Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la crise et l'Europe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Sam 10 Sep 2011 - 12:02

à partir de 86 ...
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Sam 10 Sep 2011 - 16:32

On pourrait imaginer deux monnaies mais pour des fonctions différentes. Une monnaie nationale qui servirait aux échanges commerciaux et une monnaie Européenne dédiée uniquement aux flux de capitaux. La parité monétaire de la monnaie nationale évoluerait à la hausse ou à la baisse en fonction de l'évolution des déficits/excédents de la balance commerciale. Personnellement, je me demande s'il ne serait pas plus simple de contrôler les flux de capitaux, faire appel autant que possible à l'épargne nationale pour financer nos investissements, et compte tenu de notre déficit public de permettre à l'Etat de se financer directement auprès de la banque centrale au taux du marché monétaire.
Quant à la solution de deux zones Euro, un Euro du Sud et un Euro pour le Nord, il est né de l'imagination de certains de voir la France mener la même politique que l'Allemagne visant à exporter son chômage chez ses partenaires les plus faibles dans sa zone d'influence. On voit le problème que pose l'accumulation d'un excédent d'une pays aux dépens des autres avec la zone Euro actuelle. On va pas décliner le même modèle à une échelle plus petite pour finalement arriver au même résultat !
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Sam 10 Sep 2011 - 16:55

Je n'aime pas l'idée de deux zones euros, mais si jamais ça doit se faire en catastrophe, j'espère que nos dirigeants n'auront pas la stupidité de choisir le traquenard d'une zone nord avec l'Allemagne, les Pays Bas, etc !
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Dim 11 Sep 2011 - 9:22

L’actualité de la crise : COMPTE A REBOURS, par François Leclerc
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Dim 11 Sep 2011 - 9:35

Christine Largarde plus très sûre du chiffre de 200 milliards pour la recapitalisation bancaire...

Christine n'aurait pas été informée du résultat des tests de résistance? Pas sérieux, tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Dim 11 Sep 2011 - 10:30

juju41 a écrit:
L’actualité de la crise : COMPTE A REBOURS, par François Leclerc

Un commentaire, au passage:

Citation :
Osiris
10 septembre 2011 à 20:35

Ne pas oublier l’influence, que dis-je les directives, de l’Europe : nos pays se sont interdits d’avoir le choix de ne pas privatiser.

Bien avant le ‘grand marché’ de 1992, l’Europe est un machine à privatiser : c’est inscrit dans son code génétique, dès le traité de Rome (l’article 85 si je me souviens bien) ; ce danger est longtemps resté tapi, et il ne sortait ses effets qu’entre commerçants, lorsque le commerce interétatique était en cause ; avec le grand marché, le commerce interétatique est toujours en cause…

C’est d’ailleurs un des points majeurs où l’on aperçoit que l’Europe (dont le stimulus initial est lié à une exigence US, conditionnant le plan Marshall) se fait selon un modèle anglo-saxon : la notion même de service public est un des grandes inventions du droit public et administratif français.

Quoiqu’en disent les économistes et/ou les âmes sensibles, l’Europe est un cadre rendant impossible toute politique autre que libérale.


Selon pas mal de commentaires, l'Europe pourrait vivre un 11 septembre financier demain lundi 12.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Dim 11 Sep 2011 - 10:40

en effet.. à commencer par la France..si les banques françaises sont dégradées..
a priori, il n'y a plus guère d'espoir pour la Grèce, si les allemands se préparent au pire..sauf que ça n'est pas un attentat, il ne faudrait pas que ceux qui nous ont mené là, se posent en victimes, ce serait un comble..
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Dim 11 Sep 2011 - 11:21

L'Allemagne se préparerait à une faillite de la Grèce
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Dim 11 Sep 2011 - 13:17

La cour Karlsruhe enterre l’euro
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Dim 11 Sep 2011 - 13:19



Sortir de la tour avant qu'elle ne s'effondre
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Dim 11 Sep 2011 - 14:41

juju41 a écrit:


Sortir de la tour avant qu'elle ne s'effondre

J'aime beaucoup ce passage :
Le Monde et le Spiegel ont publié des articles de Joachim Voth, directeur d'une revue européenne d'histoire économique : " Après l'abandon de l'euro, les Européens se poseront les mêmes questions. Pourquoi avoir perdu plus d'une décennie avec des politiques de taux d'intérêt trop élevés pour certains, trop bas pour d'autres, provoquant d'incessants mouvements de croissance et de récession ainsi qu'un endettement intenable et, au bout du compte, des effondrements bancaires ? Pourquoi avoir digéré tous ces programmes d'austérité et tous ces plans de sauvetage avec, en définitive, si peu à gagner ? Présenté aux électeurs comme une politique dépourvue d'alternative, l'euro est en fait un arrangement monétaire mal ficelé tenant plus d'un symbole politique que d'un outil économique sérieux."

1) Je ne suis pas surpris qu'un spécialiste de l'Histoire tienne cette réflexion. Si les économistes avaient eu une formation plus poussée en Histoire, ils auraient compris l'erreur que représentait l'Euro.
2) Il faudra que les décideurs rendent des comptes aux populations qui ont payé dix années de croissance molle au nom d'un gadget politique.
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Dim 11 Sep 2011 - 15:01

Gribouille a écrit:
Il faudra que les décideurs rendent des comptes aux populations qui ont payé dix années de croissance molle au nom d'un gadget politique.

À court terme, j'en doute. Ils devraient se remettre en cause et ils sont rares à admettre qu'ils ont pu faire erreur.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 8:36

Konrad Hummler : la «malédiction de la garantie», source de la crise de l’endettement, et le culte quasi religieux et suspect de la liquidité en tant que remède à cette malédiction
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 9:19

L’actualité de la crise : VERTUEUSE ALLEMAGNE, par François Leclerc
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 11:22

Les capitaines démissionnent et le vaisseau européen coule
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 11:52

Drapeaux en berne: des excuses exigées


quelle Europe! manque plus que de mettre les dirigeants des pays endettés au Pilori sur la place de Bruxelles..c'est beau la solidarité, l'Union, bla, bla,bla...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 12:05

Les Britanniques vont voir leur revenu baisser de 10 %
12.09.2011 | The Guardian
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 12:32

La CDU allemande évoque une sortie de la Grèce de la zone euro




extrait
La Grèce doit décider seule de son éventuelle sortie de la zone euro mais elle n'obtiendra pas d'aide supplémentaire sans de nouvelles réformes, a dit lundi un haut responsable des conservateurs allemands.

"La situation est très grave, plus que certains le pensaient", a dità la chaîne de télévision ARD Peter Altmaier, chef de file des députés de la CDU, le parti de la chancelière Angela Merkel.

"Une exclusion de la zone euro n'est pas légalement possible pour le moment. Cela signifie que les Grecs doivent décider eux-mêmes s'ils restent dans la zone euro ou si une sortie est préférable pour eux", a poursuivi Peter Altmaier.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 12:50

Quelques articles qui ne trompent pas sur la gravité de la situation :

Nous n'avons plus de munitions, la zone Euro peut exploser Bien entendu, c'est de la faute aux keynésiens !

Alerte flash, sortez vos liquidités Les banques françaises allaient bien et étaient les plus solides du monde selon Lagarde (c'était avant le FMI).....

L'allemagne traîne toujours ses bad banks
En Allemagne aussi !

Besson écarte l'hypothèse d'une nationalisation partielle des banques
En fait dans la bouche de Besson, il faudrait enlever les mots "écarte" 'hypothèse" et "partielle" pour comprendre son message subliminal aux français.


Dernière édition par Gribouille le Lun 12 Sep 2011 - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

avatar

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 48
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 13:43

Un peu de Paul Krugman sur la crise de la zone Euro

an impeccable disaster

C'est pour lui une question de jours......
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 13:49

ben surement le 14 septembre
quand la troïka fermera le robinet..
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 13:55

Bon article de Krugman qui résume bien la situation !

Soit la BCE rachète les dettes et laisse passer un peu d'inflation au nez à la barbe de l'Allemagne et c'est un répit temporaire, soit c'est la mort de l'euro...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 17:09

Londres veut prendre ses distances avec l'Europe




«Le Royaume-Uni pourrait bénéficier d'un rapatriement de certains pouvoirs de Bruxelles», a-t-il admis la semaine dernière à la Chambre des communes, citant en exemple le droit du travail ou la finance. Il souhaite également s'affranchir de la tutelle de la Cour européenne des droits de l'homme.



ben voyons.; autant sortir de l'Europe alors! pas seulement rester pour récupérer "my money back"..comme disait Tatcher..
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 17:55

L’agonie de l’Euro
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 18:13

Le fédéralisme budgétaire, à quel coût ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   Lun 12 Sep 2011 - 18:43

La zone euro au centre d'une tempête parfaite
médiapart abonnés)

extrait

Dans un entretien au quotidien Die Welt rendu public dimanche, le ministre allemand de l'Economie et numéro deux du gouvernement, le libéral Philipp Rösler estime que "pour stabiliser l'euro, il ne doit plus y avoir à court terme d'interdiction de penser à certaines options. Parmi elles, il y a en cas d'urgence l'insolvabilité ordonnée de la Grèce, si on a à disposition les instruments nécessaires".

Le problème est justement que la zone euro et en général l'Union européenne, pas plus d'ailleurs que les institutions financières multilatérales, ne se sont préparées à une «faillite ordonnée» d'un pays souverain alors que le besoin en avait été anticipé bien avant le début de la crise financière globale à l'été 2007

Le résultat de cette impréparation, aggravée par la paralysie des institutions européennes et les cafouillages répétés des principales capitales, est qu'il est revenu aux marchés, avec la brutalité et le panurgisme qui les caractérisent, de mettre les points sur les «i». Ce 12 septembre, le rendement des obligations à deux ans du Trésor hellène ont franchi le seuil ahurissant des 60% (il est inférieur à 0,4% pour l'Allemagne). Avant le weekend, les CDS, instruments apportant une assurance (largement fictive aujourd'hui) contre un défaut de la Grèce s'inscrivaient à 3.500 points, soit plus de trois fois le niveau déjà insane facturé pour la dette publique portugaise.
...
Contre toute évidence, , les responsables politiques européens et les autorités de tutelle des banques, continuent d'affirmer que le système bancaire européen a les reins assez solide pour encaisser le choc d'une défaillance, même partielle, des «PIIGS». Ici encore les marchés ont été abandonnés à leur seul jugement. Et il est sans appel: déjà massacrées au cours de plusieurs séances de «capitulation» durant un été boursier meurtrier, les valeurs bancaires, notamment françaises, ont à nouveau brutalement décroché le 12 septembre, affichant des reculs allant jusqu'à 10%.

...

Perçue comme le plus fragile des établissements financiers parisiens, la Société Générale, dont le cours de bourse a dévissé de plus de 60% cet été, a tenté de dévier le coup préventivement en annonçant une réduction de son bilan (et donc de ses besoins de fonds propres) et voulant rassurer sur sa situation de liquidité. L'abondance des dépôts effectués par les banques européennes auprès de la BCE (quelque 160 milliards d'euros) et le désengagement des fonds monétaires américains de la scène européenne traduisent la remontée brutale de la défiance entre établissements financiers. Le problème, c'est que la présentation flatteuse de la situation de la SocGen a été immédiatement démontée par un analyste d'une maison concurrente. Comme l'indiquent les tableaux, la banque de la Défense souffre à la fois de besoins de financement courts très importants et d'actifs liquides trop faibles. Autrement dit, son modèle de financement apparaît sérieusement menacé. Et elle n'est pas la seule.

...
Comme expliqué ici même à de nombreuses reprises, la crise n'a pris la dimension et connu la durée que nous constatons que parce que les gouvernements ont refusé, dés le départ, d'attaquer le problème à la source, la vulnérabilité du système bancaire devant la facture de son aventurisme. Trois ans presque jour pour jour après la faillite de Lehman Brothers, le 15 septembre 2008, les financiers retentent le même coup de bluff: en gros, «c'est nous ou le chaos». Vraiment ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   

Revenir en haut Aller en bas
 
la crise et l'Europe
Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» la crise et l'Europe
» Europe 1 à Rouen
» Europe Fédérale
» recherche sur le statut des régions en Europe
» COUPE D'EUROPE RUGBY 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Europe-
Sauter vers: