Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Dossier Corse ...

Aller en bas 
AuteurMessage
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7388
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Le Dossier Corse ...    Lun 18 Déc 2017 - 19:40

https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/qui-est-jacqueline-gourault-madame-corse-du-gouvernement-1383347.html

Qui est Jacqueline Gourault dite "Mme Corse" ? Qui va jouer le rôle d'intermédiaire entre la Corse et Paris ?

née le 20 novembre 1950 a Montoire-sur-le-Loir (Loir-et-Cher). Professeur d'histoire-géographie, elle s’engage en politique en 1974, lors de la campagne de Valéry Giscard d'Estaing . Elle a perdu trois fois aux législatives face à Jack Lang 1993 puis annulation et redefaite en 1994 puis écrasé 1997 . .

Elle est élue sénatrice dès le premier tour, avec 53,25 % des voix, lors des élections sénatoriales de septembre 2011 . puis en octobre 2014, elle est élue vice-présidente du Sénat.Elle soutient Alain Juppé pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016 puis parraine Emmanuel Macron à l'élection présidentielle de 2017.

Inquiet de la victoire écrasante des nationalistes corses au territoriales le 10 decembre 2017 , et craignant une Catalogne où voir une Algérie bis , le 12 décembre 2017, le Premier ministre, Édouard Philippe, lui confie la fonction informelle de suivi du « dossier corse » ...




C'est l'un des visages assez discrets du gouvernement, même si on a pu l'apercevoir à Ajaccio en octobre dernier, à l'occasion du 124e congrès national des sapeurs-pompiers.

Sa nomination intervient alors que la coalition nationaliste emmenée par l'autonomiste Gilles Simeoni et l'indépendantiste Jean-Guy Talamoni a remporté le second tour des élections territoriales en Corse.

Les attentes des nationalistes sont fortes sur plusieurs dossiers qu'ils ont désignés comme prioritaires (co-officialité de la langue corse, amnistie des "prisonniers politiques"), dossiers sur lesquels le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a déjà opposé une fin de non recevoir.

.


Dernière édition par SaPa le Lun 18 Déc 2017 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7388
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Dossier Corse ...    Lun 18 Déc 2017 - 23:28

https://www.corsematin.com/article/article/le-premier-ministre-impatient-de-plonger-dans-le-dossier-corse

Le Premier ministre impatient de plonger dans le dossier corse ...
Par J.-M.R.--25 août 2017


"Nous avons demandé une loi générale pour la Corse"

Michel Castellani estime que les bons jalons ont été posés : "Nous avons abordé avec lui tous les aspects de la question corse, et en premier lieu la nécessité d'une loi générique qui prenne en compte ce que nous sommes. Le gouvernement veut insuffler de l'oxygène dans la société et la démocratie françaises et la Corse lui offre cette opportunité, l'occasion de jouer gagnant-gagnant. Le point positif, c'est que le Premier ministre, très à l'écoute, a dit qu'il était disposé à travailler dès à présent sans attendre les élections de décembre. À son souhait de recevoir tout le monde, mais nous lui avons répondu que nous incarnions le courant majoritaire et qu'il fallait en tenir compte."

Si Édouard Philippe n'a pris aucun engagement, les élus nationalistes lui ont fourni quelques pistes de travail, sur la base des engagements pris aux dernières territoriales. "D'abord, sur l'indispensable rapprochement des prisonniers, ensuite sur la nécessité de doter rapidement la Corse d'un statut fiscal, de soutenir les entreprises, de préserver la langue, mais tout ceci dans le cadre d'une loi générale sur la Corse. Il n'est pas exclu que des groupes de travail soient mis en place dans cette perspective. Ce qui nous a paru important au terme de cet entretien, c'est qu'il s'est déclaré ouvert, y compris à des adaptations, dans le cadre de la loi. Je lui ai dit que la loi était faite pour évoluer, j'ai cité Montesquieu, et il a approuvé." Une fois qu'il aura entendu tout le monde, Édouard Philippe fera la synthèse de ses échanges. "Il va être obligé de lâcher quelque chose." C'est le sentiment de Michel Castellani.

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7388
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Dossier Corse ...    Lun 18 Déc 2017 - 23:30

https://www.corsematin.com/article/article/le-premier-ministre-impatient-de-plonger-dans-le-dossier-corse

"Discuter sur une autonomie constitutionnelle"

Jean-Félix Acquaviva apporte son propre éclairage. "Nous avons beaucoup insisté sur le point d'équilibre démocratique à atteindre et sur les rendez-vous manqués des statuts de 1991 et de 2002 qui ont été des statuts-couloirs vers l'autonomie mais qui sont restés au milieu du gué car les conditions n'étaient pas requises à l'époque. Elles le sont aujourd'hui. Il s'agit maintenant d'entrer dans le fond et aller bien au-delà de la prise de position de Christophe Castaner qui n'est pas, de notre point de vue, le bon niveau, celui d'une simple autonomie réglementaire. Castaner avait dit qu'il n'existait pas d'autonomie constitutionnelle, ce qui est faux.

L'article 74 de la Constitution la reconnaît aux territoires ultramarins qui ont la capacité de faire des lois.


Sur ce sujet, on ne peut pas fermer a priori la porte à toute discussion. D'ailleurs, ceux qui représentent le mouvement En Marche en Corse et même des élus de droite sont favorables à une loi organique et à l'inscription de la Corse dans la Constitution qui octroierait à la Corse le pouvoir de légiférer, et légiférer pour agir directement sur la vie économique et sociale de la Corse."

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7388
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Dossier Corse ...    Sam 13 Jan 2018 - 0:59

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20120313.RUE8450/jacqueline-gourault-la-femme-a-qui-bayrou-telephone-dix-fois-par-jour.html

Jacqueline Gourault, la femme à qui Bayrou téléphone dix fois par jour ...


" Prof d’histoire-géo à la retraite, elle s’appelle Jacqueline Gourault. Bayrou décrit cette sénatrice comme un « pilier ». Il ajoute : « Jacqueline, elle me rassure. » Il lui voue « une confiance absolue ».

Les petites mains du MoDem louent sa gentillesse de grand-mère allègre. Les élus de sa région la jugent courageuse. Ses collègues sénateurs témoignent de son ouverture d’esprit.

Question liberté, elle aimerait être à la hauteur de sa mère – « athée mais très amie avec les bonnes sœurs », « totalement originale » et « dénuée de tout a priori » ... "
.


Dernière édition par SaPa le Sam 13 Jan 2018 - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7388
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Dossier Corse ...    Sam 13 Jan 2018 - 1:12

https://www.corsematin.com/article/derniere-minute/le-rapprochement-des-prisonniers-sur-lile-est-possible-pour-la-madame-corse-

Le rapprochement des prisonniers sur l'île est "possible" pour la "Madame Corse" Gourault


Par AFP--09 janvier 2018

Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur et "Madame Corse" du gouvernement, a confirmé ce mardi mardi que le rapprochement des prisonniers corses et leur transfert sur la seule prison de l'île, à Borgo, était "possible", et à l'étude actuellement.


Dernière édition par SaPa le Sam 13 Jan 2018 - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7388
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Dossier Corse ...    Sam 13 Jan 2018 - 1:23

https://www.corsematin.com/article/france-monde/corse-talamoni-et-simeoni-saluent-un-deblocage-des-discussions

Corse: Talamoni et Simeoni saluent un "déblocage" des discussions

Par "Source AFP" --05 janvier 2018


https://www.corsematin.com/politique
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7388
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Dossier Corse ...    Mer 7 Fév 2018 - 20:55

Mais il est allé la bas ... Pour Quoi faire ...??

La guerre d'indépendance

La féodalité atteint ses limites. Les taxes étouffent les Corses, les grandes familles insulaires ne sont pas consultées, les tensions augmentent et la révolte s’impose. Le désordre s’installe. La première insurrection contre le pouvoir génois est celle du Boziu en 1729, suivie de celle du Rustinu en 1735, puis de celle d’Orezza en 1743. Elles donnent naissance à une première génération d’insurgés parmi lesquels Luigi Giafferi et Ghjacintu Paoli qui connaîtront l’exil. Théodore de Neuhoff, baron westphalien, devient un éphémère roi de Corse, la France intervient en médiateur…

C’est dans ce contexte de confusion qu’en 1755, Pasquale Paoli, fils de Ghjacintu Paoli, répond à l’appel de son frère et des notables corses pour conduire l’île vers l’indépendance. La même année, il est proclamé général en chef de la nation corse. Il fait adopter une constitution imprégnée de l’Esprit des Lumières et fait de la Corse la première région du monde à se doter d’un état démocratique moderne (avant la Guerre d’Indépendance américaine et la Révolution Française). À noter : la Corse fut le premier état à donner le droit de vote aux femmes !

En 1768, Gênes, pourtant dépossédée de sa souveraineté par les insurgés, cède la Corse à la France. Cette dernière part en campagne pour conquérir « son bien ». Deux grandes batailles opposeront les troupes françaises aux troupes insulaires. Celle de Borgo en 1768 donne la victoire aux Corses, mais celle de Ponte Novu en 1769 voit l’armée de Paoli écrasée et signe la fin de l’indépendance de la Corse. Paoli s’exile à Londres. Les changements politiques qu’impose la Révolution française lui permettront un retour en 1790. Mais soucieux de préserver la Corse des excès de la « Terreur », il s’éloigne du pouvoir et est accusé de trahison. En 1793, la France demande son arrestation. Il fait alors appel à la flotte anglaise, ce qui oblige les Français à quitter l’île. En 1794, un éphémère royaume Anglo-Corse – dans lequel la Corse reste un royaume indépendant uni à l’Angleterre – est instauré. L’instabilité pousse Paoli à quitter la Corse pour l’Angleterre où il mourra en 1807, tandis que le jeune général Bonaparte se rallie à la France et contribue à chasser les Anglais de l’île. L’année 1796 marque la fin de l’occupation anglaise.


http://www.ollandini.fr/epoque-genoise-et-guerre-d-independance-corse.html
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7388
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Le Dossier Corse ...    Mer 7 Fév 2018 - 21:19

Un Rendez Vous Manqué avec l'Histoire ...

La Corse est en Europe ... Elle n'a plus besoin de la France ... Elle n'a plus d'autre choix que de Déclarer son Indépendance ...
L'Etat Français , qui n'a même pas les Moyens d'entretenir les Routes Nationales Françaises ... n'a aucun moyen de l'empêcher ...

C'est vraiment triste , d'être d'avoir été aussi nul ...

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Dossier Corse ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dossier Corse ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SÉMAPHORE - CAP CORSE (CORSE DU NORD)
» SÉMAPHORE - SAGRO (Haute-Corse)
» dossier sur maison d'édition
» Corse : un adolescent tue toute sa famille
» ***Polyphonie Corse !***

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: