Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réforme du code du travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
asterix



Nombre de messages : 908
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Lun 16 Mai 2016 - 19:30

...peut être pas qu'à observer...

Mon pote rentre d'Irlande: il m'a raconté comment ce pays gaze bien en ce moment, plein emploi et service à toute heure et gentillesse. Il ont une autre version de la nuit debout: beaucoup de commerces et pubs sont ouverts jusqu'à 2 heure du mat...

La dictature est impossible en l'état: il faudrait pour cela que nous allions bien plus mal, et que le peuple accablé et résigné se soumette par dernier espoir à une poigne de fer. Tant qu'il y a de l'espoir, la démocratie vivra.

Je pense que nous détestons cordialement JF Koppé. Mais je dois reconnaître que son idée de faire 15 résolutions dans sa campagne, être élu, et les mettre en fonction par décret dans les 6 premiers mois du mandat, permettrait de réformer sans grogne. C'est à creuser, mais je trouve cela loin de l'idiotie. Le reste du mandat sert à gérer les affaires courantes, en phase avec les assemblées.

Oui, c'est pas mal, et ça devrait être constitutionnel, avec éjection automatique de l'élu si ces résolutions ne sont pas mise en application. Démocratique et efficace! Engagement écrit de l'élu, serment indéfectible.

Le fait de court-circuiter les assemblées peut faire bondir certains. Mais à quoi bon attendre de longues sessions parlementaires, des décrets d'application paresseux et laborieux, pour appliquer ce que le peuple sollicite par l'élection d'un homme ou d'une femme avec ses engagements fermes?

Utilisons la présidentielle comme un référendum.
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Mar 24 Mai 2016 - 18:33

Je regarde C dans l'air ...
Comment vont finir ces mouvement syndicaux ?
Quant on voit comme la CGT durcit son mouvement on se demande comment le gouvernement tiendra.
"galon de syndicaliste révolutionnaire" pour martinez ? voire.
Je suis gênée de voir ces manifestants et la police aux taquets sur tous les terrains y compris terroriste...

Je n'ai pas lu ce code du travail, mais j'entends des employés expliquer qu'ils peuvent perdre jusqu'à 200€
par mois ; l'un de vous peut me dire si c'est exact ?

J'y comprends rien,
d'une part le patronat et la droite disent que cette loi est vide,
d'autre part les syndicats et l'extrême gauche,
nous affirment qu'il n'y aurait plus de protection sociale !!!
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Mar 24 Mai 2016 - 22:03

Je suis loin d'être expert dans ce que contient cette loi.

J'ai le sentiment que pas mal de salariés réalisant régulièrement des heures sup, et quelque fois par contrat, voient la majoration de ces heures tomber de 25% à 10%. Alors que Sarkozy les avaient remise à 25%, puis défiscalisées. A rappeler que la loi Aubry sur les 35 heures prévoyait déjà à l'époque des heures sup à 10%, pour encourager le patronat à passer aux 35 heures.

A ma connaissance, il n'y a pas d'autres directives qui puisse faire baisser un salaire dans la loi travail.

Mon sentiment est que le patronat est déçu, parce que depuis 30 ans il réclame une baisse des charges sociales, et qu'il ne l'a toujours pas. Le CICE a restauré les marges certes, mais le coût du travail ne baisse pas pur autant. A noter qu'un patron est plutôt partisan du "travailler plus pour gagner plus", donc baisser les majorations d'heures sup ne présente à priori pas d'intérêt, puisque les salariés accepteront moins d'en faire, de ce fait.

Non, le discours alarmiste des uns et des autres est excessif, à mon sens.

Ce qui terrorise les syndicats, ce sont tous les articles sur les "accords d'entreprise", qui prendront le pas sur les conventions collectives, reléguant ces mêmes syndicats à un moindre rôle dans les règles du travail.

Pour moi, les "accords d'entreprise" sont bienvenu. Je n'ai pas peur d'affirmer, que depuis toujours, mes salariés et moi, par décisions collégiales, faisons des entorses à notre convention collective. Mais parfois aussi, nous faisons mieux que ce que préconise notre convention collective! Nous allons désormais pouvoir le faire légalement... ça me fait rire, ils légalisent ce que l'on fait depuis toujours... parce que dans la petite entreprise, avant de suivre les lois, on suit le quotidien, et on l'assume.

Plus de protection sociale? c'est quoi alors le compte pénibilité?

Par contre pour les règles de licenciement, je ne sais plus très bien ou nous en sommes...

En tout cas, mes compagnons font 5 heures sup par semaine majorées à + 25. Si je les descend à +10, ils ne les feront plus, même si je sors la boite à gifle. Smile Non, il est clair que mes salariés toucheront le même salaire au mois d'août qu'au mois de juillet.

Ces mouvement syndicaux vont finir, parce qu'ils ne vont pas rater l'Euro de foot 2016. Valls compte la dessus! Déjà qu'ils sont marginaux... (dans les 2 sens). La CGT va mourrir à petit feu, à moins qu'elle ne se ravise après la gifle qu'elle prendra aux prochaines élections professionnelles, et revienne sur une approche plus réformiste. Pour l'instant elle se crispe autour de ce qu'il reste comme idéal trotskiste.

Je crois aussi qu'en France, l'idée suivante circule: il vaut mieux peut être accepter cette loi décharnée de ce qu'elle était au début, pour ne pas tenter la droite d'en remettre une couche trop vite. La situation actuelle pourrit un peu les programmes de droite audacieux.

Mon Dieu, si cet idiot d'Hollande avait laissé la loi "TVA sociale" de Sarko suivre sont processus de décret, nous n'en serions pas là. C'est absolument certain! Mais quelle idiotie! C'est rageant! C'était du pain bénit pour lui ... mais aussi une assurance d'un retour de Sarko pour la prochainement mandature.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Mer 25 Mai 2016 - 7:11

asterix a écrit:
Ce qui terrorise les syndicats, ce sont tous les articles sur les "accords d'entreprise", qui prendront le pas sur les conventions collectives, reléguant ces mêmes syndicats à un moindre rôle dans les règles du travail.

Pour moi, les "accords d'entreprise" sont bienvenu. Je n'ai pas peur d'affirmer, que depuis toujours, mes salariés et moi, par décisions collégiales, faisons des entorses à notre convention collective. Mais parfois aussi, nous faisons mieux que ce que préconise notre convention collective! Nous allons désormais pouvoir le faire légalement... ça me fait rire, ils légalisent ce que l'on fait depuis toujours... parce que dans la petite entreprise, avant de suivre les lois, on suit le quotidien, et on l'assume.
Non, la loi travail n'apporte rien de bon sur ce point. Une entreprise a toujours pu « déroger » aux CC, sous réserve que la différence soit en faveur des salariés.
Alors que la loi travail va permettre de déroger au détriment des salariés !

Cet article à lui seul suffit à mes yeux pour rejeter la loi El Konerie ! (Et il y a d'autres articles tout aussi inacceptables !)

Et au lieu de prendre tout le pays en otage, alors que ministres et autres élus ne seront pas impactés du fait des réquisitions de stations-services (il peuvent donc se permettre le bras de fer à titre personnel), la CGT ferait mieux de trouver un truc qui emm… députés et ministres, et eux seuls !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Sam 28 Mai 2016 - 10:17

Je me demande d'ailleurs ce qui peut être acceptable dans ce pays...

Ce qui m'attriste, c'est que le salariat défend ses vieux atouts, alors même que sa côte est en berne, et que l'esprit d'indépendance est de retour. Dans le climat social et économique actuel, démontre moi, cher Jean Luc, en quoi un salarié potentiel peut donner l'envie d'une embauche. Je t'assure, que mes confrères et moi même, ne sommes pas séduit par l'offre actuelle. Nous préférons laisser vivoter nos affaires, en mode survie, en attendant que la France soit mieux disposée.

Je l'ai dis plus haut: "Mesdames et Messieurs les salariés, faites nous envie!" ...parce que là, ce n'est pas le cas, avec l'image que vous laissez donner de vous. On fera tout pour se démerder sans vous.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Sam 28 Mai 2016 - 10:37

asterix a écrit:
En France, comme partout ailleurs, il y a plein de travail à faire. Plein! Il est curieux que personne ne fasse ce parallèle: pourquoi les entreprises hésitent tellement à embaucher?

Eh bien pour comprendre une partie du problème c'est très simple: qui a envie d'acheter ce qui est compliqué, inefficace, peu fiable et ultra cher? Personne. Le salarié n'intéresse plus personne. Il faut soit qu'il refasse envie, soit qu'il se mette en "free lance". C'est simple. Plus simple que les débats du débat du débat. Et surtout vrai.

Je me répète. Ce que je dis est la vérité. Plus la technologie évolue, plus l'Homme devient l'image de l'imperfection.

Donnez nous envie d'embaucher. Il n'y a aucune raison alors pour qu'on ne le fasse pas. Sans aide, sans subvention, sans cadeau fiscal...

Cette envie viendra de votre allure générale, de votre intérêt pour la culture, de votre "maintient", de votre détermination, de votre aptitude à la curiosité, de votre bienveillance pour les autres, de votre sens des valeurs et votre passion, de l'image que vous laissez donner de vous.

Est ce que c'est clair?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Sam 28 Mai 2016 - 11:47

Ce qu'il faut, c'est revoir complètement le système des charges salariales. Il y a presque 20 ans que j'ai proposé quelque chose de simple, qui ne pénalise ni les salariés ni les entreprises "normales"… et qui existe déjà, à savoir utiliser pour l'entreprise le principe appliqué aux indépendants, bref appliquer les charges non pas à la masse salariale, mais à la marge bénéficiaire (avec bien sûr des limites). Ça peut diviser par 7 ou 8 le coût d'une embauche (sans aide ni cadeau fiscal) mais aussi le bénéfice d'un licenciement (notamment dit "boursier"), tout en préservant des ressources en cas de baisse de CA (c'est évidemment moins intéressant pour les boîtes à salariés "kleenex" et grosses marges). De plus, ce serait plus simple à gérer !
Le détail est normalement disponible sur mon site, mais comme mon serveur est en rade depuis dimanche dernier et que je n'ai pas encore réussi à rétablir les URL, pas la peine que je donne le lien pour l'instant… (3 jours que je cherche la cause du problème)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Sam 28 Mai 2016 - 13:26

Oui c'est une très bonne idée. J'ai eu moi même des réflexions dans cette direction. Ce qui n'est pas facile évidemment c'est l'extrême diversité des entreprises (taille, mode fonctionnement, secteur d'activité). C'est d'ailleurs en cela que le code du travail est énorme, illisible, tellement on a voulu faire la règle avec des milliers exceptions. C'est en cela que l'accord d'entreprise me plait, lorsqu'il est établit par des gens éclairés et impliqués. Et ça laisse le code du travail gérer la partie commune à tous.
Le système français repose sur le contrat. Les différents conseillés juridiques que j'ai eu me l'on confirmé. Il suffit de se servir de cet espace, et créer tout ce que la loi laisse faire, la loi encadrant les débordements.
Perso, je tiens un discours à mes employés qui est tel (depuis longtemps): "renoncez si vous le pouvez à votre statut de salarié, et prenez un statut indépendant, je vous fournirai du travail de la même manière, vous serez mes sous traitants". Evidemment, attention au salariat déguisé...
Il se trouve que, 2 de mes salariés l'ont fait. Ils se sont déclarés auto-entrepreneurs, ayant par ailleurs leur "petits clients" (ceux que je n'arrive pas à satisfaire parce que trop petit volume de travail), et je me suis engagé moralement à leur fournir des marchés en sous traitance, voire parfois en co traitance.
Nous sommes entre honnêtes gens!
Mes 2 autres salariés le sont resté, cela ne leur semble pas dans leur possibilité, et c'est bien aussi. Par contre, la fréquentation de leur anciens collègues libéraux les stimule et les motive, pour rester attractif à mes yeux.

Voilà comment on génère du dynamisme, entre gens pas trop bêtes.

C'est mieux que brûler des pneus. Crime écologique sponsorisé par Martinez, lui même pris en flagrant délit de pollution illégale sur un site de blocage.

Mais autrement j'adhère totalement à ce que tu évoques: charge sociale globalisée à la marge bénéficiaire. Ainsi, il sera bien plus clair de comprendre ce que nous coûtent nos désirs sociaux, et de bouger le curseur sur la position qui nous convient démocratiquement.

Il faut tirer les gens vers le haut. J'ai été salarié 17 ans. Je ne me suis jamais sentis aussi limité et infantilisé. Je ne me suis jamais senti capable de faire varier mon destin, jamais senti une relation de cause à effet dans le degrés de mon implication...

Je veux vivre dans une société ou 35% des gens sont indépendants. Cela fut, cela peut être de nouveau. Notre société sera de meilleure qualité, beaucoup plus en phase avec son destin, avec un retour des valeurs vertueuses que nous avons perdu. Soit dit la droiture et l'engagement, qui dans une telle société, sont les seuls facteurs de réussite.

Pour les gens qui resteront salariés, ton idée est excellente.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Sam 28 Mai 2016 - 15:45

asterix a écrit:


Donnez nous envie d'embaucher. Il n'y a aucune raison alors pour qu'on ne le fasse pas. Sans aide, sans subvention, sans cadeau fiscal...

Cette envie viendra de votre allure générale, de votre intérêt pour la culture, de votre "maintient", de votre détermination, de votre aptitude à la curiosité, de votre bienveillance pour les autres, de votre sens des valeurs et votre passion, de l'image que vous laissez donner de vous.

Indispensable de rajouter ceci:

Vous êtes salariés, mais forcément consommateurs. Qu'attendez vous alors pour consommer des produits qui favorisent l'emploi? Au lieu de consommer ce qui en détruit, ou ce qui crée ce qui vous déplaît tant: la "précarité". Arrêtez donc de consommer ce qui creuse votre tombe!!! Commettez donc un acte politique avec votre carte bleue, pour une fois, qui soit en accord avec vos désirs de justice sociale. Cessez d'alimenter les comptes au Panama, par vos achats bas de gamme spécialement créés pour vous en Asie, pour vous faire tomber dans le piège du sentiment d'être riche en achetant de la pacotille à profusion! Arrêtez de fourrer votre carte bleue n'importe ou. La Française des jeux vit sur la misère de ce pays!!! C'est un impôt sur le prolétaire!

Bon allez, je me calme. Parce que ce qui m'énerve, c'est que je sais très bien ce que contient comme conneries affligeantes le caddie d'un CGTiste en sortant de son Auchan préféré, dont il déteste tant le patron, tout en lui refilant la moitié de son salaire. Parfait syndrome de Stockholm: j'adore mon tortionnaire au point de l'enrichir!

Elles sont made-in-France-boucher-du-coin les merguez qui grillent sur la braise fumante des pneus?? le boucher du coin c'est pour les bourgeois? .... ce n'est pas encore la lutte "finale", depuis le temps qu'on la chante... mais qu'on ne veut pas vraiment qu'elle vienne... pour pouvoir remettre ça dans dix ans, histoire de se rappeler sa jeunesse castagneuse.
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Dim 29 Mai 2016 - 0:07

Il faut remettre tout notre modèle sociale à plat pour qu'il soit adapter au monde d'aujourd'hui, ce qu'il n'est plus le cas aujourd'hui

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Dim 29 Mai 2016 - 20:40

Oui, ce n'est pas une mince affaire. D'autant que l'on s'y prend 30 ans en retard, alors que raisonnablement, tout aurait du se faire progressivement, en fonction de l'évolution du monde.

Car la France vient de s’apercevoir que le reste du monde existe, et qu'il existe assez sensiblement. Que vaut un acquis social face à l’exigence mondiale? Le prix que l'on veut y mettre, tout simplement, ou la part de pouvoir d'achat que cela prend. C'est un choix à faire, et qu'on ne fait pas vraiment. La France a fait celui du collectivisme, d'autant qu'elle vient de passer en tête, devant le Danemark, en prélèvement sur le PIB.

On en a des choses à sauver: le pouvoir d'achat, les acquis sociaux, l'environnement et le climat, et même ce pauvre Willy. Mais on se sauvera jamais tout!

Nous serons de plus en plus nombreux, en France et partout sur la planète, et nos libertés ne vont pas reculer? affabulation. Négation de la logique. La liberté et les avantages sont étroitement liés à l'espace libre, espace aérien, sonore, visuel, terrien, sous terrain... déjà, si on intègre pas cet aspect, on avancer pas. Demandons donc au Japonais, vu leur nombre sur une petite île, si leur liberté n'ont pas reculé, si leur espace social est resté le même! Demandons aux Libanais, qui vienne d’accroître leur population de 35% en quelques mois... Demandons aux Syriens...
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Dim 29 Mai 2016 - 23:43

les acquis sociaux devront changer car on en veux toujours plus et ce toujours plus nous asphyxie... Il devront changer de forme est prendre la forme du revenu universel de base, la retraite à point... on ne peut pas toujours croitre, il y a des moments nous devons avancer, d'autres stagner, et encore d'autres reculer. Nous devons penser collectif et non individualisme. Nous devons penser solidarité et non sociale.

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Lun 30 Mai 2016 - 13:09

Bien vu!
Revenir en haut Aller en bas
signora



Féminin Nombre de messages : 17028
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Mar 14 Juin 2016 - 18:55

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/en-direct-loi-travail-manifestations-et-greves-journee-decisive-pour-la-cgt_1801955.html

Citation :
Les opposants au projet de loi El Khomri manifestent une nouvelle fois à Paris qui a fini par dégénérer, entraînant casses et réactions de forces de l'ordre. Les incidents ont fait vingt blessés parmi les policiers et six parmi les manifestants. Une vingtaine d'interpellations a eu lieu.

Citation :
Le point à 18h30

La manifestation parisienne contre la loi Travail a rassemblé un million de participants, selon les syndicats organisateurs. La préfecture de police donne le chiffre de 75 000 à 80 000 manifestants.
La manifestation a été émaillée tout au long de son déroulement par des affontements entre un groupe important de manifestants situé à l'avant du cortège et les forces de l'ordre.
La préfecture de police recensait à 18h30 , vingt-neuf policiers blessés, onze manifestants blessés, et 42 interpellations. Des canons à eau ont été employés pour disperser les manifestants.

Je ne commente plus je suis sans voix !
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Mar 14 Juin 2016 - 21:55

De toute façon que dire.

Nous vivons une bouffée de violence. Mondialement. L'humanité à des rototos. Au rythme ou elle déglutit l'évolution et ses bouleversements...

J'ai déjà développé sur l'aspect psycho-pathologique qu'une évolution trop rapide et brutale peut générer sur l'humanité. Surtout que cette évolution n'est pas véritablement consentie, en tout cas dans de très nombreux aspects.

La violence a toujours une cause. Personne n'est né avec des désirs de violence. Nous devenons ce que la vie fait de nous, en fonction des facultés d’absorption de l'adversité dont on dispose. La violence est un désespoir quelque fois conjugué à une grande ignorance, donc un sentiment de faiblesse.

Même la CGT est un recueil d’apeurés, de paranos, d'hystériques de la sécurité. Des lepenistes du travail, en quelque sorte. L'épouvantail n'est pas le migrant, l'épouvantail, c'est le patronat, patronat qui a juré la perte du salarié. Patronat machiavélique et sadique, qui ne s'épanouit qu'à la vue de la souffrance de son salarié. C'est bien connu.

Zorro, Don Martinez au pays des soviets. Tous en ensembles, tous ensembles?... pas sur du tout. Juste les grabataires increvables du vieux système de la lutte des classes, musée vivant du Stalinisme revu par Thorez.

C'est presque attendrissant. Parce que ce qui va suivre l'est nettement moins. La nouvelle version de la lutte des classes s'exprime en Kalash, et son soviet suprême se tient à Raqqa.
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 908
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Mar 21 Juin 2016 - 23:39

Je tiens à remettre en évidence un fait qui n'est plus dans nos mémoires: "l'après Malik Oussekine"

Actuellement, beaucoup de Français s'étonnent de la surenchère de violence parallèles aux manifestations de la CGT. La CGT n'est pas mise en cause directement, bien qu'elle ait une co-responsabilité indéniable, et une certaine flemme à dénoncer ces actes parasites dont certains de ses propres membres usent aussi.

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'après l'affaire Malik Oussekine, les brigades de "voltigeurs" de la police ont été supprimées. Je ne veux pas débattre là dessus, l’existence de ce genre de brigade ne me choque pas, leur inexistence non plus.

Mais ce qu'il faut surtout savoir, c'est que l'on doit au sénat de l'époque, des articles de loi encadrant les techniques policières actuelles, interdisant de chercher le contact avec les vandales, donc de ne pas faire d'arrestation musclée ou le moins possible. Les techniques policières actuelles sont uniquement fondée sur la contention, mais surtout pas dans l'encerclement et l'isolement de casseurs. Les syndicats de police peuvent confirmer ce que je dis.

Ces techniques sont non seulement inefficaces, mais laissent aux casseurs, bien informés sur la question, une impunité quasi totale. Par ailleurs, ces techniques demandent des effectif beaucoup plus importants (masse de policier pour donner un maximum d'impression), et sur exposent les CRS. Nous sommes en voie cette année, de battre les records de policier blessés dans l'exercice du maintient de l'ordre.

Ces techniques, donc assez discutables, donnent l'impression au citoyen d'une montée de la violence, ce qui semble pourtant faux sur le fond.

Comment va t on expliquer au Français, qu'après un flash au radar il sera tenu de pays sous peine de condamnation au tribunal, alors que si il dégrade violemment la façade de l'hôpital Necker il ne sera pas inquiété.

Je remercie chaleureusement Malik Oussekine et ses 2 agresseurs en uniforme, que je ne dissocierai pas sur le résultat, (bien que tout le monde ait compris tout de même qui est la victime), de nous avoir légué un muselage exagéré de la police, qui dessert totalement la stabilité républicaine.

Encore une chose qui fut gérée à l'émotion, et non à la raison.

J'ai connu des manifs, toujours malgré moi, m'y trouvant par le pur des hasard soit en sortant d'un cinéma, soit en me rendant dans un quartier pour répondre à une invitation. J'ai vite compris que l'on y est en danger, déjà parce que la foule est idiote et capable des pires âneries, mais aussi qu'on peut y être pris pour ce que l'on est pas. C'est le plus anti démocratique des endroit, l'expression libre y est dangereuse, il faut absolument dire la même chose que la foule sous peine de lynchage.

Je souhaite que les syndicats policiers s'exprime d'avantage sur les maux qui les rongent, mais peut être le feraient ils qu'on leur reprocherait de faire de la politique... ce que l'on reproche jamais à la CGT, qui fonctionne pourtant comme un parti, activiste de surcroît, tel un mouvement nationaliste communautaire.

Nous sommes un pays en roue libre, livré à lui même. La situation est telle, qu'avec une totale prise de conscience de tous de la situation (qui n'a pas encore vraiment lieu), un coup d'état est facile. Attention, je n'appelle pas à ce coup d'état, je dis que le pays et l'état sont dans une situation très propice de révolte civile absolument aisée. Le bras armé de l'état, la police, est non seulement bridée par le pouvoir démocratique, mais à bout de souffle et totalement démoralisé.

Au point ou un leader de supporter Russes expulsé, revient 2 jours après sur le territoire en toute quiétude. chez daesh, on doit se rouler par terre scratch encore un cliché artistique sur ce quinquennat bidochon et niais, sur ce pays plus cripé sur ses acquis sociaux que sur les risques d'attentat et les frasques hooligannes. Si la Thaïlande est le pays du tourisme sexuel, la France est le pays du tourisme de combat de rue. Les amateurs du genres ne se trompent jamais. Les tours opérators ne vont pas tarder à créer des séjours dégommage de vitrine et déglingue d'abris bus, tout frais compris, puisque c'est gratuit. Moi je vais monter une miroiterie...

Il peut se passer beaucoup de choses avant les élections!... notamment cet automne. Les vacances c'est sacré.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réforme du code du travail   Aujourd'hui à 6:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Réforme du code du travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Suppresion de l'article 87 bis du code du travail-
» le droit du travail expliqué
» Congé parental : 80%
» un employeur peut il vous faire souffler dans le ballon
» Dans quelles conditions un salarié peut-il contester le reçu pour solde de tout compte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: