Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Question de Société

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Marencau



Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Question de Société   Jeu 21 Juil 2011 - 21:44

vincent15 a écrit:
Ça fait un bail que je suis ringard

Tu te rend compte, déjà je m'intéresse à la politique et je lis des livres, c'est vraiment trop has-been

Je connais ça... déjà à notre âge tu dis que tu t'intéresses à la politique les mecs ils tirent une de ces gueules...

Le souci c'est quand par exemple tu essayes vaguement d'expliquer les soucis de la zone euro, des doctorants te regardent droit dans les yeux et te disent "non mais de toute façon il peut rien lui arriver à l'euro... c'est les français et les allemands qui l'ont mis en place alors pourquoi est-ce qu'ils voudraient l'enlever maintenant c'est stupide ce que tu dis". Et encore ceux là, c'est ceux qui suivent. Rolling Eyes

Enfin bon, j'imagine que pour ceux qui sont dans les sciences humaines ça doit pas être à ce niveau, mais en filière S/écoles d'ingénieur... aïe aïe aïe.
Revenir en haut Aller en bas
L'utopiste



Masculin Nombre de messages : 12
Age : 23
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: Question de Société   Jeu 21 Juil 2011 - 23:56

Bon, le faite est que Mr Bayrou ( que j'admire pour son indépendance droite gauche ) est croyant, je le vois mal appliqué une union civile qui remplacerait le mariage hétérosexuel et qui mettrais à égalité pourtant. Et, oui, l'électorat du Modem, en 2007 était bien plus croyant que la moyenne, je peux retrouver les références si besoin.

L'euthanasie, c'est le principe qu'il faut voter, après sa mise en règle, on peut compter sur des gens et des médecins pour mettre des limites .


Ps : Pour mon cas, imaginez un lycéen de 17 ans parlant de politique, dans mes amis, cela se compte sur une main Wink
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Ven 22 Juil 2011 - 0:15

On est libre de croire comme on est libre d'être athée tant qu'on n'essaie pas d'imposer ses propres convictions aux autres et en cela, j'estime que Bayrou est un véritable défenseur de la laïcité.
On ne "vote" pas un principe et après on laisse tout un chacun se débrouiller avec. Il est des lois qui se sont révélées détournées de leur objectif parce qu'on n'a pas su prévoir toutes les implications ou interprétations qu'elles pouvaient avoir.
Ce que tu préconises est extrêmement dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
AG59

avatar

Masculin Nombre de messages : 4607
Age : 43
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Question de Société   Ven 22 Juil 2011 - 0:34

voila ce que bayrou dans sa dernière twiterview

Citation :
@bayrou Que pensez vous du mariage homosexuel ?
@MaionLaLof Je suis pour l'égalité des droits entre couples unis à l'étatcivil, qu'ils soient hétéro ou homo. Je préfère le mot "union".

pour l'euthanasie, cela pose problème même dans ta solution car il y a des cas où le patient n'est pas lucide ou conscient. c'est un sujet qui est assez complexe.

La France est basée sur des valeurs Judéo-Chrétienne, ces piliers sont extrêmement dur à faire bouger, il faut simplement être patient pour que les choses évoluent.
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Ven 22 Juil 2011 - 7:34

Nous en avons parlé ailleurs de l'Euthanasie sur le forum.
Je voudrais que la décision soit prise et "écrite" en amont; avant les douleurs insupportables.
Et s'il n'y a pas d'écrits, que la médecine- mais un "collège" de toubibs - "éclaire" la décision de la famille proche.
Et s'il n'y a ni écrit ni famille, il ne doit pas y avoir d'euthanasie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question de Société   Ven 22 Juil 2011 - 9:05

vincent15 a écrit:
L'euthanasie pose des problèmes, car c'est une forme de légalisation du suicide assisté.

Il faut faire la distinction entre arrêter les soins et provoquer le décès, si quelqu'un souffre, et qu'on estime qu'il est fichu, on peut lui donner une dose de morphine ou un somnifère et arrêter de le soigner, là ça me choque pas (encore qu'il faut se poser des questions sur les modalités de la chose), et je ne pense pas que ce soit illégal.

Dans les faits, ça ne change pas grand chose car multiplier les injections de morphine accélère la fin de vie. C'est juste plus sadique qu'une injection unique qui t'envoie direct dans l'au-delà.

vincent15 a écrit:
Mais quand on parle de l'euthanasie, on met souvent en exergue des cas qui n'ont rien à voir, comme des personnes qui souffrent mais ne sont pas sur le point de mourir (pas avant plusieurs mois/années).

Dans ce cas, quelle différence avec un dépressif ? La réversibilité ? Qui peut se prétendre omniscient au point de savoir quelles maladies vont être guéries dans un ou dix ans ?

Je met toujours en avant le cas de stephen hawking, a qui on avait diagnostiqué quelques années à vivre quand il commençait son doctorat. 40 ans après, il enseigne toujours à l'aide d'un synthétiseur vocal.

Quelle différence entre un handicapé lourd et une personne dépressive, les deux souffrent, même si la douleur est différente, pourquoi empêcher les uns de se suicider en les enfermant et autoriser les autres.

Les japonais avaient coutume de pratiquer le suicide assisté, le fameux seppuku (hara-kiri), pour des raisons qui peuvent nous sembler absurdes parfois. Dans ce cadre, pourquoi pas, ça ne me pose pas vraiment de problèmes, mais il faut pas s'arrêter au milieu du chemin, en définissant les bonnes et les mauvaises raisons de se suicider.

Ces cas là sont plus problématiques, j'en conviens.

Néanmoins, quand tu es condamné à végéter et souffrir pendant x années sans savoir si un jour la médecine trouvera un remède à ta maladie, ce qui reste quand même très hypothétique, je comprends qu'on n'ait pas envie de subir ça autant de temps et qu'on préfère en finir une bonne fois.

Et on préfère quoi ? Laisser les gens essayer de se suicider en croisant les doigts pour qu'ils ne se loupent pas ? Laisser les malades aller se faire euthanasier en Suisse ou autre pays où cette pratique est légale ? Les euthanasies "sauvages" et pas toujours consenties, par une infirmière, un proche (cf. la mère de Vincent Humbert),... ?

Perso, je suis pour l'euthanasie active, pour qu'on lui donne un cadre légal qui définisse dans quelles conditions, comment et par qui elle peut être pratiquée (non, on ne va pas euthanasier les dépressifs !).

Et je ne considère pas l'euthanasie active comme la panacée mais comme un pis aller.

Il en va de même d'ailleurs de l'avortement. Et les opposants à l'avortement te diront que pour eux c'est un meurtre.

Jusqu'à preuve du contraire, un meurtre n'est pas légal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question de Société   Ven 22 Juil 2011 - 16:59

Justement, dans l'affaire vincent humbert, il n'y avait pas beaucoup plus de souffrances que dans le cas hawking, il était aveugle, mais des puces permettant de donner un début de vision sont en développement pour certaines pathologies, donc quelle est la différence entre quelqu'un qui souffre parce qu'il est handicapé, ou bien quelqu'un qui souffre parce qu'il est trop gros ?

Quels sont les cas concrets ou une euthanasie est préférable à une thérapie permettant à la personne de vivre avec sa pathologie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question de Société   Ven 22 Juil 2011 - 17:20

Sauf erreur de ma part, le problème de Vincent Humbert était plus que le fait d'être aveugle.

Sinon, je ne crois pas qu'il aurait exprimé le désir de mourir comme il l'a fait.

Et en soi, le fait d'être aveugle ne justifie pas le recours à l'euthanasie.

Il faut des pathologies beaucoup plus lourdes pour ça.

Je signale par ailleurs que sa mère avait exprimé publiquement, devant des millions de téléspectateurs le souhait d'accéder au désir de son fils sans que personne, sans qu'aucune autorité ne soit intervenu pour essayer de l'en dissuader.

Ce n'est qu'une fois qu'elle est passé à l'acte qu'on s'est ému de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Ven 22 Juil 2011 - 17:30

seulement aveugle Vincent Humbert? et sa tétraplégie?et sa demande de le soulager de cette vie ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Vincent_Humbert

il avait ton age.. imagine toi dans le même état pour le restant de tes jours..à porter une couche, avoir la bave qui te coule de la bouche sans arrêt, les membres tordus , déformés par l'inactivité,ne pouvant qu'entendre et bouger un pouce..et avec toute ta tête?

Hawking, c'est une maladie dégénérative qui a évolué, mais il a eu le temps de s'adapter, et lui, il a l'avantage d'être un génie, et d'avoir du fric, pour avoir les meilleurs moyens de communication, une secrétaire, des infirmières, etc..

crois moi, j'ai assez vu la souffrance à l'hopital en service de réa, ou en cancérologie, pour avoir pleuré tous les soirs en rentrant chez moi.. c'est pas facile de regarder en face des gens qui souffrent terriblement, physiquement ou moralement..

je connais l'euthanasie active puisqu'elle a été pratiquée sur ma propre mère il y a 29 ans..je ne regrette rien, puisque c'était son voeu, et Dieu sait que nous l'aimions...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question de Société   Ven 22 Juil 2011 - 20:17

Je ne dit pas qu'il ne souffrait pas, je ne dit pas que ne n'est pas dramatique, mais j'ai beaucoup de difficultés avec la notion de hiérarchisation des souffrances, et de définition d'un seuil à partir duquel on peut décider qu'il est pertinent de mourir. De plus, on peut avoir envie de mourir dans beaucoup de situations particulièrement lorsque nos conditions de vie se dégradent, il est très probable que dans la même situation je souhaite mourir également, mais ça ne veut pas dire que c'est la meilleure chose à faire, car la mort ne laisse pas l'occasion de changer d'avis.

Après, dans ce genre de situation, quand on est dans la famille, je ne pense pas qu'on puisse être satisfait de se décision, quelle qu'elle soit
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 42
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Question de Société   Sam 23 Juil 2011 - 12:42

Absolument contre l'euthanasie. Faut laisser ça au PS.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Sam 23 Juil 2011 - 15:16

Tu veux dire qu'il faut euthanasier le PS ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Sam 23 Juil 2011 - 15:34

Déjà on a un médecin des soins palliatifs pour l'Europe, un début avant l'euthanasie finale..
pour le PS, le cas est grave, mais pas encore totalement incurable, malgré les atroces douleurs intestines..une purge serait plus adaptée..!
Revenir en haut Aller en bas
Marencau

avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Question de Société   Sam 23 Juil 2011 - 21:46

juju41 a écrit:
Déjà on a un médecin des soins palliatifs pour l'Europe, un début avant l'euthanasie finale..
pour le PS, le cas est grave, mais pas encore totalement incurable, malgré les atroces douleurs intestines..une purge serait plus adaptée..!

Une saignée, une saignée ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Sam 23 Juil 2011 - 21:58

juju41 a écrit:
Déjà on a un médecin des soins palliatifs pour l'Europe, un début avant l'euthanasie finale..
pour le PS, le cas est grave, mais pas encore totalement incurable, malgré les atroces douleurs intestines..une purge serait plus adaptée..!
Je serais plutot partisan d'une amputation, perso.
Si Aubry manque d'idées, faut qu'elle vienne nous voir!
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Mer 16 Nov 2011 - 9:38

Toutes les études présentées dans ce document méritent attention. Mais dans la livraison de cette année, quelques points sont particulièrement saillants. L'Insee met ainsi en évidence le désastre que la déréglementation du travail a suscité, avec à la clef une envolée de l'intérim et un recul des contrats stables. Il met aussi en évidence un enrichissement des plus riches et s'applique à chiffrer les gains que ces mêmes hauts revenus ont tirés de l'allègement de l'impôt sur le revenu.

Voici donc ce « portrait social » de l'Insee :

Portrait social de l'Insee (document intégral)

Citation :
Explication de l'Insee :

« L'intérim a été la principale variable d'ajustement de l'emploi à l'activité entre 2008 et 2010. Entre le 1er trimestre 2008 et le 1er trimestre 2009, les effectifs intérimaires se sont contractés de 35 %. Le taux de recours à l'intérim s'est effondré dans les secteurs marchands, passant de 4,1% au 1er trimestre 2008 à 2,8 % au 1er trimestre 2009. Dès la mi-2009, l'intérim est reparti à la hausse. Ce redémarrage précoce de l'intérim se poursuit tout au long de 2010 (+ 96.000 intérimaires). Au total, sur l'année, l'intérim contribue pour plus des deux tiers aux créations d'emploi. Le dynamisme de l'intérim s'essouffle cependant au 1er semestre 2011 (+17.000 créations) et le taux de recours se stabilise à 3,8 %, soit légèrement en deçà de ce qui prévalait avant la crise. »

Le fait que l'intérim contribue pour plus des deux tiers aux créations d'emploi est un phénomène nouveau et spectaculaire. Par contraste, au début des années 1980, près de neuf emplois sur dix créés étaient des contrats à durée indéterminée (CDI). Or désormais, la part des emplois en CDI ne cesse de baisser, comme le détaille l'Insee :
« Le taux d'emploi en CDI a ainsi atteint un point haut au 4e trimestre 2008,où il s'établissait à 50,5% de la population, puis il a diminué en 2009. La reprise de l'activité n'enraye pas tout de suite cette diminution: le taux d'emploi en CDI continue de baisser tout au long de 2010 et début 2011 (48,7% au 1er trimestre 2011) pour ne repartir à la hausse qu'au 2e trimestre 2011. »
Citation :
L'Insee consacre une longue étude (à partir de la page 53) à détailler ces inégalités. Il fait en particulier ces constats :

« En 2009, le revenu salarial moyen sur l'ensemble de la population salariée des secteurs privé et public s'établit à 19.284 euros, mais les situations sont hétérogènes. Au cours de l'année 2009, un quart des salariés ont perçu moins de 9.414 euros de revenu salarial net (1er quartile Q1, soit 0,75 Smic dans l'année) : soit ils ont un emploi stable mais avec un faible nombre d'heures de travail par jour (temps partiel) ; soit ils n'ont été en emploi qu'une partie de l'année, parce qu'ils alternent périodes d'emploi et périodes de chômage, ou bien parce qu'ils sont entrés sur le marché du travail en cours d'année (cas des étudiants) ou sortis du marché du travail en cours d'année (cas des retraités).»

L'Insee note aussi que «le revenu salarial moyen des 25 % de salariés les mieux payés ( 38.749 euros ) est 10 fois supérieur au revenu salarial moyen des 25 % de salariés les moins payés (3.891 euros)».
Citation :
l'Insee complète ce tableau, en révélant une accélération des inégalités, au profit des plus hauts revenus : « Ainsi les 10 % de personnes les plus aisées ont plus profité de la hausse des niveaux de vie pendant la période : elles détenaient 22,5 % de la masse des niveaux de vie en 1996, elles en détiennent 24,0 % en 2009. De 1996 à 2004, les plus modestes ont également connu une augmentation du poids de leurs niveaux de vie. À l 'inverse, la part détenue par les personnes ayant un niveau de vie intermédiaire a diminué. Après 2004, la réduction des écarts de niveau de vie entre le bas et le milieu de la distribution cesse tandis que la part des niveaux de vie détenue par les plus aisés continue à progresser, d'où une augmentation des inégalités par le haut. »
Revenir en haut Aller en bas
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Mer 16 Nov 2011 - 10:25

L'accélération des inégalités, ça fait des années qu'on en parle et c'est toujours au profit des plus hauts revenus. Année après année, l'écart se creuse, accentue les profits et revenus indécents et paupérise les plus modestes. À qui on promet, en guise de remède, austérité (faut pas dire rigueur, c'est un gros mot) et démolition de la solidarité nationale.
Au fait, les députés viennent de refuser la diminution de leurs indemnités.
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Mer 16 Nov 2011 - 19:21

Demander à quiconque s'il accepte de réduire son salaire finit toujours par une négation. Au niveau de ces messieurs-dames - prompts à pondre des lois pour n'importe quoi - c'est une loi qui devrait s'imposer et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Mer 16 Nov 2011 - 19:49

On ne risque pas de dire non, on ne nous demande pas notre avis...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Lun 21 Nov 2011 - 8:49

Pourquoi les peuples ne se révoltent-ils pas ? …….


Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Lun 21 Nov 2011 - 17:22

Parce qu'il n'y a plus de peuples.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
LaChouette



Nombre de messages : 4366
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Jeu 26 Jan 2012 - 23:14

Libertés Le Siècle est toujours vivant
Extrait:
Citation :
Jean-Pierre Jouyet s’énerve, Denis Kessler estime que les banques servent de boucs émissaires dans la crise, Michel Cicurel s’emporte contre le revenu maximum admissible, Gilles Kepel oppose le club Le Siècle à l’Assemblée nationale, située en face. Les membres du Siècle se retrouvent, imperturbablement, "échangent les idées", et consolident les cadres de l’ordre capitaliste. Mais en ce moment, "la nomenklatura de gauche" s’y prépare à la venue de M. Hollande, quand celle de droite fait grise mine. Pour le vrai pouvoir, cependant, précise Gilles Kepel, rien ne changera.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Sam 28 Jan 2012 - 13:06

Classes moyennes : « L'impression de payer à fonds perdus »

excellent article

Citation :
"Je reste persuadé que produire et créer sont des éléments essentiels à la construction d'une identité humaine ascendante et au progrès. Le travail est donc le principal support d'une identité politique et sociale dans une démocratie de citoyens naissant égaux en droit.

Depuis que la droite avantage la rente et la gauche la retraite, nous avons perdu ce fondement de la construction des classes moyennes."

Bayrou peut s'en inspirer
Revenir en haut Aller en bas
Lockan

avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 30
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Question de Société   Sam 28 Jan 2012 - 15:53

Citation :

Je ne sais pas. Dans le cas ou le mariage serait remplacé par l'union civile dans tous les cas, ce serait une posture très progressiste en termes d'égalité des droits ET de laïcité.


Et pour l'euthanasie c'est très délicat. La vision démocrate est libérale au sens où ce sont les personnes qui doivent gérer les problèmes entre elles. L'état n'intervient pas directement, mais aide le plus faible à faire porter sa voix et à jouer le rôle d'arbitre.

En effet, la position du MODEM est très audacieuse mais à la fois séduisante pour nombre d'électeurs centristes.

Pour perpétuer cette tradition démocrate et libérale, le MODEM pourrait proposer une 3ème vois encore plus équilibrée, centriste mais également audacieuse sur le mariage "homosexuel" afin de déstabiliser le PS et l'UMP

Il est intéressant de voir avec quelle passion la gauche socialiste défend le mariage homosexuel. Car tout de même, pincez moi si je rêve, mais quand on défend le mariage gay, on défend le mariage non ? Alors où est passé le « peuple de gauche », libéré, libertaire, celui qui dénonçait les conventions petites-bourgeoises et qui voulait se libérer de tous les carcans imposés par la société, les coutumes, l’histoire ? Eh bien il a tout simplement disparu. La gauche anti-système a été récupérée, transformée en lobby de petits-bourgeois-fonctionnaires, plus soucieux de protection et de principe de précaution que de libération des mœurs.

Il faut dire que ce mariage civil, ridicule copie jacobine du mariage religieux, pose beaucoup de problèmes à la société. Il pose d’abord le problème du divorce qui a fait l’objet de débats passionnés dans le passé. Puis, comme l’État accorde des privilèges écrasants aux couples mariés (avantages fiscaux, réversion de pension au dernier vivant, droits de successions réduits), ce statut attire la convoitise de tous ceux qui ne peuvent pas en profiter. Tout le monde, et c’est bien normal, veut pouvoir se marier pour ne pas subir la spoliation légale qui frappe les célibataires.

Mais pourquoi laisser à l’État le monopole du mariage ? On n’a pas besoin de l’État pour faire constater publiquement l’union de plusieurs êtres à partir du moment où cette alliance n’entraîne pas l’octroi de privilèges. Ceux qui ne sont pas mariés n’ont pas à subir de spoliation légale de la part de ceux qui le sont. Contrairement à l’Église, l’État ne doit pas inciter à adopter un mode de vie plutôt qu’un autre. Au nom de quoi l’État devrait-il savoir avec qui nous couchons et quel est le nombre ou le sexe de nos partenaires ?

Revenir en haut Aller en bas
http://lepetitliberal.blogspot.com/
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Sam 28 Jan 2012 - 17:13

c'est une question intéressante...
Il y a deux mariages (si on le veut) le religieux et/ou le civil. un troisième mariage - qui s'affranchirait du religieux et du civil - ce serait quoi comme mariage ??? Un mariage "décalé", un mariage "anarchiste", un mariage "pour pas faire comme tout le monde" ?...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Question de Société   Mar 29 Mai 2012 - 11:06

suicides sur les rails. Une progression inquiétante

[quote12 suicides et une rupture de caténaire ont fortement perturbé le
trafic SNCF ce week-end. Notamment dans le sud et en région parisienne.
][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question de Société   

Revenir en haut Aller en bas
 
Question de Société
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Question de Société
» Représentativité dans la société
» question sur les cases du relevé 24
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Une question pour vos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique-
Sauter vers: