Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Lun 6 Avr 2009 - 18:30

Jean-Luc a écrit:
Citation :
L’action des casseurs servant les intérêts du pouvoir, il était compréhensible que la police n’essaye pas de l’arrêter, ou si peu
L'accusation est brutale, mais hélas si plausible quand on connaît les méthodes du nabot...
Pendant la campagne présidentielle, le nabot s'était réjoui des évènements de la Gare Saint-Lazare à Paris car c'était bon pour lui. Rien ne l'arrête, celui-là.

Au fait, elles étaient combien les forces de l'ordre à Strasbourg ? On le sait ?
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Lun 6 Avr 2009 - 19:26

Enquête sur les "Black Blocs"

Le lien avec l'extrême gauche semble évident. Voilà qui explique probablement la position de Besancenot, qui est très complaisant vis-à-vis de ces casseurs et préfère critiquer le gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Lun 6 Avr 2009 - 19:53

Les premières condamnations commencent à tomber :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/04/06/01011-20090406FILWWW00528-otanmanifestations-3-a-6-mois-de-prison.php

C'est une bonne chose, évidemment. D'ailleurs, la réaction des condamnés et de leurs partisans (grève de la faim, dénonciation d'un procès politique, dénonciation des "fascistes") montre bien que ces casseurs sont très politisés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 9:45

johanono a écrit:
Enquête sur les "Black Blocs"

Le lien avec l'extrême gauche semble évident. Voilà qui explique probablement la position de Besancenot, qui est très complaisant vis-à-vis de ces casseurs et préfère critiquer le gouvernement.
Pas évident pour moi.

Quant à Besancenot, il est dans son trip révolutionnaire. Alors certes, plus il y a le bordel, plus ça l'arrange. Mais on pourrait en dire autant de Sarko.

Quoiqu'il en soit, je ne vois pas en quoi ça l'interdirait de critiquer le gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 13:11

Besancenot a parfaitement le droit de critiquer le gouvernement. Le problème, c'est que, quand il dit que tout ce qui est arrivé, c'est de la faute du gouvernement, cela revient à cautionner ou à excuser les violences.

D'ailleurs, les mêmes qui reprochent au gouvernement d'avoir été trop laxiste dans sa gestion des violences sont les mêmes qui lui reprochent d'instituer un Etat policier. Il faut savoir ce que l'on veut...

Quant à Sarkozy, on dit que ce genre de faits divers l'arrange, mais ça reste à vérifier. Ne pas oublier qu'il a fait de lutte contre l'insécurité son fonds de commerce. Or de tels faits divers mettent quand même en avant le bilan très mince de Sarkozy en matière d'insécurité. Plus ces événements seront nombreux, plus le doute sur l'efficacité de la politique de Sarkozy grandira.

Surtout, ce genre d'événements illustre une fois de plus une tendance très nette chez ce gouvernements comme chez les précédents : la sainte frousse de la bavure policière.

En effet, Nicolas Sarkozy s'est félicité du fait qu'il n'y a pas eu de mort ce week-end à Strasbourg. De même, il s'était félicité de l'absence de mort lors des émeutes urbaines de novembre 2005. On se souvient aussi que MAM avait reconnu avoir donné des consignes de "souplesse" à ses policiers afin d'éviter tout risque de bavure policière.

La mort de Malik Oussekine en 1986 avait coûté très cher politiquement au gouvernement Chirac de l'époque, et depuis, tous les gouvernements, surtout de droite, craignent par dessus tout d'avoir à gérer à nouveau un tel événement. Ils préfèrent avoir à gérer de la casse urbaine plutôt qu'un mort chez les manifestants, et du coup, donnent des consignes de "souplesse", pour ne pas dire de laxisme, en ce sens.

Malheureusement, ce n'est comme cela qu'on rétablira l'ordre en France.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 13:24

Mis à part strasbourg ...
Tu ne crois pas quand m^me qu'il ferait mieux d'arrêter ces déplacements ?
Hier, à Aix les gens en avaient plein le dos ... ce déploiement policier, le coût pour la société, une ville quasiment morte ce jour là !
Quel est l'intérêt ?
Revenir en haut Aller en bas
hloben

avatar

Féminin Nombre de messages : 6861
Age : 44
Localisation : LILLE, Zouzou II l'Espérantroll
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 13:40

je dois être aussi une dangereuse gauchiste
parce que moi aussi, je préfère la casse urbaine à un mort chez les manifestants...

et oui, quand sarko est passé dans ma municipalité, y'avait des flics tous les carrefours... j'ai dû m'arrêter à un "barrage", descendre de ma voiture de gauchiste (une vieille micra) pour parlementer avec un flic, et pouvoir rentrer chez moi...
"j'habite là m'sieur !!! j'peux pas passer ??? pale"
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 13:42

D'où ma question, quel est l' intérêt de ces déplacements ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 13:49

johanono a écrit:
Quant à Sarkozy, on dit que ce genre de faits divers l'arrange, mais ça reste à vérifier. Ne pas oublier qu'il a fait de lutte contre l'insécurité son fonds de commerce. Or de tels faits divers mettent quand même en avant le bilan très mince de Sarkozy en matière d'insécurité. Plus ces événements seront nombreux, plus le doute sur l'efficacité de la politique de Sarkozy grandira.
Je suis heureux de t'entendre dire que le bilan de Sarkozy est mince.

Mais ne sous-estime son talent pour faire passer des vessies pour des lanternes. Et s'agiter comme il le fait sur ces questions permet de faire oublier le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Paul_léautaud

avatar

Masculin Nombre de messages : 370
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 15:08

johanono a écrit:
Besancenot a parfaitement le droit de critiquer le gouvernement. Le problème, c'est que, quand il dit que tout ce qui est arrivé, c'est de la faute du gouvernement, cela revient à cautionner ou à excuser les violences.

J'imagine qu'ici, on parle de la violence qui s'affiche en partie faits divers des journaux. La violence il faut la recontextualiser, ce qui n'est jamais faits parce que ça prend trop de temps alors pour les fainéants c'est pratique de s'arreter à la dénonciation de la violence. Pourtant si on ne recontextualise pas les choses, les faits ne veulent rien dire. Evidement, les fait amenant les suicides des employés de grandes entreprises qui craquent sous la pression ou sous le choc d'un licenciement sont plus diffus qu'une sequestration d'un patron.

Au violences des black block on peut opposer les violences policières et les mises en guarde à vue abusives qui sont en pleine augmentation.

LA violence n'est que l'illustration d'un fossé qui se creuse. Pour ma part, je ne dénoncerais pas la violence mais le fossé.
Revenir en haut Aller en bas
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 15:44

signora a écrit:
Mis à part strasbourg ...
Tu ne crois pas quand m^me qu'il ferait mieux d'arrêter ces déplacements ?
Hier, à Aix les gens en avaient plein le dos ... ce déploiement policier, le coût pour la société, une ville quasiment morte ce jour là !
Quel est l'intérêt ?
1° Évitez un nouvel Strasbourg. Des flics ou pas de flics. Question de cohérence.
2° En même temps, plus d'un ici s'offusque quand le chef de l'Etat ne se déplace pas. Question de cohérence bis.

Je n'ai d'ailleurs jamais compris ce plaisir d'avoir un représentant du gouvernement ou le chef de l'Etat sur place. C'est encore de l'image et de l'émotionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 15:51

Floran a écrit:
2° En même temps, plus d'un ici s'offusque quand le chef de l'Etat ne se déplace pas. Question de cohérence bis.
Des noms !
Je préférerais largement le savoir à son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 15:52

J'ai la mémoire qui flanche où celui ci se déplace tout de m^me plus que les autres ?
Avec autant de déploiement de gendarmes et CRS ?
Est ce bien nécessaire ?
Revenir en haut Aller en bas
signora

avatar

Féminin Nombre de messages : 17195
Localisation : lyon
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 15:53

Prouesse a écrit:
Floran a écrit:
2° En même temps, plus d'un ici s'offusque quand le chef de l'Etat ne se déplace pas. Question de cohérence bis.
Des noms !
Je préférerais largement le savoir à son bureau.

Moi aussi, et ça couterait moins cher !
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 15:58

je en pense pas que les autres faisaient autant de déplacements..il a bien dit à ses sbires, qu'il devait être sur le terrain chaque semaine, et proudire la nouveauté chaque jour.. c'est une loghorrée sarkozienne, qui donne le tournis...il fait l'évènement, bon ou mauvais, il s'en fout, ce qui compte c'est qu'il noie les infos importantes ( qui passent à l'as)au profit d'une théatralité permanente...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 16:20

signora a écrit:
Prouesse a écrit:
Floran a écrit:
2° En même temps, plus d'un ici s'offusque quand le chef de l'Etat ne se déplace pas. Question de cohérence bis.
Des noms !
Je préférerais largement le savoir à son bureau.

Moi aussi, et ça couterait moins cher !
Ca, c'est sûr. Surtout vu que ce que doit coûter le déplacement de centaines de membres de force de l'ordre, même pour un déplacement dans une ville de 1600 habitants.

Aucun de ces prédécesseurs n'a eu besoin d'autant de monde pour assurer sa légitime protection.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 16:35

libre a écrit:
Aucun de ces prédécesseurs n'a eu besoin d'autant de monde pour assurer sa légitime protection.
Aucun de ses prédécesseurs ne redoutait de se faire lyncher par une foule en colère.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 16:42

Pas sur non plus que ce soit lui qui gère le nombre de flics lors de ses déplacements.
Je ne sais pas qu'il ait totalement conscience de sa virtualité.
Revenir en haut Aller en bas
DebordBourges

avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 35
Localisation : Bourges (18)
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 17:30

Il ne gère peut être pas personnellement le nombre de policiers présents, mais il ne se gène pas pour taper sur les préfets qui auraient le malheur de ne pas déployer assez d'effectif...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.orange-berruyere.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 18:34

Les préfets n'ont que 2 choix :

- déployer suffisamment de forces de l'ordre pour créer une grande bulle autour du petit Nicolas qui ne supporte pas la contestation,
- se faire muter après une énième colère du petit Nicolas, furieux de ne pas avoir été accueilli avec des fleurs.

Donc le choix est vite fait.
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 19:14

Jean-Luc a écrit:
libre a écrit:
Aucun de ces prédécesseurs n'a eu besoin d'autant de monde pour assurer sa légitime protection.
Aucun de ses prédécesseurs ne redoutait de se faire lyncher par une foule en colère.

Arrête de prendre tes désirs pour des réalités. Le plus souvent, ceux qui manifestent lors de la venue de Nicolas Sarkozy sont des excités syndicalistes d'extrême gauche qui n'ont jamais accepté qu'un président de droite puisse être élu en France, après 26 ans avec des présidents de gauche.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 19:17

Chirac était de gauche? ben en voilà une nouvelle qu'elle est bonne!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 19:19

johanono a écrit:
Jean-Luc a écrit:
libre a écrit:
Aucun de ces prédécesseurs n'a eu besoin d'autant de monde pour assurer sa légitime protection.
Aucun de ses prédécesseurs ne redoutait de se faire lyncher par une foule en colère.
Arrête de prendre tes désirs pour des réalités.
Ta réponse n'a aucun rapport avec ce qui précède.

Trouve-moi une autre explication à cette débauche sécuritaire dont les autres se sont tous passés sans problème.

26 ans avec des présidents de gauche ? T'as fumé la moquette, bonhomme ! On a eu 14 ans de Mitterrand, c'est tout.
Et si tu considère que Chirac était à gauche par rapport à Sarko, qui lui est carrément d'extrême-droite, c'est vrai. Mais alors on était à gauche sans discontinuer depuis 1946.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 19:23

quand on voit la réaction de Sarko au Salon de l'Agriculture qui se félicitait que personne ne l'ait apostrophé( voir le pov'con 2008), et qui trouvait que l'accueil était formidable, et que donc les sondages mentaient .. ça donne à réfléchir... en fait, son entourage doit à tout prix le confiner dans un monde viruel où il trône dans toute sa suffisance ...
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 19:37

En effet, je considère que Chirac était de gauche. Chirac, c'est le bon vieux radical-socialisme qui a gouverné la France pendant des décennies, et je ne suis pas le seul à penser cela.

En fait, Chirac n'a eu des ardeurs un tantinet réformatrices et libérales qu'à deux reprises dans sa carrière politique : en 1986 avec la réforme de l'université, et ça a donné Malik Oussekine, et en 1995 avec la réforme de la Sécu, et ça a donné les manifestations que l'on sait. Tout ceci l'a vacciné durablement.

Mais forcément, le "dormez braves gens, tout va bien" était beaucoup plus confortable à entendre que l'ardeur réformatrice de Sarkozy, parce que cette ardeur bouleverse les habitudes, et que forcément, on n'aime pas être bousculé dans ses habitudes.

Mais comme je l'ai déjà dit, il y a un grand décalage entre les paroles de Sarkozy et ses actes. Sarkozy, c'est la rupture beaucoup plus dans les paroles que dans les actes. En pratique, il ressemble beaucoup plus à ses prédécesseurs que ce que croient beaucoup de gens, et que ce qu'il veut laisser croire lui-même.

Pour en revenir à la question des déplacements de Sarkozy, il ne faut pas oublier que seule une minorité d'excités de syndicalistes d'extrême gauche manifestent durement. C'est cette poignée d'extrémistes qu'on entend le plus, mais elle ne représente pas la majorité silencieuse.

Que les déplacements de Sarkozy donnent aujourd'hui lieu à des déploiements très importants de force de sécurité, plus qu'avec ses prédécesseurs, c'est indéniable. Mais à qui la faute ? Il ne faut pas renverser les responsabilités. Un président a le droit d'aller et venir où il veut et quand il veut en France, et de tenir les meetings qu'il veut. La faute en revient à ces extrémistes qui voudraient l'empêcher de s'exprimer. C'est à eux qu'il faut s'attaquer, pas au président.
Revenir en haut Aller en bas
Prométhée



Nombre de messages : 332
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   Mar 7 Avr 2009 - 19:51

Jean-Luc a écrit:
johanono a écrit:
Jean-Luc a écrit:
libre a écrit:
Aucun de ces prédécesseurs n'a eu besoin d'autant de monde pour assurer sa légitime protection.
Aucun de ses prédécesseurs ne redoutait de se faire lyncher par une foule en colère.
Arrête de prendre tes désirs pour des réalités.
Ta réponse n'a aucun rapport avec ce qui précède.

Trouve-moi une autre explication à cette débauche sécuritaire dont les autres se sont tous passés sans problème.

26 ans avec des présidents de gauche ? T'as fumé la moquette, bonhomme ! On a eu 14 ans de Mitterrand, c'est tout.
Et si tu considère que Chirac était à gauche par rapport à Sarko, qui lui est carrément d'extrême-droite, c'est vrai. Mais alors on était à gauche sans discontinuer depuis 1946.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre
» les "nouvelles tribus" reportage c+
» Pourquoi... A-t-on un point de côté quand on court ?
» Dosi extrémités
» Quand l'éducation "alternative" isole...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: