Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sans le MoDem quelle alternance ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sans le MoDem vous diriez ....
1- A gauche (PS)
10%
 10% [ 2 ]
2- A droite (UMP)
10%
 10% [ 2 ]
3- Extrême droite ( FN)
5%
 5% [ 1 ]
4- Extrême Gauche (Front de Gauche - NPA)
0%
 0% [ 0 ]
5- Cap 21
0%
 0% [ 0 ]
6- EELV
0%
 0% [ 0 ]
7- Nulle part, je ne me sens plus représenté(e)
75%
 75% [ 16 ]
Total des votes : 21
 

AuteurMessage
THIERRY18



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Jeu 21 Juin 2012 - 20:02

Je suis du même avis que JuJu41 concernant le vote blanc. Si nos politiques avait eu le courage de le prendre en compte il est probable que l'électorat désespéré ne se serait pas tourné vers le FN.
Revenir en haut Aller en bas
UnTucheàl'Élysée



Masculin Nombre de messages : 24
Age : 26
Localisation : Sceaux, Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Ven 22 Juin 2012 - 15:03

Vincit Omnia Veritas a écrit:
AG59 a écrit:
je suis entièrement en désaccord avec toi car le vote est l'expression du peuple.

Ca ne m'étonne pas de la part de quelqu'un qui pense que son député doit servir sa circonscription...

Le vote... l'expression du peuple !

Si, justement. Strictement, le vote est le seul moyen qu’a le peuple de s’exprimer (démocratiquement, s’entend). Il ne s’exprime même qu’à trois reprises par lui-même au niveau national. Pour élire le président de la République, pour élire les députés, et pour le référendum. Le PR n’est pas investi d’un mandat représentatif, au contraire des députés. Ils sont les seuls à représenter le peuple, dont l’ombre plane sur chaque vote à l’Assemblée nationale. Pourtant, et comme tu le soulignes, si les députés votent au nom du peuple, ils le font en leur âme et conscience et sans avoir à prendre de consignes auprès du peuple, c’est-à-dire précisément sans représenter d’autres intérêts que ceux de la Nation (qu’ils sont supposés connaître puisque défendre) et surtout pas ceux des électeurs de leur circonscription. Pourtant, combien a-t-on entendu pendant cette campagne de candidats qui affirmaient le contraire…
Le seul problème qu’il y a réside ici, mais il n’est pas exact de dire que le vote n’est pas l’expression du peuple… Et heureusement !

Au sujet du vote blanc, il faudrait certainement le prendre en compte. On sait déjà comment faire, et ce serait démocratiquement juste. Par contre, affirmer qu’une partie de l’électorat se déroute vers le FN au lieu de voter inutilement blanc me semble quelque peu présomptueux. C’est nier la part d’adhésion aux idées et valeurs du FN qui est de plus en plus grande dans ce vote : c’est d’ailleurs tout le problème. On répare plus facilement les âmes abîmées qui s’adonnent au vote de rejet, mais celles qui votent FN par adhésion sont plus difficilement détachables de lui. L’erreur aujourd’hui c’est de penser que le vote FN n’est qu’un rejet du système partisan. C’était peut-être le cas avant mais cela semble changer.
Revenir en haut Aller en bas
http://politicusdiversetdete.blogspot.fr/
Vincit Omnia Veritas

avatar

Masculin Nombre de messages : 203
Age : 62
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Ven 22 Juin 2012 - 18:12

UnTucheàl'Élysée a écrit:
Pourtant, et comme tu le soulignes, si les députés votent au nom du peuple, ils le font en leur âme et conscience et sans avoir à prendre de consignes auprès du peuple, c’est-à-dire précisément sans représenter d’autres intérêts que ceux de la Nation (qu’ils sont supposés connaître puisque défendre) et surtout pas ceux des électeurs de leur circonscription.

Nous sommes d'accord.

UnTucheàl'Élysée a écrit:
Pourtant, combien a-t-on entendu pendant cette campagne de candidats qui affirmaient le contraire…

Hélas oui, y compris, malheureusement, F Bayrou.
C'est également cette attitude qui m'a conduit à avoir certaines réserves vis à vis de J Lassalle...

UnTucheàl'Élysée a écrit:
Le seul problème qu’il y a réside ici, mais il n’est pas exact de dire que le vote n’est pas l’expression du peuple… Et heureusement !

Ce n'est pas seulement ce problème qui me fait douter que le vote soit l'expression du peuple.

On nous demande de choisir un homme ou un parti. Cet homme ou ce parti, tant que dure la campagne, nous abreuve de beaux discours plus ou moins démagogiques et quelquefois même assez contradictoires. Les promesses n'engageant que ceux qui les croient, s'envolent dès le résultat acquis. Si ce vote, acquis frauduleusement, était l'expression du peuple, cette expression ne dure que le temps du vote et n'a donc aucune importance.

Mais qu'est-ce que l'expression du peuple ? Se limite-t-il au choix d'un homme ou d'un parti ou est-ce le choix d'une société dans laquelle nous souhaitons vivre ?
Pour moi c'est le second choix. Les hommes, les partis ne seraient là que pour mettre en place ce choix. Actuellement c'est l'inverse qui se passe... Alors l'expression du peuple... Oui, je me gausse !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Ven 22 Juin 2012 - 18:56

UnTucheàl'Élysée a écrit:
si les députés votent au nom du peuple, ils le font en leur âme et conscience
Ça, c'est la théorie. En pratique, ils sont beaucoup plus plus souvent à suivre la consigne du parti : éventuellement ils s'abtiennent quand ils sont vraiment contre, mais il est rarissime qu'ils votent effectivement contre. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Ven 22 Juin 2012 - 18:57

Dans ce cas qu'ils arrêtent de faire voter par circonscription alors !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Vincit Omnia Veritas

avatar

Masculin Nombre de messages : 203
Age : 62
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Ven 22 Juin 2012 - 19:13

Vincent a écrit:
Dans ce cas qu'ils arrêtent de faire voter par circonscription alors !

Tout à fait mais... plus possible de faire un scrutin majoritaire à deux tours !
Revenir en haut Aller en bas
UnTucheàl'Élysée



Masculin Nombre de messages : 24
Age : 26
Localisation : Sceaux, Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Sam 23 Juin 2012 - 0:12

@ Jean-Luc :

Je partage ton constat. Mon propos se voulait relatif à la vision constitutionnelle – théorique, utopique, idéaliste et tout ce que l'on voudra – du système. Je me souviens d'ailleurs avoir traité ce sujet en cours sous la forme "la représentation est-elle l'usurpation ?".


@ Vincit Omnia Veritas :

Précisément, l’expression ne dure que le temps du vote. Mais par ce vote, le citoyen mandate un élu pour le représenter, c’est-à-dire pour voter les lois en son nom. Tant que le député est légalement élu, il représente légitimement le peuple à l’AN. Et si son mandat était utilisé à mauvais escient, le peuple, dans la sagesse qui le caractérise, ne le reconduirait pas lors de son passage futur devant lui.
Comment devrait fonctionner notre démocratie sinon ? Sur un mode populaire ? En consultant le peuple directement, pour la moindre loi, sans s’encombrer de représentants, comme pour le référendum ? Mais les citoyens ont-ils seulement l’éducation, l’intérêt ou même le temps de s’adonner à cette pratique directe de la démocratie ?

J’en viens au système partisan. Pourquoi ne pas supprimer les partis pour régler les problèmes d’influence ? Le problème c’est que le – ou la – député(e) n’a pas de poids s’il – ou elle – ne dispose pas de relais pour se faire entendre. C’est le problème qui guette les SE, type Jean Lassalle, ou d’autres nouveaux députés moins fréquentables. Comment imaginer un système où chacun essayerait de se faire entendre en parlant plus fort que l’autre dans un capharnaüm sans nom ? Ce serait la jungle, l’anarchie institutionnelle, bref tout ce que la démocratie, et en fait le système partisan, parvient encore à éviter. Empêcher les sensibilités proches de se regrouper pour donner plus de poids à leurs idées c’est justement signer la mort de la démocratie.


@ vincent :

D’accord, mais comment procède-t-on alors ? On ne peut pas présenter une liste de 6000 et quelques noms au peuple et lui dire d’en piocher 577 là-dedans.
Ceci dit je suis d’accord pour dire qu’il y a un problème. Il me semble bien que l’élection législative est la seule qui soit organisée localement mais qui ait une finalité nationale. Le PR est le même pour tout le monde, les sénateurs sont élus par un collège électoral de 150 000 élus, quant aux élus locaux leur destin est évidemment local. Au passage, le Sénat ne représente pas le peuple (j’ai même entendu le bruit parmi nos maîtres de conf’ qu’il serait temps de le supprimer).
Donc, les élections législatives sont une bizarrerie, mais que faire pour les améliorer ? Grande question…
Revenir en haut Aller en bas
http://politicusdiversetdete.blogspot.fr/
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4608
Age : 43
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Sam 23 Juin 2012 - 1:06

Le député est un national, je suis parfaitement d'accord mais il est le représentant du peuple et qu'il doit pouvoir agir sur le terrain. Quand je vois le projet de l'Aéroport en Picardie, heureusement qu'on a été soutenu par nos députés et qu'ils ont travailler dans ce sens.
Les élus locaux non pas de relation direct, normalement, le maire devrait passer par le sénateur et le citoyen par le député.

Heureusement qu'un Député est en relation (par un moyen ou un autre) avec la population pour avoir des échos sur l'application des lois. Il est aussi pour donner conseil à ce qui lui demande et il aussi le porte parole de la Nation vers les citoyens et vise et versa, il apporte la parole du citoyen à l'assemblée sous forme de question posé au gouvernement.

Après Voter en son ame et conscience, je suis parfaitement d'accord mais c'est utopiste car il suit les consigne du parti (la plus part du temps) et il se forge une opinion suivant son expérience qui beaucoup du terrain.

Il serait bien de téléporter la discussion dans un sujet plus adéquat ^^
Revenir en haut Aller en bas
Musette #

avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Sam 23 Juin 2012 - 2:22

Le député est élu sur un programme avec l'étiquette d'un parti.

Que pensez-vous de Thierry Benoit qui a été élu sur le programme du MoDem en 2007, par des personnes qui voulaient donner leurs voix au MoDem, et qui sitôt élu file au NC?

Idem pour Corinne Lepage qui fait campagne pour les Européennes au nom du MoDem dont elle est co-Fondatrice, est élue en son nom et change de casquette immédiatement après ?

On parle de moralisation de la vie politique. Il me semble que dans ces deux cas il y a vol et trahison. Comment imaginez-vous combattre ce genre de comportement?
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 64
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Sam 23 Juin 2012 - 10:48

En abolissant l'AN...
Et le Sénat par la même occasion.
Un membre gangrené, on le coupe pour éviter l'infection généralisée (et dans le genre infectes, nos députés - chers - sont de première).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Sam 23 Juin 2012 - 10:55

ça se saurait si les élus représentaient le peuple.. ils ne représentent qu'eux même, rares sont ceux qui prennent vraiment leur rôle au sérieux, il y en a cependant quelques uns..
mais il est utopique d'espérer que la formule de la Constitution
« la République est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », soit appliquée.ça c'est juste pour faire joli..
Revenir en haut Aller en bas
Musette #

avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Sam 23 Juin 2012 - 13:23

@ pourleboss
l'abolition de l"AN et le Sénat, c'est pas demain la veille. Je suis plus pressée que ça
@ Juju
Les députés ne représentent souvent qu'eux-même. Ce n'est pas une raison pour les laisser continuer.

J'envisageais des sanctions comme l'éviction de l'Assemblée Nationale ou du Parlement Européen suivant le cas, la non-réélection pendant 5 ans minimum , le remboursement des frais de campagne pour le membre gangréné. Naturellement, aucun salaire, honoraires et autres indemnités lié à la fonction volée.

Cette sanction serait suivie d'autres élections au niveau concerné.

Le membre gangréné aurait tout intérêt à ne pas exhiber sa pourriture.

Naturellement, au cours de la période pour laquelle il est élu, le député pourrait ne pas être d'accord avec une orientation non prévue du gouvernement, une droite devenant FN, par exemple, ou le pays des droits de l'Homme recevant Kadhafi avec les honneurs.

J'ai bien entendu quelques députés ronchonner tout bas, mais personne n'a démissionné, ni changé de camp.
Revenir en haut Aller en bas
UnTucheàl'Élysée



Masculin Nombre de messages : 24
Age : 26
Localisation : Sceaux, Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Sam 23 Juin 2012 - 13:37

@ AG59 :

C’est là que nos points de vue divergent. Le député est un élu national qui ne doit rien à la circonscription qui l’a élu, et c’est bien là le problème. Le député, s’il veut se faire élire est dans les faits obligé de veiller aux intérêts de sa circonscription, ce que la Constitution lui interdit. La norme suprême est donc paradoxale, c’est la raison pour laquelle nous disions qu’il fallait la réviser sur ce point. Soit on l’adapte pour qu’elle corresponde à la réalité de la situation, soit on décide de modifier les missions confiées aux députés. Dans tous les cas le débat qui s’ouvrirait serait immense.

Tu dis, je cite, « le député est le représentant du peuple, il doit agir sur le terrain ». Mais si le député est le représentant du peuple, de tout le peuple, pourquoi agirait-il sur le terrain de sa seule circonscription, c’est-à-dire pour une infime partie seulement du peuple ? C’est un problème qu’il faudra voir à régler, un de ces jours.

Concernant ton second paragraphe, je suis entièrement d’accord. Dans le temps, les députés qui revenaient le week-end dans leur circonscription étaient le seul moyen pour le peuple de connaître le déroulement de la vie publique et politique. Ils représentaient le seul média entre le pouvoir et le peuple et le seul moyen pour le peuple de peser. Pour autant, il ne faut pas confondre le député avec un élu local (même si le cumul des mandats amène à relativiser cette vision des choses).

En bref, la plupart des députés est aujourd’hui sortie de son rôle. Si l’on considère que c’est une bonne chose il faut conformer la règle à la réalité. Si l’on considère que c’est une dérive du système il faut d’urgence y remédier.

@ Musette # (post de 2 :22) :

Moralement, on peut contester les changements d’orientation de ces deux élus. Mais ils sont légitimes, après tout. Même, si l’électeur dénonce ce changement de parti (allant d’une structure à une autre qui sont finalement assez proches), c’est bien que l’électeur vote plus pour un parti que pour un homme ou une femme et qu'il attend de l'élu qu'il reste dans le giron de cette structure. N’est-il pas paradoxal de se plaindre d’une situation où, justement, l’élu montre son indépendance vis-à-vis des étiquettes partisanes ? Difficile de critiquer un élu qui se montre libre après lui avoir reproché d’être l’otage de quelque parti.
Revenir en haut Aller en bas
http://politicusdiversetdete.blogspot.fr/
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Sam 23 Juin 2012 - 13:45

Musette# a écrit:
ou le pays des droits de l'Homme recevant Kadhafi avec les honneurs.
N'oublions pas Bachar al-Assad et Hosni Mubarak invités d'honneur dans la tribune du 14 juillet 2008.
Je te soutiens pour les mesures énergiques que tu proposes, ça nous ferait faire de sérieuses économies vu qu'il ne resterait pas grand monde.
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4608
Age : 43
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Dim 24 Juin 2012 - 1:45

UnTucheàl'Élysée a écrit:
@ AG59 :

C’est là que nos points de vue divergent. Le député est un élu national qui ne doit rien à la circonscription qui l’a élu, et c’est bien là le problème. Le député, s’il veut se faire élire est dans les faits obligé de veiller aux intérêts de sa circonscription, ce que la Constitution lui interdit. La norme suprême est donc paradoxale, c’est la raison pour laquelle nous disions qu’il fallait la réviser sur ce point. Soit on l’adapte pour qu’elle corresponde à la réalité de la situation, soit on décide de modifier les missions confiées aux députés. Dans tous les cas le débat qui s’ouvrirait serait immense.

Tu dis, je cite, « le député est le représentant du peuple, il doit agir sur le terrain ». Mais si le député est le représentant du peuple, de tout le peuple, pourquoi agirait-il sur le terrain de sa seule circonscription, c’est-à-dire pour une infime partie seulement du peuple ? C’est un problème qu’il faudra voir à régler, un de ces jours.

Concernant ton second paragraphe, je suis entièrement d’accord. Dans le temps, les députés qui revenaient le week-end dans leur circonscription étaient le seul moyen pour le peuple de connaître le déroulement de la vie publique et politique. Ils représentaient le seul média entre le pouvoir et le peuple et le seul moyen pour le peuple de peser. Pour autant, il ne faut pas confondre le député avec un élu local (même si le cumul des mandats amène à relativiser cette vision des choses).

En bref, la plupart des députés est aujourd’hui sortie de son rôle. Si l’on considère que c’est une bonne chose il faut conformer la règle à la réalité. Si l’on considère que c’est une dérive du système il faut d’urgence y remédier.

Il y a 577 députés qui sont répartis sur toute le France.... Quelle est la légitimité d'un Député du Nord dans une action à Marseille ? pour moi aucune car il n'a pas été élu par les marseillais et même si le Député est un représentant national. Il peut avoir un regroupement de députés dans une même zone pour appuyer le niveau National sur l'action.

Je te mets l'explication du travail sur le terrain du député qui est dans sur le site de l'AN :

http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/travail_depute.asp#P11_3563

Citation :
Le travail du député sur le terrain

· Ses moyens de travail

Pour exercer son mandat, le député reçoit une indemnité parlementaire qui assure son indépendance. Il est entouré d'une équipe de deux ou trois personnes (assistants parlementaires, secrétaires). Il dispose également du concours des services de l'Assemblée nationale pour l'accomplissement du travail législatif ou des missions de contrôle dont il est chargé. Il a un bureau à l'Assemblée et bénéficie de facilités pour ses communications postales, téléphoniques et ses déplacements.

· Son statut

Le député ne peut pas être traduit devant les tribunaux pour les opinions ou pour les votes émis par lui dans l'exercice de ses fonctions. En revanche, comme tout citoyen, il est responsable de tous ses autres actes ; cependant, en dehors des cas de flagrant délit ou de condamnation définitive, il ne peut être arrêté qu'avec l'autorisation du Bureau de l'Assemblée.

· Le député et le citoyen

Le député est le représentant de la Nation, ce qui lui confère, entre autres, l'obligation de participer aux manifestations officielles de sa circonscription. Il est à l'écoute de ses concitoyens qu'il peut recevoir et également visiter. Il s'efforce de trouver une solution aux problèmes qu'ils rencontrent en intervenant auprès des administrations. Il se fait l'écho de leurs préoccupations à l'Assemblée pour critiquer et faire progresser la législation et améliorer son application.

· Le député et le développement local

Le député se préoccupe du développement économique, social et culturel de sa circonscription, en liaison avec les autres élus. Il est l'interlocuteur privilégié et permanent des maires, des services de l'État, des milieux socioprofessionnels et des associations.

· Le député et le débat politique

Le député est généralement membre d'un parti. A ce titre, il anime le débat politique dans sa circonscription avec tous les habitants. Il est l'acteur principal du débat démocratique quotidien sur le plan local.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Dim 24 Juin 2012 - 9:44

Vous voulez vraiment reprendre ce débat ?
Il suffit d'entendre les arguments des députés, le rejet par la population concernant les "parachutés" pour être convaincu sur le rapport de cette population et de "son député".
Peut être que cela ne devrait pas être ... mais c'est la réalité de terrain.
Et il semble bien qu AG nous a trouvé un texte qui souligne cela.
Revenir en haut Aller en bas
Vincit Omnia Veritas

avatar

Masculin Nombre de messages : 203
Age : 62
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Dim 24 Juin 2012 - 14:15

Inutile en effet, signora, de reprendre ce débat... Bien qu'étant du Nord, AG59, est plus têtu que 10 mules corses !

Un mot quand même pour signaler qu'AG59 omet de faire figurer la première partie du texte qui donne le rôle du député à l'AN.
Notons, tout de même, que dans son rôle sur le terrain, le député "peut recevoir et visiter ses concitoyens", qu'il "s'efforce de trouver une solution" ou qu'il "se fait écho de leurs préoccupations" et que la seule obligation qu'il a c'est "de participer aux manifestations"... Rien de bien impératif là dedans contrairement à son rôle à l'AN !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Dim 24 Juin 2012 - 15:28

Vincit Omnia Veritas a écrit:
Bien qu'étant du Nord, AG59, est plus têtu que 10 mules corses !
Pourquoi « bien que » ? Dans ch'Nord, on a autant de caractère que les Bretons et les Corses, non mais !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Dim 24 Juin 2012 - 17:04

Vous avez oublié Le Parti Pirate et rejoindre les Anonymous dans la liste
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Dim 24 Juin 2012 - 17:14

Oui Miaou, Thierry18 a fait quelques oublis, dont NDA, alors qu'ici il a quelques soutiens !
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Dim 24 Juin 2012 - 20:34

Je reviens un peu vous voir après une période bien remplie.

DLR (NDA), en dehors de grosses divergences sur l'Europe,et un positionnement un peu moins "social" que le Modem, j'ai de bonnes relations avec eux. La candidate DLR s'est montrée hyper-sympa avec moi. Elle m'a envoyé un petit message de soutien après l'échec de Bayrou aux législatives. Et surtout, elle m'a signalé les affiches arrachées dans une ville où j'avais mon directeur de campagne Neutral .

Sur AC, il semble que certains de ceux qui, au niveau du Modem Yvelines, nous ont posé des problèmes, se sont rapprochés depuis longtemps du parti d'Arthuis. Ils essaient d'imposer leurs vues et de placer leurs billes. Attention au Conseil National.

Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4608
Age : 43
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   Lun 25 Juin 2012 - 0:01

@VOV

Tu oublies la notion de groupe qui permet justement de prendre du temps pour aller sur le terrain.

Je ne nie pas la première partie du texte

Citation :
Chaque député, bien qu'élu dans un cadre géographique déterminé, est le représentant de la Nation tout entière. Ainsi, à l'Assemblée nationale et dans sa circonscription, chaque député agit et parle au nom de l'intérêt général et non pas au nom d'un parti politique, d'un groupe d'intérêt ou d'une région.

mais qui on sait n'est pas respecté car les députés parle au nom de leur parti politique ou sous l'influence de certain lobby.

Après il y a deux chose à définir clairement "région" et 'intérêt général" dans le sens du droit. le premier terme est un peu flou mais le deuxième est inexistant en droit. On parle d'un intérêt général dans la constitution ou dans la loi qui n'est même pas défini et qu'il ne le saura peut être jamais.

@Miaou

oui la liste est loin d'être exhaustive car il y a aussi le Parti Fédéraliste Européen.

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans le MoDem quelle alternance ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans le MoDem quelle alternance ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Poules pondeuses
» A quelle heure appeler ?
» Quelle nourriture sans bouchon
» Nouvelle Primer Potion d'Urban Decay
» Faux sucre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Pôle Modem :: Actu Modem-
Sauter vers: