Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 36
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Dim 31 Juil 2011 - 13:24

Citation :
L’arnaque de la dette

Jusqu’en 1973, lorsque l’État avait besoin de trésorerie, il demandait à la Banque de France de le financer, de la même manière que procède toute entreprise ou ménage envers sa banque commerciale : en lui signant une « reconnaissance de dette ».

L’exception européenne

C’est à Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre des finances, que nous devons la loi du 3 janvier 1973 dont l’article 25 précisait « Le trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France », interdisant donc le financement direct de l’État par la Banque de France. Cette loi a été confirmée par l’article 104 du Traité de Maastricht – devenu 123 du Traité de Lisbonne. Cette interdiction, n’est, dans aucune autre zone monétaire, gravée ainsi dans le marbre d’un Traité !

En clair la France (de même que les pays de la zone euro) est obligée d’emprunter sur les marchés financiers, en payant des intérêts, les besoins monétaires qu’elle ne peut couvrir par des recettes budgétaires. Pourtant, des pays tels les USA, la Grande Bretagne ou le Japon, n’hésitent pas à se servir de la possibilité de monétisation directe par leur Banque Centrale lorsque les besoins de leur économie le nécessitent. Chez nous, les banques peuvent emprunter à 1% à la BCE et prêter aux États à 3, 5 ou 7% et parfois plus.

L’augmentation annuelle de cette dette publique de 1980 à fin 2009 correspond, bon an mal an, aux intérêts de la dette, dans un effet boule de neige. En euros constants la dette est passée de 239 milliards d’euros (21% du PIB) fin 1979 à 1489 milliards d’euros (78% du PIB) fin 2009, soit une augmentation de 1250 milliards d’euros. Sur la même période, nous avons payé environ 1340 milliards d’euros d’intérêts aux différents prêteurs privés (banques et établissements de crédits, fonds de pension, assurances-vie…).

Mais direz vous, nous sommes bien obligés de payer des intérêts à nos prêteurs !

Oui, et justement puisque nous devons, dans le système actuel, emprunter chaque année sensiblement l’équivalent de ces intérêts qu’il faut payer, non seulement nous ne pourrons jamais rembourser, mais en plus la dette continuera à croitre alors que nous avons une obligation d’honnêteté envers les épargnants qui ont fait confiance à la signature de la France.

Pourtant, nous pourrions imposer à la Banque de France de monétiser chaque année une somme raisonnable pour alléger le poids de cette dette dont le paiement des intérêts pèse aujourd’hui sur les services publics essentiels de notre nation (éducation nationale, sécurité sociale, sécurité…) .

Ah, je vous entends « mais c’est la planche à billet, c’est l’inflation assurée… »

Tout d’abord, il faut noter qu’aujourd’hui, ce sont les banques privées qui ont la responsabilité de la création de la monnaie et qui ont provoqué une immense inflation du prix des actifs pendant les années 2000, qui a mené à la pire crise économique depuis 80 ans. En effet, la masse monétaire a progressé de près de 10% par an dans la zone euro jusqu’à la crise.

Aujourd’hui, la quantité de monnaie en circulation en France est d’environ 1900 milliards d’euros (agrégat M3). La BCE considère qu’une augmentation annuelle de plus ou moins 5% n’est pas inflationniste. C’est donc une centaine de milliards de monnaie nouvelle qui peuvent être émis chaque année sans effet inflationniste.
Comment pourrons-nous rembourser ces épargnants qui détiennent cette « dette de la France » sans les léser, qu’ils soient français ou étranger, qu’ils aient placés leur épargne au sein de fonds de pensions ou d’obligations détenues par des assurances vies ?

Bien que la vente par les administrations publiques des actifs monétaires qu’elles détiennent permettrait instantanément la réduction de plus de 700 milliards d’euros de la dette, restons dans l’hypothèse d’une nécessité de remboursement de la dette brute « au sens de Maastricht » estimée au début de cette année 2011 à 1600 milliards d’euros.

En fait la solution est simple et ne nécessite que la volonté politique

Prenons les hypothèses d’un budget global dont le solde primaire est équilibré (recettes – dépenses hors charges d’intérêts) et d’un taux d’intérêt moyen sur les obligations d’État de 3%.

Si nous décidions de monétiser chaque année 100 milliards d’euros, la première année, 48 milliards d’euros serviront au paiement des intérêts et il resterait 52 milliards en remboursement du capital de la dette. Le solde résiduel deviendrait donc 1548 milliards d’euros. L’année suivante, c’est 46 milliards d’euros d’intérêts, 54 milliards de remboursement du capital et une dette ramenée à 1494 milliards d’euros. Et ainsi de suite.

En 22 ans la dette serait totalement remboursée aux actuels détenteurs, sans en léser aucun ni sur le capital investi, ni sur les intérêts attendus chaque année. La dette et les intérêts payés pendant cette période de remboursement seront simplement transférés sous forme de nouvelles obligations à l’actif du bilan de la Banque de France. Il est à noter qu’il faudrait 39 ans avec une monétisation annuelle de 70 milliards d’euros.

D’ailleurs, Maurice Allais, notre seul prix Nobel d’économie affirmait que : « La création monétaire doit relever de l’État et de l’État seul. Toute création monétaire autre que la monnaie de base par la Banque centrale doit être rendue impossible, de manière que disparaissent les « faux droits » résultant actuellement de la création de monnaie bancaire ».
Cette création monétaire, bien public, actuellement confiée à des banques privées auxquelles il est pourtant difficile de faire confiance doit revenir dans le giron de la collectivité. C’est aussi ce qui permettra d’honorer la dette sans asphyxier notre économie.

André-Jacques Holbecq
Economiste et auteur de :
Argent, dettes et banques, éditions Yves Michel, 2010
La dette publique, une affaire rentable, en collaboration avec Philippe Derudder
(préface d’Étienne Chouard) – éditions Yves Michel 2008


On constatera qu'il existe des alternatives tout à fait crédibles au financement des dettes publiques par les marchés financiers, mais que nos engagements européens nous interdisent aujourd'hui de développer ces alternatives.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Dim 31 Juil 2011 - 18:07

On est bien d'accord, et ce sont des idées qu'on a deja evoquées ici.
La vraie question, c'est pourquoi ces questions sont-elles soumises a un tel black-out médiatique, et sont-elles peu ou pas débattues?
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 36
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Dim 31 Juil 2011 - 18:22

Peut-être parce que ces idées remettent en cause la construction européenne telle qu'elle se pratique depuis 30 ans. Admettre de telles alternatives implique, pour les partis pro-européens, de reconnaître qu'ils se sont trompés en signant tous ces traités européens. Forcément, ce n'est pas facile...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Dim 31 Juil 2011 - 18:31

mais même si on poste sur ce forum, et qu'on a des liens avec Bayrou, ça ne veut pas dire qu'on accepte les idées pro-européennes, telles qu'elles existent, et telles que le Modem les soutient.; si tu lisais le fil la crise et l'Europe, tu verrais qu'il y a pas mal de gens ici, qui ne sont pas d'accord..
j'ai voté NON au TCE de 2005 et voté Bayrou en 2007, je suis pourtant contre cette europe qui nous bouffe.. ça peut paraitre incohérent,c'est vrai, mais au delà de cette question européenne, j'ai fait un choix sur l'homme et ses convictions, et son choix de société.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Dim 31 Juil 2011 - 18:41

johanono a écrit:
Peut-être parce que ces idées remettent en cause la construction européenne telle qu'elle se pratique depuis 30 ans. Admettre de telles alternatives implique, pour les partis pro-européens, de reconnaître qu'ils se sont trompés en signant tous ces traités européens. Forcément, ce n'est pas facile...
Mwouais... Peut etre.... Mais bon, remettre en cause le monétarisme de la BCE et ses statuts, ca ne veut pas necessairement dire détruire l'UE.
Perso, je pense que l'euro est intenable, mais les europhiles et autres fédéralistes, pourquoi ils ne se battent pas pour une autre BCE et une autre politique monétaire européenne?

C'est limite agaçant et frustrant d'avoir des adversaires aussi mauvais!
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 43
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Lun 1 Aoû 2011 - 1:17

Si mes souvenirs sont bon, l'Euro a faillit ne pas exister car l'Allemagne n'a pas voulu y entrer, la France a "supplié" l'Allemagne, ils ont dit "ok, mais à nos conditions, l'Euro Fort, une BCE fonctionnant sur le modèle allemand qui ne pas remettre la première règle en cause."

Sauver l'Euro n'est pas ou plus une question économique mais uniquement politique. Il faut regarder le problème sous cet angle qui fait que l'Europe est beaucoup plus fragile que l'on pense.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Lun 1 Aoû 2011 - 8:18

Le problème n°1 de la monétisation est qu'elle inscrite dans les traités. Ces traités accordent une indépendance de BCE vis à vis des Etats avec la mission unique de lutter contre l'inflation. Donc toute décision par nature inflationniste pourra difficilement passer devant la BCE sans encourir un refus systématique. Et cela suppose aussi que tous les pays membres de la Zone Euro soient d'accord sur cette solution.

Le problème n°2 est que dans le système actuel où les banques empruntent à 1% pour prêter à 4% aux Etats, les établissements financiers comptent dessus pour restaurer leurs fonds propres sur le dos des contribuables. La fin de cette rente pour le système bancaire rendrait encore plus précaire l'équilibre mais d'un autre coté, cela obligerait les banques à se concentrer sur le financement du seul secteur privé tout en permettant de satisfaire les nouvelles réglementations qui exigent de disposer de plus de fonds propres pour un montant constant de prêts. Si elles n'ont plus à financer le secteur public, le niveau de fonds propres deviendra suffisant pour faire ce qu'on attend d'elles : financer l'économie pas les Etats.

Le problème n°3 est que cette décision de l'interdiction de la monétisation de la dette s'inscrit dans un contexte où les Etats délèguent aux marchés internationaux le rôle exclusif de financer l'économie que ce soit le secteur privé ou le secteur public. Ce serait un changement de doctrine dont les effets pourraient s'étendre vers la ré-instauration du contrôle des mouvements de capitaux, la remise en cause de la dérégulation financière etc.... Une vraie boite de Pandore pour le système financier. Un retour vers les années 60, où la banque était une activité ennuyeuse et peu lucrative pour ses employés.
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 9:06

Non, nous ne vivons pas au dessus de nos moyens !

Il ne faut pas s'étonner que les Français n'ont plus confiance en rien quand ils vivent avec un niveau de vie de plus en plus faible et qu'on leur rabâche à longueur de journée qu'ils ne sont ni compétitifs et qu'ils ont abusé des largesses de l'Etat depuis des années! Des remarques comme ça sont une machine à fabriquer de la dépression... Mad

Un petit graphique pour illustrer tout ça ?




Eh oui, les comptes ont toujours été "plus ou moins" à l'équilibre depuis 1973 si on enlève les intérêts de la dette. Dette qui n'existait pas avant 1973 car on n'empruntait pas aux banques privées...

Alors désolé du coup de gueule de bon matin mais ça fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 10:02

Marencau a écrit:
Non, nous ne vivons pas au dessus de nos moyens !

Il ne faut pas s'étonner que les Français n'ont plus confiance en rien quand ils vivent avec un niveau de vie de plus en plus faible et qu'on leur rabâche à longueur de journée qu'ils ne sont ni compétitifs et qu'ils ont abusé des largesses de l'Etat depuis des années! Des remarques comme ça sont une machine à fabriquer de la dépression... Mad

Un petit graphique pour illustrer tout ça ?




Eh oui, les comptes ont toujours été "plus ou moins" à l'équilibre depuis 1973 si on enlève les intérêts de la dette. Dette qui n'existait pas avant 1973 car on n'empruntait pas aux banques privées...

Alors désolé du coup de gueule de bon matin mais ça fait du bien.
Merci de ton coup de gueule, Marencau!
Revenir en haut Aller en bas
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 10:11

J'ai toujours du mal avec cette histoire d'intérêts ou non. Il est justifié qu'il y ait des intérêts puisque il y a de l'inflation et qu'on peut faire moins de chose avec la même quantité d'argent à chaque année qui passe (en moyenne) ? Ou pas ?

_________________
Guide des stations de ski authentiques
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 10:15

En théorie, oui. En pratique, les banques prêtent de l'argent qu'en réalité elles n'ont pas : elles le créent pour le prêter et le détruisent au remboursement du capital.

Bref, elles facturent aux états ce que ceux-ci ont interdiction de faire depuis 1973 : au lieu de simplement perdre en valeur, on doit EN PLUS payer la différence aux banques (qui de toute manière ne perdent rien puisque l'argent prêté n'a pas d'existence concrète et n'est donc pas impacté par l'inflation).

Le marché de dupes par excellence.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 10:36

Ce que je ne comprends pas c'est la raison profonde de tout ça.
Pourquoi ne l'a dénoncé pendant si longtemps ? Ça ne favorise pas l'économie d'une manière ou d'une autre ? (quand il n'y a pas d'excès, c'est-à-dire pas ces dernières années !)

_________________
Guide des stations de ski authentiques
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 10:40

Complicité entre les dirigeants et les banques, faut pas chercher plus loin : les uns et les autres y trouvant leur compte, il suffisait que la population ne se doute de rien…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 10:45

le pb de Arthuis, c'est que comme tous les autres, il est dans sa pensée unique, et irrémédiable.. même en voyant son monde s'écrouler, il continue sur sa lancée.; y'en a marre.. c'est fini, plus confiance dans ces charlots..
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 10:51

Vincent a écrit:
Ce que je ne comprends pas c'est la raison profonde de tout ça.
Pourquoi ne l'a dénoncé pendant si longtemps ? Ça ne favorise pas l'économie d'une manière ou d'une autre ? (quand il n'y a pas d'excès, c'est-à-dire pas ces dernières années !)
Dans les années 70, on voulait casser l'inflation.
Et on s'est dit que "privatiser" l'emission de monnaie, c'etait la bonne méthode pour ca.
C'est la montée en puissance des idées monétaristes qui a provoqué ca: un Etat ne sachant pas gérer sa monnaie, il fallait la mettre dans la main invisible du marché.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 10:53

Bof je ne comprends même pas vraiment où les dirigeants y trouvent leur compte, à part ceux qui sont en copinage direct. A ben oui, tous en fait... Mais ça n'aide pas vraiment à se faire réélire tout ça.

_________________
Guide des stations de ski authentiques
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 10:58

non mais le pb est qu'on a changé de système de communication depuis ..avant, les tripatouillages , les indices,l tout ça, ça se passait en coulisse, et les gens n'en savaient rien.; maintenant, tout se sait en temps réel.. impossible de manipuler très longtemps les gens, conclusion, la belle époque est terminée.. faut qu'ils le comprennent.. soit on revient vers une discipline d'économie du réel, avec une reprise en main de la monnaie, soit on file vers le désastre absolu..toute cette bande de "têtes d'oeuf" est résolument dépassée par les évènements, et l'évolution de la communication..
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 11:00

Exactement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 11:07

Dans ce cas ma question sera : quels sont les pays qui n'empruntent pas à des banques privées ? Et : avec quels résultats ? (meilleurs, moins bons ?)

_________________
Guide des stations de ski authentiques
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 11:09

Vincent a écrit:
Bof je ne comprends même pas vraiment où les dirigeants y trouvent leur compte, à part ceux qui sont en copinage direct. A ben oui, tous en fait... Mais ça n'aide pas vraiment à se faire réélire tout ça.
Comme le dit Todd, ce ne sont pas les politiques qui sont au pouvoir, mais des hégémonies économiques.
les politiques ont fait ce que la majorité des economistes leur disaient de faire, c'est tout.
Le fait que ca arrangeait leurs amis banquiers, c'est un "dommage" collatéral.

Les années 70, c'est les debuts des accords de libéralisation des echanges (la mondialisation), la fin des trentes glorieuses et le debut de la stagflation.
Les mécanismes keynesiens (ou pour mieux dire, fordistes) de l'apres-guerre se grippent et les ultra-libéraux et autres monétaristes sortent du bois (Hayek, Friedman...) à la faveur de la crise.

Si j'auto-caricature ma pensée, je dirais que les debuts du libre-echange intégral ont détruit les conditions de fonctionnement du keynesianisme.
Et depuis, au lieu de changer l'eau du bain, on tue le bébé.
Il est coriace le bougre, mais avec ces histoires de dette et notre classe politique main-stream, on va y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 11:20

Vincent a écrit:
Dans ce cas ma question sera : quels sont les pays qui n'empruntent pas à des banques privées ? Et : avec quels résultats ? (meilleurs, moins bons ?)
Tu as les states qui font ca tres bien, deja...
L'Amerique mange sa dette


Dernière édition par democ-soc le Ven 5 Aoû 2011 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 11:21

Ben oui mais bon c'était ma remarque, pour quel résultat !

_________________
Guide des stations de ski authentiques
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 11:27

democ-soc a écrit:
Vincent a écrit:
Bof je ne comprends même pas vraiment où les dirigeants y trouvent leur compte, à part ceux qui sont en copinage direct. A ben oui, tous en fait... Mais ça n'aide pas vraiment à se faire réélire tout ça.
Comme le dit Todd, ce ne sont pas les politiques qui sont au pouvoir, mais des hégémonies économiques.
les politiques ont fait ce que la majorité des economistes leur disaient de faire, c'est tout.
Le fait que ca arrangeait leurs amis banquiers, c'est un "dommage" collatéral.

Les années 70, c'est les debuts des accords de libéralisation des echanges (la mondialisation), la fin des trentes glorieuses et le debut de la stagflation.
Les mécanismes keynesiens (ou pour mieux dire, fordistes) de l'apres-guerre se grippent et les ultra-libéraux et autres monétaristes sortent du bois (Hayek, Friedman...) à la faveur de la crise.

Si j'auto-caricature ma pensée, je dirais que les debuts du libre-echange intégral ont détruit les conditions de fonctionnement du keynesianisme.
Et depuis, au lieu de changer l'eau du bain, on tue le bébé.
Il est coriace le bougre, mais avec ces histoires de dette et notre classe politique main-stream, on va y arriver.

Je souscris à 100%.


Avant tout il faut surtout se poser la question de l'intérêt de cette dette et de POURQUOI on emprunte ! Là ça fait plusieurs années qu'on est en déficit de la balance commerciale... curieusement, depuis 2003, date à laquelle l'euro est devenu trop fort pour nous.

Si on est à l'équilibre, on a aucune raison d'emprunter à l'étranger. Aucune. Oui, il y a un peu d'inflation si on emprunte à notre banque centrale pour les investissements publics, et alors ? Si les salaire augmentent en fonction, où est le problème ? Le franc a été fortement dévalué par De Gaulle et pas mal d'inflation a suivi. On ne peut pourtant pas dire que s'en est suivi une mauvaise période pour notre économie...

Donc, vu qu'on a tout cassé notre industrie (délocalisations et non-localisations pour le high-tech, etc.), on ne peut d'un coup revenir à l'équilibre de la balance commerciale. Donc quoi qu'on fasse il faut maintenant un apport de l'étranger. D'où l'idée de:

- Instaurer des protections pour favoriser la production locale même si elle ne reviendra pas d'un coup: petit à petit, l'équilibre reviendra.

- Retrouver le contrôle monétaire, monétiser une partie de la dette, maîtriser l'inflation pour ne pas faire fuire complètement les investisseurs.

L'autre solution à ce problème est de dire: l'Europe est Une, ce qui compte c'est l'excédent de la zone dans son ensemble: on applique des politiques identiques dans chaque pays qui sont désormais des régions Européennes sans pouvoir. Donc peu importe si des zones sont sinistrées et d'autres florissantes vu qu'on est dans la même situation que le Nord/Ile de France par exemple. Et ça personnellement je n'en veux pas et ça sent bon la dictature technocratique.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 11:28

est ce que quelqu'un a lu , le remarquable article que j'ai posté sur crise ( Monde)..



La crise “férale”, phase GFC2 pour les amis
http://www.dedefensa.org/article-la_crise_ferale_phase_gfc2_pour_les_amis_04_08_2011.html
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   Ven 5 Aoû 2011 - 12:27

Vincent a écrit:
Ben oui mais bon c'était ma remarque, pour quel résultat !
Le résultat est mauvais, mais pour d'autres facteurs!
L'Amerique est desindustrialisé, et (donc) sa balance commerciale est catastrophique.
Le fait qu'ils monétisent leur dette, c'est justement ce qui leur a évité une faillite totale, comme l'explique le lien (mais comme je l'avais pas mis en souligné, tu avais peu de chance de le remarquer...).

@Juju: promis, je lis ton article dès que j'ai 1/4h devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arnaque du financement de la dette par les marchés financiers
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Argent-Dette
» Lush UK attention arnaque !
» Le RSA, aubaine ou arnaque ?
» La dette de l'Etat sur un compteur à Rouen
» Numéros en 08 97 et 08 99 : ne rappelez pas c'est une grosse arnaque !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Europe-
Sauter vers: