Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 « Épidémie » de cancers en France ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
SaPa



Nombre de messages : 7161
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 21:10

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 21:12

j'ai l'Impression qu'on est en pleine Pagaille ...

Les Medecins savent ...mais ne communiquent pas avec les Familles
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 21:31



http://www.who.int/uv/intersunprogramme/fr/

Rayonnement ultraviolet et le Programme INTERSUN

Programme INTERSUN

Mission
Lors de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED) de 1992, il a été déclaré dans le cadre
d’Action 21 qu’il devrait y avoir des activités sur les effets du rayonnement UV. Plus précisément, qu'il faudrait:

entreprendre d’urgence des recherches sur les effets sanitaires de l’augmentation du rayonnement ultraviolet atteignant la surface
de la terre en raison de la destruction de la couche d’ozone stratosphérique ;
et, à partir des résultats de cette recherche, envisager de prendre des mesures appropriées pour atténuer les effets susmentionnés chez l’homme.
Objectifs d’INTERSUN
fournir des informations et des conseils pratiques et faire des prévisions scientifiques solides sur les répercussions médicales et environnementales
de l’exposition aux UV ;
encourager les pays à prendre des mesures visant à réduire les risques que font courir les UV sur le plan de la santé et
fournir aux autorités nationales et autres organismes des indications sur les programmes performants de sensibilisation aux effets du soleil.
Le projet INTERSUN

collabore avec des organismes spécialisés à la mise en oeuvre d’activités de recherche importantes afin de combler les lacunes de nos connaissances ;

identifie et quantifie les risques que présente le rayonnement UV pour la santé ;


élabore des prévisions fiables sur les conséquences sanitaires et environnementales des modifications de l’exposition aux UV observées du fait de
la destruction de l’ozone stratosphérique ;


élabore des modalités pratiques pour surveiller l’évolution des effets du rayonnement UV sur la santé avec le temps, en fonction des changements
environnementaux et comportementaux ;


fournit aux autorités nationales des conseils pratiques et des informations sur les effets sanitaires et environnementaux de l’exposition au rayonnement UV,
des moyens pour diffuser rapidement cette information et des mesures pour protéger le grand public, les travailleurs, les touristes, les utilisateurs de lits de
bronzage et l’environnement contre les effets indésirables de l’augmentation du rayonnement UV ;

se concentre sur la protection solaire des enfants et son enseignement dans les écoles et ;
met en avant l’indice UV en tant qu’outil pédagogique de protection solaire.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 21:33

ca doit etre pour ça ...que Sarkozy n'est pas très chaud pour un nouveau Mandat ...??

Un Vrai Bordel mondial ...!!
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 21:49

Quelle est la part de l'Environnement ... Les Scientifiques nous embrouillent

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 22:02

La Prise de Conscience ... Merci l'ONU pour l'Afrique ... !!

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 22:11

tu vois je l'avais prévu Hloben ...
Sacrée Couche d'Ozone
Il est préférable de ne pas trop s'exposer aux Rayonnements Solaires en ce moment

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 22:22

SaPa a écrit:
http://www.sur-la-toile.com/article-12143-Le-premier-vaccin-anti-cancer-du-poumon-%85-lance-a-Cuba.html

Le premier vaccin anti cancer du poumon … lancé à Cuba

Les autorités médicales de Cuba ont lancé les ventes du premier vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon : CimaVax-EGF. Ce vaccin est le résultat de 25 années de recherches par des spécialistes de La Havane. L'ingrédient actif est fondé sur une protéine qui est présente lorsque le cancer est incontrôlé. Ce vaccin pourrait convertir le cancer en une maladie chronique, gérable, grâce à la génération d'anticorps qui luttent contre ces protéines qui font proliférer les cellules cancéreuses. Cette thérapie est particulièrement adaptée pour les patients qui ont un cancer du poumon avancé (étape 3 ou 4).

Le vaccin est donné gratuitement dans tous les hôpitaux du pays. On va essayer d'appliquer le même principe pour les cancers de la prostate, de l'utérus et des seins. Le cancer du poumon est un des pires (il tue 3 personnes sur 4... et rapidement). À Cuba, fumer est vu comme un art de vie ou symbole de statut : 20 000 personnes en sont pour leurs frais chaque année dans le pays.


Le pire c'est qu'ils n'alertent même pas les populations des risques du Rayonnement Solaire
tu veux m'aider à faire cette recherche (Vaccin )...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 23:21

http://www.swissinfo.ch/fre/societe/Le_nombre_de_cancers_explose_dans_les_pays_du_Sud.html?cid=8235252

04. février 2010 - 15:27
Le nombre de cancers explose dans les pays du Sud

swissinfo.ch: Le thème de cette année répond-il à une urgence sanitaire ou aux dernières découvertes scientifiques sur le cancer?
Franco Cavalli: Il s’agit surtout d’un problème important de santé publique qui touche en premier lieu les pays en développement frappés par une explosion des cancers. Globalement 20% des cancers sont directement ou indirectement liés à des infections chroniques. Un pourcentage qui augmente beaucoup dans les pays pauvres. Ainsi en Afrique sub-saharienne, près de 40% des tumeurs sont liées à des infections chroniques, tandis que chez nous ce pourcentage tourne autour de 6%.

Ce lien entre infection et cancer est aussi une conséquence des découvertes de nouvelles infections jouant un rôle dans le développement du cancer.

swissinfo.ch: Quelles sont ces nouvelles infections?
F.C.: Différents virus et agents infectieux peuvent engendrer un cancer. Les plus fréquents sont les virus de l’hépatite, le HIV, le virus qui engendre le cancer de l’utérus ou la bactérie pouvant provoquer le cancer de l’estomac. Certains de ces cas ayant été mis en lumière récemment.

Mais de nouveaux virus continuent d’apparaître, comme le montre le H1N1. La fréquence de certains types de cancers comme les lymphomes malins (tumeurs du système immunitaire), qui ont doublé ces 25 dernières années dans les pays développés, est un phénomène qui s’explique en partie par le rôle de certains nouveaux virus.

Nous savons en effet que le système le plus sensible aux infections pouvant dégénérer en cancer est le système lymphatique, celui qui nous protège des agents infectieux et des toxiques présents dans notre environnement. En luttant contre, notre système de défense engendre une prolifération cellulaire qui peut dégénérer en lymphome.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 23:27

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 23:33

http://news.xinhuanet.com/english2010/health/2011-09/07/c_131111574.htm

Cuba lance le premier vaccin contre le monde du cancer du poumon
English.news.cn 07/09/2011 13:48:46

LA HAVANE, 6 septembre (XINHUA) - Cuba autorités médicales ont lancé les ventes de la première vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon, selon des responsables locaux mardi.

Le vaccin CimaVax-EGF, comme un résultat d'une recherche de 25 ans sur les maladies liées au tabagisme, a été développé par des chercheurs et des scientifiques du Centre d'immunologie moléculaire (CIM) à La Havane.

Le composant actif dans le vaccin est basé sur «une protéine que nous avons tous, lorsque le cancer n'est pas contrôlé." "Le facteur de croissance épidermique est apparenté à tous la prolifération des cellules", a déclaré Gisela Gonzalez, chercheur responsable du projet.

"Le médicament pourrait se transformer en un cancer du gérable, les maladies chroniques en générant des anticorps contre les protéines qui ont déclenché la prolifération incontrôlée des cellules," dit-elle.

Le vaccin immunogène est approprié pour les patients atteints d'un cancer du poumon avancé dans les étapes de trois et quatre, ne montrant aucune réponse positive à d'autres types de traitements comme la chimiothérapie et la radiothérapie, a dit l'expert.

"Il n'est pas possible de prévenir la maladie, mais ce vaccin améliore considérablement l'état des patients gravement malades», at-elle ajouté.

Elle a déclaré que le CimaVax-EGF est passé à travers des études et des essais cliniques dans plus de 1000 patients à travers l'île et est actuellement distribué gratuitement dans tous les hôpitaux de la nation insulaire des Caraïbes.

Gonzalez a également déclaré des chercheurs de l'ICM prévu d'utiliser le même principe de l'CimaVax EGF dans le traitement d'autres tumeurs cancéreuses telles que les cancers de prostate, l'utérus et du sein.

Le cancer du poumon est considéré comme l'un des cancers les plus graves, commune et mortelle dans le monde et est le plus souvent trouvé parmi le tabac smokers.According à l'Organisation mondiale de la santé, la maladie tue généralement 5 millions de personnes par an, et ce chiffre devrait s'élever à autant que 8 millions d'ici 2030 si les habitudes tabagiques sont modifiés.

À Cuba, comme de nombreux autres pays en développement à travers le monde, le tabagisme est considéré comme un symbole de statut social. Le cancer du poumon, tuant environ 20.000 personnes par an dans le pays des Caraïbes, est considéré comme une grave menace pour la santé publique et la principale cause de décès dans 12 des 15 provinces du pays.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 23:44

http://www.amessi.org/Cancer-du-Poumon-espoir-d-une-protection#.T1qGiIEpeSo
Cancer du Poumon, espoir d’une protection !
avec un médicament couramment utilisé pour le traitement du diabète de type 2
jeudi 9 septembre 2010

des chercheurs ont montré que des souris [non-diabétiques] exposées à un composé du tabac très cancérogène voyaient leurs risques de développer un cancer du poumon fortement réduits quand on leur administrait de la metformine, un médicament couramment utilisé pour le traitement du diabète de type 2

L’espoir d’une protection contre le cancer du poumon

Le Figaro indique sur son site Internet que « des chercheurs ont montré que des souris [non-diabétiques] exposées à un composé du tabac très cancérogène voyaient leurs risques de développer un cancer du poumon fortement réduits quand on leur administrait de la metformine, un médicament couramment utilisé pour le traitement du diabète de type 2 ».

Le journal note ainsi que selon ces travaux publiés dans Cancer Prevention Research par l’équipe du Dr Philip Dennis, de l’Institut national du cancer de Philadelphie, « les souris auxquelles on injectait la metformine par voie orale ont vu ce risque baisser de 40 à 50% ».

« Celles qui recevaient le traitement sous forme d’injections étaient encore mieux protégées : 72% des animaux ne développaient pas de tumeurs, contre 100% pour les souris non traitées », poursuit le quotidien.

Le Figaro explique que la metformine « réduit le taux d’insuline et d’autres hormones dans le sang. Cette baisse du taux hormonal jouerait sur l’équilibre énergétique des cellules cancéreuses, et donc sur leur développement ». Le quotidien précise que « ces résultats prometteurs [...] doivent encore être confirmés par des essais cliniques sur les hommes. […] Mais si les résultats sont vérifiés chez l’homme, la metformine présente des avantages non-négligeables ».

Michael Pollak, professeur d’oncologie à l’université de McGill, à Montréal (Canada), relève ainsi que « c’est un médicament connu et utilisé dans le monde entier depuis longtemps, ce qui nous permet de savoir qu’il a très peu d’effets secondaires et ne représente pas de danger pour les patients ». Le Figaro relève par ailleurs qu’« une autre étude, publiée dans la même revue par des chercheurs japonais, révèle l’effet protecteur de cette même molécule contre le cancer colorectal ». Le journal note que « de faible ampleur (elle porte sur 23 patients), elle montre que des personnes non-diabétiques traitées avec de la metformine pendant un mois voyaient le nombre d’ACF (indicateur précoce d’un possible cancer du colon) baisser « significativement » ».

Revue de presse rédigée par Laurent Frichet pour Le Figaro

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Ven 9 Mar 2012 - 23:53

http://www.metformine.info/metformine-et-cancer-du-pancreas.html

Metformine et cancer du pancréas


La metformine protège-t-elle du cancer du pancréas? (de l’ hyperinsulinisme périphérique comme facteur de risque).

L’histogenèse du cancer du pancréas (adénocarcinome) n’est pas limpide. Les cellules acinaires, ductales, et des îlots sont toutes candidates à être cellules d’origine. Un modèle animal très proche de la maladie humaine existe : celui des hamsters syriens traités avec la N-nitrosobis-C2-oxopropylamine (BOP). Dans ce modèle le rôle des cellules des îlots apparaît important : d’une part la destruction préalable des îlots par la streptozotocine diminue l’incidence des néoplasies pancréatiques induites par le BOP. D’autre part un régime riche en graisse, dont l’effet d’induction d’une insulino-résistance périphérique, donc d’une stimulation de croissance des cellules des îlots, est connu, augmente le nombre de tumeurs déclenchées par le BOP. De fait l’épidémiologie récente du cancer du pancréas montre qu’un des facteurs de risque le plus important chez l’homme est l’obésité.

La question posée par une équipe américaine a donc été : est-ce qu’une prévention de la prolifération des cellules des îlots (par la metformine) dans ce modèle animal soumis à un régime riche en graisse protège du cancer du pancréas.

La réponse est oui. Deux groupes de hamsters alimentés richement en graisse ont été étudiés. Un groupe a reçu la metformine per os ad vitam, l’autre rien. Les deux groupes ont reçu le BOP au moment où l’insulinémie du groupe metformine était revenue à la normale. La moitié des hamsters du groupe contrôle a développé des adénocarcinomes pancréatiques. Aucun animal du groupe metformine n’a développé de cancer du pancréas. On a noté en moyenne 8,6 lésions dysplasiques des cellules des îlot par animal dans le groupe contrôle versus seulement 1,8 dans le groupe metformine. L’hyperinsulinisme périphérique est donc bien un facteur de risque puissant de l’adénocarcinome du pancréas.

Dans cette situation la metformine est douée d’une action préventive puissante, au moins chez l’animal.

En Fait C'est bien ...un Etude Américaine et non Cubaine ...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Sam 10 Mar 2012 - 0:16

JP8 carburéacteur est truffé de dibromure d'éthylène (EDB) , trun pesticide chimique interdit par l'EPA comme cancérogène certain et la toxine chimique.

En outre, les chemtrails contiennent en aluminium (un métal associé à la maladie d'Alzheimer) et de baryum (une substance radioactive). Fox Nouvelles rapporte la foudre verte dans les tempêtes.

Aérosol de baryum ionise vert car il effectue électriquement du sol au ciel. Le programme Chemtrail Ops est géré par l'ONI (Office of Naval Intelligence). La portée globale et l'ordre du jour derrière les chemtrails (Opération Clover Leaf, Opération Red Sky, Rain Dance Opération, les noms de code pour ces coopératives, BTW) entrelace plusieurs objectifs généraux jugés impératif par le pouvoir réel à Washington DC, qui est la NSA .
On croit que les nuages ​​de baryum ionisé sont utilisés par le HAARP programme pour modifier le climat, mis hors séismes et des volcans à distance grâce à l'utilisation des ondes électromagnétiques ...
La recherche montre la quantité de baryum dans l'atmosphère dépasse de 8 fois le niveau jugé sans danger pour les humains de respirer. La toxicité du baryum est comparable à l'arsenic.

Chemtrails - Le dernier assaut sur ​​nous PDF Dr. Ilya Sandra Perlingieri 4-19-9 - provoquée par le gouvernement empoisonnement utilise des produits chimiques tels que le baryum et de fibres revêtu de nano-aluminium, ainsi que les bactéries et les virus qui détruisent la capacité de notre propre corps à se guérir.

L'intoxication chronique de baryum perturbe la synthèse des protéoglycanes sulfatés: une hypothèse sur les origines de la sclérose en plaques PDF Purdey PubMed M.

Chemtrails, la poudre d'aluminium et un empoisonnement de masse d'aluminium Dans Le Royaume-Uni

Meyers
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilité aux ondes Magnétiques ...   Mar 13 Mar 2012 - 8:53

ELECTROSENSIBILITE - Scandale Français

Modifications de la peau dans la "dermatite de l'écran" comparées aux lésions dues aux ultraviolets classiques et aux radiations ionisantes - similitudes et différences.

Pr S. Gangi
Pr O. Johansson
Centre de recherche

Unité de dermatologie expérimentale,
Département des neurosciences,
Institut de Karolinska.
17177 Stockholm - Suède.
Téléphone
Télécopie 46-8-7287096
46-8-303904
Publication originale

Experimental Dermatology, 1997-6 / 283-291
Article original imprimé au Danemark,
tous droits réservés.
Copyright - Munksgaard 1997.
Experimental Dermatology.
ISSN 0906-6705.
Traduction du texte publiée avec l'aimable autorisation des auteurs ci-dessus, et de
Munksgaard International Publisher Ltd. / Copenhague
WEB http://www.munksgaard.dk/expederm
E-mail ot@mail.munksgaard.dk
Traduit de l'anglais par

Florence Hupon, maître en biologie cellulaire et physiologie, pour l'AEVICEM: Association Européenne d'Aide aux Victimes des Champs ElectroMagnétiques,
Présidente, Martine Charpenet,
1 rue de Pommard,
75012 PARIS.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilité aux Ondes Electromagnétiques ...   Mar 13 Mar 2012 - 8:55

Un nombre croissant de personnes disent présenter des problèmes cutanés ou des symptômes au niveau de certains organes internes, comme le Système Nerveux Central (SNC) et le coeur, à proximité d'équipements électriques.

La majeure partie de ces patients sont des utilisateurs d'écran d'ordinateur. Ils disent ressentir des symptômes subjectifs et objectifs au niveau de la peau et des muqueuses, tels que des douleurs, démangeaisons, sensations de brûlure, érythème, papules, pustules.

Quant aux symptômes au niveau du SNC, ce sont par exemple des vertiges, de la fatigue et des maux de têtes. Érythème, démangeaisons, sensations de brûlure, oedèmes, et douleurs sont aussi les symptômes des coups de soleil (dermites UV).

Dans des populations de cellules dermiques de patients souffrant de cette soi-disant électrosensibilité, on observe des altérations similaires à celles observées pour des lésions de la peau dues aux ultra-violets ou aux radiations ionisantes.

Chez les patients électrosensibles on voit un plus grand nombre de mastocytes. On sait que les irradiations UVB entraînent une dégranulation des mastocytes et un relarguage de TNF-a. Le grand nombre de mastocytes présents chez les électrosensibles et le relarguage possible de certaines substances telles que l'histamine, pourraient expliquer leurs symptômes cliniques de démangeaisons, douleurs, oedèmes, et érythèmes.

Le plus important changement constaté dans les cellules cutanées, après une exposition aux sources d'irradiation mentionnées ci-dessus, est la disparition des cellules de Langherans. Ce changement a aussi été observé chez les électrosensibles, démontrant une base cellulaire et moléculaire commune.

Le résultat de cette étude bibliographique démontre que des changements similaires existent dans la peau des électrosensibles et dans la peau lésée par des rayons UV ou radiations ionisantes, aussi bien que pour les manifestations cliniques que dans les altérations des populations de cellules.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilté aux Ondes Electromamétiques ...   Mar 13 Mar 2012 - 8:59

Introduction:

Actuellement le débat public s'intéresse à certains points précis, sur les effets des champs électromagnétiques (CEM) sur la santé, tels que les relations entre CEM et différentes formes de cancer:

par exemple les leucémies (plus spécialement les leucémies infantiles), les tumeurs du cerveau, les tumeurs hypophysaires, le cancer de la poitrine chez l'homme; les maladies neurologiques: la maladie d'Alzheimer, de Parkinson; les multiples scléroses, l'asthme, les allergies; les effets des CEM sur la fertilité, la grossesse et le développement foetal; ainsi que leur rôle dans le phénomène de l'électrosensibilité.

Le premier rapport public de plainte sur les problèmes de peau chez des personnes exposées aux ordinateurs, vînt de Norvège et des USA à la fin des années 70 et au début des années 80. Depuis lors le phénomène a augmenté et a été décrit dans tous les pays (1).

Les patients disent ressentir des symptômes liés à la peau et aux muqueuses: Douleurs, démangeaisons, sensations de brûlure, érythèmes, papules, pustules, etc. (2). Des symptômes au niveau des organes internes comme le coeur et le système nerveux central ont même été rapportés (3). Allergie, hypersensibilité, conditionnement Pavlovien, phobie, et le stress sont les termes qui circulent dans le débat autour de cette prétendue électrosensibilité.

Le terme d'hypersensibilité conviendrait mieux, pour expliquer ce phénomène incluant un grand nombre de symptômes, ne pouvant tous être expliqués comme étant une allergie, mais qui sont en forte progression ces temps-ci dans notre société. Les dermatologues cliniciens décrivent souvent ces patients comme souffrant de maladies de la peau déjà connues, et ils considèrent ces symptômes comme étant principalement de nature dermite rosacée (2).

Cependant, peu de choses sont connues au sujet de ces problèmes de santé et des recherches plus approfondies sont requises.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilité aux Ondes Electromagnétiques ...   Mar 13 Mar 2012 - 9:01

Il est bien connu que d'intenses radiations UV ou ionisantes, comme les rayons X (RX), peuvent être très dangereux et entraînent des lésions de la peau. Le rôle des UV dans les cancers de la peau chez les êtres humains fut déjà reconnu dès la fin du 19ème siècle (4), le rôle des UV dans l'émergence des coups de soleil et dans le vieillissement prématuré de la peau est maintenant bien établit.

On sait aussi que les irradiations ionisantes, à des doses suffisamment fortes, causent des cancers de la peau, chez l'être humain. La source du facteur risque le plus important pour l'induction des cancers de la peau, par des irradiations ionisantes provient de l'expérience des personnes exposées aux RX, pour traiter la teigne (tinea capitis) (5/6).

Björn Lagerholm, un dermatologue suédois de l'hôpital Karolinska à Stockholm, a décrit précédemment les changements cutanés chez les électrosensibles, qui s'avèrent similaires aux changements observés après une irradiation UV ou ionisante. Cependant cette donnée n'a jamais été entièrement publiée ou reconnue.

Le but de cette étude bibliographique était de comparer les lésions classiques dues aux UV, et aux radiation ionisantes, dont les RX, avec les manifestations observées dans ces prétendues électrosensiblités, dans le but de mettre en avant de possibles similitudes et/ou différences. Un accent particulier a été mis sur les matocytes et les cellules dendritiques. Notre texte doit être abordé comme une tentative de compte-rendu spéculatif dans le très intéressant domaine de la santé publique.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilité aux Ondes Electromagnétiques ...   Mar 13 Mar 2012 - 9:04

Matériel et méthodes:

On a sélectionné et étudié des articles de 1955 à 1996 sur les lésions dues aux UV, et aux radiations ionisantes (dont les RX), ainsi que sur les manifestations cutanées observées chez les électrosensibles. Toutes les références se trouvent dans la bibliographie.


Résultats et discussion sur la dermatite de l'écran:

Berg cherchait si les maladies de la peau étaient plus courantes chez les personnes exposées aux ordinateurs, que chez les personnes non exposées de son groupe témoin. Il observa que les individus exposés présentaient des symptômes, significativement plus fréquents, non spécifiquement cutanés, avec ou sans légères lésions par rapport au groupe témoin, mais selon lui, elles ne montraient pas une plus grande fréquence de signes visibles au niveau de la peau. On enregistra donc une augmentation de ces sensations subjectives au niveau de la peau des personnes travaillant sur ordinateur.

Une étude descriptive fut réalisée en 89 en Suède, par Arbetsmiljöinstitutet (7) sur un groupe de patients électrosensibles: 97% (31/32) présentaient des symptômes cutanés, d'érythème (75%), de sensation de brûlure (69%) et de démangeaison/irritation/douleur (63%). D'autres symptômes majeurs tels que des vertiges purent être classifiés comme relevant du SNC. La peau et le SNC étaient aussi des zones du corps, où les symptômes apparaissaient en premier. Mais d'autres organes internes semblaient être affectés (3), tel que le coeur.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: ElectroSensibilté aux Ondes Electromagnétiques ...   Mar 13 Mar 2012 - 9:05

Dans une expérience libre , un patient électrosensible présentait déjà des rougeurs de la peau après une exposition de 10 à 15 minutes face à une télévision ordinaire. Cette rougeur s'aggrava ensuite jusqu'à ce que le patient arrête l'expérience (après 60mn). Sa peau était enflée et donnait une impression d'oedème général.

Le patient transpirait aussi un peu et fit état de sensations de fourmillement dans les parties du corps qui faisaient face à l'écran. A la fin de l'expérience, le patient se plaint de vertiges et donna des réponses incomplètes et inadéquates aux questions posées. Il n'arrivait pas à articuler.

On lui fit refaire l'expérience deux semaine plus tard, ce qui provoqua les mêmes symptômes objectifs et subjectifs que précédemment. Lors de l'examen de ce patient, 24 H après la fin du test, un grand nombre de papules et de pustules étaient encore visibles sur la peau de son visage. Un autre patient ne réagit avec aucun symptômes aigu, toutefois les deux patients relatèrent des impressions subjectives de maladies au delà des 24 H après cette expérience.

Dans une étude sur des personnes présentant des symptômes au niveau de la peau liés aux équipements vidéo-informatiques (EVI), Oftedal et al. (9) démontrèrent que les symptômes subjectifs enregistrés au niveau de la peau du visage diminuaient, avec la réduction des CEM électrostatiques de basse fréquence produit par des équipements informatiques, grâce à la pose d'un écran-filtre électrique devant ces EVI.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilité aux ondes Electromagnétiques... Scandale Francais   Mar 13 Mar 2012 - 9:10

Deux types de filtres furent utilisés: actifs et inactifs. Les filtres inactifs n'étaient pas branchés. Ils observèrent que la plupart des symptômes subjectifs étaient moins prononcés avec des filtres actifs. Ils observèrent aussi que certains jours, quand les personnes travaillaient à moins de deux mètres des EVI pendant une longue période, les symptômes étaient plus prononcés que les jours où ils travaillaient près des EVI, pendant une courte période.

Oftedal et al (9) suggérèrent que la relation entre les symptômes et la durée d'exposition aux EVI, pourraient être due à différents facteurs de stress physiques liés aux EVI ou aux ordinateurs, et que les champs électriques et magnétiques sont probablement parmi ces facteurs.

Ils suggérèrent de plus, que les champs électriques, sont les seuls facteurs, parmi tous les facteurs physiques ou psycho-sociaux enregistrés, qui peuvent expliquer pourquoi des symptômes moins prononcés furent observés avec le filtre actif plutôt qu'avec le filtre inactif.

Cellules mastocytes (Mc):
Les mastocytes du derme synthétisent et sécrètent une impressionnante collection de substance qui ont un effet potentiel sur l'immunobiologie de la peau. De nombreuses études indiquent que les produits des Mc sont essentiels pour provoquer les réactions d'hypersensibilité de contact, (CHS) (10/11) et la pathogenèse de certaines maladies de la peau (12/14).

Dans l'expérience libre mentionnée ci-dessus , un plus grand nombre de Mc dans le derme supérieur des patients électrosensibles, comparé à une peau de santé normale, fut observé avant et après l'expérience. Dans une autre étude (3), il fut aussi trouvé que la zone normalement vide entre la jonction dermo-épidermique et le derme moyen supérieur, n'était pas présente chez le groupe de patients électrosensibles, et qu'au contraire, cette zone présentait une forte densité d'infiltration de Mc.

De plus, dans le groupe de ces patients, les granules cytoplasmiques étaient plus densément distribués et plus fortement colorés que dans le groupe témoin. La taille des Mc infiltrés s'avéra aussi plus large chez le groupe de patients. Le grand nombre de Mc présents chez le groupe de patients électrosensibles, pourrait très bien s'expliquer à cause des effets de l'histamine, des symptômes cliniques de fourmillement, douleurs, oedèmes, et érythèmes.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilté aux Ondes Electromagnétiques ...Scandale Français    Mar 13 Mar 2012 - 9:12

Cellules dendritiques (CD):

Johansson et al. découvrirent aussi un très grand nombre de CD immunoréactives à la somatostatine dans des biopsies de la peau des patients électrosensibles, avant l'exposition à un téléviseur ordinaire.

De façon intéressante, ces cellules somatostatine-positives avaient apparemment disparu après l'expérience. Johansson et al. (Cool proposèrent que les cellules étaient encore dans les tissus, mais que pour une raison inconnue, elles n'étaient plus immunoréactives envers les anticorps anti-somatostatine utilisés.

Des effets cytotoxiques directs durent aussi être pris en considération, ainsi que la migration des cellules de la peau vers d'autres organes tels que le système lymphoïde.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilté aux Ondes Electromagnétiques ...Scandale Français   Mar 13 Mar 2012 - 9:14

Irradiation aux UV:

Les coups de soleil (ou dermites UV) sont une réaction de photosensibilité de la peau, due à une exposition aiguë aux UV qui entraîne une inflammation cutanée. Cette inflammation produit les symptômes d'érythème, pustules, papules, sensations de brûlure, douleurs, démangeaisons, etc., suivie du bronzage, et d'un épaississement de l'épiderme.

Une exposition chronique aux UV peut mener à un vieillissement prématuré de la peau, et à une carcinogenèse (15). La dose de lumière nécessaire pour produire l'érythème dépend de la longueur d'onde de la lumière qui l'induit (16/18). Par exemple les UVA et les UVB produisent des érythèmes à une plus faible exposition que les UVC. Cette différence dans l'intensité de la réponse inflammatoire à différentes longueurs d'onde de lumière, pourraient être due en partie à la différence de leur pénétration dans la peau.

On pense que les longueurs d'ondes des UVC sont absorbées complètement par l'épiderme, que les UVB pénètrent dans l'épiderme, et que les UVA pénètrent jusqu'au derme profond (19). Le modèle clinique de l'érythème produit après une exposition aux UVB, pourrait être biphasique avec une phase transitoire immédiate commençant en quelques secondes et durant seulement quelque minutes.

Une phase retardée prolongée commence après, débutant en général après 72 H (20). Cette évolution en fonction du temps pourrait être différente avec différentes doses d'exposition, de petites doses produisent des érythèmes de courte durée, alors que de plus grandes doses conduisent des érythèmes plus rapides au départ, plus intenses et persistants (21).
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibité aux Ondes Electromagnétiques ...Scandale Français   Mar 13 Mar 2012 - 9:17

Cellules mastocytes:

Chez l'être humain on a montré que les Mc dégranulent et relarguent leur histamine après une exposition aux UV (20/22). Les cytokines telles que les interleukines IL61, IL-6 et le facteur de nécrose tumoral TNF-a, sont les médiateurs les plus importants des dermites UV(23).

Dans une étude de Walsh (24), il fut démontré qu'une irradiation aux UV induit la dégranulation des Mc et relargue du TNF-a, qui conduit à l'activation des vaisseaux sanguins du derme et à l'altération du trafic des cellules de Langerhans.

Pour résumer, les effets du TNF-a sur les vaisseaux sanguins du derme, et les effets connus de l'histamine expliquent les symptômes habituels des coups de soleil, c'est à dire érythème, oedèmes, démangeaisons, et douleurs.

Cellules Dendritiques:

Les cellules de Langerhans (CL) que l'on trouve habituellement dans l'épiderme super-basal, sont des cellules dendritiques (CD) qui jouent un rôle clé dans le systèmes immunologique de l'épiderme.

Les CL constituent une sous-population de cellules dérivées de la moelle osseuse morphologique bien caractérisé (3/88); elles portent les récepteur Fc et C3b aux immunoglobines, elles expriment des antigènes de classe II, et elles fonctionnes comme des cellules médiatrices d'antigènes CPA). On pense que la majorité du contenu en CPA, cellules médiatrices d'antigènes d'une peau normale réside dans la population de CL (25). Les CL reconnaissent, transforment et présentent l'antigène aux lymphocytes T (26).
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilité aux Ondes Electromagnétiques ...Scandale Français    Mar 13 Mar 2012 - 9:20

Plusieurs études ont été faites sur les CL épidermiques irradiées avec différentes sources, par exemple les UVA, les UVB, le 8 methoxy-sporalen + UVA (PUVA), les rayon Grenz et X, etc. (27/32). Stingl et al. (26) montrèrent que les fonctions immunologiques des CL sont détériorées par une irradiation UV.

Un effet immunologique local, bien étudié, de l'irradiation UV est l'inhibition de la réponse CHS, qui apparaît après l'application d'un sensibilisateur au contact de la peau irradiée de certaines lignée de souris (33). On pense que la réponse CHS est provoquée principalement par les CL (34). Bacci et al (35) proposent que les radiations UV empêchent l'induction de la CHS chez les souris prédisposées, en coupant le cytosquelette des CL, donc en les empêchant de mener à bien leur rôle de CPA (cellule médiatrice d'antigène).

Dans une étude ultrastructurale de CL humaines d'épiderme irradiées avec des rayons Grenz (RX très doux, ou bucky rays) et des UVA, on a trouvé que le nombre de CL diminue après l'irradiation aux rayons Grenz et de hautes doses d'UVA. Toews et al (37) ont rapporté qu'en exposant de la peau à des doses d'UV sous-érythèmales, on altéra l'apparence et on diminua le nombre de CL dans la peau des souris. Ces changements morphologiques furent associées à une fonction immune altérée, avec diminution de la réponse CHS et des réponses des anticorps, due à une présentation d'antigènes altérée dans les CL.

De plus Nordlun et al (39) et Okamoto & Horio (40) démontrèrent que les CL sont sensibles aux lumières UV et perdent facilement leurs marqueurs de surface. Plusieurs études et d'autres chercheurs montrèrent les mêmes résultats (29/37/41). Tow et al (37) proposèrent que l'induction altérée de la CHS est précédée par une décroissance du nombre de CL dans la peau irradiée aux UV, ce qui on le pense, résulterait de la migration de ces cellules vers les nodosités d'écoulement de la lymphe (N.E.L.);

quand on introduit des antigènes dans une peau exposée aux UV et au nombre de CL réduit, il y a une dépression marquée dans la naissance de la CHS. Ikaï et al. (42) démontrèrent que l'exposition aux irradiations UVB aboutit à une réduction du nombre de CL et à une diminution de l'activité prostaglandine-D-synthétase, une enzyme localisée dans les CL.

Si des changements similaires apparaissent dans les CL/cellules dendritiques chez les patients électrosensibles sous l'influence des EVI, ceci pourrait confirmer l'hypothèse de Johansson et al selon laquelle la disparition des CD immunoréactives à la somatostatine après une expérience libre chez un patient électrosensible, soit dépende de la disparition de l'immunoréactivité envers les anticorps de la somatostatine, soit d'une véritable migration des CL/CD de la peau. Toutefois, des recherches plus approfondies sont nécessaires pour confirmer totalement cette hypothèse.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Electrosensibilité aux Ondes Electromagnétiques ... Scandale Français   Mar 13 Mar 2012 - 9:22

Radiations ionisantes / CEM:
L'érythème constitue un symptôme clinique précoce d'irradiation ionisante directement lié à de hautes doses d'irradiation (10 Gy) données à de petites doses (2 Gy/h). Il semble être associé à une lésion des vaisseaux sanguins (43) ou à une dilatation vasculaire immédiate due au relarguage d'histamine ou de sérotonine (44).
Cela persiste pendant environ 2 à 3 jours en conséquence d'une production continue décroissantes des amines vasoactives. Un érythème retardé (l'érythème principal) se développe alors du 8ème au 10ème jour environ après l'irradiation et continue pendant environ 7 à 8 jours.

Ce second type d'érythème est dû au relarguage d'enzymes protéolytiques (lysozymes) des cellules épithéliales endommagées (44). Il est bien connu que les UV comme les rayons Grenz ont un effet labilisant sur les membranes lysomales. Les peaux affectées pourraient alors s'épaissir et la couche épidermique s'aplatir. Il pourrait y avoir perte des cheveux et de vives douleurs.

Histologiquement un hyperkeratosis prononcé, une progression désordonnée et une atopie nucléaire sont observés. Les amas de collagène sont enflés et montrent souvent des tensions irrégulières. Les vaisseaux sanguins plus superficiels du derme sont largement dilatés. Il y a aussi des structures associées telles que les glandes sébacées et leur follicule qui sont entièrement absentes (44).

Ce type de radiodermite chronique conséquente à une sur-exposition professionnelle, fut signalée auparavant dans l'utilisation de radiations ionisantes, et a fréquemment été observée chez les dentistes, les vétérinaires, les travailleurs de l'industrie, et les médecins, plus particulièrement les dermatologue (44).

Les autres symptômes observés après une irradiation à haute dose sont des nausées, de la fièvre, des maux de tête et une déshydratation de la bouche. Toutefois nous n'avons par suffisamment d'information pour déterminer si de faibles doses induiraient les mêmes symptômes ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Épidémie » de cancers en France ?   Aujourd'hui à 21:03

Revenir en haut Aller en bas
 
« Épidémie » de cancers en France ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La crêche et les épidémies
» Fécamp - Une épidémie en 1750
» Bordeaux St Clair - épidémie en 1885 ?
» attention à la gastro, la bourgogne très touchée....
» Épidémie de méningite à Sainte-Croix en 1970

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: