Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bombe dans le monde de la recherche climatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
tulipe2



Nombre de messages : 1772
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Sam 21 Nov 2009 - 15:40

Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Sam 21 Nov 2009 - 16:45

Je vais "surveiller les réponses de ce sujet"...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 30
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Sam 21 Nov 2009 - 19:57

ça ne m'étonnerait pas vraiment qu'une partie soit politique, mais la fonte des glaciers est une réalité par exemple, il suffit de prendre des photos de glaciers des Alpes il y a cent ans et maintenant...
(L'exemple classique...)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
la chambre bleue

avatar

Masculin Nombre de messages : 343
Age : 60
Localisation : Isère (38) et Seine St-Denis (93)
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Sam 21 Nov 2009 - 22:45

Tout est politique dans cette histoire...

D'abord on a mis en avant un politicien américain "has been" qui n' y connait rien et qui a joué les oiseaux de mauvais augure. Ce qui ne l'empêche pas de conduire de grosses cylindrées.



Ensuite, on en a fait une affaire d'Etat, donc encore plus politique en oubliant, au passage, que le C02 n'est pas un polluant mais un gaz naturel qui existait bien avant nous et qui existera bien après nous.

Au nom de ce soit-disant réchauffement ( dont strictement rien n'indique qu'il va durer, la preuve ces 5 dernière années ), on veut nous faire rouler en Diesel qui pue et qui pollue, on veut nous vendre des piles Nickel qui sont des saloperies et des ampoules au mercure plus "économes" mais plus dégueulasses à traiter.

Nous sommes face à une escroquerie de grande envergure et il faut plutôt voir ceux qui combattent ce "faux" consensus ( car tous les scientifiques sont loin d'être d'accord ) comme des résistants au bourrage de crane des donneurs de leçons et qui continuent, tout de même à se ballader en bagnole...
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 22 Nov 2009 - 11:08

Arrêtons un peu avec les mutations climatiques et concentrons-nous sur l'épuisement des ressources naturelles productives et nutritives.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 22 Nov 2009 - 12:33

C'est encore de la manipulation :
- la calotte arctique continue à fondre : c'est un FAIT.
- la température moyenne du globe augmente : c'est un FAIT.
- le taux de CO² dans l'atmosphère augmente : c'est un FAIT.
- de nombreuses espèces animales et végétales migrent petit à petit vers le nord : c'est un FAIT.
- les espèces migratrices et les floraisons de printemps évoluent 3 semaines plus tôt qu'il y a 50 ans : c'est un FAIT.
- et je ne parle pas des fontes de pergélisol et autres strates millénaires qui lâchent à présent du méthate dans l'air par millions de tonnes : et pourtant c'est aussi un FAIT.

Perso, quand j'étais enfant, on avait de la neige conséquente (50 cm et plus) tous les hivers. Et on faisait des bonshommes de neige plus grands que nous qui perduraient des semaines entières.
La dernière fois que j'ai vu une couche de plus de 10 cm ou un paysage enneigé plus d'une semaine, c'était dans les années 1980...
Ma dernière (qui a 16 ans) a dû aller en 'colo' dans les Alpes pour avoir l'occasion de faire un vrai bonhomme de neige pour la première (et pour l'instant seule) fois de sa vie.

Alors, pour moi, ceux qui tentent de réduire l'importance et la gravité du phénomène en cours sont des criminels, rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 22 Nov 2009 - 12:41

En fait j'ai plus l'impression qu'on veut faire taire quelques autres vérités sur les cycles climatiques pour ne pas semer le moindre doute dans l'esprit des citoyens, qu'il n'y ait pas de quoi compromettre la lutte contre les mutations climatiques et ne pas perdre de temps ainsi. En gros on veut une com' sans équivoque pour que la prise de conscience soit rapide et totale, vu qu'à l'avenir beaucoup se raccrocheront au moindre doute ou au moindre espoir fantasmagorique, notamment concernant la science.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 22 Nov 2009 - 12:49

Le principe de précaution veut qu'on engage la lutte contre l'incendie sans attendre d'avoir la certitude qu'il va bien se propager. Il suffit de savoir qu'il y a le feu.

C'est dans ce sens que je me range dans le camp des catastrophistes.

Le risque d'emballement de l'effet de serre qui pourrait éradiquer toute forme de vie évoluée (probable survivance de quelques espèces de bactéries thermophiles) est de moins de 1%. Mais je me refuse à parier là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 30
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 22 Nov 2009 - 13:09

Je suis d'accord avec Yann (ça mérite d'être souligné)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Remus

avatar

Masculin Nombre de messages : 373
Age : 26
Localisation : 26
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 22 Nov 2009 - 13:51

Jean Luc a écrit:
- la température moyenne du globe augmente : c'est un FAIT.
- le taux de CO² dans l'atmosphère augmente : c'est un FAIT.

Le problème c'est que le lien de corrélation entre ces deux paramètres n'est pas clairement établie. Il est toujours sujet à discussion entre scientifiques (contrairement à ce que la masse média raconte).
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 22 Nov 2009 - 14:13

Je donne juste une liste de faits que nul ne peut contester sauf à être de mauvaise foi, donc non crédible.

Quant à la corrélation, l'augmentation du % d'un gaze à effet de serre ne peut évidemment que favoriser le réchauffement, même s'il n'est pas le seul responsable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Lun 23 Nov 2009 - 1:31

Parfois je me demande si on inverse pas la relation de cause à effets entre le réchauffement et le CO²... Bon ça n'enlève rien à la problématique inquiétante de voir une évolution aussi forcée de la nature... Et si demain on découvrait une autre explication que le CO² ou l'activité solaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Lun 23 Nov 2009 - 7:20

En ce qui concerne la relation entre CO2 et effet de serre, la corrélation existe dans les deux sens

Le taux de CO2 monte ou descend en suivant les courbes de températures de quelques dizaines d'années principalement à cause de l'effet "tapis roulant" des océans. L'océan absorbe plus ou moins de CO2 en fonction de la température, l'eau chargée plonge au niveau des pôles. Quand elle ressort au niveau de l'équateur, si la température extérieure à monté, elle va rejeter le surplus absorbé, et si ça a baissé, il va en absorber un peu plus.

Le CO2 est un gaz à effet de serre, c'est un fait (allez voir sur vénus), après quelle est son influence exacte sur l'atmosphère terrestre, je ne peux pas me prononcer sur le sujet.


Ensuite il y a d'autres gazs à effet de serre : le méthane et l'eau principalement. C'est l'eau qui pose le plus de problème dans les modèles. Il y en a énormément, dans certains cas (vapeur d'eau diffuse), elle entraîne un effet de serre, alors que dans d'autres (certains types de nuages), elle va renvoyer des rayonnement dans l'espace et donc refroidir le climat.


Il y a de nombreux autres facteurs qui influencent le climat :
- la quantité de poussière dans l'air à court terme, il fait plus froid après une éruption volcanique, une chute de météore
- l'activité solaire, faisant des cycles plus long (quelques années)
- l'orbite terrestre, l'angle de la terre par rapport au soleil (par cycles allant de quelques décennies à quelques siècles)
- la géographie terrestre. La terre telle qu'elle existe aujourd'hui, avec ses continents à peu près uniformément répartis, ne réagit pas pareil que la terre des dinosaures, avec son super-continent et son super-océan


Tout ceux qui vous disent savoir avec certitude comment fonctionne le climat sont des escrocs, qu'ils soient dans le camp du réchauffement ou l'autre. La théorie actuelle (du moins l'ensemble de modèles utilisés donnant des résultats à peu près convergents) est la plus avancée, et la plus plausible, même si elle n'est pas certaine. En science, rien n'est JAMAIS certain(c'est le principe de base de la pensée cartésienne), du coup si on attendait d'être certain pour agir...
Relier climatologie et politique est une mauvaise idée, mais ça marche dans les deux sens. Avant de dire c'est machin ou truc qui a raison, il faudrait débloquer les moyens pour éteindre les derniers doutes, ou bien les confirmer et mettre au point une nouvelle théorie.


En ce qui concerne l'optimum climatique médiéval, ne vous trompez pas, optimum ne veut pas dire que le climat était optimal (il l'était dans certains régions, et pas d'autres), mais que la courbe à changé d'orientation, faisant un plateau
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Lun 23 Nov 2009 - 9:27

Et surtout il me semble que les variations de température ces dernières années sont assez inédites, non ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Lun 23 Nov 2009 - 9:34

une chose étonnante que je constate dans mon jardin.. mon tilleul de plus de 200 ans,qui d'habitude a perdu ses feuilles aux environ du 15 novembre, est actuellement totalement Vert.; comme en été...pas de signe automnal chez lui! Mes marguerites sont encore en fleur,ça fait un drôle d'effet..
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Lun 23 Nov 2009 - 11:22

Des icebergs dérivent un peu partout... Va faire chaud cet hiver et pourtant EDF prévoit de ne pas "servir" tout le monde...

La pénurie organisée. chauffez vous au CO2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Lun 23 Nov 2009 - 13:03

vincent15 a écrit:
En science, rien n'est JAMAIS certain(c'est le principe de base de la pensée cartésienne), du coup si on attendait d'être certain pour agir...
T'as tout compris. Or c'est ce que voudraient certains, notamment ceux qui profitent de la situation actuelle : surtout ne rien faire sans certitude.
Ne surtout pas ouvrir le parachute tant qu'on n'a pas la certitude absolue que toucher le sol sans rien faire serait mortel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Lun 23 Nov 2009 - 13:10

comme dit l'autre "jusqu'ici tout va bien" en passant devant le 65 ème étage en chute libre...

Revenir en haut Aller en bas
bope

avatar

Masculin Nombre de messages : 233
Age : 39
Localisation : lyon
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Mar 8 Déc 2009 - 14:24

vincent15 a écrit:
Tout ceux qui vous disent savoir avec certitude comment fonctionne le climat sont des escrocs

Je suis entièrement de cet avis, certes il y a un changement climatique mais on ne peut pas dire ce qu'il va se passer.

Le système solaire dans son ensemble se réchauffe, là je doute que ce soit un problème de "gaz à effet de serre".
Pour moi, le vrai problème de la planète c'est le traitement des déchets, ainsi que l'économie des matières premières car nos ressources sont limitées.
Il faut à cela s'occuper de la famine qui touche 1 milliard d'être humains, et ça c'est pas dans 1 siècle c'est aujourd'hui.

Alors tous les CHARLOTS écolos, Gore, Hulot, Arthus Bertrand qui viennent nous donner des leçons, alors que eux font 10 fois le tour du monde en 1 semaines, sous pretexte de sauver la planète, je dis "il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles".
Surtout que si on les suit à la lettre dans leurs discours, c'est un peu la préhistoire qu'ils préconisent, car pour eux la science c'est pas le progrés.
Copenhague, c'est du spéctacle grand publique à l'échelle de la planète, les dirigeants font mine de vouloir faire quelque chose, mais il ne feront pas grand chose, il y a eu Kyoto et il n'y a rien eu, et pourtant c'était qui au pouvoir des états-unis ? C'était pas Bush à l'époque, le vice président était le fameux sauveur du monde Al Gore.

La politique du monde actuel, c'est de faire peur à la population, pour les obliger à se laisser manipuler.
Des scientifiques ont dit, donc c'est grave. On ne nous dit pas le nombre globale de scientifique qui travaille dessus à travers le monde, on nous parle du geiec, dirigé par l'ONU. Et l'ONU, il n'a pas autre chose à faire par hasard ???
Revenir en haut Aller en bas
tulipe2



Nombre de messages : 1772
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 13 Déc 2009 - 0:01

Que pensez-vous de ce commentaire de christian Malpart sur le blog de force hyères ?
"ECOLOGIE VERIFIABLE
Il existe en ce moment une obsession organisée sur le CO2 pour faire que l'écologie devienne marchande. J'ai une opinion bien antérieure à celle de C. Allègre. Je m'appuie sur le constat suivant. Le GIEC, organisme d'observation climatique de l'ONU, dont les USA abondent à hauteur de 22%, publie dans son rapport annuel une donnée qui est effacée par les médias: Il s’agit de la vapeur d'eau qui intervient pour 80% dans l'effet de serre, et chacun des groupes de pressions concernés s'évertuent à cacher la vapeur d’eau pourtant considérée comme gaz à effet de serre.
Les avions qui, à partir d’un ciel d’azur, créent des nuages cirrus filandreux (vapeur d'eau) sont à 100% responsables de l’effet de serre par rapport à leur consommation de carburant fossile qui n'est que de 3% (donc pas plus de CO2 par passager transporté, que l’automobile). Cherchez l'erreur ! On a changé l’instrument de mesure en le réduisant à la mesure du CO2 pour préserver l’industrie aéronautique.
Personne n'a envie de fermer EADS ou Boeing. D'ailleurs, à cause de cela, le plupart de nos responsables élus écolos ne seraient pas à Copenhague en ce moment s'il n'y avait pas l'avion. Voir le cas de Brice Lalonde qui ne peut pas utiliser son vélo pour un tel voyage. Voir aussi la fondation Hulot qui n’affiche plus Air France comme sponsor ou partenaire.
En conclusion : que les médias se renseignent mieux sur les causes des déplacements climatiques, avant de dramatiser les effets du CO2 sans les avoir vérifié par la méthode des recoupements. Le CO2 est néfaste, mais on en a fait le bouc émissaire et la raison de la nouvelle économie verte. Il n’y a même pas besoin d’être ingénieur ou scientifique pour se souvenir que le C02 est plus lourd que l’air et que ce gaz reste au niveau du sol en grande partie. Il suffit d’un bon sens paysan. Pour rester dans le même registre, j’ai entendu ce matin une énormité à la télévision : les vaches seraient plus productrices de C02 que les voitures ! (…) Alors ? Mort aux vaches ? On se fout de nous ! On entend n’importe quoi.
Comme tout le monde aujourd’hui, je suis écologiste, aussi. Mais je voudrais appliquer une écologie vérifiable plutôt qu’une idéologie de la peur de la fin du monde.
France, réveille-toi ! Europe, réveille-toi ! Monde, réveille-toi ! Et surtout discerne bien l’essentiel pour l’humain afin de ne pas asservir l’humain aux réparations écologiques par la marchandisation. "
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 13 Déc 2009 - 14:57

Avec 70% de la surface du globe couverte par les océans, celle que produisent nos moyens de transport est une goutte d'eau.
Quant au CO², oui il est plus lourd (44 contre 29 pour le mélange oxygène+azote), mais en extérieur il y a suffisamment d'agitation atmosphérique pour en mélanger une bonne partie au reste.

Et la vapeur d'eau, elle, retombe régulièrement en pluie. Pas le CO².
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 13 Déc 2009 - 15:05

N'y a-t-il pas plus de vapeur d'eau à cause du réchauffement climatique ? C'est donc l'origine de l'évaporation de l'eau qui est intéressante et effectivement je pense qu'incriminer les seuls avions est un peu gros.
Revenir en haut Aller en bas
Floran

avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 13 Déc 2009 - 15:57

Réchauffement climatique ou pas, on peut débattre, en revanche une chose qui ne souffre pas de polémique c'est l'épuisement des ressources énergétiques et résoudre ce problème serait déjà un grand pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 13 Déc 2009 - 17:36

bope a écrit:
vincent15 a écrit:
Tout ceux qui vous disent savoir avec certitude comment fonctionne le climat sont des escrocs

Je suis entièrement de cet avis, certes il y a un changement climatique mais on ne peut pas dire ce qu'il va se passer.

Le système solaire dans son ensemble se réchauffe, là je doute que ce soit un problème de "gaz à effet de serre".

Rien, absolument rien ne prouve que le système solaire se réchauffe. Rejeter l'effet de serre pour tomber dans ce genre de chose est une erreur. Les modèles utilisant l'effet de serre sont les meilleurs actuels. Cela ne veut pas dire que le réchauffement est certainement d'origine anthropique, d'autres éléments sont en train d'apparaître qu'il faut intégrer dans les modèles, mais pour l'instant on a pas mieux.

bope a écrit:

Pour moi, le vrai problème de la planète c'est le traitement des déchets, ainsi que l'économie des matières premières car nos ressources sont limitées.
Problèmes liés aux émissions de gaz à effet de serre, autant régler les deux en même temps

bope a écrit:

Il faut à cela s'occuper de la famine qui touche 1 milliard d'être humains, et ça c'est pas dans 1 siècle c'est aujourd'hui.
Ca c'est facile, il suffit d'arrêter de gaspiller (Jean Luc en sait quelque chose)


bope a écrit:

Alors tous les CHARLOTS écolos, Gore, Hulot, Arthus Bertrand qui viennent nous donner des leçons, alors que eux font 10 fois le tour du monde en 1 semaines, sous pretexte de sauver la planète, je dis "il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles".
Surtout que si on les suit à la lettre dans leurs discours, c'est un peu la préhistoire qu'ils préconisent, car pour eux la science c'est pas le progrés.
La seconde phrase est un peu excessive, mais je suis d'accord sur la première.

bope a écrit:

Copenhague, c'est du spéctacle grand publique à l'échelle de la planète, les dirigeants font mine de vouloir faire quelque chose, mais il ne feront pas grand chose, il y a eu Kyoto et il n'y a rien eu, et pourtant c'était qui au pouvoir des états-unis ? C'était pas Bush à l'époque, le vice président était le fameux sauveur du monde Al Gore.

La politique du monde actuel, c'est de faire peur à la population, pour les obliger à se laisser manipuler.
Des scientifiques ont dit, donc c'est grave. On ne nous dit pas le nombre globale de scientifique qui travaille dessus à travers le monde, on nous parle du geiec, dirigé par l'ONU. Et l'ONU, il n'a pas autre chose à faire par hasard ???

Le GIEC n'est pas dirigé par l'ONU, le GIEC est dirigé par des scientifiques, qui rendent des conclusions représentant un compromis (et non un consensus comme le disent les gens). Les théories du complot sont bien plus douteuses que l'intégrité du GIEC (même si certains membres pourraient être des escrocs).
Le gros problème avec le GIEC, c'est que les journalistes et les politiques n'ont pas les compétences pour exploiter les données que le GIEC fournit.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa

avatar

Masculin Nombre de messages : 7329
Age : 61
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   Dim 13 Déc 2009 - 23:06

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bombe dans le monde de la recherche climatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bombe dans le monde de la recherche climatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le portage dans le monde
» 91 % des crimes d’honneur dans le monde sont commis par des musulmans
» Dans mon monde à moi, y a que des poneys [LGee G5]
» Les différentes formes d'immatriculation dans le monde
» L'engagement militaire français dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Monde-
Sauter vers: