Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [35] Ile et vilaine

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Elfyn



Nombre de messages : 457
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Sam 4 Oct 2008 - 13:21

Voilà, les deux maires préfèrent parler d'une "coopération accrue" (cela me fait penser au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, cette grosse blague)... surtout ne pas empiéter sur leurs plate-bandes de barons socialistes ! Et cela ne m'étonnerait pas qu'Ayrault soit une surprise du PS au niveau national, assurer la présidence de son groupe à l'Assemblée nationale c'est une bonne base tout de même...

En fait il y a déjà une école Diwan à Rennes, Delaveau est contre la création d'un second établissement, au contraire du Mouvement démocrate rennais qui l'avait inscrit dans son programme aux municipales.
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Jeu 9 Oct 2008 - 16:33

Corinne Lepage à Rennes jeudi 16 octobre




L'ancienne ministre de l’Environnement et actuelle vice-présidente du Modem Corinne Lepage sera à Rennes le 16 octobre prochain. Elle donnera une conférence, ouverte à tous, devant les étudiants du campus de Ker Lann (Bruz) sur le tthème « Développement durable, un siècle de rupture de civilisation »(17h30). Un événement qui permettra aussi au Lions Club de Grand Ouest d'annoncer le lancement en direction des moins de 26 ans de "trophées pour l’innovation dans le développement durable".

http://www.ouest-france.fr/Corinne-Lepage-a-Rennes-jeudi-16-octobre/re/ofdernmin/_-718785--BKN----_actu.html
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 26
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Jeu 9 Oct 2008 - 19:06

Merci Gillou, je fais passer l'info. Smile
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Jeu 16 Oct 2008 - 10:31

Corinne Lepage interviendra ce jeudi, à 17 h 30, à l'école des métiers de l'environnement (Ker Lann à Bruz), avant d'assister, au même endroit, à la présentation des Trophées Lions Club de l'innovation dans le développement durable, avec l'Institut des hautes études de défense nationale et l'institut des hautes études de sécurité.

Le soir, à Rennes, elle participera à un dîner débat réunissant 250 personnes sur le thème Développement durable, projet de civilisation : une éthique universelle pour la paix et la sécurité.
Elle sera, également, à 11 h 30, à Chantepie où, avec le maire MoDem, Grégoire Le Blond, elle visitera la Zac des Rives du Blosne.
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Sam 18 Oct 2008 - 10:22

RESULTATS DES ELECTIONS DEPARTEMENTALES 2008 - ILLE ET VILAINE



Présidence collégiale

Conseil départemental (hors membres de droit)

GrégoireLE BLOND 47 élu(e)s liste Laurent THOMAS
CaroleGODARD 34 élu(e)s liste Philippe CANTIN
Jean-MarcLECERF
Pierre-YvesMARTIN
CarolineOLLIVRO
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mar 21 Oct 2008 - 20:53

Dernière minute
Rennes
mardi 21 octobre 2008

Caroline Ollivro fait appel de l'invalidation de son élection à Rennes


Caroline Ollivro, tête de liste MoDem aux municipales de Rennes et conseillère municipale d'opposition, a décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif de Rennes devant le Conseil d'Etat.

Le tribunal avait décidé d'invalider son élection et donc d'annuler le remboursement de ses frais de campagne. Son appel suspend la décision rennaise.
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 26
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mer 22 Oct 2008 - 17:51

Ah, bonne nouvelle ! Plus qu'à attendre, encore...

Edition : article plus complet à cette adresse http://www.rennes.maville.com/Caroline-Ollivro-fait-appel-et-reste-au-conseil/re/actudet/actu_loc-727714------_actu.html


Ouest-France a écrit:
Caroline Ollivro fait appel et reste au conseil

Le temps que le Conseil d'État statue sur l'appel de Caroline Ollivro, la militante MoDem reste conseillère municipale et conseillère de Rennes Métropole.

La conseillère municipale fait appel de la décision du Tribunal administratif invalidant son élection. En attendant, elle reste élue.
Caroline Ollivro reste au conseil municipal et au conseil de Rennes Métropole... Pour l'instant. Hier soir, elle a annoncé qu'elle faisait appel de la décision du tribunal administratif de Rennes invalidant son élection à cause de ses comptes de campagne (O.-F. du 3 octobre). Un appel qui suspend son inéligibilité.

« Il lui semble, explique-t-on dans un communiqué, que le tribunal a mis en cause sa bonne foi de manière théorique sans analyser précisément ni peser tous les éléments qui avaient été portés à sa connaissance. Avec son avocat, Me Guillaume Glenard, Caroline Ollivro s'apprête donc à déposer une requête en appel devant le Conseil d'État. »

La dette reste

L'affaire va donc être de nouveau réétudiée depuis le début, soit depuis la décision de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) validée par le tribunal administratif. En fait, la justice lui reproche de ne pas avoir déclaré à temps deux factures d'imprimerie, d'un montant total de 10 749 € et n'a pas retenu la bonne foi plaidée par son avocat qui ajoutait qu'elle n'avait « aucun intérêt à cacher ces factures, puisque l'État les remboursait ! »

Sur ce plan financier, il n'y a d'ailleurs rien de suspensif. La requête devant le Conseil d'État ne débloque toujours pas le remboursement de ses comptes de campagne et Caroline Ollivro garde sur le dos l'emprunt de 80 000 € qu'elle a contracté pour sa campagne qui a coûté, au bout du compte, 96 505 €. Dans les rangs du MoDem, on évoque d'ailleurs l'idée de lancer une souscription car, en plus de la dette, les intérêts continuent à s'accumuler.

Enfin, il y a aussi le calendrier politique. Les prochaines élections où le parti de François Bayrou pourrait être tenté de se présenter sont les Européennes de juin 2009. Avec ou sans Caroline Ollivro ?

Gilles KERDREUX.

Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mer 22 Oct 2008 - 18:44

Espérons que la justice lui donne raison et lui reconnaisse sa bonne foi. Elle se bat pour Rennes, la Bretagne (réunifiée tout comme son mari?) et pour le modem.
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 26
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Jeu 27 Nov 2008 - 19:11

Citation :
Lundi 1er décembre 2008
Conférence-débat organisée par le Kiosque Citoyen
18h30, Faculté de Sciences de Droit et de Science Politique,
9 rue Jean Macé, 35000 Rennes - Amphi 1, (Bus Lignes 1,3,10: Fac de Droit).

" Pour un changement de politique économique "
Jean PEYRELEVADE Ancien président-directeur général du Crédit Lyonnais. - Il a longtemps été professeur d'économie à l'Ecole polytechnique.


Les Français se préparent un réveil difficile.
L'économie française souffre d'un grave défaut de compétitivité. Son problème central ne tient pas à la mollesse de la demande mais à la faiblesse de l'offre, notamment industrielle, qui s'aggrave rapidement.
L'état des finances publiques est catastrophique. C'est le résultat d'une démagogie française justifiée par une vulgate keynésienne mal assimilée. Les réformes sont mal financées et s'accompagnent d'un creusement du déficit. Il faut rétablir les comptes. Une fois qu'on l'aura fait, nous pourrons utiliser les marges de manœuvre pour baisser les charges sur l'appareil productif.
Le Président élu l'a été pour tourner le dos à l'immobilisme dont il accuse ses prédécesseurs. Doté d'une grande aptitude à l'action, il l'exerce hélas de travers. Voulant incarner la rupture, il est dans l'exact prolongement des erreurs du passé. Héros des réformes périphériques, il échouera sur la plus centrale : celle qui rétablirait la compétitivité de notre appareil productif. Ainsi va-t-il progressivement étouffer le peu de croissance potentielle qui nous reste.
Loin d'augmenter le pouvoir d'achat, il nous conduit vers une stagnation de notre niveau de vie. En ce sens, son erreur est tristement historique, tout comme son élection par un peuple floué. Il est un leurre, le dernier j'espère, avant que le redressement de la France soit enfin engagé.
Chouette, c'est à deux pas de mon lycée !
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 26
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Lun 1 Déc 2008 - 21:44

Une heure et demie d'explication économique et de débat très instructive avec Jean Peyrelevade tout à l'heure. Il est moins dogmatique que je ne le pensais, notamment lorsqu'il a répondu à Yann (je lui laisse le soin d'en parler !). J'essaierai de mettre un compte-rendu en ligne de son intervention d'ici quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Lun 1 Déc 2008 - 22:48

Je partage l'impression d'Elfyn, l'explication didactique de Peyrelevade était à la fois très plaisante et très convaincante. Vous allez me dire, pourquoi nos dirigeants ne s'inspirent pas de son discours dans ce cas ? Tout simplement parce que son discours n'est pas fait pour séduire les foules dans la mesure où il nous explique qu'il faut redonner plus de part de valeur ajoutée aux entreprises et moins aux ménages, à l'opposé du "surf" démagogique de Besancenot qui dénonce la part belle du capital au détriment du travailleur. En gros le discours de Peyrelevade c'est de montrer en quoi nous allons décliner plus vite que les autres, notamment parce que la part des ménages s'évapore dans les produits importés... Tiens, ça ne vous rappelle rien ? Wink

Bon, j'en viens à ma question de fin de débat. La voici à peu près restituée : "Monsieur Peyrelevade, si j'ai bien compris l'objectif de votre intervention c'est de nous expliquer comment mieux s'y prendre pour faire de la croissance dans notre pays, c'est bien ça ? (Il acquiesce) Bon. Il paraît que la croissance vient pour beaucoup de la production de biens matériels : l'industrie, notamment l'automobile, le bâtiment, l'agroalimentaire, etc... (Il acquiesce) Il paraît aussi que les biens matériels proviennent tous des ressources naturels, or j'ai lu il y a peu dans Marianne, et ailleurs, que nous consommons déjà à l'échelle planètaire 25% de plus que ce que la Terre peut régénérer. Si on y ajoute le fait que nous sommes actuellement déjà 6 milliards sur Terre et que nous serons dans quelques années 3 milliards de plus, et si on y ajoute les problèmes climatiques graves liés à la pollution, est-ce bien raisonnable de parler de croissance ?"

La réponse de Jean Peyrelevade demain ! (Vous allez être surpris )
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mar 2 Déc 2008 - 10:09

On est demain, et en effet je suis surpris... de l'absence de réponse. Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mar 2 Déc 2008 - 21:19

ben oui, on attend la réponse Yann.
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 26
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mar 2 Déc 2008 - 22:57

Compte-rendu, les phrases ne sont pas exactes mais issues de la retranscription à partir de mes notes :

Citation :
Je développerai mon exposé en deux partis : l'une consacrée exclusivement à l'économie française en temps normale, l'autre à la crise qui nous touche actuellement.
J'ai écrit ce livre - il le montre – d'une part du fait de la très mauvaise gouvernance de Nicolas Sarkozy, d'autre part parce que je voulais depuis longtemps faire part de ma profonde inquiétudes vis-à-vis de la situation économique française, ce qui correspond d'ailleurs avec mon engagement au MoDem.

Une économie française doublement faible

L'économie française présente donc deux faiblesses fondamentales, que Sarkozy comme ses prédécesseurs a aggravées :

1) L'état de nos finances publiques, gravement déséquilibrées. Nous étions en 2007 après la Grèce le premier pays européen en terme de déficit budgétaire annuel ! Depuis les années 80, nous sommes également le seul pays européen avec l'Italie à ne pas avoir présenté un budget public à l'équilibre. La dette publique - 65% du PIB – n'est pas en elle-même dramatique. Mais quelle sera-t-elle à la fin de la crise, située à la fin de l'année 2010 dans les scénarios les plus optimistes ? 70, 75% ? Dans ces conditions, nous aboutirions à une situation incontrôlable. Bien sûr, nous serons au-delà des 3% théoriques d'endettement permis par Maastricht.
Nous avons besoin d'un budget public en excédent ! Or, depuis trente ans, les années où nous avons été en excédent primaire se sont comptées sur les doigts d'une main...

A présent, les raisons : comment en sommes-nous arrivés là ? Eh bien, parce que tous les gouvernants ont considéré comme seule valable la thèse suivante, particulièrement électoraliste : il faut augmenter, relancer la demande pour relancer la production. Cela se traduit par une hausse du pouvoir d'achat, ce qui nous conduit à une augmentation des déficits de par des baisses d'impôts, ce qui est toujours très populaire mais ce qui est aussi une vision absolument égoïste, à court-terme de l'économie, au détriment de la collectivité !
La thèse keynésienne de croissance par la relance de la demande est en fait fausse en période normale. Ou plutôt, beaucoup d'économistes ont mal lu Keynes : en fait il préconise de telles mesures quand une partie des capacités de production est en sommeil, est inactive, or ce n'est pas le cas en France ! Du moins cela ne l'était pas avant la crise. Comment expliquer, le cas échéant, que depuis 2000 notre demande interne a progressé plus vite que la production ? C'est que nous ne sommes plus capables de la satisfaire et c'est ce qui explique la part grandissante de nos importations ainsi que l'effondrement de notre commerce extérieur. Notre appareil productif est de moins en moins compétitif.

2 ) Abordons maintenant le problème de la fiscalité. Les impôts sont à peu près répartis à 50/50 entre les ménages et les entreprises. Mais quand on prend moins aux ménages, on prend plus aux entreprises !
Les entreprises fabriquent tous les ans de la valeur ajoutée, qui est répartie entre la valeur salariale et la marge brute : le paiement des impôts, les dividendes et l'investissement. Cela se nomme l'autofinancement d'une entreprise. Or, depuis dix-quinze ans, la valeur ajoutée s'est déplacée partout dans le monde au détriment des salariés vers l'entreprise elle-même, en fait ce que je nommerais le capital s'il fallait parler comme Olivier Besancenot. Il faut donc rééquilibrer ce partage favorable au capitalisme financier.
Je disais que cette réalité était vraie pour tous les pays du monde, mais en fait il y a une exception : la France ! Depuis le début des années 1990 les marges brutes n'ont pas augmenté en proportion de la valeur ajoutée, il y a même eu par endroits une lente érosion des marges des entreprises. Sa valeur la plus élevée a été de 33% de la valeur ajoutée, c'était en 1989 alors que Michel Rocard était premier ministre ! S'ensuit une minute à propos de la relation Peyrelevade/Rocard. La France est aujourd'hui le pays développé avec les marges d'entreprises les plus faibles : 30% selon les derniers chiffres alors qu'il est de 41% en Allemagne et que la moyenne européenne est de 38% ! Même l'Italie a un pourcentage supérieur au nôtre. Cette réalité est masquée du fait de la médiatisation des sociétés du Cac 40 dont les taux de profits importants sont eux en augmentation. Mais, et c'est bien de le rappeler, ces entreprises ne sont plus réellement françaises : elles réalisent les trois quarts de leurs activités et de leurs profits à l'extérieur ! Dans l'ensemble des entreprises françaises, elles ne représentent que 15% de la valeur ajoutée.
Pour en revenir aux marges, leur faiblesse est très ennuyeuse car elles servent à investir sans que l'entreprise ait besoin de se tourner vers ses actionnaires, la Bourse ou sa banque. L'autofinancement des entreprises françaises se monte à 55% des investissements totaux alors que la normale est de 80%. Mieux, en Allemagne il est de 100%, ce qui veut dire qu'en moyenne les entreprises sont indépendants du systèmes bancaire.

La faiblesse de la croissance française est à trouver en partie dans la faille budgétaire - je l'estime à un-demi point de croissance par an - ainsi donc que dans la faiblesse de son taux d'investissement.

On a finalement distribué du pouvoir d'achat fictif ! C'est aussi pour cela que je me suis opposé à la loi TEPA qui a distribué des cadeaux fiscaux aux ménages sous diverses formes. Sarkozy a donc continué cette erreur fondamentale, et pourrait la réparer en redéplaçant la valeur ajoutée vers les entreprises. Une progression de l'ordre d'un tiers me paraîtrait suffisante ; en Allemagne, les entreprises sont plus résistantes aux variations de l'euro et à la crise.
Ah, et que l'on ne vienne pas me dire que l'Allemagne, c'est normal, après tout ils sont réputés pour leur discipline et leur sérieux. Cela est faux et il n'y a pas de supériorité structurelle allemande : en 2002 l'économie de l'Allemagne était dans un état aussi mauvais que le nôtre (déficits etc.) et ils ont décidé de déplacer brutalement la valeur ajoutée en faveur des entreprises, via notamment la réforme de la sécurité sociale et en pesant sur les salaires réels.
Ce que je ne recommande pas par ailleurs : hors crise, il ne faut pas diminuer le pouvoir d'achat. Nous devons utiliser intelligemment notre budget afin de rétablir des finances publiques dignes de ce nom et d'avoir enfin un budget à l'équilibre. Enfin seulement nous pourrons utiliser les excédents liés à la croissance pour alléger certaines charges des entreprises. Lesquelles ? Par exemple, l'industrie représente 80% de la production économique française et est le secteur le plus taxé : pourquoi ne pas le ramener dans la moyenne ? Supprimer la taxe professionnelle serait également une piste à étudier. De même que taxer les dividendes pour éviter que le déplacement de la valeur ajoutée ne se fasse en direction des actionnaires...

La Sécu accuse un déficit de 10 milliards qui va augmenter. Nous avons un système par répartition, une sorte de mutuelle entre tous les ménages : la réforme de la Sécu devra donc être un effort national : diminution des prestations ou augmentation des cotisations ? C'est à vous les jeunes de vous saisir de ces questions – les jeunes sont en effet nombreux dans l'amphi – car il s'agit de votre argent. Comment allez-vous assurer l'entretien des vieux dont je fais hélas partie à présent ? Le système français en la matière bat des records question opacité...

Quid de la crise ?

Ce que je viens d'exposer n'est évidemment pas à faire en période de crise, l'effort de redressement serait impossible. Puisque nous sommes en crise, la thèse keynésienne est fondée pour la première fois depuis trente ans ! Cependant, il n'empêche que la relance doive s'effectuer par l'investissement et non par la consommation : si l'option de cette dernière est conservée, on assistera comme d'habitude à 50% d'importations...
A la sortie de la crise, notre appareil productif aura subi plus de dégâts que nos voisins et notre déficit annuel dépassera les 4%. Quant à l'endettement global, comme je l'ai dit, il se chiffrera aux alentours de 70 à 75%... ces questions se reposeront donc très rapidement : à la prochaine présidentielle !

Débat

1) Que pensez-vous du plan de sauvetage des banques ?

Nous sommes confrontés à la même situation qu'en 1929 de ce point de vue : perte de confiance dans la monnaie qui est la base fondamentale de l'économie. Un sauvetage était donc une nécessité absolue. Les Européens s'y sont-ils bien pris ? Ils n'étaient en fait pas préparés et ont beaucoup cafouillé, du moins jusqu'à ce que Gordon Brown s'en mêle. L'essentiel étant de :
- garantir les engagements : pour vous dire combien la confiance règne, beaucoup de grandes entreprises françaises ont retiré leurs liquidités des banques pour les mettre en bons au trésor !
- se poser la question des actifs. Dans ceux des banques il y en a un certain nombre de mauvaises qualités. Il y a le choix du rachat massif, comme cela a été le cas avec le plan Paulson et les premières déclarations de Sarkozy. C'est une mauvaise solution car nous ne connaissons pas le prix de ces actifs. Plus efficace et plus agressif, il y a plus simple : la nationalisation. Ainsi vous disposez de l'ensemble des fonds propres de la banque quand vous en avez besoin.

J'espère que le plan européen actuel fonctionnera, mais le cas échéant les États devront augmenter leur participation dans les banques afin de pouvoir peser ou de contrôler... c'est ce qui s'est passé au Royaume-Uni, où l'essentiel du système bancaire est désormais nationalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Elfyn

avatar

Masculin Nombre de messages : 457
Age : 26
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mar 2 Déc 2008 - 22:57

Citation :
2) Vous faites la comparaison avec 1929. Ne serait-ce pas l'occasion de baser enfin le dispositif sur l'équité, valeur essentielle ? Il me semble par ailleurs que vous êtes très favorable à une économie régulée.

Crise de 29 : si j'en ai le temps, j'aimerais d'ailleurs en étudier de manière plus approfondie les ressorts et en faire une comparaison plus précise avec 2008.
Vous avez raison, au nom de l'équité il faudra naturellement demander un effort particulier aux plus favorisés, en commençant par supprimer les cadeaux fiscaux, cela va sans dire.
Par ailleurs, je ne fais pas la distinction comme certains économistes ou politiques ont pu la faire entre un méchant capitalisme financier et un bon capitalisme entrepreneurial. Si je défends la liberté d'entreprendre, des échanges etc., je fais simplement le constat suivant : tout système non régulé fait faillite ! La partie financière du capitalisme doit donc être régulée dans tous ses aspects. Commençons par exemple par supprimer les paradis fiscaux et s'attaquer aux hedge funds ! Notre monnaie réelle est celle de nos dépôts en banque, le reste est de la prise de risques privée. Nous sommes donc en présence d'une contradiction fondamentale : la prise de risques est privée alors que le système bancaire a un caractère public !

3) Vous n'avez en rien prévu cette crise, de même qu'aucun candidat à la présidentielle de 2007 ne l'a fait. N'êtes-vous pas un peu mal placé pour en parler ?

Je vous répondrai simplement : on est tous mauvais ! Rires. J'ai écrit en 2006 un livre intitulé « Le capitalisme total » que je vous invite à lire, mais je n'ai effectivement pas prévu une telle crise aussi rapidement. Pour ma défense, donnez-moi donc un seul nom d'économiste qui l'ait prévue dans les détails. Quelques mots dans l'assistance, le nom de Jacques Rueff est donné par Alain Vallée, militant MoDem, mais écarté par Jean Peyrelevade.
Les ressorts profonds de cette crise sont à présent connus : le système financier américain absolument non régulé, la titrisation, les notations AAA pour des entreprises avec des actifs toxiques, pas de régulation non plus du côté des distributeur du crédit américain. Et les banquiers européennes ont quand même acheté ! C'est pourquoi il faut tout réguler, obliger les banques à disposer de liquidités et fonds propres suffisants, car le marché n'a en lui-même pas de liquidité propre !
4) [Nicolas Boucher, président des Jeunes démocrate 35] a. Vous parliez des hedge funds : vont-ils traverser l'Atlantique ou s'arrêter aux frontières comme on nous l'a annoncé il y a quelques mois pour la crise ?

Oui, ils vont bien sûr traverser et tout le monde va en subir les conséquences. Cependant je ne crois pas que les effets seront aussi violents que les subprimes.

[N. Boucher] b. Il est beaucoup question de Bretton Woods ces temps-ci.

Désormais il est évident que la régulation doit être mondiale, puisque tout système non régulé fait faillite et que nous sommes dans un contexte de mondialisation. Ce devrait être le travail d'une agence de conception car il y a trop d'États pour cela, et pourrait donc passer par un refonte du FMI ou de la Banque des Règlements Internationaux.
A l'échelle européenne, réfléchissez un peu... 27 pays, et 27 régulateurs ! Il est donc urgent de n'en obtenir qu'un pour toute l'Union européenne.

[N. Boucher] c. Vous avez abordé la place des jeunes : mais que pouvons-nous faire ?

C'est la question des cotisations sociales... je ne veux pas contribuer à la lutte intergénérationelle, mais les jeunes doivent se saisir de cela et du déséquilibre, des transferts en faveur des vieux qu'il conviendrait de mesurer. Aujourd'hui les bébés naissent en France avec un héritage négatif...

5) [Militant Solidarité & Progrès ] Je n'ai pas entendu Bayrou attaquer la BCE ! Pourquoi ne pas financer de grands projets avec une banque nationale ? Et revenir sur la loi Giscard/Pompidou du 3 Janvier 1973 ?

Je ne vais pas rentrer dans ce genre de débat, sinon il va y en avoir au moins pour trois-quarts d'heure. Mais une telle banque nationale, c'est une banque centrale, maintenant à l'échelle européenne.
[Je n'ai pas compris s'il y a eu réponse ou non au sujet de la susdite loi, je vais aux infos, Yann si tu passes par là]
Le principal c'est la relance par l'investissement !

6) Je fais court : ne serait pas temps de sortir les sans-culottes de la naphtaline ?

Je ne crois pas que révolution soit synonyme de croissance économique.

Remarque Alain Vallée : par rapport à ce qui a été dit tout à l'heure, il est possible de lire sur sa feuille de paie à combien se monte notre dette vis-à-vis de la Sécurité Sociale : c'est la mention RDS, Remboursement de la Dette Sociale !

7) [Yann Gaudin, militant MoDem] Si j'ai bien compris l'objectif de votre intervention c'est de nous expliquer comment mieux s'y prendre pour faire de la croissance dans notre pays ; or la croissance c'est surtout de la production de bien matériels (automobile, bâtiment, agroalimentaire etc.). Or il est établi que nos ressources naturelles sont limitées et que nous consommons déjà 25% de plus que la terre ne peut le supporter ; de plus nous sommes 6 milliards et bientôt 9 dans quelques années, ajoutés à cela tous les problèmes climatiques ; est-ce donc bien raisonnable de parler de croissance ?

Hésite et décide de répondre à la question. Je ferai quatre remarques.

La première : il se peut que vous ayez raison, je n'écarte pas cette possibilité.
La deuxième : c'est un argument très malhonnête je le sais, mais jusqu'ici ces idées ont eu un succès politique faible.
La troisième : avant de basculer vers la décroissance, vous devez être certain que vous pouvez changer de modèle. Il y a donc un certain nombre de paramètres techniques et technologiques à prendre en compte.
La quatrième et dernière : un changement éventuel de modèle doit entraîner également une augmentation du taux d'investissement. Et ce même si vous changez le processus de production ( moins de CO2 dans les entreprises, les transports, moins de voitures, combustibles). C'est un « voyage intergalactique » qu'il nous faudrait réaliser... je trouve d'ailleurs le bilan du Grenelle de l'Environnement positif mais triste : c'était une bonne opération de sensibilisation mais il n'y a pas de modèle derrière, c'est désespérément creux.

8 ) Que pensez-vous de l'abaissement des taux de la Fed et de la BCE ?

Oui, ils sont passés de bas à très bas. A la sortie de la crise, il faudra remonter les taux d'intérêts et récupérer les liquidités : je vous prédis d'ailleurs une série de réactions hostiles à ces décisions ! La BCE a trop tardé à abaisser ses taux pendant la crise, ce qui l'a empêcher de gérer plus efficacement les problèmes auxquels nous sommes confrontés.


Dernière édition par Elfyn le Mer 3 Déc 2008 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mer 3 Déc 2008 - 9:27

Désolé pour mon absence mais je n'ai pas pu poster hier. Merci à Elfyn pour son compte-rendu, du coup y'a la réponse de JP à ma question. Je rajouterai juste que JP a déclaré à la fin "mais il se peut que vous ayez raison et que nous soyons obligés d'entrer en décroissance, en tout cas il faut que nous trouvions une solution" ce à quoi j'ai rajouté pour conclure "oui et vite, très vite" et JP "vite oui, vous avez raison". Un économiste de renom comme Jean Peyrelevade qui n'exclut pas la décroissance, pas mal non ? En tout cas il a fait preuve d'honnêteté intellectuelle et d'humilité, je m'attendais à une réponse négationniste du style "on exagère beaucoup sur l'écologie" ou "vous savez, on lit tout et son contraire", au lieu de ça il reconnaît qu'il y a un très grave problème à venir et compte dans un premier temps sur la science et un nouveau modèle pour nous en sortir (je ne propose rien de moins).
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mer 3 Déc 2008 - 9:38

une belle leçon d'économie. Jp ministre des finances?
Ce serait une bonne idée mais il serait certainement impopulaire.
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Jeu 4 Déc 2008 - 6:32

Le MoDem lance une souscription pour soutenir Caroline Ollivro


Caroline Ollivro, conseillère municipale MoDem de Rennes, a été condamnée par le tribunal administratif de Rennes à rembourser ses comptes de campagne 2008. Elle a fait appel de cette décision. Un comité de soutien, présidé par Jean Manuel De Queiroz, universitaire, et Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc, est en train de se constituer pour l'aider à faire face en cas de confirmation par le Conseil d'Etat de cette première condamnation.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-MoDem-lance-une-souscription-pour-soutenir-Caroline-Ollivro_-761878--BKN_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Jeu 4 Déc 2008 - 12:49

Le MoDem lance une souscription pour soutenir Caroline Ollivro




Caroline Ollivro, conseillère municipale MoDem de Rennes, a été condamnée par le tribunal administratif de Rennes à rembourser ses comptes de campagne 2008. Elle a fait appel de cette décision. Un comité de soutien, présidé par Jean Manuel De Queiroz, universitaire, et Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc, est en train de se constituer pour l'aider à faire face en cas de confirmation par le Conseil d'Etat de cette première condamnation.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-MoDem-lance-une-souscription-pour-soutenir-Caroline-Ollivro_-761878--BKN_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mar 9 Déc 2008 - 20:17

Revenir en haut Aller en bas
Tamaris



Masculin Nombre de messages : 1525
Age : 63
Localisation : (Nord)
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mar 9 Déc 2008 - 21:12

Merci, Yann, pour ton apport politique, sur ce forum dont cétait au début la vocation.
Aujourd'hui le nombre de fils ridicules dépasse le nombre de fils sérieux, et certains sont entretenus comme par des automates (PS, PSLE...)
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 52
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mar 9 Déc 2008 - 22:10

Il y a des automates dans le fofo ?
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Jeu 11 Déc 2008 - 10:02

Mobilisation pour sauver Caroline Ollivro :

https://www.dailymotion.com/tag/modem/search/MoDem/video/x7oxy1_50101220081936ollivrothon_news?from=rss
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Mer 17 Déc 2008 - 8:37

Réunion Europe Modem 35




"Chers amis,

François Guliana et Patrick Brunel, animateurs du groupe de projet Europe "Education, culture et sport"[/b] sont heureux de vous inviter à la prochaine réunion du groupe qui se tiendra :
le jeudi 18 décembre, à 20 heures,
à la Maison de quartier Villejean,

2 rue de Bourgogne, à Rennes.



Cette réunion, en présence de Benard le Nail, premier directeur de l'Institut culturel de Bretagne, aura pour thème l "Europe de la culture et sidentités régionales" et sera ouverte à tous les adhérents de la région.

Si vous ne pouvez participer à cette réunion, vous avez la possibilité d’envoyer une contribution qui nourrira les réflexions de l'ensemble du groupe, à l'adresse suivante : education-culture@democrates-en-europe.eu

Afin de faciliter votre accueil, merci de nous confirmer votre présence par email : education-culture@democrates-en-europe.eu


Bien amicalement à vous,

L'équipe du projet Europe
MoDem"
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Ven 26 Déc 2008 - 11:52

Ouest-France 24 décembre Nouvelle démission au conseil municipal de Rennes

Anne Legagne, élue en mars 2008 sur la liste MoDem conduite par Caroline Ollivro, vient de démissionner du conseil municipal de Rennes pour raisons professionnelles. « Le docteur Anne Legagne a été appelée à de nouvelles responsabilités à l’hôpital de Saint-Malo », annonce le MoDem dans un communiqué diffusé ce mercredi après-midi. Elle sera remplacée en janvier par Fabrice Marzin, Frank Darcel et Houaria Martray, ses suivants de liste, ayant eux-mêmes renoncés à siéger. Agrégé d’histoire, Fabrice Marzin est âgé de 34 ans. Il était responsable du volet programme de la liste MoDem lors de la campagne des municipales. Son installation officielle devrait se faire lors de la prochaine séance publique du conseil municipal, début janvier.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Nouvelle-demission-au-conseil-municipal-de-Rennes_-783730--BKN_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
gillou

avatar

Masculin Nombre de messages : 9070
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   Dim 28 Déc 2008 - 21:20

Dernière minute Saint-Malo
20:00 - dimanche 28 décembre 2008

Louisette Bourdin en Égypte avec le Premier ministre

Louisette Bourdin, consillère municipale du Modem à Saint-Malo, est aussi chef d’entreprise. Elle dirige sa société ABC Texture, spécialisée dans la formulation de produits de beauté. Les 22 et 23 décembre dernier, juste avant Noël, elle a fait partie de la délégation officielle invitée par le Premier ministre, François Fillon, lors de son déplacement en Égypte.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Louisette-Bourdin-en-egypte-avec-le-Premier-ministre_-785304--BKN_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [35] Ile et vilaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
[35] Ile et vilaine
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Forums en Ille-et-Vilaine et en Savoie !?
» SÉMAPHORE - LE GROIN (ILLE ET VILAINE)
» ILE ET VILAINE
» Le port de Guipry Messac,ses bâteaux,ses rives et au milieu,la Vilaine...
» Ile-et-Vilaine (35)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Organisation sur le terrain et sur internet :: Fédération Locale :: Régions Centre, Pays de Loire, Bretagne, Basse Normandie-
Sauter vers: