Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prostitution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
democ-soc



Nombre de messages : 2419
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 18:04

Marencau, tu as l'excuse de ta jeunesse, mais je crois aussi que tu fais fausse route sur ce sujet précis...
Quant a la gauche bobo que nous avons aux manettes, elle plane dans un monde asceptisé où tout le monde vit heureux et épanouie dans le village global.
Alors dans ce monde la, la prostitution ca fait tache.

Depuis quelques jours, je me demande combien de temps il va me falloir pour regretter Sarko...
Entre ces histoires d'interdiction de la prostitution et Hollande qui parle de faire la guerre au protectionnisme.

Les socialistes francais sont vraiment des guignols.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 18:15

Citation :
Depuis quelques jours, je me demande combien de temps il va me falloir pour regretter Sarko.

Sur ce sujet précis ne le regrette pas taxer les clients n'était pas mieux !
Parquer les prostituer au bois de Boulogne également ...
(j'ai mis dans le désordre).

Je ne regrette pas sarko mais c'est vrai que ces jours ci les socialistes m'énervent vivement.
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 18:32

Ahahah, ça n'a pas manqué, je vous ai fais démarrer au quart de tour !

signora a écrit:
On n'achète pas on loue (location, bien que je veux bien les louanges ...)
C'est ce que je dis par "acheter temporairement".

signora a écrit:
En effet, pour certains hommes il peut y avoir un manque sexuel a certains moments de leur vie, voire toute leur vie.[...] L'amour physique fait partie de la vie et amène un certain équilibre, on ne peut pas nier cela !
juju41 a écrit:
quant à la misère sexuelle, si, ça existe, les vieux veufs ou célibataires, les handicapés,les mal dans leur peau,ont le droit d'avoir une vie sexuelle,et comme ils ne peuvent attendre une relation sexuelle normale, il ne leur reste que la relation tarifée.. du haut de tes 23 ans flamboyants, j'imagine que ça ne te vient pas à l'idée, mais beaucoup d'hommes sont dans la solitude totale, et une solitude morale aussi.. la relation sexuelle les soulage, pas seulement physiquement, moralement aussi..
Je pense que je me suis mal exprimé. Je ne nie pas que la "misère sexuelle" existe, que des hommes en souffrent, que c'est dur, etc, etc.

Ce que je récuse c'est la logique individualiste et la multiplication des "droits à". Ici le "droit au sexe" comme on a le "droit à l'enfant", "droit à faire ceci ou cela". Tiens, pourquoi je ne pourrais me balader tout nu ? La société n'a qu'à s'adapter !

Ici c'est encore pire, vu qu'il s'agit de marchandisation du corps humain d'autrui.

signora a écrit:
Mais je n'aime pas l'amalgame avec le viol et l'histoire de ne pas dominer ses pulsions.
Ah bon ? Pourtant si les hommes ont un "droit au sexe" qui justifierait l'existence de la prostitution, comment ne pas rétablir un "droit conjugal" ? Si tu pousses le raisonnement au bout...

signora a écrit:
Pénaliser les clients ne rime a rien à ce moment là on interdit TOUT. Mais le résultat sera pire que le mal car cela se passera dans de très mauvaises conditions d'hygiène et de sécurité pour les hommes et les femmes qui choisissent (même si c'est au départ souvent pour gagner leur vie à n'importe quel prix...) ce métier.
Une question signora: est-ce que tu es pour la légalisation du cannabis ? Après tout certains consomment des "mix" bien plus mauvais pour la santé que si c'était légalisé...

signora a écrit:
Et tu sais les femmes qui fréquentent à des prix exorbitants les vieux messieurs très riches ... je n'ai pas l'intention de les plaindre ... à ce niveau là c'est rarement une obligation. Un smic mensuel pour une nuit quand tu t'habitues à ça tu as quelques peines à reprendre un métier normal.
Est-ce que j'ai plains qui que ce soit ? Tu remarques que je n'ai pas vraiment fait de discours enflammé la larme à l'oeil sur "les femmes qui souffrent". C'est que je ne suis pas au PS moi ! Wink

Tout ce que je dis c'est qu'il y a un choix à faire: est-ce que la prostitution est une atteinte à la dignité humaine, oui ou non ? Et prendre les décisions en conséquences sans céder aux sirènes individualistes et la complexité de la mise en œuvre...

Je ne rentre pas dans le vrai débat sociétal pour lequel je n'ai pas grand intérêt: est-ce qu'une relation tarifée est une atteinte à la dignité humaine ? Moi je dis juste que si on répond oui, les arguments du droit au sexe et autres n'ont aucune valeur. Si on répond non, c'est une question de choix.

signora a écrit:
On combat ! mais un combat pour un changement de société qui donne du travail à tous, qui ne fait pas choisir à des jeunes gens (garçon ou fille) de louer leur corps pour se payer leurs études. A des femmes de louer le leur pour élever leurs enfants.

Et également @democ-soc.

Là je suis 100% d'accord. C'est pourquoi je vous taquine un peu sur ce sujet... je pensais que c'était clair au début de mon post, je ne fais pas grand crédit des grandes théories sociétales et l'abolition de la prostitution n'est pas le combat de ma vie. Pour moi c'est la transformation sociale de la société qui améliorera le reste, et c'est là le cœur du sujet.

Tout ça c'est du blabla pour bobo. La seule chose qui changera entre Hollande et Sarkozy c'est ça justement, hélas.

Dans mon post je voulais juste souligner quelques principes allégrement bafoués dans le débat (médiatique): refus de la multiplication du "droit à" individualiste, etc.

signora a écrit:
on attendait Hloben on a eu marenceau
...


Dernière édition par Marencau le Lun 25 Juin 2012 - 18:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 18:37

democ-soc a écrit:
Les socialistes francais sont vraiment des guignols.

Ça, c'est pas un scoop.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 18:58

Marencau a écrit:
signora a écrit:
Mais je n'aime pas l'amalgame avec le viol et l'histoire de ne pas dominer ses pulsions.
Ah bon ? Pourtant si les hommes ont un "droit au sexe" qui justifierait l'existence de la prostitution, comment ne pas rétablir un "droit conjugal" ? Si tu pousses le raisonnement au bout......
… on constate que tu fais des amalgames : une personne qui se prostitue par choix accepte des relations tarifées pendant ses heures de "travail". Il n'y a donc aucune contrainte, contrairement à ce détestable "droit conjugal" que tu mets en avant. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 18:59

democ-soc a écrit:
Les socialistes francais sont vraiment des guignols.
Des pantins d'étoffe synthétique ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 19:16

Jean-Luc a écrit:
on constate que tu fais des amalgames : une personne qui se prostitue par choix accepte des relations tarifées pendant ses heures de "travail". Il n'y a donc aucune contrainte, contrairement à ce détestable "droit conjugal" que tu mets en avant. Rolling Eyes
Évidemment...

Simplement, quand il y a un "droit au sexe", et un "besoin de", on finit souvent avec des dérives où on tombe d'un petit pas.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 19:26

[quote="Marencau"]Ahahah, ça n'a pas manqué, je vous ai fais démarrer au quart de tour !

signora a écrit:
On n'achète pas on loue (location, bien que je veux bien les louanges ...)
C'est ce que je dis par "acheter temporairement".
nonnonnon ... louer c'est un contrat dès le départ à respecter par les 2 je paie un certain prix pour un service rendu et après aucun des 2 ne doit rien à personne ...
acheter momentanément ? j'achète ... je m'en sers ... je rends ... c'est pas tout à fait pareil ... pas le m^me contrat
.

signora a écrit:
En effet, pour certains hommes il peut y avoir un manque sexuel a certains moments de leur vie, voire toute leur vie.[...] L'amour physique fait partie de la vie et amène un certain équilibre, on ne peut pas nier cela !
juju41 a écrit:
quant à la misère sexuelle, si, ça existe, les vieux veufs ou célibataires, les handicapés,les mal dans leur peau,ont le droit d'avoir une vie sexuelle,et comme ils ne peuvent attendre une relation sexuelle normale, il ne leur reste que la relation tarifée.. du haut de tes 23 ans flamboyants, j'imagine que ça ne te vient pas à l'idée, mais beaucoup d'hommes sont dans la solitude totale, et une solitude morale aussi.. la relation sexuelle les soulage, pas seulement physiquement, moralement aussi..
Je pense que je me suis mal exprimé. Je ne nie pas que la "misère sexuelle" existe, que des hommes en souffrent, que c'est dur, etc, etc.
on est d'accord ... sauf que tu refuses une solution qui "arrange" les 2 !

Ce que je récuse c'est la logique individualiste et la multiplication des "droits à". Ici le "droit au sexe" comme on a le "droit à l'enfant", "droit à faire ceci ou cela". Tiens, pourquoi je ne pourrais me balader tout nu ? La société n'a qu'à s'adapter !

Ici c'est encore pire, vu qu'il s'agit de marchandisation du corps humain d'autrui.

Marchandisation du corps humain si l'un n'est pas d'accord sinon c'est un contrat : je vends un acte en échange d'une somme d'argent.

signora a écrit:
Mais je n'aime pas l'amalgame avec le viol et l'histoire de ne pas dominer ses pulsions.
Ah bon ? Pourtant si les hommes ont un "droit au sexe" qui justifierait l'existence de la prostitution, comment ne pas rétablir un "droit conjugal" ? Si tu pousses le raisonnement au bout...

Tout le monde a droit au sexe ? non je ne parle pas de droit mais de vie, faire l'amour c'est vivre ... certes il est préférable d'aimer ou du moins de rencontrer un partenaire pour un échange physique ... mais tu sembles oublier que certains aiment rencontrer des prostituer encore une fois que d'autres n'auraient jamais l'occasion de d'avoir de rapports sexuels sans les prostitués (je fais exprès de ne pas féminiser).

signora a écrit:
Pénaliser les clients ne rime a rien à ce moment là on interdit TOUT. Mais le résultat sera pire que le mal car cela se passera dans de très mauvaises conditions d'hygiène et de sécurité pour les hommes et les femmes qui choisissent (même si c'est au départ souvent pour gagner leur vie à n'importe quel prix...) ce métier.
Le droit au sexe dans le mariage existe ... refuser définitivement est un cas de divorce ...
C'est étrange que tu confondes rapports volontaires tarifés et viols !!!


Une question signora: est-ce que tu es pour la légalisation du cannabis ? Après tout certains consomment des "mix" bien plus mauvais pour la santé que si c'était légalisé...
Pas faux ...

signora a écrit:
Et tu sais les femmes qui fréquentent à des prix exorbitants les vieux messieurs très riches ... je n'ai pas l'intention de les plaindre ... à ce niveau là c'est rarement une obligation. Un smic mensuel pour une nuit quand tu t'habitues à ça tu as quelques peines à reprendre un métier normal.
Est-ce que j'ai plains qui que ce soit ? Tu remarques que je n'ai pas vraiment fait de discours enflammé la larme à l'oeil sur "les femmes qui souffrent". C'est que je ne suis pas au PS moi ! Wink

Tout ce que je dis c'est qu'il y a un choix à faire: est-ce que la prostitution est une atteinte à la dignité humaine, oui ou non ? Et prendre les décisions en conséquences sans céder aux sirènes individualistes et la complexité de la mise en œuvre...

Non, je ne considère pas que ce soit une atteinte à la dignité humaine !
Sauf pratiquée dans des conditions odieuses, abattage par exemple, et surtout quand cela est imposé


Je ne rentre pas dans le vrai débat sociétal pour lequel je n'ai pas grand intérêt: est-ce qu'une relation tarifée est une atteinte à la dignité humaine ? Moi je dis juste que si on répond oui, les arguments du droit au sexe et autres n'ont aucune valeur. Si on répond non, c'est une question de choix.

pas compris ...

signora a écrit:
On combat ! mais un combat pour un changement de société qui donne du travail à tous, qui ne fait pas choisir à des jeunes gens (garçon ou fille) de louer leur corps pour se payer leurs études. A des femmes de louer le leur pour élever leurs enfants.

Et également @democ-soc.

Là je suis 100% d'accord. C'est pourquoi je vous taquine un peu sur ce sujet... je pensais que c'était clair au début de mon post, je ne fais pas grand crédit des grandes théories sociétales et l'abolition de la prostitution n'est pas le combat de ma vie. Pour moi c'est la transformation sociale de la société qui améliorera le reste, et c'est là le cœur du sujet.

Tout ça c'est du blabla pour bobo. La seule chose qui changera entre Hollande et Sarkozy c'est ça justement, hélas.

Dans mon post je voulais juste souligner quelques principes allégrement bafoués dans le débat (médiatique): refus de la multiplication du "droit à" individualiste, etc.

signora a écrit:
on attendait Hloben on a eu marenceau
...
Tu vous réduis à 3 points ? Razz

Si je me suis plantée dans mes rappels et mes couleurs :
Peux pas mieux faire ... j'envoie !
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 19:50

signora a écrit:
acheter momentanément ? j'achète ... je m'en sers ... je rends ... c'est pas tout à fait pareil ... pas le m^me contrat
Si tu veux...

signora a écrit:
on est d'accord ... sauf que tu refuses une solution qui "arrange" les 2 !
Je ne refuse rien du tout, moi je m'en fous. Je me fais l'avocat des anti-prostitution, ceux qui considèrent que la prostitution est une atteinte à la dignité humaine. J'insiste bien car j'ai l'impression que vous pensez tous que je suis un hérault anti-prostitution...

signora a écrit:
Marchandisation du corps humain si l'un n'est pas d'accord sinon c'est un contrat : je vends un acte en échange d'une somme d'argent.
Oui mais ce n'est pas n'importe quel acte. C'est l'argument de ceux qui sont "contre" : l'utilisation d'un être humain comme d'une chose satisfaisant un désir sexuel n'est pas n'importe quel acte justement. Et si c'est une atteinte à la dignité humaine, le contrat n'a pas lieu d'être, comme dans le cas du lancer de nain. Même en cas de consentement mutuelle.

signora a écrit:
Tout le monde a droit au sexe ? non je ne parle pas de droit mais de vie, faire l'amour c'est vivre ... certes il est préférable d'aimer ou du moins de rencontrer un partenaire pour un échange physique ... mais tu sembles oublier que certains aiment rencontrer des prostituer encore une fois que d'autres n'auraient jamais l'occasion de d'avoir de rapports sexuels sans les prostitués (je fais exprès de ne pas féminiser)
Bon, je reprend ma position alors. Je dis que:

Si tu considères que la prostitution n'est pas une atteinte à la dignité humaine (c'est ton cas), tu peux l'autoriser et le débat s'arrête là. La question est d'alors organiser le cadre dans lequel elle se déroule.

Si tu considères que la prostitution est une atteinte à la dignité humaine, il faut l'interdire, point. Et les arguments du "droit au sexe", "oui mais c'est leur seule manière", etc. n'ont pas cours.

Personnellement je n'ai pas de position sur le postulat de base. Mais je n'apprécie pas que le débat se déporte de cette question originelle à des considérations sur le respect au droit des individus à faire ce que bon leur semble, à l'incapacité d'interdire totalement alors obligé d'autoriser, etc.

En résumé: si la prostitution est une atteinte à la dignité humaine et dans une moindre mesure est un trouble à l'ordre public, alors quand bien même certaines personnes en auraient très envie, on doit l'interdire.

signora a écrit:
Le droit au sexe dans le mariage existe ... refuser définitivement est un cas de divorce ...
C'est étrange que tu confondes rapports volontaires tarifés et viols !!!
Encore une fois, je ne confond rien du tout... je ne compare pas directement les deux. Évidemment, ça n'a rien à voir. Je note juste la dangerosité de la chose car l'argument me rappelle sombrement les positions de certains extrémistes musulmans (et au passage les arguments pour porter le voile) sur les besoins naturels des hommes...

signora a écrit:
Non, je ne considère pas que ce soit une atteinte à la dignité humaine !
Sauf pratiquée dans des conditions odieuses, abattage par exemple, et surtout quand cela est imposé
Du coup, question réglée ! Pas besoin de sortir des arguments sur le "besoin irrépressible de sexe" pour la justifier... si ce n'est pas une atteinte à la dignité humaine (je ne m'avance pas là dessus), aucune raison d'aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 20:17

Marencau a écrit:
Je ne refuse rien du tout, moi je m'en fous. Je me fais l'avocat des anti-prostitution, ceux qui considèrent que la prostitution est une atteinte à la dignité humaine. J'insiste bien car j'ai l'impression que vous pensez tous que je suis un hérault anti-prostitution...

Le mannequinat est aussi une atteinte à la dignité humaine. Utiliser des femmes (ou hommes) comme des porte-manteaux, y'a mieux comme respect de la dignité humaine. A quand l'abolition du mannequinat ?

Le vrai problème de la prostitution est l'exploitation de ces dames par leur souteneur, qui use parfois de violence envers elles, ou celles qu'on fait venir des pays de l'est pour venir faire le tapin sur nos trottoirs.

Tout le reste n'est que littérature et bien-pensance à la con.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 20:38

Citation :
Si tu considères que la prostitution n'est pas une atteinte à la dignité humaine (c'est ton cas), tu peux l'autoriser et le débat s'arrête là. La question est d'alors organiser le cadre dans lequel elle se déroule

Exactement, accorder un statut, des droits, des devoirs (se soigner, payer des impots, cotiser) !
Laisser tranquille les prostitués et leurs clients.
Le proxénétisme, le viol, le racket, c'est cela qu'il faut combattre.
Je crois que NVB se trompe de cible.
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Prostitution   Lun 25 Juin 2012 - 20:54

libre a écrit:
Le mannequinat est aussi une atteinte à la dignité humaine. Utiliser des femmes (ou hommes) comme des porte-manteaux, y'a mieux comme respect de la dignité humaine. A quand l'abolition du mannequinat ?
Ben écoute, idem: je m'en fous. Je laisse ça aux experts "de gauche" (lol) dont ce genre de sujets est devenu leur spécialité.

Mais si c'était une atteinte à la dignité humaine, il faudrait l'interdire et puis c'est tout.

signora a écrit:
Je crois que NVB se trompe de cible.
Ben ça dépend de ce que tu veux qu'elle atteigne. NVB, Hollande, etc. font le job pour lequel ils ont été élus: ne pas porter atteinte aux intérêts de leurs électeurs, faire style on est de gauche sur les questions sociétales et dans la bienpensance, continuer l'imposition du libéralisme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 9:30

Tiens petite remarque en passant... les hommes ne se prostituent pas ?

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 9:34

bah si, du petit jeune sans le sou au gigolo pour mémés friquées, c'est pareil..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 9:37

Simplement c'est la ministre du droit des femmes qui s'en occupe, ça montre bien qu'on a un gouvernement qui étudie ses dossiers et va au fond des choses, pas un gouvernement qui lance des débats idiots pour occuper l'opinion publique

D'ailleurs, qui dit interdiction de la prostitution devrait dire interdiction de la pornographie (dans les deux cas on couche pour de l'argent, si c'est légal devant une caméra, toutes les putes vont en acheter une)

En tout cas le vrai problème est avant tout social. Si on peut gagner sa vie et nourrir ses gosses sans se prostituer, a priori on ne se prostitue pas (excepté dans la prostitution de luxe), j'ai lu des témoignages de femmes qui couchaient pour des tickets restau...

Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 9:45

@vincent

Tout à fait d'accord. Le problème est bien social, pas sociétal. Mais ça, le PS l'a abandonné depuis longtemps.

Rien que "ministe du droit des femmes" est un intitulé anti-républicain...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 9:57

Prostitution : "Le bilan de l'expérience suédoise montre l'hypocrisie de la pénalisation des clients"

Citation :
Vouloir abolir « le plus vieux métier du monde » est-il illusoire ?

C’est totalement illusoire. On ne peut pas abolir les désirs, notamment des personnes qui n’ont pas de compagnes ou de compagnons à la maison. Le recours à des services sexuels continuera nécessairement à exister.
L’important c’est de faire en sorte que les personnes qui rendent des services sexuels le fassent dans les meilleures conditions possibles. Lorsque les prostituées ou leurs clients sont harcelées par la police, elles se cachent et ne prennent pas les précautions nécessaires pour éviter les maladies sexuellement transmissibles. Vouloir harceler les prostituées, c’est les condamner à tomber malades ou à être victimes de malfaiteurs. Il faut permettre à la prostitution de s’exercer dans de bonnes conditions. Lorsque c’est le cas, les mafias ont beaucoup moins d’emprise sur les prostituées. Les mafias se créent toujours dans un contexte d’interdiction ou de prohibition.


sinon je mets un bémol sur ses interprétations généralistes, " les prostituées sont des adultes consentantes".. d'abord toutes ne sont pas adultes, ensuite, le consentement , c'est abusif, disons, que c'est quand il ne reste plus d'autres solutions, que certaines sont obligées d'en arriver là, et une grande majorité est sous la coupe de proxénètes.. alors le consentement à coups de baffe, ou de drogues,ou à cause de la misère, bof, bof..
s'il ne restait que les "vraies consentantes", et dans un système qui les protègerait physiquement, et socialement, je ne vois pas de pb..
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 10:10

juju41 a écrit:
s'il ne restait que les "vraies consentantes", et dans un système qui les protègerait physiquement, et socialement, je ne vois pas de pb..
Exactement. c'est contre la prostitution "non volontaire" qu'il faut lutter. Et il sera bien plus facile d'agir si on offrait de meilleures conditions de "travail", avec un encadrement légal.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 10:14

vincent15 a écrit:
Tiens petite remarque en passant... les hommes ne se prostituent pas ?


Ben si justement je l'ai souligné à plusieurs reprises !
Il serait peut être nécessaire de créer un "ministère des droits de l'homme" ?

C'est certain qu'on entend tous des témoignages et ceux ci sont multiples :
ils vont des associations qui aident les gamines de l'est ...
A des prostituées qui en fin de carrière se font racketter par le fisc ...
Des dames qui bouclent leur fin de mois ...
De celles qui veulent un sac à 1000 € ...
Des étudiants qui font quelques passes pour se payer leurs études ...
Des prostitués qui sont en danger depuis les dernières lois :
Il y en a quelques unes qui les harcèlent déjà pas mal : racolage actif ...
sans oublier les règlements de compte avec les dernières arrivantes ...

...
La liste est non exhaustive ...

Mais aussi de quelques femmes qui choisissent ce métier parce qu'elles gagnent mieux leur vie qu'en allant à l'usine ...

Quant à la prostitution des mineurs il est évident qu'elle doit être punie sévèrement tant proxénètes que clients ... que parents !

Nous avons à Lyon un quartier ou les gamines "travaillent" dans des camions personne ne peut douter qu'elles soient très jeunes et ne sont pas venues là par hasard.


Dernière édition par signora le Mar 26 Juin 2012 - 10:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 10:31

Prostitution, droit et santé publique : les paradoxes de la bienveillance

Citation :
En conséquence, on ne peut affirmer l'existence d'un groupe social uniforme soumis à des contraintes similaires. Dans une enquête menée par les équipes de MDM à Nantes en 2010, on relève que le délit de racolage passif a créé une confusion sur le caractère illégal de la prostitution. Les personnes se prostituant sont reléguées vers des lieux plus isolés, donc plus dangereux, moins aptes à négocier des pratiques sexuelles protégées et sont de fait plus exposées aux violences. En les rendant moins visibles, ces lois les éloignent des structures de soins et de prévention, tout en alimentant le mépris et l'agressivité à leur égard.

Ces conditions renforcent le sentiment d'impunité des agresseurs et le harcèlement des forces de l'ordre. Plus récemment, les résultats préliminaires d'une enquête portant sur les violences subies par les personnes se prostituant suivies dans le programme de MDM à Paris en 2011, mettent en évidence les effets délétères des arrestations et gardes à vue pour racolage. Ainsi, nombres d'entre elles sont arrêtées à plusieurs reprises au motif de racolage, alors même que leur activité au moment des faits n'a rien à voir avec un acte délictueux.

Cette pression permanente couplée à des conditions de garde à vue souvent difficiles (absence de nourriture, humiliation lors des fouilles où les personnes peuvent rester plusieurs heures déshabillées, obligation de signer des procès verbaux ne correspondant pas à la réalité) a un impact psychologique majeur sur des personnes qui se sentent harcelées. Dans ces conditions, celles-ci adoptent des stratégies de contournement afin de ne pas être repérées. Elles changent fréquemment de lieu d'action, réduisent le temps de négociation avec les clients, et ont plus de difficultés à imposer des pratiques à moindres risques pour elles. Le rapport de confiance avec les forces de l'ordre s'est également dégradé. Ces dernières sont dès lors moins consultées en cas d'agression, ce qui constitue dans les faits un frein pour l'accès aux droits.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 10:44

Elle s'est un peu emballée la ministre ...
Je reste persuadée qu'elle ne sait pas ou elle a mis les pieds !
On devrait lui rappeler que l'enfer est pavé de bonnes intentions ...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 10:54

pff! c'est une bobo, c'est tout.. c'est comme les verts et leurs prétentions d'interdire les vieux véhicules en ville sous prétexte de pollution.. sauf que ce sont les plus pauvres incapables de changer de voiture, qui seraient mis à l'index évidemment..
les bobos roses et verts ne voient que par le petit bout de la lorgnette. ils imaginent un monde idéal qui n'existe pas,sauf dans leur milieu hyper branché, hyper écolo,hyper cool, mais hyper cher aussi..ça ne vit pas comme tout le monde ces gens là..alors les " trucs politiquement correct", la morale à 2 balles,la censure débile( genre supprimer les cigarettes ou cigares sur les photos de personnalités), le rigorisme de gauche , me semble encore plus déphasé que celui de droite..
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 21:11

si on me dit que la prostitution n'est pas une atteinte à la dignité humaine
je me demande combien d'entre vous accepterait de gaieté de coeur que votre mère/fille/fiancée/épouse fasse ce métier. Combien d'entre vous saurait "assumer" ?

l'âge d'entrée moyen dans la prostitution est de 14 ans aux usa

si l'on met de côté les "réseaux", entre 60% et 90% des prostituées ont connu des violences sexuelles dans leur enfance
des études ont d'ailleurs montré une relation entre inceste et prostitution.

vous croyez que les clients se soucient de ce que la fille puisse être réellement libre ?
j'ai bien l'impression qu'il s'en contrefiche

celui qui "utilise" une fille victime d'un réseau commet à mes yeux un viol tarifé.

alors peut être que sur 10 prostituées, il y en a 1 ou 2 qui le sont d'une façon consentante, et qui arrivent à assumer.... mais.... ça ne fait que 10 à 20%
donc le recourir à une prostituée est hautement condamnable dans 80 à 90 % des cas.
il est donc légitime de sanctionner la demande.
et c'est une façon de décourager les réseaux.



Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 21:59

hloben a écrit:
je me demande combien d'entre vous accepterait de gaieté de coeur que votre mère/fille/fiancée/épouse fasse ce métier. Combien d'entre vous saurait "assumer" ?
Et voilà, on glisse de la question de la dignité à une question d'appréciation personnelle où on peut se perdre à l'infini.

La question est d'ordre général sur le fait que ce soit une atteinte à la dignité humaine, oui ou non, point barre.

La question "d'assumer" n'a rien à faire là (comme "le droit au sexe" ou autre). Depuis quand on légifère selon le fait que certains individus peuvent assumer ou non ? Et si j'avais du mal à accepter que mon fils (qui reste à naître, certes...) abandonne ses études pour devenir soudeur ? La question n'est pas là du tout...

hloben a écrit:
l'âge d'entrée moyen dans la prostitution est de 14 ans aux usa

si l'on met de côté les "réseaux", entre 60% et 90% des prostituées ont connu des violences sexuelles dans leur enfance
des études ont d'ailleurs montré une relation entre inceste et prostitution.
Je pense que personne ici ne pense que la prostitution c'est le paradis...

On tombe vraiment dans ce que je dénonçais dans mon post plus haut... le débat se déporte au mauvais endroit, avec larmes dans les yeux pour les uns et individualisme extrême pour les autres...

hloben a écrit:
vous croyez que les clients se soucient de ce que la fille puisse être réellement libre ?
j'ai bien l'impression qu'il s'en contrefiche
Idem. Pas vraiment l'impression que le mec qui fait maçon soit tout à fait "libre" non plus. Mais cela pose la question plus profonde de la liberté (matérielle ou non, etc.).

Et encore une fois, les "impressions" ne font pas loi.

hloben a écrit:
celui qui "utilise" une fille victime d'un réseau commet à mes yeux un viol tarifé.
Conclusion logique si tu pars d'une présomption de non consentance.

Mais tu ne peux justifier que certaines personnes ne sont pas consentantes pour interdire le tout. Il faut une raison pour pouvoir interdire quelque chose à des personnes consentantes. Et cette raison est, encore une fois, l'atteinte à la dignité humaine...
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 22:10

j'ai l'impression qu'on accepterait mieux que son fils devienne soudeur ou maçon, plutôt que sa fille fasse une formation de prostituée.

moi, je ne peux vendre un de mes reins.... car si on légalise la vente d'organe, on voit bien les dérives qui pourraient arriver....

de même si on "légalise" la prostitution.... si tu as 2 prostituées heureuses de l'être, on voit bien les dérives sur les 8 ou 9 autres.
la prostitution "choisie" reste un phénomène "à la marge".

et oui, il s'agit oui de dignité humaine....
c'est justement parce que c'est une activité qu'on ne choisit pas de gaieté de coeur et de plein gré qu'il y a des "réseaux"
.... j'ai jamais encore vu de réseaux de caissières d'hypermarché.... de maçons... ou de soudeurs....
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Prostitution   Mar 26 Juin 2012 - 22:25

hloben a écrit:
j'ai l'impression qu'on accepterait mieux que son fils devienne soudeur ou maçon, plutôt que sa fille fasse une formation de prostituée.
Oui... mais c'est une appréciation personnelle. Ce que je voulais dire par là c'est que ce n'est pas un argument: si les prostitués (ou leur entourage) assumaient, on légaliserait et sinon non ? Ça veut dire quoi assumer ? On le mesure comment ? etc, etc. là tu t'insères dans une logique ou l'Etat va vérifier ce qui se passe dans la sphère privée (comment les personnes assument leurs actes ou non). Ce n'est pas sa place.

Sa place est de pouvoir mettre une limite à certaines libertés individuelles au nom de raisons clairement définies et restreintes comme "l'atteinte à la dignité humaine" ou encore "trouble à l'ordre public", etc.

hloben a écrit:
moi, je ne peux vendre un de mes reins.... car si on légalise la vente d'organe, on voit bien les dérives qui pourraient arriver....
C'est un autre débat, effectivement. Mais qui ne se réglera pas par un "droit à disposer de son corps et de l'entretenir comme on veut" ou des larmes dans les yeux avec ces "pauvres qui sont obligés de vendre leur foie pour manger". Il faut dépassionner la chose, l'aborder rationnellement... c'est la même chose ici.

hloben a écrit:
de même si on "légalise" la prostitution.... si tu as 2 prostituées heureuses de l'être, on voit bien les dérives sur les 8 ou 9 autres.
la prostitution "choisie" reste un phénomène "à la marge".
Même si une seule prostitué au monde faisait ça volontairement l'argument ne tiendrait pas. Pour justifier la restriction aux libertés individuelles il faut plus comme argument que "désolé mais à côté elles sont toutes contraintes, on vous interdit aussi".

hloben a écrit:
et oui, il s'agit oui de dignité humaine....
c'est justement parce que c'est une activité qu'on ne choisit pas de gaieté de coeur et de plein gré qu'il y a des "réseaux"
Désolé, je ne lâche pas le morceau. Que ce soit une atteinte à la dignité humaine est ton avis - et un avis que je respecte tout à fait (je l'ai dis, je n'ai pas d'avis sur cette question autre que je pense que ce sera un progrès quand un jour elle n'existera plus).

Et si tu penses cela, il faut l'interdire. Si tu dois argumenter quelque chose, c'est POURQUOI c'est une atteinte à la dignité humaine, comme tes opposants doivent argument POURQUOI ça n'en est pas une. Et non pas parler de la non consentance, du droit au sexe, etc.

Pour autant, ce n'est pas parce que c'est une atteinte à la dignité humaine qu'il existe des réseaux. C'est simplement parce que c'est une activité non légalisée purement et simplement. Si j'interdis la vente de chocolat demain, il s'en vendra sous le manteau...

hloben a écrit:
.... j'ai jamais encore vu de réseaux de caissières d'hypermarché.... de maçons... ou de soudeurs....
Si la maçonnerie était une atteinte à la dignité humaine, il faudrait l'interdire sans autre discussion. Aussitôt se poserait la question des réseaux souterrains des maçons clandestins qui construisent la nuit, dans des conditions dangereuses (ils peuvent tomber, etc.). Mais ça ne ferait pas un argument pour la légaliser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prostitution   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prostitution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Prostitution
» La prostitution étudiante
» Prostitution
» SNSM TOULON CFI
» le daf malek ou malik dial meknes machi benaddou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: