Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MoDem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
myckilem



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 01/12/2015

MessageSujet: Re: MoDem   Lun 7 Déc 2015 - 10:05

Le MoDem a tout de même fait 20 % seul à La Réunion. Bon après, il y a les 3 en Bourgogne France comté... Cela fait très mal d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Mer 9 Déc 2015 - 21:22

Le MoDem, c'est tout un poème...

J'ai lu des échanges entre signora et mairon dans une partie du forum qui ne m'est pas accessible. C'était pertinent.

Je crois que comme De Gaulle, et c'est une qualité à mon sens, FB n'aime pas fondamentalement la notion de "parti". C'est pour cela que le MoDem reste poussif. Par contre, l'homme est présent, charismatique et orgueuilleux. Je pense que FB est un parti à lui tout seul, au yeux de Français de tout bords.

Autre chose: il transgresse les codes et les usages du monde politique. Cette singularité lui réussit. Je préfère cette singularité à celle de Marine, (dois je le préciser), juste pour dire que la captation des désespérés politiques passe par ce stratagème, un peu antisystème, sans patauger dans le "touspourris".

Ainsi je suis d'accord avec la citation issue de l'Hérétique. L'étoffe de Juppé est loin d'être démontrée, et effectivement, en ne contrariant personne, on est toujours très aimé. On verra pendant la primaire s'il a du "taillan" contre Sarko.

Pour conclure, il est clair pour moi que le MoDem s'est fait spolier, par le FN, de cette captation des désespérés politiques. Il y a un gouffre entre l'étique du MoDem et celle du FN certes, mais le désespoir va là ou il y a de la lumière et du bruit, là ou il y a du projet, aussi kafkaïen soit il. Et la je dois dire que le Modem est à la tisanerie, ce que le FN est au pub Irlandais. Ce n'est qu'un problème de dynamisme, n'importe quelle idée mobilise, pourvu qu'elle soit portée avec dynamisme, et décriée par un ténor ou une soprano qui sait ou trouver une caisse de résonnance. La politique, plus qu'une idée, c'est un art qui ne supporte que l'excellence, la bonhommie ne survit pas, surtout après 25 années de Mitterrand/Chirac à mourrir d'ennui.

Les Français ne suivent plus "une politique". Il suivent le seul parti qui fait des projets de nation. Il se trouve que c'est le FN. C'est malheureusement aussi simple que cela. Marine veut "péter" l'Europe, voilà un projet qui exite du monde. Il ne tient qu'aux modérés, de nous exiter avec l'inverse, exactement comme en 1989.

Mais ce qui est malheureux, ce n'est pas que le FN ait des projets, c'est plutôt que les modérés n'en aient plus...  un modéré ne fait des projets que lorsqu'il a de la croissance, autant dire qu'il n'est pas prêt d'en avoir. Pas fichu de faire des projets dans un monde sans croissance, pas fichu de trouver le bien être non carboné, pas fichu d'inventer le bonheur gratuit ou bon marché, pas fichu de se réjouir d'une merveilleuse tâche: limiter le réchauffement du climat à 2°. Si ça c'est pas un projet...(???)

Qu'est qu'on attend? ... d'avoir le moral? parce qu'il n'y a plus de fric, plus de pétrole, plus de paix, plus de fraternité, plus de boulot, plus d'amour, plus de culture... on ne doit plus faire de projet? Juste des constats, juste des "j'telavaisbiendit", des "maitenantonyest"?...

Il me semble, cher Monsieur Bayrou (et son staff) que les projets, c'est précisément le moment de les faire, aussi bruyamment que possible!  Même s'il faut y aller en vélo, avec un termomètre en dessous de zéro.

Il n'est plus temps de concerter, il y a 30 ans que l'on concerte, la machine à café s'en souvient, la photocpieuse aussi. Tant de caféïne et si peu d'action! serait ce cela la modération?
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: MoDem   Mer 9 Déc 2015 - 23:10

Citation :
Bon après, il y a les 3 en Bourgogne France comté... Cela fait très mal d'ailleurs.
En 2010, aux régionales précédentes, on a eu des scores souvent situés aux alentours de 3-4-5 ; il me semble que seuls Thomas et surtout Lassalle (qui avait dépassé les 10%) avaient obtenu des scores plus élevés.
Le score en Bourgogne France-Comté rappelle ce que l'on a souvent eu aux législatives en 2012, sans doute notre pire élection dans la mesure où une bonne part de notre électorat à la présidentielle a cru bon, notamment, de "punir" Bayrou par candidats interposés, avec ce magnifique résultat que nous avons perdu les derniers bénéfices que pouvait nous apporter le score de Bayrou au premier tour : les moyens du parti ont considérablement chuté (alors même et parce qu'il a fallu rembourser les candidats à la députation) et Borloo et le centre-droit ont pu sans problème fonder l'UDI après avoir accaparé grâce à l'alliance avec l'UMP la représentation du centre à l'Assemblée...

L'électorat dont tu parles, Astérix, me semble être pour une part volatile (je pense à ceux qui, avant le premier tour de 2012, hésitaient entre Bayrou et... Mélenchon !), pour une autre part plus ou moins acquis au vote FN (ce que je distingue du fait d'être acquis au FN).

Citation :
Ce n'est qu'un problème de dynamisme, n'importe quelle idée mobilise, pourvu qu'elle soit portée avec dynamisme
Je pense que si c'était aussi simple, nous pourrions très aisément nous sortir d'affaire. Précisément, cela me semble plus compliqué : il y a d'autres éléments qui entrent en jeu. Wink Cela étant dit, bien entendu qu'il faut du dynamisme. L'Hérétique en a parlé un peu sur son blog. Seulement, le dynamisme est peu porté et a peu d'écho si l'on ne représente pas vraiment une force ; de ce côté-là, on retombe sur l'éternel problème du centre-droit qui se tient globalement à l'écart du centre-centre.
Il est plus simple de lancer des dynamiques et de faire porter sa voix quand les constituants du bloc centre sont davantage solidaires et quand le centre-droit n'essaie pas trop de saboter l'édifice, oublieux qu'il est des déceptions cycliques qu’occasionne pour lui-même ce genre de stratégie, et des effets néfastes qu'il provoque sur le centre comme sur le paysage politique dans son intégralité (Sarkozy aurait-il pu si facilement revenir si le centre-droit avait décidé de soutenir Bayrou en 2012 ?).
Autre problème : même si l'accusation habituelle de "solitude" n'est pas valide, il n'en reste pas moins qu'au "centre-centre", l'on n'a pas vraiment réussi, j'ai l'impression, à faire émerger de nouvelles figures ces derniers temps.
Au fond, c'est repenser à notre problème structurel. Le Modem a été fait dans l'optique d'être un mouvement de dépassement, original, qui avait pour vocation à accueillir de nombreux militants aux profils divers (centristes, personnes de droite et de gauche séduits par ce "dépassement", "démocrates" ne se retrouvant ni à l'UMP, ni au PS, citoyens engagés cherchant un cadre certes politisé mais d'une manière différente des partis traditionnels, etc.). Or, beaucoup de tout cela s'est évaporé, dans un processus de cercle vicieux où chaque vague de départs a davantage empêché le parti (conséquemment affaibli) d'être tout à fait lui-même, ce qui ne peut qu'accentuer la lassitude ou la déception qui provoquent à leur tour de nouveaux départs.
Mais, de leur aveu même, ces lassés se retrouvent pour beaucoup "orphelins", notamment pour une raison simple : dans le paysage politique, soit on crée quelque chose et on s'efforce de l'affermir (ce qui suppose d'avoir une certaine masse critique, de respecter au minimum une certaine discipline interne, et de ne pas paraître tout à fait ridicule face aux autres partis), soit il n'y a rien et le reste du paysage politique peut continuer son bonhomme de chemin (en fait parfois tout à fait destructeur).

-> Si la situation actuelle a un seul "avantage", c'est qu'elle peut, éventuellement, réveiller une partie de ces personnes. La lucidité peut rappeler que de petits partis citoyens partent de toute façon avec un handicap hyperbolique face au monde politique actuel, dominé par de "gros" partis et un FN massif. Si on veut avoir une chance de voir resurgir la spécificité initiale du Modem, il n'y a pas d'autre solution que de le redresser. Un Modem au moins un peu revigoré, un centre-droit qui décide de se rapprocher davantage du centre, ce serait déjà le début de quelque chose. Il me semble que c'est même le minimum pour faire en sorte que 2017 ne soit pas une élection trop catastrophique ou ratée. Les sympathisants, adhérents, dans une autre mesure l'électorat, doivent prendre la mesure de la vivacité de leurs équivalents dans les autres formations et notamment du FN. J'ai envie de dire que pendant que beaucoup s'attristaient sur le bord de la route, parce que tel choix ne correspondait pas, au Modem, à l'idéal de pureté angélique auquel ils aspiraient (c'est un exemple parmi d'autres), le FN grossissait ses rangs et préparait ce que l'on voit aujourd'hui et qui remet tout de même en perspective les raisons de la lassitude de centristes ou de démocrates (pour ne pas dire plus !), tandis que l'UMP/LR et le PS continuaient leur chemin vers la situation actuelle...

Un programme à la fois très clair (capable de juguler les méprises habituelles sur certaines positions - par exemple, sur l'Union européenne), audacieux mais aussi détaillé peut changer les perceptions et faire bouger certaines lignes. Il ne faut certainement pas attendre la fin des primaires de la droite pour se pencher dessus. Elles constituent une sorte de piège, même si Juppé les remporte. Quoi qu'il se passe à droite, il faut de toute façon que le centre soit en forme. Si c'est Sarkozy ou un équivalent qui triomphe, il faudra nécessairement modérer la droite. Si c'est Juppé ou un équivalent qui passe (Juppé, je le rappelle, à moins qu'une vraie recomposition ait lieu à droite, composera forcément avec les sarkozystes et les franges dures de LR), la situation ne s'améliorera guère si le centre n'est pas au rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Jeu 10 Déc 2015 - 22:53

Mairon a écrit:
le dynamisme est peu porté et a peu d'écho si l'on ne représente pas vraiment une force

Je ne polémique pas parce que globalement je partage ton point de vue. Mais je pense que pour construire une force il faut du dynamisme, il n'y a pas d'autre moyen.

Je sais bien qu'il n'est pas de bon ton chez les modérés d'être tapageurs, moi même je ne le suis pas de nature, mais la colère donne des ailes, et j'ai juré de ne plus me taire.

Il ne faut pas, bien sur, que FB quitte son calme olympien, et sa capacité à démontrer intellectuellement, que, majoritairement, les Français ont assez peu de divergences fondamentales entre eux, et plutôt une infinité de point commun. Il faut continuer à briser la bipolarisation, c'est clair.

Mais je n'oublie pas que les moins de 35 ans aiment le buzz (ou tapage), et qu'ils ne vivent, ne consomment, et ne travaillent que par cela. Marine Le Pen l'a compris, elle surfe sur une idéologie à moins de 145 caractères, et il faut 30 secondes pour intégrer son programme, 3 secondes pour télécharger les théorie du complot (ça ils adorent les jeunes)!

Je ne suis pas condescendant avec une certaine jeunesse, j'exprime juste ce que je vois. Le MoDem doit travailler cet aspect des choses. Pour créer une force, la plus mauvaise manière est de prêcher des convaincus sur des canaux médiatiques qui leur sont réservés (le 3ème âge et sa 3ème chaine). Il ne serait pas inutile d'intégrer cet aspect.

Le MoDem ne peut prétendre être une force avec une telle homogénéité de classe sociale. Les classes populaires sont une force électrice, il faut trouver une stratégie qui les intègrent. Stratégie qui ne passe pas par un affichage intello élitiste, non calculé certes, mais bien présent, et pas sexy pour la classe ouvrière, qui n'est autre que cet électorat volatile que tu évoques avec clairvoyance.

Je n'ai rien contre Jean Sébastien Bach, Dieu m'en garde, mais ce MoDem brandebougeois doit muter, et swinger, se déhancher. On dirait un repaire de Luthériens à la fois austères et recueillis, ce qui une fois de plus, me convient, mais ne fait pas recette d'adhésion chez des gens épris d'une autre esthétique.

Tu parles également, à juste titre, d'une rareté des "figures". Je suis convaincu que JL Borloo est une grosse perte pour l'UDI, mais aussi pour le MoDem. Nous avions un fameux binome délicieusement complémentaire. Maintenant la seule figure reste FB.

C'est sur, Juppé est le centre de gravité entre Bayrou et Mariton. Il faut absolument équilibrer le convoi, et même amplifier l'inclinaison naturelle de Juppé pour une droite centriste, capable d'écoper à gauche. Un désavoeux de Sarko s'amorce dans les régionales, les LR découvrent une future machine à perdre, une contrefaçon du FN, et l'ennemi préféré d'un Hollande dont personne ne veut plus (les 2).

Ne trouve tu pas que les astres ont une bonne position?... qu'il n'y a plus qu'une petite poussée à donner pour tenir l'orbite?...  Arrow

Un programme audacieux bien sur, mais sans novlangue, sans technophonie, sans "aspects conjoncturels", sans périphrases indéchiffrables...

Sans ça:

https://www.youtube.com/watch?v=dxEB0ssUfFA

Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Ven 11 Déc 2015 - 20:30

Il y a un aspect que je souhaite rajouter, dans ce qui m’apparaît être le problème n°1, de la France, mais surtout du MoDem.

Qui souhaite vraiment du changement, de la rupture, de la réforme, du dépoussiérage, de la simplification, de la prise directe...?

Et bien, pas spécialement ceux qui ont un revenu par foyer fiscal de 3500 à 6000€. Ceux là prétendent vouloir du changement? Oui, pour avoir encore plus. Là ou ça coince, c'est que le changement dont nous avons besoin ne va pas rajouter un troisième Bo à Bobo! Mouais... finalement le changement ... on verra demain.
Alors, pardon, mais je ne peux pas m'empêcher de le dire, le MoDem est un peu Bobo, de toute apparence, et je le soupçonne, en fin de compte, d'être le parti le plus conservateur de tous!  Conservateurs scandalisés par la misères des autres, mais englués dans la paresse d'une vie confortable, comme la"famille Duquesnoy", dans "La vie est un long fleuve tranquille".

Le MoDem souhaite t il vraiment une rupture, une réforme profonde? Eh bien qu'il le dise, parce que somme toute, mis à part une image sage et posée, "à l'écoute", c'est tout ce qu'il en ressort.

Les gens qui veulent que ça bouge, les vrais demandeurs de réforme et de simplification vont vers des partis bien plus percutants et moins embourgeoisés. Ceux là gagnent moins de 3000€ par foyer fiscal, et sont remontés comme des pendules.

Voilà, c'est franco de port. Mes paroles sont provocatrices, mais puissent elles par leur vérité, induire dans ce parti, l'énergie nécessaire à un décollement.

Je suis un inconditionnel de FB et du MoDem, mais dès que j'en parle autour de moi, dans des milieux d'ouvriers ou d'employés, cela provoque un rictus et un étiquetage instantané: "tu es avec les chrétiens bourgeois". "Ceux qui aiment la propreté mais qui ne nettoient rien".

Voilà en quoi la classe ouvrière est perdue pour tout parti démocrate républicain, voilà l'explication de sa virulente émancipation du PS ou du PC. Une classe orpheline, à la rue, qui a vu un peu de lumière au FN, et qui est rentrée pour voir s'il y avait du café chaud, les grilles et les volets des bourgeois étant bien clos, et les alarmes enclenchées.

Voilà, en cela, le MoDem n'est pas un parti différent. C'est dommage. Moi je ne supporte plus cet abandon des petites gens, je ne supporte plus cette société qui hurle à la formation et au diplôme, alors que cette classe n'est plus intellectuellement à la hauteur d'ingérer la complexité technologique que lui impose le monde. Dans certaines entreprises, il y 2 fois plus de cadres que d'employés, il faut un ingénieur pour faire tourner une chignole, parce qu'elle est numérique et qu'elle coûte une fortune. L'employé, lui, astique la chignole par intérim, et ramasse la limaille. Si il a détraqué le pointeur laser, il se fait virer, alors que quand la chignole était "analogique", c'est lui qui la faisait tourner, et l'ingénieur n'y connaissait rien, sauf que ça fait des trous.

Mesdames Messieurs, réglez ce problème, et du même coup tout est réglé. Osez dire qu'il faut remettre l'Homme au service de l'Homme, ça, même le poinçonneur de Lilas peut le comprendre. Et faites le. L'avenir n'est pas tant dans la technologie inutile "gadgetisante" et destructrice de petits emplois, l'avenir est dans la remise à un ouvrage utile à la société, de la petite classe sociale.
Croyez le, des gens rêvent de remplir une bétonnière à la pelle, car c'est tout ce qu'il savent faire, et ils seraient heureux et fier de le faire, au lieu de squatter vos portes cochères. Eux que l'industrie a lessivé, coupé de la ruralité, seule école qui était capable de leur apprendre quelque chose, "l'autre intelligence".

Celui qui le fera sera roi. c'est si difficile? et bien le réchauffement climatique nous montre la route, il suffit de la suivre. Sortez de vos mégapoles minérales, de vos parisianismes, de vos terrasses de café, de vos zéniths surchauffés, de vos bureaux climatisés, de vos facs sanctuarisées, de vos footings au dioxyde d'azote brûlant vos calories non dépensées, de vos courses au diplome plome plome, de vos écrans cran cran, de vos pluralismes qui n'est sont pas, unifiés et identiques, infestés de normes. Sortez du troupeau de métro sapiens mutant, élevé à la vitamine D de synthèse, conforme aux normes européennes.

L'inspiration est ailleurs. La norme tue l'inspiration et la créativité.

Dans la mondialisation, il y a 2 manière de faire: soit on subit ce qu'elle est, soit on lui fait subir ce que nous sommes. Choisissez votre camp. Sinon passez votre chemin, et allez voir la mer monter pendant vos congés payés, en troupeau bien sur, savamment compté au péage de Saint Arnoult ou d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: MoDem   Ven 11 Déc 2015 - 21:06

hé bé ...
Souhaitons que notre bayrou passera par  là ... et se secouera
Oui, il nous faut trouver notre chemin. Mais bon sang, pourtant il parait clair :
place au savoir, à l'intelligence, à l'humanisme, à la culture, et oui, à la religion de notre choix celle que nous souhaitons.
De plus, le cheval de bataille du MoDem c'était la dette ... l'éducation ...
l'aide au développement -pour que chacun puisse vivre chez lui-.
l'accueil des étudiants étrangers pour les former sans les absorber ensuite !
Pour le reste je suis pas sure que nous nous distinguions des autres.
l'honnêteté ? c'est une valeur désuète mais à laquelle je tiens, et, si Bayrou avait des casserroles aux fesses voilà longtemps qu'elles tinteraient.
ça fait pas un programme ? ouais mais si la vie politique s'annonce encore plus difficiles avec ces 3 partis
en place actuellement.
Pourquoi pas une 4 ème voie ?

Allez bonsoir les amis et à bientôt ...
Quand je reprendrai la discussion nous saurons ou nous en sommes de ces régionales ...
Ce sera déjà ça !

Avec le FN et ces déclarations grotesques :*

'l'essayer c'est l'adopter"
"Pourrir la vie au gouvernement"

C'est sur dans la sottise et la vulgarité nous ne faisons pas le poids.

A Bientôt
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Sam 12 Déc 2015 - 16:06

signora a écrit:

l'honnêteté ? c'est une valeur désuète mais à laquelle je tiens, et, si Bayrou avait des casserroles aux fesses voilà longtemps qu'elles tinteraient.
ça fait pas un programme ? ouais mais si la vie politique s'annonce encore plus difficiles avec ces 3 partis

L'honnêteté c'est important. C'est le socle.

FB n'a pas de casserolles, Marine LP non plus (pour l'instant, en terme d'hônneteté). Ce qui démontre que le mouvement de grogne en France cherche un parti honnête.

Il n'y a pas de place pour 4 partis dans notre système. Et tout ce que je tente de développer, c'est que le troisième parti, le challenger, par définition celui du mécontentement, du désir de projet et de cap, pourrait être le MoDem associé à l'UDI. Il fallait s'approprier ce mécontentement, au centre, car la qualité intellectuelle du centre pouvait le manoeuvrer et l'orienter. La colère et la violence sont une énergie, il faut les dompter et les canaliser. Le Centre a (ou avait) cette capacité. C'est le centre qui aurait du fusiller Marine LP, tout en laissant un message véridique: Le FN est la batarde effrontée d'une coucherie entre le PS et l'UMP.

J'ai cru un temps, que Borloo avait le mors au dent, qu'il allait renverser la table, monter à la tribune, galvaniser les petites gens, comme il a su le faire dans le Nord, et dire "allez, on va construire un grand canal du Nord" "on va remettre en route les ingénieurs les contremaîtres, les géographes et les écologues, les manoeuvres et terrassiers, les coffreurs et banchistes.

Ben non! Les bobos sont repartis faire un 18 trous... ou je ne sais quel vernissage contemporain. Parce qu'on le vaut bien.

Mais comment vouler vous que le FN ne gagne pas un jour???!!!.... d'ailleurs il a déjà gagné: rien ne se fait plus sans penser: "que va faire ou dire Marine". Tout se fait et se réfléchit relativement au FN.

L'Uberisation, la dématérialisation du commerce, ne sont pas des décisions politiques. Elle sont fourbes, parasitent le vieux monde économique qui paie encore ses impôts et assure encore (mais quel vieux con) un service après vente et une garantie.

La touche finale du FN se fera la dessus. Elle ramassera les estropiés de ce que le PS et LR considèrent comme une fatalité inévitable. Leur optimisme béa de progressiste libéraux y voit même de l'épanouissement, bien qu'ils se grattent la tête pour trouver comment percevoir l'impot dans ce mic mac de gigabits. Même les paradis fiscaux ont à craindre l'Uberisation, ils n'y ont aucune utilité: c'est un vaste marché noir incontrolable, une économie de rente qui rend sympa les vieux capitaines d'industrie, ces vieilles canailles.

La dernière solution de Macron (ça vaut le coup de faire tant d'études): permettre au gens de s'improviser dans n'importe quel métier, sans dîplome, sans formation, sans preuve d'expérience.    on est vraiment dans le sauve qui peu, on remets une couche puisance 10 sur l'auto entreprenariat de Sarko. Les "sans dents" en mode libéral   ... Et ça s'appelle un gouvernement...  La défense du consomateur va créer de l'emploi ^^ .... à moins que les consomateurs ne se découvrent un nouveau truc branché, bien dégenté: la joie de se faire enfler. Mon coiffeur était ambulancier hier, il m'a cramé les cheuveux au peroxyde... Je vois d'ici Jack Lang: "ah c'est chié..." (en Français dans le texte)  (pour les moins de 30ans, le papa de la fête de la musique, que personne n'a osé appeler la fête du joint)  

Elle ramassera disais-je les estropiés de la numérisation, les radicalisera, les mettra dans la rue, en fera les brigands de grand chemin, des robins des bois calamiteux, une autre forme de daesh, un autre cousin du nihilisme, une autre contrée de la barbarie. La routine quoi.

Je vois germer une idée à gauche, mais pas que. Le salaire citoyen. Puisque la croissance est un vieux concept usé comme les mines de nickel, puisque les robots nous volent nos emplois, et que finalement, l'homme n'aime pas l'effort, par nature, donnons une rente de 1000.00€ au citoyen du monde (financée par l'impôt sur les robots), et s'il veut plus, Macron vient de trouver la solution: travailler pour les robos, à leurs ordres, en attendant que les bactéries (nanotechnologie) prenne notre place. Au vu de ce qui se prépare, ce n'est peut être pas une mauvaise idée. Prix Nobel du bricolage (quand on s'appelle Em-manuel, on touche sa bille...).

Ah, vraiment, le futur est délirant. C'est chouette, c'est exactement comme cela qu'on le voulait, par décision démocratique. Plus d'odeur de transpiration, plus d'ongle cassés...   et dimanche, si on s'ennuie, nous irons voir travailler les imprimantes 3D. Tu verras fiston, maintenant que j'ai le temps de m'occuper de toi, mais qu'on ne sait plus quoi faire, dans notre Truman show, cette planète dont on fait le tour en 10mn. Oui je sais, on s'ennuie, mais ce n'est pas une raison pour aller jouer au docteur avec la petite Le Pen, d'ailleurs, tu sais bien qu'on ne dois plus se toucher...  QUOI?!!... tu veux une kalash pour Noël??!!.... ps4 c'est ringard, tu préfères le Paradis???!!!....


Si le MoDem a un truc à faire, c'est remettre la politique au pouvoir, de manière à ce que l'on puisse, véritablement, par la démocratie, décider de notre avenir, et non plus en prendre connaissance dans les spots publicitaires! Parce que les électeurs du FN, eux au moins, fabrique leur avenir, comme des manches bien sur, mais par leur intime décision, las d'être gouverné par Microsoft Mac Donald et Monsanto, Google Nestlé et Amazone! Notez au passage, chers Bobos, votre déclassement, car vous voilà tous à consommer la même chose, comme les prolos des seventies dans l'épicerie du coin, doté d'un logement de plus en plus exigu, sans concierge. Les bobos devenus les prolos du 21ème siècle, menacés d'inutilité, qui l'eu cru.

J'aimerai tant voter MoDem ou UDI avec la même ferveur, avec la même force d'espoir!


Dernière édition par asterix le Sam 12 Déc 2015 - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Sam 12 Déc 2015 - 16:52

signora a écrit:
hé bé ...
Souhaitons que notre bayrou passera par  là  ... et se secouera  

Il serait bien inspiré de le faire, ce brave homme. Il a toute mon affection.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: MoDem   Dim 13 Déc 2015 - 15:47

Citation :
J'aimerai tant voter MoDem ou UDI avec la même ferveur, avec la même force d'espoir!

Le problème est que modem est udi se sont dissout dans les républicains ... bien que Mairon essaie avec talent de me prouver que non !
Moi, j'ai pas pu voter ...
Mon corps est venu à mon secours , mon inconscient devrais-je dire ... Une bonne gastro ma clouée au lit.

Comment mettre un bulletin dans l'urne au nom de Wauquiez ? j'ai pas pu ... Quant à ma région le modem y est représenté par des gens -pour ceux que je connais- prétentieux et sans intérêt.



Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: MoDem   Dim 13 Déc 2015 - 21:07

Citation :
Le problème est que modem est udi se sont dissout dans les républicains ... bien que Mairon essaie avec talent de me prouver que non !
Ne confondons pas non plus la situation des régionales avec la situation générale. Du reste, oui, tout cela ne pouvait que varier selon la région, la tête de liste, l'orientation générale de la liste. Nous verrons bien comment l'approche choisie va se traduire dans les diverses assemblées, mais pour le reste, nous sommes dans l'après-régionales à présent et les questions sont déjà différentes.
Je suis curieux de voir ce qui va se passer du côté de l'UDI.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Dim 13 Déc 2015 - 21:13

signora a écrit:


Comment mettre un bulletin dans l'urne au nom de Wauquiez ? j'ai pas pu ... Quant à ma région le modem y est représenté par des gens -pour ceux que je connais-  prétentieux et sans intérêt.




Wauquier? mouais, je comprends. Chez nous la candidate LR était mieux. Virginie Calmels est une copine de Juppé (première adjointe au maire)... Une ancienne directrice adjointe de Canal+....

Des candidats MoDem chez nous?... Pas identifiables.

Pour tes petits problèmes: riz carotte et gel de silice (SILICEA) . Il faut toujours en avoir chez soi (encore mieux que le charbon actif).

Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Dim 13 Déc 2015 - 21:31

@Mairon

C'est vrai. Mais d'ailleurs, les structures actuelles du MoDem lui permettrait il vraiment d'exister individuellement dans les régionales? Ce qui est possible par contre dans les Européennes.

Debout la France a fait 4% et a su présenter des listes apparemment.  scratch

Je n'ai vu aucune déclaration UDI ce soir.

Je crois que les résultats laisse clairement entrevoir un net message à Sarkozy. Ou alors je ne sais pas lire. Qu'en penses tu?

Finalement cela me plait bien que le PS n'ait ps pris une raclée, ne serait ce que pour le message porté. Et puis je pense que l'Aquitaine et la Bretagne ont d'assez bons présidents. Notre Alain Rousset a juste la fâcheuse tendance a embaucher à tour de bras, mais c'est en train de lui passer, vu la grogne des maires.
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: MoDem   Dim 13 Déc 2015 - 22:26

Citation :
Debout la France a fait 4% et a su présenter des listes apparemment.

Présenter une liste est assez simple. Avoir l'assurance de dépasser les 5% et de ne pas risquer plus en se présentant qu'en ne se présentant pas en solitaire, cela ne l'est pas. De plus, le gros problème de ces régionales comme de la présidentielle, c'est le FN qui a atteint un niveau très élevé, ce qui veut dire que l'argument de "faire le jeu du FN" peut toujours être lancé contre une candidature supplémentaire...

Là encore, il faut bien se rappeler de nos résultats aux dernières régionales (2010), puis aux autres scrutins (mais précisément la plupart du temps, nous étions dans des rassemblements).

Pour moi, Sarkozy va utiliser les résultats moins bons en général des candidats LR modérés ou relativement centro-compatibles contre Juppé.
Revenir en haut Aller en bas
myckilem



Masculin Nombre de messages : 8
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/12/2015

MessageSujet: Re: MoDem   Mer 16 Déc 2015 - 22:35

Actuellement, le système électoral français rend très difficile l’existence d'un 3ème parti à coté du groupe de Gauche ou du groupe de Droite. Le FN a été longtemps confronté à ce problème et encore aujourd'hui, c'est cas car il est incapable de concrétiser son score en exécutif au delà de quelques municipalités.

Tant que la France n’intégrera pas plus la proportionnelle [et les régionales avec son système à deux tours et sa prime majoritaire est très loin d'être proportionnelle], ce sera très difficile pour le centre d'exister sans se joindre à un des deux camps....
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Jeu 17 Déc 2015 - 21:45

Mairon a écrit:


Pour moi, Sarkozy va utiliser les résultats moins bons en général des candidats LR modérés ou relativement centro-compatibles contre Juppé.

Je le pense aussi, mais quand je vois le score plus qu'honorable de son amie V Calmels dans un bastion socialiste indécrotable, je me dis qu'il est difficile d'accuser maître Juppé. Juppé est sur le point de devenir le nouveau "Chaban Delmas" à tout point de vue (c'est pour cela que Bordeaux l'aime), l'homme a abattre (rappelons nous les intrigues Chiraquiennes de 1974, dont a bénéficié VGE finalement, mais je doute que cette fois Bayrou en bénéficie)

Je crois que Sarko va s'enfoncer dans ce qui le dessert totalement. Je n'ai jamais été Sarkozyste, mais en 2007, j'ai cru en sa force vive, et je dois dire que je ne suis pas entièrement déçu de son mandat, juste déçu de l'homme. Je n'ai jamais compris pourquoi il a toujours refusé de faire son bilan... Je crois que la rupture avec son électorat de circonstance a commencé dans l'époque Buisson, et depuis, les sympathisants de droite tournent la tête. S'il avait fait son bilan, sa remise en question, la démonstration de son changement intérieur, la preuve d'une maturité et d'une souplesse acquise d'un mandat, il serait repassé en 2012.

Maintenant, il est "grillé".      ... ou alors la droite est fâchée avec l'humanisme et la pondération.

A la "Droite Forte", les amateurs du genre préfèrent l'original: le FN.

La vrai droite, c'est celle des valeurs et des forces de l'Homme. Exactement ce que la Gauche est à ses droits.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Jeu 17 Déc 2015 - 22:29

myckilem a écrit:
Actuellement, le système électoral français rend très difficile l’existence d'un 3ème parti à coté du groupe de Gauche ou du groupe de Droite. Le FN a été longtemps confronté à ce problème et encore aujourd'hui, c'est cas car il est incapable de concrétiser son score en exécutif au delà de quelques municipalités.

Tant que la  France n’intégrera pas plus la proportionnelle [et les régionales avec son système à deux tours et sa prime majoritaire est très loin d'être proportionnelle], ce sera très difficile pour le centre d'exister sans se joindre à un des deux camps....

Ce n'est pas faux d'un certain point de vue.

Mais c'est oublier que la cinquième république a été conçue pour endiguer cela. Trop de proportionnelle c'est revenir à ce que l'on ne voulait plus de la 4ème, et Dieu sait qu'elle n'aivait que trop duré et ravagé (gestion désastreuse de l'Indochine et l'Algérie, mais qu'oublie-je, du Nazisme montant et de l'Allemagne belliqueuse). 4ème République lâche et couarde, d'une inextricable incohérence, capable de voter l'envoi des armées sans voter le budget des munitions, de déclarer une guerre et d'attendre que l'ennemi envahisse son territoire, sans même anticiper un exode organisé, et une fois la débâcle et le bazar total, dire au "Maréchal", débrouille toi du reste et de l'hystérique à moustacheSS. Bon, la liste est longue... et on connait le reste.

Les années 60 et 70 (même 80) ont vu exister 4 grandes forces politiques fortement représentées aux présidentielles: Communistes, Socialistes, UDF, UDR (RPR). Nous étions dans un quadri partisme, preuve que c'est possible. Ce qui a trahit la promesse Gaulienne, c'est l'union de la gauche. C'est là le départ de la bipolarisation, car pour contrer cette alliance (assez foireuse à mon sens), on a vu naître bien plus tard, le bulldozer UMP (tout aussi foireux). C'était le départ (en 1981) des alliances improbables, des magouilles et des accords sous la table. Cela va de Bernard Tapis ministre de la ville, à Eric Besson l'ambidextre. Mais c'est aussi le départ du désintérêts des Français pour les politiques, qui voyaient en tout cela la fameuse théorie du complot qu'ils n'osaient croire jusque là, du "tous pourris" puisqu'ils s'entendent tout (bien récuré par le populiste Coluche), pour finalement tomber dans les bras de la blonde Walkyrie. Voilà comment on passe de Che guevara à Marine Le Pen. Ben oui, le Ché ne fait plus peur à personne, il a serré la pogne de Mitterrand, dans l'inconscient de tous. Grillé le Ché. C'est une marque exploitée par l'impérialisme, au même titre que Coca Cola, pour bercer les ados, en mal d'aventure puisqu'il faut passer le bac. Mais Marine, elle, c'est comme Dark Vador, elle fait vraiment peur... même si elle n'a encore décapité personne.

Le scénario souhaitable serait que les Communistes et les Centristes puissent se refaire la cerise. Il est permis de rêver. Mais le mieux reste une France fédérale, dans l'idéal absolu. C'est pour le XXVème siècle... Les fédérations sont les pays les plus érudits en terme de démocratie, incontestablement.

Je ne suis pas contre la proportionnelle, bien au contraire, tout est dans le dosage. Il faut que les partis marginaux puissent être représenté au moins pour une raison: c'est le seul moyen de faire naître des personnalités, qui vont inspirer la nation. Comme VGE, comme Bayrou.
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: MoDem   Ven 18 Déc 2015 - 2:44

Une part de proportionnelle aux législatives est indispensable pour moi. Malheureusement, Hollande a tout fait pour repousser l'éventualité d'un projet concernant cette modification ; selon les dernières rumeurs il utilise l'argument du FN pour essayer de faire oublier son engagement initial. Mais tout le monde sait que stratégiquement il redoute moins le FN que les écologistes (qui seraient d'autant plus tentés par la présidentielle si une part de proportionnelle leur permet d'être plus indépendants pour les législatives) et que la réaction de son parti...
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Ven 18 Déc 2015 - 21:06

Mairon a écrit:
Malheureusement, Hollande a tout fait pour repousser l'éventualité d'un projet concernant cette modification ; selon les dernières rumeurs il utilise l'argument du FN pour essayer de faire oublier son engagement initial.

C'est pour cela que j'ai toujours été contre la "diabolisation du FN", comme FB. Il faut assumer ce que l'on a créé. Bien au contraire, le FN dans l'hémicycle, c'est la meilleure manière de démontrer que ces gens ne détiennent pas la vérité absolue, et que leur politique est scabreuse, "amateuriste", largement autant et même plus que ce qu'ils appelle avec condescendance: l'UMPS. Et si jamais ils réussissent un quelconque redressement, alors effectivement, il sera temps d'avoir peur.

Je crois aussi que Hollande, n'ignore pas l'ancienne stratégie Mitterrandienne, qui consiste à laisser exister un FN qui caricature la droite, et qui interdit d'aborder certains sujets pourtant cruciaux. On diabolise le tout, et la suite on connait: une droite qui fini par faire une politique gauche, pour espérer exister (Chirac), puis une droite qui tente un hold up chez Le Pen (Sarko et sa ligne Buisson). Pour ceux qui en doutent, à voir en replay, une excellente émission le 08/12 sur Arte.

Malins les gauchos. D'autant que c'est eux maintenant qui font une politique de droite, au diable le catéchisme, un peu de caviar sur l’Ostie que diable.

La gauche est absente de 2 régions. C'est grave. Merci Tonton.

Voilà encore de bonnes raisons au MoDem d'exister, si seulement il daigne.


Dernière édition par asterix le Ven 18 Déc 2015 - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
myckilem



Masculin Nombre de messages : 8
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 01/12/2015

MessageSujet: Re: MoDem   Ven 18 Déc 2015 - 21:13

asterix a écrit:
C'est pour cela que j'ai toujours été contre la "diabolisation du FN", comme FB. Il faut assumer ce que l'on a créé. Bien au contraire, le FN dans l'hémicycle, c'est la meilleure manière de démontrer que ces gens ne détiennent pas la vérité absolue, et que leur politique est scabreuse, "amateuriste", largement autant et même plus que ce qu'ils appelle avec condescendance: l'UMPS. Et si jamais ils réussissent un quelconque redressement, alors effectivement, il sera temps d'avoir peur.

Pour lutter contre l'extreme droite, il faut faire un travail de terrain et de reconstruction sociale. Je vois bien ce que se passe actuellement en Belgique. On a fait diminuer le Vlaams Belang grâce à la montée de la N-VA, mais les intentions de vote nous démontre bien actuellement qu'il y a une remonte du dit parti d'extreme droite... et cela fait presque 30 ans que le VB est au parlement en train de gueuler ses conneries à longueur de journée.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Mar 5 Jan 2016 - 10:33

Cela prouve que les modérés doivent faire bloc derrière Juppé. A gauche rien d'intéressant, sauf Valls, pour l'instant hors jeu tant qu'il ne sera pas passé par un caisson de décompression effaçant son image de premier ministre à poigne. Macron n'est pas souhaitable à mon sens, même s'il vient de la société civile.

Trop économiste, trop expert, manque de notion généraliste et humaine. Sa sincérité spontanée le dévoile. Il veut liquider le vieux monde sans lui donner une chance de partir tranquillement, de mourir avec ses habitudes et sa façon de commercer, de travailler.

J'estime personnellement souffrir de cet aspect, par mon age. Jeune, comme il est normal, j'ai du m'adapter, comme les miens, au monde des anciens. A l'heure actuelle, au lieu de transmettre mon monde et celui des miens, je dois encore m'adapter au monde des jeunes, le mien n'a plus cours, le jeunisme s'est imposé d'une manière tyrannique.

Je l'accepte, je n'ai pas le choix. Mais c'est une tristesse de n'avoir rien à transmettre qui ne sois pas en péremption. Et zut! Démerdez vous... pataugez dans votre technologie sophistiquée...vos nouveaux métiers qui n'en sont pas...vous finirez comme des glands cherchant un robinet, rappelez vous en. Et cela plus tôt que vous ne le pensez.

C'est cette situation qui fait qu'aucun politique n'arrive à définir un cap, parce que les trois générations en vie actuellement vivent sans se connaître, avec des désirs imcompatibles, sans trop se parler finalement sauf de banalités comblant le silence, sans se fréquenter en dehors des fêtes de Noël, lors desquelles les gosses trouvent leurs cadeaux nuls et démodés, les vieux ne trouvent pas de sujet de conversation consensuel, les quadragénaires parlent entr'eux de pouvoir d'achat.

Qui veut être président de ça?

On voit bien depuis 25 ans, que les présidents brillent surtout en politique étrangère, et sont en échec permanent en politique intérieure.
Faites- vous le lien?

Détectez vous la vrai motivation des candidats? sinon celle de siéger au G20 à la droite d'Obama, et de faire la bise à Tata Merkel? Le boulet, c'est nous ! Indiscutablement !... Ils se gardent bien de le dire...

Savez vous vraiment ce qu'il pensent de la société Française?.. au fond d'eux même?

Comprenez vous alors que la véritable remise en question est à faire au sein de la société, et non pas dans la sphère politique?

Comprenez vous que n'importe quelle politique modérée peut nous convenir, si seulement nous daignons faire bloc autour d'elle, pour notre intérêt commun?

Un Libanais Maronite m'a dit: "Sans pour autant pratiquer la messe, puisque cela vous est abject, révisez les lois Chrétiennes. Ce sont les lois des Hommes créées dans le berceaux de la civilisation. Elles vous remettront dans la fraternité universelle, reconstruiront votre esprit de nation, et vous trouverez alors la politique qui convient à tous. Les "valeurs de la république" si chères à François Hollande, retrouverons leur sens et leur définition."

Ainsi je fais le liens avec FB, de fondement chrétien dans sa vie privée, mais qui exprime ses valeurs dans la laïcité.

Je n'oppose pas le Christianisme à l'Islam, bien au contraire, mais il se trouve que c'est notre culture millénaire, tout simplement, enrichie des philosophes de tous temps.

Après ce discours, cela renvoie les partis à ce qu'il sont: des machines à cliver, à diviser. N'est ce pas mon Général? Bien qu'il ne s'agisse plus de gouverner un pays aux 500 sortes de fromages, mais aux 50 000 vérités d'internet !
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Dim 14 Fév 2016 - 10:46

gillou a écrit:
Gérard Roche quitte l'UDI pour rejoindre le MoDem

Ben voilà, comme ça on sait ou est le centre.

Je trouve l'UDI en déserrance depuis le départ de Borloo. Lagarde n'est pas un leader. Par contre, c'est dommage, plein de gens de qualité sont à l'UDI. J'en connais notamment qui oeuvre aux côtés de Xavier Bertrand, l'homme de la nouvelle droite à mon sens. J'entends "la droite fréquentable".
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: MoDem   Dim 14 Fév 2016 - 23:13

Ce soir, je suis rentrée trop tard pour voir l'intervention de FB dans son intégralité. 
Il m'a semblé pas mal du tout. Donc, cela se confirme, il aidera Juppé lors des partielles de la droite.
Et, s'il sort gagnant se rangera à ses côtés pour la présidentielles. Si j'ai bien compris Raffarin se rapproche aussi de Juppé ...
Allez c'est parti ...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: MoDem   Dim 14 Fév 2016 - 23:16

Citation :
Un Libanais Maronite m'a dit: "Sans pour autant pratiquer la messe, puisque cela vous est abject, révisez les lois Chrétiennes. Ce sont les lois des Hommes créées dans le berceaux de la civilisation. Elles vous remettront dans la fraternité universelle, reconstruiront votre esprit de nation, et vous trouverez alors la politique qui convient à tous. Les "valeurs de la république" si chères à François Hollande, retrouverons leur sens et leur définition."

C'est l'année de la Miséricorde ami astérix ...    Wink
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: MoDem   Dim 14 Fév 2016 - 23:21

Mairon a écrit:
Une part de proportionnelle aux législatives est indispensable pour moi. Malheureusement, Hollande a tout fait pour repousser l'éventualité d'un projet concernant cette modification ; selon les dernières rumeurs il utilise l'argument du FN pour essayer de faire oublier son engagement initial. Mais tout le monde sait que stratégiquement il redoute moins le FN que les écologistes (qui seraient d'autant plus tentés par la présidentielle si une part de proportionnelle leur permet d'être plus indépendants pour les législatives) et que la réaction de son parti...
Depuis le temps qu'on nous la promet cette proportionnelle. J'ose espérer qu'elle est dans la valise de Juppé et qu'ainsi il permettra au modem d'exister sur les bancs de l'hémicycle ... bien que ... non ? une fois le président élu combien de temps avant les législatives ? cela peut se faire pour le prochain quinquennat ?
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: MoDem   Lun 15 Fév 2016 - 13:07

Citation :
Depuis le temps qu'on nous la promet cette proportionnelle. J'ose espérer qu'elle est dans la valise de Juppé et qu'ainsi il permettra au modem d'exister sur les bancs de l'hémicycle ... bien que ... non ? une fois le président élu combien de temps avant les législatives ? cela peut se faire pour le prochain quinquennat ?

Concernant Juppé, comme tant d'autres, il a été fluctuant sur la dose de proportionnelle. Sans remonter trop loin (on peut trouver des articles sur une proposition en 1996 par exemple), durant la campagne de 2012, quand Sarkozy fait mine de la proposer, il soutient l'idée ; en 2014, il déclare que même une dose de proportionnelle est trop "dangereuse" : la montée du FN est passée par là.
Pour donner un autre exemple, Raffarin est contre la dose de proportionnelle et n'a pas hésité, lors d'un meeting des régionales, de le dire au micro, à deux mètres de Bayrou.

Le seul moyen d'avoir la proportionnelle pour 2017, c'était qu'Hollande respecte sa promesse de campagne : c'est raté. Il a utilisé, comme les autres, la proportionnelle comme appât ; une fois élu, il a attendu et attendu, jusqu'à ce qu'il puisse dire, l'air triste et contrit, que ce serait manifestement un énorme cadeau fait au FN et qu'il ne serait pas le président qui ferait entrer des dizaines de FN à l'Assemblée.
En fait, même si son opposition au FN n'est évidemment pas feinte, ce qu'il craignait, c'étaient surtout les écologistes et les autres formations de gauche, qui profiteraient de la dose de proportionnelle pour devenir plus indépendants et le gêner pour sa future candidature. Sans oublier bien sûr les nouvelles possibilités que cela offrirait aux partis du centre : un Hollande et un Valls veulent garder sous leur emprise le centre-gauche et n'ont pas intérêt, comme la droite, à ce que le centre gagne de la puissance.

Du coup, on se retrouve devant la situation suivante : Hollande ramène ostensiblement la question de la proportionnelle au FN en espérant que cela suffit à noyer le poisson (alors que, selon moi, la question de l'équitable représentation au Parlement est quasiment la question démocratique majeure pour la France depuis des décennies) et a fait répandre l'idée qu'en deux ans, il était trop difficile de redécouper les circonscriptions et de procéder aux aménagements nécessaires.
Vous aurez perçu l'ironie, de la part d'un Président et d'un parti au pouvoir qui ont redécoupé les régions et les cantons, de la part d'un Président qui propose actuellement une réforme de la Constitution pour y intégrer des notions qui ne sont pas secondaires dans l'absolu, mais qui le sont par rapport à la proportionnelle....

Je suis pessimiste sur ces points. Bayrou essaie depuis très longtemps de mettre ce sujet en avant, mais c'est difficile et les scores électoraux du FN brouillent le message. Je ne sais pas vraiment quoi penser du Juppé qui aurait passé le cap des primaires : il aura son parti derrière lui pour le contraindre, et je peux vous dire que la question des investitures aux législatives est déjà chez LR un sujet brûlant, certains ayant bien compris par exemple qu'un Juppé appuyé par Bayrou et des centristes voudrait faire un geste dans leur direction si le pouvoir d'investir lui revenait...
Dans l'absolu, rien n'empêche de régler la question de la proportionnelle en début de mandat, mais cela renvoie bien sûr l'application d'une réforme aux législatives suivantes. La meilleure méthode pour ce genre de réforme, c'était le référendum proposé en 2012 par Bayrou, en début de mandat.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: MoDem   Lun 15 Fév 2016 - 21:31

Bonne analyse.

De toute façon, la proportionnelle n'est pas sans danger. Et le FN n'est pas "le" danger de la proportionnelle. Le premier danger de la proportionnelle, c'est le blocage de la politique présidentielle, donc une anesthésie de la 5 ème république. Trop de dilution des pouvoirs noie le pouvoir. Réformes impossibles. Proliférations d'amendements... débats marathons, temps politique allongé.

Mais je reste pour, car c'est le sens de la démocratie, et pour que les partis de taille secondaire puissent exister ailleurs que dans les cellules départementales.

Tout est dans la dose, et là, je ne suis pas expert. et je me dis que les latins doivent rester sobre en ce sens, sans pour autant se crisper sur l’abstinence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MoDem   

Revenir en haut Aller en bas
 
MoDem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Créer un MODEM virtuel
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» APPEL A LA RENOVATION DU MODEM
» Quand l'UMP fait bon ménage avec le MoDem
» Abécédaire du Modem + Kit de campagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: Les partis politiques-
Sauter vers: