Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Genre, sexe et politique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
SaPa



Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 15:14

je teleporte ...


Dernière édition par SaPa le Jeu 30 Jan 2014 - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 15:16

Dans la Forêt profonde ... teleporté aussi


Dernière édition par SaPa le Jeu 30 Jan 2014 - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 15:34

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid ...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 15:44

...


Dernière édition par SaPa le Jeu 30 Jan 2014 - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 16:27

j'aime pas qu'on m'explique qu'on va arracher mes enfants à leur "déterminisme familiale"
je ne suis pas toxique et j'aimerais que l'Education Nationale ne se conduise pas comme une secte.

pas envie qu'on retrouve ce genre de chose chez les cp.
https://www.google.fr/#q=jan+und+lisa+aufkl%C3%A4rungsbuch

dans l'ouvrage, jan et lisa ont 6 ans... ouvrage à partir de 5ans, si j'en crois amazon.de

Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 17:29

Déjà j'aime savoir de quoi on parle et là je ne suis pas sure :

Les  uns,  les autres, donnent plusieurs versions,

le gender serait
* on ne nait pas femme on  le devient.
* on ne nait pas homme on le devient.

soit des enquêtes 'fumeuses' sur d'autre domaines H/F le sida ...

J'ai regardé tes liens ci-dessus les dessins sont pris sur le web, qui nous dit qu'ils vont être utilisés dans les écoles.

La vidéo de NVB date on l'a déjà vue à maintes reprises au moment du mariage pour tous. En effet je trouve que NVB n'avait rien à faire là ! Et que sa prise de parole manipulait les ados J'aurais pas apprécier que les miens soient présent. On ne les envoie pas en classe pour savoir si le mariage pour tous est une avancée.

Cette dame avance avec des idées égalitaires qui sont délirantes. J'ai envie de lui offrir un casque des  brodequins et l'envoyer faire du terrassement elle nous dira ensuite si vraiment les filles et les garçons sont identiques sur tous les points.

Mais cela ne me précise pas ce qu'est le gender et si vraiment il y a une demande que cela soit appliqué dans nos écoles.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 17:38

http://qe.catholique.org/genetique/37537-qu-est-ce-que-la-theorie-du-gender


Désolée j'ai cliqué sur le premier lien ... la réflexion me convenait et quand j'ai copié/collé le lien j'ai réalisé que cela venait d'un site catho ... et ben tant pis c'est ma pensée je l'exprime !
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 17:55

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_Queer

Théorie queer
Théorie du Genre ...

La théorie queer est une théorie post-structuraliste sociologique qui critique principalement l'idée que le genre et l'orientation sexuelle seraient déterminés génétiquement en arguant que la sexualité mais aussi le genre social (masculin ou féminin) d'un individu n'est pas déterminé exclusivement par son sexe biologique (mâle ou femelle), mais principalement par son environnement socio-culturel et son histoire de vie. Ce faisant, la théorie queer se distingue aussi, parfois vigoureusement, des féminismes essentialiste ou différentialiste.

Cette théorie différencie donc sexe (mâle/femelle) et genre (masculin/féminin) par rapport à une société qui tendrait à considérer comme anormaux les individus qui ne se situent pas dans la normalité d'une hétérosexualité perçue comme naturelle et innée, avec un genre découlant du seul sexe acquis à la naissance. Fortement influencé par le travail de Gloria Anzaldúa, Eve Kosofsky Sedgwick et Judith Butler, la théorie queer s’appuie à la fois sur l'idée féministe selon laquelle la sexualité est une partie essentielle de la construction de soi, sur des études gays/lesbiennes du social et sur la nature construite des actes sexuels et des identités.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 18:56

ah ben on part sur tous les fils ... tu pouvais pas continuer sur l'autre ?!
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 19:10

Excuse moi Signora
Mais ca part dans tous les sens
on arrive plus à suivre
ca va trop vite
lequel autre ?
La Manif des Salauds ...??  ;-(((  

On est bien dans le Genre ici ...?? Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 19:47

Ben si ... MAIS LA AUSSI ...
Ne m'oblige pas à aller voir, STP qui c'est "qui c'est qui" à ouvert le fil en premier ... donc "qui c'est qui qui" doit rester   Suspect 

http://bayrou-modem.exprimetoi.net/t5588-l-imposture-du-gender

Je suis allée voir quand même ... persuadée que  l'un était de toi (mauvaise langue  que je suis) ben, non dans les 2 cas c'est paulau
1/ le 6/7
2/ le 10/12  

C'est le problème des fils 'à sensation' ouvert sur un titre d'actualité ils se multiplient (le genre serait il a l'origine de cette multiplication ?
un topic et une quoi pour faire un petit ?)  Suspect 

Allez mettez vos d'accord d'est l'un ou l'autre ....
Revenir en haut Aller en bas
Mairon



Masculin Nombre de messages : 528
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 20:20

Si j'ai un premier conseil à donner, c'est d'être méfiant sur ce sujet. On nage encore en pleine époque des "Manifs pour tous", et les manifestations qui ont eu lieu très récemment devraient inciter à la prudence dans l'écoute ou la lecture de certaines sources, de rumeurs, etc. Tout est bon pour certains groupes de pression, certains intellectuels d'extrême droite ou ultra-conservateurs, à savoir la manipulation et le mensonge. D'ailleurs, ils profitent à cœur-joie de la compréhensible inquiétude des personnes et des familles étant dans un contexte culturel/religieux/etc. qui va très vite influencer leur conception du sujet. Il faut donc être critique de ce que l'on peut trouver sur beaucoup de sites, et surtout sur les réseaux sociaux. A vue d’œil, je dirais que c'est du côté des "anti" qu'on va trouver le pire dans le cas précis, étant donné les enjeux derrière (faire peur -> étendre son influence sur des groupes qui les rejoignent -> en profiter pour répandre d'autres idées ou conceptions qui, elles, sont inacceptables, etc.).

Quelques éléments, mais je suis assez loin de tout ça. Concernant l'ABCD de l'égalité :
Il me semble à première vue que l'action du gouvernement sur ce point ne fait que suivre les travaux initiés par les gouvernements précédents, pour lutter contre le sexisme. La différence tient dans le fait que Najat Vallaud-Belkacem par exemple est davantage "attaquable" par les opposants, étant donné qu'elle est en première ligne du mouvement et qu'elle ne cache pas ses positions personnelles sur le sujet ; il y a aussi des choix de méthodes, de moyens, qui peuvent être critiqués. Dans le cas de Peillon, il a sa conception de l'école, qui va peut-être au-delà des habitudes mais est bel et bien républicaine.
Le programme mis en cause de manière assez éhontée semble vouloir aller plus loin dans l'action. Je regarde par exemple une étude du tableau Madame Charpentier et ses enfants, par Auguste Renoir, qui permet, entre autres, comme idée-force, de rappeler ou plutôt d'apprendre le caractère relatif, historique, de l'habillement. C'est tout bête, mais c'est plutôt efficace. Dans les autres domaines, le but semble d'éviter que les activités elles-mêmes n'introduisent des préjugés et stéréotypes supplémentaires, par exemple en matière de sport. De manière active, il y a des invitations faites au prof pour veiller à ce qu'il n'y ait pas aussi des stéréotypes de genre qui sortent de la bouche des enfants, que ceux-ci les remettent en question, ce qui entre dans le combat contre les stéréotypes et les préjugés en général.
Mais il faut sans doute regarder plus en détail les documents pour se faire une idée. Ce que j'ai vu me paraît plutôt OK et admissible. A part pour ceux qui bien entendu ne veulent pas de l'égalité homme/femme ou qui ont intérêt à ne la pas vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 20:42

Quand je disais qu'il y avait peut être du complot là-dessous visant à déstabiliser le gouvernement (déjà en mauvaise posture) mais dans les manif on entend hollande démission ! rien que ça ...

Ce sont ces sms envoyés aux parents d'école maternelles qui m'intriguent ?!

Et à midi un des débatteurs présent sur RMC laissait entendre que cela émanait d'une proche d alain soral.

En fait tout semble suggérer  le trio provocateur dieudo/FN/soral et cie !

Reste à être certains de ce qu'ils comptent enseigner aux enfants si j'ai bien compris Peillon va informer en claire les parents d'élèves.

Pour les ados je pense qu'il y a une information évidente à faire quant on entend certaines émissions grand public sur la sexualité qui leur sont proposées c'est étonnant de constater comme ils savent TOUT et RIEN. e serait que nommer les parties du corps ... Le truc le machin heu ... du garçon de la fille ..

edit : non quatuor, j'oublie les anti-mariage gay ! ouvrons l'oeil mais ne nous laissons pas berner non plus !
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 21:35

les parents ne seront pas invites a une reunion d information
ils seront convoques
c est sur cette dame qui a lance l alerte doit etre antisemite.... proche de soral.... brrrr
et voila, on arrive au point godwin qui met le cerveau en position "off"
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 21:51

convoquer pour informer ...je pense ...
tu veux faire dans quel ordre ?
l'essentiel est d'avoir l'info fiable et vérifiable ...
pas d enseignant sur le forum ?
et les parents d'élèves vous pouvez pas les contacter ?
l'instit le directeur d'établissement, pas d'avis ?
Tu trouves normal que des parents soient ciblés ? reçoivent ce type de sms ?
"parents d'enfants en maternelle" voilà qui me déplait !!!

Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Mer 29 Jan 2014 - 22:25

 Signora.

ça pue cette histoire. Et que certains puissent tomber dans le panneau des extrémistes traditionalistes, avec leur désinformation qui sent mauvais, cela fait peur.
Les parents sont censés avoir appris à lire, à s'informer, à se comporter en adultes. Comment peuvent-ils donner prise à de telles sornettes ?

Cinq intox sur la « théorie du genre »

Et, sur La Croix:
Vincent Peillon rappelle à l’ordre les parents qui boycottent l’école

Citation :
une désinformation extrémiste

Initiée par Farida Belghoul, figure de la seconde Marche des beurs (1984) qui, au fil des ans, s’est rapprochée de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral , la « journée de retrait de l’école » entend « sauver nos enfants », les protéger contre « l’arme de destruction massive » que représente « la théorie du genre ». Théorie incarnée, affirme-t-elle, par les « ABCD de l’égalité », un programme expérimenté dans 600 classes et qui vise à déconstruire les stéréotypes filles-garçons.

Dans le sillage de cet appel au boycott de l’école, des rumeurs ont été propagées via des SMS et les réseaux sociaux, notamment à destination de la communauté musulmane, en recourant à la langue turque ou arabe.

« Quand les élèves sont instrumentalisés à des fins partisanes, quand leurs familles sont en proie à une désinformation extrémiste, il faut une réaction immédiate », approuve Sébastien Sihr, secrétaire général du syndicat SNUipp, convaincu que « l’école doit réaffirmer ses valeurs au plus près du terrain ». Mais, souligne-t-il, cela suppose « un vrai accompagnement des professeurs et des directeurs ».
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 1:15

c'est bon je teleporte ...

Signora ...tu veux jouer au petit chaperon rouge avec nous ...??
Tu préferes etre le Loup ... ou la petite fille qui se fait manger ??

http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/fileadmin/user_upload/doc/fichepedagogique_danserlepetitchaperonrouge.pdf

DANSER :
LE PETIT CHAPERON ROUGE
Claire Pontais, professeur agrégé d’EPS, formatrice à l’ESPE de Caen-Basse-Normandie responsable de la revue Contre Pied (EPS & Société)
Extrait de l’ouvrage 50 activités pédagogiques pour l’égalité filles/garçons à l’école,
sous la direction de Virginie Houadec et Michèle Babillot, SCÉRÉN-CRDP de Midi-Pyrénées, 2008
Un des enjeux de la danse scolaire est de faire accéder les élèves à une activité expressive
esthétique et artistique, au registre du sensible et du ressenti, domaines traditionnellement
réservés aux filles.
À l’école primaire, partir d’une histoire, d’un album, d’une poésie permet de faire entrer les
élèves rapidement dans un projet expressif de danse. Les élèves sont ouverts à beaucoup de
thèmes. Il est cependant parfois difficile de ne pas tomber dans les pièges des stéréotypes
sexistes (cantonner les filles dans des rôles typiquement féminins – princesse, soumission,
peur… – et les garçons dans des rôles masculins – guerriers, aventuriers, robots… – ou de
privilégier vitesse, gestes brusques chez les garçons et fluidité, douceur chez les filles).
L’enjeu est de faire vivre aux garçons et aux filles ce qui leur est au départ inconnu dans un
but de rencontre et de culture commune.
Faire une chorégraphie sur le Petit Chaperon rouge, qui donne a priori des rôles sexués (le
loup est un garçon, le chaperon une fille) est de ce point de vue intéressant à étudier avec des
élèves (à partir de la GS) pour :
– faire accéder les enfants à une motricité expressive qui suppose un engagement de tout
son être ;
– lutter contre les stéréotypes et les modes culturels dominants en proposant une mixité
pour les deux rôles ;
– permettre aux enfants de découvrir des relations inhabituelles (mixtes ou non) qui ne
passent pas par le langage verbal (se toucher, se regarder…) ;
– permettre à tous et en particulier aux garçons d’oser entrer dans une activité esthétique
(non utilitaire).
Tout ce qui est dit pour cette situation du Petit Chaperon rouge sera valable pour tout autre
conte, histoire ou poème.
– Être capable de se mouvoir en fonction d’une intention pour émouvoir les spectateurs : il
s’agit de réduire le décalage entre l’intention et la production qui sera regardée.
– Utiliser l’espace, l’énergie, la musique, un vocabulaire gestuel stylisé en fonction d’une
intention.
– Accepter des relations avec l’autre (garçon ou fille) au service du projet chorégraphique.
– Oser passer devant des spectateurs, devenir un spectateur exigeant et sensible


But du jeu :
Faire un spectacle (ou une vidéo) à partir de l’histoire du Petit Chaperon rouge.
La danse est décomposée en quatre tableaux qui « évoquent » successivement la scène
dans la forêt, la rencontre avec le loup et avec la grand-mère, jusqu’à la mort du loup.
Chaque tableau correspond à une séquence forte du livre. Il s’agit de dépasser le « raconté »
et avoir comme projet d’interpréter le message de l’histoire (ce n’est pas du mime ou une
reproduction de la réalité).
Intention Contraintes
de la situation
Ce qu’ils font,
ce qui doit
être amélioré
Critères
de réussite
à construire
avec les enfants
(exemples)
1er tableau
Le loup se
promène (chasse,
guette, fourberie).

Le Chaperon
se promène
(se méfie, peur).
La musique incite
les enfants à
alterner sautillés
et arrêt.
À l’arrêt, il
faut exprimer
l’intention (peur
ou chasse) avec la
tête et le regard.
Il faut apprendre
à anticiper pour
s’arrêter juste
avec la musique.
Il faut apprendre
à bouger la tête
sans bouger le
corps et avoir un
regard expressif.
– Je danse bien si
je m’arrête avec la
musique et que je
ne bouge plus du
tout sauf la tête.
– Je regarde
partout comme
si j’avais peur.
2e
tableau
Le loup séduit
le Chaperon
(rencontre,
découverte
de l’autre).
Le loup retrouve
son Chaperon et
danse autour de
lui, très près, sans
le toucher.
Cela doit être
très lent.
Ensuite, c’est le
Chaperon qui
tourne autour.
Il faut apprendre
à être très
près de l’autre
(caresser sans
toucher), à faire
durer l’action
longtemps et
très doucement.
Je danse bien :
– si je ne ris pas
quand je regarde
l’autre ;
– si je suis toujours
très près de lui ;
– si je ne m’arrête
pas avant la fin
de la musique.
3e
tableau
Le Chaperon
ramasse les
champignons.



Le loup mange
la grand-mère
(dynamisme).
Choisir deux
ou trois gestes
quotidiens, les
transformer en
les agrandissant
énormément.
Les répéter
pendant la durée
de la musique.
De manière
énergique.
Il faut apprendre :
– à déformer un
geste quotidien
jusqu’à ce qu’il
ne ressemble plus
à la réalité ;
– à faire plusieurs
fois le même
geste ;
– à soutenir
un rythme.
Je danse bien
si je fais toujours
exactement le
même geste (le
loup qui mange)
et que je le fais
le plus grand
possible (du sol
au plafond)
4e
tableau
Combat entre
loup et Chaperon
(sérieux,
dramatique).
Faire une fausse
bagarre
au ralenti.
Apprendre à se
contrôler pour
« faire semblant ».
Apprendre à faire
durer longtemps
une action.
Je réussis :
– si je fais le
plus doucement
possible ;
– si je ne ris pas ;
– si je ne m’arrête
pas avant la fin.
Mort du loup. Libre (choisir son intention) :
faire rire le spectateur, le surprendre
(modifier la fin de l’histoire, etc.).
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 1:17

Dans la Forêt profonde ...  affraid 


L’enseignant/e conçoit la chorégraphie pour mettre en cohérence le projet de spectacle et
ce que les élèves doivent apprendre.
Le tableau précédent est conçu avant le module pour les intentions et les contraintes.
Les axes de progrès et les critères de réussite sont ajustés en fonction des réponses et de
l’implication des élèves.
Les intentions sont liées à l’histoire et à l’effet que l’on veut produire sur le spectateur.
Pour guider les élèves, l’enseignant/e imagine les actions corporelles qu’ils peuvent trouver,
tout en restant ouvert/e à leurs propositions.

Les contraintes de la situation « obligent » les élèves à transformer leur motricité
par rapport à l’intention voulue. Elles viennent de la musique, de l’organisation de l’espace,
du vocabulaire gestuel sollicité et des relations entre loup et Chaperon. En danse comme
dans toute activité, l’élève doit savoir s’il réussit ou non pour mesurer l’écart entre son
projet et sa réalisation. C’est déterminant pour les garçons notamment, qui ont peur d’être
ridicules. La notion de réussite en danse n’a pas le même sens que dans les autres activités,
elle n’est pas liée à une performance ou un gain par rapport à l’autre. Réussir en danse
se « mesure » obligatoirement dans le regard du spectateur : « Tu voulais traduire telle
émotion…. as-tu réussi ? ». Ce qui suppose de décider avec les élèves « quels sont les critères
pour dire qu’on a réussi ». Ces critères ne peuvent être écrits a priori, ils sont à construire
avec les élèves au fur et à mesure de leurs trouvailles.
– Une salle d’EPS.
– Un montage musical à partir de la musique de Dire Straits Brother in arms.
Il faut bien étudier l’histoire avant d’aller danser (compréhension de récit) de façon à
reconstruire avec les enfants les 4 tableaux, les intentions des personnages, leurs sentiments,
leurs actions. Le livre contient des « mots-images » (expressions, illustrations, phrases
reformulées…) qui seront des points d’appui pour entrer dans la danse.
Quelles actions effectuer pour « raconter » avec nos corps ? La musique peut être étudiée
en classe.
Pour la répartition des rôles, les garçons pensent tous au départ qu’ils seront loup et les
filles chaperons ! Mais des filles ont aussi envie d’être loup, il faut donc négocier !…
Si le module comporte 12 à 15 séances, les deux rôles seront travaillés alternativement et les
rôles seront fixés juste avant le « spectacle ».
En maternelle, les enfants acceptent facilement la mixité des rôles. En CE2, l’album
« Dans la forêt profonde »1
où le Petit Chaperon rouge est un garçon, leur permet de mieux
répartir les rôles.

Une fois que l’histoire a été étudiée et que les enfants ont décidé globalement des gestes
qu’ils pourraient faire, ils ont très envie d’aller danser dans le gymnase ; ils pensent qu’ils
n’auront aucun problème à faire ce qu’ils ont prévu.
À la première séance, ils jouent un ou deux tableaux (suivant la durée de la séance) et font
un spectacle à la fin de la séance, en 2 groupes (spectateur/danseur).
Ils sont déçus (vraiment déçus !) parce qu’ils voient immédiatement le décalage entre ce
qu’ils voulaient faire et ce qu’ils ont fait réellement : « on va trop vite alors qu’on a dit qu’il
fallait aller lentement ; beaucoup ont ri alors qu’il fallait avoir peur ; les gestes n’étaient pas
assez grands et les spectateurs ne les voyaient pas bien ; beaucoup avaient le dos tourné
au public ; on était trop tassé… »

Les critères de réussite se construisent ainsi progressivement.
Une fois les critères de réussite construits, chaque enfant doit prendre  conscience de ce qu’ils font ou
pas. Les critères de réussite doivent être très globaux. Il est très difficile d’obtenir des gestes
identiques pour tous les élèves. Le travail en « unisson » quasiment impossible ne constitue
pas un objectif ; les réponses de même nature (et non identiques) seront privilégiés.
Sur les relations entre garçons et filles, nous avons opté pour des duos loup-Chaperon non
systématiquement mixtes. Le choix pourrait être différent, il nous a semblé qu’en primaire,
la lutte contre les stéréotypes passait d’abord par la mixité des rôles loup-Chaperon.


Dans les situations de contact (séduction du loup et fausse bagarre), il peut y avoir des
réticences. Il faut varier les duos (en les tirant au sort par exemple) pour que les enfants
s’habituent à jouer avec différents enfants, garçons ou filles. Pour éviter les approches trop
affectives, il est nécessaire de centrer les enfants sur la relation intention-expression. Il est
intéressant de faire remarquer que deux filles ou deux garçons ne trouvent pas les mêmes
réponses qu’un duo mixte pour que le groupe s’enrichisse de cette diversité.
Dans les discussions, il faut être vigilant sur la prise de paroles. Les garçons peuvent avoir
tendance à s’effacer au profit des filles dans cette activité.
Les critères de réussite sont des repères permanents qui permettent l’évaluation formative.


Le spectacle en direct ou en vidéo constitue l’évaluation finale, sachant que la classe ne peut
présenter un spectacle si celui-ci n’est pas abouti. Il en va du respect du spectateur !


http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/outils-pedagogiques.html

http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html


http://fr.search.yahoo.com/search;_ylt=AwrBTviYCOlSeREAWRxjAQx.?p=Abcd+de+l%27egalite&fr2=sb-top&fr=mcafee&type=A212FR80006&rd=r1
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 1:19

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_Queer

Théorie queer
Théorie du Genre ...

La théorie queer est une théorie post-structuraliste sociologique qui critique principalement l'idée que le genre et l'orientation sexuelle seraient déterminés génétiquement en arguant que la sexualité mais aussi le genre social (masculin ou féminin) d'un individu n'est pas déterminé exclusivement par son sexe biologique (mâle ou femelle), mais principalement par son environnement socio-culturel et son histoire de vie. Ce faisant, la théorie queer se distingue aussi, parfois vigoureusement, des féminismes essentialiste ou différentialiste.

Cette théorie différencie donc sexe (mâle/femelle) et genre (masculin/féminin) par rapport à une société qui tendrait à considérer comme anormaux les individus qui ne se situent pas dans la normalité d'une hétérosexualité perçue comme naturelle et innée, avec un genre découlant du seul sexe acquis à la naissance. Fortement influencé par le travail de Gloria Anzaldúa, Eve Kosofsky Sedgwick et Judith Butler, la théorie queer s’appuie à la fois sur l'idée féministe selon laquelle la sexualité est une partie essentielle de la construction de soi, sur des études gays/lesbiennes du social et sur la nature construite des actes sexuels et des identités.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 1:25

Question :

Et si on a pas envie de devenir Lesbien ... On est Facho ...??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 4:53

Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 9:45

Si je suis ok pour ficher la paix aux majeurs quelle que soit leur orientation sexuelle parce que cela relève de la vie privée et même intime...

mais que je ne veux pas qu’on « bourre le crâne» des gamins en classe avec des livres comme « Papa porte une robe », « Jean a deux mamans », « Dis… mamanS », « J’ai deux papas qui s’aiment », « Tango a deux papas et pourquoi pas ? », « La princesse qui n’aimait pas les princes », « La nouvelle robe de Bill »  parce que en matière d’orientation sexuelle, le lien entre inné et acquis n’est pas encore bien établi (génétique ? hormonal ? psychologique?) et qu’on n’a pas à orienter les repères d’un jeune enfant avec ses gros sabots.

Je suis facho antisémite ultra droite tendance catho coincée salafiste

Si je m’étonne que les médias n’évoquent jamais ces ouvrages quand il dénoncent « la rumeur »
Je suis une abrutie illettrée.
Ok…

Ancien article du figaro, avant que tous les médias hurlent à la « rumeur Twitter »
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/05/28/01016-20130528ARTFIG00664-la-theorie-du-genre-s-immisce-a-l-ecole.php

Des dizaines de livres évoquant l'homoparentalité ou l'homosexualité à destination des tout-petits sont cependant édités depuis une quinzaine d'années par des maisons ayant pignon sur rue. Ils sont utilisés par certains enseignants cités par le Snuipp, comme Gaël Pasquier, à Saint-Mandé, qui lit en classe Jean a deux mamans. «Chose amusante, plusieurs élèves ont affirmé qu'ils avaient deux mamans, montrant ainsi que la famille homoparentale devenait désirable», rapporte l'enseignant.

(…)

Elles s'appellent Contact, Estim', En tous genres ou SOS-homophobie. Associations de lutte contre l'homophobie, elles interviennent au collège et au lycée, sur demande des chefs d'établissement, professeurs et conseillers d'éducation, principalement en classes de quatrième et de terminale, lorsque sont abordées la sexualité et la reproduction. «En début d'année, ma fille, en quatrième au lycée Carnot, dans le XVIIe arrondissement, s'est vu expliquer comment faire un coming out. Elle était toute aussi déconcertée que nous», raconte une mère de famille. Pour certains parents et autres acteurs de la communauté éducative, ces sujets devraient être laissés aux infirmières et aux médecins scolaires et non à des militants.

(…)

Un ministère qui, en octobre, a lancé un groupe de travail autour de l'éducation à la sexualité dès l'école primaire. Une mesure prévue dans les textes depuis 2001 mais loin d'être effective. Les associations qui, à l'instar des Enfants d'arc-en-ciel, dédiées aux familles homoparentales, interviennent très marginalement dans les écoles.

C’est pas déontologique de relayer une rumeur comme celle là…

Ici également
http://24heuresactu.com/2013/05/23/papa-porte-une-robe-dans-le-programme-cp-ce1/

bref, médias menteurs ! menteurs ! menteurs ! menteurs ! menteurs ! menteurs ! menteurs ! menteurs !!!
(oui je suis facho antisémite ultra droite tendance catho coincée salafiste abrutie illetrée ET complotiste.
Irrécupérable en fait.)

L'école c'est fait pour apprendre à compter, lire et écrire, pas à apprendre la "morale sexuelle" du PS (Parti Sectaire).
Quand on voit DSK, Cohn Bendhit, Jack Lang, Frédéric Mitterrand et son ami le "niqueur magnifique" (je cite)
excusez moi, on se méfie !


Dernière édition par hloben le Jeu 30 Jan 2014 - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 10:14

J'aimerais qu'on revienne au " Petit chaperon rouge "  ...
Qu'est ce vous en pensez
c'est pas un peu limite  ...  comme exercice pedagogique ...??
avec vidéos et tout ... !!
ca sera diffusé sur internet...??

C'est quand même bien la Théorie du Genre ?
Vincent Peillon se fichent des parents ...


Dernière édition par SaPa le Jeu 30 Jan 2014 - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 10:18

C'est quand même Zarbi ... ??

" – faire accéder les enfants à une motricité expressive qui suppose un engagement de tout
son être ;
– lutter contre les stéréotypes et les modes culturels dominants en proposant une mixité
pour les deux rôles ;
– permettre aux enfants de découvrir des relations inhabituelles (mixtes ou non) qui ne
passent pas par le langage verbal (se toucher, se regarder…) ;

– permettre à tous et en particulier aux garçons d’oser entrer dans une activité esthétique
(non utilitaire).
Tout ce qui est dit pour cette situation du Petit Chaperon rouge sera valable pour tout autre
conte, histoire ou poème.
– Être capable de se mouvoir en fonction d’une intention pour émouvoir les spectateurs : il
s’agit de réduire le décalage entre l’intention et la production qui sera regardée.
– Utiliser l’espace, l’énergie, la musique, un vocabulaire gestuel stylisé en fonction d’une
intention.
– Accepter des relations avec l’autre (garçon ou fille) au service du projet chorégraphique.
– Oser passer devant des spectateurs, devenir un spectateur exigeant et sensible "
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7155
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 10:26

Parait même qu'ils ne portent rien dessous ...



.
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Jeu 30 Jan 2014 - 11:29

je ne suis pas lesbienne ?
sais pas... refoulée ??...
je n'aimais pas les poupée et le rose, je préférais les cowboys, les indiens, les billes, et les petites voitures.

on m'aurait peut être expliqué que j'étais lesbienne si j'avais eu Mr Peillon comme ministre de l'éducation dans ma jeunesse.
je jouais à la marelle, à la corde à sauter, et au foot.... ah non. Je suis "bi" refoulée.

ce qui est effarant c'est qu'on nous explique qu'on va faire lire ce genre de choses pour expliquer que les filles peuvent être fortes en maths et les garçons en lecture.
mais on ne nous prend pas pour des abrutis ... non non non...

à la limite, qu'on sensibilisent les parents et les professionnels de l'éducation dans leur façon de se comporter (répartition des tâches etc)... ok...
mais "Papa porte une robe" en cp.... et pourquoi pas la gay pride dans la cour ???
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Genre, sexe et politique.   Aujourd'hui à 15:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Genre, sexe et politique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo
» Ou trouvez ce genre de tapis?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: