Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Yves Piétrasanta «prend congé» des Verts

Aller en bas 
AuteurMessage
melpat

melpat

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 57
Localisation : Hérault - Marseillan
Date d'inscription : 13/07/2008

Yves Piétrasanta «prend congé» des Verts Empty
MessageSujet: Yves Piétrasanta «prend congé» des Verts   Yves Piétrasanta «prend congé» des Verts Icon_minitimeLun 21 Juil 2008 - 11:09

Le vice-président du conseil régional était suspendu du parti écologiste depuis le 19 juin dernier.

Leader des Verts au conseil régional depuis 2003, le Mézois Yves Piétrasanta, ancien député européen du parti écologiste, a décidé de « prendre congé des Verts ».
Sa décision ne date pas d'aujourd'hui, à la veille d'un conseil d'administration prévu à Montpellier où son exclusion des Verts devait
lui être signifiée.

Suite à la décision du conseil d'administration régional du parti, le 19 juin, conseil qui a prononcé sa suspension pour six mois, Yves Piétrasanta a adressé une lettre au secrétaire régional, Emmanuel Reynaud, le 25 juin : « Je n'ai pas laissé le plaisir à ces quelques Verts de m'éjecter.

J'ai regretté une décision partisane, nullement statutaire et qui va à l'encontre des préconisations de la commission régionale de conciliation et j'ai signifié, malgré mon attachement aux idées de l'écologie politique dont les Verts nationaux portent en grande partie le projet, mon souhait de me mettre en congé du parti » , explique Yves Piétrasanta.
L'élu s'étonne d'ailleurs des propos d'Emmanuel Reynaud (Midi Libre du 17 juillet) : « Ils affectent de ne pas savoir ma mise en congé et continuent à me convoquer. Je n'irai pas, j'ai déjà tout dit. Maintenant, je ne fais plus partie des Verts. » Sur les raisons de l'exclusion qui l'aurait inévitablement touché prochainement, Yves Piétrasanta indique : « Il s'agit d'une stratégie montée par quelques Verts pour exclure petit à petit tous les membres de mon courant et rester seuls. Pour négocier seuls pour les élections régionales. Tant pis s'ils vont dans le trou puisque tous les Verts élus avec des responsabilités dans ce département font partie de mon courant. Depuis des mois, ces Verts me cherchent des noises. Le secrétariat régional se transforme en tribunal d'exception. » Selon lui, les arguments mis en avant par le conseil d'administration régional des Verts pour justifier son exclusion ne sont « qu'un prétexte ».
Ainsi, sur la demande du bureau national pour qu'il rende ses délégations régionales à Georges Frêche, à la suite de ses propos sur les Black, Yves Piétrasanta réagit : « Mais pourquoi Roumégas ne les a-t-il pas remises quand il faisait partie de la majorité à l'Agglo de Montpellier ? Et, sur le fond, le Mézois va plus loin : Je suis vice-président élu par l'assemblée régionale. Si je les rends, je peux garder les mêmes responsabilités, comme le fait Maryse Arditi (ndlr, conseillère régionale verte) .

Ce n'est pas mon principe et mon éthique. » Quant à sa présence sur la liste PS aux sénatoriales de septembre, l'élu régional sourit : « Ces Verts ont fait une liste que je ne connais pas. Ils se sont auto-intronisés et je n'ai jamais eu à voter pour cette liste en tant que militant. Comme le PS m'a demandé de participer à une liste d'union de la gauche, j'ai accepté pour pousser celle-ci, comme Frêche et Mandroux. Et si le PC était venu, j'aurais
laissé ma place pour présider le comité de soutien . »
Cette démarche n'est pas sans arrière-pensée. Yves Piétrasanta, redevenu écologiste libre, veut désormais développer son idée de l'écologie politique. Il promet de s'engager dans ce sens très rapidement : « Selon moi, il faut aller vers un grand parti de gauche, progressiste, avec un pôle écologiste important. Un pôle identifié d'envergure nationale, avec des gens qui voudront bien participer. Je vais prendre mon bâton de pèlerin pour monter ce pôle, si nécessaire en lien avec le PS. » Et déjà, Yves Piétrasanta indique que l'ancien secrétaire national des Verts, Yann Wehrling, est intéressé.

MIDI LIBRE - 21 juillet 2008
Revenir en haut Aller en bas
http://capmarseillan.free.fr/
melpat

melpat

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 57
Localisation : Hérault - Marseillan
Date d'inscription : 13/07/2008

Yves Piétrasanta «prend congé» des Verts Empty
MessageSujet: Re: Yves Piétrasanta «prend congé» des Verts   Yves Piétrasanta «prend congé» des Verts Icon_minitimeLun 21 Juil 2008 - 11:15

Ces anti-Frêche qui veulent la peau d'Yves Pietrasanta

Lundi 21 juillet, plusieurs élus écolos du bassin de Thau, alliés du PS héraultais, vont devoir s'expliquer devant les instances vertes. Les Verts départementaux et régionaux avaient déjà eu la main de l'exclusion lourde avant les municipales. En ce début de saison
estivale, une nouvelle vague de mises à l'écart se profile à l'horizon.


Elle pourrait être d'ampleur, notamment dans le bassin de Thau, coeur de la
contestation face au leadership des Verts montpelliérains, et des soutiens indéfectibles au patron de la Région. Des soutiens qui sont plus que jamais, dans la ligne de mire du parti écolo. Le vice-président Verts à la Région, Jean-Baptiste Giordano, a été le premier a en faire les frais. Sa fidélité à Frêche et sa préférence aux municipales pour une alliance avec le
PS sétois plutôt qu'avec le PC ont été couronnées d'une exclusion.

Maintenant, c'est au tour de l'emblématique vice-président mézois de la
Région, Yves Pietrasanta, chef de file du groupe des Verts aux dernières régionales, d'être sur la corde raide. Son exclusion pourrait être officialisée ce lundi 21 juillet à la faveur d'une nouvelle réunion du Car, l'organe régional du parti des Verts.

Ce même jour, d'autres écolos du bassin de Thau pourraient également voir leur sort scellé. C'est le cas notamment des Frontignanais Olivier Laurent
et Francisco Hernandez. Tous deux ont eu le malheur de choisir le bon cheval en s'alliant au maire PS sortant Pierre Bouldoire et d'aller contre l'avis d'un groupe local des Verts, apparu miraculeusement avant les élections. Et ce n'est pas tout, comme les grandes manoeuvres semblent être en cours avant le renouvellement des instances en fin d'année, les nouvelles adhésions sont aussi passées à la loupe. Il en est ainsi des quelque 70 nouvelles demandes dans le bassin de Thau. Un à un, ces militants potentiels sont convoqués à Montpellier... On espère que les instances des Verts ont prévu, au minimum, un système de covoiturage.

source MIDI LIBRE
Revenir en haut Aller en bas
http://capmarseillan.free.fr/
 
Yves Piétrasanta «prend congé» des Verts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique-
Sauter vers: