Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le chikungunya à Montpellier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Le chikungunya à Montpellier   Mar 21 Oct 2014 - 21:14

Jean Luc va encore dire ...


https://fr.news.yahoo.com/sante-quatre-cas-de-chikungunya-a-montpellier-144040031.html

Santé : quatre cas de chikungunya à Montpellier

Quatre habitants de Montpellier ont contracté le virus du chikungunya, alors qu'ils ne rentraient pas de voyage. Le point sur la maladie.


M6info
Par Émilie Perez | M6info – il y a 4 heures



Alerte au chikungunya. Quatre habitants du centre de Montpellier ont contracté le virus, alors qu'ils ne rentraient pas de voyage. Ce qui sous-entend qu'il s'agit de cas dit "autochtones" : les malades ont été piqués par des moustiques tigres en France métropolitaine. Au contraire, un cas est dit "importé" si le patient a séjourné en zone de circulation du virus dans les 15 jours avant le début des symptômes. La préfecture de l'Hérault a confirmé ces nouvelles contaminations.

Les symptômes du chikungunya


Le chikungunya se manifeste par de fortes fièvres et des douleurs articulaires violentes, qui ont valu à ce mal l'appellation de "maladie de l'homme courbé". Dans certains cas, ces douleurs et des raideurs persistent plusieurs mois, voire plusieurs années. La plupart du temps, les symptômes persistent trois semaines.

Comment se transmet le virus ?

Le chikungunya se transmet, comme la dengue, par les piqûres de moustique "aedes albopictus", également appelé moustique tigre. La maladie est contagieuse : une fois que l'insecte vous a piqué, vous êtes porteur du virus. Si un autre moustique lambda vient à vous piquer, vous lui transmettrez ce mal, et lui en piquant une autre personne, le transmettra à son tour.

Conseils préventifs

A l'heure actuelle, il n'existe pas de vaccin, il faut donc être vigilant. Il est conseillé de porter des vêtements longs et clairs de préférence. Il faut se protéger des piqûres avec du répulsif. Enfin, consultez dès les premiers symptômes, sachant que la durée d'incubation est d'environ 4 jours.

Les premiers cas autochtones de la saison


D'après un bilan de l'institut de veille sanitaire (InVS) diffusé le lundi 20 octobre, il s'agirait des premiers cas autochtones de cette maladie en France métropolitaine cette saison. Entre le 1er mai et le 17 octobre 2014, 403 avérés de chikungunya ont été recensés sur le territoire, tous importés. En juillet, l'InVS avait estimé que les conditions étaient réunies pour une transmission autochtone de la maladie. Deux cas similaires avaient été détectés en 2010. En Italie, une épidémie de chikungunya d'origine autochtone avait touché 300 personnes en 2007, dont une était décédée. La raison d'un tel développement ? Le moustique tigre, longtemps cantonné à l'Asie du sud-est, est désormais implanté sur le continent américain et dans une partie de l'Europe, dont le sud de la France.

Les zones à risque


Même si le moustique tigre continue sa prolifération, les principales zones à risque sont surtout situées en Afrique et en Asie. L'île de la Réunion est particulièrement concernée. Autres départements d'outre-mer touchées : les Antilles et la Guyane.

Une importante épidémie


En 2005, une importante épidémie de chikungunya a touché les îles de l'Océan Indien, et notamment la Réunion. Au total, ce sont plusieurs centaines de milliers de cas qui ont été recensés, et plusieurs personnes sont décédées.

.


Dernière édition par SaPa le Mar 21 Oct 2014 - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mar 21 Oct 2014 - 21:20

Pourquoi toujours nous ... ??

Laissez nous tranquille

P. de Moustiques ... !!
 affraid ...

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mer 22 Oct 2014 - 19:12

http://www.direct-montpellier-plus.com/2014/10/22/une-epidemie-nest-pas-a-redouter-12447



UNE ÉPIDÉMIE N’EST PAS À REDOUTER


Ils étaient presque déçus, ces journalistes de grandes chaînes nationales, dépêchés par des rédactions parisiennes en quête de sensationnel. Il est vrai que la pression était montée crescendo tout au long de la journée d’hier, lorsqu’on a appris que 4 Montpelliérains avaient contracté le virus. Mais en fin d’après midi, le directeur de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) rassurait tout le monde.

« Je tiens d’abord à préciser que le chikungunya est une maladie bénigne (provoquant de fortes fièvres et des douleurs articulaires), aux antipodes d’Ebola », a commencé Dominique Keller, qui a par ailleurs été obligé d’avertir la population et les médias – « c’est la procédure » – que le département de l’Hérault passait « au 3e niveau du plan antidissémination du chikungunya ». En effet, l’ARS avait au préalable été informée par la préfecture que quatre habitants de la rue Las Sorbes (quartier Cévennes), avaient contracté le virus « alors qu’ils ne rentraient pas de voyage ». Depuis, ces adultes âgés de 40 à 60 ans et issus d’une même famille, « vont bien », certifie l’ARS.

Mais quelle est la source de cette contamination ? « Il est probable qu’un moustique tigre ait piqué une personne infectée rentrant d’un pays où le virus est actif, avant d’importer la maladie chez les quatre personnes », détaille Grégory L’Ambert, entomologiste à l’EID, chargé de la démoustication.

Par ailleurs, les risques d’une épidémie de grande ampleur sont presque nuls. D’abord parce que le moustique n’a qu’un rayon d’action de 400 mètres. Ensuite parce qu’à la mi novembre, lorsque les températures chuteront, les moustiques tigres disparaîtront. Et enfin, parce que les services sanitaires sont sur le pied de guerre. « Nous avons démoustiqué la zone, et nous allons procéder à une enquête épidémiologique de proximité », explique Keller.

Autrement dit, du porte à porte, pour rassurer la population, donner quelques conseils (voir ci dessous), et vérifier si d’autres cas sont déclarés. Bref, rien de sensationnel.


Sébastien Hoebrechts  : http://www.direct-montpellier-plus.com/rubrique/t_montp-actu

.


Dernière édition par SaPa le Mer 22 Oct 2014 - 19:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mer 22 Oct 2014 - 19:17

Propagation
" La multiplication des foyers de moustiques tigres en Languedoc-Roussillon est fortement liée aux récentes intempéries notamment sur le Gard et l'Hérault. L'Entente Interdépartementale de Démoustication (EID) a traité 7 000 hectares de zones humides entre Cerbère dans les Pyrénées-Orientales et l'Etang de Berre dans les Bouches-du-Rhône, entre le 20 septembre et le 8 octobre. "


C'est faux ...les Moustiques tigres on les a depuis l'année dernière ... tout l'été ça a été une infestation ...on ne pouvait plus sortir dehors dans le jardin ...ils nous attaquent en plein jour ... Avenue du chateau d'o prés du terrain de boules ...il y a un ruisseau d'eau stagnante ... quand monsieur sebastien hoebrechts dit que le chikungunya est une maladie bénigne ...allez dire ça aux Réunionais ... de plus quand on contracte la maladie , on garde le virus et on devient réservoir pour d'autres moustiques tigres ... et donc à l'EID ils attendent le froid de l'Hiver ... pour nous débarrasser des moustiques ... c'est sur c'est plus efficace ...quand il dit qu'à montpellier aucune chance d'avoir une épidemie ??

je remarque que de nombreuses personnes souffrent de douleurs articulaires qui passent pour de l'Arthrose ... ?? Mais c'est normal à Montpellier ...Tranquille

et puis las Sorbes ...C'est à 2 pas de chez moi ... à moins de 400 M ...


Dernière édition par SaPa le Mer 22 Oct 2014 - 19:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mer 22 Oct 2014 - 19:22

c'est super en France ...
quand il y a une menace d'épidemie
on cherche d'abord à nous rassurer
c'est déjà ça ...
bientôt l'Hiver
on verra au Printemps ...
moi j'ai toujours l'habitude de mettre des moustiquaires partout
aux fenetres et aux portes
très efficace

J'en profite également pour signaler que l'on est également envahi par les phlébotomes ...
petits moucherons qui piquent fort et donnent la maladie du chien ( La leishmaniose )
http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/leishmaniose

pour les phlébotomes il faut doubler la moustiquaire
sinon ils passent à travers ...


Dernière édition par SaPa le Mar 7 Juin 2016 - 9:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mer 22 Oct 2014 - 19:43

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mer 22 Oct 2014 - 19:53

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Jeu 23 Oct 2014 - 9:07

SaPa a écrit:
[quand on contracte la maladie , on garde le virus et on devient réservoir pour d'autres moustiques tigres
Quand cesseras-tu de débiter des âneries ?
Quand on est guéri, on n'est plus porteur du virus.
En revanche, on peut être porteur sain (mais ceci vaut pour TOUTES les maladies).

Bref, pour une affection donnée tu cours moins de risques à fréquenter un malade guéri que quiconque d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Jeu 23 Oct 2014 - 9:24

Pas sur quand même, Jean Luc, regarde le virus de l'herpès quand on l'a contracté il reste notre compagnon à vie ...
Et se réveille par poussées sous le coup d'une forte émotion désagréable ou pas d'ailleurs.

Et je me pose la question pour la maladie de lyme ...

&xts=433170&gclid=CMHqyrqfwsECFSgFwwodOHkABQ]http://www.notretemps.com/sante/videos/maladie-de-lyme,i7335?xtor=SEC-29-GOO---S-[_inurl:sante/videos]&xts=433170&gclid=CMHqyrqfwsECFSgFwwodOHkABQ

ah non cette saleté est due à une bactérie.

Je mets quand même le lien j'ai vu qu'il y avait un article qui correspond au fil. Wink

Et, comme la maladie de lyme reste assez peu, et mal, dépistée les infos ne son pas de trop !
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Jeu 23 Oct 2014 - 12:30

oui pas sûr ...ca reste à préciser ... Signora a raison ...j'ai le CMV ( Cytomegalovirus ), comme la moitié des Français ( Porteurs Sains )... de temps en temps , il me fait des poussées ... un jour il m'emportera ...ca fera plaisir à Jean Luc ... ils ne peuvent rien trouver ??  , pour nous en débarrasser ...surtout qu'avec le Changement climatique ...il se comporte bizarrement , se réactive sans cesse ...



Comment se transmet le virus ?

Le chikungunya se transmet, comme la dengue, par les piqûres de moustique "aedes albopictus", également appelé moustique tigre. La maladie est contagieuse : une fois que l'insecte vous a piqué, vous êtes porteur du virus. Si un autre moustique lambda vient à vous piquer, vous lui transmettrez ce mal, et lui en piquant une autre personne, le transmettra à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Jeu 23 Oct 2014 - 15:24

signora a écrit:
Pas sur quand même, Jean Luc, regarde le virus de l'herpès quand on l'a contracté il reste notre compagnon à vie ...
Il y a en effet quelques exceptions, mais ce n'est pas la règle générale.

Le cas le plus courant, c'est que quand on a vaincu une maladie, on dispose des anticorps qui élimineront impitoyablement tout intrus du modèle identifié(*). Tandis qu'un porteur sain ne développe pas d'anticorps parce que sa résistance naturelle empêche le virus ou la bactérie d'avoir des effets néfastes. Dans certains cas, heureusement peu fréquents, il peut donc être contagieux tout en ne risquant rien lui-même.

Et là encore il y a des exceptions, des personnes natuellement immunisées qui soit disposent d'anticorps sans avoir dû les développer, soient ont un métabolisme tel que l'intrus s'élimine de lui-même pour cause de terrain hostile.

(*) C'est tout le problème du virus de la grippe et de quelques cousins, qui mutent fréquemment et ne sont donc pas toujours reconnus d'une année sur l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Jeu 23 Oct 2014 - 16:34

hé hé ... il y a des virus à vie ! qu'on se le dise ... j'ai le mien ... sapa a le sien ...
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Dim 2 Nov 2014 - 12:03

Perso, ce qui m'inquiète, c'est la faculté de mutation de ces petites bébêtes (virus et bactéries). Ça, ça fait vraiment froid dans le dos. Ma fille me raconte la dessus des choses terrorisantes. Vraiment, ce qui ne les tue pas les rends plus forts. De vrais "transformers", capables de trouver des parades incroyables, commes dans les "4 fantastiques". Et encore, ce sont des petites frappes.

Plus on les pourchasse avec des armes de destruction massive (vaccins, antibiotiques, produit chimiques en masse) plus il s'adaptent. C'est comme le djihadisme extrême. Notre médecine conventionnelle (comme l'armée avec ses tanks de 80 tonnes) n'est plus en phase avec le combat à mener. Cette médecine est même la cause de bien des maux actuels.

L'avenir, en médecine, c'est d'avoir toujours un temps d'avance, et non pas 30 ans de retard. C'est en cela que la médecine asiatique à 1000 ans d'avance.

Par exemple: le cancer est une maladie absolument gérable si elle est détectée avant de se déclarer. Un labo de Nice vient de découvrir un procédé de détection du cancer du poumon par analyse sanguine, bien avant qu'il ne soit visible au scanner. Voilà des gens qui bossent non seulement sans promesse d'enrichissement démesuré, mais qui vont réduire l'enrichissement par production de médicaments dangereux et ravageurs.

Tout reporter sur le tabac, c'est de la com, de l'intoxe, même si c'est une des causes principales. Fumer du tabac dans un monde sans voiture ni industrie à énergie fossile, sans additif addictif, ce n'est pas pire qu'un traitement permanent aux anti inflammatoires pour des rhumatismes précoces dus à une anxiété permanente dans la vie.

Les Crétois fument, mais ils n'ont pas de cancer! ni de rhumatismes précoces... Ils faudra un jour qu'on arrête de se tuer au travail pour financer notre mort! ou pas.

@sapa . Le chikungunya, c'est encore un truc inventé par les Soviets et les Ricains pendant la guerre froide. Comme le Sida, comme Ebola...?
Je n'ai pas vraiment d'opinion là dessus. Mais c'est comme les extra terrestres, il est mathématiquement impossible qu'ils n'existent pas.
Nous sommes 7 milliards, et nombreux sont ceux qui ont déjà eu l'idée de mettre des lames de rasoir ou du verre pilé dans les petits pots Nestle. Alors au doute j'accorde le bénéfice. A cœur humain rien n'est impossible, surtout à l'aide de substances...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Dim 2 Nov 2014 - 15:19

asterix a écrit:
Perso, ce qui m'inquiète, c'est la faculté de mutation de ces petites bébêtes (virus et bactéries). Ça, ça fait vraiment froid dans le dos. Ma fille me raconte la dessus des choses terrorisantes. Vraiment, ce qui ne les tue pas les rends plus forts.
La plupart du temps, il n'est même pas besoin de mutation : dans une population quelconque, quelle que soit l'arme de destruction (en termes biologiques) qu'on emploie, il y a statistiquement un % d'individus naturellement résistants. Quand les autres ont été détruits, ce sont ceux-là qui prolifèrent et on se retrouve face à une souche massivement résistante.

Thèse SF catastrophe : si un virus tue 99,9% de la population humaine, le 0,1% repeuplera la planète d'individus pour lesquels le virus sera inoffensif.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Dim 2 Nov 2014 - 16:22

Tout à fait.

Ma seconde fille était naturellement résistante à l’hépatite B, de naissance, sans que ma femme et moi le soyons.

Mais j'aimerai éviter que nous soyons 0.1% à repeupler la planète avec une souche PROVISOIREMENT résistante.

Parce que la génétique ne transmets pas tout systématiquement, et saute parfois plusieurs générations avant de faire réapparaître certaines propriétés.

Par contre, accélérer les mutations bactériennes en leur déclarant une guerre sans merci m’apparaît délirant. C'est pourtant ce que l'on fait, et ce n'est pas mieux que d'utiliser les bactéries comme des armes de guerres.

Contre les virus et bactéries, la seule efficacité est le mode de vie humain en clans distancés, et non le regroupement en mégalopoles, là ou les bactéries rigolent.

C'est comme les termites, ça prolifère si il y a une grosse masse de nourriture. Quand il n'y a plus rien à manger, ça disparaît. La quarantaine totale et sévère est donc sans doute le vaccin le plus efficace. Soigneurs et soignés ne doivent pas quitter un périmètre défini, et être ravitaillés sans contact.

Pour ce qui est du moustique, c'est un peu difficile de le mettre en quarantaine! Mais il existe des pièges efficaces, un peu coûteux dans un usage personnel, mais abordable en usage collectif. Des entreprises officient déjà avec succès. Notamment dans des gîtes locations ou hôtels de luxe.

http://www.moustiquesolutions.com/machines-pieges-de-destruction/88-biogents-mosquitito.html
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Dim 2 Nov 2014 - 16:27

Si seulement le Tigre pouvait répandre le virus de l'amour et celui de l'intelligence!

santa
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Lun 3 Nov 2014 - 1:47

Aucune chance
tu t'es déjà fait piquer par un moustique tigre
ca fait mal
les moustiques tigres sont très intelligents
mais pas les journalistes
quand ils sont venus à Montpellier
les moustiques s'étaient tous planqués
ils sont sensibles au froid
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Lun 3 Nov 2014 - 13:41


Ces journalistes: incorigibles.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Lun 3 Nov 2014 - 16:25

Faut dire aussi que les moustiques ne demandent d'interview à personne ! Faut comparer ce qui est comparable…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Dim 20 Sep 2015 - 18:38

http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/09/11/huit-cas-de-legionellose-signales-a-montpellier-dont-un-mortel_4753031_1651302.html

Huit cas de légionellose signalés à Montpellier dont un mortel
Le Monde.fr avec AFP | 11.09.2015



L’agence régionale de santé (ARS) du Languedoc-Roussillon a annoncé jeudi 10 septembre avoir observé « une augmentation inhabituelle » des cas de légionellose à Montpellier après avoir dénombré huit cas, dont un mortel depuis la mi-août.

« Sept cas ont été identifiés chez des personnes ayant fréquenté le centre-ville de Montpellier. Parmi ces personnes, dont les symptômes de la maladie ont débuté entre le 13 et le 24 août 2015, seules deux sont encore hospitalisées, et leur état de santé n’inspire pas d’inquiétude. Les cinq autres sont guéries », a précisé l’ARS dans un communiqué.

Un « huitième patient montpelliérain » a été signalé au début de cette semaine et est « décédé le 9 septembre à Nîmes », a ajouté l’ARS.

« Fontaines arrêtées »
Tous les malades ont fait l’objet d’enquêtes approfondies, en collaboration avec l’Institut de veille sanitaire, afin de trouver l’origine de la contamination, a expliqué l’ARS, qui poursuit ses investigations. A titre de précaution, « des fontaines ont été arrêtées » et « l’utilisation de brumisateurs de terrasse des débits de boisson de Montpellier a été suspendue jusqu’à nouvel ordre », selon le communiqué.

La légionellose est une affection pulmonaire grave avec une période d’incubation de deux à dix jours qui affecte les adultes et plus particulièrement les personnes fragilisées. Cette maladie se transmet exclusivement par voie respiratoire (inhalation d’eau contaminée diffusée en aérosol, douche, bain bouillonnant, etc.), a rappelé l’ARS.


Dernière édition par SaPa le Mar 22 Sep 2015 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Dim 20 Sep 2015 - 18:58

Envoyez nous les grenouilles ...

SaPa a écrit:




.


C'est bon ... ils sont revenus de Vacances l'EID  ?? ... Ils attendent l'hiver ... pour nous débarrasser des " Tigres " ... ??

On est envahi par des nuées de Tigres en pleine journée , qui nous sautent dessus dès que l'on met un pied dehors ... jamais vu des bestiaux aussi voraces ...

Ca commence comment la Légionellose ?? moi , ca fait une semaine que j"ai la main complètement engourdie ...


J'ai remarqué 2 choses ...:

1 - Ils font leur nid dans les réseaux d'eaux pluviales ... au niveau de la nappe phréatique ... bien au chaud , ils sortent par centaines par les regards ... et se jettent sur tout ce qui bouge ; même en pleine journée , l'un prévient les autres ... comme les fourmis

2 - Dans les ruisseaux ou les Grenouilles ont proliféré et pour cause  ... pas un seul moustique


Conclusion : Envoyez nous les grenouilles ... ( à défaut de l'EID ... )




Envoyez nous les grenouilles ...



.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mar 22 Sep 2015 - 15:51

Questions :

- Les Moustiques Tigres transmettent ils la Légionellose ...??

- peut on trouver des volontaires ... ??
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mar 22 Déc 2015 - 17:57

Et C'est reparti pour un tour ...

http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/herault/chikungunya-montpellier-peut-revoir-des-cas-autochtones-709995.html

Symptômes du chikungunya
Une infection fortement invalidante
En langue Makondée, chikungunya signifie « qui marche courbé en avant », et évoque la posture adoptée par les malades en raison des intenses douleurs articulaires.
L’infection à virus chikungunya entraine en effet, après un délai d’incubation de 2 à 10 jours, des atteintes articulaires, souvent très invalidantes, concernant principalement les petites ceintures articulaires (poignets, doigts, chevilles, pieds) mais aussi les genoux et plus rarement, les hanches ou les épaules. A cette atteinte articulaire s’associent fréquemment des maux de tête, accompagnés de fièvre, des douleurs musculaires importantes, une éruption cutanée au niveau du tronc et des membres, une inflammation d’un ou plusieurs ganglion(s) lymphatiques cervicaux ou encore une conjonctivite.
Des saignements des gencives ou du nez ont en outre été fréquemment décrits, principalement en Asie.

https://www.google.fr/search?q=chikungugna&rlz=1C1AVNG_enFR630FR631&oq=chikungugna+&aqs=chrome..69i57.13330j0j7&sourceid=chrome&es_sm=122&ie=UTF-8#q=chikungunya+%C3%A0+montpellier
.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mar 22 Déc 2015 - 17:59

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Mar 22 Déc 2015 - 22:20

Ne pas oublier la Legionellose ...

http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/5e0a0a6ce0725ba42387dc31a14551eb.pdf

 La légionellose ou maladie des légionnaires, maladie à déclaration obligatoire, est principalement due à Legionella
pneumophila.

Le diagnostic biologique repose sur la recherche de l’antigène de Legionella pneumophila de sérogroupe 1 (en cause dans plus de
90 % des cas) dans les urines. Seule la culture de Legionella à partir des prélèvements respiratoires (y compris expectorations)
ou d’hémocultures permet par l’identification de la souche, à la fois le diagnostic et l’enquête épidémiologique.



Sa réalisation est encouragée dans les formes ambulatoires et fortement recommandée en cas d’hospitalisation, que l’antigénurie soit
positive ou même négative en cas de forte suspicion de légionellose.
D’autres techniques de diagnostic (sérologiques, amplification génique -PCR, SBT-) peuvent être utilisées, notamment pour
le diagnostic des cas à L. pneumophila d’autres sérogroupes ou à Legionella non pneumophila (sauf SBT).

 Les bêtalactamines sont inefficaces.

 Le choix thérapeutique antibiotique dépend de la gravité de la légionellose et du terrain sous-jacent:
- formes non graves (patient ambulatoire ou hospitalisé en médecine ou aux urgences): monothérapie par macrolide
(azithromycine préférentiellement);
- formes graves (patient hospitalisé en unité de soins intensifs ou en réanimation, et/ou patient immunodéprimé:
• soit monothérapie par fluoroquinolone (par ordre de préférence: lévofloxacine, ofloxacine, ciprofloxacine);
• soit association de deux antibiotiques au sein des trois familles suivantes : macrolides IV (spiramycine plutôt
qu’érythromycine), fluoroquinolones (par ordre de préférence : lévofloxacine, ofloxacine, ciprofloxacine), rifampicine
(les associations avec la rifampicine ne sont pas à privilégier).

 La durée du traitement est de 8 à 14 jours pour les formes non graves (5 jours pour l’azithromycine), allongée à 21 jours dans
les formes graves et/ou chez l’immunodéprimé (10 jours pour l’azithromycine).

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chikungunya à Montpellier   Aujourd'hui à 6:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chikungunya à Montpellier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le chikungunya à Montpellier
» Montpellier : Le Polonais torturé face à ses agresseurs
» salon créativa a montpellier ce week end
» Ateliers d'Eveil Bilingues Montessori à Montpellier
» nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: