Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 la crise et l'Europe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
hloben



Nombre de messages : 6861
Date d'inscription : 09/01/2008

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 20:11

ben moi je vois les choses comme SaPa
cette crise est créée de toutes pièces... alors autant se documenter sur "nos nouveaux maîtres"
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

democ-soc

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 20:37

juju41 a écrit:
Mécanisme Européen de Stabilité – (2/3) Les (VRAIS) scandales

Citation :
ce bidule est kafkaïen car, en cas de besoin d’argent, il peut :


  • appeler le capital non libéré (les 620 Md€) : il doit alors appeler l’argent aux États ; or, par hypothèse, s’il a besoin de la faire, c’est que les États ne peuvent plus se financer, ils vont trouver où ces sommes gargantuesques à verser ne 7 jours alors ?
  • emprunter : idem, par hypothèse les États ne peuvent trouvent plus de prêteurs, mais pas de souci, le MES, réunion d’États, va ne trouver – mais bien sûr… Dans cette hypothèse, les Traité indique d’ailleurs que le Mes prêterait à un taux égal au coût du financement pour le MES, plus une marge comprenant :

    1. une prime de 200 points de base sur la totalité du prêt ;
    2. une surprime de 100 points de base pour l’encours des prêts non encore remboursés après trois ans.


Donc si par miracle le MES emprunte à 4 %, il prête à 6 % puis 7 %.
Tout va bien, de quoi drôlement aider les États à ce niveau – et c’est mignon de faire du bénéfice sur des États en perdition…

Bref, le MES est encore un non-sens économique, une illusion du financiarisme finissant.

la crise et l'Europe - Page 38 13665
Le 1/3 est bien aussi.
il faut lire les 2:
demolition des critiques "primaires" sur le MES, puis destruction du MES sur le fond.
2-0
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 20:44

A force de se financer par emprunts successifs... on crée des montagnes d'intérêts et des montagnes de dettes. C'est un système pyramidal...
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

democ-soc

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 20:50

hloben a écrit:
A force de se financer par emprunts successifs... on crée des montagnes d'intérêts et des montagnes de dettes. C'est un système pyramidal...
Tu comprends rien.
On est plus au temps des pyramides et des pharaons.
Faut rembourser la dette pour faire revenir la confiance, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 21:00

ben c'est toi qui comprends rien
c'est comme la pyramide des illuminatis

la crise et l'Europe - Page 38 Illuminati+dollar

en haut, t'as l'oligarchie, ce sont nos "despotes éclairés"
en bas, c'est nous avec nos dettes ...
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

democ-soc

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 21:04

hloben a écrit:
ben c'est toi qui comprends rien
c'est comme la pyramide des illuminatis

la crise et l'Europe - Page 38 Illuminati+dollar

en haut, t'as l'oligarchie, ce sont nos "despotes éclairés"
en bas, c'est nous avec nos dettes ...
Tu n'apportes aucune preuve de ce que tu avances.
Je te mets au defi, toi ou Sapa, d'avancer un debut de commencement de preuve.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 21:10

tiens democ-soc
ça date de juillet 2010... donc, ça fait un moment
en juillet 2010, si j'avais posté ça, tu m'aurais ri au nez et traité de parano

et maintenant, eh bien, ça y'est, ça s'est réalisé !

www.mecanopolis.org/?p=18688

Alors que se met en place, non pas un gouvernement économique, mais un organe de décision qui aura pour but de mettre au pas les pays de l’Union européenne,
il devient difficile d’évoquer ces sujets sans effleurer l’idée même d’une conspiration –

Tous les indicateurs démontrent qu’une troisième phase de la crise économique nous atteindra d’ici octobre, novembre au plus tard, et que ses effets seront bien plus dévastateurs que tout ce que nous avons subi durant ces deux dernières années, car les finances publiques sont désormais asséchées et l’économie mondiale moribonde. Octobre sera aussi le mois où un groupe de travail présidé par le président du Conseil Herman Van Rompuy fera des propositions concrètes, non pas pour un projet de « gouvernance économique », comme il en était question, mais dans le but de lacréation d’un « organe », composé de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et de l’Eurogroupe.

La dénomination en tant « qu’organe » est importante, car une « gouvernance » aurait imposé une forme démocratique, impliquant le Parlement européen. Or il n’en sera rien.

Sanctions pour tous les membres de l’Union


je préfère cette image là :
eux, et nous les esclaves


la crise et l'Europe - Page 38 Illuminati


ceci aussi :
www.michelledastier.com/index.php/2011/01/13/2034-ces-technocrates-qui-nous-gouvernent-1ere-partie-la-chronique-de-michel-andre

Qui sont donc ceux qui nous gouvernent ?

La France, à l’instar de tous les pays européens est en train de perdre graduellement sa souveraineté. Notre bon pays n’est plus vraiment gouverné ni par le chef de l’État, ni par les instances gouvernementales telles l’Assemblée Nationale, le Conseil constitutionnel ou le Sénat. Toutes ces vénérables institutions, qui autrefois présidaient aux destinés du pays ne sont plus que des décors de cinéma en carton-pâte habitées par des fantômes qui se donnent-et nous donnent- encore pour quelque temps l’illusion de tenir les rênes du pouvoir…

Nous avons déjà vu dans de précédentes chroniques, que la construction européenne avait été élaborée et mise en œuvre dans le plus grand secret par les États-Unis avec la complicité de technocrates français tels Jean Monnet ou Robert Schuman (3). Le but non avoué étant la mise en place, à coups d’accords commerciaux dits de « libre-échange » d’un grand marché transatlantique entre l’Europe et les États-Unis pour soi-disant faciliter le marché de l’emploi et permettre au plus grand nombre d’accéder aux biens commerciaux, donc de favoriser la consommation. Ce qu’on ne mentionne pas et qui est contenu implicitement dans ces accords, c’est que ce stratagème est en fait le moyen non-avoué de permettre une meilleure surveillance des flux monétaires pour permettre aux banques de continuer à s’enrichir sur le dos des salariés et…des états complices, parfois malgré eux, de la perversité de ce système.
L’autre aspect négatif est de renforcer la surveillance des populations dans leurs activités et leurs déplacements, sous le prétexte d’enrayer le terrorisme.


faudrait que tu te renseignes sur EUX
ce sont nos "maîtres"
la crise et l'Europe - Page 38 Round_table05_01
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 21:37

encore une fois :

Le rôle de la dette publique dans l’appauvrissement des nations européennes est bien loin d’être anodin. Jusqu’en 1973, la Banque de France était un service public et servait à financer le Trésor Public, c’est-à-dire de créer la monnaie nécessaire au développement du pays. Puis l’État a transféré son droit de création monétaire sur les banques privées qui prêtent de l’argent avec intérêt. Par exemple, entre 1980 et 2006 la France a payé 1142 milliards d’euros d’intérêts alors que la dette contractée par l’État était de 913 milliards. La dette n’existe que parce que nous empruntons à des investisseurs institutionnels comme les banques ou les assurances qui « s’engraissent sur le dos du contribuable » et créent ainsi de la pénurie et du chômage…


je vais te dire un secret... la crise, ce n'est pas parce qu' "ils" sont nuls
c'est qu'ils l'ont fait exprès !!!
c'est une crise créée de toute pièce


Dernière édition par hloben le Mar 6 Déc 2011 - 22:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

democ-soc

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 22:07

hloben a écrit:
encore une fois :
Le rôle de la dette publique dans l’appauvrissement des nations européennes est bien loin d’être anodin. Jusqu’en 1973, la Banque de France était un service public et servait à financer le Trésor Public, c’est-à-dire de créer la monnaie nécessaire au développement du pays. Puis l’État a transféré son droit de création monétaire sur les banques privées qui prêtent de l’argent avec intérêt. Par exemple, entre 1980 et 2006 la France a payé 1142 milliards d’euros d’intérêts alors que la dette contractée par l’État était de 913 milliards. La dette n’existe que parce que nous empruntons à des investisseurs institutionnels comme les banques ou les assurances qui « s’engraissent sur le dos du contribuable » et créent ainsi de la pénurie et du chômage…
C'est parfaitement ridicule.
le 1er imbecile venu sait bien que si l'Etat est endetté, c'est à cause des depenses sociales excessives, du poid des services publics hypertrophiés, des impots trop elevés qui etouffent la croissance, du SMIC et des 35h.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

yann 35

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 22:20

Mais non democ-soc, c'est tellement plus confortable d'imaginer qu'il suffit d'un truchement monétaire pour ne rien changer à notre mode de vie et notre modèle économique et social !
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 22:24

tu sais très bien que non
cesse de jouer le "neuneu" democ soc

Par exemple, entre 1980 et 2006 la France a payé 1142 milliards d’euros d’intérêts alors que la dette contractée par l’État était de 913 milliards.

autant emprunter à cofidis !!!!


je te répète que ce n'est pas parce qu'ils sont nuls qu'on est dans la mouise
je te répète que c'est qu'ils le font EXPRES... alors après, appelle ça "plan", "stratégie" ou "complot" ou "conspiration"
mais en tout cas, c'est P R O G R A M M E depuis des années !!!

Yann, le souci, c'est que ce système nous IMPOSE une croissance à tout prix
pas de croissance -> pas de remboursement de dette

tant que le système monétaire ne change pas, ta décroissance, elle va dans le mur !
ce sont nos "maîtres" qui saccagent la planète....
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

yann 35

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 22:27

Je crois que ton inflation de la dette (pas si probante au passage) ne vient pas du changement de système monétaire mais du développement du capitalisme financier, le "consumérisme" des puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 22:29

honnêtement, vous avez tous les deux raison, l'état à trop dépensé, mais la dépense réelle sur les 40 dernières années était de 150 milliards à peu près

avec les intérêts cumulés sur 30 ans, ça fait 1500 environ

bien sûr, sans intérêt, on ne devrait que 150, et bien sûr, on serait dans une meilleure situation financière, mais en même temps, les gouvernements sont fautifs car ils ont emprunté en sachant pertinemment que ce ne sera probablement pas remboursé

la solution, c'est un audit intelligent de la dette, il va falloir rembourser les étrangers en mobilisant l'épargne des français, lever des impôts exceptionnels sur la finance (ou nationaliser en partie les banques ce qui revient au même sur le long terme), monétiser une partie de la dette, tout en veillant à ne pas provoquer d'inflation, peut être faire défaut sur certaines dettes...

un effort budgétaire est possible, mais bien moins important que ce qu'on raconte (actuellement de l'ordre de 20 milliards je crois, à vérifier), et peut très bien être financé par une hausse de certains impôts

après une baisse des dépenses publique est indispensable, mais il faut commencer par simplifier les procédures et les administrations, pas couper dans les budgets ce qui va empirer le bordel administratif et créer des besoins de main d'oeuvre supplémentaires !!


Dernière édition par vincent15 le Mar 6 Déc 2011 - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 22:30

je vais faire du SaPa, mais dans votre langue

www.mecanopolis.org/?p=16072

L’agenda du groupe Bilderberg reste centré sur les problèmes d’actualité autour d’un discours néolibéral et de l’idée de libre-échange. Nombreux sont ceux qui pensent que le consensus élaboré au sein de ce forum sert de base à l’évolution des politiques internationales.
(...)
C’est David Rockefeller qui est l’instigateur du groupe Bilderberg. « Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire », indiquait-il le 26 janvier 1999, lors d’un entretien avec Glyn Ford. Ce même personnage avait déclaré, huit ans plus tôt devant la Commission trilatérale : « La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers est sûrement préférable au principe d’autodétermination des peuples ».
(...)
Le groupe Bilderberg est le véritable architecte de la mondialisation néolibérale. Toute prise de décision de cette organisation met fin à la notion d’égalité entre les citoyens qui visent à réaliser la démocratie. Le projet que les « bilderberger » veulent faire émerger répond à un système qui consacre la primauté de l’économique sur le politique ; où l’exercice des pouvoirs exécutifs et législatif se limite à des préoccupations de gestion ; où l’échéance électorale répond à un besoin d’alternance jugé suffisant pour créer l’illusion démocratique ; où les partis politiques n’expriment plus aucun choix de société, évacuant tout projet alternatifs et abandonnant toute idée de rupture avec l’ordre établi.

Revenir en haut Aller en bas
Marencau

Marencau

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 22:34

yann 35 a écrit:
Je crois que ton inflation de la dette (pas si probante au passage) ne vient pas du changement de système monétaire mais du développement du capitalisme financier, le "consumérisme" des puissants.

Les deux sont un peu liés... système de change flottant = valeur des monnaies déterminées sur les marchés. Et donc les marchés doivent contrôler toute création de la monnaie sinon ils ne peuvent pas en établir leur valeur donc plus d'emprunt à la banque centrale mais uniquement par les banques privées. Donc dette. Si on la rembourse, déflation, si on ne la rembourse pas, on se réendette à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

yann 35

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 22:35

vincent15 a écrit:
honnêtement, vous avez tous les deux raison, l'état à trop dépensé, mais la dépense réelle sur les 40 dernières années était de 150 milliards à peu près

avec les intérêts cumulés sur 30 ans, ça fait 1500 environ

bien sûr, sans intérêt, on ne devrait que 150, et bien sûr, on serait dans une meilleure situation financière, mais en même temps, les gouvernements sont fautifs car ils ont emprunté en sachant pertinemment que ce ne sera probablement pas remboursé

la solution, c'est un audit intelligent de la dette, il va falloir rembourser les étrangers en mobilisant l'épargne des français, lever des impôts exceptionnels sur la finance (ou nationaliser en partie les banques ce qui revient au même sur le long terme), monétiser une partie de la dette, tout en veillant à ne pas provoquer d'inflation, peut être faire défaut sur certaines dettes...

un effort budgétaire est possible, mais bien moins important que ce qu'on raconte (actuellement de l'ordre de 20 milliards je crois, à vérifier), et peut très bien être financé par une hausse de certains impôts

après une baisse des dépenses publique est indispensable, mais il faut commencer par simplifier les procédures et les administrations, pas couper dans les budgets ce qui va empirer le bordel administratif et créer des besoins de main d'oeuvre supplémentaires !!
Oui enfin quoiqu'on fasse, si on ne change pas de modèle économique (pour plus de localisme) et/ou de mode de vie (pour moins de consumérisme), je ne vois pas comment on pourra résorber la dette et donc ne pas décliner, peut-être de manière exponentielle, surtout que les hausses d'impôts ou baisse d'aides sociales vont grignoter le pouvoir d'achat et donc pousser à la consommation de productions étrangères... Autant se considérer d'avance en faillite et c'est peut-être pour ça que les agences de notation ont l'air d'être chaque jour un peu plus sceptiques envers nous...
Revenir en haut Aller en bas
hloben

hloben

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 45
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMar 6 Déc 2011 - 22:40

Yann, on doit changer notre mode de vie... mais on ne peut pas y arriver dans le cadre actuel où il faut C R O I T R E
le localisme, c'est l'antithèse de ce que veulent les bilderbergers.... eux, c'est le libre échange
c'est mettre tout le monde au niveau de la Chine, ce grand pays écologique respectueux des droits de l'homme



Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMer 7 Déc 2011 - 8:39

Le mercredi, on rit ! Smile {Delamarche, Vaches, BCE}
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMer 7 Déc 2011 - 8:41

Standard & Poor's, nouveau patron de la zone euro
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMer 7 Déc 2011 - 9:34

yann 35 a écrit:

Oui enfin quoiqu'on fasse, si on ne change pas de modèle économique (pour plus de localisme) et/ou de mode de vie (pour moins de consumérisme), je ne vois pas comment on pourra résorber la dette et donc ne pas décliner, peut-être de manière exponentielle, surtout que les hausses d'impôts ou baisse d'aides sociales vont grignoter le pouvoir d'achat et donc pousser à la consommation de productions étrangères... Autant se considérer d'avance en faillite et c'est peut-être pour ça que les agences de notation ont l'air d'être chaque jour un peu plus sceptiques envers nous...

Pour que les hausses d'impôt ne grignotent pas le pouvoir d'achat, il faut imposer ce qui n'est pas utilisé pour la consommation : la finance.

Ensuite il faut bien évidement une politique protectionniste et une relance, par l'investissement dans les outils de production en France de préférence.

Pour la politique localiste, il faudra en discuter dans un second temps avec les voisins
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMer 7 Déc 2011 - 10:07

L’actualité de la crise : BOUTS DE FICELLE, par François Leclerc
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMer 7 Déc 2011 - 10:32

Austérité : bêtise ou ruse des gouvernants ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMer 7 Déc 2011 - 10:33

Les Irlandais assommés par les plans d'austérité
Revenir en haut Aller en bas
AG59

AG59

Masculin Nombre de messages : 4608
Age : 44
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMer 7 Déc 2011 - 11:00

juju41 a écrit:
Austérité : bêtise ou ruse des gouvernants ?

Je suis parfaitement d'accord sur le fait que la politique qui est joué actuellement dans la Zone Euro (qui est celle de la droite Européenne) veux surtout casser le système social des pays du sud avec la France car ils estiment que le social c'est un poids mort qui freine nos économies.

C'est pour ça que Sarkozy ne doit pas être réélu et que Merkel aussi ne doit pas être réélu. Mais donner la main à la gauche n'est pas une solution car il ferait que d'alourdir le système actuel qui jouerait le jeu de la droite.

Il faudrait qu'il y ait une union nationale dans toute l'Europe pour pouvoir répondre au défit de cette crise.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMer 7 Déc 2011 - 11:07

va dire ça aux polonais, aux irlandais, etc..le dumping social c'est leur planche de salut..les ultra libéraux sont tout de même majoritaires.. que vaudrait la voix de la France de gauche dans une Union très axée vers la baisse du social?
personnellement je ne crois plus du tout que l'Europe telle qu'elle est soit capable de revenir à des visions plus sociales, moins axées sur le financier, ou plus solidaires.. c'est exactement le contraire qui se fait..
Revenir en haut Aller en bas
signora

signora

Féminin Nombre de messages : 17197
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitimeMer 7 Déc 2011 - 11:17

Avez-vous entendu ou relayé (je ne lis pas tout) la crise et l'Europe - Page 38 70960 l'avis du FMI sur les accords Merkel/Sarkozy ? "ni fait, ni à faire ..." qui disent ... Sacrée Christine !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la crise et l'Europe - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: la crise et l'Europe   la crise et l'Europe - Page 38 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
la crise et l'Europe
Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Europe 1 à Rouen
» recherche sur le statut des régions en Europe
» COUPE D'EUROPE RUGBY 2009
» En cas de crise d'épilepsie généralisée
» ça peut durer combien de temps une crise de coliques?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Europe-
Sauter vers: