Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et la Prostitution sur Internet ... ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mairon



Nombre de messages : 529
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Jeu 28 Nov 2013 - 23:47

Euh, Hloben, explique-moi en quoi il se tromperait dans la première phrase. Les prostituées par contrainte dans les réseaux ne sont-elles pas forcées par leurs proxénètes de se prostituer ? Ne sont-elles pas justement contraintes, et n'est-ce pas justement la peur de se retrouver sans rien ou de subir d'autres sévices ou pire de la part des personnes qui les contraignent, qui les empêchent d'arrêter de se prostituer ?
Hum.

Citation :
mais, là ils se contredit à la fin quand même :
Explique-moi là aussi en quoi.

Citation :
mais qu'on ne me parle pas de "misère sexuelle des hommes" [...] le sexe n'est pas un DROIT
Justement, les gens raisonnables ne font pas ce lien avec un "droit" lorsqu'ils parlent de la misère sexuelle des hommes (ou des femmes)...
 
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Jeu 28 Nov 2013 - 23:57

ça

"... Le fait que la grande majorité des personnes prostituées se prostitue pour des raisons économiques – en clair : pour survivre – suffit-il pour condamner la prostitution ?. "
eh bien non, la prostitution, 80-90% étrangère de réseau, complètement à côté de la plaque ton philosophe


et ça

Euh, Hloben, explique-moi en quoi il se tromperait dans la première phrase. Les prostituées par contrainte dans les réseaux ne sont-elles pas forcées par leurs proxénètes de se prostituer ? Ne sont-elles pas justement contraintes, et n'est-ce pas justement la peur de se retrouver sans rien ou de subir d'autres sévices ou pire de la part des personnes qui les contraignent, qui les empêchent d'arrêter de se prostituer ?
Hum.


je vois que tu es très fatigué, que tu devrais aller dormir et relire ça avec les neurones plus détendues.
moi c'est ce que je vais faire... parce que là, franchement...  
Revenir en haut Aller en bas
Mairon



Masculin Nombre de messages : 529
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Ven 29 Nov 2013 - 0:01

Je suis peut-être fatigué et je me suis peut-être mal exprimé sur ce point, mais je ne vois toujours pas ton raisonnement, et la logique dicte quand même que si le philosophe s'est trompé (à part s'il a écrit son intro en 5 minutes), son commentateur doit faire l'effort de l'expliquer un peu plus longuement Laughing

Après, si tu ne veux pas considérer les idées philosophiques, mais aussi ne prendre en considération que la situation française (bien sûr, la loi sera française, évidemment, mais la réflexion n'a pas à se limiter à elle)...

Je trouve aussi dommage de s'accrocher à une source de statistiques (sans vouloir reconnaître 1/ la diversité des sources 2/ le fait que certaines ne sont pas neutres 3/ le fait qu'il y a contrairement à ce que l'on dit un manque de recherche, et que la recherche existante n'est pas toujours conduite de manière adéquate) mais de ne pas vouloir aller un peu plus loin, surtout dans le contexte d'un débat qui est très marqué par les confrontations d'idéologies (voir dans un genre un peu différent, mais avec des rapprochements, le débat sur le mariage pour tous).

Un exemple du grand intérêt d'avoir une réflexion détachée, d'étudier l'histoire de ce débat, et de déterminer les différentes positions :
Jean-Michel Chaumont - Discours et déconstruction : approches sociohistoriques

Dans mes études, je suis au confluent des sciences humaines, de l'histoire, de la philosophie. Si j'ai appris quelque chose, c'est que devant ce genre de débat il est indispensable de procéder à une critique philosophique et d'adopter une posture critique historique, sociologique. Je ne dis pas que cela va forcément apporter une solution miracle, ou une vérité, sur la problématique (quoique, des fois...). Mais ça permet d'ouvrir très largement les yeux. Le monde tournerait beaucoup mieux si les gens avaient le temps, l'envie, ou ressentaient qu'il est de leur devoir, de procéder à cette opération ; ou, pour mieux dire, le monde tournerait beaucoup mieux si cette approche recevait un écho beaucoup plus grand dans l'opinion.
Ce n'est pas le cas. On voit peu de tribunes ou d'articles, sur le sujet qui nous concerne, qui y procèdent, et il est quasiment certain que peu de monde va aller consulter des revues savantes de philosophie, de sociologie, pour essayer de dépasser cette situation. Tout est donc tronqué.
Il est bien entendu très pratique, pour les porteurs de telle ou telle cause, de faire comme si l'on ne disposait pas de ces outils, qui sont pourtant les seuls qui permettent d'aller plus loin dans la réflexion... Mais c'est normal : ils tiennent à leur position, évidemment, et puis, pour faire une image, on pourrait comparer cette capacité méta-critique de la philosophie et des sciences humaines actuelles à une sorte d'Hyper-Socrate, encore plus agaçant, évidemment, que le bon vieux Socrate Laughing .

Citation :
parce que c'est quand une prostituée est seule avec le client qu'elle est le plus en danger, pas le fait que cela soit de la prostitution de rue, de maison close, ou sur internet. Je ne vois vraiment pas ce que ça change.
Euh, là je vois mal, étant donné que, avec raison, tu rappelles ce qu'est le quotidien des prostituées dans les réseaux de traite, le rôle des proxénètes, etc...


Dernière édition par Mairon le Ven 29 Nov 2013 - 15:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Ven 29 Nov 2013 - 11:55

Même si je l'ai lue -et pas toujours comprise- avec attention ta réflexion philosophique de toutes façons n'empêche pas une autre réflexion sur :
* les raisons qui nous ferait prendre cette décisions,
* ses avantages,
* ses inconvénients,
* ses risques,
les possibilités :
- de donner,
* aux prostitués un moyen de vivre sans travailler,
* aux policiers un moyen d'appliquer la loi, si loi il y a ...

Devant chaque décision il est nécessaire de connaitre les effets négatifs et positifs !
Comme souvent on va trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Ven 29 Nov 2013 - 14:22

Eh bien , vu comment le fil tourne
s'il tourne de la même façon que celui qui traitait du mariage pour tous, vous avez du bien rigoler !

au fait mairon, à force d'avoir une vue surplombante et j'en passe, ne risque t on pas singulièrement de manquer d'empathie ?


s’agit-il bien de “traite”, c’est-à-dire d’un phénomène esclavagiste, si les victimes présumées refusent de quitter “l’enfer” dans lequel elles sont censées se trouver ? D’autre part, l’inter­vention policière est-elle salvatrice dès lors qu’elle aboutit sans autre formalité à l’expulsion de celles que les policiers disent vouloir protéger ?


... bizarre que les macs des réseaux piquent les passeports... ça parle aussi du soi disant refus des victimes d'être secourues... c'est vrai qu'elles sont l'air si épanouie ces femmes .... Elles ne demandent rien, elles n'ont pas besoin d'aide.

il y a des études médicales sérieuses qui parlent de séquelles physiques et psychiques... mais bon, c'est vrai, on n'est pas sûr que "cela ne soit pas de l'esclavage".

tu vois, il est là le manque d'empathie...
Revenir en haut Aller en bas
Mairon



Masculin Nombre de messages : 529
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Ven 29 Nov 2013 - 14:30

Citation :
au fait Mairon, à force d'avoir une vue surplombante et j'en passe, ne risque t on pas singulièrement de manquer d'empathie ?
Non.

Mais il est quasiment certain que se laisser dominer par l'émotion aboutit à confondre encore davantage les choses, à passer à côté de distinctions conceptuelles importantes, et à ne pas comprendre tous les enjeux, notamment idéologiques, philosophiques, de l'affaire. Certains sont d'ailleurs très forts pour utiliser l'empathie des gens et court-circuiter le raisonnement, ce qui permet de faire oublier de larges parts de la problématique... Non. Si l'on veut recourir à la solution utilitariste, par exemple, il faut bien fonder son raisonnement, où l'empathie aura sa part, mais sous contrôle, étant donné les enjeux (le problème dans l'affaire étant que justement, certains passent sous silence ou ne veulent pas admettre qu'il y a d'autres enjeux. Et hop, baguette magique ! Qui permet ce miracle qu'il y a pas mal de monde qui ne pense même pas à regarder la situation dans les autres pays, et comment nos voisins se débrouillent en ce qui concerne la prostitution - ce qui rend les raccourcis et les occultations encore plus faciles à faire...).

Citation :
* aux policiers un moyen d'appliquer la loi, si loi il y a ...
Oui, il semble difficile aux forces de l'ordre de pouvoir vraiment s'attaquer aux réseaux à la hauteur de l'effort nécessaire, étant donné que, si je ne me trompe pas, il y a un gros problème de moyens. (Là je parle de la lutte contre les réseaux et le proxénétisme, pas du projet de loi.)

Edit : un article intéressant, mais en anglais.
Ronald Weitzer
The Social Construction of Sex Trafficking: Ideology and Institutionalization of a Moral Crusade

Pratique pour aller plus loin et se souvenir que la France n'est pas une île voguant dans le vide. Wink


Dernière édition par Mairon le Ven 29 Nov 2013 - 16:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Ven 29 Nov 2013 - 15:36

Allez je vous laisse continuer la conversation tous les 2 ... tachez de ne pas vous battre  
C'est une affaire tellement compliquée et douloureuse !
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Ven 29 Nov 2013 - 22:10

Vers un Nouvel Ordre Moral ...??

pour les personnes qui sont déjà dans la prostitution
c'est tres difficile de les en faire sortir
surtout contre leur gré
mais je pense surtout aux jeunes gens , à nos enfants
qui méritent qu'on leur offre un Monde meilleur
c'est pourquoi nous devons rester vigilants
surtout aux manipulations de certains réseaux
qui sous couvert de la défense des droits de la Femme
cherchent au contraire à encourager la Prostitution sous d'autres formes ...
afin de mieux etablir leur pouvoir de controle sur la Société


Dernière édition par SaPa le Sam 30 Nov 2013 - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Sam 30 Nov 2013 - 14:35

En direct sur Europe 1 -les carnets du monde de Sophie Larmoyer- Aujourd'hui dossier spécial sur la prostitution. Un tour du monde sur les différents pays, leurs lois, les résultats.

* Allemagne, légalisation de la prostitution il semble que cela soit un échec ... réouverture des maisons closes ou la plupart des femmes enfermées là vivent en toute illégalité ... avec un tourisme sexuel en pleine évolution ... ces femmes 'travaillent' pour 100 € une journée de 10 heures par jour ... sans aucune vérification  ... sont à la disposition totale des clients qui une fois le droit d'entrée payé peuvent consommer à volonté. La loi de la légalisation ne profiterait qu'à un très faible pourcentage d'indépendantes : 5% environ.

* Etat de New York, prostitution illégale ... des tribunaux spéciaux ont été mis en place qui inciterait (obligerait ?) ces femmes a quitter la prostitution et se réinsérer ... elles sont accompagnées pour cela ...
J'ai été dérangée je n'ai pas écouter la fin ... il semble que cela soit positif dans de nombreux cas.

Actuellement l'émission continue concernant d'autres pays ... je regrette mais je dois partir ... peut être l'émission est elle en ligne sur Europe.

L'expérience des autres peut nous aider à avancer. Du moins dans notre sentiment personnel.
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Sam 30 Nov 2013 - 15:50

ce qui compte également, c'est le "message" que l'on adresse à la société
(mais Mairon continuera à nous sortir des "philosophes" qui nous parlent de croisades morales... eh bien oui, je suis en croisade morale)

est ce qu'on laisse dire que les femmes sont consommables comme des cheeseburgers, et que les hommes ont un droit naturel sur le corps des femmes ? Est ce que c'est ce système de valeurs qu'il faut encourager ?
hors réseau, si la prostitution est une question de survie, ça ne peut pas être un vrai choix.

j'ai l'impression que certaines tombent dans le piège de l'argent rapide à gagner (étudiantes), mais qu'elles s'aperçoivent que si c'est rapide, ce n'est pas si facile (en terme d'image de soi ensuite par exemple... "pute" n'est pas une étiquette facile à porter).

à force de tout tolérer, on arrivera un jour à trouver normal ceci :
http://www.meltycampus.fr/payer-les-etudes-d-une-etudiante-contre-du-sexe-a142930.html

eh bien, peut être que je me laisse "emporter par mon côté émotionnel", mais ce n'est pas le genre de société que je veux !

pour élargir le débat, j'aimerais une éducation sexuelle dans le milieu scolaire qui incite au respect de l'autre.
quand je vois la consommation de pornographie, ça m'inquiète vraiment.
je crois beaucoup au pouvoir des images, et je me demande vraiment ce que cela donnera en termes d'image de la sexualité dans de jeunes esprits.
je vois le porno comme de la pub pour la prostitution.

c'est tout un climat franchement malsain qui se développe.
il fut un temps où les gens auraient eu honte de dire qu'ils regardaient du porno... maintenant, c'est presque normal, demain, limite tu seras  "coincé" si tu n'aimes pas ça.
avec un système de prostitution encadrée, on risquerait d'aboutir à la même évolution.
ça paraîtrait gentiment coquin d'aller voir une roumaine dans un eros center.... Je n'ai pas envie qu'on consomme une jeune femme comme une bière.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Sam 30 Nov 2013 - 20:26

je suis retourné sur La Costa Brava des vacances  de mon  Enfance
Consternation
Des Bordels partout
des jeunes femmes sur toutes les routes
il parait que c'est la Mafia Russe qui  investit ...
mais qu'est ce qui nous est arrivé ...!! ??
Cette Europe là  est vraiment mauvaise
mais personne n' ose rien dire
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Sam 30 Nov 2013 - 20:44

Je n'ai pas le sentiment que l Europe soit en cause. Si ?
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Sam 30 Nov 2013 - 20:49

je n ai pas l impression que l europe fasse grand chose contre le trafic d etres humains.

encore un cas sordide...
pensez y quand vous passerez devant un bordel espagnol...

http://www.dhnet.be/actu/monde/espagne-deux-enfants-sequestres-pour-obliger-leurs-meres-a-se-prostituer-5297b0283570b69ffde3b227

Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Sam 30 Nov 2013 - 20:56

Les pays semble-t-il ont abordé le problème différemment,
Avec du recul on voit les failles de chaque système,
le drame vient vraiment des réseaux qui raflent ces femmes dans leurs pays respectifs (certaines vendues par leur parents ...) et les prostituent sans papiers ... sans parler la langue du pays ou elles "travaillent".
C'est désespérant cette affaire, quelle serait la meilleure solution, sans doute l'interdiction, mais comment ?
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Sam 30 Nov 2013 - 21:05

Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Sam 30 Nov 2013 - 21:17

le "client" europeen est aussi coupable
il en a rien a ficher de ces filles.
son plaisir avant tout.
c est trop facile de se dedouaner!
Revenir en haut Aller en bas
Mairon



Masculin Nombre de messages : 529
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Sam 30 Nov 2013 - 22:39

Citation :
ce qui compte également, c'est le "message" que l'on adresse à la société
Oui. Justement, le message qui est adressé, c'est d'abord que le rapport sexuel monnayé, il va être sanctionné d'y avoir recours avec quelqu'un.

Citation :
est ce qu'on laisse dire que les femmes sont consommables comme des cheeseburgers, et que les hommes ont un droit naturel sur le corps des femmes
C'est le statut de la sexualité qui produit cet effet. C'est très drôle, les gens semblent oublier tout à fait ce qu'ils font faire contre de l'argent à leurs semblables, ou ce qu'ils font eux-même contre rémunération, dans les autres domaines. Là, parce que la sexualité intervient, soudain, resurgit l'aspect de consommation de l'autre.
Je trouve plus logiques ceux qui reportent l'accusation à toute forme de travail, ou au moins ceux qui se rappellent qu'il n'y a pas du tout besoin de se tourner vers la situation du monnayage de la sexualité pour trouver des problèmes dans les autres domaines... Wink
A part ça, pourquoi ne parler que des femmes (encore ?). Le rapport sexuel monnayé est possible homme/femme, femme/homme, homme/homme, femme/femme. C'est un peu lassant d'avoir à le rappeler, mais si l'on veut faire la critique de la relation qui s'établit entre la personne que l'on paie pour avoir un rapport sexuel avec la personne qui la paie, on ne peut pas en rester seulement au cas une femme/un homme (quand bien même il est prégnant concrètement) et attaquer le concept même de prostitution en en restant là : on aura alors juste traité de cette forme là de prostitution.

Citation :
(mais Mairon continuera à nous sortir des "philosophes" qui nous parlent de croisades morales... eh bien oui, je suis en croisade morale)
Si tu en as conscience, c'est parfait ! Wink

Mais justement : à mes yeux, la loi de la République française (liberté, égalité, fraternité ; héritière des Lumières) doit s'appuyer, pour traiter des sujets qui mettent en cause un de ses principes, le moins possible sur une morale subjective, relative. Elle doit donc être issue d'un raisonnement complet, et on doit être capable de pouvoir le situer, de connaître et de comprendre son contexte et ses fondements.
Ce n'est pas vraiment le cas si l'on fait face au conflit de plusieurs croisades morales relatives, si personne au bout du compte n'essaie de dépasser un peu sa position. Cela gêne moins les gens ici parce que le sujet est très connoté culturellement, socialement parlant.

Au bout du compte, un parti l'emporte sur l'autre. Mais c'est mieux si dans le processus, on n'a pas oublié de garder un œil sur le lien entre le débat et les principes établis, qui sont ceux de la république.
Comme je l'ai écrit, il faut prendre en compte l'atteinte que cela fait à la liberté (même si au début cela paraît très étrange à une personne qui se dirait en "croisade morale" sur le sujet). Tant pis si la plupart des gens le rejettent au motif d'un argument d'autorité ou contestable (parce que pas solidement appuyé sur des justifications), mais je suis choqué de voir que des penseurs le font - surtout des philosophes ! Ou qu'ils induisent l'opinion à croire qu'il n'y a pas de problème là-dessous.
Je parlais du sujet avec un proche. Au bout d'un moment, elle commence à me dire "Bon, d'accord, moi je suis plutôt entraîné vers cette mesure... Par contre, je trouve que les assistants sexuels, pour les handicapés par exemple, ce devrait être autorisé, vu les services que cela a pu rendre."
Il m'a fallu un petit moment pour lui faire comprendre que la loi interdira, bien entendu, ce genre de choses ; et que "prostitution" équivaut dans notre cas au fait de monnayer l'acte sexuel, pas à la seule forme de prostitution avec ses dérives terribles décrite par plusieurs intervenants ici.
Du coup, elle a commencé à dire que c'était encore plus compliqué qu'elle ne le pensait...

Citation :
n'est pas une étiquette facile à porter
Les poids moraux, culturels, sociaux, font que la personne risque de se retrouver mal considérée par une partie plus ou moins grande du corps social. C'est de la faute du corps social, non ? C'est le système des valeurs global, institutionnel ou dominant dans l'opinion (et variant ensuite selon les différents groupes, et aux yeux des individus), qui détermine ce genre de choses.
Quant aux termes et aux idées, il n'est pas difficile de comprendre pourquoi on en est arrivé là. Prostitution n'est pas un mot neutre étymologiquement, il renvoie à l'idée d'une profanation (notamment grave, du point de vue religieux : le culte des idoles, par exemple). Les insultes et dénominations dévalorisantes, injurieuses, ne manquent pas dans ce domaine... Dire "sombrer", "tomber" "dans la prostitution", ce n'est évidemment pas comme dire "avoir des rapports sexuels monnayés".

Citation :
ce n'est pas si facile (en terme d'image de soi ensuite par exemple)
Donc pour une part il y a l'influence extérieure, socio-culturelle. Après, je suis tout à fait d'accord pour dire que, même si l'on fait abstraction du cadre (voyons dans l'absolu), la sexualité a ses particularités.
Mais tandis que certains dressent en quelque sorte une frontière ontologique entre la sexualité et d'autres modalités, je ne vois pas en quoi cela est fondé, quand bien même pour de nombreuses personnes ces spécificités de la sexualité rendraient la distinction avec ces "autres modalités" très grande. Qui oublierait qu'une activité monnayée n'a pas besoin de faire intervenir la sexualité pour qu'elle soit difficile, complexe, puisse conduire à des drames ? Ou être bien vécue. Mais c'est précisément ce que contestent certains dans le cas présent : sous prétexte que la sexualité entre en jeu, par rapport à une autre activité monnayée, soudain, on change complètement de registre, et on rejette soit le fait de donner la parole à ceux qui ne sont pas dérangés (on peut lire les témoignages de "travailleurs du sexe" concernés), soit on remet en cause leur propre témoignage (dans ce cas, excusez-moi, mais alors on peut remettre en cause tous les témoignages de tout le monde, et toujours dire, dans un sens ou dans l'autre : tu n'es pas dérangé par cela, mais cela veut dire que tu n'a pas compris/intégré/que tu essaies de te mentir ; tu détestes cela, mais cela veut dire que tu n'as pas compris/intégré/que tu essaies de te mentir. Il y a des cas où cela est possible, mais généraliser la chose, c'est difficilement qualifiable comme procédé. Pas étonnant que ceux qui se présentant comme travailleurs du sexe ont manifesté ces derniers temps contre le projet de loi soient en rogne contre des féministes plus ou moins radicales, des penseurs, et beaucoup d'autres gens.). Bref.

Citation :
pour élargir le débat, j'aimerais une éducation sexuelle dans le milieu scolaire qui incite au respect de l'autre.
Euh, no entiendo. Parce que si l'éducation sexuelle scolaire, étatique, n'incitait pas au respect de l'autre... (!!!!!)
Des personnes s'intéressant aux problématiques LGBT etc. te diraient qu'elle n'intègre pas suffisamment l'homosexualité pour être parfaitement incitatrice au respect de l'autre ; et d'autres leur répondraient que ce n'est pas normal qu'on fasse cela (!).
Partant, je ne vois pas du tout ce que tu veux dire, là.

Citation :
le drame vient vraiment des réseaux qui raflent ces femmes dans leurs pays respectifs (certaines vendues par leur parents ...) et les prostituent sans papiers ... sans parler la langue du pays ou elles "travaillent".
Après avoir regardé un peu l'étude citée plus haut, il y a un assez grand nombre de situations différentes, et je pense qu'il faut regarder les choses en détail, parce que cela ne revient pas exactement au même.

L'Union européenne (niveau adéquat pour pouvoir agir largement à ce sujet) a des lois, des mesures, des comités, des programmes, pour lutter contre la traite des êtres humains. Je suppose qu'il faudrait, là encore, plus de moyens sans doute pour que cela fonctionne mieux.
Ensuite, comme toujours, rien ne changera vraiment si l'on ne travaille pas à fond pour diminuer les inégalités globales et les problèmes que l'on sait.

Citation :
à force de tout tolérer, on arrivera un jour à trouver normal ceci :
Que je sache, le proxénétisme et l'exploitation, les violences, les abus, le fait de contraindre, sont interdits ici en tout cas, donc je ne vois pas.

Citation :
Il fut un temps où les gens auraient eu honte de dire qu'ils regardaient du porno... maintenant, c'est presque normal, demain, limite tu seras  "coincé" si tu n'aimes pas ça.
Pour la pornographie, le sujet n'est pas très éloigné.
Pourquoi devrait-on avoir honte de regarder de la pornographie ? La pornographie encadrée légalement, bien entendu ? Et, par exemple, avec des "stars du porno" (au sujet desquels on ne peut pas vraiment dire "mais ils ne sont pas consentants") ?
Je remarque quelque chose de très frappant en ce qui concerne la pornographie : là aussi, même assimilation par les gens (surtout s'ils sont contre) de la pornographie avec quelque chose qui irait nécessairement au détriment de la femme, dans l'absolu... Comme s'il n'y avait pas de pornographie homosexuelle, aussi.

Citation :
je crois beaucoup au pouvoir des images, et je me demande vraiment ce que cela donnera en termes d'image de la sexualité dans de jeunes esprits.
D'où l'interdiction aux mineurs. Le problème est qu'elle est assez aisément contournable aujourd'hui.
Mais n'est-il pas hypocrite de faire porter sur la seule production pornographique (ou sur elle en majorité) la question d'une mauvaise influence, étant donné que l'on trouve de plus des éléments à caractère sexuel ou ayant un rapport avec la sexualité dans les médias accessibles à tous, dans la publicité ? A mon avis, c'est d'abord de ce côté qu'il faut se tourner. Non ?

Les êtres humains et la sexualité... Vaste et complexe programme !

*

http://www.erudit.org/revue/RF/2006/v19/n1/014068ar.html
Analyser autrement la « prostitution » et la « traite des femmes »
Louise Toupin

Je viens de trouver cet article, j'ai lu l'intro, ce doit être intéressant, je lirai la suite plus tard.

*

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4535487
Penser la prostitution (2/4) : Le corps est-il une marchandise?
Par Adèle Van Reeth


Dernière édition par Mairon le Dim 1 Déc 2013 - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Dim 1 Déc 2013 - 8:22

signora a écrit:
Je n'ai pas le sentiment que l Europe soit en cause. Si  ?
Si ...
C ' est l'Europe des Mafias qu'ils nous ont construit
pas celle des Peuples

Regarde l'Ecotaxe ...
C'est quoi ECOMOUV ...??
Personne ne le sait
ni ou va partir l'Argent ...
une " Usine à Gaz " à effet de serre ...
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Dim 1 Déc 2013 - 10:31

Mairon pense que les "valeurs" sont des biais socio culturel
J aurais bcp de mal a voter pour qqu'un qui n a pas de valeurs

La prostitution peut etre tellement bien vecue, que l on importe des femmes pour satisfaire les fantasmes des occidentaux (pas assez de vocations locales semble t il). Comprenne qui pourra.
Ne pas voir que le porno n est pas neutre, qu il vehicule des valeurs, faut vraiment avoir de la merde dans les yeux.
Rien n est neutre. Et parler de biais sociaux, revient a ne rien decider ( bien une position de centriste tiens!!), a dire que tout se vaut en fait.

Rien n est neutre. Et les valeurs de societe (les "biais"), on les choisit

Cesse de me balancer l etiquette " philosophe " a la figure.
Ca ne m impressionne pas.
L africaine qui a noye sa fille a berck etudiait la philo. La philosophie ne protege pas contre la folie!
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Dim 1 Déc 2013 - 15:58

Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Dim 1 Déc 2013 - 16:16

Ceci est identique a mon post d'hier.

Mais j'ai peine à croire qu'avec un peu de bonne volonté la police ne puisse rien faire contre des esclavagistes qui parquent des femmes venues d'on ne sait où ... et souvent comme c'était le cas dans le reportage que tu as mis en ligne hier avec des menaces sur leurs proches.... les font "travailler" dans des conditions ignobles. Et les remettent tels des objets entre les mains de 'touristes sexuels' ... dans des bordels ayant pignon sur rue.
Des descentes policières là dedans de façon régulière ne serait pas possible ?
Je n'y crois pas ! A qui cela rapporte ?
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Dim 1 Déc 2013 - 16:32

il faut que les femmes portent plainte
mais elles sont dans une telle situation, que c est extremement difficile.
en suede, la prostituee est presumee victime, elle n a pas a porter plainte pour etre secourue

ce qui est frappant, c est que la solution a l allemande augmente la demande ("promos")
et donc augmente la traite
et ca genere un cash fou!
http://www.lalibre.be/actu/international/prostitution-forcee-petits-risques-tres-gros-profits-51b8f303e4b0de6db9c8586a
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Dim 1 Déc 2013 - 18:37

J'ai suivi une émission sur Europe 1 -les cahiers du monde- elles ne peuvent pas porter plainte, la majorité ne parle pas la langue du pays (savent_elles seulement dans quel pays on les a amenées)
Tu m'étonnes que ça a augmenté la demande, comme tu dis c'est la promo.
Pour une somme modique ils ont un droit d'entrée pour consommer à volonté !
La loi de légalisation a largement été détournée pour faire place a de l'esclavage humain.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Dim 1 Déc 2013 - 18:40

J'ai repris ton lien ...

Et la prostitution forcée, largement dominante, "c’est à la fois un marché et un crime".

'''Pour être intervenu dans des centaines de dossiers de proxénétisme aggravé, Yves Charpenel confirme que ce type de traite s’accroît, se complexifie et se fluidifie. C’est un monde de vulnérabilité où les victimes sont d’abord des femmes, étrangères, en situation irrégulière, très jeunes Dans le rapport français établi en 2011 sur le phénomène, il apparaissait que sur les 98 % de prostituées (contre 2 % d’hommes), 48 % étaient mineures !'''

Les lois pour protéger les mineurs existent !

''' "La pauvreté est le terreau sur lequel la traite des êtres humains se développe. Et ce n’est pas un hasard si les victimes sont issues, de gré ou de force, des pays les plus pauvres de la planète."

Les exemples, terribles, sont légion. Comme ce bébé haïtien vendu 15 € à n’importe quel touriste sexuel en République dominicaine, simplement parce que la famille n’a pas de quoi s’acheter à manger. Ou ce village du Nigeria qui s’est cotisé pour envoyer 50 jeunes filles en Europe, via des gentils passeurs. Ou encore ce réseau libanais qui promettait la lune à de jeunes Vénézuéliennes si elles suivaient un cursus de mannequin (dont coût: 45 000 euros). A Paris, les filles étaient louées 25 000 euros la soirée "Les écarts de prix sont considérables entre une simple prostituée de rue ou une escort girl. Certains proxénètes ne laissent rien, d’autres un petit pourcentage. L’argent chèrement gagné est rarement conservé", observe encore Yves Charpenel."""

C'est de l'esclavage !!!

Pour le coup on est sur un autre sujet ...
Et l'esclavage c'est interdit ! Quelle sont les peines ?
Sauf à considérer que l'esclavage n'existant plus on dévie le problème.
Revenir en haut Aller en bas
hloben



Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 43
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Dim 1 Déc 2013 - 20:28

les lois pour protéger les mineurs existent... mais par exemple, la prostitution des mineurs à partir de 16 ans étaient jusque très récemment légale en Suisse (âge de la majorité sexuelle )
http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/22008994
certains commentaires sont édifiants...

sinon, je ne pense pas que les clients demandent les cartes d'identité pour vérifier l'âge...
et subir ça à 17 ou à 18 ans, qu'est ce que ça change après tout.



en Belgique...
http://www.prostitutionetsociete.fr/actualites/actualites-europe/la-belgique-bientot-le-nouveau

Dans les 60 vitrines de la rue d’Aerschot, chaque personne prostituée verse environ 7500 euros par mois (250 euros par tranche de 12 heures versés tous les jours du mois) aux propriétaires des vitrines (200 euros) et aux dames de compagnie (50 euros). Ainsi, les 150 premiers "clients" du mois leur permettent de payer uniquement leur "droit" d’être dans la vitrine. Chaque vitrine accueillant en moyenne quatre personnes par jour, le propriétaire d’une vitrine touche au minimum 800 euros par jour, soit plus de 300 000 euros par an. Dans les 80 à 90 carrées situées sur la commune de Saint-Josse, les loyers demandés aux personnes prostituées peuvent atteindre 3500 euros par mois. Dans les deux cas, on a clairement affaire à du proxénétisme hôtelier, avec des profits complètement anormaux, et pourtant aucune action fédérale ne semble entreprise pour contrer ces abus.

Quand on sait que la commune de Schaerbeek prélève une taxe de 2500 euros par femme par an sur les "bars" de la rue d’Aerschot, ainsi que 3500 euros par an pour chaque carrée sur son territoire, et que Saint-Josse perçoit une taxe annuelle de 650 euros en moyenne par carrée, on peut légitimement se demander si nos politiques ne tiennent pas à conserver la prostitution pour des questions financières….



en Allemagne des promos spécial seniors... en parallèle, une "sex tax" à Cologne pour équilibrer le budget

http://www.spiegel.de/international/zeitgeist/subsidized-sex-for-pensioners-german-brothel-offers-50-percent-discount-to-senior-citizens-a-471907.html

Subsidized Sex for Pensioners: German Brothel Offers 50-Percent Discount to Senior Citizens

"Life begins at 66," reads an advertisement aimed at old people in Germany. But it's not promoting orthopedic shoes -- it's for a brothel which is offering a 50-percent discount to senior citizens.

(...)

Cologne is something of a center for sexual innovation in Germany. The city introduced a so-called "sex tax" on the sex industry in 2004 in an attempt to balance its budget. However the discount is not the first of its kind to be offered in Germany. A brothel in Dresden in economically hard-hit eastern Germany made headlines in 2005 when it introduced a 20-percent discount for the long-term unemployed.




un projet intéressant
http://www.prostitutionetsociete.fr/prevention-et-education/prevenir-la-prostitution/norma-hotaling-initiatrice-d-un
Un programme maintenant adopté dans de nombreuses villes

Norma Hotaling en convient : Beaucoup avouent qu’ils ne seraient jamais venus de leur propre fait. Une session de huit heures leur est proposée :  Il ne s’agit pas de leur faire honte - leurs noms ne sont pas publiés -, mais plutôt de leur apprendre à construire des relations humaines.
Les objectifs sont multiples : rappel de la loi, éducation à la santé - IST et sida -, information sur le proxénétisme et les méthodes des trafiquants, sur la violence et les rapports de pouvoir...

L’un des points forts est de les amener à comprendre qui sont les femmes qui se trouvent en face d’eux. Celles-là leur disent la vérité sur ce qu’elles vivent. Bien entendu, elles ne dévoilent pas tout de suite leur véritable identité. Lorsqu’elles le disent, les hommes sont stupéfaits ; ils ne sont pas habitués à voir des prostituées comme autres choses que des sexes.

A en croire Norma, les réactions sont positives : Les hommes nous remercient. Certains disent regretter de ne pas avoir eu ces connaissances plus tôt. Sur 1 400 hommes passés par ce programme, quatre seulement ont été à nouveau arrêtés. C’est la preuve que les hommes peuvent changer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et la Prostitution sur Internet ... ?    Aujourd'hui à 6:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Et la Prostitution sur Internet ... ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Configurer le pare-feu pour PG avec Norton Internet Security
» Ou acheter MAC sur Internet
» Christophe Ginisty:coordinateur stratégie Internet
» Internet, vecteur de changement, ou non
» Débat en direct et en ligne sur fédération internet a 18 H !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: