Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel   Lun 18 Fév 2008 - 9:12

Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel
PARIS (AFP) - 18/02/2008 06:21

opération de police, mobilisant près d'un millier de membres des forces de l'ordre, a débuté lundi à 6H00 à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) afin d'interpeller les auteurs de violences contre des policiers survenues fin novembre dans cette ville.

Vingt-cinq personnes ont été interpellées a annoncé à la presse la procureure de Pontoise Marie-Thérèse de Givry. Lors d'un point de presse au McDonald's de Villiers, Mme de Givry a expliqué aux nombreux médias présents que les enquêteurs avaient ciblé 38 personnes et que 25 d'entre elles avaient été interpellées à Villiers et dans les communes voisines.

"Je n'ai jamais vu une opération de police de cette envergure", a commenté la procureure avant de "féliciter les forces de l'ordre" engagées dans cette opération qui a mobilisé environ 1.000 personnes. Elle a déclaré ne "pas penser qu'il y aura trop de traumatisme dans la cité", celle de "derrière les murs de Monseigneur" à Villiers, cible principale des policiers. "J'espère, a ajouté Mme de Givry, que "les habitants comprendront que nous sommes là pour rétablir l'ordre et la paix".

Près de 1.000 policiers du RAID, de l'office central de répression du bandistime (OCRB), de la police judiciaire de Versailles et d'Ile de France, notamment, participent à cette opération lancée sur une vingtaine d'objectifs à Villiers mais aussi dans les communes alentours, selon des sources proches de l'enquête.

De nombreux médias étaient sur place, ce qui a suscité l'agacement des policiers.

A 6H00 pile, membres du RAID, de la PJ et CRS ont investi la cité "derrière les murs de Monseigneur" ont investi une dizaine d'immeubles pour y procéder à des perquisitions. Un véhicule sert d'Etat major et de PC aux policiers engagés dans cette opération. Unique en son genre, il résiste aux balles et au feu et est surnommé "Robocop" dans la police, où il fait des jaloux. Ce véhicule est celui de la brigade de recherche et d'intervention (BRI - "anti-gang") de la police judiciaire parisienne.

Obsèquesle 30 novembre 2007 des deux jeunes tués à Villiers-le-Bel lors d'une collision entre leur mini moto et une voiture de police.. (AFP/Archives - Jacques Demarthon)Du 25 au 27 novembre dernier, Villiers-le-Bel avait connu des nuits d'affrontements entre jeunes et forces de l'ordre après la mort de deux adolescents lors d'une collision entre leur mini moto et une voiture de police. Selon les chiffres du ministère de la Justice, ces violences avait fait 119 blessés parmi les forces de police, dont cinq graves. Aucun chiffre n'avait été donné concernant d'éventuels blessés parmi les jeunes.

Au cours de ces violences, plusieurs dizaines de policiers avaient été blessés par du plomb et de la grenaille tirés notamment avec des fusils de chasse. Dès le premier soir, le commissaire Jean-François Illy, arrivé le premier sur les lieux de l'accident avec un collègue, avait été pris à partie par plusieurs dizaines de jeunes et gravement blessé. D'importantes forces de l'ordre avaient été déployées durant plusieurs nuits pour ramener le calme.

Début décembre, la police avait distribué à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) des tracts appelant d'éventuels témoins de "coups de feu tirés contre des policiers" à témoigner anonymement et contre une rémunération à hauteur de "plusieurs milliers d'euros". Selon des sources proches de l'enquête, au moins trois témoignages anonymes ont permis aux enquêteurs de cibler dans un premier temps deux frères, domiciliés à Villiers-le-Bel. Ils ont été surveillés, mais, selon ces mêmes sources, ces deux suspects, qui feraient partie des objectifs de l'opération de lundi matin, ont été très discrets.

A deux reprises, selon ces mêmes sources, les enquêteurs ont programmé cette opération, mais ont préféré surseoir "en attente d'éléments nouveaux et déterminants".

Le président de la République Nicolas Sarkozy avait assuré le 29 novembre que "tout (serait) mis en oeuvre pour retrouver" les personnes ayant tiré sur des policiers, lors d'un discours devant des policiers et gendarmes. "Mettez les moyens que vous voulez (...) ça ne peut pas rester impuni, c'est une priorité absolue", avait-il déclaré. En janvier, lors d'une cérémonie de voeux, la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie avait prévenu qu'il y aurait "bientôt des déférés" dans le cadre de cette enquête.


Dernière édition par ArnaudH le Lun 25 Fév 2008 - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
khany

avatar

Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel   Lun 18 Fév 2008 - 10:01

y a pas un peu disproportion entre les moyens et le but ? çà me fait un peu penser à une expression d'un de mes profs : "le marteau pilon pour enfoncer une punaise" ....

sans compter qu'on peut se demander qui a prévenu la presse ? surement une personne qui espère (re)gagner en popularité et qui n'a jamais jamais pensé à cette méthode genre aux Tarterêts lorsqu'il était ministre de l'intérieur et voulait bien se positionner pour les futures présidentielles .... mais on va dire que j'ai mauvais esprit n'est ce pas !
Revenir en haut Aller en bas
Europium

avatar

Masculin Nombre de messages : 1364
Age : 50
Localisation : france
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel   Lun 18 Fév 2008 - 10:02

au vu des sondages qui donne la gauche gagnante pour les municipales, ce weekend, fillon a demandé aux élus de la droite de revenir aux fondamentaux et donc d'axer la fin de la campagne sur l'aspect sécuritaire
en ce lundi, il y a une démonstration de force de la police : coïncidence vous avez dit coïncidence ......
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel   Lun 18 Fév 2008 - 10:46

Une jolie démonstration pour montrer , pour prouver , pour rassurer ( xyz ) , pour faire un joli coup de com et pour étaler leurs forces....
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel   Lun 18 Fév 2008 - 10:47

L'opposition dénonce la médiatisation de l'opération
Ségolène Royal et François Bayrou ont appelé lundi à «ne pas mélanger justice et mise en scène» après la descente de police à Villiers-le-Bel, en présence des médias.
AFP

LIBERATION.FR : lundi 18 février 2008

Réaction sévère de l'opposition ce matin après l'intervention commando de la police à Villiers-le-Bel, où la presse était conviée. Ségolène Royal a dénoncé sur France Inter «une opération policière médiatisée» estimant que la présence de caméras pour accompagner l'intervention relevaient «d'un dysfonctionnement grave de la République».




«Quand des caméras accompagnent des opérations policières massives en période municipale, a-t-elle poursuivi, c'est une façon d'influencer l'opinion, de vouloir faire peur. (...) Il ne faudrait pas que la campagne électorale des municipales donne lieu à des opérations policières médiatisées.» Selon elle, «le président de la République en revient au vieux réflexe de politique spectacle sécuritaire, parce que là où il échoue sur le plan économique et social, il veut faire croire qu'il continue à maîtriser les choses sur la question de la sécurité, ce qui n'est pas le cas».

François Bayrou a de son côté appelé sur Europe 1 à «ne pas mélanger la justice et la mise en scène». «Il est nécessaire de respecter le droit, la loi et la justice, et des incidents comme ceux qui ont eu lieu (en novembre 2007) doivent avoir des suites. (...) Il semble que la presse a été conviée, et là je suis nettement plus réservé. J'ai toujours considéré que la justice ne devait pas s'accompagner d'une mise en scène. La justice, c'est fait pour obtenir l'arrestation et moins pour faire de la communication.» Invité à dire s'il pensait que l'opération avait été planifiée en rapport avec la campagne électorale des municipales, il a répondu: «A votre avis?»
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel   Lun 18 Fév 2008 - 13:12

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel   Mer 20 Fév 2008 - 8:30

Villiers-le-Bel: les gardes à vue continuent

Cinq personnes ont été relâchées et les perquisitions n’ont rien donné.
PATRICIA TOURANCHEAU
Libération QUOTIDIEN : mercredi 20 février 2008

A défaut d’avoir retrouvé des armes à feu chez les suspects de tirs sur les policiers à Villiers-le-Bel, les enquêteurs ont découvert deux pains de résine de cannabis puis collecté dénonciations et aveux de gardés à vue. Sur les trente-sept garçons de cités du Val-d’Oise interpellés entre lundi et mardi, cinq ont été dédouanés et remis en liberté. En revanche, les déclarations des uns et des autres, les renseignements et les investigations auraient permis d’établir que dix-sept jeunes hommes seraient impliqués dans les coups de feu qui ont blessé soixante-quinze policiers dont cinq gravement avec du plomb et de la grenaille lors des deux nuits d’émeutes entre les 25 et 27 novembre. Dans ce dossier d’instruction ouvert pour «tentatives d’homicides en bande organisée contre des policiers dans l’exercice de leurs fonctions» et confié à la police judiciaire de Versailles, les gardes à vue peuvent durer jusqu’à 96 heures.

Indices. Treize autres jeunes sont soupçonnés du lynchage plus spontané du commissaire Jean-Claude Illy roué de coups sur les lieux de l’accident mortel. La collision entre une mini-moto et un véhicule de police avait en effet tué deux adolescents, Lakamy et Moushin, et déclenché ces affrontements avec la police. Certains interpellés auraient participé aux «incendies volontaires» du commissariat de Villiers-le-Bel, de l’école de la bibliothèque. Dans le cadre des deux enquêtes judiciaires sur les violences envers le commissaire Illy et les incendies, menées par la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Val-d’Oise, le temps de garde à vue ne peut excéder 48 heures.

Parmi les mille policiers qui ont investi les cités de Villiers-le-Bel et alentours lundi à l’aube pour débusquer «37 objectifs ciblés», la police judiciaire avait engagé 30 techniciens de la police scientifique afin «depréserver les traces et les preuves en cas de découverte de fusils» selon un policier. Mais ce ne fut pas le cas. Les perquisitions dans les appartements et les caves n’ont rien donné. «Ils ont fait disparaître les armes», regrette un enquêteur : «Ils savaient bien qu’en provoquant la guerre avec des armes à feu, on n’allait pas tarder à prendre notre revanche, avec des armes légales.» Les enquêteurs essaient de trouver des indices matériels dans l’examen des ordinateurs, téléphones et vêtements saisis chez les suspects afin de corroborer les témoignages ou de les mettre hors de cause.

Loi du silence. La stratégie d’enquête mise en place pour briser la loi du silence dans les cités et susciter des dénonciations via un tract qui promettait l’anonymat aux témoins et la rémunération aux «informateurs» a certes permis à la police d’identifier des tireurs supposés mais a également incriminé à tort cinq innocents. «La vérification de leur téléphonie a confirmé l’alibi qu’ils donnaient», a indiqué la procureure de Pontoise Marie-Thérèse de Givry qui a déploré hier les fausses accusations : «Certaines informations qui nous venaient de sources sérieuses sont infondées. C’est regrettable dans une affaire aussi délicate. Il y a des dommages collatéraux.»
Revenir en haut Aller en bas
germon



Nombre de messages : 16
Localisation : grimaud
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel   Mer 20 Fév 2008 - 8:43

Bonjour,

Y a t'il un journaliste pour traiter ce sujet ?
1- Combien sa coute ?
2- Et tous ces agents, ne serraient 'ils pas plus rentable dans les rues et sur les routes ( sans radar ) mais en surveillants des espaces urbains et routier
3- ou elles sont les Hirondelles et les Anges de la route si respectés il n'y a pas si longtemps ?

Ah! je vais encore être taxé de mauvais esprit :-)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique-
Sauter vers: