Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Alain BERTIER



Nombre de messages : 2692
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 15:54

hloben a écrit:
tu as fait un résumé de texte
pas une contre argumentation
Il n'y a pas d'argument à contre-argumenter, ou alors tu m'en trouves que je n'ai pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 16:00

je vais essayer de retrouver les cours que j'ai eu au bac français pour t'aider ...

il y a le résumé et le commentaire de texte ...
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 16:05

hloben a écrit:
je vais essayer de retrouver les cours que j'ai eu au bac français pour t'aider ...

il y a le résumé et le commentaire de texte ...
Wink

Attends, je ne demande pas a être aidé; si tu as des questions, j'y réponds volontiers, mais ce qu'en pense ton prof de français m'indiffère à un degré proche de considérable.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 17:32

alain, tu deviens une caricature de toi même

ok, voilà ma question :
en quoi le banquier de l'île, qui émet de la monnaie, en émettant des emprunts et réclame en contre partie des intérêts diffère d'une banque centrale qui émet de la monnaie... en émettant des emprunts et en réclamant en contre partie des intérêts ?

tu dis : "ça n'a aucun rapport", alors, explique moi la différence
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 17:39



Je vais finir par le lire ce conte de l'ile des naufragés !

Mais c'est tellement long ...

Qui sont ces pèlerins de St Michel ?

Que vient faire la pape dans cette histoire ???

Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 17:51

... c'est pas si long...
c'est nettement moins long que le tce !!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 18:32

hloben a écrit:
alain, tu deviens une caricature de toi même

ok, voilà ma question :
en quoi le banquier de l'île, qui émet de la monnaie, en émettant des emprunts et réclame en contre partie des intérêts diffère d'une banque centrale qui émet de la monnaie... en émettant des emprunts et en réclamant en contre partie des intérêts ?

tu dis : "ça n'a aucun rapport", alors, explique moi la différence




En partant de rien, comme c’est le cas dans l’Île des Naufragés, la seule monnaie que l’on pourrait créer c’est une monnaie métallique qui aurait de ce fait une valeur intrinsèque, c'est-à-dire une valeur qui lui reste si elle cesse d’être une monnaie, ce qui fait que les gens qui la reçoivent l’acceptent en paiement. Car pour être utile, une monnaie doit être acceptée. C’est d’ailleurs pour cette raison que les États qui utilisent la planche à billet ont inventé le cours forcé, ce qui oblige la monnaie à circuler, même si elle est mauvaise. Et lorsque plusieurs monnaies circulent, le public thésaurise la meilleure et se débarrasse de ma mauvaise en payant avec dès que c’est possible ; on dit que « la mauvaise monnaie chasse la bonne ».

C’est seulement quand une économie a démarré, qu’elle s’est inventé un système de valorisation de ses richesses, puis qu’elle s’est créée une monnaie, qu’elle peut envisager de créer une monnaie papier, en respectant quelques conditions : Créer un institut d’émission digne de confiance avec un capital important, énoncer les règles de fonctionnement, relier ces règles au fonctionnement de l’économie, et adapter le volume de la monnaie créée au besoin de l’économie. Ainsi, actuellement, dans la zone Euro, les espèces et les dépôts à vue (M1) représentent environ 3 mois d’activité économique, et avec les comptes sur livret et autres dépôts monétaires (M2), environ 6 mois.

Rien de tout cela ne se retrouve dans la description de l’Île des Naufragés. Voilà la différence.

Mais pour ne rien oublier, voici pour les intérêts. L’idée de l’escroc est excellente pour un escroc qui arrive à gruger quelques poires, mais, même sur l’Îles où elles sont nombreuses et bien mures, cela ne peut durer longtemps. Dans une vraie banque centrale, cela se passerait plutôt de la manière suivante :

. Les usines émettent des factures à des négociants payables à 90 jours

. Elles font signer aux négociants des effets de commerce par lequel ils s’engagent à payer dans 90 jours le montant des factures au porteur des effets

. Les usines demandent à la banque centrale d’acheter les effets afin de récupérer les liquidités dont ils ont besoin pour leur activité

. La banque centrale regarde si les usines et les négociants ont une bonne réputation financière et dans l’affirmative accepte, sous déduction d’un intérêt proportionnel aux 9O jours où elle devra attendre le paiement final ; il y a là création monétaire garantie par des effets représentant une création réelle de richesse déjà accomplie.

. Les usines soldent alors les comptes de bilan Effets à escompter et débitent les comptes de charges Frais Financier du montant de l’intérêt. (Nota : cette charge est couverte par la marge des usines, donc incluse dans le prix payé par les négociants).

. Au bout de 90 jours, les négociants payent les effets de commerce. Destruction de la monnaie créée trois mois plus tôt.


Voilou.

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 20:31

Mis à Jour le : 17 juin 2008 17:22
La BCE, casse-tête pour Bernanke... et l’Europe
17 juin 2008La BCE, héritière de la Buba, est victime du PTSD - le stress post traumatique - de Weimar. L’angoisse de l’hyperinflation qui avait ouvert la voie aux nazis reste aujourd’hui encore le fondement de la politique monétaire de Francfort, qui plus est renforcé par la nouvelle vulgate monétariste. Mais les déséquilibres nés des divergences entre une Fed on ne peut plus accommodante et la hausse des taux masquée de la BCE - grâce à la divine surprise des désordres de l’Euribor - n’ont pas pour seul résultat d’irriter Bernanke en compromettant le dollar. Elles se traduisent également par des tensions de plus en plus fortes dans une zone Euro où l’extrême disparité des économies transforme la monnaie unique en un nouveau et douloureux lit de Procuste. Jusqu’à la rupture ? Analyse d’Ambrose Evans-Pritchard.


Par Ambrose Evans-Pritchard, The Telegraph, 17 juin 2008

La divergence entre la Banque Centrale européenne et la Réserve Fédérale américaine sur la stratégie monétaire est à l’origine de graves tensions dans le système financier mondial et pourrait conduire à une réédition de la crise des taux de change qu’a connu l’Europe dans les années 1990, avertit la banque Morgan Stanley.

« Nous constatons des analogies frappantes entre les tensions transatlantiques qui étaient apparues au début des années 1990 et celles qui s’accumulent à nouveau aujourd’hui. En 1992 cette situation s’était traduite par une crise monétaire majeure et une récession en Europe », rappellent les experts de Morgan Stanley.

Comme à cette époque, Washington a réduit ses taux pour renflouer les banques et prévenir un atterrissage brutal de l’économie, alors que Francfort reste adepte de la ligne dure - et veut ignorer les protestations des hommes politiques et les cris de douleur des industries exportatrices européennes.

De fait, la BCE a laissé le taux d’intérêt de facto - l’Euribor - augmenter de plus de 100 points de base depuis le début de la crise de crédit [1] .

Tout comme alors, le dollar a chuté suffisamment bas pour provoquer une inquiétude mondiale. En août 1992, il était tombé à 1,35 contre le Deutsche Mark. Cette fois il a baissé encore plus, atteignant l’équivalent de 1,25 DM par Dollar. Cette situation est potentiellement plus grave aujourd’hui pour l’Europe car le yen et le yuan ont également pratiquement retrouvé leurs niveaux historiquement les plus bas. Tout comme la Livre Sterling.

Les experts de Morgan Stanley doutent que l’Union Monétaire européenne en arrive à un point de rupture sous la pression, mais ils préviennent que les tensions accumulées devront trouver une échappatoire d’une manière d’une autre.

Ceci aboutira très probablement à un effondrement de l’immobilier et à des purges dans le secteur bancaire des pays les plus vulnérables du Club Med et dans la zone de l’Europe de l’Est, satellite de l’Euro.

« Ces tensions ne vont pas disparaître d’elles mêmes. Elles trouveront des lignes de fracture à la périphérie de l’Europe. De douloureux ajustements macro-économiques sont susceptibles d’avoir lieu. Les parités avec l’euro pourraient être remises en question, » indique ce rapport, rédigé par Eric Chaney, Carlos Caceres et Pasquale Diana.

Le point de contrainte maximale pourrait se produire dans les mois à venir si la BCE procède à un relèvement des taux comme Jean-Claude Trichet en a agité la menace ce mois-ci. La situation serait pire encore pour l’Europe si la Fed renonce aux augmentations attendues de ses taux. « Cela pourrait déclencher un autre « évènement catastrophique », avertit le rapport de Morgan Stanley.

(...)la suite ici
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2074
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 21:20

@alain

enfin !!!!!!!!!

l'usine facture 100 au négociant payable à 90 j
signature d'un effet de commerce pour 100
achat de liquidités pour 100, déduction faites de 5
l'usine empoche 95 alors que le négociant a payé 100

ok

si on remet ça à l'échelle île des naufragés de Bécassine,

l'éleveur vend sa chèvre 100 à l'architecte, payable à 90j
l'architecte accepte un effet de commerce
l'éleveur cède l'effet à la banque, la banque déduit 5
l'éleveur touche 95, la banque 5... l'architecte a payé 100.

le banquier prélève 5 sur la masse monétaire totale circulant sur l'île, pour chaque transaction... donc petit à petit, à force de récupérer des billets de 5, la monnaie circulante va diminuer non ?
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 22:03

Je ne suis pas sûre que cela serve à quelque chose, mais je continue :
1. Contre l'effet inscrit au débit du compte Effets escomptés, l'Institut d'émission émet 100 inscrits au crédit des Usines
2. L'Institut émet une facture d'intérêts de 5 créditée au compte Produit de l'escompte par le débit du compte Usines
3. L'Institut émet 100 de Monnaie en circulation par débit au compte des Usine pour 95 et débit au compte Caisse pour 5, car il va garder le produit de l'escompte, et crédit de 100 au compte Monnaie en circulation
4. Les Négociants paient les effets de commerce, l'Institut enregistre 100 au crédit du compte Effets escomptés par le débit du compte Monnaie en circulation

Le compte Effets escomptés est soldé.
Le compte monnaie en circulation est soldé
Les 95 reçu par les Usines et les 5 gardés par l'Institut, sont partis dans l'économie sous forme de salaires, frais généraux, impôts et dividendes, etc.

Les billets de 5 comme tu dis ne sont pas gardés par la banque, ils sont intégralement utilisés comme pour une entreprise normale, et donc circulent dans l'économie comme les 95.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 22:08

si les 5 circulent sous forme de salaires, frais généraux, impôts et dividendes, c'est fantastique...

ok, l'escompte ne me gène pas ...

reste le pb des intérêts d'emprunt .. des taux directeurs...

quelle est la part escompte/emprunt dans la création monétaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 22:14

Idem, les intérêts sont un élément de tous les prix de revient donc des prix de vente. Tout financement de l'économie inclus les intérêts au même titre que les matières ou les salaires, ou les honoraires d'achitectes pour les immeubles. Autrement l'économie ne peut pas fonctionner. Or elle fonctionne, même si on voudrait qu'elle fonctionne mieux.
Mais le mieux ne sera pas sans intérêt, car c'est ce qui permet de trier les projets d'investissement en fonction de leur efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 22:17

comment explique tu qu'un intérêt peut augmenter plus vite que les salaires des personnes qui travaillent dans la banque ?

c'est le dividende qui augmente ?
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 22:28

hloben a écrit:
comment expliques-tu qu'un intérêt peut augmenter plus vite que les salaires des personnes qui travaillent dans la banque ?

c'est le dividende qui augmente ?
De quoi parles-tu? Les intérêts sont fonctions du capital dû, de la durée et du taux; rien à voir avec les salaires ni avec le dividende.
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 22:29

bon ...
excuse ma question enfantine
si les taux augmentent, le pèze va dans la poche de qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 17 Juin 2008 - 22:35

En général, pour la Banque de France, c'est impôt sur les société qui augmente, ensuite le dividende, les deux allant à l'Etat. Pour les banques, c'est aussi l'I.S., la participation des salariés, le dividende, et aussi la capacité d'investissement.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mer 18 Juin 2008 - 13:59



Ma dernière réponse aux questions de hloben n’ayant pas soulevé de contradiction de sa part, j’en déduis que ma conclusion de l’analyse de l’Île des Naufragés était correcte, et que les expressions « nuisible ânerie », « idées stupides » et « méthodes odieuses de propagande » étaient parfaitement adaptées au texte.

J’ajoute que le procédé utilisé dans ce texte qui consiste à faire croire que tous les problèmes de la société trouveraient leur origine en un seul point, la monnaie, et que leur solution ne demanderait rien de plus que la condamnation d’un bouc émissaire, les banquiers, a trop prouvé sa nocivité pour qu’on la laisse prospérer pour de mauvaises raisons.

Si certains pensent que pour dire cela il ne faut pas être modérateur, je leur rends mon étiquette de bon gré, car il est à mes yeux plus important de défendre la vérité que votre confort sur ce forum.

Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mer 18 Juin 2008 - 14:13

cette histoire de naufragés me gonfle ...d'abord je n'ai rien compris, et en plus c'est d'un ennui mortel!

et je trouve qu'Alain a raison, ce genre de procédé( l'histoire de l'ile) est limite du type sectaire, ça me fait plus penser à un hoax qu'autre chose mais bon , vu mon niveau en économie, je ne peux pas juger vraiment les arguments, je le trouve simplistes,c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mer 18 Juin 2008 - 16:19

Oui, mais j'aimerais bien savoir qui sont ces pèlerins de St Michel ?
Quelqu'un sait ?
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Lun 23 Juin 2008 - 20:48

Alain BERTIER a écrit:


Ma dernière réponse aux questions de hloben n’ayant pas soulevé de contradiction de sa part, j’en déduis que ma conclusion de l’analyse de l’Île des Naufragés était correcte, et que les expressions « nuisible ânerie », « idées stupides » et « méthodes odieuses de propagande » étaient parfaitement adaptées au texte.

J’ajoute que le procédé utilisé dans ce texte qui consiste à faire croire que tous les problèmes de la société trouveraient leur origine en un seul point, la monnaie, et que leur solution ne demanderait rien de plus que la condamnation d’un bouc émissaire, les banquiers, a trop prouvé sa nocivité pour qu’on la laisse prospérer pour de mauvaises raisons.

Si certains pensent que pour dire cela il ne faut pas être modérateur, je leur rends mon étiquette de bon gré, car il est à mes yeux plus important de défendre la vérité que votre confort sur ce forum.


on peut prendre un peu de temps avant de répondre ou pas ? ou on doit répondre dans la semaine sinon on f... sa g... ?
c'est hallucinant !

Alain, on n'a pas tous autant de temps à passer que toi sur le forum

certain (e) ont un travail, des enfants en bas âge, des repas à préparer, une maison à tenir, des courses à faire.... sans conjoint pour donner un coup de main 5 jours sur 7...
(et quand il se pointe enfin le conjoint, on évite de le planter tout seul pour rejoindre son écran...)

excuse moi de parler de ma petite vie privée... mais, si tu veux prendre en charge mes bassines de linge à repasser, te lever 2 ou 3 fois sur une nuit pour calmer ma môme qui fait de la fièvre, te charger des visites chez le médecin (marre !), passer l'aspirateur et la serpillière chez moi, faire les poussières ... ... etc etc
je pourrais alors te répondre plus vite Wink

la bce existe depuis des années, je ne voyais pas en quoi ma réponse avait un caractère d'urgence
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mar 24 Juin 2008 - 9:30

hloben a écrit:
(...) mes bassines de linge à repasser
La BCE, chez Hloben, c'est Bassine Complète d'Effets.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
mconstant



Masculin Nombre de messages : 120
Age : 80
Localisation : 31
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mer 9 Juil 2008 - 20:09

Hloben :

Je me demande s'il est bien utile de discuter de monnaie avec Alain et les autres adorateurs de l'argent roi.

Nous parlons de la plus belle invention humaine, qui permet la solidarité dans l'espace et le temps. Ils parlent d'un outil de thésaurisation et de prédation. Nous ne pourrons donc jamais être d'accord.

Pour nous, le premier rôle de la monnaie est de permettre à tous, à tout moment, de participer à l'activité de la société, car tout homme est toujours capable d'avoir une activité utile pour elle.

La monnaie est le « carburant » anti-chômage par excellence.

Son second rôle est de donner à tous les moyens de vivre, surtout à ceux qui sont dans le dénuement, à charge pour eux d'apporter à la société leur capacité de travail, dès qu'ils le peuvent, pour participer à la solidarité globale. (Les vraies monnaies sont les "SELS" que les plus démunis sont obligés de mettre en place, pour organiser la solidarité entre eux, quand la société les rejette)

Ce langage est utopique et paraît niais aux néolibéraux qui règnent sur notre économie.

C'est pourtant cette utilisation solidaire de la monnaie qui a permis le redressement spectaculaire de l'Occident après la seconde guerre mondiale, l'excellente cohésion sociale et l'immense progrès économique des 30 glorieuses.

S'il y a une chose aberrante, ce ne sont pas les explications de « l'île des naufragés » qui relèvent du bon sens et non du sophisme comme beaucoup de dogmes ultralibéraux (l'inflation nuit aux pauvres), ce sont les statuts et la mission de la BCE dont le fameux article quatre que j'ai déjà cité précédemment, qui est une aberration antidémocratique ayant pour but d'affaiblir les Etats et leur capacité à organiser le progrès économique et social :

« 1. Il est interdit à la BCE et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées "banques centrales nationales" d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publiques des États membres ; l’acquisition directe des instruments de leur dette, auprès d’eux, par la BCE ou les banques centrales nationales, est également interdite. »

Comme tout le monde le sait : La BCE a aussi pour mission la stabilité monétaire et le développement économique.
Je suis d'accord avec Alain, si ce sont ces rôles que la BCE doit jouer, Jean-Claude Trichet et ses pairs, font merveilleusement leur travail. Ils servent parfaitement l'argent roi.

Tous les banquiers les félicitent ! C'est un signe très révélateur.

Il n'empêche que si on n’y met pas bon ordre, avec ses rigidités, la BCE conduira l'Euroland à l'explosion.

On ne peut pas appliquer une politique monétaire identique à 27 Etats qui ont des différences de niveau de développement économique et social aussi énormes.

Le meilleur moyen, pour unifier l'Europe par le haut, est de pratiquer des montants compensatoires entre les différents Etats comme cela a été fait lors de l'unification de l'Europe des six, et à pratiquer des taux réels de crédits très différents en fonction des Etats et des investissements à faire. Cela n'est possible qu'avec une inflation suffisante, permettant de favoriser les plus pauvres grâces à des crédits à taux réel très négatif.

Les taux d'intérêt doivent varier énormément en fonction de l'utilité des investissements à faire. Cela exige une réforme fondamentale de notre système monétaire et du statut et des missions de la BCE.
Revenir en haut Aller en bas
http://martin.constant@wanadoo.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Mer 9 Juil 2008 - 23:04

Je crois qu'il faudrait en finir avec ces excellentes démonstrations qui n'ont que l'inconvénient d'être très, très, théoriques, voire utopiques. Ne pourrions nous revenir à la vie réelle. Par exemple mconstant ne pourrait-il proposer un programme électoral décrivant les différentes étapes permettant d'arriver à la situation idyllique dont nous rèvons tous ?
1. Sortie de l'Euro et retour au franc (parité ? probablement entre 10 et 11 francs pour un Euro)
2. Modification des statuts de la Banque de France.
3. Le prix de l'essence passe à 15 francs le litre
etc.
Revenir en haut Aller en bas
mconstant



Masculin Nombre de messages : 120
Age : 80
Localisation : 31
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Jeu 10 Juil 2008 - 1:11

Alain,

N’as-tu pas honte de m'attribuer des idées absolument contraires à ce que je dis et à ce que je pense pour pouvoir les contrer ? ! …

Ø J'ai toujours été un fervent partisan de l'euro et je ne veux absolument pas revenir au franc.
Je dis que la politique de la BCE, pour maintenir le pouvoir d'achat de l'euro demande la diminution systématique du pouvoir d'achat des salariés. Il est vrai qu'une lecture bornée de la mission la BCE permet à ses dirigeants de croire que c'est leur mission.
La mission la BCE, même si les rédacteurs se sont plantés dans leur texte, ne peut être que de maintenir le pouvoir d'achat de la population, spécialement celui des moins favorisés.


Ø C’est vicieux de dire que je veux changer le statut de la Banque de France, comme si je voulais que la France sorte de l'euro ce qui est absolument faux.
Par contre, je souhaite que le Modem s’allie aux démocrates humanistes des autres pays européens, pour donner comme première mission à la BCE le plein-emploi et pour remettre en cause son statut qui est antidémocratique (voir ce que dit Stiglitz sur la politique monétaire ) et qui détourne le privilège de création monétaire au profit des financiers privés.


Ø Je suis aussi pour l'augmentation très forte du prix du pétrole et de ses dérivés. Sa taxation au niveau de la production, pour alimenter la recherche et le développement d'énergies non polluantes.
Il n'y a aucune raison que la filière pétrolière détériore l'environnement de tous, au profit d'une minorité de privilégiés qui, dans le système actuel, parviendrait assez vite à dominer le monde par son argent.
La pénurie de pétrole, si elle n'est pas rapidement compensée par des investissements lourds en énergies renouvelables, peut entraîner un ralentissement de l'économie et même une récession, mais ce n'est pas le cas pour la simple élévation de son prix.
Autrement dit, la crise pétrolière, au lieu de ralentir l'économie, devrait l'accélérer pour faire d'énormes investissements dans les économies d'énergie et le développement de ressources d'énergies alternatives.
Malheureusement le système économique et monétaire Actuel en est incapable.


Les néolibéraux ne sont pas des hommes de progrès, on pourrait même penser qu'ils sont atteints d'Alzheimer, car ils ont oublié les grandes avancées faites par : Ford, Beveridge, Keynes et les partisans de la monnaie fondante. Celles-ci avaient pourtant permis de redresser l'Occident de façon magistrale entre 1945 et 1975 ou 80.

Ils caricaturent le keynésianisme pour le ridiculiser, ils mentent sur la manière dont les dettes abyssales de la guerre ont été effacées, ils mentent sur l'effet de l'inflation sur les 30 glorieuses, ils mentent sur la nocivité des 35 heures et plus généralement sur tout ce qui n'abonde pas leurs théories.

Leur but, qui est en passe de se réaliser, est d’établir une ploutocratie réelle, protégée par un semblant de démocratie sans puissance véritable. A cet effet, ils ont bien noyauté l’UE.
Revenir en haut Aller en bas
http://martin.constant@wanadoo.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Jeu 10 Juil 2008 - 5:56

Alors qu'est-ce que tu proposes comme propramme d'action? Sans un peu de réalisme toutes tes belles intentions sont pur gaspillage, de même que toutes les accusations qui caractérisent toujours ton discours.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   Jeu 10 Juil 2008 - 8:00

Alain BERTIER a écrit:
Alors qu'est-ce que tu proposes comme propramme d'action? Sans un peu de réalisme toutes tes belles intentions sont pur gaspillage, de même que toutes les accusations qui caractérisent toujours ton discours.
J'ai adhéré au Mouvement Démocrate car je voyais en lui un parti centriste ET révolutionnaire.
*Il est vrai que mconstant a des cotes monomaniaques qui m'enervent (Marc, il y a d'autres sujets à débattre, et je pense qu'ici, tout le monde commence à cerner tes idées sur la monnaie... )
*Mais je deteste tout autant ce discours du "tout est bien, nos élites veillent sur nous". Les dirigeants européens tremblent de peur à chaque referendum, l'économie se casse la figure, mais à part ca tout va bien en Europe, ne touchons à rien.

Si on ne peut et qu'on ne doit rien changer, je me demande bien ce que je fais a militer dans un parti politique.

Et si demander que la monnaie soit sous un controle démocratique (aussi minimal soit-il) c'est utopique, ben vive l'utopie!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de 10 ans de BCE. Très bon ou très décevant ?
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Feuilletés apero très rapide et très simple mais extra!!
» Pourquoi aiment-ils autant les cheveux LONGS ?
» Sarkozy, premier bilan
» Un petit écureuil très curieux...
» Inondation à tunis: bilan actuel 13 morts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Socio-Economie-
Sauter vers: