Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Modem survivra t-il aux municipales ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
peltoh



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Jeu 27 Mar 2008 - 16:27

democ-soc a écrit:
Voila qui nous fait rajeunir!
Nous voila donc revenu au bon vieux temps des présidentielles avec les bonnes vieilles remarques: "il a pas de projet", "le centrisme ca n'existe pas" etc...
Il me semble que le PS avait un projet (moi, je ne conteste pas que l'adversaire ait un projet, c'est meme en le lisant que je suis passé au MoDem...) mais, pas de bol, sa candidate avoue 2 semaines apres le 2e tour qu'elle n'y croyait pas. Disons meme qu'elle n'y croit pas, car ce projet socialiste n'a toujours pas été redéfini depuis.

Ah mais personnellement je considère que le PS n'avait pas non plus de projet à la présidentielle. On ne peut pas appeler "projet" un catalogue de mesures sans ligne directrice claire et sans cohérence globable. Pas d'objectif, pas de vision...

Je pense que le seul qui avait un projet clair c'était Sarkozy (en tous cas il a réussi à persuader le public qu'il en avait un) et que c'est aussi grâce à ça qu'il a été élu. On aime ou on aime pas ce qu'il proposait, mais au moins c'était clair et lisible.



democ-soc a écrit:
Quant à la stratégie et au bipolarisme, sans vouloir reprendre l'argumentaire d'Arnaud, le mode de scrutin a quand meme l'air d'y etre pour quelque chose, non?

Sans doute. D'un autre côté, on a quand même connu longtemps en France une situation avec 4 partis importants et chacun avec leur identité, avec les mêmes modes de scrutins qu'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Jeu 27 Mar 2008 - 16:45

peltoh a écrit:

Je pense que le seul qui avait un projet clair c'était Sarkozy (en tous cas il a réussi à persuader le public qu'il en avait un) et que c'est aussi grâce à ça qu'il a été élu. On aime ou on aime pas ce qu'il proposait, mais au moins c'était clair et lisible.
On est d'accord.
Projet abject à mon gout, mais tout a fait cohérent.
Et il y croyait dur comme fer, lui!
J'aimais bien résumer ca en disant que Sarkozy a des convictions solides... mais inquietantes!
Peltoh a écrit:

Sans doute. D'un autre côté, on a quand même connu longtemps en France une situation avec 4 partis importants et chacun avec leur identité, avec les mêmes modes de scrutins qu'aujourd'hui.
De quels partis parles tu? PC-PS-UDF-RPR?
Au final, il y avait quand meme 2 blocs gauche-droite qui utilisaient le 1er tour comme "primaire".
Quand j'ai commencé à voter, UDF et RPR c'était bonnet-blanc et blanc-bonnet pour moi...
Ces 20 dernieres années, le seul facteur véritablement tripartite a été le FN... C'etait pas glorieux, et il se nourrissait d'ailleurs du refus de la bipolarisation.
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Jeu 27 Mar 2008 - 22:00

Si Bayrou reprend les choses en mains, qu'il met un projet en place, prépare les européennes et visite les fédérations, c'est une bonne chose pour le modem. Et s'il lâche du lest aux sénateurs, ceux-ci ne l'attaqueront pas.
Il reprend du poil de la bête car il sait que les prochaines échéances électorales sont favorables à notre mouvement. Moins de désordre que pour les municipales donc moins de critiques dans la presse. Celle ci va se défouler sur le PS (congrès et crise concernant l'europe).
Et que le bureau exécutif s'attache à connaître le nombre exact de militants va dans le bon sens. On parle de 60000 et FB visait 100 000 pour la fin d'année. Il y a donc du pain sur la planche.
Parmis vous, qui a déjà règlé ses cotisations pour 2008?
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Jeu 27 Mar 2008 - 22:30

moi! jocolor
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Jeu 27 Mar 2008 - 22:32

Tu as reçu une relance?
Revenir en haut Aller en bas
bigordinien



Masculin Nombre de messages : 1
Age : 34
Localisation : Bigord
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Jeu 27 Mar 2008 - 23:34

toutoune a écrit:
Si Bayrou reprend les choses en mains, qu'il met un projet en place, prépare les européennes et visite les fédérations, c'est une bonne chose pour le modem. Et s'il lâche du lest aux sénateurs, ceux-ci ne l'attaqueront pas.

message modéré pour propos insultants, la prochaine c'est dehors
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 8:00

non, pas du tout, j'ai renouvelé à la permanence..en remplissant un formulaire d'adhésion et en spécifiant le renouvellement avec numéro de carte D'aileurs il vaut mieux le faire au niveau de votre perm, de façon à ce que votre fédé soit au courant,car comme nous le savons tous, il y a loin entre le siège et les fédés...les listings natioaux ne sont pas répercutés avant des mois...
j'en profite ausi pour dire que la plupart de mes colistiers non modem ont adhéré au Modem depuis le début de l'année,si c'est le cas dans les listes de toute la France, ça peut nous faire pas mal de nouveaux adhérents...
Revenir en haut Aller en bas
toutoune

avatar

Masculin Nombre de messages : 3335
Age : 41
Localisation : breizh-morbihan-bro gwened
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 19:36

merci pour l'nfo juju 41:keep cool:
Revenir en haut Aller en bas
evelyne44

avatar

Féminin Nombre de messages : 287
Age : 55
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 19:43

Pour renouveler l'adhésion, j'ai envoyé un mail à Paris, ils m'ont dit d'attendre qu'ils me relancent. Donc j'attends.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 19:50

En Gironde, nous sommes très privilégiés, si, si...la fédération a pensé à nous contacter le 07 janvier 2008...
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 21:27

d0m1 a écrit:
En Gironde, nous sommes très privilégiés, si, si...la fédération a pensé à nous contacter le 07 janvier 2008...
Tu vois, tu critiques ta fédération!
parfois, ils savent etre efficaces!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 22:25

je ne critique pas ma féfé, elle est au top ! regarde dans "gironde" ce qu'elle organise !
Revenir en haut Aller en bas
d'avalie noire

avatar

Masculin Nombre de messages : 2414
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 22:29

En tout cas, respect, d0m1, car il y a quelques semaines, j'ai cru que tu allais nous lâcher définitivement...
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 22:30

J'ai vu!
C'est fantastique!
Les "cafés démocrates" de Quitterie Delmas, à coté, mwouarf!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 22:55

@ Avalie : "nous" qui ? le forum ? le modem ?
C'est pas moi qui lâche le modem, c'est lui qui nous a mis au placard...donc, je reste sympathisante, (enfin, sympathie service minimum), le truc tranquille.

@ democ-soc : oups ! tu prends ça au sérieux, moi, ça m'a fait hurler de rire. Après les élections, des sites inanimés, pouf ! on sort le génie de la lampe.
Je ne vais pas y aller, c'est sûr...
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 23:01

d0m1 a écrit:
@ democ-soc : oups ! tu prends ça au sérieux, moi, ça m'a fait hurler de rire. Après les élections, des sites inanimés, pouf ! on sort le génie de la lampe.
Je ne vais pas y aller, c'est sûr...
Non? C'est pas vrai?
J'ai vraiment l'air de prendre ca au sérieux?
Faut vraiment que je me force a mettre des smileys, moi...

A ta place je n'irai pas non plus.
Tout cela merite une "pause politique".
Peut etre pas un départ, par contre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Ven 28 Mar 2008 - 23:03

mets des smileys, nom de nom ! j'avais peur de te blesser !
Revenir en haut Aller en bas
pat31



Masculin Nombre de messages : 14
Age : 46
Localisation : Bouloc
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Dim 30 Mar 2008 - 10:50

Bonjour à tous n'ayant pas pris part au débat depuis son
commencement, je ne donnerai pas de commentaires sur les écrits des uns et des
autres.

Sachez toutefois chères amis démocrates que nombreux sont les militants qui
continuent à défendre l’idée que le bipartisme est une erreur et qu'un centre
fort doit être construit.

Il ne faut pas s'étonner non plus du revers du Modem aux élections municipales,
car depuis quand militez-vous pour le Modem ?
Depuis quand existe-t-il ? Depuis combien de temps les équipes se connaissent
et travaillent ensemble ?

Alors oui nous avons le net, nos diverses discussions sur le monde et nos idées
tournent depuis un moment !
Mais les électeurs dans leurs grandes majorités ! Le net, ils n'y vont pas pour
faire de la politique.

La politique se fait encore en grande partie sur le terrain locale (surtout
pour les municipales).
Exemple : ma commune ou le maire socialiste a été élu avec des voix UMP.

Il faut comprendre une chose c'est que vous pouvez avoir raison sur un sujet
donné mais pour gagner en politique avoir raison ne suffit pas, il faut
convaincre !
Et c'est sur le terrain en étant acteurs de la vie publique, nous faisant
connaître petit à petit par nos actions, nos interventions etc. Que nous
convaincrons et gagnerions, les prochaines étapes.

Et nous en restant dans son coin en attente d'un messie ou je ne sais quoi !
Alors j'espère que vous venez ou viendrez participer à la vie de votre
mouvement physiquement aussi et pas uniquement sur la toile.
Certaines choses vont vous déplaire, d'autres non mais c'est en venant
physiquement aux réunions que vous pourrez défendre votre vision du mouvement.
Ne soyez pas que des adhérents devenez tous des militants et faites militer
autour de vous !





Alors courage l’avenir nous appartient !

Orangement votre

Patrice
http://www.modem-bouloc.org/


http://modemfronton.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Dim 30 Mar 2008 - 11:00

Bien dit ! j'attends une réunion de militants depuis plus d'un an.
Quand nous en aurons une, j'irai "sur le terrain" avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
pat31



Masculin Nombre de messages : 14
Age : 46
Localisation : Bouloc
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Dim 30 Mar 2008 - 18:37

@ d0m1

Tu es d'où! Que je file un coup de fusil à ta fédé !

Des réunions tu aurais du déjà en avoir!
Si cela ne se fait pas n'hésité pas à le signaler aux instances nationales, ils
servent aussi à cela!

Du temps je vous invite déjà former des groupe de militant et de sympathisant,
crée ou intégré des associations citoyennes dans vos communes!
Faites vous connaitre, agissez et petit à petit fédéré les gens autour de
nos valeurs.

a+

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Mer 16 Avr 2008 - 13:49

agoravox

par benchoufi
mercredi 16 avril 2008



[b]Quelques précisions sur le Modem et les Municipales[/b

Ils l’ont fait, comment ont-ils osé !? ». Ceci n’est pas une exclamation réprouvant un comportement des plus injurieux. Ceci n’est pas l’expression indignée censurant la plus haute licence. Cris d’orfraies, simplement, damnant l’attitude d’un Modem dialoguant librement, entre deux tours d’une municipale, avec des hommes de droite et des hommes de gauche. Volée de bois vert. Ces lignes revendiquent cet attentat à la fausse pudeur.
Le projet du Mouvement Démocrate est là. Il est ici, inédit donc menaçant, audacieux donc intolérable. Nous avons en effet choisi de déployer notre projet au delà des lignes de partage politique qui voudraient le contenir. Nous avons choisi, le temps d’une municipale, de former des alliances, nouées autour d’idées, sur la seule foi desquelles certains responsables politiques nous paraissent plus fréquentables que d’autres. Mais oncques. Quel outrage. Fronde ! Hérétique que nous sommes. Un rapprochement d’idées mériterait-t-il pourtant le blâme sous le seul prétexte des origines politiques de tel homme ? Non. Nous ne distinguerons pas plus entre les couleurs de peaux que nous ne discrimineront parmi les couleurs politiques. Qui peut dignement prétendre que, sur le fondement des priorités municipales, un rapprochement, au-delà des fausses fractures partisanes, serait impossible. Même s’il se trouvera toujours homme à affirmer que la priorité est à Droite et que le danger vient toujours de la Gauche, le sens de la circulation, la propreté des trottoirs, n’apelleront d’ approche doctrinale que sous l’ambition d’y faire déambuler à cette même altitude ses propres convictions.

Si la Droite et la Gauche ont un Sens aujourd’hui, il n’est pas politique. Faut-il que notre classe politique soit désorienté pour qu’elle tienne à ce point à ne pas perdre sa boussole. Droite vs. Gauche. Obédiences quasi- religieuses. Trouble Obsessionnel.

Ces dix dernières années, l’ensemble de nos élites, intellectuelles, médiatiques n’ont eu de cesse de dénoncer le partage entre une Droite et une Gauche qui, s’il eût sa pertinence, avait fait son temps, qui devenait, disaient-ils, caduc. Mais la réaction fiévreuse, fanatique répudiant notre attitude d’entre les deux tours, atteste d’un pays sous l’aimantation hypnotique de sa droite et de sa gauche. Névrose, mouvement perpétuel, valse à deux temps qui sonne faux.
Ainsi, le PS, refait de partout, bestiaire interlope où se mêlent et s’entremêlent Fabius, Royal, Mélanchon, Emmanuelli, Moscovici. Tous favorables à l’économie de Marché et à l’économie de Marchais. Ainsi se suggèrent-ils qu’ils s’« entendent » bien. Tous acteurs énigmatiques jouant certes sur la même scène, mais des pièces différentes. Tous fils de Mitterand, sans que cela ne les rende frères pour autant.

Il se trouve infiniment plus de différences entre la frange modérée et la gauhe dure du PS qu’entre nous et la première. Et pourtant, nous n’avons pas le droit de nous parler.

De la même manière, l’UMP est tendu entre une tendance modérée, emmenée par Juppé, Méhaignerie, plaidant des réformes davantage sociales et avec lesquels nous saurions dialoguer, et de l’autre des libéraux durs incarnés par Novelli ou Longuet.

Bien entendu, les forces en présence ne trouvent aucun interêt à faire bouger les lignes et barbotent avec satisfaction dans leur propre bourbillon. Mais bourbillon utile. UMP ou PS, tout à la fois label vendeur et cache-misère, artillerie lourde capable d’assurer postes, honneurs et élections. Plus subtilement, la polarisation forte entre une Droite et une Gauche reste enviable puisqu’elle seule permet de reconduire des oppositions dont la seule tension tient lieu d’idéologie et assure un discours. Hobbes le disait déjà, le gladiateur tire son rôle et sa fonction de son double.

Remodeler notre espace politique n’est pas un caprice de convenance du Mouvement Démocrate. C’est une nécessité, saine pour le débat en France. On demande souvent où le Modem se situe. Demandons-nous, tous ensemble, où nous sommes.

C’est dans cet esprit que nous nous proposons de déplacer les lignes de foi, que nous voulons revoir le tracé des chemins bien tracés et construire ainsi des liens par delà les bornes que prescrivent les habitudes.

Nous abattrons les cloisons autant que nous le pourrons. Allez, courage, fuyons, ces lignes Maginot, ces lignes de partage théorique, d’où tous les enjeux ont déserté.

Urgence pour que les clivages politiques recouvrent la réalité des courants d’idées qui les déterminent. Nous ne disons pas que les clivages n’existent plus. Nous disons qu’ils sont ailleurs.

Loin de la patristique habituelle, tentant d’enserrer chacun de nos enjeux de société par la droite ou par la gauche, il est un projet novateur qui se propose d’assurer les solidarités tout en servant la croissance, qui loin de les opposer, équilibrerait l’exigence de l’un par la nécessité de l’autre. Il s’agit alors de reconfigurer la place de l’Etat. Cet état surdimensionné qui, contraignant les initiatives locales, vient butter à l’entrée de chaque problème, cet état qui se mêle de tout, tourne en rond à force de circulaires, de décrets. Un monstre repus toujours à repaître. Nous plaidons à l’inverse un Etat stratège et responsable. Il nous faut donc démêler les compétences des collectivités locales, davantage concurrentes que partagées, supprimer les Départements, clarifier les relations financières que l’Etat entretient avec les collectivités locales, raccourcir les délais entre la décision prise et le projet effectuée et ainsi augmenter notre capacité réactive et valoriser nos territoires.

Dans un mouvement décentralisateur qui emporterait tous les freins et tous les archaismes, l’on voit poindre un citoyen souverain, conscient et maître des choix publics qui le concernent. En bref, au sens le plus constitutif, le plus impliqué, nous nous proposons de faire du citoyen un Homme Politique à part entière. Loin de la république des experts, une république imaginative, moderne, efficace, une République Citoyenne et un nouveau contrat social noué autour de l’homme.

A l’écart de la multiplication gesticulatoire des fronts de réformes, la hiérarchisation de l’action publique autour d’ axes forts doit trouver sa place. Dans un pays fracturé, disséqué par des inégalités toujours croissantes, il nous faut préserver et protéger toutes les solidarités : pourvoir aux besoins de financements de notre système de retraites, dont il est utile de rappeler qu’il absorberait, à situation constante, 9 points de cotisations sur les de revenus d’ici 2020, revaloriser les petites retraites, développer et organiser un système de Santé mité, incaple de trouver une solution de continuité entre les prises en charges sociales et sanitaires, entre la médecine ambulatoire et la médecine hospitalière. Tout à l’inverse du modèle des franchises, on peut responsabiliser les assurés dans leur ensemble et mais non les malades.

Conjurer les inégalités en créant de la croissance. La mondialisation, qui n’est pas en nature un mal, est, sans aucun doute capable de créer des richesses, mais incapable de les répartir.Elle est sans aucun doute capable d’aller brutalement chercher de la valeur, mais est incapable d’en identifier le sens. Il faut donc accompagner la mondialisation, l’éduquer, l’humaniser et convertir ainsi l’économie spéculative en une économie durable, tournée vers le savoir, l’écologie et l’innovation, une économie de l’intelligence portée par des PME dont on aurait rendu l’environnement fiscal et juridique plus respirable. Nos PME doivent être notre principal vecteur de développement stratégique.

Aussi, à l’inverse du paquet fiscal, qui, si j’ose dire, aura achever de vider les entrailles de la France, faudra-t-il ériger le désendettement de l’Etat au rang d’exigence absolue. Et ce, conformément aux objectifs fixés par l’Europe. L’Europe, notre chance. Il s’agit de sortir notre pays de son bain amniotique et l’oxygéner à l’air de l’Europe.Aujourd’hui première puissance commerciale au monde, il faut rappeler qu’elle est, à l’heure des économies émergentes et des Etats-Monde, la seule unité de taille pertinente, à même de nous permettre de peser sur les choix de ce Monde, et d’éviter de subir la loi du plus fort qui le cadence.

Mais avant que de faire vivre ce projet, il nous faut redessiner notre carte politique, opérer, pour des structures partisanes ô combien éclatées, ce qui pourrait être une politique de regroupement familiale. Après 50 ans de Droites, de Gauches, la France est K.O.

Nous défendons donc une praxis politique nouvelle ainsi qu’ un humanisme pragmatique.


http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=38724
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   Mer 16 Avr 2008 - 15:05

Intéressante cette très longue analyse, mais pas sûr que nous soyons au même stade de l'analyse préalable à la construction de notre futur grand projet de société quand je lis ce passage :

"Conjurer les inégalités en créant de la croissance. La mondialisation, qui n’est pas en nature un mal, est, sans aucun doute capable de créer des richesses, mais incapable de les répartir.Elle est sans aucun doute capable d’aller brutalement chercher de la valeur, mais est incapable d’en identifier le sens. Il faut donc accompagner la mondialisation, l’éduquer, l’humaniser et convertir ainsi l’économie spéculative en une économie durable, tournée vers le savoir, l’écologie et l’innovation, une économie de l’intelligence portée par des PME dont on aurait rendu l’environnement fiscal et juridique plus respirable. Nos PME doivent être notre principal vecteur de développement stratégique."

La mondialisation, et c'est d'une logique implacable, nécessitera soit une paupérisation progressive et douloureuse de notre société avec l'obligation d'arriver à rendre écologiquement raisonnables les pays pollueurs, soit un renouveau complet de notre modèle de société qui pourrait être paradoxalement plutôt un retour à un modèle passé d'échanges de proximité. La première hypothèse me semble insoutenable et complètement utopique, donc suicidaire compte tenu du peu de temps qu'il nous reste pour réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Modem survivra t-il aux municipales ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Modem survivra t-il aux municipales ?
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Organisation sur le terrain et sur internet :: Fédération Nationale :: Municipales 2008-
Sauter vers: