Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 crise financière et économique (mise à jour permanente)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18 ... 23  Suivant
AuteurMessage
juju41



Nombre de messages : 42846
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 9:30

Le Qatar investit en France: "C'est quoi, le problème?"

Citation :
Le Qatar, dont les investissements en France font polémique, étudie la possibilité d'injecter 10 milliards d'euros supplémentaires dans de grandes entreprises françaises, a annoncé à l'AFP son ambassadeur en France

Citation :
Le Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad ben Jassem Al-Thani, s'était défendu à la mi-octobre de "toute arrière pensée politique". Le Qatar n'a pas non plus de visée prosélyte, a assuré mardi l'ambassadeur. "Le gouvernement qatari n'a jamais investi dans des mosquées, sauf dans la Grande mosquée de Paris, mais à la demande du gouvernement français à hauteur de deux millions d'euros", a-t-il assuré. Le Qatar, qui abrite un bureau des talibans et entretient des liens avec les mouvements islamistes Ennahda de Tunisie et le Hamas palestinien, a pour ligne diplomatique de "parler avec tout le monde", a-t-il ajouté.
en effet c'est quoi le pb? .. ben justement , comment on peut accepter les fonds qatari et en même temps avoir des otages retenus par des types soutenus par le Qatar...ou des soldats tués par des talibans en Afghanistan..
ça revient au même que de considérer que si la famille Ben Laden avait des actions dans la boite de Bush junior, c'était normal.. on a vu le résultat..

j'appelle ça de la trahison.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 10:08

Berlin regrette l'absence de réformes structurelles

En privé, les responsables allemands insistent sur les indispensables réformes du marché du travail et les nécessaires investissements dans l'innovation, permettant aux produits français de monter en gamme et de doper la compétitivité. Berlin attend aussi que la France réforme la sécurité sociale et son administration, pour réduire les dépenses de l'État.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/11/06/20002-20121106ARTFIG00592-berlin-regrette-l-absence-de-reformes-structurelles.php


bien.. on a dejà une idée de la prochaine étape imposée par Merkel..je parie pour dans 6 mois, 1 an maxi.. après la déconfiture de croissance de 2013, Hollande n'aura plus de marge de manoeuvres..et devra capituler.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 10:31

un schéma interessant


crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Baisse_cotisations


on constate que pour une baisse d'environ 1,5 point de cotisations employeurs, depuis 31 ans,
la part d'investissement est restée la même.
la part de redistribution des profits a été triplée..( dividendes et salaires mirobolants)
et on devrait croire que tout d'un coup ça va changer?
pourquoi l'investissement et l'innovation n'a pas été doublé en 30 ans, pour rester au premier plan en matière d'export? il y avait pourtant l'argent pour, ( celui qui a enrichi les actionnaires et patrons) tout en doublant quand même le profit des mêmes.

si Parisot a un air réjoui,.. c'est que ça va rapporter gros..
Revenir en haut Aller en bas
mélanie

mélanie

Féminin Nombre de messages : 695
Age : 64
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 11:20

instructif, en effet !
brr, ce monde me dégoûte ....
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

Gribouille

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 49
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 13:05

juju41 a écrit:
un schéma interessant


crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Baisse_cotisations


on constate que pour une baisse d'environ 1,5 point de cotisations employeurs, depuis 31 ans,
la part d'investissement est restée la même.
la part de redistribution des profits a été triplée..( dividendes et salaires mirobolants)
et on devrait croire que tout d'un coup ça va changer?
pourquoi l'investissement et l'innovation n'a pas été doublé en 30 ans, pour rester au premier plan en matière d'export? il y avait pourtant l'argent pour, ( celui qui a enrichi les actionnaires et patrons) tout en doublant quand même le profit des mêmes.

si Parisot a un air réjoui,.. c'est que ça va rapporter gros..

Tu poses plus de bonnes questions que les journalistes qui rapportent les conclusions du rapport Gallois sans réfléchir. Hier j'écoutais le représentant des jeunes patrons dire qu'enfin le gouvernement reconnaissait qu'il y avait un problème de coût du travail en France. En réalité le rapport Gallois part d'une hypothèse, le coût du travail est trop élevé, qui très critiquée par les experts. Le patronat rêve depuis des années de de récupérer les cotisations patronales et tous les arguments seront bons même les plus fallacieux pour y arriver. Quelle idée le gvt a eu de demander à Gallois d'écrire ce rapport. Autant demander à Parisot et au Medef de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 13:26

bah voilà..la commission européenne qui a maintenant un droit de regard sur nos finances, a bien fait comprendre que le compte n'y sera pas, et prévient "continuez vos réformes, sinon, on vous obligera à les faire"..
bientôt chez nous, réforme du travail, réforme de la Sécu..selon le voeu de Merkel.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeJeu 8 Nov 2012 - 15:30

Depuis vingt ans, la France diminue les charges des entreprises
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeJeu 8 Nov 2012 - 18:44

« Les marges des entreprises après versement des dividendes représentent 6,8% du PIB contre 11,05% en Allemagne et 9,63 % en zone euro »

bien noter "après versement des dividendes"..^^la marge est faible.. ben ça se trouve si on versait moins de dividendes.. la marge augmenterait.. NON?

2010
"Les dividendes se sont élevés à 210 milliards d'euros. Mais il n’a été consacré que 182 milliards d'euros aux investissements. " pareil , ça se trouve avec moins de dividendes, les investissements augmenteraient..non?

2011
"Il en aura coûté 307 milliards d'euros de dividendes et intérêts aux banques pour 154 milliards d'euros de cotisations sociales "..

conclusion la marché de dupes passés par le gouvernement ne changera rien, au contraire il va remplir les poches des actionnaires.. dans 1 an, ils trinqueront et nous aussi , mais pas de la même façon..
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeVen 9 Nov 2012 - 8:52

nous y voilà.. on leur donne un doigt, ils veulent le bras..

En France, Renault veut une compétitivité espagnole

la direction du groupe a été claire. Elle n'attribuera de nouveaux véhicules ainsi que des volumes minimaux de production à ses différents sites hexagonaux que si un accord est trouvé sur une meilleure organisation du travail et les salaires. Avec comme modèle le site de Palencia, en Espagne, qui serait – c'est en tout cas ce que les partenaires sociaux entendent à longueur de réunions – le plus compétitif du groupe.

(ça c'est pour les français, faut imiter les espagnols)

Dans la péninsule Ibérique, Renault brandit une autre référence – l'usine roumaine – pour obtenir là aussi des efforts de ses salariés.

(ça c'est pour les Espagnols, faut imiter les roumains)
tout le monde doit descendre son salaire d'un cran et augmenter le temps de travail....jusquà ce que tout le monde soit au salaire roumain?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeVen 9 Nov 2012 - 10:40

Investissements : pessimisme croissant

Citation :
Les industriels ont fortement révisé en baisse leurs prévisions de croissance de leurs investissements pour cette année,
avec une hausse désormais attendue de 1% contre 5% jusqu'ici, selon
l'Institut national de la statistique et des études économiques.


Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeVen 9 Nov 2012 - 11:09

Le pacte de compétitivité, joker de Paris contre Bruxelles

Citation :
Face aux prévisions de croissance de la Commission invalidant son budget pour 2013, le gouvernement met en avant son plan de réforme. En attendant avril.

L'enjeu est de taille. Si la croissance est plus faible que prévu, le gouvernement devra compenser les pertes de recettes fiscales par de nouvelles mesures de rigueur, pour limiter les déficits publics et la dette. La Commission estime aujourd'hui que la dette française va continuer d'augmenter: de 90% du PIB en 2012, elle passera à 92,7% en 2013 et 93,8% en 2014. Elle serait alimentée par un déficit public qui devrait continuer de dépasser le seuil de 3% non seulement en 2013 mais aussi en 2014, à 3,5% dans les deux cas.

Le gouvernement français s'est engagé à un déficit de 3% fin 2013. L'Union européenne dispose de plus en plus de pouvoir sur le budget des Etats membres depuis l'entrée en vigueur du "six pack", en début d'année. Le Conseil européen peut désormais décider de sanctions financières en cas de non respect de la feuille de route française.

L'Union peut faire preuve de clémence dans un premier temps, en attendant des prévisions plus solides, qui seront données en avril sur la base des chiffres réels de 2012 et prenant cette fois en compte le pacte de compétitivité du gouvernement français. Mais s'il ne montre pas les effets espérés, et si les chiffres de la Banque de France venaient se confirmer, Paris devrait trouver un autre joker. Ou se plier à la rigueur de Bruxelles.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeVen 9 Nov 2012 - 12:09

une réflexion interessante de LIÊM HOANG-NGOC Député PS au Parlement européen


Le pacte de compétitivité peut-il réussir ?


Si, par malheur, l’ensemble de ces paramètres n’étaient pas réunis, le CICE aboutira essentiellement à déplacer le partage du gâteau de 20 milliards en faveur des profits, dont une part grandissante a été, au cours de la période récente, redistribuée sous forme de dividendes. Le paradoxe serait qu’une politique affichant sa volonté de relancer la compétitivité en abaissant le coût du travail n’aboutisse in fineà renchérir le coût du capital sans produire l’effet escompté. Le pacte de compétitivité se transformerait assurément en pacte de profitabilité.

http://www.liberation.fr/economie/2012/11/08/le-pacte-de-competitivite-peut-il-reussir_859088

au moins lui il voit les pb qui risquent de se présenter.. il n'a pas de lunettes roses..
malheureusement je crois que sa conclusion sera bien le seul résultat de tout ce machin informe, et basé sur une croissance qui n'existera pas..
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeSam 10 Nov 2012 - 17:56

RAPPORT (de pêche ou de plaisance?)
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

Gribouille

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 49
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeDim 11 Nov 2012 - 9:22

Citation :
Olivier Saby vient de faire l’ENA. Et il a tiré de sa scolarité un livre titré « Promotion Ubu Roi », sous titré « Mes 27 mois sur les bancs de l’ENA »
Citation :
On comprend assez vite que c’est une école qui sélectionne 80 brillants jeunes gens via des épreuves impitoyables pour leur infliger par ensuite un cursus pitoyable. Saby parle de « vide abyssal de l’enseignement. » Un vide dont ils n’osent pas se plaindre parce que cela pourrait nuire à leur classement de sortie. L’obsession de ce sacro-saint classement, qui peut déterminer une carrière à vie, et que plusieurs gouvernements ont sans succès envisagé de supprimer, marque au fer rouge le cursus et l’ADN des diplômés.
Citation :
En cela ils suivent le conseil que leur a donné un tuteur de l’école s’ils veulent des bonnes notes : apprendre par cœur règlements, directives, décisions de la Commission Européenne et avis du Parlement européen . « Pour réussir l’épreuve, pas besoin de réfléchir : vous devez connaître le format et le remplir avec les mots-clés adequats

Chaque fois que Saby, seul ou avec quelques camarades, se risque à demander si on ne pourrait pas améliorer ceci où cela, il s’attire une réponse du type «pourquoi changer, on a toujours fait comme ça ». Il n’existe pas de résumé plus clair du conservatisme et de l’immobilisme. Est-ce bon d’instiller à forte dose une telle philosophie à ces futures élites ?
« Il faut ménager ses arrières »
Citation :
Plus radical est le : « pas d’initiatives, ça risque de nous desservir ! »
Citation :
En lisant ces histoires de soumission et de résignation, on pense soudain à cet autre fascinant témoignage qu’est « L’Etrange défaite », un livre clé écrit juste après la débâcle de 1940 par l’historien Marc Bloch. On y trouve des observations qui recoupent presque mot pour mot les analyses de Saby.
Citation :
Il incrimine une « démission des élites, frileuses et conventionnelles » qui nourrira par la suite d’innombrables débats. Il fustige notamment en ces termes la soumission des officiers qui, au front, n’osaient pas exprimer leurs désaccords :

c’était par peur des histoires, et par ce souci de diplomatie qui, chez des hommes en mal d’avancement, devient une seconde nature, [et aussi] la peur de mécontenter un puissant d’aujourd’hui ou de demain.
Citation :
Marc Bloch, dans son chapitre consacré à l’enseignement en France déplore
La crainte de toute initiative, chez les maîtres comme chez les élèves, la négation de toute libre curiosité, le culte du classement ( Bloch dit « succès ») substitué au goût de la connaissance
Citation :
Quand j’ai quitté la préfectorale pour venir à l’ENA, j’ai d’abord eu un choc car on m’a expliqué que j’allais partager un chauffeur avec un autre membre de la direction. Et puis avec le temps je m’aperçois que finalement, on vit quand même très bien sans chauffeur à plein temps
Citation :
Apres la guerre, de tant de reconstructions indispensables, celle de notre système éducatif ne sera pas la moins urgente. Notre effondrement a été avant tout (…) une défaite à la fois de l’intelligence et du caractère.
Je suis assez sensible aux arguments, et notamment aux références à Marc Bloch. La crise actuelle peut aussi s'interpréter comme une crise de l'intelligence. Personnellement je n'ai pas fait de grande école, et je n'ai donc pas accès aux mêmes privilèges que leurs anciens élèves. Cependant, je note qu'en qualité de docteur en économie, j'ai un niveau supérieur. De plus, les modes de sélection ne sont pas les mêmes. Vous devez pour réaliser une thèse innover dans un domaine particulier. Ce qui est exactement à l'opposé de l'enseignement à l'ENA puisqu'il n'est absolument pas question de proposer des idées nouvelles. Cela suppose une incertitude constante jusqu'au dernier jour de votre soutenance devant un jury car les résultats de nouvelles idées sont toujours aléatoires, et peuvent toujours être critiquées.
Donnons quelques statistiques, un thésard avec une allocation de recherche a une chance sur deux de terminer sa thèse (doctorant salarié pour faire une thèse). Un thésard sans allocation de recherche, une chance sur quatre. Vous avez une chance sur deux d'obtenir la mention très honorable devant votre jury. Dans mon cas, sans allocation de recherche et une mention très honorable, j'avais donc statistiquement une chance sur 8 d'arriver à ce résultat.
Au final, le taux de chômage des jeunes docteurs en France est le double des autres pays de l'OCDE. Combien de ministres ont des doctorats dans le gouvernement actuel alors que c'est la règle dans d'autres pays ? Sans demander les mêmes privilèges que les anciens élèves des grandes écoles, j'espère que le développement de la recherche dans ces grandes écoles depuis une quinzaine d'années aura des conséquences sur le profil des futurs diplômés. Le facteur clé de réussite dans les entreprises seront leur capacité à innover. Si on se borne à inculquer des nouvelles techniques déjà expérimentés, on est certain de ne pas se tromper mais nous aurons inévitablement un train de retard sur les autres. La recherche est par nature toujours aléatoire, et si il y a des résultats, cela demande toujours du temps pour aboutir à quelque-chose. Je comprends que les grandes écoles eurent leur heure de gloire après la guerre dans la phase de rattrapage de l'économie française, et qu'elles étaient particulièrement adaptées pour importer des innovations de l'extérieur. Aujourd'hui, ça devient un boulet car le conformisme, et le refus de prendre des risques, qui va avec ne sont plus acceptables dans un monde ou l'innovation doit être constante pour permettre aux entreprises de survivre. Il est indiscutable que quelqu'un qui a fait de la Recherche ou a été sensibilisée à la Recherche à un moment de sa vie est mieux à même d'accepter de prendre des risques et de promouvoir l'innovation. Je pense effectivement que ça peut expliquer pas mal de choses dans la situation actuelle.

ENARCHIE, L'ENA facteur de déclin français
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeDim 11 Nov 2012 - 10:55

Les dessous d’une annonce : Jean-Marc Ayrault et le “crédit d’impôt”
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

Gribouille

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 49
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeDim 11 Nov 2012 - 14:30

juju41 a écrit:
Les dessous d’une annonce : Jean-Marc Ayrault et le “crédit d’impôt”

Citation :
Le temps n’est clairement plus à des ajustements mais à une rupture avec les politiques qui ont été menées jusqu’à maintenant. Et il faut rappeler que la seule manière de rétablir d’un coup et durablement la compétitivité de l’économie française, tant par rapport à l’Allemagne à l’intérieur de la zone Euro que par rapport à nos concurrents hors zone Euro passe par une dévaluation d’un montant de 20% à 30% et que cette dévaluation implique la dissolution de la zone Euro. Jamais le lien entre l’Euro et le chômage n’aura été aussi évident qu’aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeLun 12 Nov 2012 - 9:13

700 euros par mois en sous-traitance...Les Européens low costdes chantiers français

médiapart abonnés
extraits

Citation :
il traque les dérives du détachement temporaire de travailleurs européens en France. Il recense les ferrailleurs polonais, les maçons portugais, les soudeurs roumains, « payés comme des esclaves ». Il fait la guerre aux petites et grosses boîtes qui redoublent d’imagination pour profiter de cette main-d’œuvre au meilleur coût.

Ce mercredi 7 novembre, l'élu syndical fait route avec Aurore, la juriste de leur section, et une stagiaire en droit qui prépare le concours du barreau, en direction de Cournon, une commune à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Dix Portugais, détachés par une agence d'intérim portugaise sur un chantier de BTP, seraient payés 700 euros brut tout compris pour 40 heures hebdomadaires – salaire, panier repas, hébergement et transport inclus !
Assis sur des blocs de matériaux, devant les préfabriqués qui servent de cantine, les intérimaires portugais, tous originaires de Braga, au nord du pays, région sinistrée par le chômage où le bâtiment est en crise, terminent leur pause déjeuner et se réchauffent sous le soleil hivernal à l'écart des « Français ». Laurent Dias les reconnaît à dix mètres, à leurs habits, toujours, un jean et des chaussures troués.

« On dirait des clochards à côté des Playmobil en bleu de travail qui ont droit à une tenue neuve de chantier par an »

Exponentiel depuis une dizaine d'années, le phénomène se banalise en France. Avec lui, les cas de fraude en tous genres, de l'absence de couverture sociale à l'optimisation fiscale. Dans les secteurs à forte main-d'œuvre, le bâtiment, l'agriculture, la restauration, petits et gros patrons affectionnent de plus en plus ces nomades low cost qui n'ont plus de travail chez eux et dont la force, la docilité sont vantées et vendues sur le web.

Des travailleurs « importés » via des prestataires de services, des entreprises sous-traitantes ou des agences d'intérim étrangères, spécialistes du contournement d'une législation ultra-sophistiquée, qui jouent sur le temps de mission, font en sorte qu'elle dure moins de trois mois, pour que les détachés dépendent du droit du travail de leur pays d'origine et non de la France.

« Il faut voir les magouilles, les sociétés écrans au Luxembourg qui échappent aux cotisations sociales, les entreprises “boîtes aux lettres” dans les pays de l'Est sans y avoir d'activité réelle, spécialement créées pour détacher de la main-d'œuvre à bas prix, qui paient la plupart du temps au taux horaire du pays d'origine », constate un directeur du travail « dépassé par l'ampleur et la complexité du phénomène ».
clap clap clap...c'est super hein?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeLun 12 Nov 2012 - 9:43

tiens d'ailleurs on voit fleurir le premier sondage sensé démontrer que les français sont prêts à baisser leurs salaires et travailler plus, pour éviter un plan social..

les médias vont commencer leur sale boulot..et ensuite on aura un "rapport Duchmoll" pour valider les avancées".. pour une compétivité maximum..

citation

SONDAGE - Les salariés sont prêts à des concessions sur les salaires et le temps de travail pour échapper à des suppressions de postes, selon l'Observatoire social de l'entreprise, réalisé par Ipsos-Logica Business Consulting, en partenariat avec Le Figaro et BFM.

http://www.lefigaro.fr/emploi/2012/11/09/09005-20121109ARTFIG00687-emploi-les-salaries-prets-a-des-concessions.php
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeLun 12 Nov 2012 - 12:53

Le bâtiment est en crise
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMar 13 Nov 2012 - 8:30

Sondage IPSOS/Le Figaro : Le chantage aux plans sociaux a de l'avenir !
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

Gribouille

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 49
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMar 13 Nov 2012 - 8:34

Faut-il croire les modèles de prévision?
de Jacques Sapir

Citation :
La question de la fiabilité des modèles de prévisions macro-économiques est aujourd’hui à nouveau posée, qu’il s’agisse de la France (cas du modèle MESANGE utilisé par le Trésor et l’INSEE) ou de la Commission Européenne. L’enjeu est d’importance. Il s’agit de savoir si différents organismes officiels n’ont pas systématiquement, et peut-être à dessein, sous-évalué l’ampleur de la récession, voire de la dépression, que connaissent aujourd’hui les pays du sud de la zone Euro, et si les prévisions de croissance émises par le gouvernement français, sur la base du modèle MESANGE peuvent avoir une quelconque crédibilité.

Citation :
Enfin, quand Karine Berger, secrétaire nationale du PS et ci-devant économiste à l’INSEE, dans l’émission Politiques, sur LCP diffusée le 9 novembre[18] s’accroche à ces prévisions, on peut la comprendre : elle défend une politique et MESANGE est un peu son enfant. Mais quand elle refuse de répondre à la question posée sur la valeur du multiplicateur des dépenses publiques utilisée dans ce modèle, elle trahit le fait que c’est bien là que le bât blesse. Elle devra choisir entre sa position au PS et l’éthique du scientifique. Ce qui est insupportable n’est pas qu’elle défende le gouvernement, mais qu’elle le fasse en prétendant se couvrir de l’éthique scientifique.
Je suis d'accord. J'ai écouté un débat entre Madame Berger et un contradicteur de l'UMP sur la compétitivité. C'était surréaliste à aucun moment, on a parlé du rôle des monnaies. L'info est vraiment verrouillée.


Un certain Joseph Ryan sur un blog d'économie Irlandais, qui rejoint finalement les réflexions de Jacques Sapir
Citation :
You are correct. The ‘Battle of the Boxes’ is about as good a description as one could give this nonsense.
In order to defend a failed policy that has wreaked havoc, and that used specific multipliers that they considered appropriate at the time ,we are reduced to absurdities like;
“The general conclusion fro macroeconomic models is that there is no single multiplier.” while going on to list a plethora of reasons why a multiplier might vary. An obfuscation being used as an excuse.
Maybe it is time to put aside mathematical analysis based on irrelevant, out of context and out of time historical comparison and go back to basic logic.
Citation :
Maybe the policy makers know all this. I am sure they do. Maybe multipliers are just another ideological tool in economics to come up with the answer that suits the agenda that has already been decided on.
So what multiplier do want today?
We have any colour you want to suit whatever agenda you want.
En gros c'est la fameuse manipulation autour du multiplicateur. A t-il été choisi délibérément faible pour minimiser les prévisions sur l'impact des coupes budgétaires sur la croissance ? Et ainsi, justifier une politique économique déterminée à l'avance par un agenda politique ?

Personnellement, j'irai plus loin, je pense que l'ultime objectif des institutions Européennes était de sauver l'Euro. Le rééquilibrage des balances des paiements est absolument nécessaire si on veut sauver la monnaie unique (même si ça pose d'autres problèmes logiques comme l'utilité d'une monnaie unique finalement). Si les flux s'équilibrent, la question sur la survie de l'Euro ne se posera plus. Cependant, le coût social en termes de pauvreté et de chômage est tel que c'est difficile à justifier dans un pays démocratique. Il était donc plus simple de manipuler les chiffres pour en minimiser les conséquences. L'erreur de prévision sera l'excuse qu'on nous servira quand il ne sera plus possible de cacher la vérité sur les vrais objectifs politiques des idéologues Européistes.
Revenir en haut Aller en bas
gillou

gillou

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMar 13 Nov 2012 - 9:11

L'emploi salarié s'effondre au 3e trimestre

L'emploi salarié dans les secteurs marchands a perdu 50.400 postes au 3e trimestre 2012 (-0,3% sur trois mois), dont les deux tiers dans l'intérim, selon des estimations provisoires publiées aujourd'hui par l'Institut national de la statistique et des études économiques.
Il s'agit d'une nette aggravation par rapport au deuxième trimestre où 22.400 postes avaient été supprimés.


Sur un an, 63.800 postes ont disparu en France (-0,4%). Hors intérim, l'économie française a continué à détruire des emplois au troisième trimestre (-17.600), notamment dans l'industrie (-9.800).

Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMar 13 Nov 2012 - 12:00

Des pertes d’emplois dans le bâtiment



Merci Bolkelstein.. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMar 13 Nov 2012 - 16:08

c'est marrant.. est ce que les investisseurs étrangers sont masos ? LOL! puisque soit disant le cout du travail est si élévé..selon nos pigeons..à noter que l'Allemagne si vertueuse,n'arrive que 4ème derrière l'Espagne..rigolo, non? rendeer


La France arrive en deuxième position, derrière la Grande-Bretagne, du baromètre d'Ernst & Young sur les investissements directs étrangers en Europe au premier semestre 2012.

L'Allemagne a quant à elle été dépassée par l'Espagne, qui prend la troisième place, ce qui pourrait n'être que temporaire, lit-on dans cette étude publiée en plein débat sur la nécessité d'accroître la compétitivité de l'économie française.

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E8MD7RN20121113
Revenir en haut Aller en bas
museline

museline

Féminin Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 12/05/2007

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMer 14 Nov 2012 - 19:13

La France attire plus que l'Allemagne :

http://www.economiematin.fr/ecoquick/item/2445-france-investissements-etrangers-europe-allemagne-emploi
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille

Gribouille

Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 49
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitimeMer 14 Nov 2012 - 19:55

museline a écrit:
La France attire plus que l'Allemagne :

http://www.economiematin.fr/ecoquick/item/2445-france-investissements-etrangers-europe-allemagne-emploi

Sans avoir lu le rapport, je dirais que le premier investisseur en France, est......le Luxembourg, ensuite les Pays-Bas (d'ailleurs on se garde bien de les mentionner dans le papier). En vérité, les IDE ont perdu toute signification. Merci aux transferts entre filiales de groupes multinationaux. La manœuvre est simple, on siphonne les bénéfices faits en France pour éviter qu'ils soient taxés à taux plein via les paradis fiscaux. Ensuite, on les rapatrie quand on a besoin de faire des investissements.
En conclusion, Le premier investisseur étranger en France est sans doute...... la France !, et le montant des investissements directs peut être tout autant interprété comme un indicateur d'évasion fiscale. L'attractivité a peut être bon dos.


Ce document peut aider à comprendre ce qui se passe.
http://ccfd-terresolidaire.org/e_upload/pdf/ed_110110_bd_1.pdf?PHPSESSID=1ec50a30ee3d3e90e42fbbd6f16b4191
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: crise financière et économique (mise à jour permanente)   crise financière et économique (mise à jour permanente) - Page 13 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
crise financière et économique (mise à jour permanente)
Revenir en haut 
Page 13 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18 ... 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: