Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Front républicain anti FN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Front républicain anti FN   Mar 3 Fév 2015 - 20:28

Quelle est la meilleure position à adopter?

Chacun doit faire selon sa vision, sans aucun doute. Les consignes de votes sont ridicules, quelle qu'elles soient.

Les électeurs du FN sont ils des républicains de seconde zone? 

Ils y a de toute façon 2 courants dans le FN, au minimum, celui du père, celui de la fille... voire celui de la nièce, celui de Maître Collard...

Le meilleur moyen de se convaincre que les gens du FN sont aussi impuissant au pouvoir que les partis classiques n'est il pas de les voir à l'oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 3 Fév 2015 - 20:54

les électeurs ne sont pas des républicains de seconde zone.
mais sa direction ? la famille LePen pour être clair, devrais-je dire la dynastie ?
certes il y a des courants. 
malgré cela je ne pourrai pas me résoudre à voter FN.
on est d'accord nous n'avons pas encore essayé mais 5 ans c'est long !
je pense d'ailleurs que si MLP passait elle se retrouverait de suite en cohabitation.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 3 Fév 2015 - 21:47

Effectivement, il n'est pas question pour moi non plus de voter FN. Je laisse cela au "aficionados".

Mais je ne peux me résoudre à penser qu'ils doivent faire l'objet d'un bashing.

Soit le FN est interdit par le conseil constitutionnel, et là il n'y a plus de discutions. Soit il existe et entre dans le cadre d'un parti conforme à la constitution, et alors on le laisse vivre sa vie normalement.

Le combat contre le FN doit se faire dans l'hémicycle, dans les conseils territoriaux, dans les mairies...

Vaincre le FN politiquement dans l'action, se montrer plus efficace et plus productif que lui sur le terrain, voilà la seule manière de le faire reculer: le succès des modérés dans la gestion de la France. Si ce n'est pas le cas, nous mériterons le FN.

Si les modérés restent dans la médiocrité actuelle, ils n'ont aucune chance. Charlie aura beau caricaturer Marine avec une queue fourchue et des cornes de diable, ça ne la rendra qu'encore plus "victime", exactement comme les musulmans se sentent victimes des caricatures du prophète.

En sport, le champion est celui qui a vaincu le plus fort. Si le plus fort est privé de compétition sous prétexte que la fédération le trouve trop fort, c'est inacceptable. Non? Il est donc inacceptable que le FN ne puisse pas être dans la compétition de la manière la plus normale. Ni plus ni moins.

C'est ça, la démocratie. Sinon je ne sais pas comment cela s'appelle... ou plutôt si! La démocrassouille, pour faire référence au Général.

L'essence même de la démocratie, est de pouvoir porter n'importe qui au pouvoir, pourvu qu'il soit plébiscité par une majorité. Hitler fut élu démocratiquement après avoir subit une diabolisation de ses détracteurs, et une ou plusieurs condamnation de justice. Son parti n'a pas été dissous dans les années 20, certes, c'est peut être le tord des Allemands de l'époque...

Je pense que ce n'est pas constitutionnel, mais il ne me déplairait pas qu'un référendum fixe le sort du FN dans un sens ou dans un autre. Mais je ne supporte plus ces marionnettes médiatiques qui jouent les épouvantails.

Doit on avoir peur du FN? pas du tout! A t on entendu parler d'un programme de purification ethnique? Lorsque l'on voit comment un ministre se fait éjecter par quelques dizaines ou centaines de milliers de personnes dans la rue... Si Marine arrive à la présidence, elle ne saura pas constituer une majorité solide, elle sera en manque de personnalités compétentes. Elle sera obligée de composer avec des gens qui ne composeront pas!

Il ne faut pas oublier la force de la rue, surtout en France! Quels que soient nos dirigeants, la France s'est toujours montrée rebelle et réfractaire à ce qui ne lui plait pas. Sauf en 1940, mais de toute évidence, c'est ce qui lui plaisait, puisqu'elle avait les moyens de continuer le combat et qu'elle ne l'a pas fait, officiellement. Somme toute, Churchill nous a secoué les puces...

C'est la vie.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 3 Fév 2015 - 22:22

Une mesure importante, que de nombreux soutiens de tout bords désespèrent de voir aboutir:

    - Vote obligatoire: les citoyens ont une carte d'électeur à points. Chaque scrutin non paraphé, un point de moins. Quand il n'y a plus de point: perte du droit de vote pour une durée à définir.
    - Réformer le vote blanc et le considérer comme une expression de choix, et pas de non choix.
    - Aucun candidat ne peut être élus avec un taux de vote blanc supérieur à 49%. Le scrutin est à refaire dans ce cas.

C'EST QUAND ON VEUT, MESDAMES ET MESSIEURS LES MODÉRÉS!!  

Quand on veut on fait cette réforme. Si elle ne passe pas, le FN passera.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 3 Fév 2015 - 22:40

Tu as entièrement raison ; je prends les chiffres en gros 50% de 50% de votants cela ne représente pas "les français" comme les gagnants se plaisent à parler de leur électorat.
En 2007 on a raté le coche ! cela faisait partie du programme Bayrou :
* la reconnaissance du vote blanc.
* la proportionnelle qui permettait à des partis d'être présents à l'AN.
Notre système n'a plus une représentativité démocratique.

L'ennui avec les modérés : c'est justement qu'ils sont modérés  !

Perso, en 2002 je suis restée chez moi ...je savais que Chirac ne ferait rien de se" rassemblement républicain".

Obligation de voter ? voilà qui remuerait les chaumières ! Un sacré coup de pied dans la fourmillère.
Peut être un premier pas pour les modérés ...
mais je ne vois pas qui va s'y coller.

 A mon avis cela donnerait majorité au vote blanc. Au moins cela sera clair.
Revenir en haut Aller en bas
Mairon



Masculin Nombre de messages : 529
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 3 Fév 2015 - 23:02

Une "consigne de vote", cela concerne d'abord les militants et adhérents d'un parti, et encore : cela concerne le discours qu'ils portent éventuellement sur leur vote ou leur soutien ou non-soutien à tel ou tel candidat, étant donné qu'on ne va pas les suivre dans l'isoloir.

Il existe une discipline de parti, mais il n'y a pas, évidemment, de discipline d'électorat. Les électeurs font ce qu'ils veulent, on le voit tout le temps. Par exemple, aux législatives de 2012, la majeure partie de l'électorat bayrouiste a décidé de réduire à néant ce qu'elle approuvait quelque semaines plus tôt aux présidentielles (l'un des auto-sabotages électoraux les plus parlants qui me viennent à l'esprit  Rolling Eyes ).

*

Citation :
Les électeurs du FN sont ils des républicains de seconde zone?

Il y a toute une frange du FN et de son électorat, avec son président d'honneur à la tête, qui est manifestement non républicaine, voire le revendique, ce qui cause des frictions avec Marine Le Pen et d'autres cadres, qui ont œuvré plutôt habilement à une sorte de "dé-diabolisation" qui permet d'attirer plus de monde, sans pour autant renier les positions historiques, d'où les questions sur le caractère républicain ou pas du parti et de ses propositions dans l'ensemble, et dans l'absolu.

Ensuite, il est peut-être plus simple de partir de la situation des "vrais" républicains eux-mêmes, qui se revendiquent comme tels. Si je prends ma position personnelle, c'est-à-dire pas celle d'un républicanisme mou ou soft, certes, le FN n'est pas républicain ; mais, pour ainsi dire, il n'y a pas besoin pour moi d'entrer dans des détails techniques (républicain ou pas ?) pour que je m'oppose à ses idées, à son idéologie, à ses pratiques, etc.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 3 Fév 2015 - 23:13

"Je pense que ce n'est pas constitutionnel, mais il ne me déplairait pas qu'un référendum fixe le sort du FN dans un sens ou dans un autre. Mais je ne supporte plus ces marionnettes médiatiques qui jouent les épouvantails."


Je reprends ces mots de notre ami astérix ...
et je vais dans son sens sur le sort de ce parti :
soit il est antidémocratique et on l'interdit,
soit il est comme les autres ...
et on arrête de le diaboliser !


A la fin cela nous fait perdre le fil de l'essentiel ces éternels débats autour du FN.
CLAIREMENT : la classe politique, du moins une certaine classe, a-t-elle besoin d'un épouvantail pour combler son manque d'imagination ?
Revenir en haut Aller en bas
Mairon



Masculin Nombre de messages : 529
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 3 Fév 2015 - 23:18

En vous lisant, je me dis que Marine Le Pen a bien réussi son pari, hélas !

Ne confondons pas dans l'absolu diabolisation du FN et combat contre le FN. La question de la réponse républicaine face au FN n'est certainement pas qu'une question de "diabolisation".

Citation :
L'essence même de la démocratie, est de pouvoir porter n'importe qui au pouvoir, pourvu qu'il soit plébiscité par une majorité. Hitler fut élu démocratiquement après avoir subit une diabolisation de ses détracteurs, et une ou plusieurs condamnation de justice. Son parti n'a pas été dissous dans les années 20, certes, c'est peut être le tord des Allemands de l'époque...

C'est justement pour cette raison que l'Allemagne a intégré en 1945 une clause à sa "constitution", visant à permettre, si le cas se présente, de mettre en examen un parti qui s'attaquerait à la République et aux principes du pays : il serait alors anticonstitutionnel, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mer 4 Fév 2015 - 8:24

asterix a écrit:
    - Vote obligatoire: les citoyens ont une carte d'électeur à points. Chaque scrutin non paraphé, un point de moins. Quand il n'y a plus de point: perte du droit de vote pour une durée à définir.
Ce n'est pas ce genre de sanction qui embêtera les abstentionnistes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mer 4 Fév 2015 - 13:13

Mairon a écrit:
En vous lisant, je me dis que Marine Le Pen a bien réussi son pari, hélas !

Ne confondons pas dans l'absolu diabolisation du FN et combat contre le FN. La question de la réponse républicaine face au FN n'est certainement pas qu'une question de "diabolisation".

Citation :
L'essence même de la démocratie, est de pouvoir porter n'importe qui au pouvoir, pourvu qu'il soit plébiscité par une majorité. Hitler fut élu démocratiquement après avoir subit une diabolisation de ses détracteurs, et une ou plusieurs condamnation de justice. Son parti n'a pas été dissous dans les années 20, certes, c'est peut être le tord des Allemands de l'époque...

C'est justement pour cette raison que l'Allemagne a intégré en 1945 une clause à sa "constitution", visant à permettre, si le cas se présente, de mettre en examen un parti qui s'attaquerait à la République et aux principes du pays : il serait alors anticonstitutionnel, évidemment.
Pourquoi dis-tu cela ?
Il me semble que nous n'avons pas dit autre chose. Différemment c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Jeu 5 Fév 2015 - 20:04

Jean-Luc a écrit:
asterix a écrit:
    - Vote obligatoire: les citoyens ont une carte d'électeur à points. Chaque scrutin non paraphé, un point de moins. Quand il n'y a plus de point: perte du droit de vote pour une durée à définir.
Ce n'est pas ce genre de sanction qui embêtera les abstentionnistes.

Non effectivement. Mais alors on risque fort, en tenant compte de ce que j'ai évoqué ensuite, une crise politique majeure par abcence de dirigeants élus.

Si l'électorat est en crise d'opinion, il n'y a pas de raison pour que le régime de la 5ème ne le soit pas. Ne dit on pas que le gouvernement représente le peuple? Donc il n'y a pas à représenter un peuple incapable de dégager une majorité ostensible et réelle. Si le peuple ne veut rien, pourquoi lui imposerait on quelque chose. S'il est si supposément bête, ce peuple, à se servir de la démocratie comme d'un marteau pilon pour casser une noix, faut surtout pas lui donner un casse noisette. Il s'en servirait de pied de biche pour cambrioler l'Elysée.

Par Toutatis
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Jeu 5 Fév 2015 - 20:33

@mairon

J'aime bien tout ce que tu as dis.

Mais effectivement, j'ai bien développé qu'il faut combattre Le FN. Le combattre dans un scrutin certes, mais c'est toujours là que notre classe politique est maladroite, (ou "mal à droite"), et qu'elle s'abandonne à la facilité de la diabolisation (surtout la gauche). C'est très très mauvais, et pas à la hauteur du niveau de culture moyen de la classe politique.

Par contre, lorsqu'un FN est élu, c'est là qu'il faut le combattre. C'est pour cela que j'ai fait une parabole sportive. On ne gagne un 110 mètres haies que lorsque votre adversaire court à côté de vous sur la même piste. Vrai ou pas.

Je veux que le FN vienne au responsabilités. C'est le meilleur endroit pour lui coller une pige, c'est le meilleur endroit pour le mettre en défaut, c'est le meilleur endroit pour le mettre en échec. Napoléon n'aurait pas mieux dit. Voilà le pari que Madame Le Pen gagnerai avec moi: le droit d'exercer dans le cadre de la république, d'y démontrer sa prétendue efficacité, et de partir en courant si le peuple n'est pas content.

Alors, du reste, c'est le meilleur endroit pour juger de son aspect républicain douteux, et de l'expédier aux confins de la galaxie dès qu'il dérape.

La gôche manque de nerfs et de sans froid, la gôche a ses vapeurs, elle n'aura pas le cran de vivre cela, ni même de plonger son glaive républicain au plus profond des entrailles de la bête.

La droite ne s'assume pas plus, et cherche la quadrature.

Je remarque que les centristes parlent de Marine Le Pen comme à une personne normale, et ne parlent pas d'elle comme d'une sorcière. C'est la bonne attitude, flegmatique et observatrice.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Jeu 5 Fév 2015 - 21:03

""Je remarque que les centristes parlent de Marine Le Pen comme à une personne normale, et ne parlent pas d'elle comme d'une sorcière. C'est la bonne attitude, flegmatique et observatrice.""


IL faut alors que nous assumions le qualificatif de Fbayrou d'être un  LePen Light ... 
Revenir en haut Aller en bas
Mairon



Masculin Nombre de messages : 529
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Ven 6 Fév 2015 - 2:19

Citation :
Alors, du reste, c'est le meilleur endroit pour juger de son aspect républicain douteux, et de l'expédier aux confins de la galaxie dès qu'il dérape.

L'idée selon laquelle le FN s'auto-minerait forcément auprès des électeurs et serait plus attaquable s'il était davantage aux responsabilités ne me semble pas très valable dans le contexte actuel. Il suffit de regarder la situation. Le FN a pris plus de grosses municipalités, a des sénateurs, a quelques députés, a le plus gros contingent de députés européens français, et il ne baisse pas vraiment dans les intentions de vote, et il se retrouve à un second tour de législative partielle. Les dérapages sont très nombreux, au moins du point de vue des républicains, mais cela ne change pas grand chose. Combien de condamnations, jusqu'au plus haut niveau de ce parti ? Il y a des membres de ce parti pour poser à côté de signes plus que douteux et qui disent ou devraient dire quelque chose à la mémoire collective ; cela n'empêche pas qu'il est soit plutôt stable, soit en progrès.
Cette idée contient le risque d'oublier au moins en partie que l'exercice des responsabilités politiques, ce n'est pas rien : regardez les décisions des maires FN, par exemple. Un maire, c'est là pour six ans. Il y a des décisions sur lesquelles l'on peut revenir après, mais ce n'est pas le cas de toutes, et l'on ne peut effacer l'histoire. Et cela, ce n'est que le niveau local.

La situation serait sans doute différente s'il y avait eu de la proportionnelle avant, c'est-à-dire si le système prôné par Bayrou, par exemple, avait été adopté, depuis, par exemple, une vingtaine d'année. Un FN représenté davantage n'aurait pas pu user des mêmes stratégies, des mêmes arguments ; il n'aurait peut-être pas accaparé la part majoritaire du monopole de ceux, parmi les très mécontents, qui votent. Toutefois, cela n'aurait pas été une raison pour considérer d'une manière aussi décomplexée que tu sembles le faire le fait que le FN ait accès à des responsabilités, et, plus généralement, aux responsabilités.

Ne confondons pas les points. Je suis pour une part de proportionnelle aux législatives. Je ne suis pas pour que le FN compte beaucoup plus de membres à l'Assemblée. Qu'il y parvienne une fois la proportionnelle établie, ce n'est qu'application de la démocratie. Mais même si l'on considère que tes observations ont une validité, il serait tout de même fort de vouloir vraiment, positivement, que le FN y arrive, en pensant mieux le défaire ensuite !

Citation :
Voilà le pari que Madame Le Pen gagnerait avec moi: le droit d'exercer dans le cadre de la république, d'y démontrer sa prétendue efficacité, et de partir en courant si le peuple n'est pas content.

Je pensais pourtant que tu avais compris mon propos. Le FN n'étant pas interdit, le FN participant aux élections, il n'a pas de "droit" qui lui manque... Rolling Eyes Ce que tu proposes, c'est tout simplement de voter pour Marine Le Pen et sa majorité. Tu vas contester que non, ce n'est pas ce que tu as dit : c'est exactement ce à quoi ton raisonnement aboutit ! Je suis désolé de devoir écrire que c'est encore plus pervers que l'une des versions standard du vote FN, qui consiste à dire "on a tout essayé sauf eux, essayons", puisque tu dis ne pas être d'accord avec le FN...

Encore une fois, il faut comprendre à fond la différence entre démocratisme (considéré en général, je ne parle pas du démocratisme comme orientation politique particulière spécialisée, au Modem et à l'UDI par exemple) et républicanisme (à la française). Dans l'absolu, la république peut aller à l'encontre de la démocratie ; la démocratie peut aller à l'encontre de la république. Si un génie vous proposait de devoir choisir entre notre République, considérée en général (principes), et une démocratie absolue, ne choisiriez-vous pas notre République, quoi qu’étant démocrates ?

C'est encore plus surprenant de voir cela écrit, dans le contexte électoral que nous connaissons. Je n'ai pas d'expérience en tant que candidat, évidemment, mais comme adhérent à un parti, militant, soutien et conseiller d'un candidat, j'ai pu voir des choses, constater ce qu'est une campagne, et ce que cela représente. Le FN, par vote d'adhésion, et en recevant une bonne part du vote contestataire, est dans la situation d'atteindre souvent sans problème les 5% (et bien plus) nécessaires au remboursement de la campagne. Sa captation du mécontentement, ou bien l'utilisation par un assez grand nombre de votants du bulletin FN pour exprimer leur mécontentement, lui permet parfois de ne prendre aucun risque. Cette non-prise de risque peut prendre la forme d'une quasi non-campagne : même pas besoin de faire campagne ou de faire vraiment campagne dans ces conditions, parfois. Et c'est quelque chose de dur à vivre pour les candidats qui sont dans une toute autre optique. C'est encore plus dur à vivre parce que le FN est le FN.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Ven 6 Fév 2015 - 15:22

1/ si MLP devenait Présidente de la République (ce que je ne souhaite pas !!!)
pensez-vous qu'elle ait une chance d'avoir le nombre de députés qui lui permette de gouverner.
Je crois que les républicains là se réveilleront et la mettront en cohabitation. etvous ?

2/ si j'ai bien compris Hollande ne propose plus la proportionnelle ?
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Dim 8 Fév 2015 - 21:36

@mairon
C'est difficile de se faire comprendre.
Je ne défend pas les thèse du FN: ça je pense que tu as compris. Mais malgré ça tu penses que je défends le "on a tout essayé sauf eux", même si il y a beaucoup de véracité entre les guillemets.

Non, je ne me base pas la dessus. C'est assez ridicule d'ailleurs. Je pense juste qu'il ne m'inquiète pas que le FN progresse. C'est juste comme la punition justifiée d'une classe politique fainéante, dont l'issue serait pédagogique.

Mais comme je suis démocrate, je pense que le FN a droit d'accès au pouvoir à la hauteur de ses résultats, ni plus ni moins.Parce que c'est sur ce terrain là que je les attends. De pied ferme.
Nous ne pouvons pas combattre des gens qui n'ont jamais exercé: nous manquons d'argument concrets et matérialisés.
Le PS et l'UMP se combattent sur des bases concrètes. Ils ont l'un et l'autre exercé. Leurs bilans respectifs leur donnent des argument de combat. Triste combat d'ailleurs.
Avec le FN, ce n'est que de l'anticipation, de la spéculation. Les arguments contre le FN sont creux et sans illustrations, puisqu'il n'a jamais rien fait, pas une loi, pas une mesure, pas un décret!
Veux tu bien comprendre que la décrédibilisation du FN viendra, comme tous les autres partis (même les communistes ont exercé) de l'exercice du pouvoir, et des échecs accumulés.

Alors il n'est pas question que je vote pour eux. Mais si ce parti prend tant d'importance, à notre grand dam, qu'il aille aux affaires, et qu'il s'y dévitalise, comme les autres. A son tour la débâcle, au prise avec un peuple incompréhensible et incohérent.

Le FN peut aller au pouvoir, je n'ai pas peur, parce que j'ai la forte conviction qu'il s'y plantera lamentablement, largement autant que le PS actuellement, même pire.

On voit déjà les reculades des ultra gauche en Grèce... ils ne tiendront pas la pige.

Signora pense à juste titre que Marine Le Pen au pouvoir aurait de sacrés problèmes pour avoir une majorité compétente dans l'hémicycle.

Je reprends tes derniers mots "c'est dur à vivre". Tu dis cela de ton jeune âge avec raison et fondements. Mais à mon âge, que doit on dire? Comprends seulement que je me tape les âneries des modérés depuis 35 ans, c'est à dire les miens (comprends ma douleur), et que je contiens héroïquement mon envie de leur botter les fesses, pour n'avoir jamais trouvé la synthèse entre la tolérance et la fermeté. Bande de fripouilles et de canailles! Avoir fait volé en éclat le monde de mon enfance sans même avoir tirer les plans du nouveau! "Tout ce passera bien" qu'ils disaient, il faut "croire en l'humain". Un nouveau monde à peine écrit sur un coin de nappe de la brasserie Lipp aidé par quelques substances, une étincelle d'avenir furtive de 2 pavés du boul'mich qui s'entrechoquent.
Le père noël est venu avec sa hotte pleine de multiculturalisme d'humanisme de progressisme de féminisme... enfin tous les trucs en "isme" (sacré Djamel). J'ai failli m’appeler Asterisme... "Tous ces beau joujoux que je vois en rêve et que je t'ai commandé" mais qui on perdu tout éclat, parce qu'ils étaient fait d'une pacotille consumériste, et d'un déni de la vrai nature humaine. (encore des isme).

Non effectivement le démocratisme n'est pas une orientation politique.

Comprends juste que les modérés n'ont fait que balayer la piste glacée devant le curling du FN. Parce qu'au nom de la tolérance et de la liberté d'expression, on a laisser tous les poisons infiltrer la société. Cette liberté d'expression a surtout été utilisée par des pervers, les autres n'ont rien dit puisque tout est dit depuis 6000 ans. Ne rien dire dans une époque de technologie de communication est un tort immense. Ils ne se sont exprimés que dans la contre manif gaulliste qui a clos mai 68, et plus jamais après, à fortiori avec un De Gaulle désavoué. Parce que séduits et troublés par toutes ces nouvelles transgressions possibles interdites autrefois par les curés.

Comprends enfin, que chaque fois que tu critique publiquement le FN, tu lui donne une voix de plus, parce que tu es, comme moi,  dans le camps des gens en échec qui critiquent la seule alternative digne de ce nom, aussi nulle soit elle.

Je connais pleins de jeunes votant FN. Je leur dis: "allez y les petits, vous aurez un réveil douloureux, une gueule de bois mémorable qui vous fera passer l'envie de recommencer. Moi je m'en fiche, les 4/5ème de ma vie active sont derrière moi, et il a fallu que je me dépatouille avec les anesthésiés du cerveau qui se sont succédé à l'Elysées et Matignon depuis 1974. Alors vos bêtises à côté, c'est de la pâtisserie à la graisse de palme, je vote inlassablement Bayrou depuis qu'il se présente parce que la sagesse est là, autrefois Le Canuet". Que veux tu que je dise d'autre, moi qui suis de la génération qui a tout laissé filer. Chaque fois que j'ai ouvert ma bouche dans le passé on m'a lancé du "réactionnaire", et maintenant quand je l'ouvre à nouveau on me dit "putain de démago" "petit dernier des soixante-huitards". Faudrait savoir... Ma génération me prive de crédibilité, par amalgame.

Tout ce qu'on risque avec le FN c'est le "reset", la réinitialisation, la mise à zéro des compteurs. C'est moins grave qu'une guerre mondiale, disait mon papa, qui s'y connaissait en terme de réinitialisation, de redémarrage à zéro. Ça va juste piquer un peu les yeux, surtout si on a la peau un peu foncée.

Explique moi en quoi Marine Le Pen fera plus de tord à la France que Chirac et Mitterrand réunis?? En un seul quinquennat ce sera dur, et encore si il dure.

Dur dur, c'est ce qu'ont disait au début des années 80, alors qu'on nageait dans le bonheur avec de la dope à gogo en habitant chez une copine.

Tout cela n'est pas bien grave. Mais c'est vraiment dommage... vraiment dommage. L'avenir nous rattrape, et quelque part, ça me rassure, pas pour moi même, mais pour le doute que j'avais sur l'humain. Même si c'est dur. Ce sera le bazar, mais le bazar c'est ce qui motive le tri et le rangement. N'est ce pas?

A moins qu'on ne continue à patauger dans les chaussettes et les slips sales sur la moquette, remettant encore la lessive au moi prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Lun 9 Fév 2015 - 8:56

asterix a écrit:
Le FN peut aller au pouvoir, je n'ai pas peur, parce que j'ai la forte conviction qu'il s'y plantera lamentablement, largement autant que le PS actuellement, même pire.
Il s'est effectivement planté dans toutes les villes qu'il a "détenues" dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Lun 9 Fév 2015 - 11:24

Pour sur! Mais c'est apparemment encore trop confidentiel. Que font les médias? Elise Lucet est elle débordée? Et Nicolas Poincarré?
Revenir en haut Aller en bas
Mairon



Masculin Nombre de messages : 529
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Lun 9 Fév 2015 - 16:48

Citation :
Comprends enfin, que chaque fois que tu critique publiquement le FN, tu lui donne une voix de plus, parce que tu es, comme moi, dans le camps des gens en échec qui critiquent la seule alternative digne de ce nom, aussi nulle soit elle.

Le FN n'est certainement pas "la seule alternative digne de ce nom". Comment peux-tu écrire cela tout en soutenant que tu votes Bayrou depuis des années ? Cela revient pourtant exactement à ce que dit au moins une partie de l'électorat FN, quoiqu'il ne soit pas, souvent, aussi modéré dans son expression : à l'extrême, on en arrive au "tous pourris".
Je vois mal comment nous pourrions être tous les deux dans le même "camp"... Il est, hum, fort habile, de faire virtuellement porter la responsabilité d'un vote FN sur moi alors que tu vois en lui "la seule alternative digne de ce nom" !

Tes messages permettent déjà de se faire une idée du fond de ta pensée, par exemple dans le domaine social. Il te suffirait d'écrire qu'en fait, par exemple, même si politiquement ce n'est pas tout à fait ta tasse de thé, l'arrivée du FN irait dans le bon sens à tes yeux de ce côté-là.

Citation :
les autres n'ont rien dit puisque tout est dit depuis 6000 ans

Il faudrait que tu ailles clamer cela dans un amphi de la Sorbonne, devant le Collège de France, ou que sais-je encore, et voir ce qu'il advient ensuite. Il y aurait des remèdes plus simples, certes, mais vu que tu sembles ne pas vouloir te départir de cette posture qui résume le reste de ton propos, je ne sais pas s'ils seraient efficaces. Oui, je suis méchant !

Si vous pensez que l'arrivée de Le Pen à la Présidence de la République, sans majorité, ne produirait pas de problèmes, ne vous plaignez pas des difficultés que rencontre Hollande avec une majorité depuis le début de son mandat...
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 10 Fév 2015 - 11:23

faire de la Politique autrement ...

Je te comprends 100 % Astérix
et je te remercie d'être franc
c'est ce qui manque chez les politiques de ce pays
la franchise
et c'est ce qui fait monter le FN inexorablement
qui a le mérite de proposer des solutions claires et compréhensibles par tous  
l'impression des français de se faire avoir par leur classe politique
c'est la faute à qui ...?? aux Français ...??  
qu'est devenu le respect de la Démocratie dans ce pays ...??
Les Français , tu les b ... une fois , mais pas deux ...
et surtout dans les campagnes
comme toi , je l'exécre ce Systeme des petits copains  ... UM - PS
des réseaux , de la petite mafia politique politicienne
c'est ce systeme qui nous a conduit dans l'impasse actuelle
Mais pas d'accord avec toi Astérix , sur les conséquences d'une victoire FN
aux Présidentielles
déjà l ' Etat Français est au bord de la faillite , tu imagines
l'attaque des marchés sur notre pays , On ne s'en relèverait pas
comme toi , je pourrais dire je m'en fiche , je me casse dans les Tropiques
mais je pense à l'avenir de mes gosses
qui déjà ont beaucoup de mal pour s'insérer dans la vie active
ce serait un grand desastre économique
et je pense même que celà encouragerait les quartiers chauds
à faire secession , ou carrément nous déclarer la guerre civile
et là je me dirais
qu'on se serait encore fait avoir par la Finance et les Elites corrompues
qui ne demandent qu'à détruire l'Europe politique
pour installer la main mise de leurs multinationales sur ce qui restera du Pays

Alors François Bayrou ...c'est le seul en qui j'ai confiance
parce que c'est quelqu'un de franc et d'ouvert
parce que c'est un gars du Sud Ouest
et tu sais combien on y aime la Terre et la tradition
c'est quelqu'un qui ne fera jamais du mal à la France
je pense que cette troisieme voie est possible
la voie de la sagesse
faire de la Politique autrement ...
au delà des clivages Gauche - Droite
mais il nous reste tres peu de temps
et c'est sûr ,  que si rien ne change d'ici les elections présidentielles
je ferais comme toi , et comme de nombreux Français  
je n'irai pas voté , j'irai à la pêche ...
.


Dernière édition par SaPa le Mar 10 Fév 2015 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 10 Fév 2015 - 11:30

http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/02/09/dans-le-doubs-les-lecons-d-un-seisme-souterrain-du-vote-fn_4573111_823448.ht

Dans le Doubs, les leçons du « séisme souterrain » du vote FN


LE MONDE | 09.02.2015

DES « CONSIGNES DE VOTE » DÉPASSÉES


Les élections municipales de mars 2014 ont marqué une brèche importante avec le gain, pour le FN, de onze mairies et l’élection de près de quinze cents conseillers municipaux — qui constituent autant de candidats déjà connus localement pour les élections cantonales. Le Doubs prouve que l’extrême droite a désormais la capacité de l’emporter dans un duel, notamment face à la gauche. Cette donnée est essentielle : lors des prochaines élections cantonales, en mars, les candidats devront obtenir 12,5 % des inscrits pour avoir le droit de se maintenir au second tour dans le cadre de triangulaires. Ce qui signifie qu’avec une abstention probablement élevée (elle avait atteint 55,6 % en 2011), les triangulaires sont peu probables. L’enjeu du premier tour sera de savoir qui du FN, du PS ou de l’UMP ne sera pas qualifié pour le second tour — et le scénario du Doubs répété des dizaines sinon des centaines de fois.

La troisième leçon est le retard des partis politiques. En cela le comportement des électeurs de droite est saisissant. Dans les communes qui avaient le plus voté pour l’UMP au premier tour, l’augmentation de la participation est bien moins importante que dans le reste de la circonscription, et le FN progresse davantage que le PS. Le brouhaha qui s’est dégagé de la Rue de Vaugirard cette semaine ne semble pas avoir intéressé les électeurs qui ont voté — ou pas — en leur âme et conscience. L’idée qu’il puisse y avoir des « consignes de vote » est totalement dépassée, mais les partis continuent d’y croire, comme si les électeurs ressemblaient à des militants.

Et la situation n’est pas meilleure pour la gauche. D’abord pour les partis qui voudraient incarner une alternative au PS : ni le Front de gauche ni les écologistes ne parviennent à exister dans les débats et dans les urnes. Plus gênant encore, si l’on repense au séisme du 21 avril 2002. A l’époque, la qualification surprise de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle face à Jacques Chirac avait provoqué une onde de choc sur le thème du « plus jamais ça ». La situation est aujourd’hui très différente : plus fiables qu’auparavant, parce que les électeurs frontistes ne se cachent plus, les sondages donnent un FN très haut.

Cela avait été le cas lors des élections européennes où le FN était annoncé autour de 25 % et avait obtenu 25 % des voix, en tête dans soixante et onze départements, sans que cela provoque de réaction dans la société.

Cela risque d’être le cas en mars, où des sondages donnent le FN proche des 30 % — avec toutes les précautions d’usage quant à un sondage un mois avant un scrutin. Il fallait auparavant des conditions exceptionnelles pour que le FN soit élu. A l’avenir, il faudra parfois une conjonction de facteurs tout aussi particulière pour qu’il ne l’emporte pas.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7161
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 10 Fév 2015 - 11:39

Le Front Républicain n'a pas fonctionné ...
Avec un large report d'une majorité des electeurs de l'UMP vers le vote FN

Par Contre ... " L' Alliance Démocrate " ( +  UDI + MODEM + UMP modérée ) a permis à Frédéric Barbier de l'emporter de justesse

Démontre bien qu'une telle Alliance est la seule qui puisse l'emporter à la Présidentielle de 2017
et  battre Marine le Pen  ...

à Méditer ...


.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 10 Fév 2015 - 22:09

Mairon a écrit:


Le FN n'est certainement pas "la seule alternative digne de ce nom". Comment peux-tu écrire cela tout en soutenant que tu votes Bayrou depuis des années ?

Je ne vois pas d'alternative centriste se profiler. Si tu en vois une, ne me prive pas d'une bonne nouvelle. J'en serai. Comme toujours d'ailleurs. Il y a quelque chose que tu ne comprends pas? Probablement ne l'as tu pas encore appris par le Collège de France...

Il y a chez toi quelque chose de cadenassé.Tu me fais penser à ces débatteurs de plateaux qui font dire à leur interlocuteur ce qu'il n'a pas dit. Entre autre, je ne t'accuse pas personnellement de faire monter le FN, mais pour me répondre tu choisi l'option "victimiste" pour me ... "diaboliser". Bonne vieille technique incorrigible des éléphant du PS et de l'UMP, qui a tantôt généré le désintérêt de la politique dans le peuple. Et des Éléphanteaux aussi.

Moi je t'aime bien... mais apparemment tu ne veux pas qu'on soit dans le même camps. Tu ne lis pas tous mes posts, ou trop vite, tes réponses te trahissent. Je sais ce que c'est que de ne pas avoir le temps. Tu n'es pas méchant, je te rassure, juste un peu bête de croire qu'on peut me "résumer à une posture". Posture, posture....Est ce que j'ai une gueule de posture? Moi qui hait les esthétismes idéologiques, comme si la politique était un défilé de mode. Ma fille a ton âge, elle est très cinglante aussi, et a aussi redécouvert la poudre récemment. Je l'adore.

La victoire du FN ne va pas dans le bon sens, certes pas. Mais tout va dans ce sens parce le FN s'approprie beaucoup de bons sujets. Ces sujets ne sont pas nauséabonds, c'est là toute l'erreur des modérés. Ce qui est à combattre dans le FN, c'est seulement la réponse qu'il donne à ces sujets. Je crois que F. Bayrou, a souvent levé des sujets tabous, avec des remèdes appropriés, c'est pour cela que je l'estime plus que tous. F. Bayrou est prêt à parler de tout, et sa technique n'est pas la diabolisation. Il combat respectueusement Le FN avec une programmatique, pas toujours complète, mais précise.

Crois tu que le FN va tomber en utilisant ta démarche? Essaye seulement de faire une rétrospective de 30 ans sur la solidification du FN. Ose me dire ensuite que ses électeurs sont des "connards" et des mécréants. Crois tu que sa montée n'est qu'une histoire de propagande? Ne me dis pas que tu crois cela! Qu'est ce qui a faillit faire gagner Bayrou en 2007? Exactement le même phénomène, des gens révoltés mais encore enclins à la modération. La faute à qui s'ils se durcissent et se radicalisent actuellement?

Je suis admiratif et respectueux des institutions comme le Collège de France et La Sorbonne. Je regrette qu'ils soient devenus "l'antimodèle" de pas mal de gens du peuple, mais leur responsabilité est identifiée. Les gens qui y gravitent sont excellents,mais ont la peau des mains trop fine pour pouvoir palper certaines notions. Ce qui en fait de illustres érudits mais incomplets. Ce n'est pas une tare, personne n'est parfait. Ils fut un temps ou ils furent un sémaphore solide et lisible...

Marine Le Pen a la Présidence de la République sans majorité, c'est un problème de taille. Je ne fais que le dire. Il se trouve que la vie est aussi faite de problèmes, à moins que la tienne n'en soit exempté. Les problèmes étant les meilleur ferments des solutions... ce problème de taille ne saurait durer sans qu'une solution apparaisse: aborder enfin les sujets du déni collectif français, et plus amplement, Européen. Ça va être jubilatoire de parler savonnette avec ceux qui n'aiment pas se laver!

Perso, c'est toujours au bord du précipice que j'ai trouvé comment ne pas tomber dans le vide. Pas plus tard qu'en décembre la dernière fois.

A très bientôt de lire ta tolérance et ta dé diabolisation. Smile
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 10 Fév 2015 - 22:27

Je ne vous connais pas depuis longtemps aussi je lisais vos posts avec intérêt et étonnement. La réponse d'astérix est  celle que j'attendais.
Je regarde peu l'émission de 'on est pas couché' de ruquier et un soir j'ai vu JfKhan arriver sur le plateau avec son dernier livre. Une discussion entre lui et E.Caron s'est engagée sur le FN dans le genre de la votre.

Je crois que Mairon n'a perçu ni la lassitude, ni l'ironie dans les propos d'astérix.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Mar 10 Fév 2015 - 22:33

http://www.lefigaro.fr/vox/medias/2014/06/09/31008-20140609ARTFIG00083-jean-francois-kahn-aymeric-caron-marine-le-pen-vous-dit-merci.php


FIGAROVOX/ENTRETIEN - Invité sur le plateau d'On n'est pas couché pour parler de son dernier livre Marine Le Pen vous dit merci, Jean-François Kahn s'est livré a une passe d'armes avec Aymeric Caron. Il s'explique en exclusivité dans FigaroVox.

Vous étiez ce week-end l'invité de Laurent Ruquier pour parler de votre livre Marine Le Pen vous dit merci dans lequel vous dénoncez un antilepénisme de posture qui a finalement fait le jeu du Front national. Vous avez été attaqué de manière virulente par Aymeric Caron qui vous a reproché de banaliser certaines idées du FN, notamment concernant l'insécurité et l'immigration...
Concernant Aymeric Caron, ce qui m'a surpris c'est son enfermement mental, son incapacité à regarder une vérité qui le dérange.
Jean-François Kahn: Je m'attendais à ce qu'il réagisse ainsi car d'une certaine manière mon livre est dirigé contre lui. Non pas contre lui en tant que personne, mais contre ce qu'il représente. Depuis 30 ans, les intellectuels médiatiques comme Aymeric Caron ont monopolisé le combat contre le FN. Et pourtant, celui-ci n'a cessé de progresser. Au vu des résultats des dernières européennes, leur échec est manifeste. Loin d'avoir contribué à faire baisser le FN, leur refus de voir certaines réalités, notamment en matière d'insécurité ou d'immigration, a au contraire consciemment ou inconsciemment fait le jeu du Front national. Peut-être parce qu'ils ont tout renié et que leurs engagements se limitent désormais à affecter des postures, certains ont-ils besoin d'un diable qui remplisse la mangeoire.


La vidéo est en ligne Wink mais longue ... trop pour moi ! vie familiale oblige.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Front républicain anti FN   Aujourd'hui à 3:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Front républicain anti FN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» Anti-air frigates (Jacob van Heemskerck class)
» Quéffélec en anti-Normand dans Paris Match.
» Tente anti-UV
» Ombrelle vs filet anti - uv

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: