Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Qui est responsable des "ghettos" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Qui est responsable des "ghettos" ?   Sam 12 Juil 2014 - 10:34


On utilise souvent l'expression « on parque les immigrés dans des ghettos » .

En fait , on peut se demander si ce n'est pas certains des immigrés habitant ces quartiers qui ont peut à peu chassé les autochtone en leur " pourrissant " la vie : trafic de drogue , harcèlement dans la rue , dégradation de l 'enseignement dans les écoles et collèges.....

L 'expression " on parque les immigrés dans des ghettos " me semble fausse. Ce sont les voyous qui ont crées , non pas des ghettos, mais des zones où ils règnent en maître et d' où ceux qui ont pu s 'enfuir se sont effectivement enfui.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 902
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Qui est responsable des "ghettos" ?   Sam 12 Juil 2014 - 20:50

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ghetto

Je confirme que le ghetto a été inventé à Venise, mais pas sous la forme aussi ségrégationniste qu'on veut bien lui donner aujourd'hui. La communauté juive de Venise avait des des échanges commerciaux très florissants avec le reste de la ville. C'était un ghetto "intégré", qui s'est terminé par une "assimilation" progressive.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 902
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Qui est responsable des "ghettos" ?   Lun 14 Juil 2014 - 16:13

Je ne crois pas qu'il y ait une véritable volonté politique dans l’existence des ghettos, du moins à notre époque.

Il faut vraiment, et ce n'est pas facile, se remettre dans le contexte de l'époque pour comprendre le sens entier du ghettos de Venise. Il y a des notions qui nous échappent totalement aujourd'hui, et j'aurai tendance à résumer de la sorte: ce ghetto était une espèce de "quarantaine", usage très courrant jusqu'au 19ème siècle.

Quarantaine d'abord sanitaire, puis culturelle et économique. Bien plus qu'aujourd'hui, il était absolument vital de préserver une culture et une économie locale. Il fallait s'assurer d'abord de la bienveillance des migrants, et puis que leur culture économique et sociale n'ait pas d'effet dévastateur.
Quand on s'interresse à l'écologie, on voit que la mondialisation perturbe les écosystèmes. Des espèces végétales et animales prolifèrent à tels ou tels endroits, détruisant l'écosystème, temporairement, mais à l'échelle de plusieurs dizaines ou centaines d'année.

Ce qui vaut à la faune et la flore vaut à l'Homme. Le mélange des ethnies et des cultures dans la dimension ou nous la vivons, provoque des phénomènes similaires. Non pas que cela se passe mal globalement, je trouve que ça se passe plutôt bien relativement à l’ampleur et la brutalité des migrations. Cela grâce à l’interconnexion économique des pays ou continents, qui heureusement mets en avant le fait que la paix est plus propice à l'opulence que la guerre.

Mais observons que dans la nature, la guerre a lieu: les frelons asiatiques, les ragondins, les moules tranchantes dans les lacs Suisses, les écrevisses américaines dans les marais de l'Ouest, le phylloxéra (ça c'est réglé), l'oxalis (espèce de trèfle qui multiplie sa racine bulbeuse à une vitesse affolante)... on pourrait en citer...

Ce qui est donc vrai pour la nature reste vrai pour l'Homme, puisqu'il en fait parti intégrante en tant que faune.

Dans la notion du ghetto, il n'y a pas que l'hôte qui cherche à se protéger d'une invasion. Le migrant est aussi dans un stress de l’inconnu, et je pense que la nécessité de séparation se fait ressentir par les 2 parties, au moins temporairement. Le ghetto est donc aussi du fait propre du migrant. C'est d'autant plus vrai que les migrants de diverses origines ne se mélangent pas non plus entre eux, ou peu.

Tout cela est donc assez naturel, et ne mérite pas de fouetter un chat. Toute accélération de l'évolution provoque des crises, et ça nous occupe, puisqu'on en parle.

Les voyous développant une économie parallèle et prohibée sont des créateurs de ghettos, effectivement. Est ce eux qui refusent la société, ou la société qui les refuse? Les deux mon général. Une société trop normative multiplie les possibilités d'échec d'insertion. Et des systèmes moins normatifs voient le jour, c'est extrêmement logique. Le travail au noir n'est rien d'autre qu'un refus viscéral des normes, la vente de drogue en est un. Vendre un médicament contre le mal de vivre, sans taxes, addictif, mais pas remboursé par la sécu. Terrible comme business! Clientèle inépuisable, en migraine chronique normative!

Par ailleurs, je me répète, nous avons, collectivement, la fichue manie de donner beaucoup trop d'importance à notre classe dirigeante, et de la responsabiliser de tout. Perso, j'ai toujours en mémoire que la Belgique est restée sans gouvernement pendant presque 1 ans, et qu'elle ne s'en est pas portée plus mal. Un orchestre philharmonique digne de ce nom, est capable de jouer de la musique sans la baguette en queue de pie qui gesticule sur une estrade, et qui content de tout se bruit, fait des courbettes à la foule pour montrer que le son vient de lui.

C'est donc la société civile qui est responsable de tout, devant elle même, ou devant le créateur, selon la confession. Il faut cesser d'avoir des idoles et des icônes: nous en sommes toujours à prier les saint François, qu'il soit Mitterrand Hollande Bayrou ou le Pape, ou les saint Jacques et saint Nicolas... et les accuser de tous les maux quand ils n’exaucent pas nos rêves.

Nous sommes quand même incroyables: on veut du pétrole mais pas de fumée, on veut internet mais pas d'immigration, du nucléaire mais pas de déchets... oui vraiment, on pète et on se plaint que ça pue! Ce film aurait un titre excellent: "la métamorphose des cloportes". 
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages : 4358
Age : 58
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Qui est responsable des "ghettos" ?   Lun 14 Juil 2014 - 21:50

Une de mes tantes s'étaient fait traiter de "sale française" dans son quartier...C'était il y a des décennies...Et par des Portugais...
Elle ne s'y sentait pas à l'aise, et, avec sa famille, a quitté le secteur.

Le problème existe depuis longtemps.

Mais on m'a cité le cas de difficultés rencontrées dans les tentatives de "mixité sociale": dans le même immeuble, familles payant le logement au prix fort (banlieue huppée proche de Paris), et familles d'immigrés, nombreuses. La cohabitation est aussi difficile.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17026
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Qui est responsable des "ghettos" ?   Mar 22 Juil 2014 - 17:22

Difficile problème.
Analysé avec justesse et humour par notre ami astérix.
Il me semble parfois que ceux qui prennent en charge le dossier font table rase du passé.
On a fait des ghettos ...
Pas de mixité sociale ...
Mais en effet, pour avoir vécu dans une cité au début de mon mariage, nous avions à l'époque obtenu ce logement par l'employeur de mon mari -par le biais du 1% patronal- Les bâtiments étaient neufs les logements agréables, au départ la mixité sociale était bien là.
Mais au fil du temps tout cela s'est dégradé. De disputes en désagréments, des groupes se sont formés.
Nous avons été un des derniers couples à partir et aujourd'hui on nous présente cette cité comme un ghetto. Au départ ça n'était la volonté de personne !

ceci dit si on m'envoie à Venise ... je pars ... ghetto ou pas  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui est responsable des "ghettos" ?   Aujourd'hui à 15:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est responsable des "ghettos" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation Responsable Service de Garde
» Responsable de services à domicile
» Responsable logistique
» Vols à l'hôtel ; qui est responsable ?
» Vous êtes responsable de la gueule que vous faites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: