Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Emmanuel Macron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
signora



Nombre de messages : 17189
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Lun 3 Avr 2017 - 20:13

C'est Fillon qui a raté le virage.
Pour Macron l'espoir est permis qu'il tienne la route
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Lun 3 Avr 2017 - 21:49

signora a écrit:
La dette c'est fini ? tu as lu et entendu cela chez Fillon ? Mais quelles conséquences ? comment y parvient il ?

Tu réponds à cela avec une lecture du programme de fillon faite avec les lunettes de Benoit Hamond. Tu sembles également oublier que le programme Juppé était un petit frère du programme Fillon, également centré sur la dette et l’allègement du déficit public.

Quand je te lis, je perçois cette crispation propre à nos syndicats: pas touche aux acquis sociaux.

Alors non, je ne t'accuse de rien, ni toi ni personne, mais je n'avais jamais perçu dans tes écrits cet aspect "socialiste", qui refuse coûte que coûte (parce que nous le valons bien) tout moratoire de l'inflation sociale étatique, et nie l'extrême danger de la situation de la France relativement à sa dette. Ce n'est pourtant pas ce que Bayrou diffusait comme ligne politique. (?)

Un tsunami financier se prépare: surpopulation, raréfaction des énergies des matières premières et de l'eau potable, aléas climatiques (les assurances ont explosé les indemnisations en 2016 dans le monde), migrations massives dues aux conflits et à la montée des océans, durcissement des régimes dans les pays développés et replis économiques (ou protectionnisme)...  bon j'arrête mais il y en a encore 4 fois plus. Ce tsunami, ça peut être l'année prochaine ou dans 10 ans, cela dépend de beaucoup de choses, notamment lorsque la BCE cessera d'inonder le monde d'Euros, juste parce qu'il faut que cela s'arrête un jour.

Donc, la dette Française, détenue à 45% hors frontière, dont les intérêts (suspicieusement très bas pour l'instant) demandent la totalité de l'impôt sur le revenu (impôt inutile au bien de l'état), sera un Armageddon, lorsque les taux monteront seulement de 1.5 point. Si la France fait défaut, le monde s'effondre dans le chaos.

C'est quoi les 39 heures payées 37, relativement à cela, quand bien même est ce vraiment cela le programme Fillon?? Un jour tu m'as demandé "dans quel monde vis tu?", je te renvoie le compliment fraternellement. Quand l'état prélèvera sur ton compte en banque pour payer les intérêts de la dette, sur ton assurance vie, tes épargnes que tu souhaite amoureusement cèder à tes enfants, me parleras tu encore de cette bouticaille de syndicaleux? Elle sera comment alors, ta qualité de vie, la mienne aussi?

Ceci dit, ce n'est pas la position de Macron relativement à cela qui m'inquiète. Je me moque beaucoup de lui certes, mais je reconnais qu'il fait de temps à autre des déclarations fort intéressantes sur le sujet. Seulement, contrairement à Fillon qui pose franchement les choses sans pudeur, Macron utilise des artifices de parc d'attraction, et ça, c'est carrément décalé avec la situation sérieuse du monde. C'est un bonimenteur. Peut être, et cela n'empêche pas, qu'il aura le sérieux de faire ce qu'il dit. Mais peut on mettre en jeu, dans notre situation, le facteur chance. Tu ne crois pas que cela fait 3 mandats que l'on vote comme cela? (on essaye avec lui des fois que ça marcherai...) Donc tu n'es pas encore une vraie déçue, pas encore assez touchée dans ton quotidien par la conjoncture.

Si Bayrou a soudain fait volte face, c'est par calcul (non pas personnel, pas un instant) anti Marine, il a choisit son zèbre à la jeunesse de son jarret, et non plus le pingouin anti sarko. C'est sa vision à lui, et à pas mal d'autre, d'avoir rejoint Macron. Mais avec la même science que le joueur de tiercé. Et ça, je ne l'accepte pas. On ne tire pas à la roulette de la chance, ce qui tient à la providence du pays. Vraiment pas sérieux à mon sens. Que Bayrou soit avec lui ne me rassure aucunement. C'est vrai quoi? ça ressemble à quoi se revirement radical? Un homme de la trempe et de l'expérience de FB, ça peut encore se tromper aussi copieusement, c'est à dire le ridiculiser en février, et l’encenser en Mars. Pardon je m'avais trompé?... pas besoin de se faire offrir un costard, c'est fait. Bayrou n'a plus avec lui que ceux qui ont prêté serment d’allégeance.

C'est exactement de ces revirements impubères qui font l'énervement des gens face à la classe politique, et qui leur donnent le sentiment d'être entre les mains "d'amateurs", de collégiens.

Comble du fidèle centriste: le dernier à m'avoir énervé est mon maître à penser, ne laissant derrière sa gaffe, dans ma tête, que les ruines de l'espoir, et la naissance de l'ironie, du cynisme. Du coup, je me droitise, sans rien avoir à voter. Et je signe dans le parti de l'abstention sèche, qui finira 2 ème force politique Française, sinon première. Marine fera 30%, l'abstention aussi, c'est dire si ton président en sera un. Ce sera une "tierce" personne (30%) dans un palais bricolé. Un scout qui a oublié son canif, mais pas grave puisque tous les autres en ont un.

Bien sur que c'est Fillon qui a raté le virage! Wink  c'est bien à lui que je pensai...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Lun 3 Avr 2017 - 23:20

Que dire ?
Je te comprends. Et, je me comprends ...
Quand Macron parle je suis inquiète et tends l'oreille. Pour autant, je ne suis pas devenue groupie.
Je t'avoue que sans tous les 'vieux', dont Bayrou, qui se sont prononcés pour lui, qui ont accordé leur confiance ; je ne sais pas ce que j'aurais fait.

Citation :
Quand je te lis, je perçois cette crispation propre à nos syndicats: pas touche aux acquis sociaux.

Es tu sur que Macron n'est pas plus proche d'un Juppé ?

Je ne suis pas accrochée systématiquement aux acquis sociaux ; notre système des retraites a vieilli le remplacer par un autre plus égalitaire me convient.

Les 2 acquis sociaux dont je parlais dans mon post précédent sont ceux auxquels je tiens, parce que nos vies ne sont pas linéaires.

Les 35 h a moduler selon nos vies, selon la charge de travail de l'employeur me semble sages. Alors que le couperet brandi par Fillon
ne permet plus d'adaptation.

Les 65 ans ? Il me semble que tu as reconnu toi même que certains travaux sont usant physiquement. D'autres vont le devenir nerveusement de plus en plus.

Et dans les 2 cas cela ne solutionne pas le problème du travail pour tous.

Je crois au partage du travail -ok c'est de gauche- mais avec de la souplesse !
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Lun 3 Avr 2017 - 23:39

http://www.telos-eu.com/fr/vie-politique/un-candidat-a-lelection-presidentielle-doit-il-avo.html


Citation :
En ce sens, lorsqu’Emmanuel Macron répète ouvertement qu’il entend que la France reste un pays ouvert au monde et à l’Europe, où la liberté d’entreprendre prendrait le pas sur la défense des statuts et des situations acquises, et où chacun aurait la possibilité de faire les choix de vie qui sont les siens sur la plan professionnel comme sur le plan personnel, il s’avère infiniment plus fidèle à l’esprit du fondateur de la Ve que le pourtant gaulliste Bruno Lemaire, avec son catalogue de vente par correspondance, où ne manquaient guère que la couleur des timbres et la réglementation des cantines scolaires. Dans une logique purement gaullienne, ce que les Français ont besoin de savoir, c’est si face aux tempêtes qui s’annoncent (et que nul ne peut prévoir), le futur chef de l’Etat aura les reins solides, et quelle sera sa boussole.

À cela s’ajoute qu’un programme conçu comme un répertoire de promesses n’a en réalité de sens que si celui qui le propose est capable de savoir de quoi demain sera fait. Or rien n’est plus illusoire. En effet, nul n’est en mesure de dire quel sera le taux de croissance l’an prochain (et a fortiori dans cinq ans) ; de même que nul ne peut dire comment évolueront les relations internationales dans la décennie à venir ; sans même parler des innovations technologiques qui ne sont pas encore nées et qui pourtant bouleverseront inévitablement le monde de demain.

.......

Or il existe une toute autre vision de la démocratie, que le philosophe Alain a en son temps théorisée. L’auteur du Citoyen contre les Pouvoirs promouvait en effet une démocratie du contrôle plutôt que de la volonté. Dans cette conception plus modeste de la politique, les candidats aux responsabilités ne se donnent plus pour mission de changer la vie de leurs concitoyens ou de faire leur bonheur (parfois malgré eux) en suivant les recettes d’un programme vendu comme une maison sur plan. Ils doivent d’abord garantir les droits fondamentaux de leurs mandants et leur assurer la stabilité juridique et fiscale qui peut seule leur permettre de réaliser leurs projets de vie dans les meilleures conditions possibles. Il ne s’agit plus dès lors de valider un catalogue de promesses dont la plupart ne pourront pas être tenues (ne serait-ce que parce que les circonstances changent en permanence). Il s’agit de défendre quelques grandes valeurs et d’avaliser quelques grands principes qui serviront de boussole à des gouvernants, armés de courage et de bons sens plus que de propositions clé-en-main. Quant aux citoyens, plutôt que de tout attendre d’un Etat tutélaire, qui à trop promettre ne peut engendrer que des frustrations, leur devoir consiste d’abord et avant tout à surveiller les pouvoirs afin d’éviter qu’ils n’abusent de leurs prérogatives, et ne les empêchent de mener à bien librement les projets qui sont les leurs.

Cette gouvernance « positive » (pour reprendre un terme alinien) est à l’opposé même du volontarisme politique qui, depuis plusieurs décennies, a montré ses limites. Elle se veut résolument modeste ; mais elle a cet inestimable avantage de ne pas engendrer des espoirs déraisonnables, annonciateurs de déboires et de colères, qui sont autant de portes ouvertes à toutes les aventures démagogiques et populistes.

.../...

J"avais posté cet article dans la partie modem ; je ne sais si tu as pu la lire ?
Je trouve la réflexion intéressante ...
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mar 4 Avr 2017 - 22:42

signora a écrit:

Es tu sur que Macron n'est pas plus proche d'un Juppé ?

Plus? je ne sais pas. Pas sur le fond. Juppé est un vrai type de droite, mais qui a su considérer certaines choses. Macron n'est pas loin, mais il bouge tellement qu'on arrive pas à mesurer la distance...
Quand tu regardes les petits détail de sa campagne, c'est plein de plagia d'Hollande, de Mitterrand, et pour faire passer le tout, de De Gaulle. Pas sérieux, pas sincère, il a juste des communicants qui glissent dans ces discours, certaines phrases clés que seuls les plus ancien ou les plus attentifs d'entre nous remarquent. Je n'ai jamais vu FB faire de telle choses, lui qui a des formules toujours propre à lui, et inventées pour l'occasion. Ce type est remastérisé!

signora a écrit:
Les 35 h a moduler selon nos vies, selon la charge de travail de l'employeur me semble sages. Alors que le couperet brandi par Fillon
ne permet plus d'adaptation.

Ou a tu vu cela? Fillon est pour les accords de d'entreprise. Supprimer la durée légale, ça je ne partage pas. Qu'elle soit de 35 37 ou 40, je m'en fiche, mais il faut un étalon, incontestablement. Mais bon sang, qu'on nous laisse travailler ce que l'on veut, et surtout ce qu'il y a besoin. S'il te manque une heure pour finir ton travail de la semaine, fais le, sinon tu fiches en l'air ta matinée du lundi suivant, et les comptes de résultat par la même occasion. Cela multiplié par 35 millions d'actif, c'est vite des dixièmes de PIB! (en plus ou en moins). Faut il rappeler la relativité d'Einstein (temps= matière=énergie=argent, tout cela ne fait qu'un et change forme tout le temps)?

Sur le partage du travail, on ne sera pas d'accord. Quand on commence à partager quelque chose, c'est que c'est en voie d'extinction. Le travail, l'économie, c'est une réaction en chaîne, le travail des uns crée le travail des autres. Le fait de partager crée énormément d'inconvénient économique, selon les branches, même si cela crée effectivement + de temps de loisir. Si on accepte le partage du travail, alors le robot va gagner, parce que lui, ne partage rien, surtout pas les bénéfices qu'il rapporte à son maître. Les fervents des 35 heures absolues, n'ont d'autre choix objectif que de voter Hamond, car c'est là l'amorce de la disparition du travail, et la nécessite d'un salaire citoyen.

Je vais te dire ce qui a créé la pénibilité du travail ces dernières années: l'absence d’empathie, la versatilité, le non engagement, le manque de parole, l'individualisme, le panier de crabe et de faux Q.   ... autour de moi, je vois des gens qui adorent leur métier, mais qui assassineraient bien la moitié de leurs clients, de leurs salariés, de leurs collègues, de leurs fournisseurs, de leurs fonctionnaires. Mon père n'a pas connu cela, en tout cas loin de ce que l'on connait aujourd'hui! C'est cela la pénibilité, parce que pour tout le reste, l'informatique, l'hydraulique, et la force motrice nous épargne depuis longtemps le dos les articulations et les muscles! Les 35 heures ont augmenté la pénibilité: de nombreux audit le décrient, et même la médecine du travail. Ne serait ce que, dans les administrations diverses, les 35 heures ont amené à revoir les méthodes de travail, de ce fait notre interlocuteur change tout le temps, et on passe du temps et de l'énervement, à tout réexpliquer à son ou sa remplaçante! Le service des impôts est champion toute catégorie!... et que dire du RSI! de Pôle Emploi... ne me dit pas que tu n'as pas fait ces constats, même ailleurs. Tu vois bien que depuis les 35 heures, l'administration n'est plus à notre service, mais c'est nous qui sommes aux leurs! Tu peux y retourner 25 fois, ils ne te connaissent toujours pas, et ne sont toujours pas en mesure de régler ton problème. Alors que moi qui fait 70 heures par semaine, mes clients ont toujours affaire à moi, je ne change jamais l'équipe qui travaille pour eux 40 heures par semaine,et leurs problèmes sont réglés vitesse lumière!!... ils m'adorent! parce que je soulage leur pénibilité et j'en tire satisfaction.

Je veux bien aller dans un monde du partage du travail, mais alors, cela veut dire que c'est en attendant sa disparition. Il n'y a pas de demi mesure: ou le travail persiste et reste physiquement lié à la journée de 8 heures et à la semaine de 5 jours, ou alors il disparaît et on sera tous des allocataires de robots. Le partage du travail, c'est sa disparition amorcée.

Je ne me lance pas dans le problème de la productivité de certains métiers, et de la non productivités des autres, parce que la il faut parler longtemps pour être compris, et encore c'est pas sur... mais je veux juste affirmer solidement, que si la France va mal économiquement, c'est parce que la proportion de métiers créateur de valeurs durables sont en berne, et que les métiers auxiliaires de comptabilité et de distribution ou de marketing sont beaucoup trop présent. Le but de la relance de l'industrie, de l'agriculture et de l'artisanat, c'est de se remettre à produire des choses qui n’appauvrissent pas les gens quand ils les achètent.

Exemple: - je fabrique un escalier, bien pratique pour accéder à une surface doublée à l'étage, que je vends 5000€ à mon client. Je suis alors plus riche de 5000€, mais mon client n'est pas plus pauvre, car la valeur marchande de son escalier peut lui permettre de le revendre, même 50 ans après.
             - je vais chez mon coiffeur, je lui donne 20€ pour une coupe de cheveux. Mon coiffeur s'est enrichit, mais moi je n'ai plus qu'a recommencer la semaine prochaine, parce que sa production n'est pas durable.
             - et quand je vais chez mon comptable, c'est le pire: je le paie à recommencer ce que ma femme à fait, juste parce lui, non pas qu'il sache mieux compter, il est "agréé" pour compter!!   ...mais bon, tant que j'ai de quoi le payer, tant que mes clients acceptent le surcoût qu'il engendre sur leur facture...

Le coiffeur et le menuisier sont indispensables tous les 2. Mais un pays de coiffeurs stagnera économiquement, parce que les cheveux, c'est toujours les mêmes que l'on recoupe, alors qu'un pays de menuisiers s'enrichira constamment. Que dire d'un pays de comptables: lorsqu'ils auront finit de compter les étoiles, on verra bien ce qu'il y aura à dîner le soir, à moins qu'ils ne trouvent des couillons pour les payer à cela!
Autre aspect: en cas de crise, lequel des trois va tenir le choc? Moi je sais lequel: celui le plus indispensable, celui qui permet de monter à l'étage, cette surface superposée qui rend les maisons moins chères et moins encombrantes. Parce que les cheveux, on se les coupera entre nous le dimanche, en attendant des jours meilleurs. Et on les fera compter au comptable, qui n'aura plus que cela à compter!
Trouve quelque chose qui va contre cette petite parabole. Je trouve les Français très mal éduqués à l'économie rudimentaire, leur culture moyenne dans ce domaine est assez lamentable, parce que ni le collège, ni le lycée, ne les initient à cela.
C'est en gros, la différence entre la France et l'Allemagne, entre une économie de services et une économie d'industrie (ou d'agriculture). Le service est une rente entre la gueule du chat et sa queue, l'industrie est une création de biens durables cumulables et convertibles.


Quand à la retraite, le système à point est sans doute bien. Mais l'âge arbitraire de départ je ne comprends pas: quelque soit l'âge, pourquoi empêcher de partir quelqu'un qui a son nombre de trimestres (ou de points)?


Pour le reste, je vois bien que nous ne sommes pas très éloignés, ce sont juste nos priorités qui divergent, et notre niveau de confiance en certains candidats. M'en fiche du candidat, je veux le programme Fillon, au moins ce qu'il avait de commun avec Juppé, même dirigé par un autre! Very Happy

signora a écrit:
J"avais posté cet article dans la partie modem ; je ne sais si tu as pu la lire ?

Non. Il est tard, je le lirai demain, et ne manquerai pas de le commenter.  bounce
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mar 4 Avr 2017 - 22:53

Citation :
Ou a tu vu cela? Fillon est pour les accords de d'entreprise. Supprimer la durée légale, ça je ne partage pas. Qu'elle soit de 35 37 ou 40, je m'en fiche, mais il faut un étalon, incontestablement.
tu plaisantes !!!
l'étalon de fillon c'est 39 h (payées  37)/

Ce que tu décris c'est macron ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mer 5 Avr 2017 - 9:08

asterix a écrit:
Je vais te dire ce qui a créé la pénibilité du travail ces dernières années: l'absence d’empathie, la versatilité, le non engagement, le manque de parole, l'individualisme, le panier de crabe et de faux Q.   ... autour de moi, je vois des gens qui adorent leur métier, mais qui assassineraient bien la moitié de leurs clients, de leurs salariés, de leurs collègues, de leurs fournisseurs, de leurs fonctionnaires. Mon père n'a pas connu cela, en tout cas loin de ce que l'on connait aujourd'hui! C'est cela la pénibilité, parce que pour tout le reste, l'informatique, l'hydraulique, et la force motrice nous épargne depuis longtemps le dos les articulations et les muscles! Les 35 heures ont augmenté la pénibilité: de nombreux audit le décrient, et même la médecine du travail. Ne serait ce que, dans les administrations diverses, les 35 heures ont amené à revoir les méthodes de travail, de ce fait notre interlocuteur change tout le temps, et on passe du temps et de l'énervement, à tout réexpliquer à son ou sa remplaçante! Le service des impôts est champion toute catégorie!... et que dire du RSI! de Pôle Emploi... ne me dit pas que tu n'as pas fait ces constats, même ailleurs. Tu vois bien que depuis les 35 heures, l'administration n'est plus à notre service, mais c'est nous qui sommes aux leurs! Tu peux y retourner 25 fois, ils ne te connaissent toujours pas, et ne sont toujours pas en mesure de régler ton problème. Alors que moi qui fait 70 heures par semaine, mes clients ont toujours affaire à moi, je ne change jamais l'équipe qui travaille pour eux 40 heures par semaine,et leurs problèmes sont réglés vitesse lumière!!... ils m'adorent! parce que je soulage leur pénibilité et j'en tire satisfaction.
N'évacue pas la pénibilité, elle existe bel et bien dans certains métiers : ma femme a travaillé pendant 5 ans dans un EPSM, officiellement comme hygiéniste (en réalité comme femme de ménage). Elle n'avait aucune pause et avait 5 h pour faire le boulot d'une journée de 8 h (payé 5 h au SMIC, évidemment). Elle est à la retraite depuis 2ans 1/2, mais elle souffre encore des pieds suite à ces cinq années (elle n'avait aucun pb de ce côté auparavant !). Son pied droit s'est déformé et pas sûr qu'il redevienne jamais normal. Et il a suffi de 5 ans pour ça (et elle a pourtant pu constater qu'elle était bien plus résistante que ses collègues), alors imagine une carrière entière : de quoi ne même pas atteindre la retraite !
Mais l'usine à gaz mise en place est une aberration : un métier est pénible ou il ne l'est pas, faut simplifier en mettant juste des coerfrficients en fonction de l'activité générale, sans faire pointer chaque quart d'heure !

asterix a écrit:
Quant à la retraite, le système à point est sans doute bien. Mais l'âge arbitraire de départ je ne comprends pas: quelque soit l'âge, pourquoi empêcher de partir quelqu'un qui a son nombre de trimestres (ou de points)?
Entièrement d'accord. Système à point = retraite à la carte, aucune raison d'ajouter des contraintes arbitraires.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mer 5 Avr 2017 - 19:31

Jean-Luc a écrit:

N'évacue pas la pénibilité, elle existe bel et bien dans certains métiers : ma femme a travaillé pendant 5 ans dans un EPSM, officiellement comme hygiéniste (en réalité comme femme de ménage). Elle n'avait aucune pause et avait 5 h pour faire le boulot d'une journée de 8 h (payé 5 h au SMIC, évidemment). Elle est à la retraite depuis 2ans 1/2, mais elle souffre encore des pieds suite à ces cinq années (elle n'avait aucun pb de ce côté auparavant !). Son pied droit s'est déformé et pas sûr qu'il redevienne jamais normal. Et il a suffi de 5 ans pour ça (et elle a pourtant pu constater qu'elle était bien plus résistante que ses collègues), alors imagine une carrière entière : de quoi ne même pas atteindre la retraite !

Non, je n'évacue rien, je suis bien d'accord avec toi, je suis moi même sous anti inflamatoires permanents depuis mes 49 ans, pour avoir travaillé 25 ans sans hydraulique.

Mais je pense que la pénibilité de la nouvelle génération, et celle que je connais aujourd'hui depuis 15 ans, c'est plutôt celle que je décris. La femme de mon pote est en "travail thérapeutique" à domicile à 55ans. Parce qu'elle a fait une lourde dépression, ne supportant plus ses collègues de travail et son chef de service, sans pour autant avoir subit du harcèlement, mais juste qu'elle ne supportait plus leur "je m'en foutisme" ni leur grève du zèle permanente, sabotant le travail. Cette personne a déprimé, parce qu'elle n'avait plus la possibilité de se sentir efficace, de tirer de la fierté de son rendement et de sa qualité productive.

Voilà la nouvelle pénibilité. Et même le soir sur Face book, comme pour le problème des collégiens, des salariés sont harcelés, menacés d'être ridiculisés, humiliés, dévalorisés.

Ma propre femme a claqué la porte de son travail il y a 18 ans, pour ces mêmes raisons de bashing, alors que son PDG était ravi de son profil consciencieux! Maintenant, elle travaille pour moi...

Perso j'ai fais un burn out en novembre dernier: je suis rentré un soir, hagard, prostré, incapable de faire une phrase, je voulais que tout s'éteigne dans ma tête sans trouver le bouton. Juste parce j'ai parfois des clients tyranniques qui exercent un chantage financier à titre préventif, ou qui change d'avis plusieurs fois par jour, fi des engagements et signatures, des fournisseurs quelques fois au service d'eux même, une sur communication épouvantable et inutile (la confirmation de la confirmation de la confirmation), entre 12 et 18 affaires dans la tête, comme autant de pièce de théâtre à apprendre par cœur dans le même mois... des salariés qui ont perdus leur maman (au sens figuré), des interlocuteurs administratifs volontairement débiles... et bien sur les pressions courantes financières et juridiques.
Bizarrement, je m'en suis remis très vite, mais j'en reste assez "détaché de tout", extrêmement cinglant dès qu'on me chatouille, plus rien à perdre, toute les vérités sont bonnes à dire, plus de gants ni de ménagement, beaucoup de cynisme. Je ne supporte plus les caprices et les idées bourgeoises, des gens qui vous parlent de bien être sur une planète prête à péter. Hein, le Titanic coule, pas grave, on va commander du champagne pour boire dans la chaloupe, et discuter de la qualité de la vie.

Ce pays est peuplé à 50% de psychopathes, psychopathes volontairement construits pour la plus part, parce que c'est dans l'air du temps, parce que ça leur donne du pouvoir et de la sécurité, comme un système de défense par l'attaque permanente et soutenue, tellement la crainte les animent.

Alors voilà pourquoi je relativise l'importance de la démocratie, des élections. Parce qu'aucun président ne peut changer la qualité d'un peuple, d'un peuple qui réclame un exemple au sommet, parce qu'il est incapable de s'occuper de lui même et de sa propre morale, un peuple qui recherche un cadre sévère, car la peur de déborder de ce cadre le rassure, comme un diable à qui on brandit un crucifix.

En cela, je fais le reproche à Macron, de surfer sur "la moralisation de la république". Se met il, (déjà qu'on dirait un curé qui dit la messe avec les bras en croix et d'une voix qui fait dérailler son larynx), en position d'un ayatollah laïc qui instaurerait une charia morale. C'est très dangereux, je me répète, dès qu'une république devient morale, et non plus légale, elle devient un pays qui ressemble à l'Iran, ou à l'Arabie. Sur le fond bien sur, sur la forme nous n'en sommes pas là. Réfléchissez bien à la question!!... c'est une terrible erreur: l'Allemagne des années 30 était précisément en pleine crise de moralisation.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mer 5 Avr 2017 - 19:55

signora a écrit:

l'étalon de fillon c'est 39 h (payées  37)/

Ce n'est ni ce que j'ai lu, ni ce que j'ai entendu.

J'ai entendu parler à terme de fonctionnaires mieux payés, moins nombreux, au temps de travail allongé.

Dans le privé, on a toujours fait ce que l'on a voulu, et ça ne changera pas. Je pratique depuis 20 ans les accords d'entreprises. Mes salariés et moi, les conventions collectives, on les emm....!! Notre temps de travail change souvent. Malgré la loi Macron, qui je te le rappelle, permet des heures sup à 10% majorées, je majore toujours à 25%, parce que je ne connais pas un couillon qui viendrait travailler pour 10%!  Blabla que tout ça. Trouver des parades, crois moi, nous les petits patrons, nous sommes archi rodés, et nos salariés nous soutiennent, ce n'est pas comme chez Peugeot.

Quand on veut de la soupe, il faut donner la carotte, quelles que soient les règles. Fillon sait cela aussi bien que Macron.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mer 5 Avr 2017 - 20:13

Ah non ! je maintiens fillon revient au 39 h pour tous.
Bourdin lui a fait préciser si c'était avec ou sans gain supplémentaire il est arrivé à cette coupe mal taillée de 39 payées 37. Je l'ai entendu.
Depuis, comme son camps lui est tombé dessus il parle d'accords dans les entreprises ...
Mais la loi du travail sera 39 h/semaine

Dans le privé on fait comme on veut MAIS quand le minimum est fixé à 35h les heures supplémentaires commencent à la 36 ème ...
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mer 5 Avr 2017 - 21:34

signora a écrit:

Dans le privé on fait comme on veut MAIS quand le minimum est fixé à 35h les heures supplémentaires commencent à la 36 ème ...

C'est bien ce que je dis: pas un couillon accepterait le contraire. Du coup, si on passe à 39h hebdo, comme avant, j'augmenterai le taux horaire de mes salariés de manière à compenser les 4 heures non majorées. Cela ne change rien pour personne. Sauf que, il n'y aura plus d'heures sup.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mer 5 Avr 2017 - 21:48

Tu plaisantes ?
imagines tu employeurs à ton image ?
Pas moi, je sais que les négociations se feront durement et que les employés y perdront.
Citation :
Du coup, si on passe à 39h hebdo, comme avant
c'est ce que je ne souhaite pas ...
35 h de base et des HS sans charges sociales (pour aider l'employeur) quand cela est nécessaire.

Il faut regarder précisément ce que propose chacun.

Et si on ne veut pas passer à 39 heures par exemple une jeune maman ?
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Jeu 6 Avr 2017 - 13:50

signora a écrit:
Tu plaisantes ?
imagines tu employeurs à ton image ?

Je peux t'en présenter des dizaines, car figures toi que chez nous, les employés qualitatifs autonomes et bien réveillé, c'est aussi rare que les perles dans les huîtres. Alors nos petits gars, on les respecte. Tu penses peut être que nous autres les petits patrons, faisons des lélèches au MEDEF? Cela se voit que nous ne sommes pas médiatisé, vu la poutre que se met l'opinion publique dans l’œil, en pensant au patronat! Mais il est vrai que l'on intéresse pas les médias, et nous leur rendons bien. C'est dommage d'ailleurs, car sans prétention, nous sommes un grand socle moral dans ce pays, un grand tisserand de la trame sociale, mais personne n'est au courant... car la France est à Paris, un peu à Lyon et à Marseille aussi. Pour un journaliste, allez ailleurs signifie qu'il faut mettre des bottes en caoutchouc.

Mais je te l'ai déjà dit, je suis plutôt d'accord pour rester à 35 heures, et même à toutes les heures qu'on voudra, seulement, cela a tellement peu d'importance finalement, que ça ne fait pas parti des priorités dans un programme présidentiel.

Pourquoi? Parce que les priorités, à ce niveau, ne sont pas d'ordre social individuel, mais d'ordre régalien pour le collectif "France". En terme de présidentielle, je n'ai jamais voté pour ma pomme, mais bel et bien pour ce que je crois vital au pays France dans son ensemble. Encore une fois, un gouvernement ne doit pas gouverner des minorités bruyantes, pour ne jamais s'occuper de sa majorité silencieuse! Il s'agit de tisser un grand drap, pas des bouts de ruban.

Tous ces petits détails sociaux ne sont pas, pour la plus part, des affaires de gouvernement, mais des affaires de partenaires sociaux, de société civile. Jospin l'a bien dit: l'état ne peut pas tout. Ce n'est pas avec ce type de problème résolu, que l'on va endiguer la dette et la résorber. A chacun de savoir comment être efficace et satisfait au travail, ce n'est pas au président de le décréter, ce n'est d'ailleurs pas démocratique, parce que les gens ne peuvent valider de leur opinion, dans un pack de mesure aussi fourni, divers, et pour certains contradictoire. Le gouvernement doit donner des grandes lignes, simples et audibles, de manière à créer des majorités claires. Faut arrêter l'étalage de bonbons! La loi française repose sur le contrat, donc le consentement mutuel. Après ça, il est juste interdit de voler de tuer de diffamer ou de harceler....

Les programmes trop détaillés ne sont pas bons, autant que les programmes inexistants sont à déplorer. Là, je ne critique Macron que modérément. Autant il semble vouloir laisser pas mal de choses à débattre aux partenaires sociaux, ça c'est bien, mais autant il ne donne pas, comme Hollande, de cap clair, là ce n'est pas bien du tout. Avec Fillon, je sens mieux le cap, même s'il ne me convient pas totalement, mais encore une fois, je sais être constructif, faire des petites abstractions personnelles, pourvu que le collectif marche! C'est ça l'important, et c'est ce que font les Allemands! Une ligne globale claire, et des négociations sur les petits bobos.

Macron laisse penser qu'il ne luttera pas contre les travers des bouleversements technologiques, qui se traduiront par des bouleversement de mœurs. Moi, si je calcule bien, avec Macron et son optimisme béa envers Uber, les robots et le numérique, et la finance et le commerce mondiaux, dans 10 ans on a la GPA et la PMA généralisée, dans 20 ans on a le clonage humain. Moi j'ai envie d'un traditionaliste, pour faire contrepoids à cet aspect de l'évolution, pour que l'éthique du futur soit intransigeante et critique.

Macron est un enflammé du postmodernisme. Attention!! prenons garde!... il y a des petites lignes en bas du contrat!
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Jeu 6 Avr 2017 - 14:05

Citation :
Mais je te l'ai déjà dit, je suis plutôt d'accord pour rester à 35 heures, et même à toutes les heures qu'on voudra, seulement, cela a tellement peu d'importance finalement, que ça ne fait pas parti des priorités dans un programme présidentiel.

Pour beaucoup d'employés c'est une priorité. Et, là dessus Fillon n'en démord pas. Tu n'as pas vu le reportage de sa visite en milieu hospitalier ? édifiant !
Seule, Pénélope, en son manoir à le droit d'être payée à peu faire ... queen
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Jeu 6 Avr 2017 - 21:29

signora a écrit:

Pour beaucoup d'employés c'est une priorité. Et, là dessus Fillon n'en démord pas. Tu n'as pas vu le reportage de sa visite en milieu hospitalier ? édifiant !

Et bien qu'ils s'en occupent de leur priorité, sans faire appel à Papa l'état. Ils n'ont qu'à commencer par se syndiquer, premièrement, et secondo, créer de nouveau syndicats, si les vieilles souches pourries CGT FO ne leur conviennent pas. Un salarié qui ne se syndique pas n'est pas quelqu'un de très impliqué dans son devenir! ça c'est fait.

Maintenant, pour le milieu hospitalier, je suis mitigé, et trouve que Fillon n’approfondit pas assez. Je pense que le "milieu hospitalier" souffre, c'est certain, mais d'un mal qui s'appelle mammouth (celui de Claude Alègre). Ces gens là font des heures, rarement payées, rarement récupérées. Et bien qu'on leur paie, pour commencer, et ensuite, que l'on botte le cul des jeunes généralistes passablement embourgeoisés (et assez alcoolisés par ailleurs), qui ont un potentiel énorme de soulagement du milieu hospitalier, notamment des urgences. Bandes de garnements! ça c'est fait aussi.

Macron ressemble à Hollande: il veut faire la guerre à Bachar, mais il dit aussi que le renverser serait un fiasco comme pour Hussein et Kadafi, l'Irak et et la Lybie étant devenu des pays instables après nos interventions. Il est vraiment très fort, personne ne voit la contradiction, et donc tout le monde est satisfait. Il fait comme ça avec tous les sujets. J'aime le blanc, j'aime le noir, donc je suis gris.

Dans le nucléaire, il est un peu empêtré de ses déclarations passées, mais bon, cette fois il semble clair. ça me va.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Jeu 6 Avr 2017 - 22:10

François Langlet a débusqué le véritable aspect de son programme économique: encore un plan de relance.

Cela s'appelle de la vieille politique: je vois des plans de relance depuis 40 ans, d'investissement parait il. S'il étaient véritablement des investissements, ils se seraient amortis. Ce n'est pas le cas, nous n'amortissons pas les primes de type "jupettes" par exemple. Une prime à la casse favorise l'écologie certes, par moins de pollution, mais par des voitures plus chères. Donc choux blanc économiquement. L'écologie restera une charge coûteuse tant que l'énergie sera carbonée. Investir dans la décarbonisation d'énergie carbonnée ne sera jamais un investissement, mais une charge. Le véritable investissement est de cesser tout ce qui est carboné, mais aussi ce qui est nucléaire, parce que les charges relatives à ces 2 énergies vont exploser.

Pas bon! Je ne veux pas de plan de relance. Je veux que l'on se relance sans plan! Car le meilleur des financements reste le frein à la dépense, ce qui permet de limiter les emprunts, et d'autofinancer certains besoins vitaux. Exactement comme la meilleure énergie de demain, c'est celle économisée aujourd'hui.

Il parle de formation... mais il ne dit pas que certaines personnes, on pourra les former 30 ans qu'elles ne seront toujours pas compétentes. La formation n'est pas une garantie de compétence! J'en sais quelque chose!! Des nouveaux métiers apparaissent, mais leur complexité laisse au bord de la route, une partie de la population pour qui c'est totalement et définitivement inaccessible. Je suis désolé, c'est la vérité. Les diplômes de formation sont bradés, et les gens, une fois embauchés, trop souvent, n'ont aucune consistance dans leur soi disant profession.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Jeu 6 Avr 2017 - 23:50

Citation :
Il parle de formation... mais il ne dit pas que certaines personnes, on pourra les former 30 ans qu'elles ne seront toujours pas compétentes. La formation n'est pas une garantie de compétence! J'en sais quelque chose!! Des nouveaux métiers apparaissent, mais leur complexité laisse au bord de la route, une partie de la population pour qui c'est totalement et définitivement inaccessible. Je suis désolé, c'est la vérité. Les diplômes de formation sont bradés, et les gens, une fois embauchés, trop souvent, n'ont aucune consistance dans leur soi disant profession.

Tu es sobre là ? ou tu as bu trop de bière en écoutant macron ?
Evidemment ... chacun sera formé selon ses capacités personnelles.
ET -je me suis assez battue pour cela- selon sa formation initiale !
C'est pour cela que je m'oppose fermement à ceux qui veulent faire quitter l'école à 14 ans.
A ceux qui ne mettent pas le paquet pour faire  apprendre  à tous à lire et comprendre le texte qu'ils ont sous les yeux. A avoir un bagage culturel qui nous rassemble.

Pour se former tout au long de la vie il est nécessaire d'avoir de  bonnes bases.
Mais il faut aussi savoir quelles sont les capacités de chacun et bien les diriger ... que chacun ait confiance en lui ...

Je trouve ce Macron tonique !!!

il est 23h52 je me demande pourquoi mon message affiche bien moins ... Un coup du cabinet noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Ven 7 Avr 2017 - 9:22

signora a écrit:
il est 23h52 je me demande pourquoi mon message affiche bien moins ... Un coup du cabinet noir ?
Tu n'as probablement pas réglé l’heure d'été dans tes paramètres du forum. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Ven 7 Avr 2017 - 12:12

signora a écrit:

Je trouve ce Macron tonique !!!

Je vais l'embaucher, on va voir s'il tient mes journées...

J'ai entendu des choses qui me plaisent, mais, sa tonicité n'est pas le meilleur catalyseur de l'incertitude qui tourne autour de lui. J'ai regardé le débat jusqu'au bout, mais il ne m'a pas convaincu de sa sincérité. La professeure d'histoire et le syndicaliste de chez Uber, pour moi, on jeter un sacré trouble, sur le trouble déjà existant. Ce trouble ne peut être effacé que par du temps et de la preuve concrète de sa véritable pensée. Il y a, pour moi, quelque chose de rompu dans la confiance, qui ne peut pas se relier juste avec des déclarations d'intention.

Non. Macron est intéressant, mais demande à être connu, et demande à être examiné dans des postes de responsabilité subalterne, ne serait ce qu'une mairie ou une députation. Cet homme a besoin de mûrir, et je crois qu'effectivement, on pourrait peut être le resservir au prochain mandat, avec quelque chose de mieux ficelé, construit avec Bayrou et quelques autres de même acabit.

signora a écrit:
C'est pour cela que je m'oppose fermement à ceux qui veulent faire quitter l'école à 14 ans

On ne doit pas faire quitter l'école à 14 ans. On doit juste faire rentrer l'école dans l'entreprise, comme les Suisses, comme les Allemands.

J'ai à mes côtés, un jeune de 30 ans, qui a quitté l'école "classique" à 15 ans, pour que je lui apprenne mon métier, et qui est maintenant l'homme clé de mon entreprise. Sa passion et sa détermination, lui ont fait acquérir une psychomotricité exceptionnelle, et des notions générales du même ordre. Il a commence même à avoir des notions économiques remarquables, au delà de la moyenne de son age. Il est ce que j'appelle un ingénieux, par opposition à l'ingénieur, avec cet avantage, qu'il est capable de mettre en oeuvre lui même tout ce qu'il conçoit: "les mains qui font ce que conçoit l'esprit", la doctrine compagnonnique.

J'ai aussi à mes côtés, un jeunes de 21 ans, BAC pro, en pleine débâcle professionnelle, immature, dont j'essaie depuis 18 mois sans succès de combler les lacunes et le déficit de logique élémentaire. Il est juste une grosse erreur d'aiguillage, parce qu'il n'a pas la fibre de son choix professionnel. Personne, dans l'école, n'a été capable de le détecter, et l'école qui t'es si chère, l'a envoyé dans une impasse absolument dévastatrice pour son moral. Il a pourtant eu son BAC pro assez aisément. Tu m'expliques cela comment?

Toute les réussites pro que je connais, ne sortent pas de l'école, mais d'un mix de l'école et l'entreprise.

Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Ven 7 Avr 2017 - 15:49

Jean-Luc a écrit:
signora a écrit:
il est 23h52 je me demande pourquoi mon message affiche bien moins ... Un coup du cabinet noir ?
Tu n'as probablement pas réglé l’heure d'été dans tes paramètres du forum. Wink

Jamais je n'ai fait ça automatique  principe c'est automatique ...
Je viens d'essayer sans succès. Tu me connais  
Là il est 15h49 Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Dim 23 Avr 2017 - 10:59

Voilà, devoir civique effectué. Plus que quelques heures à attendre et on saura si Bayrou a gagné par personne interposée. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Lun 24 Avr 2017 - 8:58

La revanche de 2007 !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Lun 24 Avr 2017 - 14:05

Calme toi l'ami ... on est pas rendu ... il reste le 2ème tour !
Mais ça fait du bien
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Lun 24 Avr 2017 - 17:39

Malheureusement, je ne considère pas pour ma part que Bayrou "a gagné par personne interposée".
Le regroupement que je voulais, c'était 2007 ou 2012. J'ai des doutes sur En Marche et sur la nature de l'éventuel rassemblement de 2017, si Macron passe (vu son adversaire, il faut l'espérer).
Étant donné les conditions de l'essor de Macron, je serai toujours le contradicteur de qui dira qu'il a "réussi là où Bayrou a échoué".
Cela étant, Macron a tout intérêt à suivre les conseils de Bayrou, dans l'entre deux-tours et ensuite.
J'espère qu'il y aura au moins une poignée de députés MoDem intéressants (= pas macronisés), et même chose du côté d'En Marche. Je me méfie de la pure ligne macronienne, trop libérale, trop tentée par le faux modernisme (cf. le programme pour l'Université et l'enseignement supérieur, par exemple).
On verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mar 25 Avr 2017 - 7:56

Mairon a écrit:
je serai toujours le contradicteur de qui dira qu'il a "réussi là où Bayrou a échoué".
Et tu as raison, je suis pour ma part certain que sans le soutien de Bayrou on aurait probablement eu un second tour type Le Pen /Mélenchon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   Mar 25 Avr 2017 - 13:18

Bayrou fera-t-il le poids ?
Cet entre deux tours va être décisif, Macron va devoir préciser les partis de son programme ou il était flou. Sans la présence de Bayrou a ses côtés, j'aurais été inquiète.
Il faut admettre, même si c'est pas grave, que sa sortie nocturne dans une brasserie -qui n'était certes pas le fouquet's- a été mal perçue.
Cela était un détail.
Mais les lepénistes l'attendent sur la lutte antiterroriste, sur l'Islam radical, les prisons ...
Sur l'Europe, je suis moins inquiète il va s'en sortir. Espérons, qu'il ne sera pas trop dans la théorie.
Les gens qui votent LePen sont dans le concret mais surtout dans la simplification extrême. Macron saura-t-il évolué dans ce milieu ou tous les coups sont permis ?
Espérons le.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emmanuel Macron   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emmanuel Macron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» En marche ! avec Emmanuel Macron
» QG de campagne d'Emmanuel Macron
» Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron
» Présentation du programme - Emmanuel MACRON
» Emmanuel Macron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Discussion du moment : Elections Présidentielles 2017-
Sauter vers: