Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Législatives 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
signora



Nombre de messages : 17027
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Dim 17 Juin 2012 - 21:37

Bon je me suis arrêtée une heure ... et je trouve 3 députés FN ... qui est le 3ème ?
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Dim 17 Juin 2012 - 22:12

Marie Arlette Carlotti a "presque" gagné à Marseille ! contente j'aime bien cette femme ... c'est une coup de tonnerre dans le ciel marseillais. Plus que deux bureaux de vote ...

edit : elle est élue !


Dernière édition par signora le Dim 17 Juin 2012 - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17027
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Dim 17 Juin 2012 - 22:20

juju41 a écrit:
Collard avec 2 N c'est ça?

En tout cas il vient de se présenter comme futur casse-couilles qui ne laissera rien passer !!!

Revenir en haut Aller en bas
toutoune



Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 40
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Dim 17 Juin 2012 - 23:14

signora a écrit:
Bon je me suis arrêtée une heure ... et je trouve 3 députés FN ... qui est le 3ème ?

Bompard, maire d'Orange ex-FN.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17938
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 7:33

juju41 a écrit:
Collard avec 2 N c'est ça?
Tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 8:03

Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 8:17


La Sarkozie en charpie après le second tour






purée, Balkany réélu..les Thénardier sont encore là pour longtemps..
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 8:21

Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 9:25

ceux qu'on ne regrettera pas.. LOL! font peur..

Revenir en haut Aller en bas
Luc



Masculin Nombre de messages : 175
Age : 41
Localisation : Villejuif ( 94 )
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 9:27

ca c'est claire !!!!

Sinon par chez moi nous avions le choix entre un candidat socialiste et rien d'autre (le Pc arrivé 2ème c'est désisté).
résultat 65% d'abstention auquel j'ai participé hier en restant chez ma belle famille, c'est beau la démocratie ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 9:36

Vite, changer de mode de scrutin, changer de République

médiapart abonnés

extraits

Citation :
Mauvais signal

L’écrasante victoire du parti socialiste, ce 17 juin, qui fait d’un coup basculer le pays d’un tout-UMP à un tout-PS, peut bien sûr être une bonne nouvelle pour tous ceux qui souhaitaient enfin sortir de dix-sept années de présidence de droite. Mais elle dit aussi, à sa manière, toute la profondeur de la crise de représentation politique.

Il y a d’abord l’abstention.

Nous avions souligné son niveau record la semaine dernière et les dangers que recelait cette désaffection civique. L’effet s’est encore amplifié ce dimanche avec un nouveau record battu : plus de 44 % ! Du jamais vu dans une élection nationale. Cette distance, ce désintérêt ou ce refus d’un type de scrutin jugé inutile devraient inquiéter au plus haut point les responsables politiques. Il n’en a rien été ce dimanche soir, personne n’évoquant ce qui est bel et bien le retrait choisi et voulu par les citoyens d’un jeu politique perçu comme inutile ou sans enjeu
Citation :
Il y a ensuite un décalage grandissant.

Décalage entre les nouveaux équilibres de l’Assemblée nationale et ce que nous savons des réalités politiques au vu des précédentes élections ou des scores en voix des différentes formations. Jean-Marc Ayrault, dans une intervention fort prudente dimanche soir, a parlé de « démocratie parlementaire » : comme s’il prenait acte de l’urgence d’établir de sérieux contre-pouvoirs. Mais cette Assemblée est forgée par la maladie présidentialiste française. L'arrivée de nouveaux députés, avec l'élection (enfin !) de plus de femmes, de plus de jeunes, tient certes aux efforts accomplis par le PS dans sa désignation des candidats, mais sa concrétisation est aussi le résultat des amplifications provoquées par le scrutin majoritaire.

Car sur l'essentiel, Jean-Luc Mélenchon n’avait pas tort de souligner que tout en progressant de « 600 000 voix lors de ce second tour par rapport à 2007 », le Front de gauche allait perdre presque la moitié des députés obtenus par le seul PCF en 2007.

Il en est de même de toutes les formations dites « petites » : droite centriste, MoDem, écologistes mais aussi Front national. Le parti de Marine Le Pen obtient, dans des configurations locales exceptionnelles, deux députés. « On ne combat pas des idées avec un mode de scrutin », a remarqué Laurent Fabius, notant qu’il n’est pas normal qu’un courant politique qui pèse environ 15 % ne dispose pas d’une représentation au Parlement… Le constat doit valoir pour les autres. Les écologistes, qui ont été la surprise des dernières élections régionales, ne doivent leur vingtaine de députés qu’au bon vouloir du PS. Situation anormale, infantilisante, et organisant le rejet de la politique.
Citation :
Il y a enfin le constat qui peut être dressé au soir de ce 17 juin.

Ceux qui ont animé le débat public depuis des mois, voire des années, mais n’ont pas été dans la machinerie socialiste, ont tous été battus. C’est le cas de Jean-Luc Mélenchon. Mais aussi de Ségolène Royal. De François Bayrou (sans citer Eva Joly qui ne se présentait pas, certes, mais qui est au fond des oubliettes).

Certains verront dans les défaites de Ségolène Royal et de François Bayrou la fin définitive du sarkozysme. Les deux étaient candidats en 2007 : ainsi disparaissent les acteurs de la précédente présidentielle. C’est un constat trop rapide pour être pertinent. Car tandis que de 2007 à 2011, le PS se perdait dans ses luttes internes, que se construisait, sous l’égide de l’agence de communication Euro-RSCG, la candidature de Dominique Straus-Kahn, qu’il était question de « pacte de Marrakech », Ségolène Royal et François Bayrou furent les seuls à dénoncer avec acharnement les dégâts du sarkozysme.

L’élimination de Mélenchon, Royal et Bayrou est un mauvais signal donné aux millions d’électeurs qui ont vu dans ces personnalités un autre rapport à la politique, d’autres propositions et d’autres possibles. La défaite de Ségolène Royal, et les larmes de crocodile versées par Martine Aubry ou Laurent Fabius, est, en creux, celle du parti socialiste et de François Hollande, incapables tous deux d’éviter une humiliante défaite à une personnalité atypique qui, par ces coups de boutoir, ses méthodes et ses propositions, a pourtant fortement obligé un parti endormi dans ses routines notabilières à bouger et à se mobiliser.

Dès lors, la vague rose ne doit pas masquer ce qui se profile au-delà de ce premier horizon. Rien n’est réglé d’une crise politique majeure qui peut se résumer en cet incroyable paradoxe : le Sénat représente aujourd’hui sans doute mieux la réalité politique de ce pays que l’Assemblée ! C’est le signe que nos institutions marchent sur la tête. Et qu’il est urgent, pour recréer ce lien politique entre les citoyens, de s’atteler à une vaste refonte démocratique.

D’abord en modifiant le mode de scrutin ; ensuite en redéfinissant les pouvoirs du Parlement et ceux de la présidence. La VIe République, ce projet porté par une partie du PS, par le Front de gauche, par les écologistes, certes avec des contenus différents, ne doit pas être qu’une figure rhétorique des campagnes électorales. En un mois, quatre votes successifs viennent de le démontrer : elle est aujourd’hui une urgence citoyenne.
Revenir en haut Aller en bas
d'avalie noire



Masculin Nombre de messages : 2414
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 9:59

Ségoléne, malgré toutes ses qualités, n'était qu'une parachutée, tout comme Jack Lang. La plupart des parachutés se sont fait éjecter et c'est tant mieux; Elle reste cependant la présidente de la région poitou-Charente et beucoup d'hommes et de femmes politique s'en contenteraient.
Ecrire aussi que la France a basculé du tout UMP au tout PS, c'est aussi faux, puisque la majorité des collectivités locales et le Sénat étaient déjà à gauche. Avec la Présidence et l'AN, on peut par contre bine écrire que le PS détient désormais absolument tous les pouvoirs, comme jamais auparavant.

Pour revenir au Modem, c'est vrai que c'est un grand gâchi. Pour ma part, j'y crois toujours, même si la défaite est amére. Je reste persuadé qu'avec une meilleure organisation interne et une absence d'alliance, nous aurions été plus crédibles, et les scores que font aujourd'hui les extrêmes, c'est nous qui les aurions eu.
C'est un début, le combat continue.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 11:01

Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 11:11

Citation :
Baroin : «A trop courir derrière le Front national, on le crédibilise, c'est indiscutable». «Sur les cinq dernières années, on a perdu six élections (...) il est évident qu'il faut qu'on s'interroge, reconnaît l'ancien ministre de l'Economie sur RTL. Il faut que l'on regarde ce qui nous rassemble et ce qui nous divise.» Et François Baroin de rappeler les principes fondateurs de l'UMP, créée en 2002, après le choc Chirac - Le Pen : «l'UMP c'est le refus des extrêmes, l'UMP n'a pas à aller braconner sur telle ou telle terre». «On ne doit pas s'éloigner de l'esprit du pacte fondateur», insiste François Baroin. «Quand j'ai entendu certains dire qu'ils avaient des valeurs avec le Front national et de la sympathie pour Marine Le Pen, mais c'est quoi la prochaine étape ? On prend un verre, on se met à table et on discute ?», tempête-t-il. «C'est même pas envisageable, ni de près ni de loin», assure-t-il, avant de d'énumérer les différences de valeurs entre le FN et l'UMP, «nationaliste» et «isolationniste» pour l'un, «patriote» pour l'autre. Selon lui, la stratégie du «ni-ni», qu'il reconnaît avoir soutenu, doit être revue parce qu'elle a troublé. «Nous sommes allés au bout du processus», indique-t-il.

http://www.leparisien.fr/elections-legislatives-2012/en-direct-large-victoire-de-la-gauche-aux-legislatives-les-reactions-politiques-18-06-2012-2054665.php
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 11:23

Revenir en haut Aller en bas
Marencau



Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 11:26

Le congrès de l'UMP cet automne va être extrêmement intéressant s'ils font ça bien et rentrent dans le détail... ça fait un moment qu'ils se sont tous coulés dans le sarkozysme, il va être temps de lever la tête hors de l'eau et de reprendre son souffle. Reste-t-il des gaullistes à l'UMP ? N'y a-t-il que des ultralibéraux européistes ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 12:35

Qui n'a pas voté dimanche ?

Citation :
Les électeurs du Front national, et du MoDem dans une moindre mesure, ont fourni dimanche de gros contingents d'abstentionnistes (44% des électeurs d'après les estimations des sondeurs), révèle un sondage Ipsos/Logica Business consulting. Dans 414 des 577 circonscriptions où le second tour était un duel entre la gauche et la droite parlementaire, 58% des électeurs de Marine Le Pen à la présidentielle avaient l'intention de ne pas se rendre aux urnes, selon cette enquête

Citation :
Dans ces mêmes 414 circonscriptions, près d'un électeur du MoDem sur deux (49%) a choisi de s'abstenir. Chez les électeurs de François Hollande et Nicolas Sarkozy à la présidentielle, le niveau de l'abstention a été très voisin (32 et 30% respectivement). Il a été un peu plus élevé (38%) chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 12:37

Revenir en haut Aller en bas
Marencau



Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 14:20

UnTucheàl'Élysée a écrit:
Je considère également que notre Constitution répond plutôt bien à la situation actuelle et que les seuls changements à lui apporter sont du domaine révisionnel (comme cette proposition, par exemple). Je ne vois pas ce que l'on pourrait changer fondamentalement, dans une nouvelle Constitution par exemple, et qui serait aussi stable que ce que l'on connait.
Nous voilà d'accord. Mais comme le disait Montesquieu, "il ne faut toucher aux institutions qu'avec les mains tremblantes". Il est difficile d'anticiper toutes les répercussions... par exemple, si le premier tour a d'autres objectifs, est-ce que ça ne pourrait pas - par exemple et au hasard - en l'associant avec une autre élection, affaiblir l'élection présidentielle et réduire ce qui fait son succès (l'abstention y restant relativement très faible) ?

UnTucheàl'Élysée a écrit:
Pour répondre à cette objection, on peut avancer que le mode de scrutin est justement le même. Depuis 1962, le PR et les députés disposent de la même légitimité démocratique. Ils fondent leur action sur la confiance, exprimée par le même peuple à un instant t, et désormais pour la même période.
Etant donné à quel point cette alignement des législatives sur les présidentielles a dénaturé la Vème République, je ne suis pas sûr qu'on peut faire de cette similitude un argument pour améliorer la chose et comparer la situation actuelle avec 1962, les législatives étant là à la base pour renouveller en cours de mandat la confiance accordé par les Français...

A mon avis le septennat et cet aligment sont deux erreurs. En revanche, on aurait pu essayer de trouver le moyen pour qu'un président désavoué ne puisse rester en poste.

UnTucheàl'Élysée a écrit:
Le mode de scrutin étant identique, même si la finalité (exécutive ou législative) diffère, on peut accepter dans le fond que quelqu'un qui réunit quelques millions de voix sur son nom puisse représenter la Nation à l'Assemblée.
Selon cette logique, pourquoi un député ne pourrait avoir d'office ses 500 signatures ? Un sénateur ? Un président de région ?

UnTucheàl'Élysée a écrit:
C'est en effet l'un des espoirs de cette proposition : ouvrir un peu plus le premier tour en y ajoutant un enjeu autre que celui d'avoir le privilège de donner une consigne de vote au second tour...
Ce qu'il y a en jeu c'est un simple siège... et puis pourquoi 10% et pas 5% comme pour le remboursement de campagne ? Pourquoi pas juste les 500 signatures d'ailleurs ?

On peu de plus avoir une grande influence sur la vie politique sans avoir d'élus. Mais c'est vrai que pour ça il faut vraiment avoir des positions différentes par rapport à ce que disent les grands partis en place.
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 14:58

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 20:01

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 20:02

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 20:02

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 20:03

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Législatives 2012   Lun 18 Juin 2012 - 20:04

Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Législatives 2012   Mar 19 Juin 2012 - 7:54

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Législatives 2012   Aujourd'hui à 3:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Législatives 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [51] Marne
» Elections Présidentielles 2012
» Hervé Morin trace son sillon pour 2012
» EURO 2012
» Les Tonnerres de Brest 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Discussion du moment : Elections Présidentielles 2017-
Sauter vers: