Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
SaPa



Nombre de messages : 7161
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 17 Juil 2015 - 11:54

il faut mettre un terme à la généralisation en Europe de l'Euthanasie obligatoire dans la pratique de la Médecine ... les medecins ne sont pas des tueurs à gage ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 18 Juil 2015 - 16:50

SaPa a écrit:
Euthanasie obligatoire
SaPa, tu devrais avoir honte de sortir de telles insanités !
Quand cesseras-tu tes excès de langage associés à des contre-vérités ?
Ce forum n'est pas à la disposition des propagandistes, tu as déjà risqué le bannissement un tas de fois pour tes propos incompatibles avec un débat sain. À force de franchir la ligne jaune, tu auras droit au carton rouge définitif la prochaine fois, tiens-le toi pour dit !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Dim 19 Juil 2015 - 21:17

La seule honte que j'ai
c'est de n'avoir pas pu leur résister
c'est de n'avoir pas su protéger mon père
ils l'ont traité et piqué comme un chien
lui un ancien de l'Indochine et de l'Algérie
Il ne méritait pas de terminer comme ça  
la ligne rouge , c'est eux qui l' ont franchi
et personne ne peut dire comment ca va se terminer cette Histoire ...

Un Grand respect , pour cette Maman ...
qui protège son fils Handicapé
tu vas dire que l'Affaire Vincent Lambert
c'est pas L'Euthanasie Obligatoire ...??
On lui laisse le choix ...??

.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Lun 20 Juil 2015 - 8:18

Soit l'intéressé est déjà parti, et ce n'est plus qu'un corps vide qui est maintenu en vie (le choix dont tu parles n'a donc pas de sens), soit il est enfermé dans une cellule hors de tout contact et n'a d'autre espoir de sortie que l'Au-delà.
Dans le premier cas, ce n'est que de la culture d'organes.
Dans le second, n'importe qui à sa place supplierait qu'on le laisse partir. C'est ce qu'a fait un autre Vincent, pourtant mieux loti que lui puisqu'il parvenait encore à communiquer.

Moi je n'admire pas sa mère, bien au contraire. C'est de l'acharnement thérapeutique stérile exigé par quelqu'un qui considère Vincent comme un objet dont elle serait propriétaire.

Et, SaPa, ne me sors pas ces vidéos où on a l'impression qu'il réagit, c'est de la mise en scène.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 23 Juil 2015 - 19:20

Bravo à Vincent qui s'accroche ...bravo à sa famille qui le soutient ... Zéro pointé pour le CHU qui ne trouve comme échappatoire qu'une histoire à dormir debout pour sauver la face ... Comme quoi , on a eu raison de ne pas leur faire confiance ...

" Vincent ... en tant qu'ancien personnel soignant , tu sais que nous possédons deux hémisphères au Cerveau , et quand l'un est défaillant , l'autre peut prendre le relais ... C'est comme un muscle ...il faut le faire travailler ... et un jour , le déclic arrive ... Accroche toi , ca vaut le coup ... c'est tout ce je te souhaite , ainsi qu'à ta maman qui est une personne exeptionnelle de courage ... Avec tendresse toute mon Amitié ... "  

Sapa ...
.

.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 24 Juil 2015 - 8:20

SaPa a écrit:
nous possédons deux hémisphères au Cerveau , et quand l'un est défaillant , l'autre peut prendre le relais ...
Sous réserve que les deux hémisphères ne soient pas aussi défaillants l'un que l'autre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
fismale



Masculin Nombre de messages : 104
Age : 39
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 25 Juil 2015 - 12:19

Entre euthanasier une personne et cesser de maintenir artificiellement son corps en vie, il y a une grande différence !

Laissons la vie décider en débranchant.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 25 Juil 2015 - 20:00

Cette réflexion ne peut pas être sereine si on fait intervenir les sentiments, les comparaisons, et, si c'était ton enfant ? voilà bien le piège à éviter.
Dieu nous a fait naitre et mourir. Il a voulu que les hommes soient intelligents (enfin qu'ils aient tous une forme d'intelligence ...). La médecine à ajouter des années à la vie.
Mais à partir de quand la vie cesse-t-elle ?
Il ne s'agit pas d'euthanasier mais de cesser des soins qui maintiennent dans une vie artificielle. D'accompagner sans douleur un départ.

Revenir en haut Aller en bas
fismale



Masculin Nombre de messages : 104
Age : 39
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 25 Juil 2015 - 21:36

Un délai doit être accordé aux personnes touchées, mais passé ce délai, le débranchement doit être légal et obligatoire.

Le personnel médical est apte à donner une limite dans le temps à ses soins vu leur expérience.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Dim 26 Juil 2015 - 14:11

Peut être pas le personnel médical.Il ne peut pas prendre de décision unilatérale, et surtout pas avoir un pouvoir de vie et de mort. Il ne peut pas avoir de pouvoir, c'est totalement imprudent. Il ne peut avoir qu'un rôle de consultant pour le législateur.

Seul le législateur le peut, démocratiquement parlant. Mais je constate dans cette affaire, que le pouvoir législatif, conforté par les bras de la justice Française et Européenne, a du mal à faire poids contre une religion. Une fois de plus, la démocratie démontre son timide caractère purement consultatif, et n'affirme pas son pouvoir. Quand le pouvoir est vide, la dépression aspire l'anarchie. Et peu à peu, pour pas mal de gens, le sens et le contenu de la démocratie devient tel: "la democratie c'est quand chacun fait ce qu'il veut".  Et par extention, "pour obtenir ce que je veux, si j'arrive à faire pleurer dans les chaumières, j'ai gagné". Peut importe le débat de la raison, les décisions s'octroient au litre de larmes versées. C'est ainsi que Taubira à validé le "Mariage pour tous", même le législateur essaie de faire couler des larmes, et confond son métier avec celui de l'avocat, toujours avec un fond de culpabilité de la masse, qui doit bien cela à une minorité tant égratignée. Si bien que l'octroi, devient plus une punition pour la masse, qu'un gain de cause pour la minorité.

Tu as raison signora, le piège est généralisé. Et cela sur tous les thèmes politico sociétal. Les victimes gagnent toujours. Soyons victimes!

De même exprime t on actuellement une espèce de repentance lacrymale envers le handicap, au point ou les valides se font subir une flagellation punitive, en subissant à outrance, des aménagements certes avantageux pour le handicap, mais qui deviennent une entrave aux valides. Il faudrait ouvrir un autre fil pour cela, dans lequel j'ai peur d'être intarissable. Les WC pour handicapés sont peut être en voie d'être généralisés, parce que le fait que ces WC leur soient réservés est discriminatoire. Mesdames et Messieurs, attention, la hauteur de la cuvette va changer!  Si cela ne vous plait pas, la religion tranchera. ...à moins quelle ne deviennent connectée, et règlable par une appli smartphone, pour 9.99€/mois  seulement, résiliable à tout instant. Mais là! Drame! alors que vous êtes sur la cuvette, la même appli vous indique venant du barbecue connecté, que la viande est cramée. Le premier arrivé ne sera pas en fauteuil roulant, et voilà... encore une discrimination   .

Pardon de faire de l'humour hors sujet sur ce fil. C'était juste pour voir si Vincent y est sensible...  pour un dernier sourire sur le monde qu'il quitte, avant d'éteindre la lumière. Que la paix soit avec lui. Mais surtout, surtout...  que la paix soit autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 1 Aoû 2015 - 2:13

Docteur Michel Enjalbert
http://www.ch-perpignan.fr/fr/mieux-nous-connaitre/nos-services-soins/medecine-physique-et-de-readaptation-26.html

" Je suis médecin et responsable depuis dix ans d'une unité dédiée aux états végétatifs chroniques et paucirelationnels. Ces unités ont été créées par la circulaire du 3 mai 2002 à raison de 6 à 8 lits pour 300 000 habitants. Cela va faire beaucoup d'arrêt de soins à prévoir et autant de mort prématurées que la canicule. Je précise, pour la clarté de mon propos, que je suis parfaitement athée et donc mu par aucune considération religieuse que ce soit.

Non, Vincent n'est pas en fin de vie, c'est uniquement un grand handicapé pour lequel le législateur a prévu un dispositif spécifique de prise en charge. Non, l'alimentation et l'hydratation ne sont pas un soin, mais la satisfaction d'un besoin fondamental de l'être humain.

Seul le moyen employé, justifié par l'incapacité à déglutir, peut être considéré comme un soin, d'où la confusion de la forme et du fond. En réalité, Vincent n'a rien de plus, ni de moins, que tous les états végétatifs chroniques et pauci-relationnels accueillis dans nos unités.

C'est pourquoi, les personnels de ces dernières, réunis régionalement il y a quelques mois, ont été choqués par les décisions prises. Vincent fait partie des personnes en situation de handicap que j'accueille au quotidien dans l'unité dont j'ai la responsabilité. "

.
Revenir en haut Aller en bas
fismale



Masculin Nombre de messages : 104
Age : 39
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 1 Aoû 2015 - 3:06

SaPa a écrit:
Non, l'alimentation et l'hydratation ne sont pas un soin, mais la satisfaction d'un besoin fondamental de l'être humain. [/b]

Seul le moyen employé, justifié par l'incapacité à déglutir, peut être considéré comme un soin, d'où la confusion de la forme et du fond.


Ce que j'appelle "soins" c'est effectivement lorsque la personne doit être alimentée malgré l'incapacité à déglutir.
on est bien d'accord. Là, c'est de l'acharnement thérapeutique, même s'il y a pire, c'est la durée qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Dim 2 Aoû 2015 - 18:05

fismale a écrit:
Là, c'est de l'acharnement thérapeutique, même s'il y a pire, c'est la durée qui compte.

Oui, plus que la scabreuse idée de rémission du mal dont il souffre, la durée est un critère, sinon le critère le plus important. La souffrance n'est rien, ce n'est que la durée qui en fait sa substance, surtout lorsqu'elle est délibérée.

Je vais doucement tenter quelque chose: dans bien des situations de l'histoire, des gens ont souffert, longtemps, parce que le professionnalisme de certains, mu de surcroit par des décrets déontologiques, une hiérarchie ou des lois, a fait œuvre. C'est vrai que lorsqu'on est horticulteur, on est pas bucheron, donc pas payé pour abattre des arbres, mais seulement pour les faire pousser. Les juges se sont toujours bien gardé d’être bourreau, et les experts d’assurer la mise en œuvre de leur expertise. C’est comme les chiottes, tout le monde y va mais personne ne les nettoie. Sauf l’immigré de service, parce que lui n’a pas peur de sa réputation : il n’en a pas.
Dans notre affaire, il n’y a pas d’immigré de service, alors elle reste en l’état.

Je laisse le soin à chacun, de rechercher dans l'histoire, chacun de ces cas, sachant que le nazisme n'en n'a pas eu le monopole. Ce serait lui faire trop d’honneur.

Nous recherchons notre identité nationale ? Et bien je l’ai trouvée : c’est « ça » la France. Ou peut être, est ce pour cela qu’on ne la recherche pas vraiment, parce qu’on a peur de ce que qu’on va trouver. Une grande lâcheté collective. A décharge, le premier qui ose se fait lyncher. Et les martyrs sont tous mort en 1918, il n’y en a donc plus.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Dim 2 Aoû 2015 - 20:19

Après cette tirade à l'acide citrique, mue par mon impatience à voir quelque chose de courageux accoucher de ce conflit autour de Vincent.

Je pense que cette affaire, (malgré ses excès de passion, malgré certains au contraire, qui prétendent que tout est normal circulez-y-a-rien-à-voir) comme l'affaire du pull over rouge, aura des suites bénéfiques. L'opinion publique s'affirme et se confirme. La loi Léonetti subira quelques "patchs". Sa base est bien orientée.

Cette affaire aura aussi pour conséquence, de mettre chacun face à ses responsabilités, et d'affirmer que chacun, même et surtout la jeunesse, ne pourra plus s'octroyer le luxe de laisser les siens dans le doute après un évènement malheureux.

Car si "qui ne dit rien obtempère", obtempère à quoi? Lorsque l’on est jeune il n’est pas très naturel de parler de mort, sauf si l’éducation fait reculer le naturel.

Si les paroles d’une épouse ne font plus foi, qui peut on écouter ? La mère ? Mais ou est le père et que dit il ? Son fracassant silence n’exprime t il pas un aveux : « je n’ai pas coupé le cordon » « je n’ai pas pris ma part de l’enfant, madame voulait tout » ? le vrai mari de Madame était il Mr le Curé (on a vu cela maintes fois : 2 maris, un pour le lit parce que l’éprouvette c’est interdit, l’autre pour l’esprit saint) ? Faut il tout rappeler à ces messieurs ? que l’on perd sa mère le jour ou l’on prends femme, et que femme vaut moitié de soi même (nous n’avons que 2 moitiés que je sache) ? faut il rappeler que tout ce que l’on dit à sa femme, on en dit pas mot à sa mère ? Mais que fait Mr le Maire ? Que ne rappelle t il cela à tous jeunes époux, sinon pour ne pas gâcher la fête ? (les beldoches ne s’en remettrait pas)

Il faudra, dès sa majorité, s'exprimer sur sa mort ou son handicap potentiel, sur la disponibilité de nos organes ou pas, et cela durant toute sa vie, de manière évolutive, en présence d'un médecin et d'un proche (surtout pas d’un prêtre). Ce que faisaient nos ancêtres d'ailleurs, car au temps jadis, on se prenait moins la tête avec ce genre de considération. Les choses se faisaient à la barbe des juges et des bien pensants, des "juristo philosopheux" et des « mitrés ». Les « vieux » étaient prévoyants, ils disaient tout à temps, et à qui il faut. Parce que pour les gens simples, le monde est simple.

Le monde n'est pas compliqué, seule la dérive d'une civilisation l'est, bloquée par ses esthétismes de la pensée, défaillante de son esprit de devoir, tant le devoir lui provoque spasmes et évanouissements, comme les potiches « empoudrées » de la cour du roi soleil. On ne verra jamais nos académiciens sortir du collège de France sabre au clair, chargeant l’obscurantisme qu’ils ont comptabilisé comme la cour des comptes mesure le torrent de la dette, leur épée, n’est qu’un coupe papier. Quel beau métier que d’être le scribe et le comptable de la décadence.

Mesdames Messieurs, revoyez vos classiques : tout est dans Molière. Voilà ce qu’il vous manque : cette fine ironie qui vient à bout de toute chose sérieuse. Parce que la vie est une farce, ce que Racine ne n’appréhenda jamais, ne jurant que par le drame et les choses graves, le martial et le sacré.

Pardonner moi de parler de ce sujet sans ces mots recueillis douceâtres et feutrés que l’on utilise sous le dôme de la sainte chapelle. Je ne veux pas faire le Jean Yann de service, surtout pas. Mais la mort, clinique ou mentale, cérébrale ou physique, c’est tout de même la plus grosse farce que la vie puisse nous faire. On est pas obligé de se laisser surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 22 Sep 2015 - 16:00

...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 29 Sep 2015 - 14:25

SaPa a écrit:
Docteur Michel Enjalbert
http://www.ch-perpignan.fr/fr/mieux-nous-connaitre/nos-services-soins/medecine-physique-et-de-readaptation-26.html

" Je suis médecin et responsable depuis dix ans d'une unité dédiée aux états végétatifs chroniques et paucirelationnels. Ces unités ont été créées par la circulaire du 3 mai 2002 à raison de 6 à 8 lits pour 300 000 habitants. Cela va faire beaucoup d'arrêt de soins à prévoir et autant de mort prématurées que la canicule. Je précise, pour la clarté de mon propos, que je suis parfaitement athée et donc mu par aucune considération religieuse que ce soit.


Non, Vincent n'est pas en fin de vie, c'est uniquement un grand handicapé pour lequel le législateur a prévu un dispositif spécifique de prise en charge. Non, l'alimentation et l'hydratation ne sont pas un soin, mais la satisfaction d'un besoin fondamental de l'être humain.

Seul le moyen employé, justifié par l'incapacité à déglutir, peut être considéré comme un soin, d'où la confusion de la forme et du fond. En réalité, Vincent n'a rien de plus, ni de moins, que tous les états végétatifs chroniques et pauci-relationnels accueillis dans nos unités.

C'est pourquoi, les personnels de ces dernières, réunis régionalement il y a quelques mois, ont été choqués par les décisions prises. Vincent fait partie des personnes en situation de handicap que j'accueille au quotidien dans l'unité dont j'ai la responsabilité. "


.


Vincent Lambert n'est pas en fin de vie ... C'est uniquement un grand handicapé ...

LE PROGRAMME D'EUTHANASIE

Le terme "euthanasie" (littéralement, "bonne mort") fait habituellement référence à l'administration d'une mort sans douleur à un malade atteint de maladie chronique ou en phase terminale. Dans l'usage nazi, cependant, le terme "euthanasie" désigne l'extermination systématique des handicapés physiques et mentaux accueillis dans des institutions, et ce, à l'insu de leurs familles.


On pense que la planification du Programme d'euthanasie commença au début du mois de juillet 1939. En octobre 1939, Hitler signa une autorisation secrète afin de protéger les médecins, le personnel médical et les administrateurs qui participaient au programme contre d'éventuelles poursuites ; cette autorisation fut antidatée au 1er septembre 1939, afin de laisser penser que le Programme d'euthanasie était en rapport avec les mesures de guerre. Cette opération secrète reçut le nom de code "T4", en référence à l'adresse berlinoise du bureau de coordination du programme (Tiergartenstrasse ). Six installations de gazage furent finalement mises en place dans le cadre de ce programme : à Bernburg, Brandenburg, Grafeneck, Hadamar, Hartheim et Sonnenstein.

Les victimes du Programme d'euthanasie incluaient à l'origine les enfants et les adultes atteints de déficiences, d'anomalies physiques ou de maladies mentales. Les patients à exterminer étaient sélectionnés par les médecins du T4. Ces médecins examinaient rarement les patients, mais basaient souvent leurs décisions sur les dossiers médicaux et les diagnostics établis par le personnel des institutions d'où provenaient les victimes.

http://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=57
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 29 Sep 2015 - 14:26

http://www.ushmm.org/wlc/fr/media_fi.php?ModuleId=57&MediaId=387

LE PROGRAMME D'EUTHANASIE — FILM D’ARCHIVES

L'hopital psychiatrique de Hadamar fut utilisé comme centre d'euthanasie de janvier à août 1941. Des médecins nazis y gazèrent environ 10 000 patients allemands. Même si le gazage systématique cessa en septembre 1941, l'élimination des patients se poursuivit jusqu'à la fin de la guerre. Dans ces images, des soldats américains supervisent l'exhumation du cimetière de Hadamar et commencent l'interrogatoire du Dr. Adolf Wahlmann et du Dr. Karl Wilig, qui avaient participé aux éliminations.
.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 29 Sep 2015 - 14:54

Comparer l'extermination pratiquée dans les camps nazis et l'euthanasie décidée après mure réflexion par les familles et une équipe médicale sur des malades en fin de vie. Il fallait oser ... Tu l'as fait, je t'en laisse la responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
citoyen



Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 29 Sep 2015 - 16:25

En parlant de piqure , j'aime pas celle des moustiques , surtout à Mada , elle m'a bien niqué celle-là...car le palu , c'est pas rigolo.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 1 Oct 2015 - 11:48

j'assume ... je l'ai vécu pour mon père , qui n'était pas consentant du tout ... les médecins doivent cesser ces pratiques qui sont professées couramment dans les Services des Urgences et les Soins palliatifs ... qui remettent en cause l'ethique médicale et la confiance dans la Médecine ... les Médecins ne sont pas des Dieux qui ont droit de vie et de mort ... et attentif à la généralisation de l'euthanasie en Europe ...

Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 1 Oct 2015 - 12:25

Je ne mets ps en doute ton ressenti lors de la mort de ton père, pas plus que son refus et sa douleur ...
Mais, tu ne peux être aussi catégorique et affirmatif.
Tu ne doutes jamais ? Heureux homme ...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 26 Mai 2016 - 13:54

Vincent Lambert ... Le Retour

SaPa a écrit:
http://www.lepoint.fr/societe/video-vincent-lambert-bayrou-ce-que-l-on-voit-c-est-un-vivant-10-06-2015-1935322_23.php
Le Point - Publié le 10/06/2015 à 19:45 - Modifié le 10/06/2015 à 19:50


Vidéo Vincent Lambert - Bayrou : "Ce que l'on voit, c'est un vivant"

Pour le président du MoDem, Vincent Lambert n'est pas "un garçon en coma dépassé". "Ce n'est pas de l'acharnement thérapeutique", a-t-il affirmé.




Le président du MoDem François Bayrou a jugé mercredi sur iTélé au sujet de Vincent Lambert, dont une vidéo a été diffusée mercredi, que l'on "ne peut pas abandonner quelqu'un qui est vivant". Après la validation par la CEDH de l'arrêt des soins pour Vincent Lambert, des proches décidés à se battre pour son maintien en vie ont diffusé mercredi une vidéo censée démolir le diagnostic médical d'état végétatif du patient depuis 2008. "Je ne les ai pas vues [les images, NDLR], mes enfants les ont vues et m'ont appelé aussitôt, ma femme les a vues et ce qu'ils disent c'est que ce n'est pas un mort, pas un garçon en coma dépassé", a dit le leader centriste.

"Ce qu'on voit, c'est un vivant, un vivant blessé, désarmé, mais quelqu'un qui n'est pas un mort prolongé, ce n'est pas de l'acharnement thérapeutique, je crois d'ailleurs qu'il ne reçoit pas des soins d'acharnement thérapeutique", a-t-il poursuivi. "On ne peut pas abandonner quelqu'un qui est vivant, même blessé, même diminué, même handicapé", a-t-il enchaîné. "J'ai voté la loi Léonetti", a-t-il dit. "J'en parle avec beaucoup d'émotion car les plus fragiles parmi nous méritent aussi qu'on fasse attention et qu'on s'en occupe", a-t-il ajouté, se défendant d'une "opinion définitive" ou "tranchée", a-t-il encore ajouté.
.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 16 Juin 2016 - 14:11

http://www.lemonde.fr/sante/article/2016/06/16/affaire-vincent-lambert-la-justice-ordonne-la-reprise-du-processus-de-reflexion-visant-a-un-arret-des-traitements_4951499_1651302.html

La justice ordonne la reprise du processus visant à un arrêt des traitements de Vincent Lambert
LE MONDE | 16.06.2016

La cour administrative d’appel de Nancy a ordonné jeudi 16 juin au CHU de Reims (Marne) de donner au médecin en charge de Vincent Lambert les « moyens de poursuivre le processus de consultation » pouvant mener à un arrêt de l’hydratation et de la nutrition artificielles qui maintiennent en vie cet homme en état végétatif depuis 2008. Légalement, « aucune injonction ne [peut] être adressée à un médecin », précise la cour dans son communiqué. Cette procédure de réflexion sur l’arrêt des traitements – la troisième de ce type en quatre ans – avait été interrompue à la surprise générale le 23 juillet au motif que « les conditions de sérénité et de sécurité nécessaires à [sa] poursuite [n’étaient] pas réunies », selon le CHU.
Lire

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 16 Juin 2016 - 14:20

https://www.facebook.com/jesoutiensvincent/?fref=nf

Nous avions l’impression ces derniers mois que le climat s’était apaisé autour du lit de Vincent et qu’une « porte de sortie » allait s'ouvrir permettant son transfert de l’Hôpital de Reims vers un établissement spécialisé.
La décision de la Cour Administrative d’Appel de Nancy sonne aujourd’hui comme un anéantissement de tous ces efforts. Alors que la désignation d’un tuteur pour Vincent est en cours, exiger par cet arrêt la reprise de la procédure de consultation collégiale est une absurdité. Le juge administratif réouvre les plaies, réactive les tensions et relance les provocations des partisans de l’euthanasie.
Emmanuel Guépin, porte-parole du Comité de soutien à Vincent Lambert déclare avec émotion :
« Faisons le vœux que le CHU de Reims fasse preuve de bon sens et qu’il attende l’intervention prochaine du juge des tutelles pour savoir où Vincent doit être pris en charge.
Cette affaire touche de nombreux citoyens. Nous sommes plus de 62.000 à avoir signé l’appel Sauver Vincent, tout simplement (http://www.jesoutiensvincent.com/lappel/signez-lappel/)
Le Comité de soutien prépare une initiative dans les prochains jours ».
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Lun 20 Juin 2016 - 0:30

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1529195-affaire-vincent-lambert-la-procedure-collegiale-doit-reprendre-que-justice-soit-faite.html

Affaire Vincent Lambert : la procédure collégiale doit reprendre. Que justice soit faite !
Publié le 18-06-2016 à 15h38



Par Daniel Carré
Membre de la CNCDH
Délégué National de l'ADMD en charge des usagers de santé. Secrétaire général du CISS (Collectif interassociatif sur la santé) où je représente l'ADMD.
Membre du CNCDH (Commission nationale des droits de l'homme) au titre du CISS.

Les " Droits de l'Homme" réclame la mort de Vincent Lambert  Par Daniel Carré
Membre de la CNCDH ...


La mère de Vincent s’acharne depuis trois ans pour bloquer toute décision de Justice, au nom de ses valeurs religieuses. Les méthodes employées par son entourage sont odieuses, injurieuses et parfois diffamatoires. L’objectif de la manœuvre est d’obtenir le transfert dans un établissement qui écarterait à priori tout arrêt de traitement. Espérons que les pouvoirs publics ne cèdent pas par lassitude à cette pression, car cette décision transformerait une personne vulnérable en une chose.

La Cour d’appel ordonne au CHU de poursuivre la procédure irrégulièrement interrompue. Le gouvernement et le ministère de la Santé doivent assister le CHU par tous les moyens nécessaires pour que la décision de justice s’applique en toute sérénité. Que la loi soit respectée et l’ordre public défendu, telles sont les fonctions du pouvoir exécutif.

Le processus demandé par la justice doit l’être dans le total respect de la volonté de Vincent qui a trop longtemps été bafouée pour des motifs qui lui sont totalement étrangers.


Dernière édition par SaPa le Lun 20 Juin 2016 - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Lun 20 Juin 2016 - 0:44



Emmurée vivante, une larme l'a sauvée…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Aujourd'hui à 4:05

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» sondage au sujet de l'euthanasie
» LA SPA DE LA LOUVIERE A EUTHANASIE BUFFY ! Venez signer....
» Au Sénat,le débat sur l'euthanasie reprend vie
» Euthanasie : Jean Mercier jugé pour avoir aidé sa femme de 83 ans à mourir
» L'euthanasie (pour ou contre, et exposé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: