Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 François Bayrou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: François Bayrou    Sam 3 Déc 2016 - 15:30

2017 !
Ira ? ira pas ?
La question reste posée ...
Je note ici le très bon commentaire de notre ami hérétique king

http://heresie.hautetfort.com/archive/2016/12/02/le-mauvais-conseil-de-philippe-bilger-a-francois-bayrou-5882050.html

Citation :

....
La question de fond, c'est le programme de François Fillon. Philippe Bilger l'admet d'ailleurs. Son conseil n'a pas de sens.

François Bayrou et le MoDem vont construire (certains aspects sont déjà prêts) un programme de gouvernement. La vraie question, c'est celle de savoir quels gestes François Fillon est prêt à faire.

Il y a des choses que des Démocrate-Chrétiens et des centristes ne peuvent pas tolérer :

- que les plus modestes ne puissent pas se soigner. Sur ce sujet, je tiens à souligner la profonde injustice du déremboursement des soins dentaires et ophtalmologiques (optiques, du moins) considérés comme des soins de confort. Je souhaite une rage de dents à celui qui a conseillé cela et une pose d'implant (à ses frais) à celui qui l'a écrit. Un nombre croissant de Français renoncent à ces soins, avec parfois des conséquences graves pour le reste de leur santé.

Mais...peut-être que François Fillon partage le mépris de François Hollande pour les sans-dents ?...

- qu'on réduise le salaire des Français et qu'on les fasse travailler gratis, c'est exactement ce que propose François Fillon avec son augmentation de la durée de travail sans la moindre contrepartie

François Hollande avait fait baisser la rémunération des heures supplémentaires en les imposant. Ses ministres, Macron et El Khomri avaient poursuivi en organisant le travail de manière à ce que les heures sup ne soient plus comptées comme telles.

François Fillon achève le travail en ne les payant plus purement et simplement. François Fillon a-t-il aussi peu de considération pour le travail des Français que le pouvoir socialiste actuel ?

- 500 000 fonctionnaires en moins. Certes, il y a des dégraissages à faire, notamment dans la fonction territoriale. Mais pas n'importe comment : ces proportions astronomiques reviennent à ne pas même recruter ceux qui passent actuellement des concours et à jeter dans le chômage un grand nombre de Français.

Un rétablissement des régions dans leur réalité historique, une suppression des départements et des fusions intelligentes entre conseils régionaux et généraux suffiraient, par réorganisation, à supprimer nombre de postes devenus inutiles.

François Fillon ne me semble pas parti pour faire cette réforme, peut-être parce qu'elle est gênante pour tous ceux que l'on cherche à recaser ou récompenser dans les partis politiques, gauche, droite ou extrême-droite, peu importe...

- le maintien sous quelque forme que ce soit de l'actuelle réforme de l'école. Elle est l'aboutissement de l'évaluation par compétences que François Fillon, ancien ministre de l'éducation en 2004 a mis lui-même en place. L'a-t-il oublié ? Cela lui va bien de parler d'idéologues à la rue de Grenelle alors qu'il leur a largement servi la soupe en 2004.

Les Socialistes n'ont fait que marcher dans ses pas et il s'apprête à leur emboîter le leur...

Il y a d'autres aspects qui ne nous satisfont pas, nous, les Bayrouistes. Je n'ai fait qu'une petite liste exhaustive, mais je suggère à François Fillon et à son clone de gauche, Emmanuel Macron, de revoir leurs copies respectives.

.....

Voilà qui est dit!
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Sam 3 Déc 2016 - 20:34

http://www.philippebilger.com/blog/2016/12/mon-cher-fran%C3%A7ois-ny-va-pas-.html
Citation :
.....
Vos divergences sur son projet justifieraient un dialogue de haut niveau, un compromis équitable, un rapprochement lucide, aboutiraient à des aménagements nécessaires et je ne doute pas qu'avec François Fillon, cette approche serait non seulement bienvenue mais utile. Revenir dans le processus présidentiel seulement pour manifester, Nicolas Sarkozy éliminé, que vous n'êtes pas accordé avec tout le programme (qui va continuer à être révisé) de François Fillon, ce serait alors, pour le coup, tomber véritablement dans un narcissisme dangereux pour la démocratie et susceptible de donner de la matière au pire souvent scandaleux déversé sur vous.

Vous affirmez vouloir assumer vos responsabilités (Valeurs actuelles) et ce n'est pas être naïf que d'oser donner à cette volonté un tour qui serait d'abstention.

Bien sûr il y a le centrisme dont vous avez été et demeurez la seule incarnation libre et cohérente. Un centrisme qui se précipite par clientélisme dans les bras d'une droite même, pour une fois, remarquablement illustrée n'est plus du centrisme mais un abandon, une reddition avec armes, bagages et lâcheté. Avez-vous vraiment envie, même pour vous distinguer - c'est déjà fait ! - de batailler avec Hervé Morin et Maurice Leroy d'un côté et avec Jean-Christophe Lagarde de l'autre. Ils se disputent les morceaux d'une fausse croix centriste et votre alliance avec François Fillon serait forcément d'un autre acabit que la leur.

Vous représentez la vraie et, maire de Pau, toute influence nationale ne vous est pas interdite. Vous avez une voix, une force, une constance, une fidélité. Attention à ne pas laisser se dégrader ce formidable capital en ce qui serait analysé comme une vanité.

N'éprouveriez-vous pas, aussi, une répugnance à vous immiscer dans un paysage où vous seriez forcément atteint par contagion par la primaire de la gauche, les palinodies et le retrait présidentiels et un Jean-Luc Mélenchon qui ne retient plus sa joie anticipée malgré des déceptions antérieures qui devraient, lui paraît-il l'insoumis, le rendre moins assuré ?

Il ne s'agit pas de pactiser avec Emmanuel Macron qui lance des appels aux électeurs centristes mais l'honneur est aussi de ne pas mépriser ou de ne pas traiter à la légère qui ne le mérite pas. Cet adversaire, si vous le qualifiez de tel, est estimable, atypique, novateur et familier avec des thèmes qui ne sont pas éloignés de vous. Le monde politique n'est pas à ce point empli de singularités et d'espérances, celles de la maturité ou de la jeunesse, pour qu'on puisse trop vite répudier celles qui s'offrent. Il ne vous fait pas d'ombre et une certaine lumière de votre part ne serait pas récusée.

Vous qui maîtrisez parfaitement la langue française - sans la moindre vulgarité pour faire "peuple" et ce n'est pas le moindre motif de mon compagnonnage amical - vous serez sensible au détournement de ce précepte inspiré par la sagesse populaire. Non plus jamais deux sans trois mais toujours trois sans quatre!

Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: François Bayrou    Sam 3 Déc 2016 - 21:40

Moi je trouve que c'est bien torché, comme d'habitude.

Bayrou doit il aller au casse pipe? Vraiment pas sur. C'est ce que je disais dans un autre post: ce n'est plus le temps du centre. Parce que l'époque favorable a son développement est close, pour les raisons que je ne vais pas redire.

Cela n'enlève rien à l'extrême qualité de FB, qui aura bien quelques coups de gueule brossés de sa belle littérature. Je me lancerai un jour à expliquer pourquoi le centre sera toujours une lune de la droite et pas de la gauche. Simplement parce que le centre, nantis pourtant de bien des pensées de gauche, aura toujours le sens des priorités qu'a la droite. Le centre, comme la droite, sait que toute politique a un prix. Pas la gauche, qui a toujours refuser d'aborder l'aspect économique des choses. Bassement économique dit elle d'ailleurs par la voix de Mitterrand. C'est d'ailleurs plutôt une partie de la gauche qui vient vers le centre, enfin affirmer son libéralisme social, dépouillé de ses fistules marxistes, de son goût prononcé pour la défiance la transgression et l'interdit.

Macron est un "branleur". Pardon, mais c'est le terme exact, que je ne souhaite pas insultant, mais qui dans mon sud Ouest a tout son sens. Un bonimenteur 3.0, un ingénieur en marketing, un spyware, un rootkit de la classe des argentiers, qui va pirater le peuple, lui vendre un matelas thérapeutique pour la modique somme de... 10 fois sans frais avec cetelem. C'est un algorithme qui écrit ses discours, avec des mots clés qui vont droit au but, lui indiquant même quel sourcil soulever à quel moment. Le marchand de foire du 21ème siècle qui fait une OPA sur le centre avec délit d'initié. Bien sur, il ne promets pas de souffrance, mais une nouvelle version de cet optimisme béa, d'un émerveillement domotique de la vie gérée par nos futurs esclaves androïdes connectés, qui finiront de nous fragiliser, d'accentuer notre addiction à la croissance, nos besoins impérieux en pouvoir d'achat, nos angoisses de déclassement.

Fillon n'est pas Sarkozy. Je suis sur que FB le tient en estime. Je suis sur que FB est en train de comprendre qu'il ne dispose pas de la bonne pharmacie pour le malade France. Jean Lassalle avait dit qu'il était minuit moins le quart, mais avec FB on a toujours le temps. Les médicaments sont périmés.

Eh bien non, on a plus le temps

Il serait plus que regrettable que FB n'entame pas "un dialogue de haut niveau" avec Fillon. Parce que Juppé, je crois qu'il va bouder un bon moment à Bordeaux. Mais attention! Fillon est investit des sarkozystes... pour la campagne. Et comme il faut "gagner", ce dialogue ne peut avoir lieu qu'avant les législatives.

Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Dim 4 Déc 2016 - 11:47

J'aurais aimé lors des débats entendre Fillon demander aux journalistes d'en finir avec l'affaire Bayrou ...
Donc il prend dans son camp les sarkozystes leur haine et leurs mensonges insultants sur Bayrou  ...
Sans hausser le ton ?!
"Je vous demande de vous taire" ... avait su dire un de ses mentors !  
Je ne voterai pas Fillon ...

Je suis d'accord avec toi pour le dialogue de haut niveau ...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Dim 4 Déc 2016 - 15:38

http://www.mouvementdemocrate.fr/article/cette-obsession-generale-qui-consiste-a-payer-moins-ceux-qui-ne-gagnent-pas-beaucoup-nest-pas-la-mienne

Citation :

Les Français sont en droit de savoir si vous en avez simplement envie ! L’envie de retourner au combat ! Ce serait la quatrième fois ! Existe-t-elle ou non cette envie ?

Le combat, je ne l’ai jamais quitté ! Et après tout, cette affaire de quatrième fois, pardonnez-moi de vous dire que lorsqu’un joueur de tennis se trouve pour la quatrième fois en demi-finale de Roland Garros, on ne lui dit pas « Mais Monsieur, c’est la quatrième fois que vous êtes en demi-finale à Roland Garros ! ». Il se trouve que je crois que le sens de l’engagement civique est de défendre ce à quoi l’on croit. Il se trouve que je l’ai fait avec assiduité, que les Français n’ont pas toujours suivi et je pense que sur un certain nombre de sujets, ils s’en mordront les doigts. Quand je me suis battu sur la dette, j’avais raison. Quand je me suis battu sur les affaires - par exemple Tapie -, j’avais raison. Quand je me suis battu contre la privatisation des autoroutes, j’avais raison. Quand je me suis battu pour le produire en France en 2012, j’avais raison. Ces sujets auraient mérité d’être traités et je regrette bien qu’ils ne l’aient pas été. Et je ne suis pas de ceux qui jettent l’éponge ! Je pense exactement le contraire ! Il se trouve que j’ai en moi une espèce de joie de vivre, de joie d’affronter y compris les situations que l’on considère comme perdues d’avance. Mais je ne fais pas de mes envies le critère de jugement de la situation du pays.

Avec un François Bayrou en grand forme qui n’est pas loin de dire enfin ce qu’il va faire. Je ne sais pas si Emmanuel Macron est en grande forme, mais est-il en train de vous voler votre place au centre ?

Sûrement pas. Vous avez entendu depuis le début : pour le programme de François Fillon, la question c’est les fonctionnaires - il y en a trop, ils ne travaillent pas assez - et le prix du travail qu’il faut abaisser. Pour moi, la question c’est qu’il faut que les Français gagnent mieux leur vie en travaillant et que le travail soit mieux respecté. Pas seulement le travail mais tous les petits revenus, les petites retraites par exemple, qui sont une question absolument essentielle. Emmanuel Macron, quelle est sa ligne ? Depuis des années, sa ligne est de faire baisser par exemple la rémunération des heures supplémentaires. Il y a eu une crise gouvernementale au début de l’année : Manuel Valls a refusé de suivre Emmanuel Macron parce que ce dernier voulait que l’on supprime même la prime de 10 % que l’on donnait pour les heures supplémentaires ! Vous voyez que cette obsession générale, partout dans le monde, qui consiste à payer moins ceux qui ne gagnent pas beaucoup, n’est pas la mienne ! Ce n’est pas ma ligne ! Emmanuel Macron a été au gouvernement. On a vu ce qu’il a fait. C’est lui qui a inspiré d’abord et porté ensuite les réformes du gouvernement. En effet, cela fait des différences substantielles avec ce projet qui est en réalité un projet assez proche de celui de François Fillon, ils l’ont dit d’ailleurs l’un et l’autre.

Citation :

Vous allez rencontrer François Fillon dans quelques jours.

Oui, mais je ne vous dirai pas quand.

Y a-t-il des conditions pour que vous vous ralliez ou est-ce que vous êtes en état d’imposer des conditions et des exigences à François Fillon ?

Ce n’est pas de cette manière que je prends les choses. Si j’étais François Fillon, je m’interrogerais sur les questions qu’il entend, dans ma bouche en particulier, et je me demanderais si cela ne mérite pas une réflexion et des évolutions. Personne n’avait vu son projet - y compris pas moi -, parce que François Fillon n’apparaissait pas comme le gagnant possible de la primaire, à tort et il l’a prouvé de manière brillante. C’est quelqu’un pour qui j’ai de l’estime et de l’amitié depuis longtemps. Et sans doute est-ce réciproque, il l’a dit d'ailleurs. Sur l’une des deux questions de la présidentielle - celle de la personnalité et celle du projet -, je n’ai pas de problème avec François Fillon. Mais le projet de François Fillon à mon sens - peut-être serai-je démenti de manière éclatante et vous ne manquerez pas de le souligner - menace jusqu’à l’alternance.

Cela veut dire que pour vous, ce projet peut échouer.

Oui.

Cela peut être la victoire de la gauche.

Il n’y a pas que la gauche. Je pense que le pays a besoin d’une alternance. Et je suis partisan de cette alternance. Mais le projet de François Fillon, s’il apparait comme violent et destructeur de choses précieuses pour les Français, il peut être rejeté par ces derniers. Si quelqu’un qui apprécie François Fillon à titre personnel le lui dit, peut-être l’entendra-t-il mieux que d’autres ! Je ne suis pas son adversaire, je ne l’ai jamais été. Nous avons eu depuis très longtemps les relations les plus amicales et parfois même complices. Je dis que le projet comme il a voulu qu’il soit écrit pour la primaire est un projet pour une partie de l’opinion mais pour la France, c’est un risque ! Donc à sa place, je me poserais la question.

Pourriez-vous le rejoindre s’il évoluait ?

Je ne ferme aujourd’hui devant vous aucune porte, aucune possibilité. Vous voyez que je ne mets pas en avant mes propres intérêts ou ma propre ambition, je mets en avant l’idée que je me fais de l’essentiel. L’essentiel, c’set la situation que chacun des Français éprouve dans un pays où il se sent aujourd'hui amenuisé, amoindri ou écarté.

Merci François Bayrou.

Je suis en empathie totale avec les déclarations de ce sacré bonhomme ...
M'énerve à la fin
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: François Bayrou    Dim 4 Déc 2016 - 20:10

Oui, j'ai entendu ce matin sur Europe 1.

et bien c'est parfait, donc tout va bien. Fillon a fait ce qu'il faut pour gagner la primaire de droite et éjecter Sarko. Maintenant si les gens ont un peu de patience (Bayrou semble avoir cette patience), Fillon va dans les mois qui viennent préparer sa vraie campagne, et donc bien étudier sa ligne définitive. On ne gagne pas une primaire contre Sarko avec les mêmes éléments que la vraie présidentielle, que je sache.

Bayrou le dit à demi mot, tout en restant ferme sur la défense des précaires, mais Fillon est bien le seul homme, hors front national, à porter la capacité d'alternance, que Bayrou souhaite de toute évidence.

Juppé étant dans une période de bouderie, c'est bien à Bayrou d'aller taquiner le Fillon, et de l'amener à modérer à assouplir sa feuille de route.

Mais par contre, si je surprends Bayrou à vouloir démonter en pièces détachées l'élan que peut représenter Fillon, plutôt que de l'affiner, alors je mettrai un terme à 25 ans de fidélité au centre et à sa personne. Parce que j'y verrai la fin de son sens du pragmatisme, et l'expression d'un orgueil déplacé, qui ne lui ressemble pas.

Si je calcule bien, Fillon n'est ni Sarko ni Juppé. Il a obtenu au premier tour, autant de voix que Sarko et Juppé réunis. Donc Fillon est fillonien. On est d'accord? Donc c'est bien lui l'homme sur lequel repose l'alternance. C'est au lobbie centriste de le travailler au corps, pour lui faire comprendre qu'en éliminant Juppé, il a privé la France de l'homme du rassemblement, et qu'il faut qu'il se saisisse de cet aspect.

Si Fillon ne réussit pas à rassembler, nous aurons droit à une version hard du Front Populaire: le Front National. Il n'y a pas d'autre choix. Ce n'est ni un Macron, ni un Valls, ni un Montebourg, qui y changeront quelque chose. La gauche est hors jeu, compris Macon. Et Bayrou vient de comprendre que ce même Macron, vient de lui rafler 50% de ses intentions de vote, c'est pour cela qu'il va se contenter de peser hors de la mêlée, sagement, comme toujours, parce que sa candidature, il le sait, ajouterai du désordre au désordre.

Nous avons quelques mois pour réfléchir, et Fillon sait très bien tout le poids qu'il a sur les épaules.

Dernière parenthèse sur Macron. Il sait qu'il n'ira pas au second tour. Sa candidature n'est qu'un tour de chauffe, un mobile pour fonder son mouvement. Car Macron a une stratégie inverse de Valls. Valls veut détruire le PS de l'intérieur pour bâtir un parti Démocrate un peu Blairiste. Macron veut faire la même chose de l'extérieur, et laisser la vieille bête se dessécher, façon parti communiste, en créant un nouveau parti des tripoteurs d'Iphone.    Donc, pour eux 2, cette élection n'est qu'une phase intermédiaire pour se rendre "présidentialisable" en 2022. Mais pour tous 2, il va falloir se débarrasser de cette odeur tenace de mimolette  

Je regrette profondément que Bayrou n'ait pas eu son espace, que nous ayons pas eu cette chance d'avoir un sage à notre service au plus haut niveau.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Dim 4 Déc 2016 - 20:32

Fillon a-t-il les mains libres ? voire ...
N'oublie pas que les sarkozystes l'ont rejoint,
que quelques candidatures indépendantes peuvent lui rendre la vie difficile.
j'ai bien peur qu'il ne puisse concéder grand chose du contenu de son programme !
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: François Bayrou    Dim 4 Déc 2016 - 21:55

De toute façon, quelle était la principale différence entre le programme Juppé et le programme Fillon?

Seulement le quantitatif et le rythme. La recette était strictement la même. C'est ce qui m'amène à penser que Fillon sera obligé de s'assouplir, non seulement pendant la campagne, mais encore après, s'il est élus. Bien des partenaires sociaux et institutions diverses déverseront toute la puissance de leur lobbying.

Sarko ne pèse pas autant que Juppé, encore plus hors sympathisants LR, et une partie des Sarkosiens iront voir Marine. J'espère pouvoir négliger l'influence Sarko.

Et Lemaire? que crois tu qu'il fasse chez Fillon? n'est il pas là un homme sensible aux petites gens, notamment aux agriculteurs en tout premier lieu, mais aussi aux personnes agées?

Patience, patience...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Dim 4 Déc 2016 - 22:15

là nous sommes d'accord ...patience ... patience ...
Dis, c'est pas une vertu de centriste ?
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Mar 31 Jan 2017 - 22:47

http://www.20minutes.fr/politique/2006323-20170131-francois-bayrou-fait-gros-vers-candidature-presidentielle


Citation :
Publié le 31.01.2017 à 20:31
Mis à jour le 31.01.2017 à 20:45
Le patron du Modem François Bayrou a déclaré qu’il donnerait sa décision concernant une éventuelle candidature à l’élection présidentielle d’ici le 15 février.
Invité du journal télévisé de TF1 ce mardi soir, le centriste François Bayrou n’a donc pas officialisé sa candidature à l’élection présidentielle… mais a fait un gros pas dans cette direction.
Soulignant la nécessité d’une rencontre entre un candidat et le peuple, François Bayrou a estimé : « Je ne prends pas une décision personnelle [d’une candidature] par goût personnel. […] Au point où nous sommes, cette décision n’est pas prise. J’ai dit la mi-février. » « Je ferais ce qu’il faut », a néanmoins indiqué le centriste.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: François Bayrou    Jeu 2 Fév 2017 - 21:35

D'ici le 15, FB saura si il y a de quoi faire un repas avec les restes de Macron... l'art d’accommoder les restes.

 je viens de percuter: la patience est une vertu centriste aucun doute, je suis centriste j'attends depuis si longtemps ce qui ne viendra pas
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Jeu 2 Fév 2017 - 23:32

Les restes de Fillon mon ami ...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Jeu 2 Fév 2017 - 23:45

http://heresie.hautetfort.com/archive/2017/02/01/bayrou-avec-macron-a-voir-5906063.html

http://heresie.hautetfort.com/archive/2017/02/02/bayrou-l-ame-francaise-5906314.html

Citation :
Ils méprisent la France vieillotte que nous sommes, ils nous jugent repliés sur nous-même parce que nous défendons nos traditions et notre identité.

La force de Bayrou, c'est de ne pas opposer cet attachement à la modernité, mais d'en faire notre énergie pour aller de l'avant et trouver des biais nouveaux.

Les Macron, les Fillon, ils ne rêvent que de nous mettre à terre.

Voilà pourquoi j'ai du mal, vraiment du mal, et que même face au danger d'un second tour que j'exècre, j'en suis arrivé à un tel niveau de colère, à force d'être méprisé, que je préfère voter pour Bayrou, même s'il doit faire 4% des suffrages et éliminer Macron, que de continuer à supporter le mépris de ce que je suis. Et tant pis pour le second tour, «à Dieu vat» comme disaient autrefois les pilotes des nefs et vaisseaux de l'ancien temps pour virer de bord vent debout. Encore de de l'ancienne France...

'à Dieu vat' ....
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: François Bayrou    Ven 3 Fév 2017 - 2:24

L'hésitation initiale de l'Hérétique est intéressante, mais plus intéressant encore est son revirement quasi immédiat, étant donné la tendance qu'il représente. Wink

Bayrou a fait le choix d'attendre encore un peu avant que l'affaire Fillon ne s'ébruite. D'ailleurs, je pense que tout le monde lui aurait reproché de candidater juste après le début de celle-ci : on l'aurait considéré comme un opportuniste.
Il laisse aux curieux et aux sensés le temps de lire son livre ; aux élus la possibilité de lui signifier leur volonté éventuelle de le parrainer ; à l'électorat et aux sympathisants non gagnés par le sourire macronien, de lui faire signe (ce que je recommande).

Vraiment, si vous voulez que Bayrou candidate, que le centre soit vraiment représenté, qu'on évite de passer au macronisme, si vous avez (au moins) des doutes sur Macron, n'hésitez pas, faites vous entendre.

Attention aux sondages d'intentions trois mois avant l'élection ! Cette pré-campagne est la plus bizarre de toutes et tout peut encore arriver. Si j'ai un conseil à donner, c'est de ne pas sur-lire les sondages et de laisser sa chance à la cohérence, à la constance et à la présidentialité d'un hypothétique candidat pour la quatrième fois, certes, mais qui précisément donne la garantie qu'il n'a pas formé sa conception de la France et de la fonction présidentielle trois ou six mois plus tôt en se rasant !

Lisant Résolution française, connaissant Bayrou, je sais que c'est un bien meilleur choix pour la présidentielle.
Est-ce qu'il peut être conduit à soutenir Macron ? Si l'électorat cède au jeune homme, c'est envisageable. Ce serait un contresens, étant donné que Macron n'a pas ou pas encore le niveau, la stature, la vision, pour être le président qu'il nous faudrait pour les cinq prochaines années.
Bayrou propose d'autres garanties, plus solides, dont celle d'une philosophie, d'une éthique, et d'une pragmatique politiques, qu'il nous faut !
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: François Bayrou    Ven 3 Fév 2017 - 15:17

Je n'ai pas lu Résolution française, mais je n'ai aucun doute sur ce que je vais y trouver, un socle et un fond de pensée traditionnel, une ouverture sur l'évolution gérée par la régulation.

Nous sommes d'accord, Bayrou a toujours été celui qui, d'un fond commun à la gauche sociale démocrate jusqu'à la droite conservatrice, a toujours proposé la forme la plus "intelligente", faisant appel à la notre. Soit dit en passant que la notre est en déclin de 3 points de QI depuis 17 ans (source scientifique reconnue), mais que celle de Bayrou est toujours montante...

Mon inclination pour Fillon est par défaut, et qui plus est construite parce que peu naturelle. Mon inclination pour Fillon restitue une synthèse entre ce que je souhaite, conformément au fond de pensée de Bayrou, et ce qui peut convenir à l'état de conscience actuel du pays, sans oublier, surtout pas, le côté intestinal et gastrique: des problèmes économiques à résoudre, quelle que soit la méthode. Quand s'annonce la faim et le déclin, le fond prend le pas sur la forme, n'est ce pas!  Les formes élaborées et intelligentes n'ont cours que dans des temps d'embellie.

C'est en cela que je crois que ce n'est plus de temps du centre, malheureusement, même s'il est récipiendaire de l'idéal. Le centre, c'est le cerveau de la France. La droite son estomac. Un corps qui sent la faim venir, s'occupe de l'organe concerné, et mieux, utilise des fonction plus reptilienne du cerveau pour le remplir. Même si l’intestin est notre 2ème cerveau (de plus en plus avéré dans la science).

Retrouvons d'abord une richesse et une souveraineté économique (pas de protectionnisme, juste retrouver une dette acceptable), même si une part de cette richesse n'est autre que la satisfaction de vivre. Après on saura développer la pensée élaborée du centre, et stabiliser notre bien être.

D'abord la purge et ses inconvénients, après la santé. La médecine Bayrou soigne des gens en bonne santé, comme l’homéopathie, plus que soigner, elle permet de ne pas tomber malade. Il faut d'abord une médecine curative, lourdement allopathique, avant d'appliquer le préventif aux huiles essentielles, qui n'ont jamais guérit un cancer.

Maintenant que j'ai dis cela, si Bayrou est là, il aura ma voix. L'ancienne France va mieux que la nouvelle, jusqu'à preuve du contraire. Constance et fidélité!

Mais ce paysan lettré, fort orgueilleux dans le bon aspect de l'orgueil, devrait commencer son testament et désigner son légataire (trice), pendant la prochaine mandature. Ce bel homme. J'ai vécu 2 ans dans son beau pays béarnais en 78 et 79, et j'en ai encore le poil qui se dresse de plaisir, parce que j'y ai appris le plaisir dans l'effort, à faire de mes mains ce que conçoit mon esprit.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Mer 8 Fév 2017 - 20:49

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/08/35003-20170208ARTFIG00089-bayrou-charge-fillon-et-fait-un-pas-de-plus-vers-la-presidentielle.php

Citation :
François Bayrou, qui n'a pas encore levé le voile sur son éventuelle candidature à l'élection présidentielle, charge lourdement François Fillon. Interrogé mercredi sur France 2, le président du MoDem a rebondi sur la liste des clients de 2F Conseil, le cabinet de conseil de François Fillon: «De très grandes sociétés multinationales se paient des hommes politiques, appointent, donnent de l'argent à des hommes politiques pour qu'ils les aident à ouvrir des portes, à se servir de leurs relations pour leurs intérêts». Le maire de Pau parle de «sommes incroyables, 200.000 euros par-ci, 200.000 euros par là», référence à la somme payée par Axa pour se payer les services de «2F». «La responsabilité politique est une responsabilité qui normalement doit être mise à l'abri des intérêts», a-t-il souligné.
Pour lui, «jamais dans l'histoire de la République, un candidat aux plus hautes fonctions, à la présidence de la République, n'a été ainsi sous l'influence des puissances d'argent». Une charge lourde alors même qu'il «pensait que François Fillon était absolument à l'abri» des conflits d'intérêts. Lâchant: «Je n'aurais jamais imaginé ça...»
Accoyer: «Il nous annonce qu'il va être candidat»

«Ce dont la France a besoin aujourd'hui, a poursuivi François Bayrou, c'est d'avoir un président de la République qui leur garantie la loyauté, l'intégrité du débat.» Fort de ce constat, va-t-il sortir du bois pour déclarer sa candidature? «Je vois venir des choses qui sont tellement lourdes que je prendrai mes responsabilités...», a-t-il répété, reportant sa décision à la mi-février. «J'ai l'impression que certains responsables politiques ne mesurent pas aujourd'hui le sentiment d'exaspération, d'écœurement, de trahison que ressentent un très grand nombre de citoyens de tous bords et spécialement des électeurs de droite qui croyaient que la primaire allait résoudre leurs problèmes et leur rendre leur fierté», a insisté l'ancien ministre. Une espérance qu'ils «voient aujourd'hui se déliter sous leurs yeux, preuve après preuve, élément après élément».
L'attaque du centriste a déjà fait vivement réagir les proches de François Fillon. «C'est une attitude et une déclaration qui sont scandaleuses», a tancé sur ITélé Bernard Accoyer, le secrétaire général des Républicains. «On voit bien quel est le jeu de François Bayrou... Il nous annonce qu'il va être candidat et donc il veut faire parler de lui une nouvelle fois», a-t-il ironisé.
» LIRE AUSSI: François Bayrou, être ou ne pas être candidat
Bayrou et les «forces de l'argent»

«Les forces de l'argent». Voilà une marotte de François Bayrou. Quand il s'attaque à un responsable politique, le président du MoDem aime utiliser cet argument. En septembre dernier, il présentait Emmanuel Macron comme le candidat «des forces de l'argent». «On a déjà essayé en 2007 avec Nicolas Sarkozy, et ça n'a pas très bien marché. On a essayé en 2012 avec Dominique Strauss-Kahn… Et ce sont les mêmes forces qui veulent réussir avec Macron ce qu'elles ont raté avec Strauss-Kahn», disait-il. Dans Abus de pouvoir, son pamphlet anti-sarkozyste paru en 2009, Bayrou dénonçait «un modèle de société fondé sur l'inégalité». Sarkozy, en défenseur d'une «idéologie de l'argent», disait-il, veut donner «l'avantage aux avantagés».
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: François Bayrou    Mer 8 Fév 2017 - 22:17

Bayrou a écrit:
«Ce dont la France a besoin aujourd'hui, a poursuivi François Bayrou, c'est d'avoir un président de la République qui leur garantie la loyauté, l'intégrité du débat.»

Oui, mais non. C'est de cela que la France avait besoin hier, et qu'elle n'a pas eu.

Aujourd'hui, elle a besoin d'autre chose que de débat, elle a besoin d'assumer les constats, et d'appliquer les patchs recommandés dans la trousse de premier secours. Bientôt 40 ans que je vois des débats accoucher d'une crevette quand il faut un cachalot.

Alors, s'il ne se présente pas FB, qui va t il nous recommander? Pas facile de répondre n'est ce pas?

Si FB se présente, et à mon avis sa longue hésitation est nécessairement un peu pour le problème fatidique des 5%, quelle puissance de l'argent trouvera t il pour financer sa campagne?

Il est trop tard. Dénoncer les "forces de l'argent" dans une société jeune (et moins jeune) qui ne pense qu'à ça actuellement... il est bien tard pour en parler. La nouvelle génération ne pense qu'au fric, c'est son seul modèle de réussite, elle n'a que cette notion, parfois même enseignée en demi teinte par l'école de la république, qui lui a matraqué l'esprit en hurlant "travailles, sinon tu seras pauvre et tu souffriras de manque, et des quolibets des autres". On veut même payer les jeunes qui obtiennent une mention au bac: n'est on pas déjà profondément damnés par les forces de l'argent?

Est ce que c'est ce qu'il faut dire aux jeunes, qui prennent l'avion aujourd'hui comme nous on ne prenait même pas le bus? Et qui plus est, dénoncent tout ce qui contribue au réchauffement climatique? Moi je veux bien et j'approuve. Mais il est bien tard. C'était une médecine adaptée il y a 20 ans, qui nous aurait donné ses fruits aujourd'hui. Il est vraiment tard.

Nous n'avons le choix aujourd'hui qu'entre l'autorité et la tyrannie, tant le mal est fait. Le politique est en co responsabilité avec le peuple. Il faut savoir dire au peule qu'il a tord parfois, et on ne lui a pas beaucoup tordu le poignet ces 40 dernières années, c'est bien ce qui le rend d'autant plus co responsable.

La démocratie est en échec, parce qu'elle n'a pas su ce qui était bon pour elle, parce qu'elle a mangé trop gras et bu trop sucré, au propre comme au figuré. Aujourd'hui, elle doute de tout, harassée de débats infructueux, de frustrations, d'aigreurs. Parce que son progressisme englué d'égalitarisme l'a poussé dans une impasse, dans une course au diplôme des inutiles, pour exercer des métiers qui n'existeront plus parce que trop chers ou robotisés, dans une course à la facilité coûteuse réussie: la société travaille moins, voir plus du tout, mais elle se paupérise et s'angoisse, et pèse sur ceux qui travaillent encore, mieux, sur ceux qui produisent encore. Car produire est une tare, un caprice de couillon, dans un pays roi des services mollassons, roi des travaux qui ne décoiffent pas les blondes, qui laissent les mecs aux main lisses et propres.

La régulation est aussi en échec. La machine s'emballe, supplante la démocratie, par la dictature de nos nouveaux besoins, par la légitimation de tous nos désirs visant à quitter le carma post moderne, et entrer dans la post humanisation, là ou même réfléchir, s'inscrira dans le compte pénibilité.

Non, pour la première fois, je trouve FB peu inspiré, dans la dénonciation, en panne d'imagination, accroché à des anciens combats vertueux, mais dont les batailles sont déjà perdues, peu conscient de la véritable mutation diabolique qui se prépare, ou l'humain n'aura de cesse de se déshumaniser, de s'augmenter, de perdre son empathie pour les siens, sauf s'il en a besoin. Mais je l'aime, autant qu'il est possible de s'aimer entre Hommes, parce que j'ai rêvé de la même chose que lui, que Jean Lassalle.
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: François Bayrou    Jeu 9 Fév 2017 - 12:30

Eh bien...
Je ne suis pas d'accord. Bayrou critique depuis longtemps avec constance et cohérence, l'influence excessive de l'argent dans la vie politique française. Il n'est pas en "panne d'imagination", il est en cohérence avec nombre de Français, sur ce point !

Citation :
Si FB se présente, et à mon avis sa longue hésitation est nécessairement un peu pour le problème fatidique des 5%, quelle puissance de l'argent trouvera t il pour financer sa campagne?
Pas vraiment.
Bayrou a surtout considéré qu'il y avait tant de bouleversements liés à la campagne, chaque jour, depuis plusieurs semaines, qu'il était imprudent de candidater trop vite. Au second plan, il a laissé ouverte la possibilité à Juppé de revenir et continue à le faire, d'ailleurs (je précise que pour moi, Juppé a raison de ne pas revenir, les circonstances ayant changé - c'est Bayrou qui doit y aller).

Concernant les frais de campagne, dès l'annonce de candidature, la motivation sera là et les sympathisants seront en mesure de contribuer. S'il y va, c'est la campagne des campagnes, sa dernière chance, et la dernière chance des démocrates d'avoir un candidat si reconnu et si expérimenté avant longtemps. Mais ce sera comme à l'habitude une campagne sobre. Et peut-être, espérons-le, pour une fois, les citoyens considéreront-ils que c'est là une bonne chose, comme une garantie, et qu'il faut voir au-delà des livrets en papier glacé et des spots à x dizaines de milliers d'euros.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Jeu 9 Fév 2017 - 15:04

Je suis d'accord.
Un hasard ? sans doute pas ... dans la journée 2 jeunes modem se sont exprimés. Excellents.

*Jean Noël Barrot élu en Haute Loire :

Citation :
« J'ai accepté la proposition de François Bayrou car la ligne qu'il défend aujourd'hui est en phase avec mes opinions et celles de la majorité départementale ». Le conseiller départemental d'Yssingeaux, fils de Jacques Barrot, est convaincu que la famille centriste va se réunir autour du projet présidentiel du Modem derrière la candidature d'Alain Juppé qu'il soutient. « Il faut faire avancer cette sensibilité centriste », dit-il « et François Bayrou est un fidèle humaniste, honnête et intègre ».

Au sein du bureau exécutif, l'universitaire va retrouver l'ancien ministre Jean-Jacques Aillagon, l'ancien patron du Rhône, Michel Mercier, ou le vice-président de la région Patrick Mignola.

http://www.lamontagne.fr/puy-en-velay/politique/2016/10/06/jean-noel-barrot-rejoint-le-bureau-executif-du-modem_12101353.html

*Marc Fresneau, secrétaire général du MoDem :

" François Bayrou n'est pas un problème, il est un point de jonction " J'achète


http://www.lopinion.fr/2-juin-2015/marc-fesneau-modem-francois-bayrou-n-est-pas-probleme-il-est-point-jonction-24797

Je comprends parfaitement son attente. Il doit être certain que l'orgueil de Fillon va l'emporter et qu'il ne se désistera pas. Ce dernier nous l'a dit personne ne peut le destituer il n'est pasle candidat d'un parti ; il est LE candidat issu des primaire de la droite et du centre. On l'avait pas vu venir celle-là ...

Donc, l'échec de Fillon parait identifier, reste le face à face Macron / MLP, le souhaitons nous ?
Là, est la question. Bien sur, rien est certain, nous pouvons courir le risque ... Le Pays peut il se permettre une telle aventure ? Je crois que le mot est juste Bayrou peut faire la jonction entre 2 mondes, celui des Hamon, Macron, LePen (la 3ème génération se prépare ...) et celui bien mal en point hérité de nos derniers présidents.

Les sous ? MF a expliqué ce matin qu'ils auront les crédits ils sont propriétaire de leur siège social qui servira de garantie. Parfois il faut oser ... Bayrou l'a déjà fait ... comment penser qu'il serait
en-dessous de 5% ?

Balle au centre ...
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Jeu 9 Fév 2017 - 15:26

Citation :
La jeune garde rapprochée de FB est en train d'investir les médias. Deux interventions de grande qualité de Marc Fesneau et de Jean-Noël Barrot aujourd'hui sur rmc. Qui pourra encore croire que FB est tout seul? :-)

Écrit par : Régis L. | jeudi, 09 février 2017

Je vous rapporte ce commentaire du site de notre ami hérétique ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: François Bayrou    Jeu 9 Fév 2017 - 19:48

Mairon a écrit:

Je ne suis pas d'accord. Bayrou critique depuis longtemps avec constance et cohérence, l'influence excessive de l'argent dans la vie politique française. Il n'est pas en "panne d'imagination", il est en cohérence avec nombre de Français, sur ce point !

Ce n'est pas exactement ce que je dis. Je dis que son combat est juste, depuis toujours, mais que la guerre n'a plus lieu, puisque l'argent à gagné. Les gens s'en plaignent, mais au fond, sont exactement dans cette logique, vu leur mode de consommation. Faut pas me la faire. Si les gens étaient vent debout contre les puissances de l'argent, ils feraient travailler l'artisanat et les circuits courts de l'agro alimentaire. Vrai ou faux? Ou alors veulent ils que Bayrou leur force la main avec autorité parce qu'il n'ont pas la force de caractère de le faire eux même?

Le manque d'imagination donc je l'accable sans plaisir, c'est que comme les autres, pour l'instant, il est des sujets épouvantails dont il ne traite pas. A t il vraiment mesuré la contenance du désir de la jeunesse? Ou plutôt DES jeunesses, parce qu'il y en a de multiples, contradictoires et hétéroclites, avec des désirs d'argent à flot niaisement conjugués avec des désirs de nature préservée... Et puis il est intéressant de mesurer, non pas le désir de la jeunesse, mais simplement comment vit elle, culturellement, économiquement, et précisément, quelle vision a t elle de cette économie, comment mange t elle. "Dis moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es."

Macron a pris le pas là dessus. Si FB se présente, sa vision de l'économie future, agricole, industrielle, artisanale, traditionnelle somme toute, sera en décalage avec l'élan Macronien, qu'il devra combattre. Et ça, j'ai beaucoup de mal à imaginer. Il lui faudra des vitamines!

Juppé effectivement a raison de refuser d'être un plan B. Effectivement, FB aurait été en position de challenger, dès le résultat des primaires et la victoire de Fillon. Que ne l'a t il fait alors? Avant que Macron ne deviennent le favori du camp républicain (Je veux dire hors Le Pen, au sens large)! Peut être alors aujourd'hui serait il la tête de file des frustrés par Fillon, en lieu et place de Macron.
Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: François Bayrou    Jeu 9 Fév 2017 - 20:01

Ne vous trompez pas, vos espoirs sont aussi les miens.
Mais voila 2 choses:
- Ce que je palpe de l'ambiance populaire ne me donne aucune indication correspondante aux vôtres. Mais en Gironde, il faut dire que Bayrou ne fait pas recette, sauf peut être à Bordeaux, et encore!
- J'aime chacailler les miens, c'est un stimuli. Les autres, je les extermine.

Croyez moi, avec l'affaire Fillon, les primaires généralisées gauche et droite laissant gagner des candidats peu consensuels, les dés sont pipés, et effectivement, l'opinion est un peu perdue. Tout peut arriver.

Je bascule en mode Bayrou dès qu'il passe les 12% d'intentions. Promis. Sinon basta, vote utile.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Ven 10 Fév 2017 - 8:34

Dans la simulation Votez2007, FB était à moins de 10% en début d'année pour arriver à 22% en fin de "sondage". Même si alors il n'a fait que 19% aux vraies élections, ça montre qu'il peut sacrément progresser, d'autant qu'à l'époque il n'y a guère eu de "rebondissements" comme actuellement.
Si les sondages ne lui accordent que 5%, c'est parce que beaucoup ne croient pas qu'il va se présenter et pensent éviter de fausser les sondages en annonçant leur vote "utile". Je suis certain qu'au premier sondage après qu'il aura annoncé sa candidature il aura grimpé de plusieurs points.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17189
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: François Bayrou    Ven 10 Fév 2017 - 14:29

Je suis ton raisonnement.
Mais par contre, j'espère qu'il est en forme, qu'est ce qu'il va prendre !
Il ne sera épargné par personne.
Revenir en haut Aller en bas
Mairon

avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 28
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: François Bayrou    Sam 11 Fév 2017 - 14:55

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: François Bayrou    

Revenir en haut Aller en bas
 
François Bayrou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le nouveau livre de François Bayrou
» Le MoDem et François Bayrou sur twitter
» Discours de François Bayrou
» Décès de la Maman de François Bayrou
» Shadow cabinet de François Bayrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Discussion du moment : Elections Présidentielles 2017-
Sauter vers: