Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Alex67



Nombre de messages : 535
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Dim 28 Juil 2013 - 8:52

Non, dans la conversation que nous avons eue, j'apportais des éléments aux contrevérités que tu énonçais :

tu as dit "les maires FN ne sont pas restés longtemps en place" : j'ai montré par les chiffres qu'ils étaient dans la moyenne des autres maires.

tu as dit "le FN n'a pas de programme" : en faisant programme par programme, j'ai pu montrer que sur le sujet qu'on parlait, le FN avait un programme plus détaillé et plus construit que celui du Modem.

D'ailleurs, dans le programme du Modem, il y a une proposition que je n'ai pas comprise, je t'ai posé une question mais toi-non plus, tu n'as pas été en mesure d'expliquer ce que signifiait cette proposition !

Il y a une différence entre faire du prosélytisme et apporter des éléments contradictoires aux clichés et contre-vérités développés.

Mais désormais, tu peux être sûr que je respecterai la "charte" du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Alex67

avatar

Masculin Nombre de messages : 535
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Dim 28 Juil 2013 - 9:19

D'ailleurs, il ne s'est pas agi "de rabaisser" le Modem :

j'ai montré le programme du Modem tel qu'il est, c'est à dire 5 ou 6 propositions pour résoudre un problème important de notre société, dont une proposition que je ne comprends pas et qu'un militant du Modem n'est pas en mesure de m'expliquer.

Ce n'est pas de ma faute si le Modem publie un "programme en détail" sans véritable contenu

http://www.mouvementdemocrate.fr/le-programme-en-detail/un-nouveau-contrat-democratique/securite-et-tranquillite#propositions

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Dim 28 Juil 2013 - 9:42

Alex, quand tu cesseras de tout déformer, on avancera peut-être.

1. Dire que les contre-vérités sont les miennes, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Je vais finir par prendre ça comme des attaques personnelles. C'est pourquoi je préfère ignorer tes messages privés, qui comme le reste sont tout juste bons à regarder d'un derrière distrait.
En attendant, cf. ci-dessous.

1. Où ai-je dit que le FN n'avait pas de programme ? Tout le monde sait qu'il a toute une panoplie de propositions. Mais à part quelques exceptions (tout n'est pas à jeter… seulement la plus grande partie), l'immense majorité de ces points s'appuie sur les antagonismes et les discriminations. Ce qui reste d'acceptable ne représente pas grand-chose. Alors d'accord, le FN n'a pas de programme acceptable.

2. Pourquoi oses-tu prétendre aussi que le Modem n'aurait que "5 ou 6 propositions" ? Tu tentes de désinformer en assimilant domaines et propositions. Il y a bien 6 domaines, mais qui couvrent une trentaine de sujets, eux-mêmes contenant nombre de propositions, donc largement plus d'une centaine de propositions. C'est là : http://www.mouvementdemocrate.fr/#conviction Et c'est bien de ta faute si tu n'es pas capable de voir ça ! Le lien que tu donnes montre que tu ne t'intéresses qu'à un sujet sur trente et proclamant que c'est tout le programme du Modem. C'est évidemment délibéré de ta part et totalement inadmissible (les gens de mauvaise foi sont coutumiers de traiter un point de détail comme si c'était l'ensemble, j'en connais aussi dans des secteurs non politiques), d'où les réactions.

3. Quelle proposition n'as-tu pas comprise ? Dans ton baratin pro-FN, qu'on ne peut parcourir qu'en diagonale, je n'ai pas remarqué ta question.

4. Et tu es prié de cesser d'accuser les autres de ne pas savoir répondre à des "questions" que tu n'es pas fichu de poser clairement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alex67

avatar

Masculin Nombre de messages : 535
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Dim 28 Juil 2013 - 10:08

Jean-Luc a écrit:
Pourquoi oses-tu prétendre aussi que le Modem n'aurait que "5 ou 6 propositions" ? Tu tentes de désinformer en assimilant domaines et propositions. Il y a bien 6 domaines, mais qui couvrent une trentaine de sujets, eux-mêmes contenant nombre de propositions, donc largement plus d'une centaine de propositions.

- ici, sur ce fil, j'ai posté : "5 ou 6 propositions pour résoudre un problème important de notre société"

- ici, sur ce fil, j'ai posté : "j'ai pu montrer que sur le sujet qu'on parlait, le FN avait un programme plus détaillé et plus construit que celui du Modem."

- sur le fil que tu as fermé, j'ai posté : "Sur le même sujet, voici les propositions du Modem :"

- dans le message privé que je t'ai envoyé, j'ai écrit : "Sur le problème politique dont il était question (la délinquance), le FN a un programme développé tandis que le Modem se limite à 5 ou 6 propositions sans donner aucun détail"

- sur le fil que je viens d'ouvrir, j'ai posté : "Voici l'intégralité du programme sur les questions de sécurité :"

Par conséquent, j'ai vraiment du mal à comprendre l'accusation que tu me lances : je n'ai JAMAIS affirmé que le Modem avait 5 ou 6 propositions en tout et pour tout ! A chaque fois que j'en ai parlé, j'ai TOUJOURS précisé qu'il s'agissait d'une partie du programme !

Jean-Luc a écrit:
Le lien que tu donnes montre que tu ne t'intéresses qu'à un sujet sur trente et proclamant que c'est tout le programme du Modem. C'est évidemment délibéré de ta part et totalement inadmissible (les gens de mauvaise foi sont coutumiers de traiter un point de détail comme si c'était l'ensemble, j'en connais aussi dans des secteurs non politiques), d'où les réactions.

J'ai du mal à comprendre l'accusation de mauvaise foi au vu des précisions que je viens d'apporter.

Je te rappelle qu'on parlait des problèmes de délinquance, c'est normal qu'on compare le programme "sécurité" du Modem avec celui des autres !

Certes, je reconnais mon erreur. J'aurais pu préciser que le programme "agriculture" du Modem était super bien construit. Manque de bol, ce n'était pas le sujet de la discussion.

Jean-Luc a écrit:
Quelle proposition n'as-tu pas comprise ? Dans ton baratin pro-FN, qu'on ne peut parcourir qu'en diagonale, je n'ai pas remarqué ta question.

Je l'ai pourtant postée à deux reprises (en message privé et sur le forum), et je l'ai mise en gras.
Si tu as à coeur d'y répondre, c'est dans la partie politique du forum. Le titre du fil est explicite.

Jean-Luc a écrit:
Et tu es prié de cesser d'accuser les autres de ne pas savoir répondre à des "questions" que tu n'es pas fichu de poser clairement.

Même si je l'avais posée clairement 8et je pense l'avoir fait), tu ne l'aurais pas forcément lue quand même.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7354
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 21:36

http://www.mouvementdemocrate.fr/le-programme-en-detail/la-france-en-europe-et-dans-le-monde/europe-1#propositions

Les propositions
Europe du Mouvement Démocrate ...


L'Europe est aujourd'hui à un tournant de son histoire. Ou elle retrouvera son inspiration initiale de volonté et de solidarité, ou elle perdra sa singularité, je pourrais dire son âme. Le rêve européen n'est pas mort mais il faut le ranimer. Il y a urgence. Je veux porter devant les Français les principes d’un nouvel élan européen, qui sera le leur, comme citoyens, une Europe accessible, compréhensible, mobilisatrice de nos énergies nationales et reconnue comme une zone de solidarité.

   Elire un président de l'Union européenne au suffrage universel qui incarne, face aux intérêts nationaux, l’intérêt supérieur de l’Union. Il coordonnera le Conseil et aura autorité sur la Commission. S'il est besoin d'une transition, il peut être élu par un Congrès des parlements de l'Europe représentant à parts égales les parlements nationaux et le parlement européen.

   Faire respecter le pluralisme au sein de l'Europe et l'égale dignité de tous. Défendre et remettre en vigueur la méthode communautaire, comme une coopérative où l’on fait les choses ensemble, avec une Commission de plein exercice en charge de la défense de l’intérêt général européen.

   Renforcer aux yeux des gouvernements nationaux et aux yeux des citoyens européens eux-mêmes l'importance, la légitimité des débats du Parlement européen. Il faut que le Parlement européen fasse connaître à l'opinion publique son agenda largement à l'avance.

   Retrouver une relation franco-allemande équilibrée, où la vision des deux pays est exprimée clairement aux yeux de tous, et ne se présente jamais comme dominatrice.

   Reconnaître la zone Euro, par nature, comme une zone de solidarité et permettre à la Banque centrale européenne (BCE) d’intervenir, directement ou par un organisme interposé, lorsque les Etats ont besoin de refinancer leur dette, avec des contreparties de remise en ordre de leurs finances.
   Favoriser l’émergence d’une Agence de notation européenne et la création d’un régulateur financier européen unique.
   Permettre à la Cour des comptes européenne de vérifier la véracité des chiffres des comptes publics fournis par les Etats-membres, par l’intermédiaire d’Eurostat.
   Mettre en place une Commission parlementaire de la zone euro composée de parlementaires nationaux et de députés européens.
   Mobiliser davantage l’épargne des Européens et remettre en cause les normes comptables court-termistes pour valoriser les investissements européens à long terme.

Soutenir que l'Europe a besoin d'indépendance stratégique et lui donner une stratégie industrielle (politiques de recherche dans des grands programmes définis ensemble : bio technologies, nano technologies, programmes dans le domaine des énergies renouvelables, de l'astrophysique fondamentale, dans le domaine des matériaux, des sources d'énergie nouvelles et renouvelable).
Proposer que 10% du budget européen puisse être fléché vers des fonds liés à cette priorité.
Encourager l’émission d’emprunts à cet effet (project bonds).

Orienter la politique énergétique européenne vers une politique de lutte contre le rejet de gaz à effet de serre, pensée et voulue en commun, même si chaque Etat garde la maîtrise de ses grands choix.

Construire une vraie politique étrangère européenne qui fasse avancer nos valeurs.
Promouvoir une harmonisation du droit des étrangers et du droit d'asile et créer un corps européen de garde-frontières.

Préparer une action efficace d'aide au développement des pays les plus pauvres de la planète - ceci doit être une grande tâche européenne - qui va imposer un changement de conception du commerce international.

Bâtir une politique commune de la défense en Europe, pour que nous soyons capables de nous défendre ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7354
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 21:42

Etude Comparée ...

http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/politique-etrangere/europe/

Une Europe au service des peuples libres



L’Union Européenne, conclue à l’origine entre des pays de civilisations voisines, de niveaux de développement économique et social comparables, fondée sur le principe de la préférence communautaire est aujourd’hui totalement dévoyée de ses finalités.

Les résultats sont connus : ouverture des frontières induisant délocalisations, chômage, dictature des marchés, destruction des services publics, précarité, pauvreté, immigration massive. Mise en place d’un Super-Etat, avec sa Constitution, ses frontières indéfinies où l’on voudrait faire adhérer la Turquie, son idéologie ultra libérale et mondialiste, son ivresse de compétences nouvelles.

L’Europe sans les peuples

La construction européenne a souffert dès sa naissance « d’un déficit démocratique ». Dans le but initial de la mettre à l’abri de tout aléa politique pour dégager un intérêt commun européen, la Commission, organe non élu, procure aux technocrates des pouvoirs considérables ainsi que le monopole de l’initiative législative. 80 % au moins des lois et règlements nationaux d’importance ne sont que la transposition de ses normes et directives. Le même despotisme éclairé est appliqué à la Banque Centrale Européenne, dont les décisions monétaires s’imposent aux pays de la zone euro, qui sont devenus, au mieux, unijambistes en matière de politique économique.

L’élection des députés européens au suffrage universel n’a que très faiblement pallié ce manque de démocratie. Ce parlement reste, face à la Commission, doté de faibles pouvoirs. Le traité de Lisbonne a bien créé un droit de pétition à la condition de rassembler un million de signatures, mais la Commission dispose du droit discrétionnaire de prendre ou non en compte leur requête…
L’Europe contre les peuples

La CECA a tué in fine la sidérurgie européenne. La politique agricole commune (PAC) a marginalisé l’agriculture européenne. L’euro et l’ouverture des frontières à une concurrence déloyale ont détruit des millions d’emplois industriels, spécialement en France. La BCE a un objectif de lutte contre l’inflation, mais aucun objectif de plein emploi. Dès lors, les gouvernements ont tenté vainement de maintenir le niveau de vie en ayant recours à un endettement massif.

Mais l’interdiction faite aux Etats de se financer auprès de leurs banques centrales a rendu cet endettement coûteux. En France, la charge de la dette sera comparable cette année au budget de l’éducation nationale. La BCE n’a pas le droit de prêter aux Etats, mais elle prête, à un taux dérisoire, aux banques, qui reprêtent, beaucoup plus cher, aux Etats!

L’Union européenne, asservie par sa dette et par l’euro, est un instrument au service d’une idéologie ultra-libérale mondialiste et des intérêts du secteur financier. Celui-ci voit la crise comme une formidable occasion de poursuivre à marches forcées la dissolution des nations dans un fédéralisme qui remettra entre les mains d’experts non élus le destin des peuples et donnera aux institutions des ressources suffisantes pour mettre en place un clientélisme.

Alors que les vices de l’euro avaient été dénoncés et son échec annoncé dès avant sa naissance non seulement par le Front National mais par les meilleurs économistes, dont les Prix Nobel Milton Friedman et Maurice Allais, les européistes pensent tirer prétexte de cet échec, qui est leur échec, pour une intégration économique et budgétaire de la zone euro : comme toujours, l’échec d’une politique européenne doit être traité par plus de fédéralisme européen, comme les médecins de Molière traitaient l’anémie de leurs patients par une bonne saignée…

Ces élites sont prêtes à jeter en pâture de nouvelles victimes au nouveau Minotaure, à commencer par le peuple grec, pour sauver l’euro jusqu’au dernier grec vivant. Elles tentent d’empêcher tout débat sur le sujet. Mais la zone euro a la croissance la plus faible et le chômage le plus élevé du monde ! Les récessions y sont plus précoces et plus longues. Les milliards brûlés pour éteindre l’incendie grec ne font qu’en alimenter le feu dès lors que la récession entretenue par une monnaie beaucoup trop forte pour son économie la plonge dans une spirale mortelle.

L’Europe a perdu son semblant de légitimité démocratique, lorsque trois peuples ont voté contre le projet de Constitution européenne sans qu’aucune conséquence n’en ait été tirée. Le peuple français a voté contre à 55 % avec une participation de 70% et le peuple néerlandais a voté contre à 62% avec une participation de 65%. Ces deux peuples se sont vus imposés le Traité de Lisbonne par voie parlementaire. Quant au peuple irlandais, il a rejeté en 2008 le traité de Lisbonne, et s’est vu prié de revoter en 2009, sous la menace d’être privé de tout soutien européen au moment où les banques irlandaises avaient plongé le pays au cœur de la crise financière.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7354
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 21:43

La France est un des pays les plus pénalisés par cette Union européenne

La France ne bénéficie pas, comme le Royaume-Uni depuis 1985, d’une réduction de sa contribution au budget de l’UE. Elle est même le pays qui supporte la partie la plus importante du surcoût entraîné par ce régime de faveur accordé au Royaume-Uni (l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche et la Suède ayant obtenu la réduction de leur contribution à ce surcoût). Elle ne bénéficie ni des réductions forfaitaires de la contribution assise sur le revenu national (obtenues par la Suède et les Pays-Bas), ni des réductions de la contribution sur la TVA accordée à l’Allemagne, à l’Autriche, aux Pays-Bas et à la Suède.

La France est le deuxième contributeur net au budget de l’Union européenne, juste derrière l’Allemagne. Mais, contrairement à cette dernière, elle ne bénéficie pas du marché intérieur et de l’euro.

La France a été pénalisée par la politique monétaire européenne : d’abord depuis 1983 par la surévaluation du franc maintenue par des taux d’intérêt trop élevés, entrainant la perte de centaines de milliers d’emplois ; puis par l’euro, le franc ayant été surévalué par rapport au mark lors de la fixation des parités de conversion. Depuis l’introduction de l’euro, l’Allemagne est le seul pays de la zone à avoir amélioré le solde de son commerce extérieur. Les balances commerciales de la France et de l’Italie, excédentaires jusque là, sont désormais déficitaires.

La France est pénalisée par l’ouverture totale des frontières, instaurée par les accords de Schengen, compte tenu de sa démographie (qui ne justifie pas une immigration massive) et de son système de protection sociale (qui joue le rôle de pompe aspirante).

Aujourd’hui, la crise finale de l’euro a largement commencé. Elle a déjà ruiné la Grèce et le Portugal, et menace sérieusement l’Italie, l’Espagne et la Belgique.

La France doit préparer, avec ses partenaires européens, le retour aux monnaies nationales, qui permettra d’effectuer des dévaluations compétitives. Le couple franco-allemand peut jouer un rôle moteur pour sortir du marasme.

POSITIONS

Dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne, il convient d’initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec. Il faut désormais jeter les bases d’une Europe respectueuse des souverainetés populaires, des identités nationales, des langues et des cultures, et qui soit réellement au service des peuples par des actions concrètes.

Un ministère des Souverainetés coordonnera la renégociation des Traités et la restauration de notre souveraineté nationale dans l’ensemble des domaines où elle a disparu.

Aux termes de ce processus, il faudra :

   que la France retrouve la maitrise de ses frontières, de préférence au sein d’une association libre d’Etats européens partageant la même vision et les mêmes intérêts sur des sujets tels que l’immigration ou les règles devant régir les échanges extérieurs et la circulation des capitaux ;
   que la France rétablisse la primauté du droit national sur le droit européen ;
   que la France retrouve la maîtrise de sa monnaie et de sa politique monétaire ;
   que vienne la période des grands projets européens innovants, au service des peuples, bâtis à partir de partenariats volontaires, comme l’ont été Ariane ou Airbus décidés, faut-il le rappeler, en dehors des institutions communautaires ;
   que la contribution nette de la France au budget européen soit nulle, afin de dégager des marges pour le soutien notamment de notre agriculture.

Nous ramènerons ainsi à leur juste place les utiles coopérations européennes : de projet, de concertation, mais en nous affranchissant de la tutelle du Super-Etat eurocratique qui, depuis Bruxelles et Francfort, prétend régir tous les aspects de la vie politique, financière, économique, sociale et culturelle de 450 millions d’Européens.
.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 22:19

Citation :
Aux termes de ce processus, il faudra :

   que la France retrouve la maitrise de ses frontières, de préférence au sein d’une association libre d’Etats européens partageant la même vision et les mêmes intérêts sur des sujets tels que l’immigration ou les règles devant régir les échanges extérieurs et la circulation des capitaux ;
   que la France rétablisse la primauté du droit national sur le droit européen ;
   que la France retrouve la maîtrise de sa monnaie et de sa politique monétaire ;
   que vienne la période des grands projets européens innovants, au service des peuples, bâtis à partir de partenariats volontaires, comme l’ont été Ariane ou Airbus décidés, faut-il le rappeler, en dehors des institutions communautaires ;
   que la contribution nette de la France au budget européen soit nulle, afin de dégager des marges pour le soutien notamment de notre agriculture.
C'est le projet centriste ça ?
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7354
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 22:20

Modem ...

" L'Europe est aujourd'hui à un tournant de son histoire. Ou elle retrouvera son inspiration initiale de volonté et de solidarité, ou elle perdra sa singularité, je pourrais dire son âme. Le rêve européen n'est pas mort mais il faut le ranimer. Il y a urgence. Je veux porter devant les Français les principes d’un nouvel élan européen, qui sera le leur, comme citoyens, une Europe accessible, compréhensible, mobilisatrice de nos énergies nationales et reconnue comme une zone de solidarité... "

Dans Ces Propositions du Modem ...
Il n'y a aucun constat sur la réalité du fonctionnement des institutions Européennes  ...
Non seulement Le Rêve Européen est mort
Mais il n'a jamais existé ,
Je suis consterné par ce refus de voir la réalité en face
L'Europe a écrasé les Peuples Européens
parce que cette construction n' a jamais été Européenne  ...
elle s'est faite contre les Nations Européennes
dans le but de les enchaîner

Je Suis etonné de la justesse de l'Analyse du FN ...
Il n'y a pas photo
reste à voir si ses propositions sont réalistes
peut on faire marche arriere ...??
au risque de faire éclater l'Union
et ses conséquences cataclysmiques ...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 22:22

Tu tapes au kilomètre ?
Je me trompe ou tes propos se rapprochent de plus en plus de ceux du FN ?


Dernière édition par signora le Lun 17 Fév 2014 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7354
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 22:24

C'est une etude comparée ...
pour voir si le Modem a une chance de se faire entendre aux Européennes par rapport aux propositions du Front National
pour le moment
ca craint un max ...  !!
le périple de Jean Lassalle n'a pas servi à grand chose ...
ils n'ont pas bien mesuré le niveau de défiance et de désespérance
des Français à l'egard des Politiques ...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7354
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 22:30

signora a écrit:
Tu tapes au kilomètre ?
Je me trompe ou tes propos se rapprochent de plus en plus de ceux du FN ?

Franchemement
je me pose la question
ils ont les pieds sur terre eux au moins ...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 22:36

Ah tu vois c'est bien ce qui me semblait ...
Je pense que tu ne vas pas tarder à aller militer sur leur site Tu devrais cela te ramènerait peut être les pieds sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7354
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 22:43

http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0203249048637-le-cyclone-renzi-et-le-mirage-des-reformes-en-italie-644364.php

Le « cyclone Renzi » et le mirage des réformes en Italie
Par Pierre de Gasquet

Quitte à faire des étincelles, le nouveau chef de file de la gauche italienne entend faire sauter les tabous de la politique transalpine, pour en accélérer le tempo.

« J'ai été élu aux primaires pour changer les règles du jeu, pour relancer l'emploi et donner un horizon au Parti démocrate et à l'Italie », a lancé, dimanche, Matteo Renzi en réponse aux sceptiques qui l'accusent de réhabiliter Berlusconi. Le ton est donné. Le nouvel homme fort de la gauche italienne ne veut se laisser imposer sa ligne par personne, ni par les ex-caciques du Parti démocrate ni par l'actuel président du Conseil, Enrico Letta. Mieux : c'est lui qui entend dicter l'agenda des réformes pour 2014 : révision électorale, transformation du Sénat et relance de l'emploi. Des trois grandes priorités du maire de Florence, son plan emploi, soumis à une consultation populaire, sera sans doute le plus emblématique. C'est sur ce dossier - là où Mario Monti s'est cassé les dents - que le champion du centre gauche jouera une grande partie de sa crédibilité, même s'il n'est pas encore aux manettes.

D'inspiration ouvertement blairiste, le projet de réforme du travail de Matteo Renzi illustre bien sa méthode : dégainer d'abord, quitte à gommer les aspérités en marchant. En liant le droit au futur « chèque universel » à une obligation de formation et à la possibilité de ne refuser qu'une fois une proposition d'emploi, le Jobs Act du maire de Florence s'inspire du Workfare britannique de 1997, qui encadrait sévèrement le bénéficiaire de l'aide sociale. Une véritable révolution dans un pays où le maquis des aides reste relativement opaque, et où le chômage des jeunes a atteint le record historique de 41,6 % en novembre, avec plus de 1,68 million de sans-emploi dans la tranche des 18-29 ans. Sur le papier, le plan emploi du maire de Florence cherche à séduire les syndicats en proposant de « transférer la taxation du travail sur les rentes financières ». Ni trop radical ni trop détaillé jusqu'ici, il vise d'abord à simplifier le Code du travail, prévoit la création d'un contrat d'insertion unique à temps indéterminé pour les nouveaux entrants, la mise en place d'un « chèque universel » (sorte de RSA à la mode italienne)

pour les demandeurs d'emploi non couverts par l'assurance-chômage et l'entrée des représentants élus des salariés au sein des conseils d'administration des grandes entreprises. Sur la réforme électorale, Matteo Renzi et Silvio Berlusconi sont prêts à s'accorder sur un système à mi-chemin entre le modèle espagnol plurinominal à listes bloquées et le modèle allemand d'assignation de sièges sur base nationale qui permettrait de favoriser le bipolarisme et de marginaliser les partis minoritaires comme le Nouveau Centre droit.

« Je vis l'urgence comme un drame et je suis stupéfait que, à Rome, ils ne se rendent pas compte de la nécessité de courir »,
s'étonne souvent le nouveau secrétaire du Parti démocrate.
.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7354
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 22:46

pas du tout
mais ca me désole qu'en face du constat du FN
il n'y a pratiquement aucune proposition du Centre
qui donne envie d'adhérer
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 22:59

Ah ben non à Rome on court  pas il est tellement agréable de flâner en cette  ville lumière.
ça m'énerve j'ai jamais fait le tour de la ville en calèche ...

C'est peut être un peu à côté de la question ...mais au point ou on en est ... pffft ..  
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 23:05

Citation :
reste à voir si ses propositions sont réalistes

Au moins tu poses une bonne question. Lol.

SaPa, j'aimerais bien comprendre pourquoi tu viens ici et pourquoi tu t'intéresses au Modem, parce qu'au vu de 99,99% de tes messages au moins depuis plusieurs mois, c'est un énorme mystère de style surréaliste, une sorte de tableau de Salvador Dalí en mouvement, un discours illogique, irrationnel, comme je l'ai déjà indiqué lors d'un de tes précédents messages, plus que contradictoire, au sujet de l'Europe.

Je peux concevoir que l'on doute, que l'on essaie de se situer, etc., mais faire le grand écart quasiment simultanément entre le FN et le Modem, ma parole...

L'Alternative est pour l'instant créditée d'environ 12% pour les européennes, ce qui est déjà mieux que le Modem seul la dernière fois. Il y a toujours un certain nombre de citoyens français, un certain nombre de citoyens européens, relativement stable, qui va voter, et essayer de convaincre d'autres de voter, pour notre programme. Nous sommes historiquement la famille politique la plus tournée vers l'Union et cela ne va pas changer.


Dernière édition par Mairon le Lun 17 Fév 2014 - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 23:09

Citation :
Je me trompe ou tes propos se rapprochent de plus en plus de ceux du FN ?
Peut-être que le pas est déjà fait pour Sapa...les populistes ne sont pas dans le "rationnel", mais font appel à la peur. Ils sont imperméables à toute argumentation cartésienne. Ils ont recours aux discours décousus, délirants, rabâchés en boucle, soit-disant "inspirés".
Et ils assènent des contre-vérités, de l'intox, gratuitement.

Il suffit d'aller sur le site http://www.mouvementdemocrate.fr/ pour connaître les positions de représentants du Modem. Qui ne correspondent pas à ce que certains disent.

Ayant cotoyé un ex-FN, repenti, j'ai appris que la façade de respectabilité ne tenait guère dès qu'on grattait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7354
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Lun 17 Fév 2014 - 23:20

je suis un element représentatif des citoyens qui n'ont jamais autant douté de leur classe politique
et qui aimeraient bien entendre enfin un discours qui donne envie d' adhérer à un espoir concret ...
c'est un crime  ?
il est absolument vital de faire entrer du Sang Neuf ...



Que ca bouge un peu ...
ils se font tout petits ...??
trop peur de perdre leurs places aux Municipales ...??
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Mar 18 Fév 2014 - 9:19

On peut se battre pour la démocratie et contre les pratiques qui la desservent sans avoir recours au "tous pourris".

Les discours populistes "anti-système" mènent aux régimes autoritaires et féodaux. Ceux qui sont arrivés au pouvoir par ce genre de discours se révèlent encore plus corrompus et dictatoriaux que ceux qu'ils dénonçaient.

C'est par notre engagement citoyen que nous pouvons lutter contre les dérives et les baronnies. Nous devons utiliser les outils de la démocratie. Quitte à se lancer dans le combat électoral, assumer un mandat électif, même sans aucun attrait pour une carrière politique.

NB: il y a des fois où je suis contente de ne pas avoir Flash sur mon ordi, cela m'évite sans doute de voir trop de laideur.
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 42
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Mar 18 Fév 2014 - 23:21

Qui gouverne l'Europe ? c'est pas la commission, c'est le conseil de l'Europe (donc les gouvernements nationaux) qui laisse la liberté à la commission... Pour que l'Europe réussisse réellement, il faudrait dépasser les gouvernements nationaux pour qu'il y est vrai des choix pour les Européens et non pour les lobbys. Oui, c'est de se lancer dans l'inconnu, mais parfois l'inconnu est mieux que l'existant.

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Mer 19 Fév 2014 - 9:20

AG59 a écrit:
Qui gouverne l'Europe ? c'est pas la commission, c'est le conseil de l'Europe (donc les gouvernements nationaux) qui laisse la liberté à la commission... Pour que l'Europe réussisse réellement, il faudrait dépasser les gouvernements nationaux pour qu'il y est vrai des choix pour les Européens et non pour les lobbys. Oui, c'est de se lancer dans l'inconnu, mais parfois l'inconnu est mieux que l'existant.
 Pourquoi tu nous parles de l'Europe ?
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 42
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Mer 19 Fév 2014 - 17:21

parce que Sapa en parle, tout simplement

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Mer 19 Fév 2014 - 18:04

Ah bon ?! 
Il est tellement 'actif" que je n'arrive pas à tout suivre, si tu le dis ... je n'ai pas du tout envie de relire l'ensemble du fil.  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Mer 19 Fév 2014 - 18:36

Je récupère petit à petit la configuration de mon ordi. Et je peux voir les vidéo avec Flash. J'ai visionné celle posté par Sapa, un peu plus haut.

Dommage que les commentaires qui accompagnent la vidéo de Denis Payre soient si polémiques, sans présentation et si peu constructifs.

Car j'y retrouve quelques thèmes du Modem dans son approche, avec la critique de la professionnalisation de la vie politique (pas forcément formulée de manière forte par nos dirigeants, mais très présente au niveau des militants).
L'ouverture à la société civile avait été une des grandes forces du Modem en 2007. EE, avec Cohn-Bendit, avait repris la tendance, avant la prise de contrôle par la nomenkltura des Verts.

Mais Robert Rochefort, qui vient lui-aussi de la société civile, soulignait récemment à la radio, la dureté du milieu politique.

Je note aussi le rejet de toute idéologie rigide par Denis Payre. D'accord avec lui.
Maintenant, il y a sans doute un débat à avoir sur ses positions.
Mais rien à voir avec la "France moisie", repliée sur elle-même, apeurée devant la mondialisation et les discours anti-européens que j'ai beaucoup vu récemment sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   Mer 19 Fév 2014 - 23:08

SaPA, tu devrais demander de réintituler ton fil
il me semble que la question adéquate est "le FN est il le seul rempart ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Centre Indépendant , le seul rempart contre le FN ??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» "LE DEMOCRATE" journal indépendant
» Independent (Indépendant) - Eyeliner
» Comics indépendant - recherche de BD
» Visite médicale pour un indépendant
» Présentation du Mouvement Démocrate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique-
Sauter vers: