Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
SaPa



Nombre de messages : 7161
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 13 Fév 2014 - 21:30

SaPa a écrit:
( Europe ) ... La Peine de mort pour les enfants malades  

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/02/13/01016-20140213ARTFIG00094-la-belgique-s-apprete-a-autoriser-l-euthanasie-pour-les-enfants.php


La Belgique s'apprête à autoriser l'euthanasie pour les enfants  

le 13/02/2014

Le Parlement belge devrait étendre ce jeudi le droit à l'euthanasie (accordé aux majeurs en 2002) aux enfants atteints d'une maladie incurable dont les souffrances sont trop insupportables.



C'est ce jeudi soir que la loi devrait être adoptée. L'euthanasie, légale en Belgique pour les adultes depuis 2002, deviendra également possible pour les enfants atteints d'une maladie incurable. La Belgique sera ainsi le deuxième pays, après les Pays-Bas, à l'autoriser pour les mineurs. Mais, à la différence de la loi néerlandaise, qui prévoit que l'enfant doive avoir au moins 12 ans, le législateur belge n'a pas fixé d'âge minimum.

L'euthanasie y sera permise pour les mineurs «capables de discernement» et faisant face à des souffrances physiques insupportables et inapaisables, en phase terminale. Ils devront pour cela être conseillés par une équipe médicale et un psychiatre ou un psychologue, et recevoir l'accord parental.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 14 Fév 2014 - 9:21

Citation :
aux enfants atteints d'une maladie incurable dont les souffrances sont trop insupportables.

Fasse le ciel que jamais nous ne soyons confronter à cela.

Citation :
L'euthanasie y sera permise pour les mineurs «capables de discernement» et faisant face à des souffrances physiques insupportables et inapaisables, en phase terminale. Ils devront pour cela être conseillés par une équipe médicale et un psychiatre ou un psychologue, et recevoir l'accord parental.

Voilà l'essentiel de la démarche. Pensons à ces enfants à la douleur de leurs proches.
et, ayons l'intelligence, le coeur, de ne pas comparer le choix de fin de vie qu'ils pourraient alors prendre avec la barbarie nazie.

On ne peut qu'avoir de la compassion pour ces gens. En aucun cas avoir un jugement.

Le titre de ce fil est d'ailleurs une aberration en lui-même !
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 14 Fév 2014 - 10:18

Les Médecins en Belgique sont tres étonnés de cette Loi sur l'Euthanasie active pour les Enfants
ils ont dit qu'elle n'était pas necessaire
que leurs soufrance ou douleurs étaient déjà suffisamment pris en charge
ces lois européennes sur l'euthanasie cache autre chose
d'abord ce sera le personnel médical qui prendra seul la décision ?
et sur quels criteres ...??
des Criteres financiers ...??
des Jugements de Valeur ...??
Eliminer les SDF et les Alcooliques  , Les Malades mentaux ... ?? ( Ils le font déjà dans les Services d'Urgence ...)
Les Malades  qui auront  une maladie dégenerative ou incurable ou un cancer à répetition avec des soins trop couteux
on ne les soignera plus  ...??
on les dirigera sans leur consentement ,directement vers les soins palliatifs ...

Dans le Cas de Vincent Lambert , son medecin Eric Kariger ,
avait déjà arreté de l' alimenter pendant un mois , de sa propre décision ,
contre l'avis de sa famille ... Vincent a résisté ...donc il tient à la vie ?
cela n'est donc pas par compassion pour lui
uniquement une question de cout financier

pour mon père c'était pareil
ils avaient estimé que ses soins coutaient trop cher à la Sécurité Social
mon pére avait fait fait la guerre d' Indochine ,et La guerre d' Algérie pour la France
et il avait travaillé toute sa vie
et c'est comme ca qu'ils l' ont remercié
en le piquant comme un chien
je les deteste ces blouses blanches
qui ont un  tirroir caisse à la place du cerveau ...
et un glaçon à la place du Coeur
( Heureusement ils ne sont pas tous pareils ...)

Je n'ai pas porté plainte
mais j'encourage les famille à le faire en cas de manquement des Medecins  à leur Serment d'Hyppocrate ...

.


Dernière édition par SaPa le Dim 16 Fév 2014 - 16:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 14 Fév 2014 - 10:20

Serment d'Hyppocrate ...Ou D'Hyppocrites ... ??


Serment d'Hyppocrate


« Je jure par Apollon, médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l'engagement suivants :

Je mettrai mon maître de médecine au même rang que les auteurs de mes jours, je partagerai avec lui mon avoir et, le cas échéant, je pourvoirai à ses besoins ; je tiendrai ses enfants pour des frères, et, s'ils désirent apprendre la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement. Je ferai part de mes préceptes, des leçons orales et du reste de l'enseignement à mes fils, à ceux de mon maître et aux disciples liés par engagement et un serment suivant la loi médicale, mais à nul autre.

Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m'abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m'en demande, ni ne prendrai l'initiative d'une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire abortif. Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté.

Je ne pratiquerai pas l'opération de la taille.

Dans quelque maison que je rentre, j'y entrerai pour l'utilité des malades, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur, et surtout de la séduction des femmes et des garçons, libres ou esclaves.

Quoi que je voie ou entende dans la société pendant, ou même hors de l'exercice de ma profession, je tairai ce qui n'a jamais besoin d'être divulgué, regardant la discrétion comme un devoir en pareil cas.

Si je remplis ce serment sans l'enfreindre, qu'il me soit donné de jouir heureusement de la vie et de ma profession, honoré à jamais des hommes ; si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire et mourir dans la tristesse. »


.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 14 Fév 2014 - 13:49

 
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 18 Fév 2014 - 23:52

il y a des comparaisons qui pètent : entre un euthanasie Hitlérien qui supprimait tous les personnes qui coutaient trop à la société donc décision purement économique et rien à faire de l'humain et l'euthanasie qui permet de mourir dans la dignité ou sans acharnements thérapeutique... super.

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 10 Juin 2014 - 23:09

La volonté de Vincent Lambert impossible à déterminer

http://www.francetvinfo.fr/societe/euthanasie/vincent-lambert-le-rapport-definitif-des-experts-remis-au-conseil-d-etat_609865.html

Vincent Lambert : le rapport définitif des experts remis au Conseil d'Etat

Le document confirme le caractère "irréversible" des lésions cérébrales de Vincent Lambert, victime d'un accident de la route en 2008.



Les magistrats qui devront décider du sort de Vincent Lambert sont en possession du rapport qu'ils avaient commandé aux médecins. Ce rapport définitif a été remis lundi au Conseil d'Etat, a indiqué mardi 27 mai une source proche du dossier.

Le rapport confirme les conclusions contenues dans le pré-rapport, notamment une "dégradation" de l'état de conscience, de cet homme de 38 ans, tétraplégique et cloué sur son lit d'hôpital en état végétatif chronique depuis cinq ans. Le document confirme également le caractère "irréversible" des lésions cérébrales de Vincent Lambert, victime d'un accident de la route en 2008.

La volonté de Vincent Lambert impossible à déterminer

Les experts confirment par ailleurs que l'interprétation des réactions comportementales de Vincent Lambert comme "l'expression d'une intention ou d'un souhait à l'égard de l'arrêt ou de la prolongation du traitement ne parait pas possible".

Cependant, les médecins estiment que "dans une telle situation et en l'absence de directives anticipées et de personne de confiance, le degré de l'atteinte de la conscience" de Vincent Lambert "ne saurait constituer le seul élément déterminant dans la réflexion du Conseil d'Etat concernant son maintien ou non en vie".
Une famille déchirée

L'entourage de Vincent Lambert, divisé, s'affronte dans un véritable bras de fer autour de sa fin de vie. Après plusieurs mois de réflexion, le CHU de Reims avait décidé d'arrêter d'alimenter et d'hydrater artificiellement le patient.

Ses parents, catholiques traditionalistes, sont opposés à son euthanasie passive, persuadés qu'il est "présent". Son épouse Rachel et son neveu François se disent déterminés à respecter ses dernières volontés. Ils avaient saisi le Conseil d'Etat pour qu'il annule le jugement du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne du 16 janvier ayant décidé le maintien en vie, à la demande des parents.

Les parties ont jusqu'au 10 juin pour répondre à ces conclusions, avant que la plus haute juridiction administrative ne rende sa décision après un débat contradictoire


Dernière édition par SaPa le Mar 24 Juin 2014 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 11 Juin 2014 - 1:07

SaPa a écrit:
Serment d'Hyppocrate ...


Serment d'Hyppocrate


« Je jure par Apollon, médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l'engagement suivants :

Je mettrai mon maître de médecine au même rang que les auteurs de mes jours, je partagerai avec lui mon avoir et, le cas échéant, je pourvoirai à ses besoins ; je tiendrai ses enfants pour des frères, et, s'ils désirent apprendre la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement. Je ferai part de mes préceptes, des leçons orales et du reste de l'enseignement à mes fils, à ceux de mon maître et aux disciples liés par engagement et un serment suivant la loi médicale, mais à nul autre.

Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m'abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m'en demande, ni ne prendrai l'initiative d'une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire abortif. Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté.

Je ne pratiquerai pas l'opération de la taille.

Dans quelque maison que je rentre, j'y entrerai pour l'utilité des malades, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur, et surtout de la séduction des femmes et des garçons, libres ou esclaves.

Quoi que je voie ou entende dans la société pendant, ou même hors de l'exercice de ma profession, je tairai ce qui n'a jamais besoin d'être divulgué, regardant la discrétion comme un devoir en pareil cas.

Si je remplis ce serment sans l'enfreindre, qu'il me soit donné de jouir heureusement de la vie et de ma profession, honoré à jamais des hommes ; si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire et mourir dans la tristesse. »

.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 905
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 11 Juin 2014 - 21:10

Le sujet est très délicat.

Mais je pense que l'on ne peut pas avancer dans le débat si on ne se mets pas une évidence en face des yeux.

Nous avons, particulièrement l'occident, encore plus particulièrement la France, un rapport à la mort assez bizarre. Lié à un rapport à la vie tout aussi bizarre.

En gros, nous voyons notre vie comme "un bien de consommation" que l'on compte boire jusqu'à la dernière goutte, même si elle est éventée oxydée et amère. Et nous voyons la mort comme l'obstacle suprême à la frénésie du temps de consommation.

Il ne faut pas se priver de lire ou de consulter tout les écrits traitant du sujet de la mort selon les contrées et les ethnies du monde. Vraiment il faut le faire, car ça surprend, et ça fait réfléchir...

Il faut voir ce problème par la philosophie, c'est plus sain que par la valeur matérielle, ou la valeur religieuse. Car le temps vécu est considéré comme une valeur matérielle par beaucoup trop d'entre nous.

Il faut que l'on ait une idée de la mort un peu plus apaisée, et une idée de la vie un peu moins compulsive. Ça peut aider.

Mon père m'a demander de l’assister au suicide, comme le font des milliers de gens en fin de vie. Ma grande souffrance n'est pas sa mort, qui était de toute façon attendue par tous mes proches et moi même. Tout avait été dit, les adieux était faits, le grand départ pouvait avoir lieu.

Ma grande souffrance est de ne pas avoir pu répondre à sa demande, pour lui démontrer ma dernière preuve d'amour. Pas de moyen légal, pas de reconnaissance morale de l'acte.

La seule souffrance de la mort, c'est celle des survivants. Tout autre considération m’apparaît comme pathologique, relativement à la norme de l'univers.

Il est maladroit et nauséabond de faire référence au nazisme. Il n'a jamais été question sous le IIIème Reich, d’abréger les souffrances de mourants, bien au contraire, on étudiait leur souffrance. C'est une méthode pour embrouiller les modestes esprits et s'en faire partisans.

Ce débat n'est pas une guerre idéologique, mais seulement un examen de conscience collective qui ne brillera que par l'humilité des propos. C'est tout sauf une affaire d'experts.

Des pays nombreux ont déjà résolu le problème, et ne s'en plaignent pas. Comme l'IVG autrefois, pratiqué à l'étranger par ceux qui ont assez de fric, nous en sommes là... Nous faut il une seconde Simone Veil pour une loi de choix de fin de vie?

N'oublions jamais qu'un valide peut sauter d'un pont ou se jeter sous un train quand il veut. Pas une personne grabataire.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 11 Juin 2014 - 22:44

Citation :
Il est maladroit et nauséabond de faire référence au nazisme. Il n'a jamais été question sous le IIIème Reich, d’abréger les souffrances de mourants, bien au contraire, on étudiait leur souffrance. C'est une méthode pour embrouiller les modestes esprits et s'en faire partisans.

Ce débat n'est pas une guerre idéologique, mais seulement un examen de conscience collective qui ne brillera que par l'humilité des propos. C'est tout sauf une affaire d'experts.

Des pays nombreux ont déjà résolu le problème, et ne s'en plaignent pas. Comme l'IVG autrefois, pratiqué à l'étranger par ceux qui ont assez de fric, nous en sommes là... Nous faut il une seconde Simone Veil pour une loi de choix de fin de vie?

N'oublions jamais qu'un valide peut sauter d'un pont ou se jeter sous un train quand il veut. Pas une personne grabataire.

  pour l'ensemble de ton propos !

J'ai pu assister mon père lors de son départ à minuit une nuit de Noël.
Il s'est éteint tout doucement, j'ai fait en sorte que ce soit dans la douceur ...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 14 Juin 2014 - 1:58

je n'ai pas vécu la même chose que vous
Mon père voulait vivre
et me suppliait de le sortir des Soins palliatifs
ou on l'avait placé contre son gré
et ou on lui avait coupé sa respiration d'Oxygene
ils le laissaient s'étouffer dans l'indifférence la plus totale
et une grande inhumanité et méchanceté
du personnel soignant
qui le privait de nourriture et d'eau
j'ai réellement vécu l'horreur Nazi
dans quelle genre de Société voulons nous vivre  ??

et c'est là qu'est le véritable débat
que l'on soit maitre de son destin
jusqu'a la fin
que cela ne soit pas de la seule décision du corps médical
de décider qui peut vivre
et qui doit mourir
uniquement en se basant sur des criteres medicaux ou financiers ou sociétaux
( se débarrasser des parasites de la Société ...)
il est absolument nécessaire que l' avis de la Famille soit respecté
mettez vous a la place de cette pauvre Madame Lambert
a qui on va dire que son fils coute trop cher à la Sécurité Sociale
Si c'était pour  ...
Je suis certain qu'il y aurait d'avantage de mobilisation  !!

et je pense à ma mère atteinte d'une grave maladie
et qui n'ose même plus aller se faire soigner
C'est facile de Philosopher
quand on est en bonne Santé


.


Dernière édition par SaPa le Sam 14 Juin 2014 - 2:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 14 Juin 2014 - 2:01

et je ne suis pas le seul ...

SaPa a écrit:
Soins Palliatifs - les Couloirs de la mort - et l' Epidemie de Cancers en France

http://sante-medecine.commentcamarche.net/forum/affich-138305-cancer-du-poumon-l-horreur

" Bonjour, mon oncle est atteint d'un cancer il a plusieur symptomes il ne s' alimente plus il tousse il crache des glaires et il est tout jaune ainsi ses yeux aussi je voulai savoir quel cancer est-il atteint merci de me répondre trés rapidement je vous remercie bonne fin de journée yasmine... "



"  J'étais présente lorsque mon mari est parti, et je vous assure que j'en fais encore des cauchemars la nuit. Je me suis sentie impuissante, coupable d'avoir laissée faire ce que l'interne faisait à mon mari pour le faire partir, mais il faut dire que je l'ai compris trop tard.

Le 1er mars 2006 on lui enlève un poumon, et on lui dit qu'il est guéri. 1 an après un autre nodule donc un autre cancer sur l'autre poumon, on lui fait 33 séances de radiothérapie qui n'ont pas marché. On lui fait dont quelques mois après 3 séances toutes les 3 semaines de chimiothérapie de 24 heures .Que de souffrances et de déchéances humaines.

Mon mari est rentré 11 jours en pneumologie, j'ai cru qu'il allait partir. En plus de ses graves problèmes respiratoires il se fait un problème cardiaque du à la fatigue par rapport à la chimio. Lors de son séjour il s'est mème fait insulter par une aide soignante car il demandait de l'aide pour sa toilette. 15 jours après consultations chez le professeur qui n'est mème pas au courant du problème de santé de mon mari.

C'est ce que j'ai remarqué et eu confirmation par le professeur lui mème 3 semaines après le décès de mon mari. Le lendemain de la consultation, mon mari fait un scanner dans un état de grande fatigue et il fait un arrêt cardiaque. Ils l'intubent et mon mari rentre dans un coma profond (en réanimation)et un chef de clinique me dit que mon mari va partir tout doucement. J'étais prête à accepter cette douleur, mais mon mari est sorti de son coma et à été mis sur machine respiratoire, qui l'a fait énormément souffrir.Un interne m'a dit qu'il était sorti d'affaire et qu'il allait en pneumologie. Le lendemain avec plein d'espoir et heureuse, je vais le voir et là je vois qu'il est encore sur machine respiratoire.Demandant des explications, un médecin me dit que le professeur a décidé d'arrêter la chimio et de lui faire des soins de confort.

Je lui ai demandé si c'était des soins palliatifs , le médecin m'a dit non, mais si vous voulez le prendre comme cela. Sans me demander mon avis , ni celui de mon mari qui était conscient, ils ont commencé à lui faire un traitement qui l'a fait partir en 4 heures.

Mon mari conscient ne voulait pas mourir, il avait arraché sa sonde urinaire, avait arraché sa chemise et nu accroché aux barreaux du lit m'a dit , JE VAIS MOURIR.
.

Pendant ces quatres heures, cela à été l'angoise, la peur , la colère pour lui, il ne voulait pas partir et il est parti d'un arrêt de coeur la bouche grande ouverte en ralent.Pendant tout ce moment, il n'y avait pas grand monde dans la chambre pour m'aider, sauf une infirmière très délicate, un interne qui ne disait que des conneries devant mon mari, parlant de sa façon de partir..Et le plus beau, c'est qu'une jeune externe les larmes dans les yeux qui m'a avertie au bout de 2 heures qu'il allait partir. Le médecin n'avait mème pas pris la délicatesse de m'avertir.

j'ai été choquée de ce manque de délicatesse, de manque de respect pour mon mari et pour la famille, je me dis aussi que des tas de malades qui meurent de cette façon sont souvent seuls et doivent être térrifiés, comment doit on appeler cela???..On a donné de l'Hypnovel à grosse dose à mon mari , je suis allée voir sur internet et c'était bien tous les réactions que mon mari à eu, et j'ai pu voir que ce médicament faisait le mème pour les jeunes enfants.

J'appelle ce service le "couloir de la mort" car il n'y a jamais presque pas de médecins, et il ya 4 malades sur 5 qui vont mourir m'a dit le professeur. Nous sommes en France et en 2008, si je n'étais pas passée par cette épreuve je n'aurai jamais pensé que cela existait.Et je pense que c'est pareil partout et là mon mari était à l'hopital le mieux réputé de France.


Ne voulant pas être complice de cet acte , ne tolérant le manque de respect du malade par les insultes et l'indifférence, j'ai écris au comité d'héthique qui vient de se créer ce 19 septembre, (ligue éthique cancer)je vais aussi écrire à la ministre de la santé et à notre cher Président Monsieur SARKOSY pour que les malades soient entourés par du personnel compétent, car lorsqu'on sait que le week end dans ces services où la mort est présente à tout instant il n'y a qu'un seul médecin de garde pour tout l'étage.
Par respect pour nos chers disparus, ne laissons plus faire cela, il faut parler..... Brigitte
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 905
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 14 Juin 2014 - 21:37

@ SaPa

Je ne nie pas que tout ce que tu dis existe, ni les détresses que tu décrits.

Mais justement, vu ce foutoir, il est urgent de réfléchir sur la fin de vie, tous azimuts.

C'est très compliqué, même au sein des familles. Un jour le médecin m'a dit: "votre papa est entré dans une logique de fin". Ma sœur aînée ne l'a pas accepté, a voulu l'acharnement thérapeutique, et la "stimulation", en changeant l'infirmière douce et attentionnée par une espèce de walkyrie qui lui hurlait dans les oreilles que c'était l'heure de la toilette. J'ai pris sur moi pour ne pas faire exploser la famille en des temps aussi critiques. C'est la vie. Sinon, j'étais remonté comme une pendule à treize coup, et la walkyrie m'a entendu sonner le quart et la demi.

Ce médecin, très pédagogique, très professionnel, tentait simplement de nous préparer au deuil.


Mais en dehors de cela, je crois que les pratiques que tu décris existent, on vois régulièrement d'ailleurs, des scandales dans des maisons de retraite, parce qu'il y a du monde au portillon, que le personnel manque, et que le palliatif est hors de prix.

Mais est ce raisonnable de penser que c'est généralisé? Faut il laisser s'installer la paranoïa, la suspicion systématique?

Il n'y a pas la non plus de conspiration, il y a seulement beaucoup de détresse, chez les malades, la famille, mais aussi le personnel soignant souvent au bord du burn out, et qui peut, éventuellement, se déshumaniser, tant la souffrance mêlée à une cadence d'enfer, peut faire des ravages.

Dans la maison de retraite (publique) de ma mère (92 ans), le personnel est plutôt bien. Seulement, il y a un turn over incroyable. C'est déjà une certaine forme de violence. Et selon l'infirmière de service, le dimanche matin, pour les personnes dépendantes, la télé collective du salon est sur France 2 avec la messe, messe qui apaise et qui semble faire l'unanimité. Mais quelque fois, c'est une chaîne avec des clips en boucle, d'une musique qui pour ma mère doit être l'avant gout de l'enfer.

Voila, ce sujet est un vaste chantier

Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 905
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 14 Juin 2014 - 21:48

@ signora

Merci pour cette confidence touchante et humaine.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 17 Juin 2014 - 8:36

http://sante-medecine.commentcamarche.net/forum/affich-138305-cancer-du-poumon-l-horreur

Consulte les témoignages sur ce Forum ... et tu verras que l'on peut généraliser ...sur ce qui passé  pendant les Années Sarkozy , dans les couloirs de la mort
Je sais que maintenant , les Associations sont davantage présentes dans les Services des Soins Palliatifs
Je ne suis pas contre l'Euthanasie active , à condition que cela soit le Patient qui la réclame
et non pas le Corps Médical qui l'a décide seul , et l'impose sans le consentement des Personnes Concernées , sans l'accord éclairé de la Famille
L'Euthanasie Active et Selective continue d'exister , actuellement dans les Services d'Urgences
les medecins n'ont pas une licence de bouchers
Je l'ai vu moi même , et mon Ami d'enfance lui même médecin , me l'a confirmé
c'est pour cela qu'il ne voulait plus y travailler ...

Et n'oublie pas que le " Soleil Brulant" est bien au rendez vous
et que l'épidémie de Cancers va exploser  
et que bientot , cela risque de se bousculer aux Soins Palliatifs ...
Nous sommes  tous concernés
.


Dernière édition par SaPa le Mar 24 Juin 2014 - 13:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 17 Juin 2014 - 8:42

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/France-monde/Actualite/Justice/L-affaire-Bonnemaison/Proces-Bonnemaison-les-5-temps-forts-de-l-audience

Procès Bonnemaison : les 5 temps forts de l’audience
Par Christelle Monteagudo (à Pau)

le 14/06/2014



Les trois premiers jours d’audience du procès de Nicolas Bonnemaison ont été riches en moments intenses.
L’ex-urgentiste de l’hôpital de Bayonne est accusé d’avoir attenté à la vie de sept de ses patients.
Le débat autour de l’euthanasie s’est de nouveau ouvert. Inévitablement. Mais, avant tout, il y a un homme et des familles confrontés à la mort.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 17 Juin 2014 - 8:50

Schumacher a préféré se tirer ...



.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 905
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 18 Juin 2014 - 22:04

SaPa a écrit:

Je ne suis pas contre l'Euthanasie active , à condition que cela soit le Patient qui l'a réclame

.

encore faut il que le patient soit en mesure de l'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 905
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 18 Juin 2014 - 22:13

Je crois savoir que les Hollandais ont un protocole qui leur permet, de manière évolutive, d'exprimer sur un document officiel, les désirs exacts de leur devenir, dans des cas divers et précis.

Exemple: "en cas de coma profond de plus de 3 mois ne pas réanimer"

Cela permets, en cas de non conscience du sujet, de connaître sa décision "en conscience".

Je crois d'ailleurs, qu'ils remplissent un formulaire, chez leur médecin traitant, en disposant de ses avis et conseils.

Moi, j'achète.

Cela doit être une des composantes de la loi de fin de vie.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 20 Juin 2014 - 15:13

C'est tres facile de parler de la mort quand on est en bonne santé ...
quand on est malade , on peut changer d'avis
Est ce que c'est prévu , chez tes Hollandais
que l' on puisse changer d'avis ... une fois malade ??

SaPa a écrit:
" Ca peut etre vous demain ... "

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 20 Juin 2014 - 15:13

SaPa a écrit:
" C'est la Vie ... "

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 20 Juin 2014 - 15:14

SaPa a écrit:
" Une Mére on en a qu'une ...et il faut l'aimer ... "

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 20 Juin 2014 - 15:15

SaPa a écrit:
" Il faut se battre ... "

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 20 Juin 2014 - 15:19

On va leur dire quoi maintenant  ??
Vous coutez trop cher à la Sécurité Sociale ...
Qui va décider de la prolongation de leurs soins ...??
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 20 Juin 2014 - 16:38

Citation :
C'est tres facile de parler de la mort quand on est en bonne santé ...
quand on est malade , on peut changer d'avis
Est ce que c'est prévu , chez tes Hollandais
que l' on puisse changer d'avis ... une fois malade ??

Je suis d'accord avec toi sur le fait que bien portant on peut avoir une approche différente.

mais si tu as donné ton accord, pour les médecins en cas de coma irréversible, c'est tout de m^me un document qui sert de base à la décision.

Là ou je ne suis en désaccord total c'est dans le choix de tes mots, il n'est pas question d'euthanasier des malades. Mais de ne pas s'acharner médicalement pour prolonge la vie et les souffrances de personnes en fin de vie ou reconnus en état de mort cérébrale (je ne sais si c'est le terme exact.)

pour en  revenir au titre de ton fil, il n'a jamais été question pour personne d euthanasie obligatoire !
c'est ton ressenti personnel devant une situation personnelle.

STP arrête de multiplier les témoignages je n'ai ni le temps ni le moral de les lire tous ...
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 20 Juin 2014 - 16:56

Citation :
http://www.lepoint.fr/societe/proces-bonnemaison-kouchner-reclame-une-nouvelle-loi-leonetti-20-06-2014-1838140_23.php[/quote]

Citation :
C'est la souffrance des autres. Comment réagit-on ? Peut-on être indifférent ?" Face aux souffrances de la fin de vie "se détourner est facile, et appliquer la loi, c'est plus facile que de la transgresser", a-t-il ajouté, déclarant, en apparente référence à l'accusé Nicolas Bonnemaison, "il y a des hommes à remercier". Et que, si le praticien "mérite des qualificatifs, ce n'est certainement pas celui d'assassin"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Aujourd'hui à 21:06

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» sondage au sujet de l'euthanasie
» LA SPA DE LA LOUVIERE A EUTHANASIE BUFFY ! Venez signer....
» Au Sénat,le débat sur l'euthanasie reprend vie
» Euthanasie : Jean Mercier jugé pour avoir aidé sa femme de 83 ans à mourir
» L'euthanasie (pour ou contre, et exposé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: