 milliards d'euros !
... et ça se prétend socialiste ? C'est quoi cette petite manie de chef caissier de vérifier si les comptes internes sont à l'équilibre ? Qui a dit ce que devait recevoir la sécu et que ça ne devait pas dépasser ? Cet argent sert bien à quelque chose, d'une part pour soigner des patients et de l'autre, il contribue aussi à alimenter la consommation. Ne réduisons pas tout à une colonne de + et de - .

Citation :
La prétendue "règle d'or" révèle l'aplomb de son initiateur : non content de l'avoir négligée depuis qu'il préside le pays, lui-même se garde bien d'en appliquer la logique dès à présent ! Bien sûr, le gouvernement a adressé à la Commission européenne un programme de retour des déficits sous l'étiage des 3 % en 2013.
Déjà dit, exercice de com.

Citation :
L'ennui est que personne - ni à Bercy, ni à Bruxelles, ni à Berlin - n'estime crédibles les hypothèses qui fondent cette promesse. La hausse "spontanée" des rentrées fiscales de l'Etat affichée à 7 % en 2013, alors même que ne sont prévus ni changement de taux ou d'assiette, ni aucune remise en cause des cadeaux aux plus hauts revenus ou aux très grandes entreprises ? Irréaliste, évidemment !
C'est tout ? Rien sur le chômage ? Juste les cadeaux fiscaux ? Mais, oui, c'est irréaliste.

Citation :
Quant à une croissance de 2,5 %, faute de politique économique favorable à l'emploi, à la consommation des ménages et à l'investissement des entreprises, elle est désormais improbable, comme en témoignent, hélas, les mauvais résultats enregistrés au deuxième trimestre.
Je vais dire 'ok' mais avec des grosses pincettes pour le moment car rien n'est dit sur la "politique économique" en question.

Citation :
La vérité est que la politique actuelle est une impasse. Sans croissance, dette et déficits ne se réduiront pas ; sans ressources nouvelles, les coupes aveugles dans les dépenses aggraveront la crise.

Même si la situation n'est pas la même, le scénario grec l'enseigne à tous les pays européens. Les résultats en France sont mauvais parce que la politique est mauvaise. Il faut en changer. Et il y a urgence.
Désormais du grand classique, mais toujours valable.

Citation :
Si le président sortant a le souci sincère de l'intérêt national, si pour une fois il joint les actes à la communication, il lui faut prendre plusieurs décisions positives, et cela dès maintenant et pour le budget 2012. J'en propose trois, qui pourraient relancer la croissance et l'emploi tout en réduisant les déficits.
Je frétille à l'idée de les lire.

Citation :
Tout d'abord, supprimer la défiscalisation des heures supplémentaires, véritable hérésie économique qui bloque les embauches - comme vient de le montrer un rapport parlementaire -, pour financer immédiatement un grand plan de création d'emplois pour les jeunes dans les secteurs de l'innovation sociale et environnementale.
Oui pour l'abolition mais ne pas oublier que ce sera une perte conséquente pour beaucoup de ménages sans trop de moyens. Et donc tout ça pour financer les jeunes ? Je suis jeune, je suis en recherche d'un emploi, mais je n'ai pas envie qu'on me finance au détriment d'autres foyers. Ca ne sert à rien de distribuer des tickets coupe-file dans la queue du chômage, Mme. Aubry. Le but c'est de réduire la queue.


Citation :
Deuxième mesure, abaisser à 20 % l'impôt sur les sociétés des entreprises qui réinvestissent leurs bénéfices, et l'augmenter sur celles qui privilégient les dividendes : l'investissement s'en trouvera dynamisé principalement dans les PME, sans coût pour les finances publiques.
La première partie marche. La seconde non, car il n'y a pas de contrôles de capitaux. Ce sera juste une perte nette pour l'Etat, voilà tout. Les entreprises qui visent les investissements seront récompensées mais celles qui ne le veulent pas n'auront aucune pénalité, il faut arrêter de fermer les yeux.

Citation :
Et, enfin, engager un premier train de réduction véritable des niches fiscales. Députés et sénateurs socialistes ont fait de nombreuses propositions, chaque fois repoussées par le gouvernement : la niche Copé sur les plus-values de cessions de filiales pour les holdings, la réduction de l'impôt sur la fortune, le rapprochement de l'imposition des revenus du capital avec ceux du travail... plus de 10 milliards d'euros peuvent être, dès 2012, utilement récupérés pour les comptes publics sans impact négatif pour les classes moyennes et pour l'économie réelle.
C'est pareil, beaucoup de niches fiscales favorisent effectivement les plus riches et doivent être abolies. Mais d'autres fonctionnent pour les classes populaires et moyennes. Quid comme compensation ?

Citation :
Au-delà de l'urgence, il faudra aller plus loin. Il y a un chemin pour sortir notre pays de la crise. Il consiste à s'attaquer en même temps aux trois déficits dont la France souffre : déficit des finances publiques, déficit d'emploi, déficit de compétitivité. C'est en agissant rapidement sur l'emploi et l'investissement que nous rétablirons la confiance et la croissance.
Il n'y a pas de déficit de compétitivité, nous faisons parti des plus compétitifs d'Europe. Pour le reste, ce n'est pas avec des mots que ça se réduit magiquement.

Citation :
C'est par une action continue en matière d'innovation et par une nouvelle ambition industrielle que nous nous imposerons dans la compétition mondiale. Et c'est par une croissance durable associée à une gestion sérieuse de l'argent public que nous réduirons dette et déficits. Concrètement, comment y parvenir ?
Ca ne sert à rien de se poser la question quand on fait le mauvais diagnostique. Non, nous ne seront pas toujours loin devant les Chinois en innovation, le croire est raciste et stupide. Et comment financer une "croissance durable" l'équilibre sachant que tout l'argent requis pour financer cette croissance devront être empruntés ?

Citation :
Forte du soutien des Français, je procéderai à une profonde réforme de la fiscalité qui l'adapte aux exigences de justice, de modernité et d'efficacité.

Pour les particuliers, la réforme sera conduite avec une idée-force : à revenu égal, impôt égal, ce qui signifie que les revenus du capital cesseront d'être moins taxés que ceux du travail, et que le caractère progressif de l'impôt sera rétabli, restaurant ainsi la justice sans laquelle les efforts ne sont que bénéfices pour quelques-uns et sacrifices pour la majorité des Français.
Oui, d'accord, mais ça ne répond pas aux problèmes globaux. Et bonne chance pour taxer le capital sans contrôle des capitaux justement.

Citation :
Ces mêmes principes nous conduiront à supprimer nombre de niches fiscales - comme le Fonds monétaire international (FMI) nous y invite. Soixante-dix milliards de cadeaux fiscaux ont été accordés depuis 2002, qui n'ont rien apporté à notre pays et ont souvent contribué à creuser les inégalités.
Pardon ? PARDON ? J'AI BIEN LU ? LE FMI ? VOUS VOUS FOUTEZ DE MA GUEULE ? Oups, excusez-moi, je me suis emporté. Non mais vraiment, se dire socialiste et faire référence au FMI... pour les niches c'est déjà dit et ressassé.

Citation :
Nous annulerons 50 milliards de ces dépenses inefficaces économiquement et injustes socialement. J'allouerai ses ressources pour moitié à la baisse du déficit et pour moitié aux financements des priorités qui sont les miennes, au premier rang desquelles l'emploi, l'école et la sécurité.
Encore dit, déjà dit, blablablabla. Et encore une fois: les heures supplémentaires & co c'est pas forcément pour les riches.

Citation :
Oui, il faudra assumer que certaines politiques, essentielles pour la croissance, ou malmenées par M. Sarkozy, reçoivent des moyens nouveaux. Toutefois - c'est un engagement que je prends - il ne s'agira pas le plus souvent de dépenses additionnelles, mais de nouvelles approches qui rendent plus performante l'action publique. Ainsi, je réorienterai vers la construction de logements sociaux et l'accession sociale à la propriété les marges dégagées par la réduction des avantages fiscaux qui ne font qu'alimenter la spéculation immobilière.
Donc on considère qu'on est très bien dans la situation actuelle et on a juste à redistribuer. C'est la peine de sortir quelques chiffres ?

Citation :
Pour stimuler la compétitivité, au-delà des mesures d'urgence, je rehausserai l'effort de recherche publique et privée ; j'engagerai enfin la transition énergétique du pays ; je créerai une Banque publique d'investissement sous forme de fonds régionaux qui soutiendra filières d'avenir, industries stratégiques et PME ; je défendrai la création d'un gouvernement économique européen, d'une politique commerciale imposant la réciprocité des règles et des sauvegardes et ainsi que d'une régulation ferme du système financier.
1) La transition énergétique ? hmm ? Comment ? Sûrement pour s'acheter les verts.
2) La banque d'investissement est une stupidité. C'est considérer qu'on peut faire la vaine course à l'innovation, c'est s'infliger des coups de fouets en disant "nous sommes nuls c'est pour ça que ça va mal". De plus, les subventions ne sont pas un excellent moyen, vaut mieux baisser les charges...
3) Et paf le fédéralisme. Réciprocité des règles ? Bonjour, bisounours !
4) Tout le monde veut le réguler ce système financier ? Mais comment ? Et comment dans une Europe à 27 ?

Citation :
La règle pour les 50 milliards de niches fiscales, je l'appliquerai aussi aux fruits de la croissance : 50 % pour le désendettement, 50 % pour les investissements du futur, voilà ma "règle d'or", celle que je suivrai avec constance et détermination si je suis élue présidente. Et c'est ainsi que je respecterai l'engagement européen de la France d'un retour de ses déficits en dessous de 3 % en 2013. Et c'est ainsi que notre pays renouera avec la croissance, l'emploi et le progrès.
Encore ces niches ??? C'est une manie ! Si le PS en est là, c'est sûrement qu'il peine à se différencier de l'UMP...

Citation :
Parce que la situation de notre pays est grave, et parce que des dégâts considérables peuvent à nouveau lui être causés dans les mois qui viennent si l'on continue à faire fausse route comme aujourd'hui, je dis à M. Sarkozy de ne pas perdre de temps dans de faux débats sur une pseudo-règle qui ne règle rien. Il est temps de passer aux actes pour réduire les déficits et pour soutenir la croissance et l'emploi. Dans une démocratie, le débat avec l'opposition doit être naturel. C'est ma conception de la politique. Je fais aujourd'hui des propositions précises. Discutons-en, dans l'intérêt de notre pays !
Discutons-en en effet. Au fait, discuter de quoi ? Tout ça c'est du vent, à peine réfléchi parfois, bateau dans d'autres ou encore irréalisable. Aucun projet, aucun souffle. Plus vide que vide. On sent le malaise identitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Ven 12 Aoû 2011 - 14:39

Marencau a écrit:
Citation :
Et, enfin, engager un premier train de réduction véritable des niches fiscales. Députés et sénateurs socialistes ont fait de nombreuses propositions, chaque fois repoussées par le gouvernement : la niche Copé sur les plus-values de cessions de filiales pour les holdings, la réduction de l'impôt sur la fortune, le rapprochement de l'imposition des revenus du capital avec ceux du travail... plus de 10 milliards d'euros peuvent être, dès 2012, utilement récupérés pour les comptes publics sans impact négatif pour les classes moyennes et pour l'économie réelle.
C'est pareil, beaucoup de niches fiscales favorisent effectivement les plus riches et doivent être abolies. Mais d'autres fonctionnent pour les classes populaires et moyennes. Quid comme compensation ?
Marencau, faut quand même tout lire – et bien lire – avant de faire des réflexions à côté de la plaque. M.A. dit bien « sans impact négatif pour les classes moyennes » (les classes populaires, quant à elles, ne profitent qu'à la marge des mêmes niches que les classes moyennes, elles sont donc incluses), ce qui signifie que les niches s'adressant à elles ne seraient pas touchées – du moins dans un premier temps.

Je me fais juste l'avocat du Diable, c'est une question d'impartialité et d'honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Ven 12 Aoû 2011 - 14:43

Jean-Luc a écrit:
Marencau a écrit:
Citation :
Et, enfin, engager un premier train de réduction véritable des niches fiscales. Députés et sénateurs socialistes ont fait de nombreuses propositions, chaque fois repoussées par le gouvernement : la niche Copé sur les plus-values de cessions de filiales pour les holdings, la réduction de l'impôt sur la fortune, le rapprochement de l'imposition des revenus du capital avec ceux du travail... plus de 10 milliards d'euros peuvent être, dès 2012, utilement récupérés pour les comptes publics sans impact négatif pour les classes moyennes et pour l'économie réelle.
C'est pareil, beaucoup de niches fiscales favorisent effectivement les plus riches et doivent être abolies. Mais d'autres fonctionnent pour les classes populaires et moyennes. Quid comme compensation ?
Marencau, faut quand même tout lire – et bien lire – avant de faire des réflexions à côté de la plaque. M.A. dit bien « sans impact négatif pour les classes moyennes » (les classes populaires, quant à elles, ne profitent qu'à la marge des mêmes niches que les classes moyennes, elles sont donc incluses), ce qui signifie que les niches s'adressant à elles ne seraient pas touchées – du moins dans un premier temps.

Je me fais juste l'avocat du Diable, c'est une question d'impartialité et d'honnêteté.

Je reconnais mon erreur, Jean-Luc Smile Faut reconnaitre que j'étais un peu sous le coup de l'énervement après avoir lu ça.

Mais LA mesure emblématique c'est quand même les heures sup, et ça, c'est un gros manque à gagner pour les classes populaires.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Ven 12 Aoû 2011 - 15:25

Tout ceci ne change rien au fond du probleme: au PS, on dit que la politique actuelle est horrible, et on s'apprete à faire exactement la meme chose (libre-echange, euro jusqu'a la mort, fédéralisme, croyance en une "economie du savoir", etc...).
La fiscalité, voila effectivement le seul marqueur identitaire du PS aujourd'hui. Perso ca ne me suffit pas.

Quant a ca:
Citation :
C'est par une action continue en matière d'innovation et par une nouvelle ambition industrielle que nous nous imposerons dans la compétition mondiale.
c'est la preuve que le monde a bien changé (outre que c'est totalement stupide).
les socialistes de ma jeunesse voulaient le paradis terrestre et international par la mondialisation. L'actuel parle comme l'UMP de gagner une compétition mondiale.

Alors que:
1- on perd depuis 30 ans, et ya objectivement aucune raison et aucun moyen pour que ca change. faudrait juste arreter le match et rentrer aux vestiaires d'urgence.
2- dans la bouche d'un veritable homme de gauche comme on en fait plus, l'idée normale serait de créer un monde de coopération. Par exemple un monde équilibré où les balances commerciales soient à l'équilibre.
Mais non, ca impliquerait de véritablement gouverner, de faire des choix et de "se battre".
C'est quand meme vachement plus simple de fourguer ce qui reste de souveraineté a Bruxelles, comme ca on est couvert.
Non seulement "on" (les socialistes") ne veut rien faire, mais en +, on peut plus rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Ven 12 Aoû 2011 - 15:29

bah, non, les heures sup, parait il n'ont pas augmenté, elles ont juste été déclarées..nuance..avant elles passaient en primes..ou au black.donc pas vraiment d'augmentation du pouvoir d'achat pour les salariés, juste un effet d'aubaine comme bien décrit par le rapport des 2 parlementaires ump et pS ..
par contre l'effet pervers des heures sup non fiscalisées, c'est qu'elles entrent dans le revenu à déclarer pour les allocs, et autres prestations , et que en fait, faire trop d 'heures sup, entraine une baisse des allocs logements, et autres avantages basés sur les revenus .. conclusion non seulement ils n'ont rien gagné de plus, mais en fait, ils ont peut-être perdu en pouvoir d'achat, si leurs allocs ont été diminuées..
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Ven 12 Aoû 2011 - 15:36

Entièrement d'accord avec toi demosoc... j'ai vraiment l'impression que tout le discours s'articule autour des niches fiscales et de la redistribution.

Mais c'est incroyablement léger... on dirait plutôt une sensibilité à l'intérieur même de la majorité présidentielle.

Il y a bien plus de différences entre Aubry/Hollande et Mélenchon/Montebourg qu'entre Aubry/Hollande et Sarkozy !

juju41 a écrit:
bah, non, les heures sup, parait il n'ont pas augmenté, elles ont juste été déclarées..nuance..avant elles passaient en primes..ou au black.donc pas vraiment d'augmentation du pouvoir d'achat pour les salariés, juste un effet d'aubaine comme bien décrit par le rapport des 2 parlementaires ump et pS ..
par contre l'effet pervers des heures sup non fiscalisées, c'est qu'elles entrent dans le revenu à déclarer pour les allocs, et autres prestations , et que en fait, faire trop d 'heures sup, entraine une baisse des allocs logements, et autres avantages basés sur les revenus .. conclusion non seulement ils n'ont rien gagné de plus, mais en fait, ils ont peut-être perdu en pouvoir d'achat, si leurs allocs ont été diminuées..

Dans ce cas mes inquiétudes ne sont pas fondées et on peut passer le rabot sans vergogne. bom (mais on ne fait pas que ça!)
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Ven 12 Aoû 2011 - 15:47

Martine Aubry s'offre les conseils de Jacques Delors

ah, ben alors on est sauvés! LOL!
ça revient bien à dire que l'orthodoxie européenne sera respectée, la fille ne va pas tuer le "joujou" de Papa..caution centriste il parait.; mais bon, cela plaira t'il à la branche de gauche? il en dit quoi Hamontourdeniké?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   Ven 12 Aoû 2011 - 17:31

Hollande : insécurité, échecs et faiblesses du sarkozysme
François Hollande - Carte blanche

http://www.marianne2.fr/Hollande-insecurite-echecs-et-faiblesses-du-sarkozysme_a209220.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PS : Parti Socialiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
PS : Parti Socialiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 32Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: Les partis politiques-
Sauter vers: