Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Présidentielle 2017 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
signora



Nombre de messages : 17189
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    Lun 22 Aoû 2016 - 23:05

Voila ... sarkozy déclare sa candidature ... avec la sortie de son bouquin :

"Tout Pour la France !"

On est pas plus modeste  cyclops
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    Mar 23 Aoû 2016 - 21:42

Moi je suis juste pour Danette Very Happy
Sarko a déjà tout fait pour l France.

La première de ces choses qu'il ait fait, c'est désacraliser la présidence. Le résultat c'est que désormais, le puching ball, c'est le président. La tête à claque, en quelque sorte. Alors que ça doit être un sage dans sa tour d'ivoire, si on sait interprèter la 5 ème république.


Dernière édition par asterix le Dim 25 Sep 2016 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    Mer 24 Aoû 2016 - 9:25

La devise de Sarko, c'est : « Ce qui est bon pour moi est bon pour la France. »
Du coup il ne pense qu'à son intérêt personnel…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    Mar 30 Aoû 2016 - 22:01

Emmanuelle Macron : c'est parti ....

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/08/30/apres-la-demission-de-macron-sapin-nomme-ministre-de-l-economie-et-des-finances_4990065_823448.html

Citation :
« Une nouvelle étape de mon combat »
Dans une déclaration à Bercy, l’ancien ministre a dit avoir « touché du doigt les limites de notre système politique », évoquant les « compromis de dernière minute », « les peurs des uns et des autres »... « Je n’ai pas tout réussi, certaines entreprises ont connu la faillite. (...) J’ai parfois échoué à faire partager la nécessité que j’éprouvais de poursuivre et amplifier le travail de transformation en profondeur de l’économie », a-t-il reconnu.
Sans se déclarer officiellement candidat à l’élection présidentielle de 2017, M. Macron a souligné que « dans notre Ve République, le seul moment où les débats nécessaires pour décider ces transformations peuvent utilement avoir lieu sont les campagnes présidentielles ». « Je souhaite entamer une nouvelle étape de mon combat et construire un projet qui serve l’intérêt général », a-t-il poursuivi, appelant au rassemblement de tous, « quelles que soient leurs sensibilités politiques et même s’ils ne croient plus à la politique ».
Un projet qui « n’est pas compatible avec l’appartenance à un gouvernement », et nécessite, a-t-il estimé, d’être « libre de dire, de proposer, d’agir, de rassembler ». Comme s’il avait déjà tourné la page du chef de l’Etat, il s’est dit « convaincu que les Français rendraient justice à François Hollande d’avoir fait face à des difficultés exceptionnelles ».

Un commentateur de la vie politique, ce soir, le comparait à Bayrou en 2007, même combat : ni droite ni gauche qui selon ce monsieur risque de le mener au même échec que FB.
Les électeurs seraient freiner par la peur du risque : "mais avec qui va-t-il gouverner ?"
Ils ne se renouvellent pas les journaleux.
A ce rythme on ne sortira jamais du Droite / Gauche ... Sauf à se taper une MLP.

J'attends de voir ce qu'il à nous proposer ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    Mer 31 Aoû 2016 - 9:25

signora a écrit:
Emmanuelle Macron : c'est parti ...
Ce fut déjà un succès au cinéma !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    Mer 31 Aoû 2016 - 10:34

Je souris seulement car pour moi la signification de ce prénom féminin est tout autre ... acte manqué !

Bon revenons à Macron  forcément les politique vont le descendre en flêche.
Flêche empoisonnée et qui ne flatte pas le tireur en provenance de G.Filoche ce matin RMC :

'Dans la politique on voit passer ce genre de personnages interlopes cela va de Raspoutine à B.Tapie."    moins un

A noter la présence ce matin du rare soutien politique d'E.Macron G.Collomb maire de lyon ...

http://www.bfmtv.com/politique/gerard-collomb-emmanuel-macron-n-a-pas-trahi-francois-hollande-1031715.html

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/dmission-de-macron-sarkozy-dnonce-une-pagaille-supplmentaire-852519.html

Citation :
L'ancien chef de l'Etat et candidat à la primaire de la droite a réagi à la démission d'Emmanuel Macron ce jeudi. "Il y a des millions de chômeurs, une économie qui est en panne, des risques d'attentats et le ministre de l’Economie démissionne. Pourquoi maintenant ? Qu’est-ce qui justifie cette pagaille supplémentaire ? (...) En fait, il n’était pas avec François Hollande, il était juste avec lui", a-t-il commenté.

Aura-t-il les épaules assez larges Macron ?
Il est certain que les critiques vont tomber durement ...
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    Jeu 1 Sep 2016 - 12:15

Citation :
Un commentateur de la vie politique, ce soir, le comparait à Bayrou en 2007, même combat : ni droite ni gauche qui selon ce monsieur risque de le mener au même échec que FB.
Les électeurs seraient freiner par la peur du risque : "mais avec qui va-t-il gouverner ?"
Ils ne se renouvellent pas les journaleux.

Oh si, ils se renouvellent. Dans le C dans l'air d'avant-hier (Macron a eu droit à deux émissions successives, un comble), on a atteint le maximum de la complaisance journalistique. On nous a bassiné pendant plus de dix ans sur les "problèmes inhérents à la Cinquième République" pour le centre et Bayrou, sur la "solitude" du président du Modem (même lorsqu'il avait 70 000 Modem derrière lui et encore quasiment toute l'UDF en 2007), etc. Mais quand il s'agit de Macron, chaque argument critique semble devenir un avantage. Il est sorti du gouvernement deux secondes plus tôt ? C'est pourtant un sauveur qui fera du Bayrou mieux que Bayrou, en toute indépendance, voyons.

Je ne dis pas de Macron qu'il n'a pas de qualités. Comme beaucoup, je me suis intéressé à Macron, lorsque l’engrenage médiatique était encore en son mitan, quelques mois après son entrée au gouvernement, mais avant que ses velléités ne deviennent claires. Il était beaucoup plus intéressant à l'époque qu'aujourd'hui, où ses intentions sont claires mais où il baigne encore dans l'ambiguïté.

Il faut comprendre un élément très simple : Macron pense que les astres sont alignés au-dessus de sa tête. Sa proposition de rassemblement s'inscrit exclusivement dans cette perspective : il veut être le candidat à la présidentielle et dans le meilleur des cas la gagner. Même si sa proposition de rassemblement est sincère, elle n'est pas dénuée de prétentions hégémoniques à la Valls, qui in fine aboutiraient à moins d'indépendance et de force pour un centre indépendant et, surtout, serviraient à la recomposition d'un nouveau parti héritier de la droite du PS, dans lequel finiraient par revenir... les hollandais. Cette ambition viserait à attirer de nouveau les progressistes méfiants envers le PS et la gauche dans son giron.

Citation :
Aura-t-il les épaules assez larges Macron ?
Il n'a pas encore 40 ans. Vous allez me dire que Renzi, en Italie, est, lui aussi, jeune. Mais Renzi est Premier ministre, dans un système différent, et dépend de l'état du parlement italien. Ce n'est pas le cas d'un Président de la République française, qui est un cas particulier en termes de pouvoirs, de stature, et de fonction. On a fini par l'oublier, sans doute.
Je pense qu'on peut reconnaître à Chirac la qualité d'avoir su endosser les habits présidentiels (quoi que l'on pense de son bilan) ; mais il n'a pas compris qu'après 2002, il fallait rassembler *vraiment* tous les Français.
Sarkozy a joué à l'omniprésident. Il a voulu que tout remonte jusqu'au Palais. Il a voulu être président et super premier ministre, poussant la présidentialisation à ses sommets, au prix de beaucoup de bévues, dont la réduction de l'aura présidentielle. Mais surtout, il est resté clanique, d'une façon impardonnable en 2012, et qui perdure malheureusement aujourd'hui.
Hollande a, comme Chirac en 2002, fait l'erreur de ne pas percevoir la signification de sa victoire électorale, mais une partie de son électorat baignait dans une grande illusion savamment entretenue, ce qui a facilité les choses. Il n'est entré dans les habits présidentiels que de manière partielle, les endossant complètement dans certaines périodes courtes (réaction aux attentats, envoi de soldats en soutien aux alliés en Afrique), et à moitié le reste du temps. Il est resté dans la continuité de ses anciennes fonctions de premier secrétaire du PS dans la gestion de sa majorité et a fait fi du centre.

Quid de Macron ? J'ai de gros doutes sur sa capacité à assumer la Présidence. Pas ce Macron-ci, pas en 2017, pas pour cinq ans. Premier ministre ? Oui, il pourrait l'être, s'il s'endurcit. Contrairement au PR, le PM part si les circonstances ne sont plus favorables. Mais j'ai des doutes sur la capacité de Macron à vraiment pouvoir porter, sur la plus grande partie d'un quinquennat, un rassemblement "différent".
Et il suffit d'une seconde pour voir à quel point il diffère de Bayrou. Bayrou, c'est quelqu'un de populaire, qui par son vécu et par sa nature apporte des gages : il provient d'un milieu qui parle à beaucoup de Français, est à la fois quelqu'un qui s'est frotté au réel (agriculteur) et appartient au monde des idées et de la culture (professorat).
Il porte le même projet, malgré déserts et tempêtes, depuis des années, avec constance, ce qui fait de lui la personnalité la plus légitime, historiquement, pour conduire un rassemblement différent (bien plus que Juppé, qui certes fait preuve de bonne volonté, mais peut surtout utiliser l'argument du réalisme électoral, aujourd'hui). Il est indépendant.

L'illusion du "renouvellement" (des têtes) pour la présidentielle est grave, si elle conduit à préférer à quelqu'un qui donne depuis longtemps des garanties, un nouveau venu, à peine désolidarisé du gouvernement. Je suis absolument certain que Bayrou s'efforcerait durant tout son quinquennat de correspondre à ce qu'il veut faire, depuis des années. Macron ? Hum hum.

Enfin, bien entendu, pour l'instant Macron est une grande virtualité : on sait ce qu'il veut en matière économique, on connaît certaines de ses réticences, mais pour le reste, il faut remonter à de vieux articles et il attend patiemment avant de présenter son programme. Il sait pertinemment qu'à partir de la révélation de ce-dernier, ce sera le début des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    Jeu 1 Sep 2016 - 22:47

Je suis particulièrement d'accord pour dire que, vu l'époque, vu la génération d'ados attardés qui sévit, vu la génération d'ados encore plus attardés qui monte, on est pas près de remettre un président dans son costume de 5ème république.

Je ne pense pas que vous me contredirez si je pense que le seul à présenter un comportement de grand "maintient", est Bruno Lemaire. Bon, je ne le déteste pas, même plutôt bien d'ailleurs, mais est ce le bon?

Même Juppé, depuis qu'il a quitté son aspect cinglant (stratégie des faibles), il manque de prestance.

Macron est interressant. Mais je ne sais toujours pas le fond de sa ligne politique et philosophique. Je comprends bien qu'il souhaite libérer l'entreprise, mais j'ai peur que pour lui, une entreprise, cela s'appelle une start-up. Le reste n'existe pas. Quid des secteurs des services et de la production. Va t il copiner avec la hi-tech, en relèguant les producteurs de lait, les artisans, les industries à un système préhistorique? Va t il cautionner l'accélération du transhumanisme, de l'uberisation? Sera t il le fossoyeur de l'économie réelle? Va t il résoudre le chômage par le salaire citoyen? (il est vrai que c'est la seule solution, vu l'avenir numérique et robotisé qui se prépare)

Moi, j'en ai bien peur.

Rassembler? n'est ce pas là l'erreur? depuis le temps que l'on se rassemble... j'entends cela à toute les campagne... La France est de plus en plus hétéroclite, de moins en moins capable de dégager des majorités cohérentes. D'ailleurs comment est ce possible? Les gens se séparent sur un axe vertical gauche droite, mais un deuxième clivage devient encore plus important. Un axe horizontal sépare les pro et anti européens de gauche et de droite. Un axe oblique sépare les progressistes des écolosensibles, de gauche et de droite aussi. Un autre axe oblique sépare les pro immigration et les opposants, de gauche comme de droite. Voilà une France multidimensionnelle irréconciliable!

La seule réconciliation possible passe par beaucoup de pédagogie d'autorité et de force de persuasion! Mais surtout un cap clairement définit, exit la démagogie et la distribution de sucrerie. Un homme, une femme, un pays. Et faut il encore que la femme ou l'homme en question soit très au fait de la situation dont il ou elle hérite. On voit bien que ce n'était pas le cas d'Hollande, il a appris la vérité économique seulement à son premier conseil des ministres. Moi je, moi je... moi je vais marier le homos, pour ça il n'y a pas besoin de calculatrice! en avant toute le pédalo!

Mais est il encore possible de persuader que l'Europe est indispensable.

Est il possible de persuader que l'ancienne économie est toujours et pour longtemps indispensable?

Est il possible de persuader qu'une immigration savamment gérée est bénéfique?

Est il possible de persuader que l'uberisation et l'économie joyeusement nommée "participative", n'est pas autre chose qu'un néolibéralisme 100 fois plus violent que l'actuel?

Est il possible de démontrer et faire prendre acte, que le chômage de masse est systémique depuis 35 ans, et que les stratégies pour le réduire sont vaines à travers un progressisme prônant la croissance?

Est il possible de faire comprendre au français le mal infantile dont il souffre, indépendamment de sa classe dirigeante? Il suffit de voyager pour comprendre que dans le monde occidental, seul la France va vraiment mal, les autres se maintiennent voir évoluent ou progressent. Le Français va t il grandir, sortir de son adulescence et de sa posture de pré retraité, de son sacrosaint principe de précaution qui lui dit de ne pas se lever, pour être sur de ne pas se casser une jambe?... que la qualité de la vie c'est le loisir marchant consommé dans les 4 heures de travail supprimées en 2002?

Si j'avais 20 ans, je vous laisserai débattre de vos rougeurs au nombril (je m'inclus dedans), et je partirai au Canada, en Australie, en New Zeland, là ou les lois sont rares tant le bon sens fait foi, là ou tout est possible, là ou votre réussite réjouit les autres, là ou le business fait rage conjointement au "care" et plus généralement l’empathie, la ou le travail anoblit l'homme.

J'en ai marre de cette France qui me dit que j'ai de la chance de lui appartenir, alors qu'elle me plombe de ses normes, de ses lois, des ses confiscations, de ses caprices idiots technocratiques, de son administration sensée être à mon service, alors que je rame pour elle. Cette France pour qui j'ai tout fait, même la guéguerre, et qui ne me rend pas grâce, qui emprunte allègrement sur mon dos, qui mets en danger ses citoyens par une politique étrangère de niveau maternelle. Cette France qui ma poussé à être entrepreneur, et qui me traite de salaud de patron derrière mon dos, qui hait ma petite réussite, qui m'ignore quand je la croise, mieux, mets sa capuche ou un niqab pour que je ne puisse voir ses yeux.

Qu'est ce que cela peut bien me faire d'élire un président pour ça? Faut il vraiment un président pour cela? Un bazar pareil, ça n'a pas besoin d'administration. C'est même peut être l'administration qui met le bazar!

Je vous propose une chose, une réflexion simple et cruciale: de tous nos présidents depuis De Gaulle, lesquels étaient, aux yeux du monde, crédibles en ce qui concerne le "bouton rouge"?

Je vous propose, puisque nous avons encore une diplomatie sertie par la dissuasion nucléaire, d'essayer de voir, dans le club Dorothée de la prochaine présidentielle, qui sera "chiche" quand il le faudra. Qui pense encore à cela en votant? Et celui qui est "cap", celui qui a le "ventre", n'est il pas la force idéale? Car finalement peu importe la politique, elles ont toutes été testée, et il en résulte que les systèmes ne sont pas mauvais, seuls les hommes le sont.

Comprenons nous bien, quand je dis la "force idéale", ne veut pas dire que je milite pour une guerre nucléaire, mais que je souhaite une femme ou un homme en pleine maîtrise de ses états d'âme.

Giscard a dit: "ce sont les grands événements qui font les grands Hommes". A quoi je réponds qu'il y a longtemps qu'il ne s'est rein passé de grave, en tout cas de vraiment palpable. Les derniers attentats depuis Mehra, hormis l'horreur pour ceux qui ont été atteins, restent, pour le reste du pays, soyons honnête, un simple frisson d'effroi, une petite boule à la gorge, même si la compassion est totale. On a juste réappris la Marseillaise.
La paix et l'embellie sont infantilisant à qui n'y prend garde. Nous n'avons pas su nous ménager une certaine difficulté de vivre, qui nous aurait tantôt sauvé du narcissisme. Narcissisme Français, absolument unique, qui irrite la planète entière, dont nous sommes maîtres en l'art, maîtres de la contemplation de soi, maîtres de l'inaction et de la rente, de la créativité contre productive, au point ou il a fallut faire un "contre ministère redressé Montebourgeois". Au moins, il a trouvé sa copine dans l'histoire (Aurélie... (aussi)).

C dans l'air.

Que peut pondre comme président un pays ainsi doté? un maniaque du tweet compulsif? un commentateur instantané du présent dépourvu de l'application "futur"? un blasé qui passe son temps a chercher de quoi il a envie? un chasseur de pokémon au BHV? c'est pourtant de cela qu'il va falloir se contenter, surtout si on est tenté par la jeuniste envie de renouvellement, la nouvelle vague 2. Une vaguelette.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    Dim 25 Sep 2016 - 15:07

signora a écrit:


Un commentateur de la vie politique, ce soir, le comparait à Bayrou en 2007, même combat : ni droite ni gauche qui selon ce monsieur risque de le mener au même échec que FB.
Les électeurs seraient freiner par la peur du risque : "mais avec qui va-t-il gouverner ?"

C'est là la faille de la 5ème république. Alors que De Gaulle voulait casser la tyrannie des partis, voilà qu'un homme sans arsenal politique ne saurait en aucun cas constituer un gouvernement et une majorité?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présidentielle 2017 !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Présidentielle 2017 !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Présidentielle 2017
» Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron
» Présidentielle 2017 : policiers et gendarmes prêts à voter .
» Résultats de la Présidentielle avant 20h
» dicton du jour / dicton humour de janvier / fevrier / mars 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: Les partis politiques-
Sauter vers: