Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Farida Belghoul.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Farida Belghoul.   Lun 30 Juin 2014 - 18:22

Farida Belghoul a beaucoup ferraillé contre l 'introduction de la théorie du genre dans les écoles.
J 'ai trouvé sur elle une petite biographie qui me semble intéressante.
Je la soumets à votre attention.




Farida Belghoul, la pestiférée
par Frédéric Aimard
samedi 1er février 2014


Née à Paris en 1958 de parents algériens, Farida Belghoul a été poussée par ses parents à faire des études supérieures. Elle en garde une immense reconnaissance pour l’école de la République qui lui a donné une vaste culture à laquelle, se désole-t-elle, beaucoup de fils d’immigrés n’auront jamais accès. C’est d’ailleurs le motif principal qui la fait agir dans les banlieues où elle se dévoue sans compter pour réintégrer des jeunes dans le système scolaire même si, dégoûtée par une école publique qui n’apprend plus ni à lire ni à écrire, elle a préféré scolariser elle-même à la maison ses propres enfants.

Sa générosité et sa combativité ont poussé Farida Belghoul à faire pas mal d’erreurs dans sa vie. Elle a été communiste, puis, figure du combat des «  beurs  » pour leurs droits en 1983, elle s’est fait voler la vedette et son mouvement par des trotskistes qui en ont fait une courroie de transmission du Parti socialiste… Frustrée sans doute de ne pas être écoutée, elle a plus tard fricoté avec des antisionistes à la Alain Soral, et risque donc d’être assimilée au racisme d’un Dieudonné qui lui a décerné une «  quenelle d’or  » bien empoisonnée.

Ses anciens amis sont ses ennemis les plus virulents et dénoncent d’ailleurs, dans son discours «  conspirationniste  », des accents qui penchent vers l’antisémitisme. Ont-ils tort  ? Du coup Farida Belghoul est une pestiférée dont, par exemple, La Manif pour tous, très soucieuse à bon droit de la justesse de sa communication, ne peut évidemment que se désolidariser. Pourtant la dernière initiative de Farida Belghoul a montré l’impact que cette croyante (elle se réclame de la tradition soufi) peut avoir sur des familles musulmanes d’origine maghrébine, turque, albanaise… Elle a lancé la Journée du Retrait de l’École (JRE) qui a eu un immense succès médiatique fin janvier. Un lundi par mois, des centaines de familles, souvent musulmanes mais pas seulement, retirent leurs enfants de l’école pour dire qu’elles ne veulent pas qu’on y enseigne la «  déconstruction des stéréotypes  », mais demandent qu’on y apprenne à lire, écrire et compter sans quoi il n’y a aucune intégration possible.

Le ministre de l’Éducation s’émeut, fait convoquer les parents par les directeurs d’école. Extraordinaire d’entendre des gens de gauche dénoncer le peu d’éducation, la crédulité, voire la stupidité des milieux populaires  ! Farida Belghoul est accusée de manipulation et elle est caricaturée par 95 % des médias. Très isolée, elle ne maîtrise sans doute pas tout et on a vite fait de trouver ici ou là un sms odieusement ridicule évoquant des «  cours de masturbation  » en maternelle. Cela veut-il dire que les familles rebelles ne comprennent rien à rien  ?

Ne nous leurrons pas. Le recul de Vincent Peillon sur la théorie du genre, désormais officiellement désavouée par lui au prix d’un énorme mensonge d’État, on le doit sûrement moins aux millions de manifestants de la Manif pour tous, qu’aux quelques centaines de familles musulmanes qui demandent à l’école de jouer son rôle et rien que son rôle. Avec cette théorie du genre «  qui n’existe pas  » le vote immigré systématiquement en faveur de la gauche, c’est peut-être fini  ! Il faut saluer l’héroïsme de ceux qui suivent Farida Belghoul — en espérant que celle-ci saura exorciser ses propres démons. Ils risquent tout simplement d’inverser le «  sens de l’Histoire  ».


Le lien :
http://www.france-catholique.fr/Farida-Belghoul.html
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Lun 30 Juin 2014 - 19:21

D'autres points de vue, d'autres sons de cloches
Généralisez les ABCD de l'égalité

Citation :
L'expérimentation des ABCD a été la cible d'une intense campagne de diffamation de la part de mouvement réactionnaires extrêmistes, qui ont semé la confusion dans les écoles et auprès des parents.

Face à cette poignée d'obscurantistes, le gouvernement se pose la question de reculer sur tout ou partie de ce dispositif. Benoît Hamon, Ministre de l'Education nationale, doit s'exprimer sur le sujet en début de semaine prochaine.

Le gouvernement doit généraliser le dispositif des ABCD qui a fait ses preuves ! Il ne faut pas que le gouvernement lâche du terrain face à ces mouvements dangereux pour l'égalité !
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Lun 30 Juin 2014 - 22:08

paulau a écrit:
Extraordinaire d’entendre des gens de gauche dénoncer le peu d’éducation, la crédulité, voire la stupidité des milieux populaires  !

La gauche ne s'intéresse qu'au peuple lisse docile et lobotomisé, celui qu’affectionnaient Trotski Lénine et Mao. C'est pour cela que Marine Le Pen s'intéresse aux autres... Du reste, l'ABCD, pour certains, dont moi même, (même si on ne peut pas être  complètement « contre », raisonnablement, sur le font), crée des connexions cérébrales avec le souvenir des idéaux khmers rouges, du moins pour ceux qui peuvent en avoir. Sauf la méthode nettement plus soft.

Je suis d'accord pour dire que, comme pour le "Mariage pour tous", le sujet se pourrit de lui même, du fait d'une mise en défaut hystérique des erreurs de « com » de chacun des déclarants dans les médias. Il y a tout de même moyen d’être « pour » ou « contre » avec des arguments recevables par l’esprit républicain, sans être lapidé.

Cela devient une manie qui m'irrite profondément, tellement que dans ce pays, on ne peut plus débattre de rien sans être "gencodé" instantanément par la douchette politico médiatique, qui nous aide à comprendre avec une lourde insistance, ce qu’on est certainement pas en mesure de comprendre. Personne ne savait ce qu’était une quenelle, mais maintenant qu’on nous a expliqué… qu’est ce qu’on a bien appris la leçon ! Le moindre doute a disparu !

Perso, il y a quelques années, j'aurai bien aimé débattre sur l'identité française. C'était un sujet hyper intéressant et instructif! Bien sur qu'il y aurait eu des dérapages et des déclarations nauséabondes, et alors? Le coq gaulois a toujours eu les pieds dans le fumier et la tête dans les nuages. Mais non, circulez, il n'y a rien a dire, dans le pays de la liberté d'expression. Nous aurions peut être appris que notre pays ne peut plus s'identifier à rien, et qu'après tout, c'est peut être légitime. De toute façon, il est bien tard pour s'identifier à quelque chose, en pleine mondialisation...

Il y a, dans ce pays, des sujets interdits, tout comme en Chine ou en Corée du Nord. Si les français ne sont pas aptes à en parler, alors ils ne sont pas aptes à la démocratie. Si on entre dans la démarche de "protéger les gens contre eux même", on retourne 50 ans en arrière, avec quelque chose de laïc qui a un arrière goût de religieux et d’inquisitoire! Qu’est ce que c’est que ces manières d’utiliser des méthodes venant d’institutions incessamment fustigées ?
La gauche a des dérives droitières que même la droite n’a osé rêver. Mais il y a d’autre dérives droitières dont elle serait mieux inspirée d’utiliser, principalement en termes économiques.

Les parents sont souverains en matière d'éducation, eux seuls sont compétents par définition. Le corps enseignant s'est toujours défendu d'interagir sur l'éducation parentale, et c'était une sage position. Le peuple s'auto défini, il ne se défini pas par un dogme venu d'en haut, qui lui confisque son propre cerveau, par des lois qui définissent ce que l'on a le droit de penser... ou pas.

Il y a des relents de Javel ou de Mr Propre marié avec Calgon. La grande lessive quoi…

On voulait voir la fin de la crise économique, on a eu le mariage pour tous.
On voulait voir la fin du chômage de masse, on a eu l’ABCD.
On souhaite que les entreprises puissent reprendre de l’oxygène, et on ne va pas tarder à avoir une GPA légalisée, avant que le « pacte de responsabilité » ne voit le jour. (je pense que tout le monde a eu des bruits sur la récente affaire dans laquelle la justice européenne veut nous forcer la main à faire jurisprudence). Oui, j’exagère…    …mais si peu.

Bref, je me demande ce qu’il faut souhaiter pour avoir ce que l’on a vraiment besoin.

Pitoyable, pathétique, affligeant…  
Après avoir hurlé « touche pas à mon pote », la musique a changé : « sors ton niqab au volant» ou « ni pute ni soumise ». Très inconfortable d’avoir un pote qui a une vue différente sur les droits des femmes. Et pour le contrer, on a rien trouvé de mieux que de lui confisquer ses préceptes parentaux ? Et demain, le gamin, la gamine, va t on lui inculquer que Le Pen et Besancenot sont des méchants antirépublicains, pour parfaire la désinfection sociétale ? Allez, un petit coup de « Destop », ça remplace l’huile de foi de morue.
La norme ! on ne jure que par la norme ! après avoir hurlé à la diversité et à la tolérance!

Je ne peux même pas dire que j’ai « mal à ma France », parce que de ce côté la, je ne ressens plus rien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Mar 1 Juil 2014 - 10:50

Je suis assez de cet avis.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Mar 1 Juil 2014 - 14:51

Citation :
On voulait voir la fin de la crise économique, on a eu le mariage pour tous.
On voulait voir la fin du chômage de masse, on a eu l’ABCD.
On souhaite que les entreprises puissent reprendre de l’oxygène, et on ne va pas tarder à avoir une GPA légalisée, avant que le « pacte de responsabilité » ne voit le jour. (je pense que tout le monde a eu des bruits sur la récente affaire dans laquelle la justice européenne veut nous forcer la main à faire jurisprudence). Oui, j’exagère… …mais si peu.

C'était dans le programme mais visiblement, pressés que nous étions de nous débarrasser de sarko nous n'avons vu que la partie qui nous intéressait ....

Tu as oublié l'amende aux clients des prostituées ... je ne ais ou en est cette affaire !?

Citation :
Et demain, le gamin, la gamine, va t on lui inculquer que Le Pen et Besancenot sont des méchants antirépublicains, pour parfaire la désinfection sociétale ? Allez, un petit coup de « Destop », ça remplace l’huile de foi de morue.

ça c'est le discours de l'UMP : l'extrême droite et l'extrême gauche seraient identiques.

pour l'huile de foi de morue, je ne suis pas sure que la prescription soit identique ... fais quand même attention   
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Mar 1 Juil 2014 - 15:09

signora a écrit:
ça c'est le discours de l'UMP : l'extrême droite et l'extrême gauche seraient identiques.
Inexact, mais pas tout à fait faux : plus ils poussent vers l'extrême, plus l'un comme l'autre se rapproche de la dictature, leurs dirigeants étant convaincus de savoir mieux que le pleuple ce qu'il faut à celui-ci, et donc exit la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Mar 1 Juil 2014 - 20:51

ABCD de l’égalité : ce que dit le rapport d’évaluation

Citation :
« les enseignants ne souhaitent pas prendre le risque d’induire des conflits de valeurs chez les enfants dont elles/ils savent la fragilité et qu’elles/ils respectent ». Ce sont bien des « dilemmes éthiques » que ces JRE ont réactivé : « Comment faire pour que les enfants ne soient pas gênés par les discours et les attentes de l’école quand leur vie personnelle et familiale est nourrie de référents culturels très éloignés de ceux que porte l’institution ? »

Le catéchisme « antipédago », le « gender » et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Citation :
Une mouvance qui pousse sa pelote dans un espace infra-politique, une sorte de Second Life de la vie publique où les courants, partis, institutions historiques auraient totalement disparu au profit d’une galerie de prédicateurs accumulant sur Internet un spectaculaire capital de popularité… en attente d’utilisation le moment venu. Poussant un peu la curiosité,  je visionne une vidéo, choisie sur ce qui se présente, logo à l’appui, comme ERTV (ER pour Egalité et Réconciliation), où Farida Belghoul disserte sur la soi-disant théorie du genre (ou toujours pour cultiver l’étrangeté sémantique, «  théorie du gender »)
Citation :
Nouvelle surprise : les trois-quarts de son intervention consistent en une reprise en version hard et « conspirationnisée » du discours antipédagogiste. L’école publique y est décrite comme totalement à la dérive : il n’y a plus de maîtres, plus de classes, plus d’autorité, plus de savoir et une sorte de propagande gaucho-bobo effrénée y étend son emprise. Tous les poncifs y passent : l’apprentissage de la lecture compromis par les mauvaises méthodes, l’orthographe abandonnée, les règles de grammaire bafouées, les œuvres littéraires remplacées par l’étude du gansta rap et celle du « schéma actanciel », les IUFM acteurs du désastre constructionniste, l’appel à rétablir un ministère « de l’Instruction publique », etc.

Rampe de lancement

Le tout servant de rampe de lancement à l’appel à la mobilisation contre ce qui est présenté comme l’axe central de la politique de Vincent Peillon : la « propagande LGBT », destinée, selon ce discours qui prend alors des accents proprement délirants, à « apprendre l’homosexualité » aux enfants contre les valeurs de leurs familles et à tenter d’éliminer toute différence entre les sexes. Les « ABCD de l’égalité », des modules pédagogiques pour lutter contre les stéréotypes, sont dénoncés comme le vecteur d’une entreprise de « rééducation » des enfants, arrachés à l’influence de leurs parents par de nouveaux Gardes rouges. Un programme de démolition morale et sociétale qui serait soigneusement mis en œuvre, main dans la main, par la hiérarchie de l’éducation nationale et le  SNUIPP.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Jeu 3 Juil 2014 - 20:30

signora a écrit:


Citation :
Et demain, le gamin, la gamine, va t on lui inculquer que Le Pen et Besancenot sont des méchants antirépublicains, pour parfaire la désinfection sociétale ? Allez, un petit coup de « Destop », ça remplace l’huile de foi de morue.

ça c'est le discours de l'UMP : l'extrême droite et l'extrême gauche seraient identiques.


Je ne sais pas ce qu'est le discours de l'UMP, actuellement il y en a tellement...

Je n'ai pas l'habitude de faire écrire mes discours par des nègres, ni d'avoir des idées empruntées. C'est peut être prétentieux de ma part, mais les idées, je les ai toujours avec une guerre d'avance sur les partis. J'entends toujours des choses dans la presse, que j'ai pensé quelques années (voire décennie) avant. Et de ce fait, je trouve les partis politiques peu intuitifs et peu créatifs, quels qu'ils soient. La société civile va toujours plus vite qu'eux, surtout le monde du travail et des affaires.

Mais ceci dit, je pense effectivement que les extrêmes se rejoignent sur le point qu'évoque Jean Luc. Ainsi, elle sont sans intérêt démocratique, et je les renvoie dos à dos, à l'aurore, à 20 pas dans le pré.

J'ai quelques aspects réactionnaires que j'assume totalement. Réactionnaire dans le sens littéral, et non pas dans le sens que le monde politico médiatico littéraire veut donner à  ce mot. Un réactionnaire est avant tout "quelqu'un qui réagit" et qui agit par extension, en opposition, en colère quelque fois, bien avant d'être le grognon obsessionnel compulsif au vitriol, catalogué au nouvelobs.

Je vois dans les citations de Miaou une expression bien torchée: "Les ABCD..... sont dénoncés comme le vecteur du entreprise de rééducation des enfants....". C'est exactement de cela qu'il s'agit.

Je vais faire une comparaison: la tauromachie. C'est une pratique ancestrale, qu'une majorité de gens désaffectionne parce que qu'elle ne correspond plus aux valeurs humaines actuelles. Je ne suis pas fan moi non plus des tueurs en "habits de lumière", ni du spectacle qu'ils proposent. Mais je ne peux pas m'empêcher de respecter ce caractère culturel fort. Mon souhait est qu'il disparaisse de lui même sans heurts, sans vocifération, sans loi liberticide, juste par une désuétude montante. Le ridicule tue, pas très vite, mais il fini par tuer, avec le temps, (à moins qu'on ne tue le temps). J'en veux pour preuve que les pinces à pantalon pour faire du vélo ont disparu.  Laissons, sans s'énerver,disparaître la tauromachie comme les "pinces à vélo".

Je pense qu'il doit en être de même pour l'évolution des genres, et de la considération ostensiblement modifiée que les hommes et les femmes ont l'un pour l'autre. L'égalité des sexes gagne du terrain, petit à petit, nous sommes proches de ce qui est souhaitable, et ceci dans une large interprétation du souhaitable. Le machisme exacerbé phallocratique, le féminisme "rose potiche" de guéridon, sont en voie de disparaître, comme les "pinces à vélo". Je pense que femmes et hommes, ont fait un chemin formidable l'un vers l'autre, même si le taux de divorce explose, même si l'enfant y laisse des plumes. Raison de plus pour ne pas en faire des petits Maoïstes hermaphrodites métrosexuels, et les laisser tranquillement découvrir leurs propres hormones, et d'en prendre possession avec le contexte de leur vie.

De la douceur, de la bienveillance, et surtout, pas de loi. Pas de parité obligatoire, pas d’ingérence dans l'éducation parentale. Les garçons qui jouent à la poupée, c'est vieux comme le monde, c'est juste que Peillon veut se rendre propriétaire de cela, comme le comptable dans "Le Petit Prince", qui se prétendait propriétaire des étoiles, juste parce qu'il était le premier à avoir eu l'idée de les compter.

J'invite tout le monde à revoir le film "Le Grand Chemin" avec Anémone et Richard Borhinger. Là, les pendules sont à l'heure, et les choses ne sont pas régies par des lois, chez les petits comme chez les grands. C'est la seule théorie qui vaille.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Jeu 3 Juil 2014 - 20:53

Bien sur que les choses changent d'elles mêmes. Nous en avons parlé sur le fil "mariage pour tous". Par exemple on peut observer les aller retour des enfants à l'école se sont les parents, père ou mère, qui accompagnent. C'était plus les mamans il y a quelques années, idem pour emmener bébé chez sa nounou.
Magnifique film Le grand Chemin !  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Sam 20 Sep 2014 - 3:53

Farida a encore du travail.
Un article pertinent :

http://www.aleteia.org/fr/societe/article/ecole-primaire-pourquoi-cache-t-on-certains-livres-aux-parents-5849117662117888
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Sam 20 Sep 2014 - 16:11

Je suis d'accord.

C'est un réquisitoire sévère, mais j'ai eu à faire à ce genre de problématique dans la scolarité de mes enfants. Alors je me dis que toutes ces dérives sont possibles, d'autant que j'ai eu des proches dans le corps enseignant, qui m'ont confié quelques indiscrétions....

Bien sur que le microcosme enseignant est contaminé par une idéologie, comme beaucoup de microcosmes socioprofessionnels. Le mur des cons y existe, au moins virtuellement.

De toute façon, pour commencer, les règlements scolaires interdisent formellement aux parents de pénétrer dans une enceinte scolaire. C'est facile à vérifier.

Mais je me suis dis que tout cela n'est pas très grave, du moins pour des parents très proches et très en confiance avec leurs enfants.

Mes filles me racontaient tous les discours choquants de leurs profs. Parce que justement, elle les voyaient en opposition avec les valeurs et préceptes parentaux. Donc on en discutait à table, on en débattait même, car on les laissaient raisonner par rapport à tout cela, sans fustiger les profs, mais en expliquant qu'ils étaient en "faute professionnelle" "d'idéologiser" leurs cours. Je disais à mes filles: si vous êtes en mesure de savoir quel est le bord politique de votre prof, alors, ce n'est peut être pas un mauvais prof, mais il commet un acte grave: il tente de jouer à la patte à modeler avec votre cerveau, d'enfant ou d'adolescente, encore tendre et malléable. Et cela, Papa et Maman ne se permettent pas de le faire. Et quand bien même le feraient ils, que ce ne serait pas illégitime à la règle du droit du sang.

Ainsi, en cours d'anglais de 1ère, ma fille avait eu un cour d'antisarkosisme en règle. La prof, était sensée traiter de l’apartheid, cela a dérivé en meeting antisarkosiste, avec de terribles amalgames, insinuants que l'UMP aurait pu être le parti de l'apartheid. La classe, à 40% excitée par la fronde professorale, est passée à 60 puis 80% dans un concours d'injures et d'invectives de type "Sarko facho, Besancenot va lui......."

Je ne prends que cet exemple, mais j'en ai des dizaines d'autres.

C'est pour cela que les parents, de toute urgence, doivent s'occuper mieux de leur enfants, et aller au delà d'un simple rôle de porte monnaie à 2 pattes.

Le corps enseignant peut faire ce qu'il veut, ce n'est pas grave, le parent attentif et habile qui donne un autre son de cloche à son enfant, calmement, sans animosité, sans invectives sur les profs, est toujours écouté, à la mesure du respect qu'il inspire. Il faut que l'enfant continue à avoir confiance en l'enseignement, mais il faut aussi lui aiguiser l'esprit, et lui faire comprendre que les académismes ne sont pas évangile. Simplement des références actuelles qui seront remisent en question la décennie suivante.

J'ai souvent du compléter et commenter les cours d'histoire, l'idéologie des pédagogues omettait volontairement des faits, ou bouleversait la chronologie, pour que l'enfant ne perçoive pas certains faits dérangeants de l'histoire.

Perso, on m'a appris dans les années 60/70, que ceux qui ont bâti les cathédrales crevaient la misère dans l'exploitation. Mais adulte, j'ai lu des récits de divers historiens, qui relataient tout le contraire, avec des preuves irréfutables, des documents le prouvant. Les gens de ce qu'on peut appeler le génie civil de l'époque, étaient en fait parmi l'élite de la société! Ce qui n'empêche pas que l'exploitation existait, tout autant qu'aujourd'hui, ni plus, ni moins.

Une bonne référence en la matière, l'écrivain Henri Vincenot ("Le Pape des Escargots" et autres publications célèbres). A noter aussi de nombreux récits de Compagnons du Devoir, dont la cane servait tantôt à rosser, lors d'affrontement sociaux, ou de différents "intra corporatistes". Non, le moyen âge n'est pas l'époque des Ploucs en Hallebarde et des Maries Potaulait Couchtoilà! Pas que.

La preuve que ça n'est pas grave, et que la vérité, dieu merci en démocratie, est à la portée de ceux qui la cherchent, quand ils prennent le temps de lâcher un peu la course au pognon et au bonheur.

Soit dit en passant que la démocratie ne tient qu'à cela: la qualité de notre esprit critique (non pas l'esprit critique tout court). Notre danger encouru, c'est la vérité facile et prête à consommer, parce qu'on a plus temps de la chercher soi même. Cette vérité qu'on décongèle au micro onde... empaquetée de graphismes affriolants.

Bon, j'ai un menhir à livrer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Mer 1 Oct 2014 - 8:04

joseph1 a écrit:
Farida a encore du travail.
Un article pertinent :

http://www.aleteia.org/fr/societe/article/ecole-primaire-pourquoi-cache-t-on-certains-livres-aux-parents-5849117662117888

Je me permets de mettre en ligne un article de Boulevard Voltaire qui commente les faits rapportés ci-dessus :

http://www.bvoltaire.fr/pierrevanommeslaeghe/jules-reviens-deviennent-fous,104923
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Mer 1 Oct 2014 - 21:37

Encore l'intox intégriste ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Jeu 2 Oct 2014 - 16:00

La page dont parle les articles supra a été effacée du site de l 'académie de Nantes , mais , sur le net , on trouve ce cache :

http://web.archive.org/web/20130530181959/http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/26211750/0/fiche___ressourcepedagogique
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Sam 4 Oct 2014 - 0:45

Les mauvais arguments de la Manif pour tous

Citation :
Et surtout, les écoles françaises n'ont aucunement pour programme de transfomer les enfants en hermaphrodites, ni même de les initier aux études universitaires sur la notion de genre. Quelques programmes cherchent essentiellement à questionner ces stéréotypes, et à apprendre aux enfants qu'une femme peut devenir pilote d'hélicoptère et un homme père au foyer, sans que ce soit une déviance.

On peut estimer que ce n'est pas là le rôle de l'école. Mais cette notion de « théorie » ou « d'idéologie » du genre est une construction largement fantasmée de la part d'un noyau dur de la Manif pour tous, composé de catholiques traditionalistes ou de personnalités des plus sulfureuses, comme l'artisane des « Journées de retrait de l'école », Farida Belghoul, proche du conspirationniste d'extrême droite Alain Soral.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Sam 4 Oct 2014 - 12:44

Oui d'accord.

Mais pour devenir pilote d'hélicoptère, il serait bien qu'une femme reste femme. Ce qui est important, et c'est là l'erreur d'un certain féminisme, c'est que les femmes cessent de singer les hommes sous prétexte qu'elles veulent accéder à des métiers dit "masculin" par défaut de femmes présentes.

En gros, Simone Veil avait tort de fumer le cigare pour montrer qu'elle en avait. Mais à sa décharge, le machisme politique était tel...

Plutôt que de débattre de théorie laissons donc les choses se faire sans normes et lois. Une femme a le droit d'être ce qui lui plait sans la pression sociétale. Notamment les femmes au foyer par choix, qui viennent d'essuyer ces 20 dernière années, une discrimination ostensible de leur congénères active.

Ce type de lapidation orale n'est pas faite pour encourager les hommes à rester au foyer, car dans le clan des hommes, il y aurait une condescendance qui s'établirait.

Je pense que cet état des chose est insupportable pour certains égalitaristes absolus. Mais il ne faut pas oublier dans quel univers on vit: celui ou la survie est une lutte de tout instant, et ou il n'y a pas de juge suprême pour vous câliner.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Sam 4 Oct 2014 - 14:20

Je pense qu'il ne faut pas oublier d'où on vient !
Ce que représentait être une femme dans les années passées. 
Qui se souvient que les "filles mères" étaient mises à la porte ? que leurs enfants étaient appelés bâtards ? 
Que le planning familial n'existait pas ... les faiseuses d'anges : si ! les peines encourues par les 2 partis.
En remontant plus loin je pourrais citer bien d'autres exemples.

Il me semble que l'égalité avance doucement mais sûrement il suffit de voir le nombre de papa qui accompagnent le matin leur bout de chou à la maternelle ou chez la nounou.

Le congès parental pris par les hommes pourquoi pas ? Par contre je n'aime pas le procédé que vient d'inventer l gouvernement pour les y inciter ... 

Je crois que les féministes ont bien ouvert la route ...
Mais à vouloir prendre l'express les nouvelles féministes deviennent parfois bien caricaturales. 
Dommage !
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Sam 4 Oct 2014 - 17:19

signora a écrit:
Je pense qu'il ne faut pas oublier d'où on vient !
Ce que représentait être une femme dans les années passées. 
Qui se souvient que les "filles mères" étaient mises à la porte ? que leurs enfants étaient appelés bâtards ? 
Que le planning familial n'existait pas ... les faiseuses d'anges : si ! les peines encourues par les 2 partis.
En remontant plus loin je pourrais citer bien d'autres exemples.

C'est sur, il faut le rappeler. Seulement j'ai du mal à appeler cette lutte là le"féminisme". Je l’appellerai tout simplement le rétablissement d'une justice et d'une équité de traitement entre les 2 genres des humains, dont les femmes se sont emparé les premières, forcément et logiquement. Mais dans ma vie, je ne compte plus les hommes qui eux aussi ont levés le poing, eux aussi victimes d'une certaine manière, d'un "qu'en dira t on" lapidaire, au village, au travail. Un homme à qui on disait que sa fille était une traînée avait effectivement tendance à rentrer à la maison, ceinture au poing, fermer tout le monde à double tour. Mais d'autres ont fait face avec femme fille et bâtard, main dans la main, dont mon propre père. Voilà en quoi l'homme doit être un héros.

Pour moi, le "féminisme" vient après, et contient effectivement des caricatures. Ce mot fourre tout englobe des sentiments réactionnaires (voire sexiste) détestables entremêlés avec les vrais objectifs. C'est comme pour l'Islam, c'est un truc fourre tout, sans Pape pour rétablir la vérité de la thèse officielle. Nous les hommes nouveaux, culpabilisés de la phallocratie à papa, nous nous sommes un temps demandé s'il fallait ressembler à Patrick Juvet pour vous plaire mesdames. Égarement total puisque les meilleurs amis sont de piètres amants, et qu'a toujours croire au meilleurs, on a obtenu le pire: on va divorcer 0.7 fois dans notre vie!
Alors c'est dit: je ne vais pas vivre dans la repentance éternelle des conneries de mes aînés, et m'émouvoir ad libitum d'une victimisation qui a aujourd'hui beaucoup moins de sens, du moins dans le monde héritier du judéo-christianisme. Madona, elle a l'air d'une victime? Céline Doumerc, championne du monde de basket, elle a l'air d'une victime?

Depuis l'âge de 15 ou 16, j'ai une petite jalousie des femmes, malgré les inconvénients de l'époque que tu rappelles. Quand ma femme était enceinte par deux fois, j'étais jaloux. Gentiment et intérieurement, mais elle a été cool, elle m'a tout fait partagé. Voilà mesdames votre supériorité légendaire et éternelle, liée à une immense responsabilité. Depuis toujours vous êtes les maîtresses du monde, c'est pour cela que les hommes ont parfois tenté de vous réduire au canevas, à certaines époques, pour que leurs petites affaires tournent rond.

L'être le plus puissant des 2 derniers millénaires n'est ni Louis 14 ni Napoléon: c'est Catherine de Médicis. Le patriarcat a eu tantôt son antonyme en robe.

Si je dois me réincarner, ce sera en femme, sincèrement. Quel bonheur de pouvoir se laisser aller à toutes les sensibleries, toutes les émotions, toutes les finesses, sans se faire qualifier de "tarlouse"! Et oui, cesser enfin d'être un "Winner", de jouer des coudes et des poings, faiblesse interdite regard d'acier, et ce p..... de rasoir!... Mais moi, je serai une femme qui a le droit d'avoir du poil au jambes!
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Sam 4 Oct 2014 - 18:18

Ah non ... tu verras tu ferais comme nous c'est tellement agréable des jambes lisses et bien hydratées ...

Mais plus sérieusement il ne s'agit pas de se lamenter ni de rester scotchés au passé ...toutefois je crois que faire découvrir ce que c'était pourrait en secouer plus d'une ! 

Les femmes ont montré bien dès fois qu'on pouvait compter sur elle ne serait ce que lors des guerres.
Dans les fermes, dans les usines, elles étaient là.

Mes fils ne sont pas efféminés et pourtant ils changent les couches de leurs bébés, font la cuisine (bien) repassent (nettement moins bien) ... enfin bref, laissons les choses se faire d'elles-mêmes, par l'éducation elles s'installent !

Je pense qu' en politique les femmes font leurs preuves. Ce qui est marrant c'est qu'on parlait à leurs début d'un monde plus humain et ben elles me semblent bien aussi vachardes que les mecs.

L'égalité vient n'en doutons pas avec le pire et le meilleur.

Pendant que j'y pense je prends un RV pour me faire épiler ... si mon esthéticienne n'a pas fermé trop tôt, j'ai encore une chance .... merci  queen
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Sam 4 Oct 2014 - 19:00

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 60
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Lun 6 Oct 2014 - 21:51

rendeer J'ai pas pu résister à la tentation de poster le lien

La militante de la "famille traditionnelle" Farida Belghoul a été pacsée à une femme
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/education/la-militante-de-la-famille-traditionnelle-farida-belghoul-a-ete-pacsee-a-une-femme_1608145.html#hvOuIDOtbzuY4d1f.99

Même si je m'en fous un peu. Je ne l'aurais même pas mentionné sans ce fil et le piédestal qui lui a été fait ici. Vengeance....
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Mar 7 Oct 2014 - 9:50

Citation :
Selon ce document, Farida Belghoul a été pacsée à Simone G. le 28 octobre 2008. D'après nos informations, Simone G., décédée à l'âge de 93 ans à la fin de 2011, était la propriétaire du pavillon occupé par Farida Belghoul depuis de nombreuses années à Bezons.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/education/la-militante-de-la-famille-traditionnelle-farida-belghoul-a-ete-pacsee-a-une-femme_1608145.html#g8wfbo1iqfxIlLTd.99

A la lecture de l'article il semblerait que l'amour ne rentre pas trop en jeu dans cette affaire Suspect
" Quant on monte au cocotier il vaut mieux avoir les fesses propres "
c'est drôle cette citation est reprise souvent et sans doute aménagée mais à l'origine il me semble qu'elle était de JF Deniau ...
En tout cas Farida aurait dû s'en inspirer ...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Mar 7 Oct 2014 - 10:02

Elle défile devant la banderole de Jeanne d'Arc .. l'a pas froid aux yeux la dame
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 55
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   Mer 8 Oct 2014 - 21:15

signora a écrit:

" Quant on monte au cocotier il vaut mieux avoir les fesses propres "



Plus sérieusement, on se demande comment certaines choses peuvent cohabiter dans le même cerveau. Mais bon, vu notre époque ravagée par la coke l'alcool les psychotropes et le canabis...

Je ne serai pas étonné à ce rythme là, que l'on en viennent en politique, à proner la rigueur, tout en empruntant sur les marchés pour une politique de relance de la consommation en même temps. Une rigueur de relance, ou une relance de rigueur, on ne sait plus, mais ça fera consensus, c'est comme les maquereaux à la confiture de groseilles...

Dans ce monde, plus que jamais, tout est possible. C'est impressionnant comment on arrive à s'arranger avec soi même. Il y en a qui ne savent plus quoi faire pour exister!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Farida Belghoul.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Farida Belghoul.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Farida Belghoul.
» Farida Belghoul.
» Farida B aux Antilles?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: Bar des invités-
Sauter vers: