Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Indépendance du Kosovo

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pascal47

pascal47

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 55
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 11:45

Bonjour,

C'est assez pathétique le mode de reconnaissance des différentes régions Européennes du KOSOVO.

Les Espagnols non, les Allemands oui, les Français ?

J'aurai espéré une position commune !


Assez inquiétant le chacun pour soit alors que tout va bien malgrè tout, quand sera t-il quand celà ira mal ?

Bon mais ils ont dits, l'oligarchie, qu'avec l'Europe plus de conflit, top là ! Je l'ai crois sur parole pour sur.
Faut-il rapeller qu'ils pensent pour moi, ils votent à ma place si dés fois j'ai mal répondu. Ils sont trop braves mes Seigneurs !

C'est surprenant aussi cette présence de drapeaux Américains alors que c'est grace à nous qu'ils sont libres !
Qu' elle manque de reconnaissance quand meme...
Les américains, comme me l'a rappeller Arnaud il n'y a pas si longtemps, n'ont eu qu'un role insignifiant.
Quelques avions par si par là lors des bombardements qui ont fait plier Milosévic, mais si peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
signora

signora

Féminin Nombre de messages : 17197
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 12:15

C'est vrai que c'est inquiétant...
Je vais aller voir le billet d'Arnaud sur son site.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 22:29

oui, mais la Russie, pas trop pour ! réactions de diplomates...

mais il faut suivre les évènements, car ça nous concerne de près.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 13:50

Indépendance du Kosovo : la colère de la Serbie
NOUVELOBS.COM | 19.02.2008 | 10:41
19 réactions
Après les Etats-Unis et la Grande Bretagne, la France a reconnu l'indépendance proclamée dimanche par les Kosovars. Belgrade a rappelé ses ambassadeurs dans les pays concernés alors que le Parlement serbe a "annulé" la déclaration unilatérale d'indépendance.



Manifestation de joie à Pristina après l'indépendance du Kosovo (Reuters)


Les Etats-Unis, la France et le Royaume Uni ont reconnu, lundi 18 février, l'indépendance du Kosovo, et une quinzaine d'autres pays de l'Union européenne sont prêts à le faire, à la grande colère de la Serbie qui a dénoncé devant les Nations unies un danger pour "l'ordre international".
La proclamation d'indépendance de dimanche, accueillie dans l'enthousiasme par la population albanaise majoritaire mais rejetée par Belgrade et les Serbes du Kosovo, continue également de susciter le mécontentement de la Russie.
Et la crainte que la reconnaissance du Kosovo n'encourage les séparatismes dans le monde a été exprimée par plusieurs pays européens, membres de l'UE ou non, également par le Canada et en Asie par des pays comme la Chine et le Sri Lanka.

Journée historique

Après la journée historique de la proclamation d'indépendance, fêtée dans les rues de Pristina par des dizaines de milliers de Kosovars, le premier acte du gouvernement du Kosovo lundi a été d'envoyer des demandes de reconnaissance.
Celle de Washington, principal soutien de l'accession du Kosovo à l'indépendance, a été annoncée par la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice.
Les Etats-Unis "reconnaissent aujourd'hui formellement le Kosovo comme un Etat souverain et indépendant", a déclaré dans un communiqué Mme Rice, qui se trouvait en Afrique, où le président George W. Bush effectue une tournée.
Intervenant devant le Conseil de sécurité de l'ONU, le président serbe Boris Tadic a mis en garde lundi contre un précédent dangereux qui causera "des dommages irréparables à l'ordre international".
"Il y a des dizaines d'autres 'Kosovos' à travers le monde qui attendent que l'acte de sécession de celui-ci devienne réalité... "Je vous avertis très sérieusement du danger d'escalade de nombreux conflits existants, du réveil de conflits dormants et de l'instigation de nouveaux conflits", a-t-il fustigé.

Les ambassadeurs rappelés

Le Premier ministre serbe Vojislav Kostunica a annoncé que Belgrade avait ordonné à son ambassadeur à Washington de quitter les Etats-Unis. La même mesure a été prise contre tous les pays qui ont reconnu le Kosovo. Les ambassadeurs français et turc à Belgrade ont été priés de quitter la capitale serbe sous 48 heures.
Le Parlement serbe a "annulé" par un vote à l'unanimité la déclaration unilatérale d'indépendance du Kosovo, déclarant qu'elle violait l'intégrité et la souveraineté de la Serbie.
Dans la soirée, la France, la Grande-Bretagne et la Turquie ont reconnu le nouvel Etat.
Le président Nicolas Sarkozy a reconnu le Kosovo "comme un Etat libre et indépendant" dans un courrier adressé à son homologue de Pristina Fatmir Sejdiu.
Auparavant, à Bruxelles, après une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Italie avaient annoncé, de manière coordonnée, leur intention de reconnaître l'indépendance.
D'autres pays de l'UE ont fait de même, soit un total d'une vingtaine.
Mais au moins cinq pays de l'UE ne sont pas disposés à reconnaître le Kosovo, au moins dans l'immédiat: l'Espagne, Chypre, la Grèce, la Slovaquie et la Roumanie.
La Bulgarie, qui comptait auparavant parmi les opposants, envisage à présent une reconnaissance dans quelques semaines.
En revanche, Chypre a haussé le ton. L'indépendance du Kosovo est "juridiquement nulle", constitue "une violation de l'intégrité territoriale" de la Serbie, et Chypre ne la reconnaîtra "jamais", a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Erato Kozakou-Marcoullis.

Hostilité de la Roumanie

La Roumanie a également réitéré son hostilité. La proclamation kosovare est un acte "illégal" et Bucarest "ne reconnaîtra pas le Kosovo", a dit le président roumain, Traian Basescu.
Le Premier ministre Ivo Sanader a indiqué que la Croatie, qui négocie depuis 2005 son adhésion à l'UE, suivrait la décision de la majorité des pays de l'Union.
Le Monténégro a annoncé qu'il ne reconnaîtrait pas le Kosovo dans l'immédiat.
Le Canada pays qui a fait face à deux referendums sur l'indépendance du Québec, a annoncé "évaluer" la situation.
Selon des sources diplomatiques à l'ONU, la Russie est mécontente de la position de neutralité prise sur le dossier du Kosovo par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.
L'indépendance du Kosovo a également été reconnue par l'Albanie, l'Afghanistan et l'Organisation de la conférence islamique (OCI). En revanche, la Géorgie, alliée fidèle des Etats-Unis qui a sur son territoire deux républiques séparatistes pro-russes, a laissé entendre qu'elle ne reconnaîtrait pas le nouvel Etat.
Dans la soirée, des diplomates de plusieurs pays à Pristina sont venus à la présidence du Kosovo présenter leurs lettres d'accréditation.

Manifestation à Belgrade

A Belgrade, plus de 5.000 personnes ont manifesté contre l'indépendance du Kosovo.
Des manifestations ont eu lieu dans des localités du Kosovo à majorité serbe. "Le Kosovo est la Serbie pour toujours", ont crié les manifestants à Kosovska Mitrovica, dans le nord.
Une explosion s'est produite dans la soirée dans la même ville, près d'un bâtiment utilisé par la police de l'ONU et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Il n'y a pas eu de victimes.
La colère des Serbes s'est aussi exprimée à Banja Luka, capitale des Serbes de Bosnie, où plusieurs milliers de jeunes ont manifesté. //



commentaire perso:

mon fils est en mission à Belgrade actuellement et vient de me prévenir qu'il ne peut plus sortir en ville, il ne peut qu'aller à son boulot en taxi, les risques de dérapage étant trop grands, les serbes sont très remontés contre les Français et pas très fins en général...inutile de dire que ça m'inquiète!
Revenir en haut Aller en bas
khany

khany

Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 13/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 15:36

Juju, je comprends ton inquiétude perso.

J'avoue suivre çà avec la désagréable impression que çà risque de pêter à partir d'un petit rien...les Balkans n'étant pas une grande zone de stabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Mauvaise langue

Mauvaise langue

Masculin Nombre de messages : 154
Age : 54
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 11/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 20:42

Le principe de la position commune nous avait déjà piégés en 1991.

Après avoir suivi toutes les étapes démocratiques :

- Reconnaissance du pluralisme politique
- Annulation du rôle leader du parti communiste
- Elections libres et pluralistes avec observateurs internationaux
- Mise au voix d'une motion pour l'Indépendance adoptée avec une écrasante majorité
- Annonce de garanties pour les minorités

La Slovénie et la Croatie avaient respecté toutes les règles du jeu pour réclamer une sécession qui leur était permise par la constitution de la Yougoslavie fédérale.

Innocemment, ils pensaient qu'après s'être débarassés du joug communiste, ils seraient à l'ONU dans les 48 heures...

Kohl était partisan de la reconnaissance, mais il voulait en faire un acte fort européen... à 12 (et oui nous n'étions que 12 à l'époque).

Tonton, Jacobin jusqu'au bout des ongles, l'a envoyé bouler en pensant à ses Corses et ses Kanaks.

John Major lui a renvoyé son Ecosse et son Ulster (à l'estomac)

Felipe Gonzalez lui a parlé de ses Basques...

Les Américains, pour une fois, souhaitaient laisser faire les Européens...

Et pendant que tout ce beau monde discutaillait, Belgrade a pu se frotter les mains, déclarer qu'il s'agissait d'affaires internes yougoslaves et faire donner les chars (L'armée yougoslave avait un Etat-Major à près de 100% Serbe).

En très peu de temps tout a dégénéré en un beau massacre, la Croatie a perdu de son ouverture démocratique pour se radicaliser dans un militarisme quasi-autocratique et on n'a plus jamais entendu parler de la République Autonome de Krajina promise aux Serbes de Croatie parce que de toutes façons, il n'y avait plus de Serbes dans ce coin là (entre ceux qui sont morts, ceux qui ont fui les combats et ceux qui ont massacré joyeusement leurs voisins croates avant de se replier en Bosnie).

Le retour de la Croatie vers la démocratie n'a pas été facile.

L'indépendance kosovare n'est pas comparable à ce qui peut se passer au Pays Basque, en Corse ou en Ulster, car dans aucune de ces trois régions on ne trouvera 90% de la population en faveur de la sécession. Il n'y a peut-être qu'en Ulster qu'on pourrait atteindre 50% et encore ce n'est pas sûr du tout. Alors arrêtons avec les amalgames.

Quand une assemblée élue démocratiquement se prononce avec une majorité écrasante, on prend acte et on voit comment régler les problèmes que cela pose (minorités, frontières, économie, etc...).

Quant à savoir si le Kosovo est un Etat viable, l'histoire jugera. Il y a 53 Etats à l'ONU qui sont moins peuplés, dont 5 membres de l'UE (notamment la Slovénie qui la préside aujourd'hui). Qui ira dire à ces 53 pays qu'ils n'ont pas le droit d'être là et qu'ils feraient bien mieux de se faire re-coloniser au plus vite car ça fait désordre ?


Dernière édition par Mauvaise langue le Mar 19 Fév 2008 - 20:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mauvaiselangue.hautetfort.com
Europium

Europium

Masculin Nombre de messages : 1364
Age : 52
Localisation : france
Date d'inscription : 12/10/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeMer 20 Fév 2008 - 7:26

ce qui me choque dans cette histoire, c'est l'attitude des européens : entre ceux qui reconnaissent et ceux qui ne reconnaissent pas le kosovo à cause de l'effet boule de neige....

par rapport a ce que dit mauvaise langue je rajouterais qu'historiquement les allemands étaient pro-croates et les français comme les anglais pro-serbes ce qui complique la tâche.

les allemands on reconnu la croatie en premier et l'UE après.....

de plus, imaginons qu'une telle situation se reproduise une fois que le mini-traité sera adopté. l'europe aura un président et un ministre des affaires étrangère devant défendre une position commune. s'il n'y a pas de consensus comment fera-t-on?
chacun fera cavalier seul ce qui discréditera l'UE et ses instances dirigeantes.

ça rappel quelque part le fonctionnement de l'ONU ou la recherche d'un accord, d'un consensus doit être le but. au bout d'un temps ceux qui en ont marre des tergiversations décident de faire cavalier seul car ils se rendent compte que la position qui sera prise ne va pas dans le sens de ce qu'ils veulent.... cf l'irak et autres conflits.
Revenir en haut Aller en bas
Mauvaise langue

Mauvaise langue

Masculin Nombre de messages : 154
Age : 54
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 11/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeMer 20 Fév 2008 - 10:41

leniais a écrit:
par rapport a ce que dit mauvaise langue je rajouterais qu'historiquement les allemands étaient pro-croates et les français comme les anglais pro-serbes ce qui complique la tâche.
Les vieilles alliances de la 1ère Guerre Mondiale ont la vie dure !

Dans les années 20, les Alliés ont "vendu" les Croates et les autres aux Serbes au titre de la "prime aux vainqueurs". Les Croates y étaient déjà opposés. Le "Royaume des Serbes, Croates et Slovènes" de 1918 est soumis à la dicature du roi Alexandre Ier et devient en 1929 "Royaume de Yougoslavie" pour bien entériner le fait que Croates et Slovènes n'avaient pas voix au chapitre et que le pouvoir était dans les seules mains des Serbes.

C'est l'époque où les nationalistes croates, les Oustachis, ont commencé leurs attentats.

Avec la 2e Guerre Mondiale, les Oustachis ont commis l'immense erreur de jouer la carte des Nazis contre les Serbes neutres (mais pro-Alliés).

A la libération, ce choix sera l'excuse de toutes les exactions contre les Croates nationalistes mais aussi démocrates et progressistes.

En 1991, avec l'indépendance croate, on a vu l'intelligentsia française s'émouvoir du "retour des Oustachis". Il y avait bien longtemps qu'on avait pardonné à l'Allemagne pour son passé nazi, mais pardonner aux Croates ? Jamais !

Et lorsque dans le fracas de la guerre, des nationalistes croates radicaux ont fini par eux aussi commettre des exactions face aux Serbes. Dans leurs salons parisiens, ces braves gens qui avaient fait le lit d'une telle dérive ne se sont pas privés d'un "je vous l'avais bien dit".

Aujourd'hui, la Croatie a fait le ménage dans ses rangs et envoyé ses criminels devant le Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie. On ne peut pas en dire autant pour la Serbie.

Le monde de 1991-95 ou celui de 2008 n'est pas celui de 1914 ou de 1920. La France ne doit rien aux Serbes et n'a aucun grief conre ceux que les Serbes détestent viscéralement. Il est plus que jamais temps de penser non pas en termes d'alliances diplomatiques obsolètes mais de droit démocratique des peuples, exprimés au travers d'élections libres.


Dernière édition par Mauvaise langue le Mer 20 Fév 2008 - 10:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mauvaiselangue.hautetfort.com
Invité
Invité



Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeMer 20 Fév 2008 - 13:13

le souci n'est pas ce que nous pensons, c'est comment ils vivent cette situation ; les tensions sont vives, et j'ai très peur que ce fil ne prenne de l'ampleur dans les semaines qui viennent...
Revenir en haut Aller en bas
Mauvaise langue

Mauvaise langue

Masculin Nombre de messages : 154
Age : 54
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 11/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeMer 20 Fév 2008 - 14:27

D'où l'intérêt de ne pas jeter de l'huile sur le feu en mettant en doute le travail des modérés ou en décridibilisant les démocrates au nom de nos soi-disant intérêts domestiques ou historiques, comme nous l'avons fait en 1991.

Ça ne fait jamais le jeu de la paix, mais ça fortifie toujours les extrémistes de tous bords.
Revenir en haut Aller en bas
http://mauvaiselangue.hautetfort.com
hirmente

hirmente

Masculin Nombre de messages : 315
Age : 71
Localisation : Genève
Date d'inscription : 13/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeMer 20 Fév 2008 - 20:58

Mauvaise langue a écrit:

Il n'y a peut-être qu'en Ulster qu'on pourrait atteindre 50% et encore ce n'est pas sûr du tout. Alors arrêtons avec les amalgames.

Quand une assemblée élue démocratiquement se prononce avec une majorité écrasante, on prend acte et on voit comment régler les problèmes que cela pose (minorités, frontières, économie, etc...).

Quant à savoir si le Kosovo est un Etat viable, l'histoire jugera. Il y a 53 Etats à l'ONU qui sont moins peuplés, dont 5 membres de l'UE (notamment la Slovénie qui la préside aujourd'hui). Qui ira dire à ces 53 pays qu'ils n'ont pas le droit d'être là et qu'ils feraient bien mieux de se faire re-coloniser au plus vite car ça fait désordre ?

L'Ulster: la majorité y est maintenant catholique, donc favorable au rattachement à l'Eire.
Sinon, bonne analyse, à la majorité de laquelle j'adhère plutôt
Revenir en haut Aller en bas
Europium

Europium

Masculin Nombre de messages : 1364
Age : 52
Localisation : france
Date d'inscription : 12/10/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeJeu 21 Fév 2008 - 9:19

balkans


Paris, Berlin, Londres et Rome reconnaissent le Kosovo, mais l'Union européenne reste partagée


Les quatre principaux pays de l'UE se
déclarent pour la reconnaissance du nouvel Etat kosovar, comme
Washington, mais les autres pays de l'Union réagissent en ordre
dispersé. La Russie tempête et la Chine y est défavorable.


La France reconnaîtra dès ce lundi soir
l'indépendance du Kosovo, a déclaré le ministre français des Affaires
étrangères, Bernard Kouchner. "La lettre partira ce soir", a-t-il
expliqué à Bruxelles. "La majorité des pays (de l'UE), j'espère, je
crois, je sais, reconnaîtront dans les jours qui viennent (...)
J'espère que c'est fini et que la réconciliation commence maintenant,
même si je sais qu'elle sera longue", a poursuivi le ministre qui s'est
même laissé aller à anticiper "qu'un jour, Serbes et Kosovars seront
ensemble dans l'Union européenne". Si la France, comme prévu, a
été l'un des premiers pays à réagir positivement à la déclaration
d'indépendance du Kosovo, Rome et Londres lui ont emboîté le pas très
vite en annonçant une très prochaine reconnaissance, tandis que Berlin
devrait franchir le pas mercredi. Mais l'Union européenne dans son
ensemble reste profondément divisée sur le sujet.Chaque pays de
l'UE "décidera, selon ses pratiques nationales et les règles
juridiques", de reconnaître ou non l'indépendance du Kosovo, sont
d'ailleurs prudemment convenus lundi les ministres européens des
Affaires étrangères dans un projet de déclaration commune. L'Espagne,
confrontée aux vélléités séparatistes basques, a prévenu qu'elle
jugeait cette proclamation contraire au droit international. Chypre, la
Grèce, la Slovaquie, la Bulgarie et la Roumanie ont aussi fait savoir
qu'ils ne comptaient pas reconnaître cette indépendance.Côté
américain, le président George Bush a pris acte lundi de l'indépendance
des Kosovars sans aller jusqu'à entériner la naissance du nouvel Etat,
mais cela pourrait intervenir dès ce mardi à l'occasion d'une
communication officielle du chef de la Maison Blanche. "Nous verrons
comment les événements vont se dérouler aujourd'hui (...) Les Kosovars
sont maintenant indépendants. C'est une chose en faveur de laquelle
j'ai plaidé avec mon administration", s'est contenté de commenter
George Bush ce lundi. A Belgrade, où le gouvernement serbe
avait rejeté par avance la proclamation d'indépendance, quelque 7.000
personnes ont manifesté contre la décision de Pristina. D'autres
manifestations ont eu lieu à Mitrovica, deuxième ville du Kosovo
divisée entre les communautés serbe et albanaise, ou dans les enclaves
serbes, des rassemblements qui se sont déroulés sans incident majeur.
La communauté serbe du nord du Kosovo, pleinement soutenue par
Belgrade, a rejeté la proclamation du nouvel Etat et Moscou a fermement
mis en garde contre toute répression au cas où les Serbes du Kosovo
décideraient de refuser cette indépendance. La Russie, qui
bloque à l'ONU toute reconnaissance du nouveau pays, ce qui lui
permettrait de devenir le 193ème membre des Nations Unies, a prévenu
que la sécession du Kosovo aurait des répercussions dans les régions
séparatistes du monde entier. Pour sa part, la Chine, qui craint de
voir Taïwan encouragée par ce geste, s'est dite "profondément
préoccupée" par cet événement.

pathétique UE qui n'est même pas capable d'accorder ses violons sur un sujet aussi grave..... je me demande comment vont faire le futur ministre des affaires étrangères de l'UE ainsi que son président......

à la limite si ça dégénère l'UE en ne prenant un position claire et nette aura encore une fois besoin des "ricains" pour régler le problème....
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

ArnaudH

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeJeu 21 Fév 2008 - 9:30

Mauvaise langue a écrit:
Quand une assemblée élue démocratiquement se prononce avec une majorité écrasante, on prend acte et on voit comment régler les problèmes que cela pose (minorités, frontières, économie, etc...).

Quant à savoir si le Kosovo est un Etat viable, l'histoire jugera. Il y a 53 Etats à l'ONU qui sont moins peuplés, dont 5 membres de l'UE (notamment la Slovénie qui la préside aujourd'hui). Qui ira dire à ces 53 pays qu'ils n'ont pas le droit d'être là et qu'ils feraient bien mieux de se faire re-coloniser au plus vite car ça fait désordre ?

J'adhère. On ne peut nier la réalité sur le terrain et souhaiter que le problème disparaisse de lui-même.

Le problème n'est pas simple et il fait appel à la vision institutionnelle nationale de chaque pays membre: l'Espagne, la Slovaquie, la Roumanie et Chypre ont de bonnes raisons de ne pas souhaiter cette indépendance, elle remettrait en cause leur propre intégrité territoriale au vu des relations actuelles avec certaines de leurs régions. La Grèce et la Bulgarie ont des raisons moins louables (celle d'éviter une influence musulmane et albanaise).

@ Juju: j'espère que la situation sur le terrain à Belgrade s'est améliorée pour les européens et américains dont ton fils...

Mon point de vue sur la question:
http://quindi.typepad.com/log/2008/02/quindi-le-kosov.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Europium

Europium

Masculin Nombre de messages : 1364
Age : 52
Localisation : france
Date d'inscription : 12/10/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeJeu 21 Fév 2008 - 10:08

si les états de UE avaient une position commune claire et nette cela ne
donnerait-il pas plus de poids sur la façon de régler ce problème (très
complexe)

la division de l'europe sur cette question, a mon avis, rend la
situation encore plus difficile ainsi que les rapports de force sur le
plan international.

si on part du principe que tous les balkans ont vocation un jour à rentrer dans l'UE, comment gérer les négociations ( qui sont en cour.....) dans de telles circonstances?
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

ArnaudH

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeJeu 21 Fév 2008 - 10:27

Mais le problème se pose déjà pour la Macédoine / FYROM et personne ne dit rien. Pour ce qui est de l'acceptation européenne, elle se fera au fur et à mesure de l'acceptation du Kosovo par ses voisins immédiats puis régionaux (les oppositions de principe comme l'Espagne et Chypre seront levées dès que leurs propres problèmes seront réglés). C'est un peu la méthode Monnet appliquée à la diplomatie: on part de ce qui nous réunit et cherchons à effacer peu à peu nos différences (c'est en passe de réussir en Macédoine...).

L'histoire de la Yougoslavie est trés liée à cette histoire; sous Tito (1950-1980 puis avec ses succeseurs jusqu'à 1989 et Milosevic), il y avait 6 républiques et deux provinces autonomes, toutes avec les même prérogatives. Les deux provinces autonomes ne l'étaient que par nationalisme serbe. A l'éclatement de la Yougoslavie, la question ne se posait pas pour la Voïvodine car elle majoritairement serbe, mais le kosovo a une population avec 92% d'albanophones et 4% de serbes. Une coexistence était imaginable tant qu'il y avait la paix, mais Milosevic a tout fait pour attiser le conflit (depuis 1991, c'est à dire presque 20 ans). AU début des années 90, après avoir essayé un nettoyage ethnique avec le déplacement de près d'un million de kosovars, 700 000 kosovars avaient rejoint le parti de Rugova pour l'indépendance (dont tous ses membres avaient été exclus du PC Yougoslave et donc de toute forme de pouvoir).

Cette province est de facto autonome depuis 50 ans (à vérifier mais c'est dans ces eaux là), elle n'a pas eu de représentation politique légitime dans les instances serbes pendant 10 ans avant de passer sou mandat de l'ONU, donc d'autonomie retrouvée pendant 10 ans. Dans quelles conditions est-ce imaginable que les kosovars puissent souhaiter rejoindre la Serbie? (sur le terrain ce serait une guerre civile).

Bref, le Kosovo n'est pas un cas typique et ne peut servir d'exemple ailleurs (même si c'est en effet un précédent en droit international).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 65
Date d'inscription : 01/02/2008

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeJeu 21 Fév 2008 - 10:30

Aurais tu un papier de synthèse sur la Macédoine, Arnaud?

Je n'ai pas bien suivi ce qui s'est passé dans ce coin là.
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

ArnaudH

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeJeu 21 Fév 2008 - 10:44

non désolé, pas encore...

Sinon, c'est succinct mais c'est un début:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mac%C3%A9doine_%28pays%29
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_de_Mac%C3%A9doine

Ce qu'il faut savoir (politiquement) c'est que les provinces albanophones de l'ouest du pays ont réclamé leur autonomie mais le pays est relativement calme depuis 2002 (après des accrochages avec l'UCK kosovar) avec une présence de troupes de l'UE et une assistance UE importante pour la gestion civile du pays - Opération Concordia.

Politiquement, le pays demeure agité faute d'accord au parlement entre les albanophones et les macédoniens, mais rien de violent.

Dès que je tombe sur un article intéressant je créerai un topic.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeJeu 21 Fév 2008 - 11:22

Des milliers de Serbes convergent vers Belgrade pour protester contre l'indépendance du Kosovo
AP | 21.02.2008 | 10:35
Des milliers de Serbes convergeaient jeudi matin vers la capitale, Belgrade, pour participer dans l'après-midi à une manifestation pour protester contre l'indépendance du Kosovo, faisant craindre des débordements violents.

Les écoles sont restées fermées et la compagnie ferroviaire nationale a mis gratuitement des trains à disposition pour les participants venus de tout le pays. Selon les médias locaux, des milliers de Serbes affluaient déjà dans la matinée vers la capitale pour cette marche qui doit s'ébranler à 15h30 GMT.

Les organisateurs cette manifestation baptisée "Le Kosovo est à nous" espèrent que l'événement démontrera l'engagement de la Serbie de garder dans son girond la province de deux millions d'habitants à majorité albanophone qui a proclamé unilatéralement son indépendance dimanche. AP



commentaire perso; mon fils vient de me dire que sa banque est fermée cet aprem, ça va chauffer...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeJeu 21 Fév 2008 - 16:16

Manifestation de masse à Belgrade contre le Kosovo indépendant
LEMONDE.FR avec AP, Reuters, AFP | 21.02.08 | 14h36 •
Des dizaines de milliers de Serbes devaient se rassembler à Belgrade, jeudi 21 février, pour participer à une manifestation de masse contre l'indépendance du Kosovo. La circulation a été coupée dans le centre de capitale, les écoles fermées dans l'ensemble du pays, et des trains gratuits et des autocars ont été affrétés pour permettre aux Serbes de rejoindre la manifestation.




Incidents à la frontière serbo-kosovareUn groupe de quelque 300 anciens réservistes de l'armée serbe a attaqué la police kosovare à coups de pierre, jeudi , à la frontière entre le Kosovo et la Serbie. L'attaque a eu lieu au poste-frontière de Merdare, où les réservistes, qui entendaient protester contre l'indépendance du Kosovo, ont attaqué des policiers anti-émeutes du Service de police du Kosovo (KPS) à coups de pierres. Ils ont également incendié des pneus de poids-lourds. L'attaque a duré une vingtaine de minutes, elle n'a pas fait de blessés. - (avec AFP)

[-] fermerLa Serbie ne renoncera pas à un avenir au sein de l'UE"La Serbie ne reconnaîtra jamais le Kosovo, elle souhaite préserver son intégrité territoriale, mais ne renoncera pas à son avenir de futur membre de l'Union européenne", a déclaré jeudi 21 février à Bucarest le président serbe Boris Tadic. Belgrade va néanmoins "réduire sa collaboration diplomatique avec les pays qui vont reconnaître l'indépendance du Kosovo", a-t-il assuré. Le président serbe a par ailleurs exclu toute option militaire, suite à la déclaration unilatérale de l'indépendance du Kosovo, dimanche. "La Serbie ne mènera pas de guerre, car nous avons une expérience particulièrement pénible liée aux confrontations dans les Balkans". – (avec AFP)


[-] fermerL'objectif des organisateurs est de rassembler au moins autant que la grande manifestation de l'an 2000, au cours de laquelle 500 000 Serbes s'étaient réunis pour évincer le dirigeant Slobodan Milosevic. Le gouvernement de Vojislav Kostunica et des nationalistes du Parti radical serbe, à l'origine de l'appel au rassemblement, entendent ainsi démontrer au reste du monde la colère de la nation serbe face à la perte d'une province qu'elle considère comme le berceau de son histoire et de sa religion. Plusieurs personnalités sont attendues, notamment le joueur de tennis Novak Djokovic et le cinéaste Emir Kusturica.


ESCALADE DE VIOLENCE OU CATHARSIS ?


Le gouvernement assure que la manifestation sera pacifique, mais l'ambassade des Etats-Unis à Belgrade a conseillé aux ressortissants américains de se tenir éloignés du rassemblement, dans la crainte d'une "possible escalade de violence". Des heurts se sont produits ces derniers jours aux abords des ambassades des pays ayant reconnu l'indépendance du Kosovo – le dernier en date étant l'Italie. Les ambassades des Etats-Unis et de la Slovénie, qui assure pendant six mois la présidence tournante de l'Union européenne, ont été particulièrement visées et les locaux de plusieurs entreprises occidentales ont été les cibles de jets de pierres ou de menaces.

Aux yeux des observateurs, il serait toutefois erroné de voir dans l'expression de cette colère un retour au nationalisme ardent qui a alimenté les conflits des années 1990. Et la manifestation de jeudi devrait plutôt avoir un effet de catharsis.


En Bosnie, les protestations ont démarré dès jeudi matin, à Banja Luka, capitale de l'entité serbe de Bosnie. Plusieurs milliers de protestataires scandaient le "Kosovo est le cœur de la Serbie" et brandissaient des drapeaux serbes, ainsi que des portraits du président russe Vladimir Poutine, allié de la Serbie. Les politiciens serbes bosniaques sont divisés sur l'indépendance du Kosovo, les nationalistes réclamant une rupture d'avec la Bosnie sur le modèle kosovar, tandis que les modérés au pouvoir estiment que ce n'est pas un exemple à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeVen 22 Fév 2008 - 8:10

jeudi 21 février 2008, mis à jour à 23:29

lexpress
Des Serbes s'en prennent à l'ambassade américaine à Belgrade
Reuters
Des émeutiers ont brièvement envahi l'ambassade des Etats-Unis à Belgrade, à l'issue d'un rassemblement qui a réuni dans la capitale serbe quelque 200.000 personnes venues crier leur refus de l'indépendance du Kosovo. Un corps calciné a ensuite été découvert dans le bâtiment.
Les jeunes manifestants, certains le visage masqué, ont fait irruption dans l'ambassade, incendié plusieurs salles et arraché le drapeau américain qui flottait sur la façade, sous les applaudissements de la foule.

Après l'intervention de la police, un corps carbonisé a été découvert dans le bâtiment mais aucun diplomate américain n'est porté manquant, a déclaré à Washington un responsable américain qui a requis l'anonymat. Il n'a pas donné d'autres précisions.

La police anti-émeute, qui était restée jusque-là très discrète, est intervenue une demi-heure après l'irruption des manifestants dans l'ambassade, frappant et arrêtant plusieurs émeutiers et faisant évacuer sans ménagement le bâtiment.

Des témoins ont vu plusieurs manifestants à terre, en sang, sous les nuages de gaz lacrymogènes, alors que des hélicoptères survolaient le secteur.

Selon les médias locaux, une soixantaine de personnes ont été blessées et hospitalisées, dont une quinzaine de policiers.

Les forces de sécurité patrouillant dans des véhicules blindés ont bouclé dans la soirée le quartier de l'ambassade.

D'autres missions étrangères ont également été attaquées, notamment celles de Grande-Bretagne, de Croatie, de Bosnie et de Turquie, ont rapporté des agences de presse locales.

Des banques étrangères et des restaurants McDonalds ont aussi été pris pour cibles.

APPEL AU CALME DE TADIC

Le président serbe Boris Tadic, en visite en Roumanie, a appelé les manifestants à cesser les violences.

"J'appelle tous nos compatriotes à manifester dans le calme. Tous ceux qui participent aux violences seront chassés de rues et arrêteront de s'en prendre aux ambassades", a-t-il dit à la télévision.

Washington a demandé au gouvernement serbe de prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection de son ambassade.

"Nous sommes en contact avec le gouvernement serbe afin qu'il consacre les moyens appropriés à remplir ses obligations internationales, en aidant à assurer la protection des enceintes diplomatiques, dans ce cas précis notre ambassade", a dit Sean McCormack, porte-parole du département d'Etat.

L'ambassadeur des Etats-Unis à l'Onu, Zalmay Khalilzad, s'est dit "scandalisé" par cette attaque et va demander au Conseil de sécurité de la condamner.

Quelques heures avant ces incidents, les manifestants, brandissant le drapeau national ou des banderoles proclamant l'appartenance du Kosovo à la Serbie, s'étaient regroupés devant le bâtiment du Parlement fédéral érigé il y a un siècle.

"Tant que nous vivrons, le Kosovo sera serbe", a assuré le Premier ministre Kostunica, qui s'adressait à la foule d'une scène immense, recouverte de drapeaux serbes et ornée d'une gigantesque banderole proclamant que "le Kosovo est la Serbie".

"Nous ne sommes pas seuls dans cette lutte. Le président Poutine est avec nous", a-t-il ajouté. Le chef d'Etat russe s'était opposé à l'indépendance du Kosovo au côté de Belgrade.

Selon la police, 150.000 personnes s'étaient rassemblées sur la place, et plusieurs dizaines de milliers emplissaient les avenues voisines. D'autres grands rassemblements ont eu lieu dans la ville.

"UNE HONTE POUR L'EUROPE"

L'ambiance était calme et pesante, tandis que plusieurs intervenants prononçaient des discours et que résonnaient des chansons patriotiques.

Les organisateurs, qui ont affrété des trains gratuits et 5.000 autocars pour l'occasion, ont visiblement remporté le pari de faire au moins aussi bien que le demi-million de Serbes qui s'étaient réunis en 2000 pour évincer Slobodan Milosevic.

Ils voulaient démontrer ainsi au reste du monde la colère de la nation serbe face à la perte d'une province qu'elle considère comme le berceau de son histoire et de sa religion.

"C'est un Etat inventé, une honte pour l'Europe et le reste du monde", a déclaré un manifestant, Milan Vukosavljevic. "Notre message est simple: le Kosovo est le coeur de la Serbie", a renchéri un autre homme interrogé par la télévision nationale.

Les établissements scolaires sont restés fermés toute la journée pour permettre au plus grand nombre de prendre part à la manifestation, qui a été suivie par des prières dans la principale cathédrale orthodoxe de Belgrade.

La chaîne de télévision publique RTS, dont la grille a été débarrassée des habituelles productions hollywoodiennes pour faire place à des films historiques serbes, a appelé les médias à leur devoir patriotique et les a invités à donner libre cours à ce que l'un d'eux qualifie de "fureur nationale".

Aux yeux des observateurs, il serait toutefois erroné de voir dans l'expression de cette colère un retour au nationalisme ardent qui a alimenté les conflits des années 1990. Et cette manifestation devrait plutôt faire fonction de catharsis.

Si de nombreux Serbes restent très attachés au Kosovo, 70% d'entre eux voient leur avenir aux couleurs européennes.

L'indépendance du Kosovo, proclamée unilatéralement dimanche, a donné lieu à des manifestations assez modestes mais parfois violentes en Serbie et en République serbe de Bosnie.

A Banja Luka, capitale de la République serbe de Bosnie, plusieurs personnes ont été blessées jeudi lors d'une manifestation devant le consulat des Etats-Unis.

Plusieurs centaines d'anciens combattants serbes des guerres des Balkans ont brûlé des pneus devant un poste-frontière du Kosovo gardé par la Kfor avant de repartir, sans autre incident.

Avec Ellie Tzortzi, version française Jean-Philippe Lefief, Henri-Pierre André, Jean-Stéphane Brosse et Gregory Schwartz
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

ArnaudH

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeVen 22 Fév 2008 - 9:01

Honteux Evil or Very Mad Ils sont où les Indépendance du Kosovo 319539

Au plus fort du nettoyage ethnique, jamais une ambassade Yougoslave ou Serbe n'avait été touchée... (enfin les américains avaient bombardé l'ambassade chinoise à Belgrade en 1999... mais bon, c'était le manque de précisin des bombes "intelligentes" )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Invité
Invité



Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeVen 22 Fév 2008 - 9:28

et après ça ils s'étonnent que personne ne veut vivre dans un état fédéral avec eux...
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

ArnaudH

Masculin Nombre de messages : 3660
Age : 45
Localisation : Rome, Italie
Date d'inscription : 14/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeVen 22 Fév 2008 - 9:33

Moi je ne suis plus sur de vouloir vivre dans l'UE avec eux Exclamation ,on verra comment ils évoluent.
(bon je dis ça sous le coup de la colère, va bien falloir les intégrer pour éviter ce genre de dérives...)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quindiblog.eu
Europium

Europium

Masculin Nombre de messages : 1364
Age : 52
Localisation : france
Date d'inscription : 12/10/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeVen 22 Fév 2008 - 10:18

l'effet boule de neige?



Le Parlement serbe de Bosnie a adopté, jeudi soir 21 février, une résolutionpar une majorité écrasante des élus, indiquant que "si un nombre significatif des membres de l'ONU, notamment des membres de l'Union européenne, reconnaissaient l'indépendance du Kosovo (...), il s'agirait d'un précédent dans la reconnaissance du droit à l'autodétermination, dont celui à la sécession". En conséquence, les Serbes bosniaques revendiquent le droit, à terme, de faire sécession de la Bosnie.

Depuis la fin de la guerre intercommunautaire de 1992-1995, la Bosnie-Herzégovine est divisée en deux entités : la République serbe et la Fédération croato-musulmane. Les deux entités sont unies par de faibles institutions centrales. "La République serbe estime qu'elle a le droit d'organiser un référendum pour décider de son statut étatique", poursuit la résolution adoptée par le Parlement des serbes bosniaques.

ATTITUDE RÉSERVÉE DES CROATES ET MUSULMANS BOSNIAQUES
Pour le premier ministre serbe bosniaque, Milorad Dodik, "nous pouvons comprendre la proclamation unilatérale de l'indépendance [du Kosovo] comme un signe que la République serbe peut, à l'avenir, compter sur un droit similaire".
Depuis la proclamation, dimanche 17 février, de l'indépendance du Kosovo, M. Dodik s'était pourtant employé à souligner qu'il ne s'agissait pas d'un précédent à suivre, malgré l'empressement des nationalistes serbes bosniaques à réclamer une rupture entre la République serbe et la Bosnie.De son côté, la communauté internationale s'est efforcée à imposer le message selon lequel "toute analogie entre le Kosovo et la Bosnie" était inconcevable. "La Bosnie ne peut en aucune manière être l'otage du Kosovo et [son intégrité] ne peut être mise en doute", a déclaré encore jeudi le haut représentant international en Bosnie, Miroslav Lajcak. Plusieurs analystes politiques serbes bosniaques se sont récemment prononcés contre une démarche sécessionniste. "Personne de sérieux ne peut se lancer dans une telle démarche [indépendantiste] sans avoir un soutien, etla République serbe n'a l'appui ni des Etats-Unis, ni de l'Union européenne",
note le professeur universitaire Ivan Sijakovic. Reste à observer la réaction des Musulmans et des Croates bosniaques qui, jusqu'à présent, ont adopté une attitude réservée depuis la proclamation d'indépendance du Kosovo.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 65
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitimeVen 22 Fév 2008 - 13:48

Kosovo: Moscou menace d'utiliser la force si l'Otan ou l'UE défient l'Onu



Il y a 3 heures
MOSCOU (AFP) — La Russie a déclaré vendredi qu'elle se réservait le droit d'"utiliser la force" si l'Otan ou l'Union européenne "défient" l'Onu sur le Kosovo et a renvoyé la responsabilité pour les violences de la veille à Belgrade aux pays occidentaux.
"Si aujourd'hui l'Union européenne adopte une position unie (sur la reconnaissance du Kosovo, ndlr) ou si l'Otan dépasse son mandat au Kosovo, ces organisations vont défier l'Onu et nous allons alors nous aussi partir du fait que nous devons utiliser une force brutale qu'on appelle une force armée, pour qu'on nous respecte", a affirmé le représentant de la Russie à l'Otan Dmitri Rogozine, cité par l'agence Interfax.
"Nous n'avons aucun doute que prochainement des bases militaires de l'Otan seront déployées au Kosovo", a-t-il ajouté, cité par Itar-Tass lors d'une vidéoconférence depuis Bruxelles.
"Il y a des informations inquiétantes qui doivent encore être vérifiées, selon lesquelles certains militaires, responsables de l'Alliance (atlantique) posent la question d'empêcher des dirigeants de la Serbie d'entrer sur le territoire du Kosovo", a dit M. Rogozine.
"Cela ne fait pas partie de leur mandat. Si ces informations sont confirmées, nous aurons un dialogue assez difficile avec nos partenaires et un développement dramatique dans les discussions entre la Russie et l'Otan est possible", a-t-il mis en garde, cité par l'agence Ria Novosti.
La Russie "regrette" les violences survenues jeudi à Belgrade, mais renvoie la responsabilité aux pays qui ont reconnu "unilatéralement" l'indépendance du Kosovo, a déclaré pour sa part le porte-parole de la diplomatie russe, Mikhaïl Kamynine, cité par Interfax.
"Ce qui s'est passé hier à Belgrade suscite uniquement le regret (...) Mais les forces qui ont soutenu la reconnaissance unilatérale du Kosovo devaient avoir conscience des conséquences d'une telle démarche", a affirmé M. Kamynine.
M. Rogozine a de son côté démenti l'implication de Moscou dans les violences à Belgrade. "Nous n'avons jamais incité (à la violence) au Kosovo ou en Serbie. C'est un mensonge pur", a-t-il dit.
Quatre militants du mouvement de jeunesse pro-Kremlin La Russie jeune participeront vendredi aux manifestations en Serbie contre l'indépendance du Kosovo, a indiqué un responsables du mouvement, Alexeï Khoudiakov, à la radio Echo de Moscou.
Ces militants ont participé la veille à la manifestation à Belgrade, a-t-il dit, soulignant qu'ils n'avaient pas pris part aux violences.
Des émeutes ont éclaté jeudi à Belgrade à l'issue d'un grand rassemblement contre l'indépendance du Kosovo, faisant un mort et 118 blessés.
La Russie, membre permanent du Conseil de sécurité de l'Onu et allié traditionnel de Belgrade, s'oppose fermement à l'indépendance de la province serbe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Indépendance du Kosovo Empty
MessageSujet: Re: Indépendance du Kosovo   Indépendance du Kosovo Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Indépendance du Kosovo
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mission EULEX (Kosovo)
» kosovo+perdiem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Europe-
Sauter vers: