Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
bruits



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Mer 16 Mai 2007 - 18:13

enzo,
c'est un petit malin ce jeune X, et pout te répondre franchement cette forme de délit me plait meme plutot bien, je m'explique: il ne fait de mal a personne, n'empoisonne pas d'autres gosses avec je ne sais quelle drogue, c'est sur il est hors la loi a un niveau administratif mais ca s'arrete la, quand je parlais de biz dans mon post c'est recel, drogue etc, et si son affaire marche bien il lui faut plutot un conseil pour se monter en micro société a ce petit malin... il faut lui expliquer ce qu'il risque a un niveau pénal s'il se fait choper et l'ammener a construire un projet légal etc. il semble loin d'etre bete donc ca peut marcher...

etolie,
les flics ne savent plus comment faire, la justice est beaucoup trop lente vis a vis des délits etc, mais le soucis aussi c'est qu'un gamin doit etre multi récidiviste avant que quelque chose lui tombe sur le nez, crois moi les rappels a la loi ils en ont rien a carrer... et le cv pour certains c'est pas bac+ qui compte mais zonzon+... je sais c'est triste mais c'est la réalité. Pour ce qui est de délocaliser les délinquants c'est bien sur une tres bonne idées mais il y a un cruel manque de structure pour les accueillir, meme avec une ordonance du juge en poche...
Revenir en haut Aller en bas
CinePhil

avatar

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 50
Localisation : 58 Nièvre
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Evolution...   Mer 16 Mai 2007 - 22:12

J'ai lu attentivement les différents postes, et je suis d'accord avec la plupart des choses qui y sont dites.

FB veut ramener de l'Etat dans les zones déprimées comme les banlieues.
Les associations font un travail formidable avec des moyens dérisoires.
Il y a un formidable potentiel qui se cachent au milieu de cette misère.

Pourquoi ne pas conjuguer les trois ?

Le cas de X et de ses kébabs est assez parlant. Lui a trouvé une solution, illégale au regard de la loi, mais pas immorale. Si les services de l'état étaient plus présent, plus simple d'accès, il pourrait avoir de nombreux renseignements qui lui font défaut. Des associatifs pourraient le prendre en charge pour l'aider à monter sa micro-entreprise, en lui expliquant ce qu'il aurait à y gagner. Bien sûr, il se retrouverait assujetti à l'impôt, mais cela serait à relativiser, son chiffre d'affaire ayant largement à gagner à se retrouver à avoir pignon sur rue, avec une petite boutique. Mais ce genre de chose n'est réalisable qu'en partenariat, quand tout le monde travaille dans le même sens...

Ce qu'il faudrait, en définitive, c'est étudier les moyens de faire collaborer public et privé, faciliter la création des petites et micros entreprises, le tout avec une bonne campagne de sensibilisations des esprits pour inciter chacun à exprimer son potentiel...

Alors, non, je n'ai pas de solution miracle, mais si je suis conscient que c'est un problème difficile à résoudre, il n'est pas insoluble.
Revenir en haut Aller en bas
etolie

avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 49
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Mer 16 Mai 2007 - 22:49

Mais je suis tout à fait de ton avis. l'arsenal législatif est inadapté pour ces jeunes.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Urban

avatar

Masculin Nombre de messages : 323
Age : 44
Localisation : 6ème circonscription du 95
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Mer 16 Mai 2007 - 23:22

Il serait aussi bien de ne pas toujours associé les mots "insécurité et banlieues"

Un peu comme "bruits", je me permets de parler en connaissance de cause.
Non pas en professionnel, mais plutôt comme "pratiquant".

Par exemple, l'insécurité liée au phénomène "skin-head", n'émane pas des cités, mais plutôt des quartiers plus aisés. A titre d'exemple, il faut savoir que le noyau dur du "parc des princes" est constitué principalement des jeunes du 16e, etc...

Comme, je le disait dans un autre post (présentation des membres), j'ai grandi dans un quartier sensible, et bien que devenu orphelin quand j'étais au lycée, je suis devenu chef d'entreprise sans tuer personne.

Je peux aussi vous parler d'amis, devenu également chef d'entreprise, ingénieur, cadre...

Attention au cliché facile, je prends 2 exemples.

Une amiE en échec scolaire, lors d'un rendez-vous avec un conseillé d'orientation au collège, l'invite à faire un.... ne riez pas.... un CAP de maçonneries!
Et oui, 1m50 pour moins de 40Kgs et.... Portuguaise.
Véridique!

Un ami, ado difficile, livré totalement à lui-même, lors d'un même rendez-vous au collège, l'invite à faire un CAP peintre ou du style.
Au final, il passera un bac +4 ou +5 en biologie et fait aujourd'hui de la recherche!

"bruits": Juste pour te dire que pour ce dernier et pour moi même, c'est en rencontrant quelqu'un comme toi, (un éducateur spécialisé ou "éducateur de rue"), que nous en sommes arrivé là.
J'ai déchiffre à travers tes post des jours de découragement, bien légitime.
Mais, STP, ne perd pas la foi, ton action n'est pas vaine Wink .

Bref, juste pour dire a tous, que si une certaine fermeté est nécessaire pour une minorité, une main tendue pour une majorité sera plus efficace…
Revenir en haut Aller en bas
http://regionales2010.modem95.org/
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 36
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Jeu 17 Mai 2007 - 0:11

Bon déjà les conseillers d'orientation, l'impression générale est qu'ils devraient être renommés conseillers de désorientation. Tu vas les voir et hop tu sais ce qui devra pas faire.
Je m'explique.
J'ai eu mon Bac S en 2000. Durant l'année de Terminale, chaque élève est allé voir ce conseiller et, contrairement à ce que j'entend partout ("les élèves sont orientés en filière longue, jamais en professionnelle"), celui-ci orientait chacun
vers des BTS, même une de mes camarades qui a eu son bac avec mention
Très Bien et est parti en Math Sup avant une école d'Ingé.

Concernant la banlieue, j'ai vécu mon enfance à Villejuif (94) et mon adolescence à Le Portel (62, près du célèbre Outreau). Dans la campagne remplie de bons blancs cathos, c'est là que j'ai vu le plus de racisme. Dans les "cités" des villes de province, des petites racailles (style Ribéry) se prennent pour des gansters de L.A. mais on juste l'air de Robert Bidochon, souvent la famille est "structurée" avant la mère qui restent à la maison avec les marmots qu'elle a fait pour toucher les allocations.

Enfin, lors des manifs anti-CPE, des lycéens et des collégiens (oui oui, des collégiens qui sortent "j'ai 12 ans, je vais bientôt travailler, ça me concerne" Shocked) manifester (normal lors d'une manif) lorsqu'une fois un type s'est mis à balancé de l'acide sur des petites filles et une autre fois c'est un gars qui est venu avec une bobonne de gaz. A choisir je préfère être frappé par des "racailles" de la banlieue parisienne et qu'ils me volent mon portable, plutôt que recevoir de l'acide au visage.
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: statistiques   Jeu 17 Mai 2007 - 0:30

Citation :
Stastiquement, les enfants délinquants sont issus de famillles décomposés, ou récomposés.
Je pense que si on conservait une famille traditionnelle, nous n'aurons pas besoin d'avoir recours à un Etat sécuritaire menaçant nos libertés.

lesquelles? avez-vous une source?

Une remarque : si dans une classe de 30 élèves, 22 sont issus d'une famille recomposée, alors statistiquement, il est plus probable d'avoir un problème parmi ces 22 Razz
Revenir en haut Aller en bas
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Jeu 17 Mai 2007 - 9:41

Nadette a écrit:
Citation :
Stastiquement, les enfants délinquants sont issus de famillles décomposés, ou récomposés.
Je pense que si on conservait une famille traditionnelle, nous n'aurons pas besoin d'avoir recours à un Etat sécuritaire menaçant nos libertés.

lesquelles? avez-vous une source?

Une remarque : si dans une classe de 30 élèves, 22 sont issus d'une famille recomposée, alors statistiquement, il est plus probable d'avoir un problème parmi ces 22 Razz

En effet, selon, le sociologie Sébastian Roché, la délinquance juvénile est surtout issue des familles décomposées ou recomposées. N’ayant pas d’autorité parental mettant des bornes, l’enfant est livré à lui-même et tombe dans la délinquance. Ils tombent aussi plus facilement dans la drogue et dans l’alcoolisme. Ce qui n’est pas sans conséquence dans notre société.
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: risques pour X   Jeu 17 Mai 2007 - 10:46

bruits a écrit:
enzo, c'est un petit malin ce jeune X, et pout te répondre franchement cette forme de délit me plait meme plutot bien, je m'explique: il ne fait de mal a personne, n'empoisonne pas d'autres gosses avec je ne sais quelle drogue, c'est sur il est hors la loi a un niveau administratif mais ca s'arrete la, quand je parlais de biz dans mon post c'est recel, drogue etc, et si son affaire marche bien il lui faut plutot un conseil pour se monter en micro société a ce petit malin... il faut lui expliquer ce qu'il risque a un niveau pénal s'il se fait choper et l'ammener a construire un projet légal etc. il semble loin d'etre bete donc ca peut marcher...

Bravo bruits pour votre courage de faire ce métier.

@Enzo, en plus de lui présenter le risque pénal, on pourrait aussi lui mettre en valeur l'intérêt des impôts dans une société, lui montrer que ce qu'on paye d'un côté est rendu sous une autre forme de l'autre (électricité publique...).

Le hic, c'est que dans les quartiers défavorisés, les services publics partent, et c'est là que j'approuve totalement le programme de FB : plan Marshall pour les banlieues, retour de l'Etat.
Revenir en haut Aller en bas
VALCO

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 49
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Jeu 17 Mai 2007 - 13:48

Même point de vue que Marco11.

Je suis de ceux qui veulent participer activement au MoDem pour une société apaisée et équilibrée dans ses représentations politiques.

Cette campagne électorale aura eu au moins un effet positif sur moi.. réveiller cette goutte d'eau (j'en suis une aussi) qui sommeillait les yeux ouverts et qui n'attendait qu'une occasion (la découverte du projet de société de François Bayrou) pour retrouver cette volonté d'agir pour un idéal auquel je crois.

Alors oui, le chemin sera long et difficile jusqu'en 2012 car les médias traditionnels ne nous aideront pas à nous faire entendre, mais le jeu en vaut la chandelle et l'action sur le terrain (en local) ainsi que le pouvoir grandissant de la FORCE ORANGE sur internet nous donnera raison dans les semaines et les mois à venir.

Alors courage, détermination et implication de tous pour une politique nouvelle, une société apaisée et reconciliée.

Et, si nous sommes tous solidaires autour de FB et du MoDem, si nous sommes cohérents et organisés alors nous arriveront à nous faire entendre.

Enfin, je fais confiance à l'équipe de FB qui est totalement submergé de messages en ce moment, d'où la saturation du site officiel (en refonte apparamment). Il n'y a qu'à voir le nombre d'adhésion en à peine 2 semaines (on doit tourner autour des 70 000 maintenant) pour se rendre compte que ces petites gouttes d'eau que sont les adhérents, vont vite se transformer en océan ORANGE !
Revenir en haut Aller en bas
enzo



Nombre de messages : 14
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Ven 18 Mai 2007 - 11:08

Nadette a écrit:


Bravo bruits pour votre courage de faire ce métier.

@Enzo, en plus de lui présenter le risque pénal, on pourrait aussi lui mettre en valeur l'intérêt des impôts dans une société, lui montrer que ce qu'on paye d'un côté est rendu sous une autre forme de l'autre (électricité publique...).

Le hic, c'est que dans les quartiers défavorisés, les services publics partent, et c'est là que j'approuve totalement le programme de FB : plan Marshall pour les banlieues, retour de l'Etat.

Un plan Marshall pour les banlieues ? Je suis d'accord. Mais je m'interroge sur ce "retour de l'état". Je m'explique : faut-il investir uniquement dans les services publics de l'état (éducation, logement, transports, culture, etc.), ou faut-il également financer des associations ? Autrement dit, l'état doit-il être le seul à intervenir dans les quartiers difficiles ? Mais le rôle de l'état doit être clairement défini dans ce "plan Marshall". Quel serait le rôle des ministères chargés du dossier ? Des régions ? Des communautés d'agglomération ? Des mairies ? A titre personnel, je penche plutôt pour le milieu associatif, notamment pour l'animation et l'éducation. Non que ces gens-là soient nécessairement plus compétents que les fonctionnaires des services publics, mais leur structure plus souple les rend incontournables.

Ce qui renvoie à une question que, personnellement, je trouve fondamentale : quels sont les domaines de responsabilités des différentes structures territoriales françaises, de l'Assemblée Nationale, du gouvernement, de l'Europe ? La récente campagne présidentielle a donné l'occasion d'un florilège de promesses en caoutchouc, pas forcément parce que ces promesses n'étaient pas tenables (certaines relevaient tout de même de la science-fiction), mais parce que leur mise en oeuvre n'est pas du ressort du Président de la République. Même chose pour l'Europe, à quoi sert l'Europe et à quoi ne sert pas l'Europe ? L'Europe n'est pas seulement un alibi pour le Premier Ministre, genre Raffarin qui expliquait que c'est en raison de décrets européens qu'il ne pouvait pas tenir les promesses de son gouvernement. Mais là je m'écarte du sujet des banlieues...
Revenir en haut Aller en bas
cheops



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Ven 18 Mai 2007 - 11:46

Oui je suis d'accord avec Enzo. Il ne serait pas entièrement nouveau que l'Etat soit fortement présent dans les quartiers. Dans certains il l'est déjà, et/ou à travers les dispositifs de la politique de la ville mis en oeuvre par la collectivité locale, voire par les associations.
Or ces dispositifs ne valent en rien l'initiative locale qui nait des l'expertise des volontés au plus près des populations, sans se contortionner pour rentrer dans les clous de ces dispositifs.
Ces dispositifs s'inspirent le plus souvent de bonnes pratiques repérées ça ou là, mais les standardiser les rend stériles. Si elles réussissaient partout cela se saurait, même si on n'évalue jamais non plus ce que cela serait sans elles...

Ce qui a été perdu c'est la confiance en la compétence associative.
Sous couvert d'une gestion rigoureuse des fonds publics, on étrangle les associations qui doivent se justifier bien davantage que les services de l'Etat, et même pas sur leur efficacité d'ailleurs !

Elles deviennent des gestionnaires de dispositifs, et se taisent pour leur survie -qu'elles méritent encore, lorsqu'entre deux dossiers elles ont le temps de parler un peu avec les habitants...

Moins de contrôle des moyens, mais plus d'évaluation "dynamique" (c'est quoi le problème ICI?, quelle réponse j'offre, avec quel objectif à court, moyen et long terme? Comment je rectifie le tir en cours de route ? Quels sont les résultats ? Comment et avec qui je ferai mieux la prochaine fois?...) permettrait non seulement de réaliser de réelles économies, mais aussi de faire passer un message aux populations. Car à travers ce sentiment de mépris que ressentent les associations, ce sont les populations que l'on méprise...
Revenir en haut Aller en bas
enzo



Nombre de messages : 14
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Ven 18 Mai 2007 - 12:15

cheops a écrit:
Moins de contrôle des moyens, mais plus d'évaluation "dynamique" (c'est quoi le problème ICI?, quelle réponse j'offre, avec quel objectif à court, moyen et long terme? Comment je rectifie le tir en cours de route ? Quels sont les résultats ? Comment et avec qui je ferai mieux la prochaine fois?...) permettrait non seulement de réaliser de réelles économies, mais aussi de faire passer un message aux populations. Car à travers ce sentiment de mépris que ressentent les associations, ce sont les populations que l'on méprise...

Cheops, ce que tu décris est probablement la meilleure solution au problème des banlieues. Mais je ne crois pas que l'on fasse des économies... Prenons par exemple le problème de la délinquance des adolescents dans les banlieues. Il y a, principalement, deux solutions (il y en a bien entendu une troisième, qui consiste à ne rien faire) : soit la sanction pénale de leurs délits (ce qui n'empêche pas les délits, il faut écouter certains, pour eux c'est un jeu de lutter contre la police), soit empêcher ces délits. Si l'on met en place, dans une cité donnée, un maillage hyper-serré d'éducateurs spécialisés (spécialistes en éléments "durs"), et si l'on veut que ça soit vraiment efficace, c'est parfois 1 éducateur pour 3 ou 4 jeunes. Certains spécimens exigent qu'en permanence une personne soit avec eux, toute la journée, pendant plusieurs mois s'il le faut, jusqu'à ce qu'ils puissent s'intégrer à un groupe. Les fonds à investir pour un tel programme sont titanesques. Est-ce que je fais de la science-fiction ? Bien sûr que oui. Mais si j'observe l'augmentation vertigineuse du budget du ministère de l'Intérieur depuis 2002 (augmentation qui n'a d'ailleurs pas été investie dans la présence policière dans les banlieues), je me dis qu'un gouvernement qui se donne les moyens de réaliser ses ambitions peut arriver à ses fins. Autre exemple, la première guerre du Golfe en 1991 a créé un énorme trou budgétaire, les autres ministères se sont serrés les coudes. Le développement d'un maillage associatif dans les banlieues nécessite, en effet, un budget de Plan Marshall. Mais ce budget serait-il supérieur à celui d'une guerre ?

En attendant, les associations, qui font un boulot fabuleux dans les banlieues, se voient sucrer leurs subventions, et sont accusées de n'obtenir aucun résultat tangible. Mais avec un budget ridicule, personne ne peut faire des miracles.
Revenir en haut Aller en bas
SangJun

avatar

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 36
Localisation : 62 - Boulogne sur mer ; 59 - Valenciennes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Ven 18 Mai 2007 - 12:18

enzo a écrit:
cheops a écrit:
Moins de contrôle des moyens, mais plus d'évaluation "dynamique" (c'est quoi le problème ICI?, quelle réponse j'offre, avec quel objectif à court, moyen et long terme? Comment je rectifie le tir en cours de route ? Quels sont les résultats ? Comment et avec qui je ferai mieux la prochaine fois?...) permettrait non seulement de réaliser de réelles économies, mais aussi de faire passer un message aux populations. Car à travers ce sentiment de mépris que ressentent les associations, ce sont les populations que l'on méprise...

Cheops, ce que tu décris est probablement la meilleure solution au problème des banlieues. Mais je ne crois pas que l'on fasse des économies... Prenons par exemple le problème de la délinquance des adolescents dans les banlieues. Il y a, principalement, deux solutions (il y en a bien entendu une troisième, qui consiste à ne rien faire) : soit la sanction pénale de leurs délits (ce qui n'empêche pas les délits, il faut écouter certains, pour eux c'est un jeu de lutter contre la police), soit empêcher ces délits. Si l'on met en place, dans une cité donnée, un maillage hyper-serré d'éducateurs spécialisés (spécialistes en éléments "durs"), et si l'on veut que ça soit vraiment efficace, c'est parfois 1 éducateur pour 3 ou 4 jeunes. Certains spécimens exigent qu'en permanence une personne soit avec eux, toute la journée, pendant plusieurs mois s'il le faut, jusqu'à ce qu'ils puissent s'intégrer à un groupe. Les fonds à investir pour un tel programme sont titanesques. Est-ce que je fais de la science-fiction ? Bien sûr que oui. Mais si j'observe l'augmentation vertigineuse du budget du ministère de l'Intérieur depuis 2002 (augmentation qui n'a d'ailleurs pas été investie dans la présence policière dans les banlieues), je me dis qu'un gouvernement qui se donne les moyens de réaliser ses ambitions peut arriver à ses fins. Autre exemple, la première guerre du Golfe en 1991 a créé un énorme trou budgétaire, les autres ministères se sont serrés les coudes. Le développement d'un maillage associatif dans les banlieues nécessite, en effet, un budget de Plan Marshall. Mais ce budget serait-il supérieur à celui d'une guerre ?

En attendant, les associations, qui font un boulot fabuleux dans les banlieues, se voient sucrer leurs subventions, et sont accusées de n'obtenir aucun résultat tangible. Mais avec un budget ridicule, personne ne peut faire des miracles.

Avec des dépenses comme le 2nd porte-avion, on n'est pas près d'avoir l'argent nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
cheops



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Ven 18 Mai 2007 - 13:01

Oui il faut des moyens, mais je maintiens qu'il y a du gaspillage :

-plein d'actions financées alors que "jugées" par des non spécialistes (administratifs, qui ne comprennent parfois même pas "la lettre" initiale du dispositif) et dont la mission est de mettre seulement en oeuvre une obligation de moyens et non de résultats

-un éduc pour 3 ou 4 jeunes je veux bien, mais est-ce préventif ou déjà curatif? Pour moi la prévention c'est attaquer le mal à la racine :



  • des études statisitiques démontrent que lorsque vos parents sont reconnus dans la vie locale et dans la société (même au chômage, même malades, même immigrés -c'est terrible de mettre ce dernier mot sur la même ligne, comme si cela faisait partie des fléaux de la vie..), vous allez bien.

Prendre cette référence pour l'action ouvre le boulevard des possibles, et tous ne sont pas coûteux : la "bientraitance" des populations par les agents des services publics (si tant est que l'on commence par bien les traiter eux aussi en amont -et vous remontez ainsi toute la chaine du "mépris en cascade"...), la chasse aux traitements discriminatoires, la place des habitants dans les décisions qui les concernent..., la reconnaissance de la compétence parentale par l'école, par les médias etc. etc. demandent davantage un changement de regard qu'un encadrement renforcé...

Or nous sommes des milliers d'acteurs associatifs (je ne dis pas tous, car le changement de regard est à opérer partout) rompus à cette conviction mais qui ne peut essaimer car le couvercle est sur nous : celui du système ambiant, mélange de l'héritage monarchique (pouvoir descendant) et de la fragmentation sociale à l'oeuvre (liberalisme mal maîtrisé)....
Revenir en haut Aller en bas
enzo



Nombre de messages : 14
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Ven 18 Mai 2007 - 15:06

cheops a écrit:
un éduc pour 3 ou 4 jeunes je veux bien, mais est-ce préventif ou déjà curatif? Pour moi la prévention c'est attaquer le mal à la racine

Attaquer le mal à la racine, oui, bien sûr. Afin que les actuels gamins de 4 ans puissent bénéficier d'autre chose, alors sans doute ils seront moins rebelles dans 10 ans. Traiter le problème des violences dans les banlieues, c'est aussi combattre sa pérennisation. J'y reviendrai.

Mais les actuels jeunes délinquants, ils sont là, ils sont le produit d'un abandon, et il faut bien faire quelque chose. Entrer dans une relation non fondée sur un rapport de forces avec eux, c'est un métier. La question, c'est de savoir si la République a, oui ou non, l'intention de traiter vraiment ce problème et de s'en donner les moyens.

Bien sûr, il y a l'autre solution, la répression. La solution qui est développée depuis 5 ans, et probablement encore pour 5 ans avec Hortefeux. Je ne crois pas à cette solution, et pour moi les faits parlent d'eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
cheops



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Ven 18 Mai 2007 - 15:48

10 ans oui, ceux-ci passent très vite. Cela fait 30 ans que je suis dans ce métier et on ne s'est toujours pas réveillé sur l'approche adéquate...

Bien sûr que le préventif ne s'oppose pas au curatif, et qu'il faut continuer et mettre les moyens partout tout de suite!

Mais il faut débattre aussi pour que les regards changent, car cela ne se décrétera pas...
Revenir en haut Aller en bas
LE-DAMS

avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 43
Localisation : bondy et paris
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Ven 18 Mai 2007 - 16:33

c'est un véritable changement de mentalité qu'il faut. du coté des pouvoirs public, de lapopulation et aussi des gens habaitant ces quartiers difficile.

pour résumer la situation depuis le début des années 80 on joue la bascule entre le tout comprehensif c'est pas leur faute ils ont une vie difficle la société est mauvaise avec eux et le tout répressif ce sont des voyous, on va les karcheriser... il me semble que leproblème est plus complexe, il ya un problème d'éducation à la base, il faut réapprendre le respect de l'autre le respect du travail de chacun pour pouvoir ensuite bien se parler et se comprendre. il faut aussi comprendre pourquoi il ya ce défaut d'education pourquoi il y a ce ras le bol ce malaise dans ces quartiers pour faire avec eux évoluer les choses et redonner de l'humanité dans ces lieux. Mais il faut aussi que la loi soit respecté il faut punir ceux qui callaissent des pompiers qui viennent pour arréter un feu sauver une personne . Il faut arréter et punir à l'aide avant tout de travaus d'interet généraux ceux qui degradenyt cassent le gymnase que la commune vient de construire avec les impôts de la ville et que forcément cela retardent d'un an ou plusce gymnase car l'argent d'une commune n'est pas extensible. Il faut communiquer là dessus. Il faut faire comprendre aux entreprises que ce n'est pasparce que le demandeur d'emploi vient de tel ou telle adresse qu'il est frocément incapable...

C'est un travail de fond dans toutes le couches de la société qu il faut faire et il faut mener compréhension, prévention, action, et répression utile et adéquate en même temps. Aujourd'hui on a des policiers qui n'écoutent plus, une justice qui veut des stat, des jeunes de quartiers qui en veulent au pays entier, un monde du travail qui se méfie et des associations et travailleurs sociaux courageux qui se débattent seuls aux milieu de tout ces acteurs qui se battent entre eux...
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: lien respect-travail-présence   Ven 18 Mai 2007 - 21:06

@ enzo

Je suis tout à fait d'accord, les associations font un boulot extraordinaire, et leur donner des moyens au lieu de les reprendre pourrait aussi permettre d'éviter de faire du tout-Etat. Pour moi, le plan Marshall pour les banlieues doit absolument comporter un volet d'aide aux associations.

@ dams

Il me semble qu'on tombe aussi sur un écueil : quand ces enfants ont des parents qui sont au chômage, qui ont peur de l'école parce qu'ils se souviennent de leur propre échec scolaire, ils ont aussi du mal à les respecter. J'ai connu des élèves de 12 ans qui se levaient seuls le matin.

Il faut dire aussi que l'école peut représenter une grande violence à l'égard des parents d'enfants dits difficiles ou perturbateurs. Quelle relation ont-ils avec cette institution? Seulement de s'entendre dire du mal de leurs enfants, avec en filigrane qu'ils sont de mauvais parents. Jai bossé en seine-st-denis, et l'infirmière avait monté un groupe de parole pour les parents pour les faire venir dans le collège dans un contexte différent des fameuses réunions parents-professeurs; leur apporter une aide ou des informations (par exemple une fois, un psychiatre était venu parler de la psychologie de l'adolescent). Eh bien, ces parents étaient ravis de venir à l'école sans avoir la peur au ventre de ce qu'ils allaient entendre.

Je suis d'accord aussi avec le post plus haut, qu'il ne faut pas lier sécurité et banlieue. Finalement, on a intériorisé cette idée que nous combattons pourtant !! pale
Revenir en haut Aller en bas
LE-DAMS

avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 43
Localisation : bondy et paris
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Dim 20 Mai 2007 - 11:22

je suis d'accord avec toi, il faut réinventer et l'initiative de l'infirmière est excellente. a cela je suis sur qu'il faut aussirajouter des cours pour adulte, de l'aphabétisation, des remisesà niveau, des réunionspour expliquer ce qui se passent et comment est le monde pour donner à ces parents (qui ont grand besoin de retrouver la confiance en eux) les moyens d'exercer leur rôle de référence. Et redire que dire non à un enfant (lorsqu'i est hors borne) ce n'est pas s'aliéner cet enfant mais bien lui rendre service
Revenir en haut Aller en bas
ptitou29

avatar

Masculin Nombre de messages : 322
Localisation : BRETAGNE
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: ? des politiques !!!!!   Dim 20 Mai 2007 - 21:52

Bonjour !

Alors !!!!!!! C'est tout simple lol! Il faut que les citoyens dessinent la politique sociale et l'intègre aux politiques publiques !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Dim 20 Mai 2007 - 22:01

LE-DAMS a écrit:
je suis d'accord avec toi, il faut réinventer et l'initiative de l'infirmière est excellente. a cela je suis sur qu'il faut aussirajouter des cours pour adulte, de l'aphabétisation, des remisesà niveau, des réunionspour expliquer ce qui se passent et comment est le monde pour donner à ces parents (qui ont grand besoin de retrouver la confiance en eux) les moyens d'exercer leur rôle de référence. Et redire que dire non à un enfant (lorsqu'i est hors borne) ce n'est pas s'aliéner cet enfant mais bien lui rendre service

Le problème c'est qu'en Afrique, les enfants sont élevés par la communauté. Peut-être qu'il faudrait reconnaître ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Urban

avatar

Masculin Nombre de messages : 323
Age : 44
Localisation : 6ème circonscription du 95
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Dim 20 Mai 2007 - 23:15

partisan-blanc a écrit:
Le problème c'est qu'en Afrique, les enfants sont élevés par la communauté. Peut-être qu'il faudrait reconnaître ce fait.

Mais il n'y a pas que des Africains en banlieue
Revenir en haut Aller en bas
http://regionales2010.modem95.org/
partisan-blanc



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Dim 20 Mai 2007 - 23:43

Urban a écrit:
partisan-blanc a écrit:
Le problème c'est qu'en Afrique, les enfants sont élevés par la communauté. Peut-être qu'il faudrait reconnaître ce fait.

Mais il n'y a pas que des Africains en banlieue

Je sais et ca complique.
Revenir en haut Aller en bas
doud49

avatar

Masculin Nombre de messages : 128
Localisation : Angers
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Lun 21 Mai 2007 - 13:40

Je voudrais vous soumettre quelque chose qu'il m'ait venu:

Monsieur Sarkozy est donc le président de tous les Francais...Proches de tous et tient un discours égalitaire..Ok jusque là rien de problématique au contraire.
En revanche, nous sommes d'accord pour dire qu'un des faits qui créent des banlieues ghettos sont entre autres la possibilité pour des villes de payer d'autres villes pour leur redonner un certain nombre de logements sociaux, ce qui je trouve pour ma part scandaleux car on se retrouve avec des villes à 1% de logement sociaux (je ne suis pa sur du chiffre) pour des communes comme Neuilly (tiens..) et d'autres à 80% en banlieue parisienne. Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
LE-DAMS

avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 43
Localisation : bondy et paris
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Lun 21 Mai 2007 - 22:37

partisan-blanc a écrit:

Le problème c'est qu'en Afrique, les enfants sont élevés par la communauté. Peut-être qu'il faudrait reconnaître ce fait.

je ne situe pas dans quel sens il faut prendre cette affirmation. le problème dis tu en es ce vraiment un? que la communauté éduque les enfants. Jusqu'ail ya peu, dans les villages de campagne dans n'importe quelle région de France, le village entier élevait les enfants, on pouvait tous se faire "gronder" par un voisin ou autre qui nous voyaient faire une bétise et cela ne génait personne. Je ne vois pas ou est le problème donc de ce genre d'éducation que tu dis "africaine" bien au contraire il ya làpeut être une force educative à puiser.
Revenir en haut Aller en bas
cheops



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   Lun 21 Mai 2007 - 22:46

LE-DAMS a écrit:
partisan-blanc a écrit:

Le problème c'est qu'en Afrique, les enfants sont élevés par la communauté. Peut-être qu'il faudrait reconnaître ce fait.

je ne situe pas dans quel sens il faut prendre cette affirmation. le problème dis tu en es ce vraiment un? que la communauté éduque les enfants. Jusqu'ail ya peu, dans les villages de campagne dans n'importe quelle région de France, le village entier élevait les enfants, on pouvait tous se faire "gronder" par un voisin ou autre qui nous voyaient faire une bétise et cela ne génait personne. Je ne vois pas ou est le problème donc de ce genre d'éducation que tu dis "africaine" bien au contraire il ya làpeut être une force educative à puiser.


Oui la comparaison avec "nous autres" est la bonne, elle situe autrement la question posée par l'immigration : celle de la provenance du monde rural, davantage que la provenance de telle ou telle culture.
Je me dis toujours que si on avait parachuté ma famille bretonne il y a 50 ans dans l'Ile de France urbaine d'aujourd'hui (par exemple), tous ses enfants auraient mal tourné....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Grand Thème] sécurité, banlieues, police de proximité
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» thème : sécurité internationale
» [Grand Thème] La politique de sécurité routière
» [Grand Thème] La protection sociale, la santé, le handicap
» [Grand Thème] Urbanisme et logement
» [Grand Thème] Politique industrielle et mondialisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Sécurité et Justice-
Sauter vers: