Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les "Affaires"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Les "Affaires"   Mer 22 Mar 2017 - 21:50

Comme je le disais sur le fil de Fillon, la chasse au sorcières se déchaîne.

Bruno Leroux, nouveau venu, à ce rythme, est loin d'être le dernier.

Fondamentalement, je n'ai rien contre le fond de cette grande lessive. Ces divers "accommodements", légaux et moins légaux, sont connus de longue date, concernent un nombre important d'élus de tous niveau.

Une jeune femme, dont je ne parviens pas à retrouver le nom, avait publié un livre il y a 2 ou 3 ans, sur les pratiques d'emplois fictifs, ou de complaisance, au sein des conseils généraux, notamment celui du département de la Gironde, ou elle a exercé comme fonctionnaire. La sortie de ce livre avait fait pas mal de remous pendant quelques jours, puis flop! Mais ses révélations lui ont coûté sa carrière: harcelée par ses collègues, qui se sont parfois reconnus dans son livre.

Pour ce qui est de la pratique courante dans les hémicycles, maintes fois, des documentaires médiatiques en ont fait état, sans grande précision, de manière presque anonyme.

Un français qui ignore cet état des choses, qui ignore le clientélisme ambiant, les petits arrangements, le copinage, a autant de neurones qu'une truffe, et autant de vision qu'une taupe. Comment se fait il que l'on a l'impression de le découvrir? Comment peut on soudain découvrir que le milieu politique procède exactement de la même manière dans le domaine public, que n'importe quel français dans le domaine privé? Comment peut on soudain découvrir que nos élus sont à notre image, et encore, en moyenne plutôt mieux que la sociologie courante? Comment peut on se laisser embarquer dans ce concerto médiatique détergeant, dont l'urgence du sujet semble surpasser celle du terrorisme, de la dette, du délitement culturel de la jeunesse, des menaces géostratégiques, des menaces climatiques, des dérives sociétales et communautaires...???

Comment défendre l'indépendance d'une justice qui laisse filtrer illégalement des informations choisies, justice dont le secret d’instruction et l'anonymat des prévenus ressemblent à une chaussette trouée? Comment ne pas penser que si la police a son IGP, la justice est loin d'avoir son analogie? Dois je reparler de l'affaire d'Outreau, et évoquer de quelle "exemplarité" est l'institution qui nous juge et nous condamne? Et ces fuites des cabinets de justice, comment penser que le risque représenté ne fait pas appel à compensation??!! Cela n'a aucun intérêt pour le Canard? Que n'en traite t il pas, ou par défaut, n'est fasse t il pas un fil d'investigation. Coin coin, pourquoi se mouiller les plumes, quand on peut faire palpiter les chaumières en restant au sec.

Comment, en conscience de tout cela, des dérives de la justice, de la classe dirigeante, de la société tout entière, ne pas se laisser aller à la théorie du complot. Comment résister à cette idée, sauf par la foi et l'espérance, qui n'ont rien d'une science exacte!?

Cette chasse aux sorcières, pourquoi maintenant, en pleine élection, alors que cela pouvait se faire en plein milieu du mandat Hollande, dans la foulée de l'affaire Cahuzac, comme au milieu du mandat suivant, dans une période qui n'affecte pas la démocratie, dans une période qui la renforce. Mais bien sur, quel est le gouvernement qui accepterai de vivre la mise en examen d'un pan entier de l'assemblée et du sénat, des maires et des conseillés territoriaux, sur des faits qui datent et qui bien souvent n'ont plus cours, parce que les temps ont changés et la prudence est de mise actuellement.

Je ne comprends pas cette orchestration médiatique, alors que 90% des dépêches AFP et Reuters ne sont pas traitées, mais mériteraient de l'être souvent, pour la culture et la connaissance du citoyen.

Notre état emprunte depuis des décennies pour payer ses fonctionnaires, à la manière de la Grèce. Comment est il possible que ce qui est un scandale en Grèce ne le soit pas en France? Qu'en pense le Canard? Qu'en pense Médiapart?... est ce moral?  en tout cas cela a l'air légal... puisque l'on refuse la loi et la mesure constitutionnelle qui rend illégale la dette de fonctionnement. Quel est le fonctionnaire qui vit bien d'être payé par les futurs impôts de nos gosses? C'est un pays comme cela qui compte donner des leçons de morale à des gens qui n'ont fait que ce que l'on a réclamé ou accepté collectivement?

Alors? Qui peut encore donner des leçons de morale dans ce pays?... absolument personne. Je ne vois que des coupables, de divers calibre. Mais est ce l’œuf ou le bœuf qui qualifie le vol? Car tous autant que nous sommes, volons l'avenir de nos enfants, avec pas mal d'entrain.

Comment puis je me revendiquer de l'humanité, de la France, alors que l'époque menace son existence même, et qu'elle n'a de cesse d'en vouloir à ses poux qu'elle a dans la tête? quelle est cette drôle d'idée que de se chamailler sur l'état de nos vertus, alors que les menaces de l'avenir devraient nous rassembler dans l'atterrement.

C'est maintenant clair, je n'irai pas voter, ce serait donner valeur à ce que je viens de décrier. Car nous en somment au point, ou ne pas voter, est le seul moyen d'exprimer que rien n'est acceptable dans l'offre, et que tout est à jeter: Marine n'est pas la récipiendaire des déçus, elle est celle des furieux, et des jeunes, qui devant cette masse d'aberrations croissante, ne peuvent plus rien s'expliquer que par l’existence d'un complot.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Les "Affaires"   Jeu 23 Mar 2017 - 21:09

Citation :
Un français qui ignore cet état des choses, qui ignore le clientélisme ambiant, les petits arrangements, le copinage,

Ta définition des "affaires" en cours me parait faible
Dans ce que nous découvrons comme pratiques nous sommes passés à un niveau supérieur.
Je ne sais si je suis naïve mais je n'aurais pas imaginer des pratiques de cet ordre...

... excuse-moi je suis obligée de m'arrêter ... je reviendrai ... Wink

Revenir en haut Aller en bas
asterix

avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les "Affaires"   Ven 24 Mar 2017 - 12:01

Non, c'est vrai, je suis obligé d'être honnête, je trouve les gens, en grande partie, assez naïfs. Je ne dis pas cela pour être condescendant, ce n'est pas le but. Mais les petites castes socio-professionnelle s'isolent tellement, qu'elles oublient de constater comment marche le monde, en dehors de leur bulle bien pensante. D'autant que les gens sont d'un naturel bienveillant, parce que c'est ce qui les rends sociables et dociles aujourd'hui, parce que dans cette dictature de la zénitude Googlisée, c'est le seul moyen de se faire une place à l'ombre. Faut pas s'étonner, par ailleurs, d'un certain retour décomplexé de la colère.

Ils y a des gens foncièrement honnêtes, tellement honnêtes qu'ils sont soit naïf, soit inconscient de leurs propres petites malhonnêtetés quotidienne.

Je te pose une question: est il honnête chaque jour, de mettre sa carte bleue dans un terminal qui siphonne ton compte bancaire pour enrichir une des 10 grandes fortunes de France? Chaque jour, la grande majorité d'entre nous a la faiblesse de le faire. A croire que ceux qui achètent chez Auchan ou Séphora, n'arrivent pas à mettre un visage sur la personne morale qu'ils enrichissent, puisque par ailleurs, ils dénigrent ces mêmes personnes dans leur vote. Ou pas.

signora a écrit:
Dans ce que nous découvrons comme pratiques nous sommes passés à un niveau supérieur.

L'affaire Tibéri, de quel niveau était elle? L'affaire Mazarine, de quel niveau était elle?... l'affaire Urba Gracco, l'affaire Bérégovoye...

Ce qui est passé à un niveau supérieur, ce ne sont pas les affaires, c'est l'offensive médiatique, orchestrant l'opinion dans une musique ou monte la tolérance zéro et l'obsession de la transparence. Quelque fois cela se termine par le suicide d'un innocent, comme Bérégovoye, ou miné par un cancer comme Baudis.

Cette offensive médiatique a du bon, totalement même, sur le fond. Par contre sur la forme, aucune pédagogie, aucune précaution pour ne pas perturber la démocratie, aucune interrogation sur l'état nerveux de notre société qui vit actuellement une guerre civile larvée, sur fond de désastre économique potentiellement élevé, aucun scrupule sur la présomption d'innocence et le maintient de la dignité de l'Homme.

Cette offensive médiatique, qui se veut vertueuse, dans ce qu'elle justifie de son action, ne mesure pas l'ampleur de ce qu'elle provoque. Ou alors elle installe sciemment un bazar tel, que la seule issue restera Marine dans la tête des gens, Macron se dévoilant peu à peu comme un Hollande remastérisé, comme un conservatisme "jeune", adjectif dévorant le véritable aspect du nom commun, car par je ne sais quelle définition moderne, un jeune ne peut pas être conservateur.

Non très chère, la vérité doit être sue, c'est un bien. Seulement, selon le moment ou on la divulgue, non seulement c'est le pire des "mal", mais en plus ça aggrave l'état de dépression semi hystérique que nous vivons depuis 2008.

Quand bien même, les gens la connaissaient cette vérité, au mieux la subodorait, car bien des reportages, bien des articles, bien des annonces très tôt le matin sur les radios (jamais reprise dans la journée par auto censure des rédactions), nous décrivait, sans nommer, les pratiques qui ont cours.

Crois moi, si la presse a le mors aux dents, on va en trouver des Fillons des Leroux des Cahuzac. Un sur deux sera coupable, l'autre sera pestiféré. Au moins on est sur de faire du nettoyage!

Mais attention, certains, dont moi même, hurlent des mises en garde, qu'a mettre en pâture ces affaires aux médias donc au peuple, avec des informations incomplètes et segmentées dont on complète les trous avec des probabilités d'experts autoproclamés, sans étudier l'impact démocratique, et sur la stabilité de l'ordre public, voire sur la stabilité du monde (la France n'est pas un confetti), on prend de grands risques de produire ce que dénoncent de nombreux intellectuels: la république des juges et des experts. Et ça, je n'aurai de cesse de le répéter, quitte a passer pour un gâteux, que c'est la mort de la démocratie, alors même que tout le monde croit, très très naïvement, qu'elle vient de naître, parce qu'on nous dit enfin ce que l'on nous cachait, alors que c'est juste nous qui refusions de le voir depuis trop longtemps, parce que nous en sommes, sinon la cause par le truchement de notre manière de consommer, au mieux inconscients à l'esprit occupé par la réussite sociale.

Ce que j'avance n'est pas de gauche, pas de droite, ni même du centre. Ce n'est pas idéologique. C'est juste la réflexion de quelques brillants érudits de tout temps, qui ont fait la liste de tous les pièges de la démocratie, en décrivant parfaitement comment elle s'autodétruit en croyant progresser.

Je vois juste, en dehors d'une caste dirigeante toujours égale à elle même, assez constante dans ses abus, un retour assez moyenâgeux, de la lapidation populaire, avant même que les juges n'aient parlés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les "Affaires"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les "Affaires"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes petites affaires Mac
» Hollande et le PS face au piège des affaires
» CFE : chiffre d'affaires / calcul ajustement à l'année / congé de maternité
» Ministère des Affaires Sociales et du Travail - Bernard Friot
» Ministère des Affaires Etrangères - François Asselineau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Discussion du moment : Elections Présidentielles 2017-
Sauter vers: